Technique astro : Rétrogradation de Mercure, conjonction inférieure du 1er avril

L’astrologie humaniste que défend Alexander Ruperti, centrée sur la personne, a pour but d’aider l’individu à comprendre et développer le potentiel constitué par son thème de naissance. Elle souligne la notion de cycle, celui de l’âge comme celui des planètes, qui permet de replacer les phases d’une existence individuelle dans le contexte de la vie tout entière. Actuellement,  Mercure est dans une phase de retrogradation.

Mercure retrograde : Une planète rétrograde est le résultat d’une illusion d’optique. Toutes les planètes tournent autour du Soleil. De notre point de vue terrestre, il nous semble parfois qu’une planète s’arrête, recule durant une certaine période (mouvement rétrograde), s’arrête à nouveau puis repart de l’avant (mouvement direct).

Interprétation astrologie humaniste : Mercure se rapprochant trois fois de la terre par an, et étant spécifiquement lié au système nerveux, à l’expression des idées, l’intellect , il y a une interprétation qui consiste à dire que ces périodes sont plus propices à la réflexion, au développement de la conscience personnelle qu’à l’action, l’action étant souvent entravée par des retards, des contretemps, des malentendus et des erreurs.

Au cours d’une période rétrograde, l’expression de la planète dans notre vie sera révisée, pour créer plus d’efficacité ou de succès. Il n’est pas recommandé, alors, de pousser les projets de l’avant. Mieux vaut se préparer et agir plus tard, durant la phase directe de la planète en question, évitant ainsi d’aller à contre-courant. On suggère d’utiliser consciemment ces périodes pour libérer ses propres pensées des approches compulsives de la vie terrestre.

 – Les  conjonctions dites inférieures, peuvent être expliquées avant les conjonctions dites supérieures, mais elles se déroulent les une après les autres, selon le point de vue puisqu’elles se suivent. Dans les deux cas elles sont conjointes au Soleil.

Retrogradations de Mercure   – Mercure passe d’Epiméthée (après le Soleil) à Prométhée (avant le Soleil), donc il est en sens inverse, retrograde jusqu’à sa nouvelle avance. Cette différence indique deux sortes d’intellects : Prométhée serait plus novateur, hors des sentiers battus, pragmatique, Epiméthée est traditionnel, suiveur.

 – Lorsque Mercure est Prométhée la longitude est inférieure à celle du Soleil, dans le zodiaque, lorsqu’elle est Epiméthée la longitude est supérieure à celle du Soleil dans le zodiaque (longitude mesurée à partir du Bélier) ou, on va dire que si le degré du Soleil est supérieur à Mercure celui-ci est Prométhée, si le degré du Soleil est inférieur à Mercure, Mercure est Epiméthée.

Prométhée passant derrière le Soleil, il y a changement de polarité dans le champ électro-magnétique.

– La période de rétrogradation de Mercure est divisée en 2 parties, on choisit de commencer par Mercure après le Soleil (en degrés dans le sens des signes) : 

la première partie  jusqu’à la conjonction inférieure est une sorte de phase maison XII dans le cycle Soleil-Mercure, qui s’achève. Ce qui signifie que  partant du Soleil en conjonction avec Mercure après le Soleil, on arrive au retour de Mercure avant le Soleil.

Les conjonctions inférieures sont toujours rétrogrades, elles symbolisent du point de vue du sens la nouvelle lune, les autres sont  dites supérieures et sont directes et symbolisent la pleine lune (ceci en référence au cycle de la lunaison étudié en astrologie comme un cycle reflétant notre adaptation devenu le symbole de tous les cycles planètaires*).

Actuellement, au mois de mars 2018, nous avons vécu un début de rétrogradation de Mercure Epiméthée en Bélier depuis le 23 mars à 17° alors que le Soleil était à 2°, puis la conjonction inférieure se fera le 1er avril date à laquelle les deux planètes seront un moment à 12°, puis dès le 2 avril, Mercure deviendra Prométhée en passant en décroissant tandis que le degré du Soleil va croître, le Soleil avance et Mercure sur le zodiaque recule.  

Géocentriquement, la planète ne s’éloigne jamais à plus de  28° du Soleil, elle ne peut faire un tour complet, Mercure évoluant  (visuellement pour un observateur sur la terre)  en arrière et en avant du Soleil. Voici ce que disent les humanistes :

a – les affaires  mises en œuvre peuvent atteindre leur  résolution  lors de la conjonction supérieure suivant la conjonction inférieure, qui sera considérée comme une sorte de phase pleine lune  durant laquelle on peut espérer une résolution possible du problème

On peut utiliser la période de pré-rétrogradation pour récapituler ses actions.

b – Ces aspects sont particulièrement importants lorsqu’ils se produisent sur les angles du thème,  se rapportant à des besoins de remise en cause ou des phases de régénération. Cela se produit dans un climat de tension mentale et nerveuse, et peut déclancher de la dépression, de l’hypersensibilité avec des douleurs.

c – L’incidence existe aussi dans le natal et il faut le voir aussi  dans les progressions directes secondaires (et converses dont je ne me sers pas).

Nota :  les conjonctions inférieures sont dans le même élément, cette année 2013  : Eau, les conjonctions supérieures sont dans l’élément compatible, cette année : terre

L’élément Eau valorise les sentiments, l’affectif,  Mercure nous demande d’expérimenter l’aventure émotionnelle, d’enseigner les qualités d’âme, de relier, de réconcilier, de réunifier (Neptune et Chiron en Poissons, Saturne et Noeud Nord en Scorpion seront en trigone, de même que Jupiter en Cancer).

Pour exemple les rétrogradations de Mercure en 2013 : 

En Capricorne : en Janvier Mercure en conjonction supérieure  le 18/01/2013

En Poissons : Mercure Rétrograde 23 Février au 17 Mars 2013 = 14 j , puis  conjonction inférieure le 4/3/13, ensuite Marche directe de Mercure

En Taureau en Mai , conjonction supérieure directe  le 11/5/213 Mercure-Soleil

 En Cancer : Mercure Rétrograde du 26 Juin au 20 Juillet 2013 = 14 j , puis conjonction inférieure le 9/7/13,  ensuite Marche directe de Mercure

En Vierge en  Septembre , conjonction supérieure directe le  24/8/2013 Mercure-Soleil

En Scorpion : Mercure Rétrograde du 21 octobre au 10 novembre 2013 =20 j puis conjonction inférieure 1/11/2013 de Mercure – Soleil, ensuite marche directe

Total des journées rétrogrades en 2013 = 62 jours/365 j

* Lire Le cycle du devenir

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *