Les aspects lunaires dans le karma

Les aspects lunaires fonctionnent d’une manière différente des autres aspects. Aussi les aspects lunaires constituent une clé, pour comprendre les sentiments et les réactions de nos semblables, et les nôtres d’abord.

Les aspects faciles signifient que le karmique de l’individu se caractérise par de la souplesse lui permettant de puiser dans ses ressources intérieures, d’utiliser les réactions spontanées d’une façon créative.

Ils indiquent une circulation facile de nos énergies affectives et protectrices, avec les  énergies des planètes impliquées : l’individu est à l’aise dans l’expérience quotidienne.

Les aspects avec la Lune impliquent l’image de soi. Quand ils sont faciles, on a  une bonne image de soi  : Lune semi-sextil, sextil, trigone,  (peut-être quinconce avec un effort ?).

Les aspects difficiles – opposition et certaines conjonctions, carré, sesquicarré  – révèlent souvent un domaine où le karmique est problématique, nous sommes rigides, incapables de nous adapter, nous expérimentons une tension dans ce domaine et, nous réagissons dans la vie quotidienne avec une sensibilité excessive.  C’est déstabilisant, nous avons un sentiment faux de nous-mêmes dans le domaine de la planète impliquée (ai-je raison ou ai-je tort de ressentir cela ?).

Avec les planètes personnelles Soleil, Mercure, Vénus, Mars, l’individu est incapable d’exprimer ses sentiments :

Lune-Mercure, la personne est hypersensible au niveau de ses idées et de ses opinions.

Lune- Vénus : tout est dans la sensibilité et l’affectif.

Lune -Mars ; la personne est hypersensible au niveau de l’affirmation de soi

Avec Lune -Jupiter, la personne est généreuse , a de grandes capacités, et une hypersensibilité de l’ego (Jupiter se situe à la marge entre les planètes personnelles et transpersonnelles du fait de la durée de son passage d’un peu plus d’un an par signe, c’est un trait de caractère qui va appartenir à plus de personnes) .

Avec les lentes Saturne, Uranus, Neptune, Pluton et Chiron, la personne a peur de perdre ses racines, d’abandonner la sécurité de ses fondements affectifs, de devenir vulnérable si elle change de comportement et, exprime l’énergie qui correspond à l’autre planète et l’individu a du mal à satisfaire aux exigences de la vie dans le rôle de la planète, puis dans le domaine de la maison, lorsque c’est une conjonction, mais lorsqu’il s’agit d’une opposition, d’un carré, etc il y a deux maisons qui sont concernées, la lune peut ne pas savoir comment vivre tout simplement ses besoins dans sa maison !

Lune- Saturne,  est une configuration qui met en jeu les parents, indiquant une souffrance potentielle puis un manque d’ adaptabilité selon l’aspect : à l’autorité, aux contraintes et limites imposées par Saturne, avec refus d’obéissance si Saturne est rétrograde.

Lune – Neptune (Neptune symbolisant la foi, l’art, la religion, l’inspiration, ou l’addiction, le flou)  : le porteur rêve trop ou au contraire ne se sent pas concerné par les grandes idées (si rétrograde, sceptique en toutes circonstances), ceci pouvant  le mener  dans les pires des situations aux stupéfiants, à la boisson ou au fanatisme ; dans l’axe I/VII, limites VI/XII  les rapports avec les autres sont flous, mais font quelqu’un de sympathique.

Lune-Uranus (Uranus représente ce qui est notre liberté et de là le développement d’un éveil spirituel), le porteur se singularise, et ne se sent bien que dans les situations originales,  désire le changement ; c’est un aspect qui peut donner avec d’autres marqueurs autour d’Uranus (aspect sur Vénus, ascendant, nœud sud) une sexualité libre., en tout cas sans tabous. A travers les épreuves éventuelles, il s’agit de la découverte de la vraie liberté intérieure.

Lune – Pluton : une Lune carrée/opposée Pluton, apporte de la violence et de la possessivité, un sentiment  de fatalité, une dureté  qui peut se retourner contre soi,  la passion, mais aussi  le dépassement, la transformation intérieure par résilience.

Tout ceci doit être analyser d’après le reste du thème, en rapport avec le signe du Cancer et la maison IV pouvant compenser l’aspect, et doit être dit avec tact à la personne concernée car on touche à l’intime.

D’après Stephen Arroyo, et selon Robert Jansky « Interpreting the aspects » cité par l’auteur)

 

 

Mars versus Pluton, planète du Scorpion ?

Si la mythologie  a fait de Mars le dieu de la guerre, et que l’astrologie traditionnelle nous l’a transmis de cette façon, Mars en astropsychologie est notre force, en médecine astrologique nos muscles, notre sang, et en tant que maitre du Bélier, notre crâne.

Mars est l’action et la force en nous sans laquelle nous ne serions rien, nous en avons besoin ; même lorsqu’il fait des aspects difficiles, il  réveille certains tempéraments depressifs et les faire agir, il  donne la force de résister, de dire non, de cesser de plier devant l’adversité, de répondre aux agressions, de se relever face aux éléments.

Mars fait partie de la partie animal de l’être humain, car Mars n’est pas vicieuxil est , naturel et même naïf : c’est le bon copain qui vous donne un coup de main pour déménager votre appartement, qui vous défend quand vous êtes face à l’adversité.

Si, Mars est  le côté sauvage en nous-mêmes,  nos pulsions, chez l’homme on parle de virilité d’où le lien avec le secteur VIII, secteur de la sexualité, et avec le signe du Scorpion.    Mars, fut longtemps la seule planète de l’astrologie traditionnelle qui pouvait y correspondre.

Mais Mars est le maitre incontesté du Bélier et de la maison I. Il y a cependant une étonnante synchronicité qu’ait eu lieu la découverte de Pluton au moment de la naissance de  la psychologie Freudienne dont la question de la sexualité constitue le pilier, Pluton qu’on a associé immédiatement à la découverte des propriétés du radium.

Le lien qui fut fait  entre ces trois éléments, relia définitivement Pluton (Hadès) à ce qui est souterrain,  caché, source éventuelle d’effets incontrôlables,  transformateur de la matière. Pluton incontestablement se rattache  au Scorpion et à la maison VIII, secteur de la relation sexuelle,  l’acte qui crée la vie. Car ne soyons pas romantiques,  en V,  en Lion nait la flamme, le résultat est  la germination en I en Bélier mais c’est  en VIII que cela se passe.  Le Scorpion est le lieu de la plus grande transformation : c’est tellement vrai que l’acte a toujours été la source de  toutes les joies et de tous les drames de l’humanité.

La plus grande puissance de la nature est celle des volcans comme la libido la plus grande puissance de l’être humain. N’est-ce pas pour cela qu’on a toujours voulu la brimer ?

Pour résumer : les tortures de la libido lorsqu’elle n’est pas satisfaite, les tortures de la puissance et de la possession sont concentrées en secteur VIII.  C’est Pluton qui conduit un homme politique riche et considéré en prison, mais c’est le désir de Vénus qui anime  Mars. Derrière Pluton il y a l’idée, éventuellement le calcul, la manipulation, chez Mars uniquement la pulsion.Mars est bien situé en feu, donc en Lion, en Sagittaire, où il se fait sportif,  caporal. Pluton se retrouve  au commande d’un ministère : les idéologies  sont du ressort de Pluton. Mars est partout où il faut agir, avoir des initiatives.

On observe que Mars en Eau (en Cancer, en Scorpion) se tourne vers une vie artistique ; il est inventeur, chanteur, mathématicien , danseur, peintre, sculpteur :

Tom Lescher, astrologue américain nous dit : “Quand Mars est en Scorpion, vous êtes comme un tigre dans un salon : vous devez le dompter, mais pour le dompter, il faut le laisser sortir afin de le connaître, car vous pouvez être fermé de l’intérieur. Il faut le savoir pour avoir de la compassion pour l’enfant intérieur, le soigner, avoir plus de conscience sur ce Moi inconscient. Le passé revient et, vous pose la question : êtes-vous sur ?  Il faut laisser le passé s’en aller, le doute aussi, car le doute vous tire vers le bas”

Ferdinand David dit .Là où est Mars dans le thème, il faut agir en signe et en  maison,  car sinon ce sont les autres qui agissent à votre place”  Ce qui veut dire dans le secteur où la planète se situe et à la façon du signe.  Et il y a douze signes et douze maisons, ce qui donne une palette de 144 possibilités, or vous n’avez qu’un Mars, et il vous sert pour tout !”

“Pensez à cette barre chocolatée : si vous n’en aviez qu’une et que vous fassiez une longue route, vous pourriez regretter de l’avoir mangé trop tôt. Mars, dans le thème est quasi inusable, il peut être faible au départ, et vous pouvez avoir tout misé sur lui trop tôt,  voyez ces sportifs qui se dopent et qui finissent diminués, aussi dosez votre Mars, votre activité effrénée, de temps en temps, faites une pause et mieux contemplez quelque chose de beau, sans rien faire.”

“Certains ont un Mars rétrograde : Mars rétrograde est un problème que vous véhiculez à cause de vos ancêtres, (ou vos vies antérieures) comme une punition, pour avoir “mal” agit. Il se peut que dans cette vie, vous continuiez parce que vous n’avez pas compris la différence entre s’agiter et agir. Cela vous expose à être le jeu de personnes qui sont dominantes et, qui vous manipulent ; vous surcompensez en faisant leurs quatre volontés et contrairement à ce que l’on pense, avec un Mars rétrograde vous pouvez être hyperactif, ce n’est pas un signe de mollesse physique , mais de souffrance psychologique. Il y a certainement derrière beaucoup de peur, la peur de l’inaction, comme une carence, et sans doute aussi , vous avez subit une éducation où ne rien faire était de la paresse.

Si votre Mars redevient direct par progressions, il se peut que vous appreniez à réfléchir et à vivre autrement. On étudie toujours le couple Vénus-Mars, parce que Mars est aux ordres de Vénus, et exécute ses désirs, ses caprices.

Mais on a beaucoup plus de problèmes avec le couple Vénus- Pluton, dans lequel Pluton domine Vénus.. Pluton est plus mental, il est plus intelligent, il observe et compile ses données pour agir au  meilleur moment  pour réussir.”

Pluton est en rapport avec le relationnel, Mars avec l’individuel, c’est la raison pour laquelle ceux qui ont réussi doivent allient les deux, que ce soit des artistes ou des athlètes, des inventeurs ou des créateurs des politiques ou des joueurs de poker. Le but n’est pas négatif, il ne faut pas attribuer une aura démoniaque à Pluton, il s’agit de réussir là où d’autres ont échoué, ou de dépasser les concurrents.”

Pluton amène à la transformation de la société à force de découvertes, d’inventions. Pluton en nous demande un changement intérieur, accoucher de notre volcan intérieur, comme on met  un enfant au monde..

Pluton est notre âme qui souffre dans un milieu terrestre qui la met au défi de réussir à passer un examen. Pluton serait l’âme de notre thème, le lieu de notre plus grand challenge. Effectivement, même si cela parait paradoxale, si l’on relie Pluton à la maison VIII et au Scorpion, on arrive à la libido en tant qu’énergie vitale, notre plus grand challenge : n’est-ce pas ce que toutes les religions, et toutes les dictatures ont voulu faire taire, pour nous faire parvenir à la transcendance ?

Finalement, Mars ou Pluton pour le signe du Scorpion ? Si Pluton est le maitre du Scorpion et Mars celui du Bélier , tout est à sa place.

Karma Scorpion et maison VIII

Psyche ouvrant la boite dorée - John William Waterhouse-1903Il y a trois sortes de karma , selon Arroyo

Le karma physique, émotionnel, inspirateur ,

Un karma en réserve qui n’est pas dans le thème

Un karma qu’on se crée ou non : on a la liberté de ne pas s’en créer.

Le thème expose les schémas de notre esprit, ce que nous sommes à cause de nos actes antérieurs, nos tendances résiduelles inconscientes. 

Les signes sont des schémas karmiques, les planètes des métiers à tisser, la volonté, le tisserand » (Cayce 3654 L1).

“Tout ce que nous sommes est un composé de ce que nous avons été, chacun de nous ne fait que se rencontrer lui-même, tout ce qui a été construit est contenu dans les opportunités de cette vie, chacun de nous est dirigé vers ses vibrations, les aspects astrologiques correspondant au mieux de notre développement personnel.

“La terre est le seul endroit où le libre arbitre est si fort, tout ce que l’âme apprend doit se traduire physiquement, concrètement par un effort de volonté.

« Il y a un cheminement : planètes, chakras, glandes, affections du corps physique, émotionnel, mental, vital ».

Ainsi on trouve une empreinte de l’âme dans le thème zodiacal. La personnalité, l’individualité,  est l’expression matérielle de la Lune, Les qualités de la Lune et du Soleil sont une émanation directe de notre héritage karmique. 

L’astrologie est une science du karma. Dans un thème tout peut être considéré comme karmique même s’il existe des facteurs spécifiques comme Saturne, appelé seigneur du karma (Saturne ce sont les habitudes cristallisées, le mauvais usage d’un pouvoir qui nécessite un réajustement, c’est la raison des obstacles qui sont mis sur notre route).

La position d’une planète dans le thème  montre le joug sur la planète. Les bons aspects sont le travail des vies antérieures.

Car tout aspect indique un karma :

le carré indique des forces qui ont des objectifs qui doivent s’harmoniser au sein de l’individu,

l‘opposition des tendances d’expressions complémentaires perçues dans les relations avec les autres, pour prendre conscience de soi et d’autrui,

la conjonction présente un aspect  stressant demande de comprendre l’entrave représentée par l’élément, le secteur de vieobjectif majeur de l’incarnation.

Les quatre éléments indiquent les niveaux de la vie réelle, que l’on peut expérimenter : l’élément où se trouvent les planètes montre quels types de désirs et d’entraves sont les plus forts pour nous.

Le monde extériorise le conflit par nécessité (par des accidents) si l’individu ne prend pas conscience de ses contradictions intérieures : une situation dont on n’a pas conscience à l’intérieur de soi se produit à l’extérieur (Jung).

Ne nous y trompons pas le signe du Scorpion n’est pas celui du sexe et de l’argent, il est celui de Comment se servir de l'astrologie pour avancer l’évolution et de la transformation à partir de la sublimation de ces deux attachements qui sont souvent trop forts : ainsi par des coups du sort, le Scorpion qui perd tout,  passe par des moments de mort intérieure qui l’oblige à se dépasser pour survivre différent.

Chacun d’entre nous connait des Scorpions qui ont connu cela. Fort et armé pour la lutte, le Scorpion , un des lieux du karma avec la maison VIII et l’axe desnœuds est le lieu du zodiaque où nous appréhendons nos plus lourdes taches.

Jung dit qu’un conflit n’est jamais résolu au niveau auquel il se manifeste, mais qu’il l’est à un niveau de conscience supérieure, c’est le troisième élément alchimique inconnu : ce qui veut dire qu’un événement,  souvent extérieur, survient, nous obligeant à faire un effort matériel, psychologique, qui nous fait murir à un stade  supérieur, changeant notre vision des choses pour toujours.

Notes  d’après Arroyo  – livre Astrologie Karma et transformation, à partir de Cayce, pasteur et médium qui livrait des informations sous auto-hypnose, informations compilées,  conservées aux états-unis, et de Jung, psychiatre , philosophe, astrologue. (voir le thème d’Edgar Cayce dans le blog).

Le mois du Scorpion

Dans le texte “à chaque jour suffit sa peine”, nous avons vu que les mouvements de planètes des trois prochains mois avaient peu d’ harmonie  et que sans s’affoler, il faudrait  nous en contenter.

Je reprends ce que j’ai dit, bien que certains m’aient dit que cela ne leur suffisait pas , je  donnerais quelques petits détails A  ce sujet je rappelle que les transits se font dans vos maisons personnelles, avec vos planètes personnelles, mais que  les planètes ne nous tombent pas dessus comme des météorites, car nous sommes les barreurs de notre bateau ce qui fait que ce qui compte, c’est toujours et avant tout , notre thème personnel qui montre ce que nous avons “dans le ventre”. Ce qui  veut  dire : tenir toujours compte de notre caractère, qui se lit dans l’analyse de nos aspects, maisons, signes, car c’est ce qui nous différencie les uns des autres !

Une personne qui n’a pas de carrés avec les planètes lentes en transit, ne devrait pas (trop) se laisser impressionner, et celle qui en a ,  doit garder un moral d’acier. Les aspects peuvent être de formidables leviers pour agir lorsqu’on est indécis.

