Technique Astro : la course de Jupiter jusqu’en 2020

Les personnes qui ne connaissent pas l’astrologie savent que Jupiter est le dieu des dieux dans le Panthéon.

Ce fils chassa son père, Saturne, qui mangeait ses enfants, grâce à un subterfuge de sa mère. C’est une sorte de Moïse sauvé des eaux.

Il est le protecteur des enfants, et des familles (Moïse permis l’exode de son peuple), on le place en situation avantageuse dans le secteur-maison de l’étranger, des voyages, de la philosophie, des penseurs mais aussi du sport, du cheval, de la camaraderie, là où on évolue intellectuellement et en théorie spirituellement, après avoir déjoué les pièges de la vanité et du dogmatisme.

Jupiter reste environ un an dans un signe, ce qui en fait une planète générationnelle, mais pas seulement car en fait, un an c’est vite passé.

On aime l’avoir sur un point du thème, car on espère que ce sera une bonne année dans le secteur.

L’étude de l’inter cycle Jupiter-Saturne est intéressante : Jupiter ne rencontre Saturne dans le même signe qu’une fois tous les vingt ans, et plus extraordinaire, elle la rencontre en Balance tous les soixante ans ! Aussi une « légende astrologique »  fait de cet aspect un aspect extraordinaire : celui des biens-nés.

Jupiter allié à son père, Saturne, fait le chef juste et solide, Saturne tient Jupiter qui a un peu tendance à en faire trop et Jupiter exalte le vieux grincheux. C’est un couple intéressant, équilibré

Quand on estime le potentiel d’un thème, on pense qu’il est bien d’avoir un Jupiter bien placé mais il vaut mieux qu’il soit en aspect avec Saturne parce que la planète lui tient la bride (surtout en carré). Jupiter est fougueux et présomptueux, il peut aller trop loin car il aime sentir le bord du vide. 

La prochaine conjonction Jupiter-Saturne se fera à 0°18 en Verseau le 19 décembre 2020 (quasi pour le solstice d’hiver avec Soleil à 28° en Sagittaire), tandis que Pluton sera à 24° en Capricorne. Mais elle agira dès le mois de décembre 2020 car la conjonction serrée se mettra en place en Capricorne dans le dernier décan du Capricorne où il y aura encore la conjonction à Pluton.

On peut donc considérer que la conjonction sera née en Capricorne en mettant une orbe de 10° au moins, pour son influence. En tout cas le Capricorne ne s’en plaindra pas, lui qui aura connu deux années difficiles.

Ce sera un changement progressif pour nous, l’amas actuel dans le Capricorne étant difficile à cause de l’ensemble lourd des planètes lentes Saturne et Pluton colorée de Mars et de la lune noire (qui reste plusieurs mois), et qui éventuellement fait encore des carrés avec Uranus en Bélier, comme ce mois-ci, où même si le carré fatal Uranus-Pluton à dépassé l’orbe admise, il se refait par transmission avec les planètes qui s’agglutinent en réactivant son action (voir thème du 10 avril avec Soleil 20°30 Uranus 28° conjoint carré Pluton 21°15).

Lorsque Jupiter arrivera en VerseauSaturne sera encore la plus influente dans le duo Jupiter Saturne, puisqu’elle est dans son domicile. Jupiter pourra adoucir, mais pourvu qu’il n’exaspère, n’éxagére pas la situation. Théoriquement on doit faire appel à son charisme.

Jupiter aura parcouru depuis l’année 2018 en Scorpion, son domicile en Sagittaire en 2019, où il n’y a aucune activité de planètes lentes, puis le Capricorne où là, elle aura été en compagnonnage avec Saturne sous l’influence de Pluton la plus lente.

On peut espérer que la présence de Jupiter allégera la lourdeur du duo très puissant et autoritaire de Saturne et Pluton qu’elle pourra protéger de leur dureté, de leur extrêmisme.

Ce sera un tournant lorsqu’on verra arriver ces deux planètes en Verseau, il est possible que la période soit plus légère, porteuse de la mise en place de découvertes qui feront évoluer notre quotidien, dans le bon sens au niveau médical, humain.

