Zéro déchet et semaine de la femme

Sauver les ours, les baleines , trier, recycler les déchets et les éviter en supprimant le maximum de plastique, de papier et de carton,  acheter près de chez soi, acheter en vrac, laisser de côté les marques qui utilisent l’huile de palme,  les additifs, réparer, réutiliser, acheter d’occasion, donner, est une attitude humaniste… mais encourager les jeunes femmes à se remettre aux habitudes de l’avant-guerre , est-ce bien utile ?

Naturellement, on peut mettre des couches lavables à ses enfants, si on a le courage de se mettre un peu plus les mains dans le caca, puisque de toutes façons les femmes ont toujours été traitées comme des boniches, (ce qui  aura pour effet le bénéfice indirect que les  enfants ne porteront plus leur couches jusqu’à trois  ans parce que lassée plus tôt , la maman accélérera la prise de conscience du petit chéri) , semble le futur avec la redécouverte des choses qu’on avait enterrées avec bonheur !

Mais il y a des bornes à ne pas franchir : se moucher dans des mouchoirs  qu’on lave durant une épidémie de grippe ou de corona virus n’est pas souhaitable…

Et je ne parle pas de ce qui risque de nous renvoyer à des périodes de… crasse après qu’on est eu tant de difficultés à faire prendre des habitudes de propreté. 

Chez les radins, ce mouvement a beaucoup de chance de prendre, les femmes étant toujours prêtes à tout accepter quand on les culpabilise !

Mais,

Être les seules responsables de la santé et de la survie de la planète me semble un peu excessif ! Cela ne dépendrait-il que des femmes et du travail ménager, redevenu aussi dur que par le passé ?

Êtes-vous prête à laver votre linge avec du jus des cendre retirées de votre cheminée ?

Nos grands mères qui n’avaient pas d’argent étaient déjà écolo  en récupérant des produits peu chers et en les réutilisant mais elles se servaient déjà du savon !

C’est encore pire au niveau du bien être intime : Avez-vous  vu le prix des petits accessoires vendus en boutiques bio spécialisées pour s’occuper de son hygiène intime ?

Quelle n’est pas la stupeur des ainées, lorsqu’ elles voient que la contraception, si difficile à mettre en place et à faire accepter, est méprisée sous des prétextes fallacieux, au profit de la méthode des températures  avec sa cascade d’échecs : plus de cinq grossesses et des avortements ne sont pourtant pas ce qui va favoriser le bonheur au sein d’un couple et la santé de la mère !

On fait tout porter aux  femmes qui sont celles qui ont profité en dernier du progrès de la civilisation, au point qu’on pourrait revenir non pas soixante-dix ans en arrière, mais des millénaires   en arrière, avant la civilisation !

Quant à faire soi-même tous les produits de soin  – crèmes de beauté, lessives,  etc- le coût des produits de base est supérieur à l’achat du produit tout fait dans un magasin.  On l’a toute pratiqué avec les masques à l’argile et au concombre, mais de là à  faire le petit chimiste avec la soude et le percarbonate de soude pour ne pas acheter de la lessive machine en boite, qui mobilise un carton tous les deux mois … D’ailleurs pourquoi ne feriez vous pas votre vaisselle à la main comme au bon vieux temps, quand les femmes trimaient toute la journée…au foyer. Mais vous, ce sera en plus du bureau !

…Ne soyez pas naïves ! La quarantaine chinoise nous montre, si nous ne le savions pas, que ce sont les dépenses d’énergie, des déplacements, de l’activité économique du tourisme, des agitations surfaites, qui nous mettent dans une impasse au niveau de la pollution !

Une fois la semaine de la femme terminée…. c’est comme d’habitude…et quelle subtilité que de prendre des femmes pour pousser les autres à agir pour l’intérêt de la planète, en même tant que des  intérêts financiers.. verts.

Ce qu’on nous propose a toujours deux visages, celui de la Lune qui nous sourit et de la Lune noire qui nous trahit.

Le “Do It Yourself” est une manie anglo-saxonne ; c’est une française  vivant à St-Francisco Béa  Johnson (?) qui est à l’initiative de ce mouvement , sa vidéo nous la montre dans un appartement de rêve , avec une classe de rêve (pas la femme qui récure ses casseroles)  avec un bocal rempli seulement de …son passeport …qu’elle n’a pas pu désintégrer !

Il est clair qu’une  industrie à l’échelon mondial se lance dans la conquête des  marchés de l’économie verte ! qui profite financièrement la nouvelle économie verte ?

A une nouvelle secte inter-mondialiste,  Zero Waste*, qui avec une idée de base très sympathique, “sauver la planète par les petits gestes”,  surfe sur votre crédulité et a surement un chiffre d’affaire qui n’est pas de zéro, en vendant des produits qui vous permettent de faire zéro déchet ! 

 

*Zéro Waste signifie zéro déchets . “Zéro déchet est une stratégie globale de réduction de la quantité de déchets produits par la civilisation industrielle” selon Wikipédia

Partager avec:

Polanski , l’oeuvre et l’homme

Polanski, a connu un destin entre Eros et Thanatos : l’amour et la mort sont à ses basques. Actuellement, se sont les féministes qui veulent sa peau.

On  ne doit pas confondre qui est l’auteur et ce qui est l’œuvre, sinon il faudrait condamner toute la littérature (Lamartine, Baudelaire, Sade, etc), et autres formes d’art (Picasso,   par exemple),  les musiciens (de Wagner à Freddy Mercury), comme l’ont fait  les extrémistes (Hitler et son refus de l’art cubiste décadent) , cela, conduisant à des sociétés totalitaires qui de toutes façons ne protégeront pas mieux les femmes , bien au contraire , car dans ces sociétés, c’est encore elles qui sont martyrisées . L’art dans les sociétés “policées” est un art d’État qui n’exalte que la patrie, et la mère au service de la procréation, à moins que ce ne soit la combattante qui se sacrifie pour les hommes.

A la suite du show des Césars présenté par Florence Foresti qui s’est lâchée, tout en disant être consensuelle, ce qu’elle n’a pas été,  Roman Polanski  était absent pour recevoir le César du “meilleur réalisateur”  qu’il a obtenu pour son film “J’accuse” fortement plébiscité par le public dans les salles de cinéma. L’histoire se répète, en astrologie on le sait, mais  pourtant  Polanski a été jugé par la justice américaine et suisse. La période astrologique le rattrape

Roman Polanski possède dans son thème les aspects qui se sont reformés ces dernières années. L’ensemble de son œuvre comporte des chefs d’œuvres du cinéma. Il a fait des films d’une extrême sensibilité comme “Le pianiste” tiré d’une histoire vraie, des films romantiques comme “Tess” tiré du roman de Thomas Hardy dédiè à Sharon, disparue le 9 août 1969 avec quatre autres personnes , qui a reçu cinq prix et douze nominations,  même si son talent nous avait fracassé avec “Rosemary’s baby” sortie en 1968 ! La Lune en domicile conjointe Pluton au MC en Cancer  signifie bien la popularité entachée  de  sexe et de mort dès l’enfance.

Voici une rapide biographie : Polanski a eu des débuts de vie très difficiles, fils d’un immigré juif polonais et, d’une russe demi-juive, il nait à Paris en 1933, puis il repart à Varsovie avec sa famille. Au début, son père a une entreprise, mais très vite, les nazis envahissent le pays et, il n’ira plus à l’école pendant six ans.

Cette période, qui fut pratiquement toute son enfance, est donc une croix qui se résume par ces mots : la promiscuité à douze dans deux pièces, les rafles, le ghetto, la faim, le froid, la violence, la mort. On sait que les enfants sortaient du ghetto en creusant un petit passage souterrain pour aller chercher de la nourriture, et en ramener aux proches. Les habitants crevaient d’épuisement dans la rue, quelques fois achevés par les soldats allemands qui  patrouillaient régulièrement . C’est ainsi que sa mère et son père disparurent avant qu’il n’ait dix ans. Roman Polanski a toujours le regard de cet enfant qui n’a pas grandi. 

Puis, il s’en sort, et se marie avec Sharon Tate, il est en France où il travaille sur un film, mais presque au terme de sa grossesse elle veut accoucher aux États-Unis, et reprend le bateau seule pendant qu’il termine son film en France. Les jeunes ne connaissent pas la suite: lors d’une soirée dans sa villa, un groupe d’illuminés fait éruption et l’assassine ainsi que quatre autres personnes. Ce drame fit la une de tous les journaux, Charles Mason l’assassin, condamné à perpétuité, vient de mourir.

On peut penser que sa seconde reconstruction a dû être douloureuse, après s’être relevé de la guerre, il croyait sans doute avoir vu le bout du tunnel. Mais il est rattrapé par le passé.

Le thème montre les aspects de la violence reçue et peut-être donnée, un caractère dominateur, entier. Chiron se situe à 3° en maison VIII, maison de la sexualité qui passe par un sacrifice, une souffrance. 

Voyons-le du point de vue karmique : il est Soleil Lion conjoint nœud sud et posséde Saturne rétrograde en Verseau au nœud nord. L’hérédité du père lui apporte sa force mais ensuite celui-ci disparait (opposition Soleil-Saturne). Cependant, comme c’est en maison XI, il a ensuite des opportunités de réussite : il possède la conjonction large Soleil nœud sud Neptune réunie par le nœud sud insufflant  le talent, l’intuition mais aussi une certaine fragilité, menant aux drogues qu’il a pu prendre. Neptune est une source de troubles au nœud sud, venant des ascendants ou des vies antérieures qui se manifeste encore dans la jeunesse.

Le Soleil en domicile haut dans son ciel le destine à une belle carrière et donne le rayonnement. Saturne rétrograde en opposition montre  son désir de se soustraire à l’autorité surtout  en Verseau, elle est de plus la planète maitresse du secteur IV du foyer. Saturne met les limites et apporte la  tristesse au foyer.

Saturne est également opposé à Mercure en Lion, ce qui donne une lenteur à “comprendre” ou plutôt une tendance à ne pas écouter par fixation sur ses propres idées, on pourrait dire têtu, ou fermé. Cela met des difficultés dans les réalisations, les choses sont retardées.

Les planètes sont concentrées entre le Milieu du ciel et l’ascendant dans la partie Est, cela fait ressortir l’auto determination.  On note l’opposition Uranus- Mars qui ferme, et Saturne qui est la plus opposée, justement dans le foyer. La Lune noire est dans la partie ouest où il n’y a pas de planète, mais sa présence n’est pas neutre !

Au milieu du ciel, on trouve la Lune dans son domicile en Cancer, d’où l’éternel enfance dans le regard, avec Pluton, ici image de la fatalité jetée sur sa famille, la femme prête à accoucher assassinée par un groupe hystérique, les mères, les tantes disparues dans la tourmente de la guerre , avec lesquelles il vivait dans le ghetto de Varsovie.

Uranus, le maitre-régent du nœud nord se situe en Bélier, signe de Mars, dans la maison VII du couple, Mars le maitre d’Uranus se situe en secteur I, dans la Balance, en exil,  les deux en opposition montrant l’exigence, une attitude pas franchement facile, qui peut être violente  dans les rapports avec les partenaires et les conjoints, Uranus est heureusement sextil au nœud nord.

Tandis que Vénus 25° maitresse de l’ascendant Balance et de Mars se trouve conjoint à Jupiter le protecteur à 26°, dans le secteur XII. Cet aspect, lui a permis de surmonter les épreuves et de vivre des amours clandestines, ou pas, en maison XII (beaucoup). C’est ici que se situe ses dérapages avec des comportements qui ont débordés durant les “swinging sixties” comme on le sait. Je ne fais que reporter ce que les journaux disent et mé -disent, personnellement je ne l’ai jamais rencontré !

Une pyramide en signes  d’air (communication, écriture) converge vers le nœud nord ; il est composé de deux trigones partant de la Lune noire et de Mars, des planètes qui reliées entre elles, même en bon aspect peuvent amener la violence  (dont il a été la première victime), et rendent instable, positivement cela rend actif.

 La Lune Noire en Gémeaux en IX montre qu’il a un potentiel de problèmes à l’étranger avec des femmes jeunes, et  le carré Lune noire en IX – Vénus en XII, qui indiquerait qu’il a eu des relations cachées qui pouvaient l’amener en prison,  grâce à Jupiter il y a échappé.

On voit qu’un yod (un triangle équilatéral très étroit dirigé vers le sommet comme un doigt) prend toute son importance : composé des quinconces Uranus vers Jupiter/Vénus et Nœud nord vers Jupiter/Vénus le ramenant à la maison XII : ses amours secrètes furent sans doutes nombreuses, et il en a probablement abusé.

L. Larzul dit de la Lune noire en Gémeaux: “Il peut y avoir une expérience traumatisante à l’adolescence”. Pour lui l’adolescence a commencée trop  tôt.

