Novembre nous bouscule

Novembre nous bouscule : Vénus redevient directe et Jupiter entre en Sagittaire, Mercure rétrograde, les nœuds lunaires entrent dans l’axe Cancer-Capricorne, tout cela avant le passage du Soleil en Sagittaire le 23 novembre 2018 .

Vénus redevient  directe le 16 novembre. Elle va parcourir la fin de la Balance et, entrer en Scorpion, le 2 décembre.

Le Soleil et Jupiter seront en Sagittaire. En attendant d’avoir le champ libre,  Vénus fera une belle opposition à Uranus entre le Taureau et le Bélier. Positivement le fait que Vénus soit en Scorpion accentue ses appétits financiers et sexuels , comme elle est en opposition avec Uranus en Taureau, vous aurez peut-être des gains inattendus, une aventure, un coup de foudre ou pas, c’est une opposition, il faudra négocier !

Mercure Epiméthée  (degré supérieur à celui du Soleil), entre dans sa phase de rétrogradation à 13° dans le signe du Sagittaire, le 18 novembre. 

Jupiter entre dans son domicile pour treize mois  le 8 novembre 2018 et jusqu’au 3 décembre 2019. Comme on peut le voir, c’est le Sagittaire qui est activé.

Le Sagittaire, c’est un monde bien différent du Scorpion, son symbolisme est d’avoir une lecture éthique sur les évènements, après le “nettoyage” fait en Scorpion (on va parler d’éthique en matière de PMA, de jugements de valeur : faut-il ou pas célébrer tel général ?).

Dans le zodiaque, le nôtre et le mondial, toute planète contactée par Jupiter (soit dans le Sagittaire soit sous la dépendance de Jupiter) aura sans doute une requête à faire à Jupiter, et elle aura plus de chance de se réaliser avec un Jupiter dans son domicile en Sagittaire, surtout si c’est un voyage et des études.

Le 27 novembre 2018, Mercure retro à 1°30 en Sagittaire, va faire une conjonction avec Jupiter.  Ne signez pas n’importe quoi, il y aura du retard et probablement les affaires ne seront pas aussi brillantes que prévues.

Faites attention à vos paroles, ne jouez pas les “tartarins”, ne vendez pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué ! 

Si vous avez une planète en Sagittaire, elle recevra (peut-être) la pluie de bienfaits de Jupiter mais comme  disait Christian Drouaillet  : “Jupiter arrose tout, même les mauvaises herbes”.

Si par exemple, vous avez un Mars en Sagittaire carré Lune en Vierge, vous risquez d’être vraiment pénible car vous serez plus excité. Jupiter augmente tout, c’est l’expansion.

Jupiter fera une rétrogradation durant l’année 2019 sur 10° : elle commencera à 24° 30 le 11 avril 2019 et durant les mois de mai, juin, juillet, et mi août, Jupiter redevenant  direct à 14°30, le 12 août.  Il y aura donc trois passages sur ces 10 degrés intermédiaires : regardez où ils se situent dans vos thèmes, et si vous y avez une ou plusieurs planètes, quelles maisons elles gèrent car ces secteurs seront concernés par les trois transits de Jupiter (si c’est la III, c’est la fratrie et la communication, si c’est la X c’est la vocation, si c’est la VII, c’est le couple, si c’est la II, c’est l’argent, la IV, le home ou les parents.

Sur le plan médical, ce sont les artères. Si vous avez Jupiter en secteur VI,  travail, santé, ou maitre de VI, de XII ou de I : faites un tour chez votre médecin au premier passage en avril : en août il est plus difficile de se faire prescrire des médicaments. Si Jupiter passe en VIII, ou sur votre Uranus, elle peut déclencher une fatigue nerveuse.

Dans le zodiaque Jupiter en Sagittaire se trouvera dans la maison XII du Capricorne, dans son dos,  il peut conduire à une hospitalisation pour une opération, parce qu’on aura trouvé un problème artériel quand Jupiter était dans sa maison XI en Scorpion, qui est la maison des docteurs. Si vous avez un ascendant Capricorne, soyez attentif à votre circulation sanguine, (prenez au moins votre tension) d’autant que le Saturne et Pluton y stationnent, Saturne étant le durcissement , la sclérose.

Si vous êtes ascendant Sagittaire, vous aurez des opportunités qu’il va falloir saisir, ce sera peut-être enfin du changement, du bonus.

Si vous avez une interception Capricorne en secteur I, vous aurez l’année suivante la conjonction Jupiter-Saturne qui ne se produit que tous les 21 ans, et qui disait-on du temps de Ptolémée est bénéfique. Sinon elle se produira dans votre maison II, au niveau financier (structuration des avoirs).

En outre,  je rappelle que le 17 novembre 2018, les nœuds moyens passent de l’axe Lion-Verseau à l’axe Cancer-Capricorne et que ce n’est pas anodin, puisque qu’il y aura  accentuation sur le Capricorne encore plus forte,  ce que nous verrons dans un autre article.

L’unité intérieure

“Le Zodiaque est un guide, une introduction. Il a ses propres limites. Il vise seulement à aider à éveiller certaines possibilités. Il ne constitue qu’une carte. L’essentiel se déroule ailleurs.

La connaissance est intérieure. C’est vers l’intérieur de lui-même que l’aspirant à la connaissance, doit se tourner.

C’est en établissant l’unité entre l’intérieur et l’extérieur, que l’on accède à la connaissance de soi. Le livre qu’est le zodiaque doit finir par être oublié. Il n’est qu’une béquille, utile seulement avant de savoir marcher seul. Les lois qui y sont présentées sont souples et vastes.

L’intellectualité traditionnelle ouvre à la possibilité universelle, seule véritablement illimitée. Aucune rigidité d’esprit ne doit présider à l’application de ces lois.

Toute systématisation, toute velléité d’application mécanique sont à écarter. Un proverbe chinois énonce : « Une méthode fixe n’est pas une méthode ».

L’étudiant ne doit pas non plus craindre la lenteur du travail, ni les premières difficultés.

Lao Tseu a dit à cet égard qu ’«un voyage de mille kilomètres commence toujours par un premier pas . Franchir ce pas est difficile et se maintenir sur la voie également.”

Concernant la lenteur, un proverbe chinois énonce  « Ne craignez pas d’être lent, craignez seulement d’être à l’arrêt ».

L’adaptation est dure au début, une remise en cause, une crise se présentent rapidement. Néanmoins : «Le travail de la pensée ressemble au forage d’un puit ; l’eau est trouble d’abord, puis elle se clarifie».

Cette activité permet d’accompagner le développement spirituel de l’être. Aborder l’astrologie suppose de poser en premier lieu les principes, comme le veut la démarche traditionnelle.

A partir de ces principes, le symbolisme des divers facteurs astrologiques peut être exposé. Ces facteurs ne forment pas un ensemble épars mais s’intègrent dans une structure cohérente exprimant l’ordre du monde, lui-même conforme aux principes. La compréhension suppose un travail intérieur et ne peut se faire qu’en soi.

S’il existe de multiples développements, ils ne sont finalement tirés que de très peu de choses, de quelques principes et, ultimement, d’un principe.

«Trente rayons convergent au moyeu, mais c’est le vide médian qui fait marcher le char.

On façonne l’argile pour en faire des vases, mais c’est du vide interne que dépend leur usage. 

Une maison est percée de portes et de fenêtres, c’est encore le vide qui permet l’habitat.

L’être donne des possibilités, c’est par le Non-être qu’on les utilise ».

(proverbes chinois, et texte probablement de René Guénon)