*Les dates sont les suivantes : Actuellement en Scorpion jusqu’au 8/11/18,  Jupiter sera en Sagittaire du 09/11/18 au 3/12/19 en domicile, Jupiter sera en Capricorne du 3/12/19 au 19/12/20.

 

 

Technique Astro : les quatre types de Mercure

Il existe quatre types de structure mentale d’après Dane Rudhyar, ce qu’il expose  dans « Approche astrologique des complexes psychologiques ».

“La lecture du mouvement de Mercure peut aider à situer ces moments de transformation et, à obtenir des résultats remarquables et définitifs. Ces changements de direction et de polarisation de la vie mentale fournissent des informations utiles pour tout ce qui touche à la réadaptation et à la guérison mentales. 

L’Épiméthée direct est un… mental qui cherche à refléter objectivement le sens de la vie et des événements, après qu’ils aient eu lieu.C’est une mentalité éprise de faits objectifs, et d’analyse historique, il cherche à construire le futur, en se fondant sur des schémas historiques, plutôt qu’en créant de nouveaux modes de fonctionnement. Il est formaliste, il est concret et déterministe. Du point de vue pratique il est certainement celui qui réussit le mieux. La vitesse de Mercure est égale à celle du Soleil. (ci contre th du 9 mars 18 avec Épiméthée direct).

 

 

 

L’Épiméthée rétrograde: Ce type de mental prend des aspects religieux… Le mental est philosophique, il recherche une

union introspective avec une réalité intérieure, il retourne à sa source. Le respect de la tradition peut être très fort, mais il s’agit avant tout d’un moyen pour atteindre une fin. Le mental ne se contente pas d’un culte du passé qui serait lettre morte.

 

 

 

De plus, il peut ressentir de manière très intense une sorte de mécontentement social, la nécessité de creuser au plus profond des structures sociales et de l’orthodoxie et de résister à leurs pressions, pour qu’elles soient renouvelées en esprit et en vérité. voir (th. de Mercure Épiméthée rétrograde du 28 mars 18).

 

Le Prométhée rétrograde cherche à se libérer de la nature instinctuelle  en s’y opposant avec plus ou moins de violence. Il est curieux de tout* mais souvent, il reste attaché à cela même qu’il veut oublier, ou encore, il  est aveuglé par ce qu’il a découvert et qu’il prophétise comme étant le devenir de sa personnalité, voire de tous les hommes. De ce conflit intérieur peut naître une grande réalisation personnelle, la personne peut alors s’identifier à un grand symbole ou à une image forte, pour laquelle elle se battra, malgré les pressions extérieures.(voir ci-contre thème d’un Prométhée rétrograde le 10 avril 18)

Le Prométhée Direct  est essentiellement établi en lui-même et, en paix avec les nécessités de la vie. Ses appétits et sa curiosité* sont tournés vers le futur et, il cherche à accorder l’ego avec le rythme des lendemains, même si celui-ci n’est pas toujours à l’écoute. Quelque jours, après que la période directe ait commencé ce Mercure est au plus loin du Soleil…et, est plus rapide que le Soleil: intuitif, inspiré, vivant dans le futur. Mercure va à la rencontre du Soleil qui a lieu à la conjonction supérieure. Autour de la conjonction supérieure, l’objectivité mentale est à son optimum.” (th. ci-contre du 17 avril 18)

*Ce maître de l’astrologie, n’est pas toujours facile à comprendre, c’est la raison pour laquelle j’ai traduit différemment certains termes de son exposé.

“mind” chez Rudhyar, traduit par “mentat” par l’astrologue Samuel Djian Gutenberg dans l’édition française, que je préfère traduire par mental pour la compréhension française. On pourrait traduire par esprit mais il y a confusion avec Esprit en français, spirit en anglais. 

nota :   Lorsqu’on dit avant ou après le Soleil, il s’agit d’une longitude inférieure à celle du Soleil par rapport au signe, lu dans le sens des signes ou sens anti-horaire.

 https://versusconformita.livehost.fr/2018/04/02/technique-astro-retrogradations-de-mercure-conjonction-inferieure-du-1er-avril/