Pour Polanski, la finalité c’est la création, qui se situe au nœud nord en V en Verseau, un signe qui n’a pas de tabous, mais il faut faire cadrer ceci avec sa Lune en Cancer à la recherche du foyer, des enfants , de la sécurité de la vie privée. ! Il a fini par avoir un second foyer tardivement avec une autre belle actrice française, Emmanuelle Seigner.

Les quinconces sont sources de karma, surtout quand ils contiennent les nœuds lunaires , ici sont des aspects entre un point et une planète mais ils comptent. On trouve la Lune 22° et Pluton 24° vers le nœud nord  28°:  répondre à ses besoins avec plus ou moins de passion, violence dans les endroits les plus reclus (prison, hôpital, exil) et, apprendre à vivre avec l’idée de la mort savoir que les être aimés protecteurs disparaissent.

La violence  (reçue et éventuellement donnée) et le caractère dominateur est encore dans Mars sur l’ascendant et Pluton milieu du ciel avec Uranus en VII formant un t-carré – triangle isocèle – dont le sommet se situe sur Pluton (inconscient, libido, mort).

Cet aspect qui s’est reproduit ces dernières années dans le sens inverse avec Pluton en Capricorne, Uranus revenant à la place natale en Bélier et Mars repassant en Balance ( déjà en 2014 durant six mois, deux mois en fin d’année 2015, un mois et demi entre novembre 2017 et janvier 2018)  et actuellement avec la conjonction Pluton-Saturne, et Mars-Jupiter en Capricorne. Toutes ces périodes astrologiques ont relancé la polémique autour de lui.

Néanmoins,   la question est : y-a-t-il dans son thème des prédispositions à la violence ?

On lui a fait subir de la violence et il en a fait subir. As-t-il lui même subit des viols de la part des nazis dans le ghetto ? A-t-il été obligé de se vendre pour survivre,  ce qui  pourrait expliquer cette violence *. Pluton carré Uranus et Pluton carré Mars sont  violents, c’est le destin qui frappe à sa porte, c’est incontestable, même un astrologue humaniste ne peut pas dire le contraire (on l’a vu durant ces années).

Chacune de ses planètes est reliée soit à Mars soit à Pluton soit à Uranus, soit à la Lune noire et aux nœuds karmiques, même Mercure est opposé à Saturne rétrograde, les limites, et donc la fin de vie ; Mars opposé Uranus à 27° dans l’axe Balance Bélier, est d’une force inouïe, mais peut être dominé par un travail sur soi. Mars à 24° , en domicile par le jeu de l’opposition, entraine la rébellion, le refus de l’autorité. Cet axe I/VII est l’axe de l’identification dans les signes   inversés : il va vers les autres avec un sentiment d’agression, prêt à parer les coups, tandis qu’avec Uranus il affirme son originalité, son désir de liberté  contrainte depuis sa naissance. Un mi-point entre Uranus et Saturne à 21° en Vierge en maison XI, indique qu’il recherche la protection , en face se situe en maison V en Poissons, la création artistique , domaine de réussite de sa vie. Ici aboutit aussi une opposition entre le nœud nord et le Soleil , en trigone d’un côté à deux planètes fortes Mars et Pluton, l’ensemble faisant un rectangle indiquant un don pour  l’écriture artistique.

 

 

je vous invite à aller voir les photos du ghetto

Partager avec:

Vénus est entrée en Taureau

Vénus entre en Taureau en domicile et  se met en conjonction avec  Uranus,   se trouvant en carré avec Saturne, et semi sextil avec Mercure !  Il va y avoir du changement. Vénus en Taureau, c’est l’argent et le plaisir, notamment les amours, cela pourrait ressembler à un coup de foudre mais le carré de Saturne contrecarre les plans, ce Saturne pouvant ressembler à un empêchement , des limites, des restrictions, de la froideur.

Vénus va entrer en conjonction  avec  Uranus le 8 mars,  mais en semi sextil avec Chiron .

Mars s’éloigne de l’axe lunaire mais est en opposition à la Lune pour deux jours, en domicile dans le signe du Cancer, et en conjonction avec le noeud nord. Donc le temps  des bilans, va être suivi par deux jours de discordes éventuelles dans les familles, les groupes, les associations.

Durant le séjour en Taureau, Vénus sera cependant en trigone avec le signe du Capricorne, notamment avec Jupiter lorsqu’elle sera à 20°, puis avec Pluton à 24° et Saturne 28° durant la fin de sa trajectoire, donc elle sera beaucoup plus positive , mais économe au niveau financier, et dans ses ébats ! 

Vénus entre en Gémeaux, le 4 avril où elle restera quatre mois.

Le 3 avril, Vénus entre en Gémeaux ,dont elle ne sortira que le 8 aoüt. Elle restera  donc quatre mois (126 jours) dans le signe de la fratrie, de la communication, de la jeunesse gaie et insouciante….

Quel est la façon dont se conduit Vénus en Gémeaux ?

Sous la dominance de Mercure , c’est une Vénus légère, jeune , subjective, qui ne veut pas s’engager en amour car les chaines lui pèsent, la sensualité est liée à l’intellectualité et aux aspects artistiques de la relation, et comme le Gémeaux est un caméléon, il faut voir la position  de la planète dans votre maison.

Le 14 mai à 21°47 , Vénus  se mettra à rétrograder, le Soleil sera en Taureau à 24°42 : on voit ici que Vénus est après le Soleil en longitude (degré supérieur),  elle est dite Espérus, étoile du soir (on l’a voit assez bien dans les parages du Soleil par temps dégagé), on dit qu’elle est timide, conservatrice : elle n’ose pas.

Lors de sa rétrogradation, elle a le sentiment qu’il faut qu’elle en fasse des tonnes pour être aimé, et elle cède aux pressions, ce qui entraine des déceptions pour elle.  La période de rétrogradation en transit est un moment de retour en arrière, de révision, de réflexion, de volonté de changement.

Durant la journée du 3 au 4 juin, elle fait sa conjonction inférieure, avec le Soleil en Gémeaux à 13° . Elle va passer avant le Soleil dans les degrés qui précédent sa position. Vénus va devenir peu à peu Vénus Lucifer, étoile du matin. On attribue à Vénus Lucifer directe d’oser faire et dire,  en faisant fi des conventions (d’où le nom).

Le 25 juin alors que le Soleil sera à 4° en Cancer,  Vénus deviendra directe à 5°20 en Gémeaux avant le Soleil, son élongation (distance par rapport au Soleil) sera de 30° à ce moment là  : à cette période de l’année, la vitesse  du Soleil augmentant à 1°/j au lieu de 56’/j au 4 juillet , Vénus  directe le 22 juillet 2020  atteint son élongation maximum de 43°  entre elle et le Soleil , élongation qui ne va jamais jusqu’à 45°: Soleil à 30° Cancer , elle  à 16°41 Gémeaux. Elle n’aura pas encore rattrapée sa place de départ de rétrogradation à 22° Gémeaux,  elle doit repasser sur les mêmes degrés pour la troisième fois qui sont peut-être des degrés qui concernent vos planètes. On parle de post rétrogradation tant qu’elle ne l’a pas fait, car la planète a encore une vitesse ralentie : Vénus  reviendra à sa position initiale de départ de  rétrogradation à 21°47 en Gémeaux, le 29 juillet.

La conjonction supérieure de Vénus avec le Soleil aura eu lieu  le 26 mars 2021 à 5°30 en Bélier (huit mois au total pour ce processus). Celui qui a une planète ou son ascendant, son MC entre 13° et  5° aura vu trois passages de la planète : comme dans toutes rétrogradations : le sens du premier passage qui est un signal, le recul qui produit une semonce, et le troisième passage qui entérine les deux premiers ; on dit bien “jamais deux sans trois”.

Vénus stationnant aussi  longtemps dans le signe des Gémeaux, le signe va-t-il connaître une éclaircie dans ses amours, ses désirs, ses besoins, ses projets, va-t-il communiquer facilement?

Ses déplacements, ses échanges vont-t-ils être facilités ? Le bien-être sera t-il au premier plan dans les discussions ?

Les Gémeaux auront du nouveau cette année, et cela peut-il  permettre un changement  de comportement au niveau de l’environnement proche et de la fratrie, plus d’attention, moins de superficialité ?  Les fratries qui pourront se retrouver durant cette longue période, si elles s’étaient perdues de vue.

Le signe des Gémeaux étant  le signe  des discussions techniques (type maison III), on peut entreprendre de commercer, de négocier.

 

Partager avec:

Le rôle métaphysique des signes d’eau

En Astrologie d’évolution, la question du sens, de la finalité de la vie est capitale, bien plus importante que la question du caractère . La réussite est celle de l’âme, encore faut-il savoir qu’on en a une !

Les signes de l’âme sont les signes du Cancer, du Scorpion et des Poissons, reliées entre eux par un écart de 120°,  formant des trigones. Leur maitre est la Lune appelée les “yeux de l’âme”, la fonction  psychique,  Pluton le lieu du désir le plus fort et, Neptune, la fonction intuitive.

” le Soleil est la conscience et, la Lune, la fonction psychique*.”

La Lune reflète (est éclairée par) le Soleil, mais si nous la saturons par nos désirs refoulés, nos souvenirs, on se ferme, on devient un intellect et on oublie son cœur, le vécu du Cancer est de plus en plus occulté par les identifications mentales rigides, la fonction Lune perd son rayonnement, Saturne l’a emporté, c’est comme s’il y avait deux Capricornes à l’extrémité.”

“Aussi il faut voir quelles planètes se trouvent dans le signe du Cancer, contrôlées par la Lune, surtout Saturne , maitre du Capricorne,  (croix cardinale) et Mars  (premier maitre du Bélier ) tous deux en carrés, car cela crée un inflation du carré  entre le Scorpion, qui est  le lieu dédié à l’inconscient, à l’occulte et le Verseau, signe de l’ouverture

“Le Scorpion (la VIII), c’est le déni de la réalité ; c’est une activité mentale, qui, si elle refuse la réalité au profit de son  désir, ne se rend pas compte qu’elle est toujours attachée à des souffrances/désirs passés , le mental voulant assurer la fixité dans la réalité. La maison VIII est symbole de la mort,  par  le refus de la transformation les désirs veulent se prolonger alors qu’ils doivent céder devant la réalité des faits. L’égo réagit toujours comme si l’univers entier, réagissait à ses désirs.” C’est banal de le dire mais “on prend ses désirs pour la réalité “.

  L’émotion dans le  Scorpion nie que les besoins sont refoulés. Son impuissance devient un désir de revanche, il tombe malade par dépit, ne veut pas reconnaitre sa fragilité, se dévalorise : « si  je ne peux rien, je ne suis rien ». Il devient le “tueur” du zodiaque…

Le signe des Poissons (la XII) sera l’exécuteur du désir de transformation du Scorpion portant en lui l’auto destruction avec Mars/Pluton : on aboutit ainsi aux maladies graves qui sont situées  dans la maison XII, dont la fonction est de faire grandir en dépassant une expérience de souffrance, sans pour autant s’y complaire*.” Le Christ a pris les Poissons pour symbole.

d’après un extrait de “La roue de la vie” d’Irène Andrieu

 

 

* Bien que toute la tradition dise cela , je doute que l’ âme (mot qui a une connotation religieuse),  soit symbolisée par la lune qui symbolise sans conteste les besoins physiques basiques de l’individu, d’abord bébé.  La lune est l’inconscient, mais l’inconscient ne contient pas que de la spiritualité, tant s’en faut , il contient notre ombre !

Il me semble qu’il est plus juste de  répartir le champ de l’âme dans les maisons d’eau IV, VIII, XII , en faisant les différences nécessaires entre la VIII inconscient freudien/ombre, et la XII inconscient/spiritualité versus addictions, la IV, besoins basiques dès la naissance.

Les américains avec Jeff Green pensent que Pluton est l’âme, le lieu de notre désir le plus profond en nous incarnant(c’est ce qui fait sa violence, sa force de transformation et de fécondation) , mais le désir n’est pas non plus de la spiritualité, donc il faut revenir sur la définition du mot âme ! On peut y songer, c’est un sujet à creuser !

 

Partager avec:

Notre thème parle de notre évolution potentielle

Lorsqu’on sait qu’on nait en Bélier, qu’on se développe de façon centripète (tourné vers soi) en Taureau,  qu’on rencontre notre environnement en III , que nous  reste-il  de tout ce que nous avons appris en III, quand nous arrivons en IV ?  

Début FC, c’est la communauté humaine des hommes, les racines, pour aller   vers le MC « l’unique étoile »., appuyé sur nos racines, dans ce  pilier de cette vie , cette colonne vertébrale qui nous soutient.  Comment  tout cela interagit avec les planètes lentes ?

Saturne c’est la force signifiante qui donne les limites, à tous les systèmes d’organisation (peau et os) principe de réalité, devoir tenir compte de l’existence,  du réel : si Jupiter pêche par excès d’optimisme , Saturne met des limites, s’organise dans la durée, voit sa réussite sur le long terme ; ici l’ambition s’intériorise, alors que Jupiter extériorise. C’est la capacité à hiérarchiser les urgences,  de séparer l’essentiel du subsidiaire, d’ordonner (donner de l’or, ou de l’ordre). Saturne permet ici le retour vers le Soleil,  et vers l’âme, en accueillant le sentiment de responsabilité, le sens du devoir, de l’engagement, de l’ascèse car ici la joie nait de l’effort,   le travail de Saturne  intègre la joie jupitérienne,  peu stable, dépendante du regard des autres, donc Saturne est rébarbatif pour un Jupiter ou un Uranus mais c’est le maitre de la maison X.

Neptune , c’est l’amour divin,  en rapport avec la volonté de la Source, c’est le monde des profondeurs, être dans la disponibilité, et dans la compassion. C’est le dieu des mers et des tremblements de terre : vous ne savez plus à quoi vous raccrocher ; dans la maison de Neptune,  on  expérimente la présence de sa vie où cela est le plus confus, le plus inaperçu, elle apporte de grand rêves, des désillusions aussi, pour mieux nous sortir de l’égocentrisme , c’est le pouvoir émancipateur des mirages : une pensée et on allume un incendie ! Neptune en I apporte la confusion, on sort de notre centre pour nous ouvrir, ceci nous amenant la désillusion et la déception. C’est le maitre de la maison XII.

Uranus : être uranien c’est laisser passer l’idée géniale, c’est l’ acquisition de la liberté intérieure par rapport à nos systèmes de valeur, de représentation, se désidentifier, être libre ; l’étape uranienne sera suivie de l’étape neptunienne pendant la descente (celle de la désillusion) car la dominante uranienne va dénouer mon Mercure (mon intellectualité s’éveille à une autre dimension), et Neptune va dénouer Vénus (en l’éloignant de la chair).

L’amour inconditionnel remplace l’amour conditionnel qui limite. C’est le futur.  C’est un introverti qui fait de l’extraverti, qui fait du social mais s’il n’est pas dans l’empathie, il tombe dans le cynisme, la froideur, il fait de la provoque. C’est le maitre de la maison XI.

Mars, c’est accomplir la volonté du Soi, il y a une notion de service sur le plan spirituel, le “guerrier” au sens du roi, le Soleil. Avec Mars on doit agir.  Le service est à l’âme ce que le désir est à la personnalité (Alice Bailey), c’est un désir qui pousse à traverser l’Atlantique à la nage, la joie de servir est équivalente sur le plan spirituel.

Pluton , c’est se sentir exister avec les pouvoirs des mondes supérieurs , Pluton et le pouvoir, l’ occulte, les personnalités politiques (en maison X) ; Pluton permet aux espèces d’évoluer, c’est une énergie non sentimentale, qui détruit les formes pour que la vie évolue, il y a ici la puissance de la vie, Pluton est maitre du Scorpion et du Bélier qui prend les formes de nos attachements : pour que le Bélier connaisse la force de vie, il faut qu’il connaisse la mort. 

Pour vivre ensemble à deux, on est quatre : il y a moi et l’autre, il y a l’inconscient de l’autre et mon propre inconscient, c’est la maison de la transformation intérieure, jusqu’où je vais raboter mon ego pour que la relation s’épanouisse, gérer l’énergie de la relation, le partenaire, le sexe, la banque, le monde des affaires, la voyance  ce sont les biens du collectif.

L’essence de la VIII  est de clarifier les énergies invisibles de la sexualité au niveau émotionnel, c’est l’inconscient de la relation. Pluton est maitresse de la  maison VIII. Dès qu’on vit avec quelqu’un , on est amené à s’occuper de la maison VIII.

On est conduit par la Lune noire, grâce et à cause de laquelle,on devient  observateur de soi-même. La Lune noire (Lune moyenne,corrigée) conduit les étapes de notre « retournement » (voir articles sur le blog).

D’après une conférence de Luc Bigé

 

Partager avec: