Fécondité du mois de Mai, Thouéris déesse de la maternité

 L’an 2000 av. J.-C. marque, approximativement à 150 ans prés (une ére dure 2150 ans),  la fin de l’ère astrologique du Taureau, commencée 2000 ans plus tôt. L’ére du Bélier  qui suivit, fut le moment où Moïse sortit d’Egypte . A ce moment-là, le Taureau symbolisait le roi,  le dieu, la puissance du pharaon  d’Egypte, et on a découvert l’hiéroglyphe du Taureau  apposés sur des stéles pour marquer certains  territoires éloignés.

D’autre part, on sait ce qu’il advint quand Moïse redescendit avec les tables de la loi que Dieu lui avait dictées : le peuple de l’exode avait confectionné un veau d’or.

Le mois de mai, c’est le réveil de la nature, son épanouissement. Depuis l’antiquité  et probablement avant,  le Taureau est symbole de fécondité,  un pic en terme de statistiques.  Les enfants qui naissent en mai, on été conçu au mois le plus chaud,  celui des rencontres d’août. Pourtant, le Taureau est surtout maitre du secteur des profits, et  si  la Lune (la mère) est bien en Taureau, c’est en face dans le Scorpion que s’exprime la sexualtè et la mort, qui pour de nombreuses femmes accompagnait la procréation.

Pour illustrer la maternité, le choix s’est porté sur l’hippopotame réputé redoutable lorsqu’il protège ses petits, tout comme le Lion et le crocodile, animaux féroces alors très présents en Egypte.

Thouéris ou Taouret ,  sa déesse a un aspect hybride, symbolisant  la férocité de la mère nourricière défendant sa progéniture. Elle représente ce qu’on pourrait appeler maintenant l’archétype de la mère !

Elle a un corps d’hippopotame, une queue de crocodile qui descend depuis sa perruque . Elle se dresse sur des pattes arrière de lion et, tient dans mains humaines l’Ânkh, qui fait d’ elle la déesse protectrice de l’accouchement. Ce signe hiéroglyphique est représenté partout et se porte comme une croix.

Sa représentation a deux buts. Tout d’abord, effrayer les mauvais esprits et les tenir ainsi éloignés de l’enfant à naître. Puis, après l’accouchement, ses seins généreux assurent un bon allaitement. On voit qu’elle n’a pas l’esthétique de la jolie  déesse, qui lui fait face.

“La relation avec la maternité est établie selon un autre accessoire qui l’accompagne parfois (notamment représenté sur le zodiaque de Denderah), un couteau en obsidienne dont on se servait pour couper le cordon ombilical.

Une des facultés de cette matière est de couper de manière antiseptique pour éviter l’infection du cordon. Mis à part cet aspect maternel, la couleur rouge de Taouret est peut-être attribuable à la couleur du sang .

Les femmes enceintes portaient souvent des amulettes à son effigie pour se protéger du mauvais sort. Mais on voit que la médecine égyptienne était  très avancée en termes de propreté, puisque nous avons attendu Pasteur pour en arriverlà.

 May 8, 2019. (Photo by Dominic Lipinski / POOL / AFP)

 

Pour illustrer les naissances du mois de mai, nous avons la naissance du bébé royal de Harry et de Maghan, Archie Harrison né le 6 mai 2019 à 5 h 26, fils de Diana et de Charles.

*sources wikipedia, egyptophile.blog.spot, livre des morts des anciens égyptiens

 

Partager avec:

Qui était vraiment Napoléon Bonaparte…

Au moment de la passation des pouvoirs où l’on se plait à valoriser la jeunesse du nouveau chef d’Etat, en la comparant à celle de Napoléon, empereur dont le mythe est entretenu par les historiens et ses adorateurs, il est bon de savoir qui était vraiment Napoléon Bonaparte et, d’arrêter là les comparaisons.

Quelques citations tirées de ses mémoires vous en donneront une idée et vous serez surpris.

“Ma politique est de gouverner les hommes comme le grand nombre veut l’être. C’est la manière de reconnaître la souveraineté du peuple. C’est en me faisant catholique que j’ai gagné la guerre de Vendée, en me faisant musulman que je me suis établi en Égypte, en me faisant ultra-montain que j’ai gagné les esprits en Italie. Si je gouvernais le peuple juif, je rétablirais le temple de Salomon.”

 Déclaration au Conseil d’État, le 1er août 1800 , (fr) Manager en toutes lettres, guide d’action et de culture (1995), François Aélion, éd. Les éditions d’organisation, 1999 (ISBN 2-7081-1803X), p. 330

“Toutes les religions depuis Jupiter, prêchent la morale. Je croirais à une religion si elle existait depuis le commencement du monde ; mais quand je vois Socrate, Platon, Moïse, Mahomet, je n’y crois plus. Tout cela a été enfanté par les hommes.”

Journal de Sainte-Hélène 1815-1818 (Gourgaud), Napoléon Bonaparte, éd. Flammarion, 1944, t. 1, partie 28 janvier 1817, p. 304

“Souvenez-vous bien de ce que je vous dis : le destin de votre règne dépend de votre conduite à votre retour dans la Calabre. Ne pardonnez pas. Faites passer par les armes au moins 600 des révoltés. Ils m’ont égorgé un plus grand nombre de soldats. Faites brûler les maisons de trente des principaux des chefs de villages, et distribuez leurs propriétés à l’armée. Désarmez tous les habitants et faites piller cinq ou six gros villages de ceux qui se sont le plus mal comportés. Privez de leurs biens communaux les villages révoltés, et donnez ces biens à l’armée. Surtout désarmez avec rigueur. Puisque vous comparez les Napolitains aux Corses, souvenez-vous que, lorsqu’on entra dans le Niolo, quarante rebelles furent pendus aux arbres, et que la terreur fut telle que personne ne remua plus. Plaisance s’était insurgée; à mon retour de la Grande Armée, j’y envoyai Junot, qui prétendait que le pays ne s’était pas insurgé et m’envoyait de l’esprit à la française : je lui ai envoyé l’ordre de faire brûler deux villages et de faire fusiller les chefs de la révolte, parmi lesquels étaient six prêtres. Cela fut fait et le pays fut soumis, et le sera pour longtemps.”

Lettre du 30 juillet 1806 de Napoléon à son frère Joseph, lors de l’accession de celui-ci au trône de Naples en 1806 –  Napoléon et Joseph Bonaparte: correspondance intégrale, 1784-1818, Napoléon Bonaparte, éd. Tallandier, 2007, partie Pièce N° 469, p. 275

“Napoléon n’a pas inspiré au monde moins de terreur et d’horreur qu’Hitler, ni moins justement. Quiconque parcourt, par exemple, le Tyrol, y trouve à chaque pas des inscriptions rappelant les cruautés commises alors par les soldats français contre un peuple pauvre, laborieux et heureux pour autant qu’il est libre. Oublie-t-on ce que la France a fait subir à la Hollande, à la Suisse, à l’Espagne ?

On prétend que Napoléon a propagé, les armes à la main, les idées de liberté et d’égalité de la Révolution française : mais ce qu’il a principalement propagé, c’est l’idée de l’État centralisé, l’État comme source unique d’autorité et objet exclusif de dévouement ; l’État ainsi conçu, inventé pour ainsi dire par Richelieu, conduit à un point plus haut de perfection par Louis XIV, à un point plus haut encore par la Révolution, puis par Napoléon…”

« Réflexion sur les origines de l’hitlérisme » (1940), dans Écrits historiques et politiques, Simone Weil, philosophe (à ne pas confondre avec Simone Veil, femme politique) éd. Gallimard, 1960, p. 13-14

“Les Arabes ont été pendant cinq cents ans la nation la plus éclairée du monde. C’est à eux que nous devons notre système de numération, les orgues, les cadrans solaires, les pendules et les montres. Rien de plus élégant, de plus ingénieux, de plus moral que la littérature persane, et en général, tout ce qui est sorti de la plume des littérateurs de Bagdad et Bassora.”

Mémoires pour servir l’histoire de France sous Napoléon, écrits à Saint-Hélène sous sa dictée, Napoléon Bonaparte, éd. Firmin-Didot, 1823, t. 2 (Général Gourgaud), Égypte – Religion, p. 258

En 1802, donc au début de l’Empire (sous l’influence de Josephine, son épouse) Napoléon revient sur les principes de la révolution :  

 «Je suis pour les blancs, parce que je suis blanc. Je n’ai pas d’autre raison, et celle-la est la bonne,» déclare-t-il au Conseil d’État en 1802. Le 29 mai 1802, il exclut de l’armée les officiers «de couleur», le 2 juillet, interdit le territoire métropolitain aux «noirs et gens de couleur» et le 8 janvier 1803, interdit les mariages mixtes.

