Neptune en signe d’eau

Avec Neptune , la question est de savoir si l’on va  rencontrer durant notre vie, des personnes ayant la planète dans chaque signe.   Évidemment non,nous rencontreront des gens qui nous ressemblent puisque nous serons nombreux à l’avoir dans le même signe, donc à vivre une tendance similaire, car la planète reste entre environ 13 ans en moyenne dans un signe et, met 164 ans pour faire son cycle de douze signes, elle en fait sept et demi en cent ans.  A cause de la lenteur du cycle, on l’a classé dans les trans personnelles lui déniant le droit d’avoir une influence sur notre comportement personnel, psychologique ce qui est pour moi dépassé maintenant , car on a suffisamment de données depuis 1843 date de sa découverte astronomique pour constater son influence. Il faut étudier un panel d’individus nés à des époques différentes pour en mesurer l’impact.

Un neptunien est celui qui est du signe des Poissons ou ascendant Poissons, qui possède un Neptune angulaire ou conjoint ou en aspect aux luminaires Soleil ou Lune, un Neptune en aspect au maitre de l’ascendant, ou “singleton” d’une configuration planétaire ou “apex” dans un dessin planétaire, en claire, seule et en relief dans un secteur, un hémisphère du thème où il peut être seul, de la planète peut partir un réseau d’aspects, Neptune peut aussi être dans un amas de planètes : tout cela fait penser à une dominante neptunienne.

Dans tout ces cas, le neptunien est une personne réceptive, qui ressent les ambiances, servant même d’éponge aux atmosphères difficiles, sentant les vibrations négatives, ou au contraire pouvant devenir euphorique de bonheur dans les ambiances qui lui conviennent. C’est un être sensible et fragile. C’est souvent la création qui est la source de son équilibre, Neptune fera les artistes de toutes sortes, les amuseurs, autrefois les bouffons des rois et fera les hommes politiques, les religieux, les meneurs charismatiques, les gourous, parce que Neptune est en rapport avec une foi, une idéologie qui peut être bonne ou pourrie.

Pourtant, le monde extérieur fait souvent mal au neptunien et, il ne s’y sent pas très bien, il reste volontiers seul, ou il est parmi les autres plongé dans ses pensées. Il se fait facilement exploiter par les malins qui repèrent sa gentillesse considérée comme un signe de faiblesse, et il doit être protégé des prédateurs (en particulier les femmes).

Chez le neptunien, la fragilité psychique est le problème le plus important, c’est ici qu’on rencontre la lâcheté qui entraine la fuite devant les responsabilités, la dépression,  l’alcoolisme, l’addiction à toutes les formes de drogues, au jeu, etc, et finalement le refuge dans la folie, quelque fois le suicide (Vincent Van Gogh), la vie ordinaire étant trop dure pour eux. Sur le plan de la santé, Neptune peut être la fertilité de l’eau mais aussi l’apparition et la propagation des maladies microbiennes et des virus.

En transit, la maison qui voit arriver la planète pour 13 ans, même si elle ne contient pas de planètes ne peut qu’être impactée. Si elle en contient, c’est le passage sur la planète (avant, sur et après, soit sur 3°) qui va modifier le comportement, car Neptune agit au niveau du ressenti, de la création artistique,  de l’intuition, de la sensibilité, de la flexibilité, de la mise en valeur de l’imaginaire. Neptune, c’est l’océan, c’est l’eau, un dieu puissant dans la mythologie, qui s’immisce dans notre inconscient. .

Neptune en signe d’eau :

Neptune est en domicile en Poissons et concerne la maison XII, maison de la matrice, du projet sens, de l’isolement voulu ou non. Neptune est une planète humide donc elle est mieux dans un signe d’eau, comme le Cancer, où elle va porter à la rêverie et à la création artistique, si le thème le permet. Elle met la question de la foi au centre des débats, pour ceux qui croient comme pour ceux qui ne croient pas. Au niveau personnel, cela devient une question sociétale alors que d’habitude, c’est dans le domaine de l’intime. Plus profondément, on peut se sentir flou, indécis, sans repère, chercher nos liens, nos attaches ou au contraire les rejeter en prenant des produits dopants pour oublier le malaise, la maison en cause permet aussi de préciser

Avec Neptune en Poissons entre 2010 et 2023, nous nous trouvons dans une période où la religion tient le haut du pavé dans les débats : plusieurs pays ont remis en question la laïcité.

Auparavant, de 1850 à 1863, le siècle voit apparaitre les grandes migrations vers les états-Unis, à la recherche d’un Eldorado. C’est l’époque de la ruée vers l’or qui dure 8 ans lorsque J. Sutter, un immigré découvre un gisement sur son moulin en Californie (on sait la quantité d’eau qu’il faut utiliser pour trouver de l’or). L’or est le nouveau credo.  On voit bien que cela mène les chercheurs à la folie. La synchronicité veut que la période voit la naissance du père de la psychanalyse, Sigmund Freud qui va changer de manière radicale la façon de traiter les desaxés : Dans son thème, Neptune angulaire dans la maison IV est leader des planètes du dessin en “seau”, Neptune en opposition à  Mars rétrograde,  premier maitre de l’AS. Freud va supplanter le domaine religieux, pour les générations à venir, il crée en quelque sorte une nouvelle idéologie.

Vincent Van Gogh, nè le 30 mars 1853, en Hollande à  Amstelveen à 11 h, Soleil Bélier, asc Cancer avec un Neptune en Poissons, en secteur IX, l’étranger ect, sesqui carré AS, maitre du MC où se situe Vénus, son art, conjoint Mars, Maitre de son Soleil, montrant son inspiration et sa folie. Il a la conjonction rare des lentes Uranus Pluton et Saturne , en Taureau, plus la lune noire, l’axe des nœuds se situent en VI/XII dans les signes du Sagittaire et des gémeaux en carré avec la conjonction Vénus Mars, la Lune maitre de l’AS se situe au nœud sud, montrant une problématique affective, un manque d’adaptation.

Neptune en Cancer (générations de 1901/1914), on a souvent un problème de famille (maitrise  du Cancer et de la maison IV par la Lune). Beaucoup de femmes nées auparavant avaient perdus leur compagnon à la guerre de 14/18, et ont montré les capacités à accéder à une émancipation sans précédent , ce sont leurs enfants qui ont souffert de l’éclatement de la cellule familiale, qui ont certainement souffert de l’absence de père, les mères étant chargées des taches masculines , et qui toute leur vie ont recherchées le réconfort de la famille et la sécurité. On a du trouver des personnes qui ont été fragilisée psychiquement et, c’est de là vient l’idée de créer des d’organismes de secours, regroupé sous la loi de 1901. Cette loi sur l’association à but non lucratif, offre la possibilité de créer des lieux de protection, des moyens d’aides , à ceux qui sont en difficultés moralement et matériellement.

Sur le plan individuel, la période voit le 22 mai 1907 à 7 h 30 en Belgique, la naissance d’Hergé , dessinateur de Tintin, le premier grand dessinateur de BD. Comme on peut le voir, ci contre à gauche, il possède un Neptune maison XII conjoint Jupiter et lune noire et nœud nord sur l’AS maitre de son MC ! La présence de nombreuses planètes en maison XII signale un problème de projet-sens qu’on ne peut développer ici. .

 

 

 

Autre grande artiste avec un Neptune en Cancer,  la mexicaine Frida Khalo, née en juillet 1907 dont la personnalité, assez extraordinaire, lui permit de peindre de son lit avec un sytème très rudimentaire, mais élaboré avec soin à cause d’un accident terrible, qui provoqua  plusieurs fausses couches  au cours de sa vie (tableau de foetus, traduisant sa descendance avortée)  au cours d’une vie amoureuse malgré tout très belle,  avec un Jupiter en Cancer qui  favorise la naissance d’ enfants . Sa conjonction Soleil Neptune en maison XI, se trouve en face d’une conjonction dure Uranus-Mars en capricorne, Mars favorisant l’activité et Uranus la violence associée. Son Saturne en maison VIII est également carré à sa Vénus, conjointe à Pluton en Gémeaux, autres aspects durs, Vénus/ Pluton la poussant à peindre des choses jamais représentées auparavant (th d’astro.com à droite).

 

 

Neptune en Scorpion, ce sont les générations des années 1956 à 1970. Avec le signe du Scorpion, on est dans des problémes de maison VIII, en rapport avec  les secrets de famille, les secrets qui pourrissent. On peut aussi y rattacher le “projet-sens” (voir blog) qu’on cherche en maison XII, maison en relation avec Neptune, que Neptune gère symboliquement. Ici, ce sont les questions sexuelles, mais aussi les questions ésotériques : Eros et Thanatos ne sont jamais loin. On peut avoir des personnes qui recherchent la sexualité  en guise de consolation, et ne la trouvant que rarement, mais cela peut aussi mener à des excès et des déviances. Voici le thème exemple de Lady Diana avec Neptune rétrograde en Scorpion au MC relié par trigone au Soleil Mercure, carré Jupiter-Saturne rétrograde (refus de la légalité, des limites).

 

 

les pouvoirs positifs de l’opposition et du carré

“La vie avance selon une progression arithmétique simple. La série des valeurs des aspects en astrologie, est basée sur des multiple de 30° qui sont les phases successives du processus de croissance et de désintégration du cycle de la vie. Pour comprendre les aspects, on doit garder le sens de ce processus.”

Vous connaissez peut-être le cycle de la lunaison qui sert de base à tous les cycles des planètes : le cycle de la Lune et du Soleil est la représentation de tous les cycles mettant en relation deux planètes.

“Le cycle de la lunaison est un cycle de transformation : ceci est la base de la physique classique et de la métaphysique rationaliste développée plus tard en Grèce classique… Les phases de la Lune ne nous disent rien sur la Lune elle-même ou sur la position de laOn peut dire que toute relation n’ayant pas pour but de satisfaire le besoin d’un troisième facteur est sans signification spirituelle. Lune, elles ne se référent qu’à l’état de relation entre le Soleil et la Lune, à l’essence même de la vie. Elle nous révèle la lumière atténuée du Soleil. Ce cycle comme tout cycle de relation est un cycle comportant deux facteurs se mouvant à des vitesses différentes et des plans différents, et dont la relation donne des résultats concrets (nous et tout ce qui nous entoure) sur la Terre, Le  troisième facteur.

Le cycle commence à la Nouvelle Lune (c’est la “conjonction du Soleil et de la Lune), puis apparait un croissant à l’ouest, et ensuite vient le premier quartier,  la distance zodiacale continue d’augmenter, jusqu’à ce que le lever de la Lune à l’est coïncide avec le coucher du Soleil à l’ouest vers “l’opposition” ou pleine Lune.  On décompose ainsi passant de la poésie métaphysique à la mathématique astrologique.

Premier hémicycle : activité instinctive –germination et éclosion- rythme de conquête, puis tension au moment de l’opposition où nous atteignons un nouveau domaine : l’être humain responsable et conscient cherche le sens, en donne un, assume.

La conscience nait à l’opposition, la subjectivité doit cesser, il y a prise de conscience de la réalité, le mental se développe : l’objectivité consciente est le fondement de l’intelligence. Mais le sentiment de plénitude se divise à cause d’une myriade de relations. A partir de l’opposition, les aspects ne sont plus en rapport avec la conjonction de départ, mais en rapport avec l’opposition, c.a.d avec la prise de conscience engendrée par la nouvelle perception.

L’opposition est un type de relation unique : ici  Il faut prendre conscience du fait que dans l’opposition l’un ne peut être changé sans que l’autre le soit aussi : laisser le « voir » de l’autre, nous modifie et nous modifions le monde.

-Soit les deux protagonistes symbolisés par les planètes sont difficilement réconciliables, comme lorsqu’il s’agit d’un aspect de tension entre deux facettes de la personnalité (une Vénus manipulatrice en Scorpion et une Lune généreuse en Taureau).

-Soit on peut reculer par peur : «je ne veux pas savoir». L’expérience de l’opposition devient un quinconce (de 150°) croissant (quinconce  Bélier/ Vierge qui est type maison VI),  qui est une mauvaise adaptation personnelle, qui se transforme éventuellement en maladie, réparation de faute, omission, inefficacité. Cependant  le 5 représente  , la puissance qui permet à l’homme de s’adapter au monde matériel.

Soit l’opposition entre deux planètes est issue d’un quinconce décroissant de 210°, Bélier/Scorpion type maison VIII. Dans ce cas, on avait une opposition qui est devenue un quinconce décroissant, plus dur que le premier. Ici c’est l’autre planète qui prend le dessus : on a régressé. Un quinconce décroissant serait plus dur à maitriser que l’opposition qui l’aurait  précédé.

Soit on peut aller vers une nouvelle expérience, dans ce cas l’opposition peut devenir un trigone (dans les agissements dans le vécu) : ici le sujet avance pour inclure la personne, l’objet, dans son expérience et s’en servir, le trigone   nous force à nous questionner sur ce dont nous avons pris conscience à l’opposition : comment utiliser notre relation de la façon la plus significative. Le trigone est une vision du possible.

C’est le trois qui produit le trigone, une figure à trois côtés. on découvre le trois dans le triangle. le chiffre trois représente l’homme mental, l’intelligence active.

Le triangle est un symbole sacré, on a toujours fait  un usage mystique des triangles depuis Pythagore (voir le triangle égyptien du nombre d’or utilisé en Égypte et jusqu’à Kepler).

Dans ce triangle rectangle (bleu), l’hypothénuse représente le pouvoir divin permettant l’intégration des deux polarités de l’opposition car le triangle est soit la division d’un carré soit celle d’un rectangle  ce qui indique qu’il y a passage par le chiffre 4 qui contient une autre signification :  l’inertie de l’univers résiste aux pensées transformatrices, aussi il faut franchir le pas vers le carré, et passer du 3 au 4 car symboliquement le 4, c’est le monde matériel. En se divisant, le cercle de 360° (ou le zodiaque) forme une croix, la croix de l’action.

La vision du trigone doit aller vers l’action, aussi le trigone doit aller vers le carré, sinon, il dégénère spirituellement en sesqui-carré de 144°* – le thème visuellement ne change pas, c’est nous qui changeons.

Le carré et son pouvoir de formuler une vision , peut nous faire construire un modèle concret comme la maquette d’un bâtiment, les statuts d’une association, la partition d’une symphonie , etc… Si la vision ne peut avoir une emprise suffisante sur la conscience, on aura à combattre l’inertie intérieure ou extérieure qui bloque la transition du trigone au carré. Tout aspect de trigone dit  positif est activé par un carré : paradoxalement, ce sont les difficultés procurées par ce carré qui permettent de prendre conscience de la facilité des trigones.

C’est la raison pour laquelle lorsque vous avez, par exemple,  une pyramide (triangle équilatéral avec trois côtés de 120°) – souvent situé dans une configuration appelée cerf-volant (pyramide avec un triangle mineur fait de deux sextiles) – on vous demande de chercher s’il existe un carré qui part d’une des planètes, afin de faire vivre cette belle figure, qui peut vous enfermer dans l’inaction, et la satisfaction de soi, même si effectivement,  elle vous apporte beaucoup de bien-être. Cherchez votre carré le plus exact pour le faire vivre consciemment, car il est très puissant, notamment si une des  planètes  part d’un trigone.

Dans le thème de Coluche, plusieurs grand trigones entre Soleil 5°/Mercure 10°/ Mars 10° et Saturne rétrograde à 10°  faisant un carré avec Pluton 10°.

On voit ici que l’ironie verbale de Coluche symbolisée par Mars-Mercure -en VI – carrée Pluton -en IV-  alliée avec le trigone de  Saturne rétrograde en III au Soleil , conjoint nœud nord, a lié paroles et actions en faveur des déshérités : en fait s’il n’avait pas eu ce carré qui lui avait fait connaître le manque dans son foyer natal, son Saturne rétrograde en Cancer (nourrir) trigone Soleil en Scorpion (dureté) ne l’aurait pas forcément poussé à agir. Par contre, Vénus en VII (être aimé par les autres, donner de l’amour aux autres) maitre de l’ascendant Taureau, trigone à Pluton Maitre de Soleil-Mars-Mercure a peut-être été déterminante.

On note que l’opposition Lune en Poissons – maitresse du nœud nord- au MC  à Jupiter en Vierge a été dépassée pour devenir un joli trigone nourricier.

On peut voir un cerf-volant  formé par l’opposition des nœuds la pyramide en terre avec l’ascendant et le nœud sud et le trigone mineur qui va sur le nœud nord apex. Ici on a des points qui sont théoriquement moins “forts” que des planètes !

*Les phases représentent non pas des changements dans la Lune elle-même, mais des changements dans la relation angulaire de la Lune et du Soleil par rapport au centre de la Terre.

*le sesqui-carré est un aspect de réaction,  jouant le même rôle que le quinconce pour la transition de l’opposition au trigone : dans le sesqui-carré, on peut faire l’expérience ici de la défaite de l’idéaliste qui a échoué dans ses tentatives de rompre les “on doit” ou les tabous des traditions passés, peurs, découragements).

voir https://www.jacquier.org/nombre-or-art.html).

Idées et paroles extraites du “Cycle de la lunaison” et des “Aspects astrologiques” de  Dane Rudhyar,et Leyla Rael.

 

 

Les années 1968 voient le retour de Chiron en 2019

Les personnes nées en 1968 voient le retour de Chiron en 2019. Chiron entre en Bélier le 1er Mars 2019. Ce retour, jusqu’ici assez peu pris en compte par les astrologues qui n’étudiaient pas Chiron, est important car c’est un tournant, puisque Chiron revient entre 49/51 ans, période importante chez les femmes au niveau de la santé, même si la femme de cinquante ans n’est franchement plus la même que celle de mai 68 .

Cest une planète qui, comme Uranus, demande l’innovation, mais contrairement à Uranus et Pluton qui en mai/juin 1968 étaient conjointes entre 20° et 25° , actuellement Pluton est en Capricorne à 22° 27 et Uranus est sur le point d’entrer dans le signe du Taureau, et pour le moment n’est pas en trigone avec Pluton, mais au contraire en tendance de carré (96°). 

On a donc un trigone de Terre à venir, entre Pluton et Uranus, ce qui est  le meilleur des cas ! Nous sommes bien dans un tournant positif initié lors des faits de mai 1968. 

L’arrivée d’Uranus donnera cet esprit de créativité qui nous a fait tellement défaut et avec l’esprit de Sauveur de Chiron en Bélier, leader de l’action, des mesures aux problèmes actuels seront sans doute adoptées.   

Quels aspects pour les Poissons ce mois-ci ?

Neptune, qui régit le signe des Poissons, n’apporte pas de résultats concrets mais est une source d’inspiration pour les artistes !

Neptune termine  un carré à Jupiter à 22° , gênant pour les affaires mais aussi pour la spiritualité, cet aspect amenant la confusion au niveau des idéaux et des tentatives concrètes de les faire passer, semant la discorde entre ce qu’on devrait être et ce que l’on peut réellement faire.  Mais  le Soleil le 12 Mars fera un carré exact avec Jupiter, donc il faut compter trois jours de flottement durant lesquels ont pourra avoir du mal a obtenir satisfaction.

Dès maintenant, c’est un début de conjonction entre le Soleil  10° et Neptune à 16° qui sera exacte dès le 7 mars. Et ce sera la nouvelle Lune ! C’est encore un moment où les illusions sont grandes.

Beaucoup d’entre vous, qui ont cette conjonction dans le thème natal, et même ailleurs que dans les Poissons, vont avoir une résonance avec ce transit, et seront revigorés pendant quelques jours : théoriquement trois  (merci pour ce moment !). Neptune peut procurer de jolies inspirations artistiques, des moments de rêveries, causeries au coin du feu, ou balades en forêt.

Depuis l’entrée du Soleil en Poissons, Mercure Épiméthée direct qui le précède en degrés dans le signe, est aussi en conjonction avec Neptune, mais au lieu de quitter les Poissons, Mercure se mettra en rétrogradation le 5 mars (voir thème) et fera sa conjonction inférieure avec le Soleil le 14 mars toujours en Poissons (second thème). La conjonction dite inférieure semble amener pas mal “d’embrouilles” à cause de la fusion de Mercure avec le Soleil qui rend Mercure  subjective, le Soleil étant le guide par lequel Mercure est ébloui.

Mercure sera toujours en rétrogradation lors de l’entrée du Soleil en Bélier le 20 mars, mais en arrière du Soleil qui avance. La rétrogradation de Mercure se terminera le 28 mars par une conjonction exacte avec Neptune à 17° ce qui inclura encore beaucoup d’illusions.

Comme d’habitude, vous devrez patienter pour vos papiers et être plus attentif. Ces conjonctions avec Neptune peuvent donner une belle période d’enfumage : attention aux paroles non suivies d’effets.

Ensuite, Mercure reprendra sa marche directe en Poissons, entrant seulement le 14 avril en Bélier : elle restera donc jusque-là relativement proche de Neptune en Poissons, car entre les deux, dès fin mars, viendra s’intercaler Vénus en Poissons.

A l’entrée du Soleil en Poissons, Vénus est en Capricorne  en conjonction à 17° avec Saturne, Pluton à 22°, le nœud sud 25° (ouille !) elle passera en Verseau le 1er mars.  Elle y rencontrera la lune noire (pas de date parce qu’il y a la moyenne et la corrigée qui sont sur des degrés différents) risquant d’être encore plus froide. Ce ne sera pas le moment de vouloir s’installer dans un cocon et de parler de fécondité pour celles que cela concerne !

Elle sera enfin en exaltation en Poissons, durant le mois du Bélier. Chiron est entré en Bélier le 18 février, et ne dépend plus de Neptune, mais de Mars et on va s’en rendre compte : les idéologies vont faire place aux actes et si les actes ne sont pas là nos ne sommes pas encore prêt d’avoir le calme ; il faut suivre la route de Mars dans le zodiaque pour évaluer l’influence de Chiron et ce durant les huit années qu’elle passera en Taureau (voir explication sur Chiron en janvier 2019).

Je rappelle que Mars depuis le 12 février est en conjonction avec Uranus à la fin du Bélier, carré à l’axe nodale (articles précédents). Heureusement, la conjonction à 29° se sépare le 1er mars, mais elle reprendra quand Uranus entrera dans le Taureau le 14 mars, date à laquelle la planète Mars l’aura précédé dans le signe, ceci fait deux planètes de feu, qui veulent des changements, des améliorations, des progrès

Pour rehausser ce climat, il faut compter sur les sextiles avec Saturne ou Pluton au fur et à mesure de l’avancée des planètes rapides en Poissons : on pourra voir le 17 mars un beau triangle mineur en signes mutables qui peut permettre des évolutions : Mercure apex rétrograde au milieu de Soleil et Neptune sera en sextile avec l’amas en Capricorne et Mars, qui est en trigone avec Pluton ,  en trigone et sextile avec les nœuds. Ceci peut faire vraiment bouger les lignes, mais pas forcément dans la douceur, car se sont des planètes fort violentes dans des amas.

Merci de faire remonter vos constatations à la fin du mois mais ne me demandez pas plus de prévisions !

Ceci est un pot- en- tiel, car n’oubliez pas “le déterminisme n’est pas une fatalité”.

 

Les Poissons, Neptune, la maison XII

Les Poissons terminent le zodiaque et l’hiver, ensuite arrive le Bélier qui commence le printemps , au moment de l’équinoxe.

L’évolution se fait de signe en signe autour du zodiaque, et les Poissons sont le résultat des onze signes qui précédent.

Les Poissons symbolisent la mer immense et nourricière dans laquelle on imagine Neptune,  ce n’est plus l’eau de la matrice humaine du signe du  Cancer , ni l’eau boueuse du Scorpion un laboratoire où s’élabore les phases de la destruction et de la reconstruction, mais comme les deux autres c’est un signe féminin. Vénus y est en exaltation, ce qui voudrait dire qu’ici elle peut exagérer.

Les Poissons,  dotés d’une grande intuition, et d’une forte sensibilité,  pressentent les événements très fortement et, ressentent  les émotions longtemps. Ils éprouvent un besoin d’intimité, de solitude et peuvent se sentir émotionnellement épuisés si les contacts avec les autres leur sont imposés. Ils peuvent manquer d’air, être bouleversés émotionnellement par ce qu’ils ne manquent pas d’observer, d’entendre, même s’ils ne prennent pas la peine d’intervenir. souvent pour se protéger, ils prennent la fuite en pensant qu’après s’être épuisés  finalement, ils ne sont pas là pour changer le monde (Van Gogh). Ils se réfugient  dans leurs univers distant et froid.  Leurs pieds leur font mal car ils perdent pied et c’est le moindre mal, car ils peuvent facilement devenir dépressifs s’ils sont délaissés, ce qui est paradoxal vu leur comportement qui n’est pas toujours compris par les tempéraments plus extravertis.

La polarité, représentée par le signe opposé, critique, concret et efficace de la Vierge, influe sur les Poissons qui sautent dans les traits les plus matériels de ce signe tout en étant  fondamentalement différent, puisque les Poissons sont distraits, laxistes et rêveurs. Aussi les Poissons comme les Vierges s’intéressent à la santé, et particulièrement celle qui est naturelle. C’est la raison pour laquelle, on en voit tant dans ces professions, qui est une profession de service et de soins, axe VI/XII.

Les ascendants Poissons ont souvent également une planète dans le signe de la Vierge. On se doit donc de toujours étudier l’axe entier, en cherchant, si par exemple Mercure maitre de la Vierge est en rapport avec Neptune, ou si la maison VI contient un amas. Dans le cas où le Soleil est en Poissons on peut avoir aussi Mercure dominant en aspect et toujours très proche du Soleil. 

Dans le cas où Mercure est en Poissons, la tradition, l’a sous estimé en faisant “le fou du roi”. C’est mal connaître l’intuition, la créativité ou tout simplement la bonté d’un mental compatissant et sensible ; c’est le jugement d’un monde où seul le concret ou le “montrer à voir” semble important. Il est vrai que les Poissons sentent et ressentent, devinent  plus qu’ils ne comprennent, et paraissent perdus lorsqu’il s’agit de raisonnements uniquement basés sur la logique ou la mathématique. La faute en vient peut-être à celui qui explique !

Voici ce que dit Tom Lescher, astrologue américain : “Les Poissons peuvent oublier leur mortalité, c’est la raison pour laquelle la maison XII peut être appelée la maison de la désintégration de l’être et du moi : c’est ce qui arrive quand on oublie son ego, son être, le moi, le “à moi”. il peut y avoir cette tendance à ne pas penser à soi-même, à ne pas être dans son corps, à ne pas être dans son ego : “prenez, prenez”. Le signe des Poissons est notre moi infini, spirituel : pas de murs, pas de frontières, les addictions qui donnent le sentiment d’être relié, peuvent se manifester de plusieurs façons : normales et autorisées, ou d’autres  qui sont plus dangereuses. Au niveau physique, cet aspect si beau d’absence d’ego, donne un système immunitaire, faible car il y a un manque de frontières, les Poissons sont  attaqués par les virus, les parasites. Malgré tout, les Poissons sont un signe protégé grâce à Vénus“.

Jupiter , l’ancien maître, avant la découverte de Neptune, cède la maitrise à Neptune, car un Poisson est avant tout un neptunien, mais il est vrai que les Poissons sont chanceux et protecteurs et qu’ici peut-être Jupiter y est pour quelque chose : les bonnes fortunes ou chances semblent tomber du ciel.

Lorsqu’il y a beaucoup de planètes en Poissons, ou une maison XII importante, Neptune devient dominant, et on peut le trouver en aspect au Soleil, à la Lune, à l’ascendant, au milieu du ciel.

Dans un thème natal, Neptune placée en dominante (AS, MC, conjoint et en aspect au Soleil ou Lune, ou faisant de nombreux aspects au moment de la naissance) apporte durant la vie du porteur ses vibrations, son originalité, sa fantaisie, son inspiration mais aussi son lot de disparition de situations. Neptune, c’est de l’eau et elle dissout, mais c’est aussi et surtout la vie. L’eau enveloppe, détend, soulage, et porte. Elle façonne en se mariant à la terre, et c’est concret.  Tout est une question de dosage. Nous sommes composés d’eau.

Neptune en aspect à un point important du thème  durant la durée d’un transit crée une ambiance, plus que des événements, en transformant la manière de penser de la personne ou d’une société : actuellement le passage de Neptune en Poissons pour une durée de treize ans (jusqu’en 2023) a créé les conditions d’une crise au niveau des religions instituées et des idéologies politiques.

Neptune dont le cycle de 13 ans dans un signe et de 164 ans en tout, fut en Poissons, de 1850 à 1863, on a vu apparaître les grandes migrations vers les États-Unis, la recherche d’un Eldorado. Neptune ici montre la capacité de transformation et d’illusion  que procure la planète au niveau sociétal.

La ruée vers l’or a duré 8 ans en Californie, l’or était le nouveau credo et mena souvent les chercheurs infructueux à la folie : la folie étant un des avatars des Poissons qui deviennent fragiles lorsqu’ils sont déçus, après avoir rêvé.

La période voit la naissance du père de la psychanalyse, Sigmund Freud qui va changer de manière radicale la façon de traiter les personnes en souffrance psychologique : dans son thème, Neptune conjoint Jupiter est leader des planètes du dessin en “seau”, Neptune 19° (anse du seau) est en opposition à  Mars rétrograde ,  premier maitre de l’ascendant (sa vision de la libido a renversé la vision machiste de son époque) sextile au Soleil et surtout à Uranus conjoint Soleil et Mercure, lui inspirant une originalité de pensée.

Freud va supplanter le domaine religieux, pour les générations à venir, il crée en quelque  une nouvelle idéologie avec la psychiatrie, elle envahit les médias, cela devient une pensée qui domine notre culture occidentale.

Les inventeurs-découvreurs ont tous une forte imagination, intuition, inspiration. La plus fantastique découverte au niveau scientifique, a été faite par  Albert Einstein, né le 14 Mars 1879 avec un Soleil et un MC Poissons, avec pour maitre Neptune en Taureau, et un AS Cancer, dont la Lune maitresse de l’ascendant est quinconce à Neptune, et Mercure en Bélier conjoint Saturne, Vénus carrée ascendant,  et qui fut pourtant le plus grand scientifique de tous les temps puisqu’il découvrit en physique au début du  XXe siécle des choses que nous sommes à peine en mesure de vérifier actuellement (voir recherches de Stephen Hawking). On voit que lorsque Neptune est dans un signe concret de terre il se matérialise dans un domaine physique !

 

 

 

 

Dans le thème de Stephen Hawking savant mathématicien et astrophysicien,  la Lune est conjointe Neptune, conjointe nœud nord, forme un grand trigone de terre avec Uranus conjoint Saturne, et le Soleil Mercure en Capricorne, les Poissons ne contenant pourtant aucune planète excepté le nœud sud (qui n’est pas sur ce logiciel), maitrisé par Neptune au nœud nord, ce qui indique une continuité d’une vie à l’autre indice de karma (voir thème dans le blog). Malgré sa maladie dégénérative,  l’accumulation des carrés sur sa Vénus, il se maria deux fois et eu trois enfants tout en poursuivant ses travaux jusqu’à sa mort qui compte tenu de sa maladie, arriva à un âge tardif. On peut voir l’ébauche d’un grand carré sur le tour du thème entre l’ascendant, Mercure, Mars et Pluton dans les signes d’air (le mental). Saturne angulaire indique avec le Soleil et Mercure en Capricorne carrée Mars, une personne pugnace.

Neptune et les Poissons et la maison XII sont l’illusion, d’où le talent artistique des neptuniens :

Vincent Van Gogh, né le 30 mars 1853 en Hollande à  Amstelveen à 11 h, Soleil Bélier, AS Cancer avec un Neptune en Poissons, en secteur IX, encadrant le MC avec Mars , maitre du MC en Poissons où se situe Vénus conjoint Mars, Maître de son Soleil, montre son inspiration notamment pour des paysages différents de ceux de son pays natal en secteur IX (le pays d’Arles s’oppose aux brumes hollandaises).

Il a la conjonction rare des lentes Uranus Pluton et Saturne en Taureau avec la Lune noire en Bélier, l’axe des nœuds se situent en VI/XII dans les signes du Sagittaire et des Gémeaux en carré avec la conjonction Vénus Mars, la Lune étant maitre de l’AS se situe au Nœud sud, montrant une problématique affective, un manque d’adaptation. Neptune est carré Jupiter pourtant en domicile,  ce qui indique la chute de situation dans laquelle l’entraina Neptune, plus forte également en domicile. Rappelons que Van Gogh fut victime  de sa compassion durant la première moitié de sa vie où il voulu devenir pasteur, puis ensuite de son alcoolisme, dû à la déception de ne pas être reconnu en tant qu’artiste !