Quel beau ciel : respirez !

C’est enfin une magnifique bouffée d’oxygène ! 

Si vous avez regardez le ciel ce matin, avant que le jour se lève, vous aviez la planète Vénus en situation très proche de Jupiter, Vénus étant énorme et très visuelle, plus proche, étoile du matin, les deux dans le signe  du Sagittaire, Vénus dans le degré 7° et Jupiter à 14°, en conjonction, même si la conjonction exacte aura lieu le 21 janvier le jour de l’éclipse et de la pleine Lune à 16°.

Cet effet, qui a débutè dès l’entrée de Vénus en Sagittaire le 8, durera jusqu’à la fin du mois, l’influence de la planète Jupiter qui s’en mêle lui donnera un long retentissement même après l’aspect séparant. Cet aspect aura  un impact légal, constituant à la colère citoyenne, et permettra le  règlement des affaires légales. Certains décideront de légaliser leur couple.

Dès le 20 janvier, Vénus sera en trigone avec Mars , alliant action et réussite pour l’entrée du  Soleil en Verseau le 20 à 12 h à Paris ! Vous devez déjà ressentir le bienfait de cet aspect. Des conciliations , réconciliations et  légalisations seront possibles car des envies soudaines de justice, de paix, vont de plus en plus se faire sentir.

Le 23 janvier  un grand trigone équilatérale dit “pyramide” se formera entre Vénus/Jupiter , Mars, et la Lune dans les signes de feu. Nous serons peut-être amené à une prise de décision durant ce moment qui ne dure que deux jours.

De plus, Saturne sera sextil à Neptune, nous préservant des actions sans lendemains.Uranus maitre du Le Soleil se situant en Bélier régit le Verseau et, au départ sera en carré – quand même – avec le Soleil, le changement est encore le sujet majeur dans les consciences, et la proximité de Mars également en Bélier demande l’action : Peut-être va-t-on voir un consensus dans notre vie privée et publique : après tout ces cahiers de doléances qui sont historiquement le moyen du  peuple français ! 

Dès le 4 février,  Vénus entre en Capricorne et Mars sera en conjonction avec Uranus et le consensus  sera fini !

La dominante

La question de la dominante d’un thème fait partie des poncifs qui sont dans tous les livres. Mais il y a des dominantes non traditionnellement reconnues, comme les planètes lentes pas forcément considérées par les astrologues “tradi” mais aussi humanistes, comme des planètes agissant sur le caractère personnel : Uranus, Neptune et Pluton et, depuis 1977 Chiron, mais aussi la lune noire qui n’est pas une planète  ! En astrologie traditionnelle,  l’effet d’une Lune noire sur l’ascendant , n’est pas compté comme dominant.

La tradition désigne comme dominante quasi “sacrée”,  la planète sur l’ascendant et/ou, sur le Milieu de Ciel (secteur X). L’ascendant, c’est surtout le corps physique et le tempérament, et si l’on a une planète dessus, cela va considérablement prendre sa place, aussi il faut voir comment  les caractéristiques naturelles des deux planètes s’accordent. Ensuite, il y a la planète située au MC où il s’agit surtout de la caractéristique de la destinée sociale : par exemple, la  Lune au MC indique la célébrité, alors qu’au FC (fond du ciel) elle indique le désir de rester chez soi, d’avoir éventuellement un travail chez soi.

Un autre problème se présente : certaines planètes se situent avant la porte d’entrée du secteur, en XII pour l’ascendant ou en maison IX pour le MC, on pourrait aussi dire en VI pour le DS, si vous avez recours à ce secteur parce que il est aussi angulaire (planète  angulaire voulant dire sur les angles I, X, VII, IV), mais il vient après les deux autres, de même que le FC  si une planète est en secteur III (mais si elle est maitre de l’AS, elle est importante).

Aussi, si une planète se situe 10° avant et surtout dans le même signe que l’ascendant ou le MC, elle peut être considérée comme angulaire, j’ai  constaté que cela joue sur la psychologie et les intérêts de la personne, donc finalement dans les faits. Les astrologues tradi donne 5° en général pour le passage de maison mais lorsqu’il s’agit d’une planète importante, on le comprend assez vite, parce qu’elle revient dans l’analyse plusieurs fois, on peut donc élargir (en fait, on ne la fait pas “passer” dans l’autre maison, elle compte dans les deux parce qu’elle agit dans les deux).

On doit aussi ajouter, et ce n’est pas le moindre, le maitre* (voir tableau des maitrises) d’ascendant qui donne le lieu en maison de ce qui compte le plus pour l’individu et dans quel style : mais si ce maitre entre en compétition avec une planète sur l’ascendant, il faudra jauger la force des deux pour savoir quelle planète prend le pas sur l’autre, en s’alliant ou en se contrecarrant.  Par exemple  : Mars est sur l’AS Balance avec Vénus maitre de l’AS dans un autre secteur. Qui prend le pas ?

Une agit sur le caractère et l’autre sur le domaine d’intérêt, mais qu’elle est la quantité, la qualité de l’une par rapport à l’autre ? La force et l’énergie de Mars va permettre d’agir dans le domaine du maitre de l’ascendant. C’est en recoupant avec le rôle de l autre planète ailleurs, qu’on verra si elle est plus ou moins importante.*

D’autre part, je rappelle la question du second ascendant lorsqu’il y a un signe intercepté dans la maison I – voir ce sujet traité dans blog – qui a un son maitre et qui  est souvent bien plus agissant que le premier. La raison peut être expliquée par l’avance de l’ascendant par progression – sujet dans le blog – durant la vie, celui-ci entrant progressivement dans le second signe et ce, durant trente ans, le temps de donner pas mal de traits de caractère à la personnalité.

Lorsqu’il y a  peu de degrés du premier signe sur l’AS mais  sans signe intercepté, le second signe  presque entier prend aussi beaucoup d’importance, aussi il faut voir quel rôle joue dans le thème la planète qui le régit, pour juger de sa force.

Le cas du président qui prône le changement avec un ascendant de 2° en Capricorne et le signe du Verseau  intercepté , lui donne un second ascendant Verseau : on voit ses contradictions, car pour moi Saturne ne maitrise pas le Verseau, c’est Uranus, et la différence est énorme entre Saturne et Uranus, ce sont les deux extrêmes (je suis en accord avec les astrologue américains actuels ).

Quelle est la force d’Uranus au MC face à Saturne en VII ? Dans le cas du président, il y a aussi le troisième signe des Poissons quasi entier : alors que dire de Neptune, maitresse du signe des Poissons, conjointe au Soleil qui parait bien plus forte que Saturne ? On note aussi qu’il n’ a aucune planète sur l’ascendant mais plusieurs en aspect au Soleil, dont Neptune maitre des Poissons.

Une planète a encore plus de valeur si elle est en même temps maitresse de l’ascendant ou du MC, ou régente d’un nœud karmique.  C’est là qu’on voit que les données se rejoignent, et c’est la raison pour laquelle l’orbe peut s’élargir, car si la planète prend de l’ importance dans la personnalité, elle ne peut être  secondaire.

Pour le savoir, il faut  recouper avec le maitre des maisons, car une planète régit aussi une maison (exemple : Mars la maison I), or quand une maison contient un amas, elle devient plus importante que les autres, puisqu’elle maitrise plus de planètes, et lorsqu’elle est maitresse de deux trois maisons, elle l’est encore plus, que ce soit directement par le signe ou par l’équivalence maison/signe. Il y a donc la gérante du signe d’entrée et, la gérante de la maison  se rapporte plus à l’action de la planète sur la destination de la maison.

Uranus est maitresse de la maison XI du président, dans laquelle on trouve un amas de planètes, Uranus est opposée à la Lune (aspect au luminaire), c’est une indication de la force de cette planète, alors que Saturne rétrograde en VII mais peu angulaire et maitresse de la XII ne régit que 2° d’AS, quant à Neptune, la planète du flou elle régit la maison II (la capacité à gagner sa vie par son travail !!).

Je choisirais Uranus comme dominante (en aspect à la Lune),  Neptune conjointe au Soleil seulement maitresse de la II et XII,  vides de planètes. Le président est un original, un utopiste sans doute.

Mars angulaire en VII est apex du T-carré fait par l’opposition Lune – Uranus. Le carré Mars – Uranus est encore un aspect qui met Uranus en valeur, mais Mars est rétrograde or les rétrogradations affaiblissent les planètes et ceci est karmique puisque Mars est  régente du nœud sud indiquant l’épreuve de la violence dans le passé. Mais il n’y a que Mars qui est angulaire dans son thème, et on dirait classiquement qu’elle est dominante, mais elle est rétrograde et interceptée..

Au final, Uranus en Scorpion (signe de la politique) est  forte.  Et ceci nous amène à Pluton qui se situe en VIII (en domicile de maison) et conjointe au nœud nord, qui lui assure le succès dans ses entreprises financières en relation avec l’argent des partenaires et associés, des autres.

Pour déterminer l’impact d’une planète, faire l’équivalence maison-signe, signe-maison est une précieuse façon de juger les tenants et les aboutissants ; voici un autre exemple : * Mars en I, c’est comme Mars en Bélier, mais si c’est en Balance c’est comme en VII, donc la personne se bat pour les autres, son partenaire. Si Vénus maitre de la I , est en Cancer , cela amène la question du foyer mais si elle est en IX, c’est comme une Vénus en Sagittaire, c’est un foyer éventuellement à l’étranger, ou on s’occupe d’étrangers en les recevant, ou on donne des cours de langue, et  c’est le recours à la philosophie, la religion, les idées, les ouvertures sur “l’ailleurs”. Si cette planète gérante de I reçoit les aspects d’une planète lourde (qui a du poids puisqu’elle reste longtemps au même endroit) comme Uranus, l’action sera plus indépendante et plus originale,  sortira des sentiers battus.

Si une personne n’a pas de planètes angulaires, vous avez un doute sur la force de son caractère (?) c’est là qu’interviennent, les autres dominantes qui se situent dans les configurations planétaires (t-carré, cerf-volant, pyramide, yod)  et les dessins planétaires (seau, tripode, bol, etc ),  qui mettent en valeur une seule ou deux planètes (on dit alors planète apex, singletone, leader, locomotive). En fait, ce sont des planètes  excentrées ou isolée  par rapport aux autres dans le thème  qui selon le cas ne sont pas forcément angulaires ou meneuse d’un ensemble ou quelquefois au contraire au milieu d’un amas.

Certains logiciels qui font les calculs à votre place sont “psychologiquement” faux, même s’il sont justes mathématiquement, et que cela dépend surtout de l’astrologie que pratique le concepteur : certains rajoutent des  données très anciennes, et font les comptes. Certains classent les données avec des points en plus et en moins. Je pense que cela peut aider les débutants mais il faut en sortir quand on a assimilé.

On pratique une astrologie qui nous ressemble mais en même temps lorsqu’on veut comprendre, il faut apprendre puis déconstruire pour juger ce qui nous parle ou pas, la sensibilité intervient dans nos analyses, mais ce n’est pas de la divination, il faut rester cohérent et se méfier de l’intuition qui cache notre manque de connaissances : il faut aussi recouper les données. L’ astrologie n’est pas de la voyance, se permettre de conseiller des gens sans avoir de connaissances rend maladroit, c’est un domaine où il faut avoir de l’humilité, l’astrologie est suffisamment critiquée.

Depuis longtemps, je traite prioritairement les régents des nœuds nord et sud, qui souvent sont des dominantes, mais pas forcément sur l’AS ou au MC, cependant souvent gérantes ces signes, un hasard qui n’en est absolument pas un .

En outre, il faut considérer une chose qui s’appelle la polarité : une personne qui a un amas de plusieurs planètes quelque part,  peut se réfugier dans le comportement opposé et changer totalement : avoir un amas dans la Balance et agir comme un Bélier parce qu’on la Lune en face de l’amas ou avoir un Saturne en VII même si on a des planètes amassée sur la I qui font souvent de vous un saturnien.

Le Soleil est “l’idéal du moi”, ce vers quoi on tend, il n’est pas acquis, et s’il y a une conjonction, la planète conjointe est aussi une dominante, comme toute planète en aspect aux luminaires (Lune et Soleil).

Certains thèmes regorgent d’indications et d’autres pas, c’est la raison pour laquelle il faut étudier les dessins planétaires et les configurations planétaires mises en évidence par Marc Edmund Jones, Dane Rudhyar et Alexandre Ruperti, reprises par Lassalle.  De même, il faut étudier les croix cardinales, fixes et mutables pour repérer les endroits des thèmes qui vont se télescoper par des carrés en T  (triangle isocèle)  qui sont toujours d’une très grande force dans un thème car une planète située sur le sommet – en apex – peut devenir terriblement importante, surtout si en plus, elle est maitresse d’un angle ou régente karmique.

Certains thèmes parlent par leur vide : dans la répartition , avec toutes les planètes dans un hémisphère, l’hémisphère opposé a son rôle à jouer. En fait, disent les chinois,  dans une roue ce ne sont pas les rayons qui la font avancer mais l’air qui passe entre eux !

lire aussi : l’ analyse simplifiée janvier 2018

 

 

* D’après Michel Gauquelin, psychologue et astrologue les porteurs de Mars à l’ascendant donnent majoritairement des généraux et des sportifs et il a trouvé beaucoup de cas de personnalités pour prouver l’aspect scientifique de sa théorie astrologique. Simplement, comme les Soleils Béliers, les Mars ascendant ont une hyperactivité, qu’ils doivent utiliser positivement, mais ils peuvent aussi faire des écrivains ou des artistes.

Les aspects favorables des signes de terre en 2019

Maintenant qu’on a bien compris que les choses changeraient à cause des mouvements dans le zodiaque au printemps  de Chiron en Bélier et Uranus en Taureau  , il faut positiver parce que ces planètes feront à un moment ou un autre des aspects de trigones entre elles,  dans le même élément de terre.

Il faudra un peu de temps pour qu’elles rattrapent Pluton et surtout Saturne qui a déjà avancé en Capricorne, mais qui rétrogradera à un moment ou l’autre, tandis que Pluton avance lentement, Uranus restant sept ans en Taureau et Chiron 8 ans en Bélier.

Le troisième signe de la Vierge ne voit pas arriver de transit lent, mais on aura le passage de Mars et Vénus directes durant cette année. Nous verrons plus tard les dates où l’effet de pyramide (trois trigones) devrait se passer, même si les orbes ne sont pas là, la tendance y sera (thème du 18 septembre 19).

Or c’est une tendance terre : nous sommes dans le désir du concret ! D’un côté, le commerce tient l’économie, et tout est tourné vers des échanges, le monde est devenu un vaste marché sans vision autre que de remplir le puit sans fond des coffres, de l’autre des masses de gens sont jetés sur les routes pour des raisons diverses, et dérangent les calculs des premiers. 

Nous ne sommes plus en 1917, les populations sont éduquées, tout cela fait réfléchir : que ce soit  à cause des casseurs qui détruisent les symboles de la république ou les braves gens qui sauvent des vies en méditerranée ou dans les Alpes, la société doit s’organiser d’une façon humaine : on ne peut pas toujours mettre la cendre sous le tapis, honorer les morts  d’il y a cent ans des uns et laisser périr ou exploiter les enfants d’aujourd’hui pour la tranquillité des autres.

Les aspects entre des planètes comme Uranus, Pluton et Mars même bénéfiques seront très transformateurs mais violents. Les listes  des demandes en mairie sont bien le reflet de cet état de chose, qui n’est pas un caprice, mais une force souterraine qui a surgi pour aboutir à un nouveau paysage social.

C’est une constatation astrologique basée sur le symbolisme des signes du zodiaque, le Taureau construit, la Vierge fait les comptes et répartit mais elle soigne aussi, et le Capricorne dirige d’une manière économe, en fixant les limites.

Le tout est protégé par Jupiter en Sagittaire qui donne une direction avec sa flèche pointée vers le ciel.

Conjonction Soleil Pluton du 10 janvier

Ce mois-ci se produit encore cette conjonction très importante Soleil-Pluton  qui avec d’autres transits concordant est un ,déclencheur puissant au niveau des questions de maisons VIII  Eros et Thanatos. Rien n’est mièvre avec Pluton. 

L’entrée de Pluton (les souterrains, les volcans, ce qui est dessous, donc les mouvements “undergrounds”)  en Capricorne en 2008 correspond ou est en synchronicité avec les  tempêtes révolutionnaires qui se sont succédées au Moyen Orient (Capricorne = terre et eau , tête de chèvre, queue de Poissons),  suivis des inondations, glissements de terrains , ouragans de plus en plus violents et tsunamis dans des lieux où cela n’arrivait jamais, accompagnées de reprises des éruptions volcaniques .

Et cela a continué avec les révolutions, lors des carrés avec Uranus entre 2012 et 2015, continuant encore après ces carrés exactes, remplacés par les carrés à Mars, etc (voir blog).

Pluton a-t-il une influence sur ces périodes révolutionnaires qui sont des tsunamis sociaux ?  Irène Andrieu dit qu’on ne peut rien éviter, malgré la meilleure volonté du monde, en cela elle a sans doute raison.

Pluton préside lors des événements les plus importants de notre existence, et la part de libre arbitre semble encore plus faible au niveau collectif et il s’agit toujours d’événements déterminants pour notre existence. Ceux qui ont la conjonction Saturne Pluton en 81/82/83, auront un aspect de résonance.

Voici comment on peut utiliser cet aspect lorsqu’il se présente sur un point important de votre thème en transit :

“Cette influence fait naître des énergies considérables, mais seulement lorsqu’il s’agit d’éliminer ce qui est réellement inutilisable, non pas pour faire ce qui vous passe par la tête, il s’agit d’une influence transcendantale. Par conséquent, ces énergies ne sont pas facilement utilisables lorsqu’elles sont au service d’un égoïsme aveugle.”

“Ce que vous faites de cette influence devrait être pour le bien éventuel de chacun autour de vous, pas seulement le vôtre. Vous êtes le pilote de cette énergie, non son propriétaire. Si vous employez cette énergie à des fins égoïstes, vous provoquerez une opposition telle, que finalement, vous ne pourrez rien faire. Et si vous utilisez cette énergie pour éliminer des structures qui ne sont pas encore prêtes à disparaître, vous serez incapable de progresser.” Certains dirigeants feraient bien d’y penser.

“Cette influence indique la nécessité de remplacer un état d’être inférieur et ancien par un état nouveau et réellement supérieur, ce qui signifie qu’il ne se remplace pas simplement, arbitrairement, l’un par l’autre. Pluton demande toujours le sacrifice de quelque chose de la vie d’avant, il ouvre une nouvelle approche de l’existence plus épurée, tournée vers l’essentiel, il ne se prête pas aux compromis, on ne peut pas négocier lorsqu’il rentre dans notre vie…”

Lorsqu’ il s’agit de la conjonction avec le Soleil, il y a une transformation au niveau de l’idéal, un changement d’orientation, une prise de conscience d’un autre “ailleurs”, que celui qui est ici et maintenant. 

Le portrait  ne serait pas complet sans mentionner la passion amoureuse à tel point qu’on appelle “complexe de Carmen” les aspects Vénus-Pluton difficiles, qui peut être fatal et destructeur dans son expression mais qui peut être compenser par un autre aspect Vénus-Neptune, ou Vénus-Lune.

En ce qui concerne l’ aspect Lune-Pluton natal, il s’agit de la sensibilité accolée à la force la plus puissante : on est donc dans une forte émotivité, qui peut aussi être ressentie par les autres face à celui qui en est pourvu, comme un envahissement psychique.

Tout cela doit être vécu par une attitude positive en surcompensant par un  autre aspect qui viendra adoucir, par exemple un aspect Lune-Neptune, Vénus-Neptune.Un théme étant un tout, la force des aspects dépend  du signe dans lequel chaque planète se trouve.

La révolution des générations post 80

Il ne faut pas s’étonner que nous soyons dans un bilan social comptable, et  en cela cet affrontement n’a rien à voir avec mai 68 qui était, au départ,  une révolution d’idéalistes qui demandaient leur liberté, ceux-ci demandent l’équité sociale.

Voici ce qu’écrit dès l’année 1995, Irène Andrieu sur le comportement des porteurs de ces aspects dans le natal dans “les enfants de l’an 2000”: “On a vu apparaitre des comportements dépressifs, marqués par une violence réactionnelle, caractéristique de la proximité de Saturne et de Pluton dont la conjonction va ouvrir la prochaine concentration de planète, qui se produit exactement en novembre 82.

Saturne se référant à l’autorité, au père voici ce qu’elle a constaté : ”  Le désir de s’opposer violemment au modèle du père considéré comme trop dominant recherché autant qu’il est rejeté… Ces adolescents ont eu besoin d’une présence paternelle réelle au foyer pour les motiver à découvrir des solutions concrètes et constructives dans lesquelles investir leur agressivité. A défaut de ce comportement adapté, le père ne peut que susciter des réactions de colère et de déception, s’il s’oppose au comportement volontairement provocateur de l’enfant.”

“Durant les années quatre-vingt-dix, les parents nés dans les années 46/48 se sont trouvés en face d’une sorte de réplique de leur propre comportement. Il est tout à fait réel que ces enfants (devenus des hommes) perdent facilement leur contrôle et s’expriment avec une grande violence en paroles ou en actes. Mais les membres de ce groupe, dans leur ensemble, ne représentent aucun danger lorsqu’ils reçoivent une réponse positive à leur immense besoin de compréhension intellectuelle et émotionnelle.”

“Au fur et à mesure de la concentration qui advient par la suite, dans les années suivantes, avec Pluton et Saturne en Scorpion ces jeunes à qui on a parlé depuis leur naissance de crise, d’insécurité , à qui on n’a garanti aucun avenir, mais à qui on a tracé la voie à suivre, assurent,  mais après combien de retour sur eux-mêmes, de révoltes, de violences réactives face à la répression qu’ils ont l’impression de subir, de la part d’un monde qui n’est plus à même de leur donner tout ce qu’ils attendent. ”

” Ces personnes ne disposent pas de la malléabilité nécessaire pour s’adapter aux situations critiques et sont incapables de gérer leurs conflits émotionnels et intellectuels. Ils s’imposent ou ils dépriment. Ils ne savent pas ou ne peuvent pas négocier avec leurs désirs intransigeants.”Amy Winehouse souffrait de boulimie -interception Taureau-Scorpion(exemple Amy Winehouse

“Cette fixité possède son revers positif : ils vont jusqu’au bout de leurs passions personnelles. Un état de guerre familiale est entretenu. Et le Scorpion après 83 sur ce point est capable d’aller beaucoup plus loin que le Lion, car il est question de vie ou de mort : lorsque son désir est contré, il a le sentiment qu’il doit vaincre à n’importe quel prix. Dans ces conflits familiaux la motivation absolutiste s’accroche aux éléments matérialistes visibles du litige et non pas au fonds ou au sens.

Il faut qu’il y ait un gagnant ou un perdant. Ce défi plonge automatiquement l’un des deux protagonistes dans l’insécurité, ce qui entretien les conflits. Les porteurs de cette conjonction en Scorpion, sont foncièrement matérialistes, dogmatiques et rigides.”

“On devra compter avec eux ou contre eux. Ils prendront d’autant plus parti que la composante rétrograde du groupe, pourrait être à l’origine des conflits et des états de crise que suscite son obstination* ; Ceux-ci sont plus contrastés, plus paradoxaux dans leur choix et expressions idéologiques que ceux des configurations directes. Les individus qui le composent vivent , d’une part, dans le doute, la peur de la séparation ou de la différence et la recherche de la sécurité, d’autre part , dans l’excès de croyance et la fixité de comportement.

Dans leur enfance, ils se sont opposés davantage à leur milieu natal, et manifestent moins de dynamisme, plus influençables ils sont plus réactifs et peuvent masquer leur forte personnalités par peur d’être rejetés. Leur tempérament est plus réservé. Ils seront les théoriciens.”…

Il ne faut pas s’étonner que nous soyons dans un bilan social comptable.

*Notamment ceux qui ont Saturne rétrograde