Au moment du passage du Soleil en Scorpion (le 22 octobre), les choses s’arrangeront un peu avec un triangle mineur composé d’un trigone exact à 16° entre Vénus en Scorpion et Neptune en Poissons, les deux planètes sextils à Pluton , permettant une avancée idéologique au sujet des questions de bioéthique, ce sont les eaux de la fécondité alliées aux eaux “la totalité (depuis que j’ai dit cela,  il y a eu le vote de la PMA pour toutes). Ceci peut intéresser celles qui sont concernées.

Dès le 1er novembre, Mercure Épiméthée devient rétrograde : la communication sera brouillée. Ce n’est pas le moment de reprendre contact, mais  vous pouvez le faire en sachant que l’autre ne peut vous entendre.

Le 11 novembre,  Mercure fait une conjonction  inférieure avec le Soleil à 19° Scorpion, ceci  favorise généralement une période de  grave flottement durant toute la période de rétrogradation de Mercure, il s’agit toujours d’un ralentissement des affaires, et de problèmes de communication, fâcheries, bouderies, incompréhensions. Nous n’avons pas les idées claires (type Brexit !).

Dès le 19 novembre, Mars entrant en Scorpion sera en opposition exacte à Uranus rétrograde en Taureau, l’opposition très dure commencera durant les  derniers degrés de la Balance (26°), jusqu’au 5 décembre inclus : l’axe Taureau-Scorpion étant celui de la possession, il est question ici de savoir  qui possède quoi, à droit à quoi, comment protéger ses biens. Cela concerne autant les états en guerre,  que les couples entrain de se séparer.

L’aspect alimentera les controverses ; les libertés vont se rétrécir, Mars, le guerrier ici est plus fort qu’Uranus, l’éveilleur. La force de cet aspect est à prendre en compte : c’est un aspect qui peut être violent, mais il peut être facteur d’ouverture après être passé par d’âpres discussions …

Dès les 21/22 novembre, Mercure devient Épiméthée direct à 11°39 en Scorpion, tandis que le Soleil passe en Sagittaire : on trouvera des solutions nouvelles , cela se débloquera progressivement, mais il va falloir le temps de Saturne, pour résorber le désordre engendré par le changement.

Comme la lune noire (mais il y en a trois)  est  en Poissons  en conjonction avec Neptune, il peut y avoir une duplicité lors des échanges et il faudra regarder avant de signer.

 

L’art du zodiaque

Le zodiaque qui fut conçu par des hommes, est une œuvre d’art à l’image de la perfection du monde, mais le créateur, ne demande pas qu’on le vénère. C’est une invention  mathématique, intellectuelle mais inspirée. La comparaison la plus utilisée est celle une palette de couleurs avec des nuances infinies qui correspondent à la diversité de l’humanité. Aussi, le zodiaque  n’est ni fixe , ni autoritaire.  L’artiste, c’est vous par le biais des pinceaux symbolisant les planètes en vous.

Les signes se distribuent en quatre groupes de signes d’énergies cardinales, fixes et mutables  comprenant chacun un signe de feu, de terre, d’air, d’eau. qui sont les premiers : Bélier, Balance, Cancer, Capricorne  marquant les quatre points cardinaux ;  les deuxiémes, Taureau, Scorpion, Lion, Verseau , les plus connus sur le tympan des églises chrétiennes ;  les troisièmes, Vierge,  Poissons, Gémeaux, Sagittaire dans lesquels les Poissons sont le symbole du Christ.

Mais il existe une autre classification, qui montre à l’intérieur des mêmes éléments, une progression vers le haut : en signes de terre on va du Taureau , au Capricorne en passant par la Vierge ; en signe d’air, on va des Gémeaux au Verseau en passant par la Balance ; en signe de feu, on va du Bélier au Sagittaire en passant par le Lion ; en signe d’eau, on va du Cancer aux Poissons  en passant par le Scorpion. 

Toutes ces combinaisons ont une signification contenant les informations basiques.  Ce faisant, on  peut comprendre que tout dans le zodiaque, à l’image de la vie, découle de ce qui précède immédiatement,  imbriqué dans un système organisé de manière fractale (exemple du brocoli qui a une organisation  architecturale se répétant à l’infini) .

Ceci est résumé par ces mots : “tout est dans tout”, qui revient à dire aussi que  : Ex nihilo nihil,  rien de vient de rien.

Des six axes de signes en relation deux à deux et, formant les maillons d’une roue qui est celle de la vie, on arrive aux concepts de  polarité, dualité, opposé, contraire, et ce faisant on peut aller vers la compréhension des oppositions mathématiques mais aussi humaines.

Les astrologues humanistes ont mis en évidence la relation d’un signe par rapport au suivant, ou au précédent avec  la capacité que  chacun à d’appartenir à un ensemble plus vaste, le zodiaque,  pour former un ensemble complet. Voici ce que disait Ch Drouaillet, à la suite de Rudhyar. Mais ceci peut se faire aussi avec l’examen des six axes car la polarité est au cœur de l’homme, on n’est pas Bélier mais Bélier-Balance, car l’autre y  est potentiellement contenu, et on va osciller entre les deux, en allant chercher ailleurs ce qui nous complète, dont on a inconsciemment besoin. Ceci a sa résonance en psychologie (lire “le chant de la résonance” de JF Berry)

I – Axe Bélier – Balance : dans le Bélier , le germe – l’enfant – n’a aucune compassion pour la graine, car le germe est dans une sorte de mission pour “tuer” la graine : c’est le cas de tout les novateurs qui permettent à la civilisation d’avancer. Le germe est la promesse du produit de la graine. 

L’adaptabilité aux besoins du moment a besoin de la Balance pour se poser ; Balance signifie Équilibre,   aisance, lien avec ce qui est juste et beau. Elle rencontre sur un pied d’égalité, elle est l’énergie de l’amour humain. Elle veut vivre en couple (le Bélier ne sait pas trop comment entrer en relation). Elle tient toujours compte de l’autre. Elle doit comprendre qu’elle est amour alors qu’elle cherche l’amour chez l’autre. C’est un axe de signes maîtrisé par Vénus et Mars.

II – qui maitrise aussi l’Axe Taureau – Scorpion : Le Taureau  est attaché aux formes, aux gens, aux choses, puissance, endurance, patience, travail, sens des affaires, fécondité, enracinement du germe, possession avide. Ce qu’il apporte c’est son bon sens, la capacité à nous identifier à la matière, une vie en profondeur (il s’enfonce quelquefois !). Il doit se détacher et se dire que  « ce que nous possédons, nous possède ».

Le Scorpion : pouvoir de vivre et de mourir – le phénix –  transforme la matière. La pesanteur en esprit, c’est le principe de l’alchimie antique  qui “transforme” le plomb en or. Là où se trouve le Scorpion, nous sommes boiteux, tordus, prisonniers de nos instincts. Il  apporte la puissance de renaître à autre chose, il faudra mettre ce qui est humain dans la lumière, en Sagittaire.

Le Scorpion ouvre le feu de l’esprit, si l’on a traversé l’alchimie de la passion, la passion permet de traverser la mort, aussi il doit apprendre à faire les choses sans compétition.

III /IX- Axe  GémeauxSagittaire : maîtrisé par Mercure, Jupiter ; Les Gémeaux sont curieux de l’extérieur, passe du nombre au détail avec une manière analytique d’expliquer les situations. Le type Gémeaux est la liberté maximum ;  impatient, il passe à côté du train, oublie des trucs bons pour lui, il doit comprendre qu’on est jamais seul, il doit se regarder honnêtement, de l’intérieur.

“L’esprit” qui est en lui, lui donnera la capacité d’être patient. La précocité, en fait un être très humain, mais il brûle bien avant de supporter la chaleur.

Le Sagittaire : il met tout le monde dans le même sac or sa généralisation est abusive, il aime les lois universelles, les principes. “Ceux qui ne sont pas comme moi, ont tort”. Il doit maitriser la force des instincts, c’est le serviteur d’un dieu brutal qui donnera naissance au Capricorne qui fera les lois. Le Sagittaire ouvre  le zodiaque spirituel, il a la capacité  de montrer une direction. Le don de l’esprit en lui, c’est la camaraderie.

IV/X  : l’axe Cancer- Capricorne , la culmination du jour au Cancer. C’est le moment où le soleil décroit, symbolisé par le crabe, qui marche à reculons. Il est ying, féminin, il termine le zodiaque naturel. Il ouvre la dynamique de l’eau : dans la nature, c’est la source. Il possède une sensibilité fermée sur elle-même, accrochée au passé, la nostalgie d’un paradis où tous les besoins devaient être satisfaits par papa-maman. L’émotion seule compte, il ne s’intéresse qu’à lui, manque d’ouverture au monde et aime trop la sensualité sous toutes ses formes. On récolte des fruits au Cancer au Lion, c’est pourquoi,  il ne pense pas à la suite, car après avec la lumière du feu solaire donnant la vie,  l’eau va stagner en Scorpion ! Ce Signe cardinal commence, jaillit et ne doit pas devenir marécage, il doit rester fidèle aux signes d’eau, mais il doit passer par le Scorpion  pour se relier au niveaux horizontal (la matérialité) et passer par  les Poissons pour se relier au niveau vertical (la spiritualité). 

Le Capricorne (moitié chèvre, moitié poisson), c’est le moment du  minimum de lumière. Il est en haut du zodiaque, il relie l’eau à la terre (Cancer en face, planète Terre au centre). Il dit « je suis un élément de la société, et je fais ce qu’on m’a dit de faire », il a tendance à être trop respectueux de la loi et à être mu par le sentiment de peur (Saturne).

La qualité à développer en lui est la confiance en soi « je dois apprendre quelle est ma loi, pour pouvoir la remettre en cause » : ce qu’il apprendra, sa leçon dans cette vie, c’est la capacité à être lui-même, à se doter de sa loi intérieure, à être son propre père.

V/XI – Axe Lion -Verseau  – Le Lion : l’ami de l’humain, veut tout personnaliser, c’est l’aspect socio-culturel du Lion.  « Est-ce qu’on m’aime vraiment ? ». Il développe la capacité d’être lui-même. Le Lion s’identifie à la lumière du Soleil,  il doit demander la simplicité !  Au Lion, nous atteignons l’esprit, c’est le pouvoir d’amour sans retour.

Au Verseau :  C’est le minimum de lumière,  le cœur de l’hiver, le premier signe d’air, l’opposition au Lion, (pureté d’un ange ou un démon s’il échoue). Nous permet de prendre une distance : là où nous avons le Verseau, nous sommes désincarné, dés…identifié,  le Verseau ne choisit rien,  c’est la vision de notre troisième œil : l’être au service de la sagesse. Il doit prendre une distance avec lui-même à cause de sa  susceptibilité émotionnelle. Comme  il veut toujours bien faire, il est fragile : il doit développer son sens de l’humour pour supporter l’insupportable. Il est  capable d’être au service de l’humanité.

VI/XII – Axe Vierge-Poissons : Comment l’humanité se manifeste à travers la pensée ? Par Mercure. . La Vierge c’est le besoin de précision, la naïveté : elle se fait avoir par le mental, elle organise, (mais elle ne voit pas qu’on lui vole la caisse). Poussée à l’extrême, elle asphyxie, elle ne comprend pas l’amour du Lion : ” c’est quoi ça ? dit-elle”. Elle doit faire des choix justes, en accord avec ce qui l’anime. Elle doit savoir supporter, avoir de la tolérance, savoir être responsable des choix. “Ce que j’ai fait, je dois accepter de le donner au collectif “ (impôts, dons, mais aussi partages,  par ex). L’opposé de la Vierge, c’est les Poissons

Le signe des Poissons : il est fait pour l’eau, il est dans son monde, dans une sensibilité à l’universel, l’amour universel. Ce qui lui est donné, c’est sa confiance dans l’avenir, le courage d’affronter, le fait d’être la matrice (secteur XII) de l’esprit, ici il faut trouver la foi intérieure, car « la foi ressemble à un acte de respiration conscient » comme la méditation. 

Lorsqu’on a établit la relation (à l’intérieur de nous) , entre les opposés de l’axe Ascendant- Descendant, symbolisée par le Bélier et la Balance, on peut attaquer la montée Fond du ciel-Milieu du Ciel symbolisée par le Cancer et le Capricorne.

(d’après le cours de Ch Drouaillet commentant son “Astrologie de la Guérison”)