Journal de Sainte-Hélène 1815-1818 (Gourgaud), Napoléon Bonaparte, éd. Flammarion, 1944, t. 1, partie 28 janvier 1817, p. 304

 

Partager avec:

Hypatie d’Alexandrie

La femme sera vraiment l’égale de l’homme le jour où, à un poste important,  on désignera une femme incompétente. (Françoise Giroud 1983). Ce niveau là, nous l’avons déjà atteint ; mais ce n’est pas suffisant, à travail égal salaire égal serait déjà un début.

Hypatie d’Alexandrie, née en 370  à Alexandrie, avait une intelligence hors du commun.

Théon d’Alexandrie, Mathématicien, son père (335 après J.-C.-405 après J.-C Alexandrie, Égypte) était un érudit et le dernier directeur du Musée de la Bibliothèque d’Alexandrie, le Museion, jusqu’à ce qu’il soit fermé par le patriarche Théophile d’Alexandrie sous les ordres de l’empereur Théodose Ier,  en 391.

Elle rédigea de nombreux ouvrages avec son père, dont un commentaire relatif à l’Almageste de Ptolémée et une critique des Éléments d’Euclide.

Elle focalisa ses recherches sur les travaux d’Apollonius, relatifs à la géométrie des sections de cône. Ces études, a priori confidentielles et, quelque peu hermétiques, permirent d’importants progrès quant aux définitions des hyperboles, paraboles et ellipses.  Indépendamment de ses nombreuses recherches scientifiques, elle enseigna la philosophie.

En 400, elle se retrouva à la tête de la prestigieuse école néoplatonicienne d’Alexandrie. Elle put ainsi enrichir et commenter les textes de Platon, Héraclite, Plotin ou Aristote.

Selon le philosophe Synésios de Cyrène, elle était connue pour sa grâce naturelle, sa disponibilité d’esprit et, sa gentillesse. C’est ainsi qu’elle conseilla Synésios dans la construction d’un hydroscope (un instrument ressemblant à une clepsydre mais mesurant le poids de l’eau et non son volume), d’un astrolabe, ou pour l’élaboration de cartes géographiques fiables.

Elle se réclamait d’Aristarque dont les travaux d’astronomie présentaient l’héliocentrisme, doutant du géocentrisme de Ptolémée, tandis que le commun des mortels pensait  que la terre était plate…

Une ère d’obscurantisme  lui succéda, jusqu’à Galilée, amenée par les premiers chrétiens. Sa fin fut des plus horribles. Aucun de ses travaux n’ont pu nous parvenir  du fait de l’incendie de la Bibliothèque d’Alexandrie. 

Hypathie d'AlexandrieHypatie figure à plusieurs reprises dans la littérature romantique française du XIXe siècle, notamment chez les poètes et écrivains Lecomte de Lisle, Gérard de Nerval et Maurice Barrés. D’après eux, elle est la dernière représentante des vieilles valeurs helléniques.

De Lisle décrit Hypatie comme étant “le souffle de Platon et le corps d’Aphrodite”.

Je me devais de rendre un bel hommage à cette femme charismatique, première femme universitaire de la tradition occidentale. Elle n’était pas la première intellectuelle, ni non plus, la première philosophe. Elle avait toute une série de devancières de Théanon et Périctione, à Aspasie et Macrine. Mais elle semble être la première à s’engager dans la recherche de l’enseignement, tels que nous le connaissons de nos jours. 

“Comme le rapporte Socrate le scolastique, il est probable que ce soit ses échanges avec Oreste qui lui valurent une condamnation par le patriarche Cyrille d’Alexandrie. « Cela déclencha contre elle une calomnie chez le peuple des chrétiens, selon laquelle elle était bien celle qui empêchait des relations amicales entre Oreste et l’évêque », écrit-il vers 440. Beaucoup plus tard, en 495, le philosophe Damascios raconte que Cyrille était irrité par la popularité d’Hypatie. En somme, l’évêque voyait en elle un obstacle à ses ambitions pour prendre le pouvoir à Alexandrie.

Ainsi, alors qu’elle rentrait chez elle, Hypatie fut traînée jusqu’à l’église Cesareum où elle fut lapidée par une foule de moines dont la colère fut exacerbée par un certain Pierre : « ils la frappèrent à coups de tessons ; l’ayant systématiquement mise en pièces, ils chargèrent ses membres jusqu’en haut du Cinarôn et les anéantirent par le feu ». Une mort atroce qui l’a transformée 12 siècles plus tard en une icône de la raison face à l’obscurantisme le plus noir.”

D’après Futura Sciences, Wikipédia et autres sources

 

Partager avec:

Le Brexit est fixé au 29 mars 2019 à 23h

Un des événements qui a marqué l’année 2018  est la route vers le Brexit,  fixé le 29 mars 2019 à 23 h. Actuellement Thérésa May fait face à un vote de défiance, comme une motion de censure chez nous, beaucoup de ses ministres sont partis. Que contient la date du 29 mars 2019 ?

Cette journée se situera au cours d’une période où les planètes sont concentrées entre le signe du Sagittaire et celui du Taureau.

Dans le thème du jour , toute la zone à l’hémisphère sud (celle des contacts avec les autres) est vide, c’est bien un retrait de la vie communautaire, avec Mars au descendant, (discussion et agressivité dans le couple) et, avec le nœud nord en Cancer  le retour à la patrie,  en secteur VIII (mort et renaissance, transformation, retour à la matrice, presque une réincarnation) en association avec un ascendant en Scorpion.

La Lune gérante du Cancer est en carré à Uranus en Taureau,  en secteur V (changements au niveau des finances, travail). Le nœud sud en Capricorne en conjonction à Pluton dans le Capricorne évoque la transformation et, la Lune vient marquer ce moment.

Inutile de dire que l’ascendant en Scorpion est la tendance dure de cette affaire : tractations sous le manteau et manipulations pour obtenir des compensations, mais conséquences non évaluées encore. Qui va payer ?

 Jupiter en Sagittaire apporte une note très optimiste –  un horaire légèrement plus tardif qui aurait mis l’ascendant en Sagittaire – mais un Sagittaire rejetant l’Europe, ça ne collait pas,  car favorable aux échanges internationaux, le signe du Sagittaire est d’ailleurs intercepté!  Jupiter en domicile  en secteur I symbolise le déplacement vers l’ailleurs : les liens commerciaux avec les anciens pays de langue anglaise du Commonwealth,  vont se resserrer, même si l’Angleterre ne veut pas accueillir de migrants.

La maison II commence à 0° du Capricorne : cette interception se retrouve en face en secteur VII pour le signe des Gémeaux 

La conséquence, ce sont des maisons liées par le même signe,   respectivement en Taureau pour les  VI et VII  et en Scorpion pour les maisons liées XII et I. Il s’agit de l’axe de signes de l’argent  gagné par son travail et par l’enrichissement provenant des associations, le fait que cela passe par les maisons VI et XII, indique bien la situation, le désir de vivre selon son travail en VI, même si cela doit procurer un certain isolement en XII, pour redevenir une entité indépendante en I face à des partenaires en VII.

Le signe du Scorpion , en I et XII,  est maitrisé par Pluton en III conjoint à Saturne ,  gérant du  secteur II en Capricorne : les voisins (Gémeaux = maison III) de l’Angleterre, en l’occurrence, ici l’Europe, ont eu la main mise sur l’accord financier,  mais Saturne n’enrichissant personne sans efforts, tout le monde sera perdant, et probablement plus les anglais ayant  profité des subventions de l’Europe de la PAC (politique agricole commune) entre autres.

Saturne  forme avec Pluton une conjonction difficile, promesse d’économies,  de restrictions, et puisque  Pluton est le maitre de l’ascendant, il  pourrait y avoir des changements difficiles. Mais Pluton indique la force souterraine de ce désir de vivre entre soi, même si c’est au prix d’économies.

Le signe du Verseau en III indique la liberté, l’indépendance, avec la Lune noire conjointe à Vénus, c’est un divorce :  il y a beaucoup d’affect dans cet aspect. Vénus en exaltation en Poissons en maison III, comble un réel désir.

Mercure, Prométhée directe – avant le Soleil –  montre l’innovation dans les discussions, l’inventivité, mais conjoint à Neptune dans le signe des Poissons  peut être assimilé à  un aveuglement idéaliste, l’envie de vivre un moment sacré, montrant le sens quasi mystique de ce Brexit , se relier : retrouver la grande Albion

Thérésa May, très forte, est identifiée à la conjonction de planètes  Vénus-Mercure-la Lune noire car les hommes “inventeurs” du Brexit (notamment Boris Johnson) au moment de le faire, très courageux, ont préféré passer la main à une femme, quitte à la critiquer après (ce qui est déjà le cas).

Le Soleil est à 8° en IV en Bélier : le Soleil c’est la volonté, la IV le foyer régit par la Lune, le Soleil met de la lumière et de la chaleur dans ce lieu intime, il ravive les racines de la nation, mais le secteur IV montre aussi la fin des choses : fin de la participation de la Grande-Bretagne à l’Europe.

Le Soleil rencontre Chiron à 2° en Taureau : c’est  un changement radical qui devra  être payer par un tribut à Chiron, ce tribut est toujours un sacrifice : réapprendre à vivre seuls, un nouveau défi, la reine du signe du Taureau le vit mal (le Bélier est dans sa maison XII solaire) : on a pu voir son chapeau pro Europe lors de l’annonce du Brexit. N’oublions pas qu’en dehors du lien économique, l’Europe a eu pour but d’éviter l’émergence de dictatures d’extrême droite ou gauche. L’Angleterre une fois seule est à la merci d’une révolution, du fait de la forte proportion de la population non royaliste – dont l’Irlande et l’Ecosse – qui veut rester dans l’Europe. La reine, très aimée, la seule personne qui soit charismatique dans la famille royale, est le seul rempart contre l’éclatement du Royaume-Uni.

Chiron, symbole de l’art de la guerre se trouve en sextile avec Mars maître du Soleil VII, les partenaires  : un défi pour naître à du nouveau. Uranus en Taureau en V sonne comme  une rupture entre partenaires.  C’est l’explosion des valeurs de fidélité, de stabilité, mais aussi la capacité à vivre une union autrement, sans chaines.

Partager avec:

Uranus en Taureau contacte les signes de terre

Les trois signes de terre nous disent comment nous vivons sur cette planète du point de vue matériel. Ils forment entre eux des trigones , c’est la pyramide de terre.

C’est la terre avec laquelle nous nous nourrissons en Taureau, le signe le plus proche de la nature, du vivant, de la croissance, de la fructification, de la procréation, de la joie, de la jouissance simple et saine de la vie. La moindre menace l’effarouche et il sera prêt à se défendre bec et ongles ou cornes, pour conserver ce qu’il a crée, acquis par son travail.

Aussi en arrivant en Vierge, on trouve un signe qui fait avec sévérité les comptes de la maison, de la nation, de la planète  et c’est ici que les bons et les mauvais points sont donnés.

L’avocat viendra après, dans la Balance, pour défendre ceux qui ne sont pas dans les clous, ceux qui font le désordre, qui profitent du travail des autres, qui ne participent pas à l’effort collectif.

Cet avocat, on en aura encore besoin lorsqu’on arrivera en Capricorne*, signe du procureur « Saturne », qui fait le grand ménage après que le Scorpion ait fouillé dans les poubelles, pour trouver les preuves de la culpabilité des accusés, envoyés par la Vierge.

En Capricorne, tombera le jugement final, la sentence de la personne la plus haute en autorité et il faudra demander la bénédiction des Poissons, pour celui qui a été jugé coupable, avant l’exécution finale de la peine qui sera infligée par un Bélier toujours prêt à concourir à l’action, à faire avancer les choses, sans se poser les questions que le Sagittaire s’est posées avant lui.

Aussi que fait la planète Uranus* dans ce théâtre astrologique ?

Elle  provoque un vent de panique, tel un témoin gênant de la défense qui vient demander un peu plus de clémence, un peu plus de tolérance, un peu plus de compréhension, de partage,  d’humilité, d’amour désintéressé et surtout un peu moins de possessivité, de chauvinisme, de mesquinerie … durant sept ans. (illustration avec le thème d’Elisabeth Ier la reine dite vierge, qui ne se maria jamais pour conserver l’intégrité et la prospérité de son royaume, ce qu’elle fit durant cinquante ans, le règne le plus prospère de l’histoire de l’Angleterre : Soleil Vierge, ascendant Capricorne, lune en Taureau).

Ceci vient de m’être suggéré par les élections  de mi-mandats des Etats-Unis pour lesquelles se sont mobilisés les démocrates américains afin de manifester leur mécontentement , mais nous pouvons l’appliquer à nos vies.

*le fait qu’Uranus soit entrain de retrograder, en ce moment à 29°58′ en Bélier n’a pas pu changer les choses, au contraire, puisque le mouvement a été enclenché auparavant.

On note l’entrée de l’axe des nœuds en Cancer pour le nœud nord – Capricorne pour nœud sud qui est un axe de repli sur soi.

Partager avec: