Archives

  • décembre
  • novembre
  • octobre
  • septembre
  • août
  • juillet
  • juin
  • mai
  • avril
  • mars
  • février
  • janvier
  • janvier 2018“... ...”
  • la maison VII, reflet des fidélités familiales inconscientes

    Je repasse cet article, c'est la raison pour laquelle vous avez vos anciens commentaires mais j'ai encore ajouté des compléments d'explications. L'astrologie humaniste a developpè des notions qui en astrologie traditionnelle se faisaient par des évaluations systématiques. L'astrologie humaniste s'est enrichie des notions de psychologie transpersonnelle et cognitive développée durant les années soixante-dix à Palo Alto, par des psychanalystes qui commentaient Jung. De là ont émerger des données plus nuancées, mises en pratiques par Dane Rudhyar, Alexandre Ruperti, et leurs élèves dont Christian Drouaillet. L'astrologie traditionnelle ressemblait  peut-être à un rubicube ou un joli mot croisé complexe, mais l'astrologie humaniste contient un supplément d'âme. En maison VII, il s'agit de contrats, les partenaires de la vie amoureuse sont en maison V.  On les épouse en VII. On reçoit le fruit de cette association en secteur VIII... quelque fois le fruit est sec ! On y ajoute la gestation, car c'est en VIII que grace à la sexualité, on fait les enfants, même si c'est en V qu'on situe les enfants qui sont nès mais  comme chacune doit savoir le signe du Lion n'est pas très fertile... Aussi pour la fertilité, il faut examiner la maison VIII, son maitre Pluton et le signe du Scorpion, sans sexualité en VIII, point d'enfants ! C'est une chose qu'on voit bien actuellement avec la procréation assistée : il s'agit bien de Scorpion, de maison VIII, de karma, de transformation, car toutes ces tentatives qui s'achévent par des divorces, des séparations montrent bien la faiblesse de l'amour qui n'arrive pas à se transformer en une descendance désirée ! On touche ici à ce qu'il y a de plus sacré chez l'être humain : le désir d'immortalité par la transmission de la vie. Finalement, il faut regarder le signe du Lion, donc le Soleil et ses aspects : l'amour en V allume un feu, le coup d'envoi si je puis dire,  est donné en secteur VIII ! Comme la polarité est au centre de notre existence, la I étant en face de la VII, c’est la partie intérieure de nous même, celle à laquelle nous n’avons pas accès et que nous projetons sur les autres car plus de 99° de ce qu'il y a dans notre cerveau est inconscient. Aussi, la maison VII nous décrit mais aussi notre partenaire, nos préférence en matière d'association. Vénus est pour un homme le type, l'archétype de femme qu'il aime, sa propre virilité étant décrite par son Mars. C'est la raison pour laquelle un être porte en lui un rêve inconscient qu'il essaie de faire cadrer avec la réalité. Pour les femmes, on voit en Mars, le type, l'archétype d'homme vers lequel elle va se tourner, dont elle rêve et sa Vénus décrira sa féminité. Pour les deux Vénus décrit le désir de posséder, le style des possessions et Mars est la manière d'aller le chercher, le conquérir. Si une femme a Mars en Taureau, elle aimera un compagnon qui lui apporte la sécurité, le coin du feu, la nature, et les animaux de compagnie, et si  avec, elle posséde une Vénus en Bélier elle sera toujours dans le besoin de bouger, d'agir, et d'entreprendre, secouant le compagnon qu'elle aura choisi et impatiente de toujours faire autre chose. C'est la raison pour laquelle certaines personnes qui sont nées après la conjonction de Vénus-Mars (se produisant environ tout les deux ans), se retrouvent en contradiction avec elle-même lorsqu'elles ont ces deux planètes dans des signes qui se suivent, car lorsque la conjonction se défait  pendant que Mars reste dans le précédent Vénus file dans le signe suivant... et comme les signes qui se suivent ne se ressemblent pas... Si vous avez beaucoup de planètes en secteur VII, ce sont des moteurs d’évolution : pourquoi ? Parce que les sollicitations sont plus nombreuses, et les contradictions aussi, puisque ces planètes sont opposées à votre ascendant (si en plus vous avez une planète dans l'ascendant...). Vous devriez apprendre des autres, partager avec les autres, vous occuper des autres. Il s’agit de rapports qui doivent être à égalité de coopération, d’association. Ce sont des challenges parce que ces planètes ne sont pas toujours en accord entre elles, et que ceci provoque ici encore des contradictions. Que fait un Jupiter conjoint Saturne, l'un bloque l'autre, et un Jupiter conjoint Uranus ? ils veulent du changement et de la diversité. Ce ne sont pas vos compagnons qui sont explosifs, ou trop raisonnable, c'est vous ! Nous apprenons ici  à partir de nos projections : plus nous nous approprions nos planètes, plus nous progressons et, comprenons ce que le partenaire apprend sur nous L'autre dit de nous ce que nous ne voyons pas en nous, ou fait ce dont nous ne nous sentons pas capable et que nous lui attribuons : en le choisissant, nous cooptons quelqu'un qui nous ressemble, il s'agit de partenaires qui nous renvoient un miroir de nous-même. Nous attirons donc, ce dont nous avons besoin, pour évoluer. Il s'agit d'une partie qu'on délègue par procuration, ce qui est souvent le cas des épouses et des compagnes. C'est la raison pour laquelle lorsqu'on évolue, on peut repousser ses partenaires de vie. Avec les planètes comme le Soleil, Vénus, Mars  qui sont le maitre des  maison I et maison VII symboliques, il faut équilibrer avec la maison I, le Moi,  car avec le Soleil dans la maison VII «je rayonne quand je suis en relation », Avec Vénus en maison VII, vous ressentez l’autre, ses besoins, ses sentiments, cela peut-être fatiguant, un peu comme avec la Lune qui vous fait materner, tout en cherchant une mère. Avec Mars vous êtes en compétition avec l'autre : la planète Mars, dans son secteur, indique toujours que le sujet doit prendre des initiatives dans les affaires de ce secteur pour l’ordonner, le rendre positif, mais en cas de passivité, que les événements l’obligeront à subir les initiatives des autres, dans les deux cas, cela veut dire qu’il y a un désordre et que quelqu’un - vous- doit rétablir l’ordre. (ceci est cité d'après Ferdinand David) Mercure dans le secteur VII amène un parfum de  Gémeaux (l'éternel adolescent) : "j’aime parler, faire du shopping, voyager, bouger, j’ai besoin de stimulations, j’ai besoin d’un partenaire intelligent, ce qui m’ennuie ce sont les gens tranquilles. Mon épouse est pointue, elle fait face à tout. J'aime les femmes très jeunes". Uranus en secteur VII vous donne des partenaires bizarres, originaux : vous êtes là pour inventer des nouvelles façons d’être en relation. Des partenaires qui sont là un jour, partis le lendemain, aimant un jour, froid le lendemain. Il y a toujours cette instabilité. Uranus, cela peut aussi vouloir dire que vous avez rencontré votre partenaire sur internet, ou d’une manière originale. Cela veut dire  aussi que vous n’êtes pas en contact avec votre Uranus, et combien vous êtes diffèrent des autres et, vous projetez sur les autres combien ils sont géniaux, mais c’est vous qui l'êtes aussi, sans le savoir : vous devez arrêter de penser à ce que les autres pensent de vous, croient de vous, et  pensez par vous-même, sortir du rang et, vous attirerez des gens qui vous montreront comment être vous-même. Si vous avez le signe du Verseau, vous pouvez tomber sur des gens romantiques : vous avez un partenaire qui ouvre votre esprit. Pluton dans la maison VII, est "mon partenaire essaie de me transformer" si je comprends cela et que j’accepte que ce soit le but de mon incarnation, je peux vivre bien et, comprendre que ce n'est pas lui le responsable de mes problémes personnels car j’ai besoin de changer, je dois puiser très profond : j’ai une réalité très intense, dans cette relation. Il faut que celui qui a cette planète, accepte de le voir. Il peut être très définitif dans ses détestations, exigeant et destructeur de tous les liens, qui peuvent tisser sa vie, qu'ils soient sociaux ou personnels, d'autant qu'il attire des êtres qui lui ressemblent. En secteur VII, le karma fonctionne à plein, c'est l'épreuve de l'entrée dans l'hémisphère relationnel, le seuil qui met en contact avec la suite, puisque toutes les maisons sont ici reliées par le même but : vivre ensemble pour en tirer un apprentissage et d'éventuels gains, car on ne peut vivre seul. Si vous avez le nœud nord en maison VII : "vous êtes mon but de vie, je suis là pour vous. Je suis à vous, je ne peux rien faire sans vous." En maison VII, les planètes lentes Saturne, Uranus, Neptune, Pluton, le nœud nord,  la lune noire indiquent l'idée d'une certaine destinée, une partie de notre programme de vie, qu'il va falloir travailler sur ces indications avec plus d'ouverture de conscience et moins de projections. Ainsi, l'astrologie montre où ça fait mal, mais s'il faut le savoir, il ne faut pas se sentir fautif de ce contexte qui est notre ADN astrologique. On peut facilement comprendre que malgré notre besoin d'être heureux en couple, en association, nos ancêtres sur plusieurs générations, nous aient légué une peur primaire, qu'eux mêmes avaient reçus de leurs ancêtres : celles des guerres, des migrations, des souffrances. Certains aspects remontent très loin dans notre clan familial. Le comprendre c'est déjà faire un pas en avant. A cause des guerres où la plupart des jeunes hommes ont disparu, il y a des familles où les femmes marquées par ces deuils ont transmis l'idée "qu'il ne faut être forte, ne pas compter sur les hommes pour vivre", ceci n'est pas propice à une vie de couple, puisque par fidélité au clan des femmes, l'idée se perpétue, ce qui fait que les épouses portent la culotte, ou bien, décident de ne pas se marier ce qui revient au même pour les fils qui deviennent faibles. (lire "Sans père et sans parole" de Didier Dumas). Pour les hommes, (avant les progrès de la médecine, sommes toutes récents, et encore pas dans tout les coins du monde) cela peut-être : "l'amour fait mal, il ne faut pas aimer les femmes car elles meurent en couche, ce sont des êtres fragiles qui font souffrir, il faut éviter l'enfant qui mettra la mère en danger". La femme devient une source d'angoisse. Les hommes ont appris à fuir la maternité ... N'est-ce pas aussi une cause la cause de la mise à l'écart des femmes dans les religions, qui a fait préférer l'homosexualité à certains. Tout cela se sont des expériences de maison VII ... Pour finir le signe de la maison V décrit aussi le genre d'hommes - ou de femmes qui vous plaisent. Et, le maitre serait le lieu où vous devriez le rencontrer, mais j'opte plutôt sur le style de lieu, d'environnement, de circonstances, car tout a changé depuis Ptolémée ! Il n'avait pas prévu les applis sur les portables et internet ! Mais ne croyez pas que cela change quelque chose dans votre destinée, tout est synchronicité et sérendipité. *La maison VII n'est pas un signe, elle est angulaire, ici on initie, mais on est dans un secteur, dans lequel on peut avoir un des quatre éléments feu, terre, air, eau. D'après Un cours de l' astrologues Humaniste C. Drouaillet, la transgénalogie de Salomon Sellam, Catherine Gestas et Martine Barbault,  psycho-astrologues.      

  • Entrer en relation avec les autres et nous même dans la maison VII

    "La question qui nous intéresse tous, c'est celle des compagnons, conjoints, associés, partenaires, amis proches et ennemis déclarés. On la lit dans la maison VII de nos thèmes, un peu équivalente au signe de la Balance, voici quelques pistes pour approfondir la question : En maison VII, on arrive aux polarités, rappelez-vous que tout est polarité dans l'univers physique, dans lequel nous vivons Il y a la maison I, Je,  Moi,  et  en face la maison VII,  les conjoints et collaborateurs.  Il y a un peu des autres en nous, la maison VII décrit notre partenaire et nous, c’est la partie intérieure de nous-même à laquelle nous n’avons pas accès et que nous projetons sur les autres. Il faut donc apprendre à l'équilibrer en nous. Si vous avez beaucoup de planètes en Maison VII, ce sont des moteurs  d’évolution : vous devez apprendre des autres, partager avec les autres, vous occuper des autres. Il s’agit de rapports qui doivent être à égalité de coopération, d’association. Vous devez équilibrer avec la maison I, car vous pouvez en avoir quelquefois  "marre d'être "bouffé" par les autres ! Si vous avez le Nœud nord en maison VII,  «vous êtes mon but de vie», «je suis là pour vous», "Je suis à vous, je ne peux rien faire sans vous". Soleil dans la maison VII, «je rayonne quand je suis en relation», symbole - entre autre-du conjoint masculin, de la lumière, de l'amour, de la chaleur, de la création, maître du Lion-maison V.    Vénus en maison VII, maître de VII en VII, vous ressentez l’autre, ses besoins, ses sentiments. Uranus en maison VII vous avez des partenaires originaux. Vous êtes là pour inventer de nouvelles façons d’être en relation. Des partenaires qui sont là un jour, partis le lendemain, aimant un jour, froid le lendemain, il y a toujours instabilité. Si vous avez le signe du Verseau sur la porte de la VII vous pouvez tomber sur des gens romantiques, vous avez  aussi des partenaires de travail qui peuvent partir avec l’argent, le travail, les clients ! Uranus dans la maison VII veut dire que vous n’êtes pas en contact avec votre Uranus, et combien vous êtes diffèrent, vous projetez sur les autres combien ils sont géniaux, mais c’est vous qui l'êtes sans le savoir. Vous devez arrêter de penser à ce que les autres pensent de vous, croient de vous, et  penser par vous-même, sortir du rang et, vous attirerez des gens qui vous montreront comment être vous-même. Dans la maison VII, nous apprenons grâce à nos projections, plus nous nous approprions nos planètes, plus nous progressons et, comprenons ce que le partenaire apprend sur nous. Si vous avez Jupiter et Uranus, vous avez un partenaire qui ouvre votre esprit, Jupiter-Uranus cela peut aussi vouloir dire que vous avez rencontré votre partenaire sur internet, ou d’une manière originale en voyage, dans une librairie, une université, aux courses de chevaux... Pluton dans la maison VII,  «mon partenaire essaie de me transformer» si je comprends cela, et que j’accepte que ce soit le but de mon incarnation, je peux le supporter et, ne pas croire que c’est lui le responsable. J’ai besoin de changer, je dois puiser très profond (sens de Pluton), aussi j’ai une réalité très intense, lourde dans cette relation. Mercure dans la maison VII, amène un parfum de Gémeaux comme si vous aviez un Ascendant Sagittaire, «j’aime parler, voyager, bouger, j’ai besoin de stimulation, j’ai besoin d’un partenaire intelligent, ce qui m’ennuie ce sont les gens immobiles. Mon épouse fait face à tout». La lune noire en maison VII, indique un problème profond de manque, quelque soit le signe, la personne est dans l'insatisfaction quant à ses rapports avec les autres, ses partenaires, son conjoint... si elle en a un. Elle rêve de l'union parfaite." cours de Ch. Drouaillet  Vous avez aimé? alors cliquez sur j'aime

  • Au nom de la république : le génocide vendéen

    [caption id="attachment_10445" align="alignleft" width="264"] vitrail de l'église de Dt-Gemme[/caption] Je poursuis mes recherches curieuses sur notre histoire de France enfouie bien mal enseignée dans les écoles. La connaissance de soi passe par la connaissance des autres dans ce qu'ils ont de pire, les autres les plus proches, nos compatriotes, ce qui nous ramène à nous-mêmes. On ne peut pas dire que cela fasse beaucoup de bruit  alors que certains parlent avec des trémolos dans la voix de notre belle histoire. Faut-il s'étonner qu'on est tant de mal à s'entendre d'une seule voix ? L'affaire de l'aéroport de Notre-Dame des Landes en est encore le reflet ! Les révolutionnaires de 1789*, ont voulu supprimer - et de quelle façon - les vendéens qui étaient fidèles à la royauté. Il faut dire que les colporteurs ne devaient pas tellement dire du bien de ce coupage de tête qui se passait dans Paris à cette époque et, que cette révolution ne devait pas apparaitre bien sympathique, à une population profondément catholique, ou du moins attaché à sa relative sécurité, car en fait au départ ils étaient plutôt favorables au changement promis par la révolution. Une actualité de février 2009 - presque dix ans déjà - remet à la surface, les sans-culottes et leurs exactions sous le nom d'Armée de la République. "En février 2009, plusieurs fosses contenant des ossements ont été mises à jour lors de fouilles préalables à la construction d’un nouvel espace culturel, place des Jacobins au Mans. Les archéologues ont rapidement établi l’origine de ces charniers : les massacres du Mans, les 12 et 13 décembre 1793. Cette découverte archéologique, une première (?) pour l’histoire des Guerres de Vendée, a révélé quantité d’informations précieuses, après deux années de travaux et d’analyses menés par l’INRAP. Les fouilles se sont achevées en septembre 2010. Dans les neuf fosses découvertes, 159 squelettes ont été retirés: 70 hommes, 38 femmes et 41 enfants. La disposition des corps montre que les charniers ont été creusés et remplis dans la précipitation, sans rite funéraire. Du reste, la présence de petits objets, pièces, boutons, croix, chapelets, etc. atteste que les victimes n’ont pas toutes été dépouillées avant leur inhumation, probablement par crainte de la maladie – la dysenterie faisait alors des ravages dans les rangs de l’armée vendéenne. Autre révélation, beaucoup de corps portent des traces de coups d’armes blanches, sabres et baïonnettes, mais également d’armes à feu. La question de savoir ce que vont devenir ces corps reste toujours ouverte, en espérant à terme qu’un mémorial les présentera au Mans, afin de ne jamais oublier, sur le lieu même de ce drame, l’importance de cette bataille dans notre Histoire". http://www.vendeensetchouans.com/archives/2011/12/12/22960162.html. Ce n'est pas une bataille, mais un génocide,  est-ce une révélation ? Serait -ce vraiment le premier charnier ? A Verdun on ne compte pas les cadavres enfouis dans le sol. Je me suis rendue sur des blogs qui sont dédiés à ces massacres en Vendée, classé par ordre alphabétique voici au hasard  des villages martyrs : le premier est le plus édifiant c'est la nuit de Noël ! Pouzauges (85)     24 décembre 1793 : le docteur Jean-Maurice Clercq a retrouvé une lettre d'un officier bleu du nom de Baptiste Nogaret : "Nous sommes le 24 Décembre 1793, à Pouzauges, en plein bocage vendéen. Il est minuit. Environ quatre-cents personnes sont rassemblées dans l'église du village pour assister à la messe de Noël. Soudain, une colonne de soldats républicains fait violemment irruption dans l'église et massacre la totalité des fidèles. Pas un seul survivant. La nuit de Noël bascule dans le sang et la tragédie. Et pour couronner le tout, le militaire commente : « Nos chevaux avoient du sang jusque au jaret»." Source Amaury Guitard, site de www.vendee-chouannerie.com 30 janvier 1794 : 30 prisonnières vendéennes sont violées par les officiers de la colonne républicaine Grignon avant d'être fusillées près du donjon du château. Source Nicolas Delahaye et Pierre-Marie Gaborit, Les 12 Colonnes infernales de Turreau, p. 45. Nantes (44) Fin décembre 1793 - Janvier 1794 : Entrepôt de Bouffay, 600 à 700 enfants sont emprisonnés. 300 de ces enfants viennent du champ de bataille de Savenay entre le 23 décembre et le 26 décembre. Le 5-6 janvier 1794, la commission militaire de Nantes demande au Comité de sûreté générale de décider du sort de ces enfants. Le comité se garde bien de répondre et personne n’ose prendre la décision soit de les libérer ou de les tuer. Les enfants restent donc dans l’entrepôt, dans des conditions épouvantables, d’excréments humains. Ceux qui n’ont pas succombé à la maladie et la faim, ont tous finis noyés, œuvre sans doute de Fouquet et Lamberty, selon Alain Gérard. "Les berges de la Loire se peuplent de petits cadavres de quatre à huit ans." Source : Bulletin du Tribunal révolutionnaire, séance du 19 octobre 1794. Les archives de l’extermination, Alain Gérard. Chavagnes-en-Paillers (85)  23 février 1794 : 201 habitants au moins sont massacrés par la colonne républicaine Cordellier. La colonne républicaine Cordellier se dirige en deux bandes vers Chavagnes-en-Paillers. La première passe par Benaston. La plupart des habitants ont fui. Cependant les Bleus ont arrêté un homme à qui ils ont ordonné d’abattre la croix du village. Pensant sauver sa vie, le malheureux obéit à l’ordre sacrilège, et reçoit en récompense une décharge dans le dos. Le village est alors brûlé, ainsi que la Robertière. Non loin de là, à l’Anjouinière, les soldats surprennent une douzaine de femmes qui revenaient de la messe de l’abbé Remaud à la Trottinière. Ils les alignent dans une aire et les fusillent toutes. A la Prilliaire, c’est un vieillard de 78 ans, Jean Gilbert, qui fait les frais de leur fureur. La seconde bande se jette quant à elle sur les villages de la Baudrière et de la Maison-Neuve. Au Chiron, les Bleus enferment dans une maison trois femmes et quatre enfants âgés de 3 à 9 ans, puis y mettent le feu. Les témoins du drame ont rapporté qu’on entendait les cris des suppliciés jusqu’à la Ménardière. Les deux bandes se rejoignent ensuite à Chavagnes, déserté par ses habitants prévenus de leur approche. Les ordres sont respectés, le bourg est incendié, de même que le village voisin de l’Ulière, puis les Bleus se divisent à nouveau en deux bandes. La première descend vers la Dédrie que les habitants ont abandonnée. On ne relève qu’une victime. La bande poursuit vers le Cormier. Dans un champ, un Bleu aperçoit une jeune fille prénommée Jeanne, qui se sauve à toutes jambes. Il court vers elle, la rattrape et s’acharne sur elle de plusieurs coups de sabre avant de l’achever en l’égorgeant. Un vieillard de 70 ans, Jean Moreau, subit le même sort à la Martellière. Puis, à l’Angellerie, c’est au tour de Jacques Chauvet, 60 ans. Plus loin, aux Crépelières, une mère et sa fille, et un homme à l'Hopitaud. Pendant ce temps, l’autre bande a pris, depuis Chavagnes, la route de Saint-Fulgent. C’est là qu’eurent lieu les plus grands massacres de ce dimanche 23 février. Dans un champ près de la Bonnetière, les Bleus saisissent un homme. Croyant tenir un prêtre, ils lui arrachent la langue avant de l’achever. A la Morinière, les soldats tombent sur une cachette dans laquelle s’étaient réfugiés des femmes et des enfants, 32 au total, tous massacrés. Les tueries des Bleus se répètent de village en village : trois femmes et cinq petits enfants de 2 à 4 ans à la Cornuère, deux morts à la Bretaudière, deux autres au Rochais, etc. En tout, 58 victimes identifiées, dont 34 femmes et 16 enfants. Source : Jacques Hussenet (dir.), « Détruisez la Vendée ! », p. 44 et 504. et le registre clandestin de Chavagnes 1794. Legé (44): Parmi les innocents massacrés, voici une liste chronologique des enfants de Legé qui ont été exterminés pendant le Génocide Vendéen de décembre 1793 à septembre 1794, je pense que vous allez trouver cela atroce mais, lisez l'article en entier. Pierre PATRON, âgé de 8 ans, Catherine PATRON, âgée de 6 ans, Jean PATRON, âgé d'un an, Rose NEAUD, âgée de 11 ans, du village des Goupilleaux, Anne BELLAUDEAU, âgée de 12 ans, Joseph MOINARD, âgé de 3 ans, Victoire MOINARD, âgée de 7 ans, Marie-Anne MOINARD, âgée de 7 ans, Pierre MOINARD, âgé de 2 ans, Marie GIRAUDET, âgée de 6 ans, Rose GIRAUDET âgée de 7 mois, une petite fille de Louise BRETOMME âgée d'environ un an, Jean SORET, âgé de 6 ans, Pierre SORET, âgé de 3 ans, François SORET, âgé de 2 ans, Joseph MOINARD, âgé de 5 ans, Jean MOINARD, âgé de 3 ans, Pierre VOISIN, de la Gaillardiere, âgé de 16 ans, Jean GARIOU, âgé de 6 ans, Rosalie CHARIER, âgée de 9 ans, Julien PERROCHEAU, âgé de 6 ans, Louise CHANSON, de la Bourrie, âgée d'11 ans - Plusieurs femmes furent brulées vives, des femmes enceintes égorgées et leurs enfants portés au bout de la Baïonnette - Jeanne AYRIAU, âgée de 6 ans, Pierre AYRIAU, âgé d'un an, Françoise PATRON, âgée de 15 ans, Charles PAIRON, âgé de 6 ans, Prosper PAIRON, âgé de 4 ans, Olympe GUESDON, âgée de 3 ans, François GUESDON, âgé d'un an, Marie ORDONNEAU, âgée de 2 ans, Louis CHANSON, âgé de 4 mois, Joseph LOUIS, âgé de 9 ans, Jeanne BOSSIS, de la Garreliere, âgée de 16 ans, François, de la Guichere, âgé de 16 mois, Pierre BELLOUARD, âgé de 5 ans, Marguerite DURAND, de la Pouvraire, âgée de 9 ans, Pierre LOISEAU, âgé de 3 ans, Marie MOLLE, de la Gaillardière, âgée de 4 ans, morte d'une blessure faite par l' ennemi, la fille de Julie Magdelaine GRATON âgée de 4 mois, François VRIGNAUD, âgé de 16 ans, Marie BEZIAU, de la Besilliere, âgée de 16 ans, Pierre PEAUDEAU, de la Retiere, âgé de 5 ans, Reine CAVOLEAU, de la Logne, âgée de 16 ans et Pierre DODIN, âgé de 17 mois. Source : "Les Lucs" p.218 à 226 du livre de Pierre Marambaud. Massacres de Legé pendant le Génocide Vendéen. La Limouzinière (44) 10 février 1794: une centaine de femmes et d'enfants sont égorgés dans le bourg et d'autres dans les environs, par la colonne républicaine Duquesnoy. Quelques habitants parviennent à se sauver à la suite de l'attaque des troupes de Charette lors de la bataille de Saint-Colombin. Source : Pierre-Suzanne Lucas de La Championnière, Mémoires d'un officier vendéen, p. 77-78. http://www.genocidevendeen.fr/les_massacres.htm#B *Les colonnes infernales sont les opérations menées par les armées républicaines du général Turreau lors de la guerre de Vendée, en France, afin de détruire les dernières troupes vendéennes. Dans le thème du général Turreau, on voit deux aspects très difficiles Uranus Poissons opposé à Mars  en Vierge, dans l'axe Poissons Vierge, et le carré Uranus-Pluton Sagittaire. Ces deux aspects sont très violents : c'est ceux que nous avons eu durant plusieurs années. Rappelons le rôle de protecteur des enfants de Jupiter, or nous voyons ici dans ce thème que Jupiter plus lune maitresse du Soleil, carré lune noire carré Soleil, Chiron également carré Jupiter Après l'anéantissement de l'Armée catholique et royale lors de la Virée de Galerne, le général Turreau met au point un plan visant à quadriller la Vendée militaire par douze colonnes incendiaires avec pour ordres d'exterminer tous les « brigands » ayant participé à la révolte, femmes et enfants inclus, de faire évacuer les populations neutres ou patriotes, de saisir les récoltes et les bestiaux et d'incendier les villages et les forêts, de faire enfin de la Vendée un « cimetière national » avant de la faire repeupler par des réfugiés républicains. De janvier à mai 1794, les colonnes quadrillent les territoires insurgés en Maine-et-Loire, dans la Loire-Inférieure, la Vendée et les Deux-Sèvres. Ces atrocités coûtent la vie à des dizaines de milliers de personnes et valent aux colonnes incendiaires d'être surnommées « colonnes infernales ». Loin de mettre fin à la guerre, ces exactions provoquent de nouveaux soulèvements des paysans menés par les généraux Charette, Stofflet, Sapinaud et Marigny. Ne parvenant pas à vaincre les insurgés, dénoncé par les patriotes locaux et certains représentants en mission, Turreau finit par perdre la confiance du Comité de salut public, sa destitution mettant fin aux colonnes mais pas à la guerre.(wikipedia).  

     

  • Nouvelle lune en Capricorne : un amas impressionnant

    La Nouvelle Lune se produit le 17 à 3 h 18 GMT. Il va falloir s'habituer; nous sommes dans du Capricorne, terre, sec, froid, dur, ambitieux. Comme tout ce qui est trop, c'est lourd: trop de terre à terre, trop de rigueur, trop de sévérité, ne compter sur aucune indulgence ! Ce n'est pas le moment de jouer. Vous y trouvez Saturne, la Lune noire, Mercure, Pluton, Vénus et le couple Soleil /Lune sur les derniers degrés à presque 27° ! On serait presque content d'avoir la Lune noire qui vient mettre un peu de complications souterraines dans cette bande de planètes sévères. Vénus qui allège, est sur le point de s'enfuir en Verseau, en attendant,  avec le Soleil et la Lune, elle est carrée à Uranus, mais comme l'amas est serré, Pluton est aussi  en carré: c'est surement la raison astrale de cette révolution de la faim, en Tunisie poussée par ce dernier carré. Et sur le plan personnel, ça remue. Uranus à 24 ° est également en quinconce exact avec Mars, deux planètes explosives entre le Bélier et le Scorpion - Mars, second maitre du Scorpion...Un aspect "affectif" certes mais l'affectif dans la violence. Réchauffons-nous avec le petit sextile exact entre Pluton et Jupiter à 19°, qui favorise la réussite des tentatives de transformation. Quelle ambiance! Après la démolition, la répression ou l'ouverture?  Le Soleil entre bientôt, dans le signe de la nouveauté, le Verseau. Pour le moment, le Capricorne, c'est l'ordre et le passage de la rigueur de la justice. Il faut avouer que quelquefois c'est nécessaire, et bien nous y sommes! Au moment de la pleine Lune du 31 janvier - Soleil à 11° en Verseau - le nœud sud (vrai) en Verseau à 14°, va ramener des affaires du passé dès que le Soleil arrivera en orbe avec lui, balisant des jalons pour notre futur, en nettoyant le passé. A ceci se rajoute ce que les astronomes appellent la saison des éclipses toujours présentes aux alentours des nœuds lunaires: le 31 janvier à 11°37 une éclipse totale de Lune en Lion. Certains d'entre nous, ont Pluton en Lion, à cet endroit. Cela fait une belle opposition avec le Soleil, on n'est pas dans du doux, mesurez vos actes et vos paroles. Vous allez avoir envie d'exploser, pour votre santé, modérez-vous ! Les personnes qui ont des planètes dans la croix cardinale sont très concernées par tout cela. (Je rappelle Bélier, Balance, Cancer, Capricorne). Cela fait des conjonctions en Capricorne, des oppositions en Cancer, et des carrés avec les deux autres signes dont le Bélier qui contient Uranus de transit. Avec les autres signes, c'est plus soft, mais il faut aviser les sesqui-carrés 135° et les quinconces 150° tandis que les signes de terre Taureau et Vierge vont profiter des trigones avec le Capricorne. Vous avez aimé? alors cliquez sur j'aime

  • Prévoir avec les progressions

    Voici ce que dit Prévoir avec les progressionsSophia Mason, astrologue américaine disparue, dans son livre "Delineation of progressions", chez AFA, pour la recherche du moment d’un événement : Un thème progressé est établi actuellement très facilement avec les logiciels. L'idée est simple : un jour après la première année de naissance équivaut à un an,  la période que vous désirez étudier correspond dans les éphémérides à la position des planètes après votre naissance pour le chiffre choisi. Supposons que je veuille connaitre mon thème progressé pour soixante ans, je vais à la soixante et unième ligne. La ligne du jour de ma naissance est laissée. L'ascendant progressé correspond à mon ascendant augmenté des temps sidéraux accumulés pour 60 jours,  on a donc un nouvel ascendant, qui progresse en moyenne de 4'. J'insiste sur en moyenne parce que cela dépend des signes de courtes ou longues ascension. Donc vivent les logiciels; le mien est gratuit,  c'est Astrocycle, de primadeva.free.fr, le développeur a arrêté le suivi, parce que la technique va trop vite, mais le logiciel fonctionne encore très bien. Le rythme et l’heure des événements promis par les aspects du thème progressé  sont actualisés par les éclipses et les transits lents, à partir de Jupiter :  - l’aiguille des heures est  figurée par les aspects progressés, marquant  un événement important qui arrivera potentiellement dans l’année en cours  - l’aiguille des minutes sera indiquée par les éclipses et les transits majeurs des planètes lentes  liant les aspects  natal  et progressé  en observant aussi la Lune progressée  - l’aiguille des secondes est figurée par la Nouvelle Lune ou Pleine Lune, et les transits journaliers qui lient le tout pour une date donnée.  La Lune normale fait  entre 12° et 14° par jour, et reste deux jours et demi dans un signe. Dans le système des progressions, la Lune fait 12°à 14°  par an soit 1° par mois dans le thème progressé et, elle  reste deux ans et demi dans un signe   Prévoir avec les progressions - 2Par conséquent, les maitres des deux Lunes sont variées : le signe du Cancer est sous l’influence des  maitres des diverses Lunes.  Garder à l’esprit que les aspects des progressions ont la préséance sur les transits. lire aussi les articles parus le 25/01/14, le 17/08/14, le 12/10/14, le 18/10/14, le 20/7/15, le 22/05/16, le 7/02/16, j'essaierai de mettre plus d'articles, le livre est dense et fait 300 pages. Vous avez aimé? alors cliquez sur j'aime

  • Angela Merkel va poursuivre sa course avec succés

    Angela Merkel est dans une impasse mais d'après ses transits qui sont excellents, elle va encore s'en sortir. Voici son thème (les planètes natales sont en noir) avec les aspects progressés au 30 décembre 2017. Je publie cette analyse car les faits me donnent raison. Pour la France et l'Europe, qu'on soit pour ou contre, il est important de savoir quel est l'avenir de cette personnalité. Aussi, j'ai jeté un coup d’œil, car je ne me fie pas aux rumeurs des journalistes qui aiment nous faire peur. On peut voir la Lune progressée (en rouge),  dans sa maison VII - les autres - auprès desquelles elle est "populaire". Elle a le Soleil progressé dans la maison XI, les appuis, même s'il est en carré avec son Mars natal rétrograde, mais cela peut relever de la vie privée, ce qui peut l'affaiblir psychologiquement. L'amas de planètes en transit (en bleu) en Capricorne  est en secteur I, elle subit les premiers assauts de Saturne accompagné de la Lune noire, en opposition avec son Jupiter et Mercure natals et nœud sud mais  cependant Saturne de transit  est sextil à Saturne natal en Scorpion. Elle affirme donc sa solidité, son courage, son intégrité, son éthique et les dirigeants ne sont pas si nombreux à en avoir une, qui vont la servir auprès de l’électorat. Elle a le passage de Jupiter de Transit  en Scorpion qui la soutient. Le nœud sud de transit en Verseau est exactement en fin d'année 2017 sur sa Lune natale à 15° en secteur II, ce sont les questions liées à ses capacités personnelles face à la situation qui pourraient être mises en cause. Il se peut que cela face remonter d'anciennes affaires. Le fait que la Lune natale soit interceptée et, en Verseau, peut donner l'impression qu'elle agit avec distance, mais humanisme. De plus, cette Lune est opposée à Pluton en secteur VIII, du fruit de son travail -  également intercepté qui montre sa volonté de puissance mise en défaut, car ne nous y trompons pas, elle est puissante; ici le nœud nord de transit l'a mise en cause parce qu'il est en opposition avec la Lune. Neptune de transit dans sa maison III- l'entourage- est trigone à son Jupiter et à son Mercure natale (la parole): elle peut donc compter sur la capacité créatrice de ses amis et sur leur protection, même si avec Neptune, on est un peu dans le vague. Uranus de transit en maison IV en Bélier est trigone à son Pluton natal, elle a su s'adapter, mais il est vrai qu'il est pour le moment en carré à son Uranus natal, elle a fait preuve d'humanité, et on le lui a reproché. Le carré cessera quand Uranus  entrera en mai en Taureau et ce sera terminé. Les choses vont aller vite avec les nouveaux transits de l'année 2018, qui font plus dans l'évolution que dans la révolution. Or on va vers du solide, ce qu'elle représente. Elle a la V et la VI en Taureau et l'amas en Capricorne se situe dans sa maison I. Elle va savoir gérer la situation. Place aux choses sérieuses.... Vous avez aimé? alors cliquez sur j'aime

  • Jean d'Ormesson

    Jean D’ormesson, plein d'humour, l'avait dit : « Il ne faut pas mourir en même temps qu’une star du showbiz, c’est ce qui était arrivé à Jean Cocteau, mort en même temps qu’ Edith Piaf. On ne devrait pas opposer les deux, la notoriété est une affaire de culture, il y a la culture populaire de Johnny qui n’a rien de péjoratif, celle qui fait mouche à tous les coups, car elle passe par le ressenti et, un petit monde de la culture qui fait appel à l’intellectuel pour exprimer le sentiment au travers d'arts plus difficiles à atteindre, dans un monde de plus en plus fracturé. Jean D'Ormesson pourtant avait fini par franchir la barrière qui sépare les deux, car il était devenu le personnage sympathique et, attendrissant du vieux monsieur exquis, qu'on aurait aimé rencontrer. Jean d’Ormesson fut un grand écrivain puisqu’il rentra à la collection de la Pléiade de son vivant et fut le plus jeune académicien à 50 ans. Né le 16 juin 1925 à 5 h 25, sa vie fut celle d’un homme privilégié, aussi tout l’oppose à Johnny Hallyday qui était né « de la rue » puisque Jean D’Ormesson fils d’ambassadeur était né dans un château, et était assez âgé pour être son père : tout les opposait au départ, pourtant ils se sont rencontrés et sont mort durant la même semaine. Ce qui plaisait chez lui, depuis qu'on le voyait dans les médias, c'était sa légèreté, son charme, son humour. Il avait une conversation délicieuse, presque féminine. Cependant à sa mort, on s'est empressé de rappeler ses positions politiques extrémistes de droite, lorsqu'il fut directeur du Figaro, qu’il avait  d'ailleurs regretté par la suite. La mort n'efface pas tout. Aussi je ne traiterais que l’écrivain, l’homme qu’il est devenu. Après tout, tout le monde change.  Il ne se mit à publier des livres qu'à cinquante ans, mais ensuite n'arrêta plus. Il devint donc, le plus jeune académicien et son intervention dans ce club masculin très fermé, fut de faire nommer la première académicienne, Marguerite Yourcenar, ensuite il favorisa la candidature de Simone Veil, à laquelle il fit un discours d'entrée émouvant. Comment était-il dans l’intimité ? Il raconta qu'il se fâcha avec son père, car jeune homme, il s'enfuit avec sa cousine dont il était amoureux. Puis il se maria dès 1962, avec une héritière. Mais il disait lui-même que c’était les cinquante premières années de mariage qui étaient les plus difficiles. Il a été très fier de sa fille nommée Héloïse, qui a publié deux recueils de ses chroniques, une pièce de théâtre, un roman dans la maison d'édition qu'elle a fondé seule, en 2004. C'est elle, qui a recueilli la dernière page de son dernier roman terminé le jour de sa disparition, qu'elle lut tel un testament intellectuel ,lors de l'émission "Le plaisir de lire", le lendemain soir. On se rappelle aussi de son tour à la voile, lorsqu'il avait vaincu le cancer. Il savait vivre pour ne pas mourir, mais il avoua : « j’ai eu beaucoup de chance ». On parlait de lui comme d’un grand séducteur. Son thème avec des trigones d'eau reflète sa perméabilité, sa capacité à s'adapter. La Lune est en trigone avec Neptune, ce qui fait l'inspiration et le talent, elle est également en sextile au Soleil en Gémeaux, en compagnie de Mercure lui donnant un mental de jeune homme quelquefois farceur. Le trigone entre Uranus 25° Mars 23° montre la capacité à agir, à réagir, à innover et, à se transformer pour s'adapter, une main de fer dans un gant de velours. Son charme venait de sa Vénus à l'ascendant, mais son magnétisme venait de sa Lune noire en conjonction avec Pluton qui lui donnait une grande force passionnelle, quant à son originalité, elle venait d'Uranus au Milieu du Ciel et, son succès auprès des autres de Jupiter (rétrograde) en secteur VII.  Mais l'opposition entre les planètes, l'ascendant et Jupiter dénotent une inflation de l'ego; le fait que Jupiter à 20° 30 forme un yod avec deux quinconces Jupiter-Mercure 19° 30 et Jupiter-Neptune 20°30, un sextile Mercure-Neptune et, qu'il se trouve avec un point réflexe en face, doté de la planète Mars, provoque des prises de conscience qui permettent de s'en rendre compte. L'opposition Jupiter-Mars sert de révélateur, d'abord il s'agit d'un conflit au niveau des affaires philosophiques ou religieuses et, petit à petit par les contradictions qui surgissent dans la vie, on va agir en pleine conscience pour alors apporter quelque chose de positif aux autres. Le yod a un mode opératoire qui est de vivre une fatalité lors des transits de façon à évoluer. Son talent venait de son trigone d'eau, qui fait la plasticité et l'inspiration, l'accent étant mis sur le narcissisme, avec le signe du Cancer en ascendant, également maitre du secteur II, qui contient l'amas de planètes : Vénus, Pluton, Mars. Vénus. Vénus ainsi accompagnée, on comprend qu'il devait être passionné. On note que Mars à 23° en Cancer, maitre de la Lune à 26° en Bélier, est relié avec elle par un carré. Cette Lune est également en carré avec Jupiter opposé à Mars. Cet aspect est celui d'une personne qui remet toujours au lendemain ce qu'elle pourrait faire le jour même, c'est une personne qui aime prendre la vie du bon côté. La Lune est donc apex (sur le sommet du triangle formé, elle est mise en valeur), comme c'est le maitre des planètes dans le signe du Cancer et, de l'ascendant, la Lune a une énorme incidence sur son caractère qui était surement un peu lunatique, capricieux, sous le verni de la "pseudo souplesse" des signes d'eau. Je rappelle que le signe du Cancer est un des plus obstinés qui soit dans le zodiaque. Il avance inexorablement vers son but, tout en ayant l'air de changer de direction, d'hésiter, en fait il remonte le courant, se mettant tantôt à découvert, tantôt à l'abri, se protégeant de la vague, se repliant sous un rocher. Finalement, sa vie amoureuse ne fut pas si facile puisqu'on trouve Saturne en Scorpion en maison V, maitre de sa maison VII, et que Jupiter rétrograde en VII est relié par un quintil de 72° à Saturne, indiquant une évolution spirituelle possible dans les relations de couple, d'association et de partenariat. Il y aurait encore à dire sur son interception Gémeaux-Sagittaire dans l'axe VI-XII, qui est surement la cause de sa tardive vocation d'écrivain, puisque c'est l'axe de la communication confiné dans l'axe karmique de l'isolement. Vous avez aimé? alors cliquez sur j'aime

  • Chiron, le "sauveur" entre en Bélier en 2018

    Dans un thème astral, en signe  et en maison, il indique les difficultés à résoudre, mais en surmontant tous les obstacles grâce à une quête spirituelle individuelle, c’est « ici et maintenant », la clé qui nous délie et nous ouvre de nouvelles portes. Le symbolisme de la clé : le pouvoir des clés est celui qui permet de lier et de délier.Chiron simplifié Au plan ésotérique, "posséder la clé" signifie avoir été initié ; la clé indique non seulement l'entrée dans un lieu ou une maison mais l’accès à un état, à une demeure spirituelle, à un degré initiatique.   Elle est le symbole du mystère à percer, de l'énigme à résoudre, de l'action difficile à entreprendre, bref des étapes qui conduisent à l'illumination et, à la découverte. Par transit, en signe et en maison, Chiron montre les difficultés ou préoccupations du moment et, en même temps donne la clé pour les résoudre. Le parcours de Chiron est irrégulier, sa durée de passage en signe est de durée variable, de quelques mois à plusieurs années. Actuellement , il séjourne encore dans le signe des  Poissons, il indique donc une forte accentuation sur la foi et ses dérives, l'inspiration, l'Art, mais aussi les difficultés inhérentes à l'alcool, à la drogue, au fanatisme, au mensonge et au détournement de la vérité à son profit. Le transit de Chiron est à la fois "la source et la résolution du problème".  "Dans les maisons de votre thème, le transit indique un objet de réflexion, une attitude à adopter, une ressource à exploiter, un choix dans le travail à opérer selon vos aspirations et, si vous pouvez le faire. Cependant en même temps, il s'agit  toujours de quitter ou de renoncer à quelque chose délicatement, mais définitivement, pour tourner une page : Chiron nous oriente car Chiron est fort et actif." Par comparaison, le transit actuel jusqu'en 2025 de Neptune en Poissons est beaucoup plus flou et dissolvant bien que Neptune soit une source d'inspiration et de foi. "Quand Chiron est placé dans l’hémisphère Nord du zodiaque natal, on cherche le guide intérieur par introspection, les circonstances nous révèlent à nous-mêmes, il y a un potentiel de transformation. Chiron placé dans l’hémisphère Sud , on projette la fonction de guide sur autrui, les voyages intérieurs ou extérieurs, transforment, ce serait plus facile. Dans l’hémisphère Est, on est plutôt un guide qu’un exécutant. Dans l’hémisphère Ouest, on est plus pratique, pragmatique, il y a plus de difficulté à utiliser l’intuition pour se transformer."* Avec le passage de Chiron des Poissons au Bélier le 18 avril 2018, Chiron prendra le relai d' Uranus qui part le 15 mai en Taureau, mais elles seront quand même durant un mois toutes les deux dans ce signe : Chiron et Uranus en Bélier, ça laisse le champ a pas de mal d'actions ! Ensuite, Chiron enfin seul en Bélier, devrait entamer un travail beaucoup plus actif qu'en Poissons puisqu' ici il s'agit de vivre dans l'ombre de Mars ! Prendra-t-il un tournant guerrier ? Fera-t-il vivre le renouveau du service militaire, car il fut le maitre d'arme des dieux ? On entend beaucoup de menaces ! Va-t-il secouer l'immobilisme plan-plan de cette société française qui avance à reculons en promettant des changements depuis des décennies mais en s'appliquant à ne pas les faire, vivant recroquevillée sur "le siècle des lumières" qui commence à pâlir sérieusement, parlant de choses dont on ne voit jamais la moindre parcelle ? Gallimard se propose d'ailleurs de diffuser les pages de haine écrites par un certain Céline, interdites jusqu'ici  :  Jésus venant au temple, et voyant les marchands fut pris d'une "sainte colère" ... vous connaissez cet épisode, le rapport c'est  il y a toujours quelqu'un qui vend quelque chose en ne se préoccupant uniquement de son fonds de commerce. Les progrès sont lents, ils sont même faits de reculs, et quand Chiron rétrogradera le 5 juillet, retournant en Poissons à partir du 27 septembre  jusqu'à la fin de l'année 2018, cela redonnera un petit coup de mou, et l'incertitude sera plus palpable. Sa grande entrée en Bélier sera en janvier 2019 d'où il ne sortira que le 14 avril 2027. Chiron poursuivant la tache entreprise par Uranus depuis sept ans. Saturne en Capricorne, sera en tendance de carré puisqu'elles sont sur la même croix cardinale, les défis avec les autres planètes qui viendront s'ajouter seront grands (Jupiter en 2020) . Cette ambiance  poussera le Capricorne à manifester son grand sens du devoir, même si c'est avec rigueur. Vous pouvez trouver la place de votre Chiron sur les éphémérides du blog   * J'ai emprunté certaines phrase à Pierre Lassalle  : un astrologue écrivain très créatif, conférencier international. Sa passion pour la connaissance et l’évolution de l’être humain l’ont conduit à une étude profonde et une pratique intensive de la psychologie, sophrologie, astrologie, numérologie, ainsi qu’à de nombreux enseignements spirituels tant orientaux, qu’occidentaux. Vous avez aimé? alors cliquez sur j'aime

  • L'optimisme et l'attitude positive

    La nouvelle année 2018 nous fait prononcer des vœux de bonheur mais ce sont des vœux pleins d'espérance mais diront certains , comment être optimiste avec tout ce qui se passe ? Sommes-nous inconscients, aveugles ? Les philosophies et les disciplines orientales nous donnent des pistes, qui nous incitent à faire un retour sur soi, à apprendre à nous aimer, avant de nous préoccuper de tout le monde, mais ce n’est pas ce que notre culture chrétienne, nous a transmis. Cette attitude provoque un doute, chez la plupart des gens non éduquées de cette façon. Etudions les signes, les aspects formés par les planètes des thèmes personnels pour essayer de trouver quelles sont les marqueurs, qui font que nous sommes optimistes naturellement quelque soient les événements, aptes à agir et réagir aux ennuis de la vie sans baisser les bras, car l’action c'est l'anti-rumination. Les signes masculins dits positifs-yang  émetteur sont indéniablement plus porteurs d'une attitude entreprenante, battante, dynamique. Ces signes  sont soit de feu -Bélier, Lion, Sagittaire, soit d’air - Gémeaux-Balance-Verseau ; Ils sont entrainants, leaders, ils savent naturellement remonter le moral des personnes abattues, ils s'orientent vers le sport, la communication, l’enseignement, les associations,  les groupes de théâtre. Un excellent exemple est celui de Jacques Offenbach : Gémeaux, ascendant Gémeaux, Mercure ascendant, qui composa des opéras comiques originaux, gaies et légers  Les signes yang ont une vision des réalisations qu'ils peuvent entreprendre. Ils ont la foi en ce qu'il vont faire et en ce qu'ils font et, arrivent par leur confiance en l'avenir à franchir tous les obstacles, et ils aiment faire cela, ils aiment prendre la vie à bras le corps, et cherchent quelquefois l'affrontement pour pouvoir se confronter, parce qu'ils sont plus durs, que ça les excite...sinon ils s'ennuient. Les signes féminins négatifs, yin, récepteurs, d'eau  - Cancer, Scorpion, Poissons et, de terre -Taureau, Vierge, Capricorne - sont  intériorisés, hypersensible à la moindre contrariété, plus fragiles, ce qui les rend moins optimistes, car raisonnables, raisonnés et, se contentent souvent de ce qu'ils voient, de ce qu'ils ont, ou peuvent désirer, quelque fois envier ceux qui sont plus téméraires, mais trouvant toujours une excuse pour se brimer dans leurs désirs, souvent en position de projection sur les signes les plus dynamiques qu'ils pensent plus chanceux . Ce sont les créateurs de l'astrologie qui ont voulu que les signes soient le reflet de la vie. Nous sommes dans des notions basiques, qui ne sont pas orientées par quelque optique idéologique. Pour simplifier, un thème est composé de douze signes, de douze secteurs-maisons et c'est le placement des planètes* qui fait la différence, aussi selon qu'elles soient en signes masculins ou féminins l'attitude sera différente même si le thème est globalement empreint de facilités et si le milieu et les conditions de vie le sont également. Pour revenir à l'optimisme, il y a dans cette attitude la notion d'aptitude au bonheur. Cette aptitude peut être cultivée si elle n'est pas naturelle chez l'individu du fait de son thème de naissance. D'abord en apprenant à se connaître et à s'aimer, sans narcissisme : s'accepter tout simplement. Plusieurs chercheurs se sont voués à apporter une réponse positive au mal être de leurs patients : Emile Coué*, Carl Rogers, et Martin Seligman, etc. Dans les années 60, Carl Rogers ouvre la voie à la psychologie humaniste, sous l'influence d'Abraham Maslow. L'idée fondatrice repose sur une attitude de confiance en soi, pour améliorer sa condition  psychologique. Cette approche est centrée sur la personne dans sa vie actuelle et non sur ses souffrances passées - en cela totalement en opposition à la vision de Freud qui donne à rechercher dans l'enfance et dans la libido, la source de nos maux, sans apporter aucune aide dans le présent à l'exception de drogues qui amènent la dépendance.               Dans la démarche positive, un thérapeute en empathie, offre une relation d'authenticité, permettant à la personne de se sentir respectée lors des entretiens, qui sont des conversations où le thérapeute ne se pense pas tout puissant, détenteur d'un savoir qui résoudrait tout . Martin Seligman lance dans les années 90, les recherches sur le sujet et conclut sur la réelle possibilité d'une influence de nos pensées sur notre sentiment de bonheur intérieur. Ainsi renait l'idée de pensée positive qui était celle de la méthode Coué*, qui en son temps a été considérée comme profondément respectable, mais pas toujours bien vu pourtant dans le club fermé des psychiatres. Martin Seligman a prouvé dans les années 90, que comme disait le savant Coué, répéter vingt fois une phrase positive mise en conscience par le cerveau humain, apporte une réelle amélioration de l'état d'une personne en souffrance psychique. Tout se passe comme si l'ordre était donné à nos cellules* bien plus intelligentes que nous ne le pensons, d'aller vers un mieux : on éduque son cerveau. Il ne s'agit pas de pensée "magique" (adjectif donné à tort pour plaire aux amateurs de merveilleux, mais qui fait du tort au réel), mais de conditionnement vers un mieux être. Les optimistes y arrivent toujours naturellement, et sont contents de ce qu'ils obtiennent. Les pessimistes n'en ont jamais assez et se plaignent toujours de ce qu'ils vivent. Une petite technique pour ceux qui ruminent sera de ne jamais utiliser des phrases négatives Certains au contraire le font en se justifiant de la façon suivante : "je préfère penser au pire, comme ça je ne suis pas déçu" et ils se portent eux-mêmes la "poisse". c'est le cas de tout les déprimés. Le premier échec a conditionné toute leur vie et ils peuvent dire "mes parents m'ont menti sur telle ou telle chose, aussi je n'ai jamais dépassé cette déception", alors qu'il y a de beaux et pieux mensonges. C'est une petite gymnastique mentale que de dire une phrase positive et de refuser de toutes ses forces, les sentences quelquefois assénées par des autorités comme les professeurs, les docteurs ceux qui sont en charge de nos vies, mais qui n'ont pas toujours beaucoup de finesse, habitué à voir le pire dans leur métier. Pour son bien, il est primordial de se fier à ses intuitions et, non à ce qui est conforme à ce que les autres veulent obtenir de nous, même si cela va à l'encontre des chemins qu'on suivit nos prédécesseurs et, il est bon de se déconnecter totalement des petites phrases assassines, qui sont régulièrement dites par les raisonnables de tous bords, dès qu'on veut sortir des sentiers battus en empruntant une voie moins sur. Il n'est évidemment pas question de faire n'importe quoi comme on se jetter d'un pont dans le vide (mais se jeter d'un pont avec un élastique, c'est faire confiance à celui qui a mis l'élastique), car il y a des nécessités si l'on ne veut pas finir SDF, mais on doit se faire confiance, faire confiance, en visant des améliorations. Le cynisme, le scepticisme, c'est chic, ça plait aux intellos, aux journalistes, à tout ceux qui font du spectacle une entreprise de démolition, mais c'est un poison mortel. Une bonne partie de notre société est entrain d'en "crever". Comment faire pour penser mieux ? On peut avoir recours à un procédé simple comme de changer la version du cours des pensées où l'on se donne le mauvais rôle, celui de la fautive, du coupable, de l'abandonnée, de la "laisser pour compte qui n'a pas de chance", "celle qui fait tout sans que personne ne le reconnaisse", etc. Ces récits sont "enfermants" : on ne peut plus en sortir ! Ils ont été provoqués par des périodes de stress venues de très loin souvent durant la petite enfance où à l'adolescence (Freud n'a pas tort partout). Pourquoi, acceptons-nous de nous diminuer ? Il y a un juge en nous qui a souvent la voix d'une autorité  qui nous a marquée, et nous continuons à être un enfant qui ne s'accorde pas le droit d'avoir son opinion. Il n'y a pas eu d'encouragements (quelqu'un d'important pour nous a dit : "tu n'y arriveras jamais" et on l'a cru). Certains psychanalystes pointent les limites de la positive attitude. Pratiquer la pensée positive ne doit pas nous empêcher de traiter des traumatismes qui ont réellement existé afin qu'ils ne resurgissent pas de façon impromptue, au détour d'une crise plus importante, car le corps ne cesse pas de se rappeler ce qu'il a subit*. On ne peut tout effacer, de plus il y a des personnes naturellement plus résilientes que d'autres (d'où la recherche en astrologie de son potentiel d'optimisme naturel). Roland Jouvent, professeur en psychiatrie conseille la méditation de pleine conscience pour les anxieux qui nécessite une aide (son livre : Le cerveau magicien). Avant d'y arriver, travaillez avec nos petites techniques pour surmonter les tracas du quotidien et, pratiquez la devise italienne des moines de Pavie, près de Milan : "Se vuoi vivere e star bene, prendi il mondo come viene" : "Si vous voulez vivre et être bien, prenez le monde comme il vient."  Nous disons  "Il faut prendre la vie comme elle vient".     * Deepack Chopra, médecin traditionnel et ayurvédique a prouvé que les cellules avaient une mémoire, une conscience, ou étaient une émanation du cerveau humain (lire : Le corps quantique). Complément d'informations : les planètes en jeu pour les signes masculins sont le Soleil du Lion, Mercure des Gémeaux, Mars du Bélier, Vénus de la Balance, Jupiter du Sagittaire et Uranus du Verseau. Si elles sont placées dans des signes masculins elles sont en affinité tandis que lorsqu' elles sont en signes féminins, même en affinité, elles sont dans l'intériorisation (voir http://versusconformita.livehost.fr/2017/12/29/astrologie-technique-planetes-dans-les-signes/) Mercure Gémeaux est tout fou, Mercure Vierge est sage, Vénus Taureau est dans son quant-à-soi, elle profite en compagnie de ses proches, Vénus en Balance se lance des projets communautaires, crée des groupes de paroles, Mars Bélier entreprend, Mars Scorpion défriche le connu, fouille les sous sols. Jupiter en Sagittaire apprend, bouge, voyage, se met en groupe pour faire quelque chose d'utile pour la planète, le signe des Poissons rêvent et laissent les choses se faire, abandonnent sans sourciller à ceux qui sont plus actifs, mais il donne un coup de main dans le calme quand les opérations les plus violentes sont terminées. Cela fait la différence. Dans un thème, on verra les aspects entre les planètes et quels signes sont en cause. Des planètes faisant un aspect entre deux signes masculins donne du yang, l'interprétation doit être différente de celle du même aspect entre des planètes dans des signes féminins qui donnent du yin. Exemples : un trigone entre Jupiter en Taureau et Mercure en Capricorne, ne donnera pas le même résultat qu'un trigone entre Jupiter en Lion et Mercure en Bélier : le porteur du premier trigone amassera lentement, tandis que le porteur du second sera vif et constructif prêt à jouer tout ce qu'il possède, tant il file vers de nouveaux horizons. On peut par analogie s’appuyer sur les maisons dédiées aux signes, si on n'est pas totalement content de ce que l'on trouve avec les signes, et dans le cas où il y a une accumulation de planètes dans une maison car les maisons sont dites "équivalentes" aux signes, mais pour moi ce n'est pas Exactement pareil . Bien sur, si les planètes sont angulaires, elles sont plus yang car en secteurs yang, mais en signes féminins cela reste du yin. *Émile Coué de la Châtaigneraie (1857 - 1926) psychologue et pharmacien français . utilisait la répétition de prophéties autoréalisatrices, censée entraîner l'adhésion du sujet aux idées positives qu'il s'impose et ainsi un mieux-être ...

  • Perpectives pour 2018...2019...2020

    Cette année 2018, (et les suivantes) est particulièrement marquée par le fait que plusieurs planètes lentes feront un grand saut dans les signes de terre et, nous avec ! Dès le 2 janvier 2018, nous voyons arriver la Pleine Lune dans l'axe Cancer - Capricorne, nous avons tout de suite le parfum de l'année. Les signes les plus concernées seront ceux-ci : l'un par le trop plein, le second par l'opposition. C'est la croix cardinale qui est en cause,, aussi notre axe Bélier-Balance particulièrement secoué durant les dernières années, va faire une pause. L'axe sera quand même sollicité par des carrés de temps en temps partant du Capricorne, pour ceux qui ont des planètes dans ces signes,   ceux qui ont un ascendant, un Soleil, un maitre d'ascendant, un amas, une dominante. Mais puisque les signes d'eau sont en bonne relation avec les signes de terre, nous bénéficierons des sextiles, et comme les mêmes éléments font des trigones il y en aura entre  les signes du Capricorne, du Taureau , de la Vierge, ce qui nous donnera de belles réalisations. Uranus entrant dans le signe de terre du Taureau, le signe bâtisseur du zodiaque aura l'énergie pour innover (sa tendance naturelle de signe fixe de terre étant le conservatisme). Nous ne serons plus dans la phase de démolition mais d'exploitation des récoltes du travail accomplit ou à accomplir, au besoin de résultats concrets dans tous les domaines : il n'est plus question de discours. Tout ce qui a été mis en germe dans les carrés entre Uranus Bélier et Pluton Capricorne, opposé Saturne et Jupiter en Balance durant les années passées se retrouvera dans les prochains défis, enjeux, progrès. Comme je l'ai déjà dit dans d'autres articles, le Capricorne  a vu arriver  Saturne le 21 décembre 2017, qui n'en sortira que le 22 mars 2020 pour entrer en Verseau. La conjonction Soleil-Saturne s'est produite en début du signe du Capricorne à 0° le 21 décembre, Pluton était à 18° en Capricorne. Cette conjonction  quand elle repasse apporte sa moisson de responsabilités, mais celui qui la connait sait où il va, il en tient compte : les restructurations de ceci ou de cela qui vont se produire, feront que nous seront obliger de réagir dans les faits. En arrivant en Capricorne, Saturne est chez lui, ce qui vu la réputation de Saturne pourrait effrayer certains, mais pas (trop) les Capricornes. Le Capricorne étant un signe cardinal, il est dynamique, actif, car maitre du secteur X. Certains fuiront la compagnie de manière chronique, accueillant avec une certaine suspicion toutes les propositions nouvelles venant d'autrui. Le Capricorne, c'est le signe qui symbolise celui qui veut avancer seul, il est indépendant, mais apprécie d'être entouré par des gens qui ont besoin de ses compétences, il a besoin de reconnaissance, mais il le cache sous une enveloppe qui ressemble à la carapace du signe du Cancer face à lui dans le même axe et, auquel il emprunte son intériorité, son introversion, car c'est un signe récepteur, yin, c'est toute l'ambiguïté de ce signe. Comme peu de gens le comprennent, il devient facilement morose et, se renferme encore plus, on le trouve quelquefois antipathique (portrait). Il oublie d'aller chercher du réconfort auprès des autres qu'il a plutôt tendance à fuir, comme le signe du Cancer qui est alternativement chaleureux ou renfermé. Aussi, le retour de Saturne en transit durant deux ans et demi risque d'accentuer cette donne. Nous l'avons vu dans l'article sur les doryphories-amas, les années prochaines fin 2018,19,20 nous aurons le duo en Capricorne, Pluton-Saturne, tout le temps que durera le passage de Saturne et, déjà en approche de Pluton cela se fera sentir, car des énergies très fortes se concentrent (ci-dessous thème du 31 décembre 2018) D'un côté, Pluton qui demandait une révolution dans l'ancien, et d'autre part Saturne  applique sa demande d'évolution dans le calme. Ce qui est usé va obligatoirement disparaitre, mais dans la rénovation organisée, structurée ; l'exemple qui illustre, est la désorganisation dans nos gares, qui vient de la vétusté des chemins de fer, alors qu'on préconise l'utilisation des transports en commun, Pluton met la vétusté des infrastructures au grand jour par des accidents dramatiques - aussi Saturne vient ici pour nous obliger à réparer et à construire. Comme tout le monde possède une (ou deux) maison en Capricorne, voyez où vous allez vous sentir  frustré, pris d'une envie de vivre dans une caverne au sommet d'une montagne, déprimé par l'ampleur de la tâche qui vous incombe dans cette société. A moins que vous ne soyez pris d'une envie irrépressible de vous surpasser, pour montrer à quel point vous êtes utile à cette société (qui ne sait pas l'apprécier), excité par le défi. C'est totalement, ce dont les autres ont besoin, quelqu'un à poigne qui ne se la laisse pas conter. Cette conjonction Saturne-Pluton est l'alliance des contraires : l'alliance d'un durcissement des structures et d'une radicalisation, les changements qui doivent se produire demanderont des travaux, des modifications en amont, on ne pourra plus mettre la poussière sous le tapis qui ne peut plus la contenir, les déchirures sont trop importantes et, il faut régler les problémes. Sur le plan psychologique, ce qui est caché (Pluton, maitre théorique de la maison VIII, et du Scorpion) peut être mis en lumière en public, (Saturne maître de la maison X et du Capricorne en domicile), et Jupiter en Scorpion peuvent bénéficier d'une plus grande aura. On pourrait vouloir changer de profession, de situation, etc. Pluton n'a pas une action faste ou néfaste : c'est une source de transformation en profondeur, de renaissance après une perte. Ce duo sera en compagnie de la Lune noire (moyenne), qui y est arrivée dès le 11 novembre, elle a fait une conjonction (moins de 10°d'orbe environ), notamment au Solstice du 21 décembre 2017 à 5°. Le 19 mai 2018, la Lune noire fait une conjonction exacte avec Pluton. Sa présence décuple l'énergie ambitieuse du Capricorne provoquant une soif de puissance et d'argent, la Lune noire pouvant exagérer les tendances les plus dures puisqu'avec Lilith nous sommes dans la manipulation. C'est une influence subtile, qui peut être bien, comme mal vécue, individuellement. Le signe doit travailler la sensibilité en essayant d'avoir un peu d'empathie pour les plus faibles, en prenant en mains ses responsabilités. La lune noire sortira le 7 d'août 2018 pour aller en Verseau, où elle sera en conjonction non exacte (5° environ) avec le nœud sud durant une semaine au moins, mais tout le mois d'août, septembre et octobre elle sera en aspect ( en effet, tandis qu'elle avance, celui-ci recule, son influence est cependant là). Nous sommes dans un processus de fin d'inter-cycle entre Saturne et Pluton, dans lequel Saturne demande qu'on accepte des restrictions, des restructurations, pour finalement opérer un changement à l'échelle de l'humanité. Si nous manquons cette opportunité, cet inter-cycle se terminera sans que des progrès suffisants aient été faits. Il est intéressant pour ceux qui  agissent pour de grands desseins - type "dégagisme" comme le Brexit,  émigration, reconversion - d'agir maintenant, pendant que l'énergie est encore dans une phase de carrés cardinaux comme Mars-Uranus, malgré les contre-effets durs, c'est l'aspect "positif" des carrés (d'ailleurs, Thérésa May commence à s'en rendre compte, puisqu'elle perd du terrain au sein même de son partie, puissance pour enclancher, mais difficulté à maintenir le cap). Tout ce qui a été mis en germe, depuis l'entrée de Pluton fin 2008 en Capricorne, avec les carrés d'Uranus Bélier, avec tour à tour Saturne, Mars opposés à Uranus visaient à déconstruire l'ancienne organisation sociale symbolisée par le signe de la Balance (révolutions, prises de pouvoir). Il y aura sans doute de belles réalisations du fait de l'énergie positive contenue dans le sextile de Jupiter depuis le Scorpion vers Pluton, et ceci dès la première semaine de janvier 2018 autour de 18°. C'est une période pendant laquelle les capacités de chacun seront mieux utilisées. Le 9 novembre 2018 Jupiter entrera en Sagittaire dans son domicile officiel, et ce sera encore autre chose. Jupiter en Scorpion maitrisée par Pluton en Capricorne mettra son ardeur à matérialiser les décisions prises, dès avril 201. Une grande évolution va se produire dans le ciel avec l'arrivée d'Uranus en Taureau pour 7 ans, le 15 mai 2018, le Taureau  sera obligé de vivre ces changements, ce qu'il n'aime pas particulièrement, et Uranus risque de s'ennuyer ferme dans un signe qui l'oblige à s'ancrer pendant sept ans dans des taches plus répétitives. mais comme les planètes en Capricorne, Pluton, et  Saturne  formeront une triplicité (puis des trigones) cela apportera des facilités à tout le monde  pour les personnes les premières concernées par résonance.  C'est un gros changement par rapport à la position en Bélier (le feu s'alliait plus facilement à Uranus la foudre), puisque la planète qui le maitrise est Vénus et, il faudra suivre son déplacement (et naturellement celui de Mars, qui influe psychologiquement sur la marche de Vénus, ces deux planètes agissant de concert (le désir et la recherche de la satisfaction). Uranus l'octave supérieur du dieu ailé Mercure quelque soit la situation de Mars ne pourra pas être aussi original, dans ce signe tranquille, qui se préoccupe du bien-être matériel et sentimental, avant tout. Dès l'entrée d'Uranus en Taureau, Vénus du 20 mai au 14 juin se situera en Cancer en position de sextile par rapport à Uranus en Taureau , mais en opposition par rapport à l'amas Capricorne, il faudra s'attendre à des changements vis à vis de l'argent personnel et de la situation sociale personnelle, mais cela pourra se passer en douceur si l'on sait s'y prendre (article sur Vénus). Pour le moment Vénus se trouve du 26 décembre 2017 au 19 janvier 2018 en Capricorne, favorisant surtout une attitude raisonnable de compromis. C'est de bon "augure" pour une période de renouvellement de vœux. D'ailleurs, j'en profite pour vous remercier de lire un texte aussi long que vous devriez garder pour suivre l'évolution des planètes en transit,  car aucune analyse ne peut se faire sans qu'elle soit appliquée sur la seule base valable pour vous qui est  votre thème personnel, en plaçant les planètes dans vos secteurs-maisons, pour juger en premier lieu des conjonctions avec vos planètes natales, ceci cependant ne devant pas vous faire perdre votre bonne humeur, car vous pratiquerez la positive attitude. Mars entrera en Capricorne le 18 mars 2018 pour en sortir le 16 mai 2018, passage durant lequel il fera une fois une conjonction avec Saturne, les 1er et 2 avril 2018. Mars fera un trigone avec Vénus en Taureau le 10 avril autour de 12°. Puis, Mars sort du Capricorne pratiquement au moment où arrive Vénus en Cancer. Mais il faudra étudier tout ça, ce que je ne peux faire ici . Mars fera une seconde fois une conjonction avec Pluton, les 26 et 27 avril 2018 : beaucoup d'action, d'efforts, pour les transformations voulues par Pluton, cela peut être une période de violences. Puis Mars rétrogradera à 9° le 27 juin en Verseau et devient direct le 28 août en Capricorne à 28Mars et d'Uranus seront en accord de triplicité. Avec le déplacement de la planète lente Chiron des Poissons au Bélier le 18 avril 2018, elle relaiera Uranus, mais elles seront quand même durant un mois, toutes les deux dans le même signe, puis elle rétrogradera le 5 juillet retournant en Poissons jusqu'à la fin de l'année. Sa grande entrée en Bélier sera vraiment en 2019. Chiron se servira de l'éveil à certaines valeurs humanitaire mises en avant pas Uranus, pour concrétiser des actions, on voit chaque jour qu'il y a  nécessité de s'ouvrir à plus d'humanité, car nous courrons à notre perte. Ici, Chiron se sent bien parce qu'en plus de l'enseignant, il est le symbole du guerrier qui soigne, et n'écoute pas les voix restrictives de Saturne. Chiron ne sortira du Bélier, ensuite, que le 15 avril 2027,  On aura une autre ambiance teintée de réparation, de soins, de cicatrisation, de prise en charge qui poussera le Capricorne à manifester son sens du devoir. Cette année 2018, Jupiter en Scorpion apportera sa protection, ses exagérations et, aussi son pouvoir de contrebalancer Saturne, mais Pluton en Capricorne maitrise Jupiter en Scorpion : cela permettra d'affronter les prochains défis, enjeux, progrès. Jupiter fera une opposition avec Uranus  en Taureau dès juillet 2018, Uranus à 2° et Jupiter à 13°30, avec 11° d'orbe, mais cessera avec la rétrogradation d'Uranus, le 1er septembre 2018, retournant lentement et progressivement en Bélier, le 7 novembre 2018 (et lorsqu'elle reviendra en Taureau en 2019, Jupiter sera en Sagittaire). Neptune  ne changera pas de signe et sera entre 12° et 15° en Poissons, mais verra une phase rétrograde se produire, du 19 juin au 25 novembre 2018, ce qui remet sur le tapis les affaires de croyances bousculant encore les milieux religieux. Artistiquement Neptune, on ne le souligne jamais assez, est la source de la plus grande inspiration, ses mouvements sont donc à observer pour voir qu'elles sont les tendances que la planète provoque dans le milieu artistique. Neptune formera des sextiles avec les planètes en Capricorne, et lors des passages des rapides en Cancer et, notamment lors du changement d'axe des nœuds lunaires qui se produira cette année 2018. Les nœuds lunaires ne sont pas des planètes mais ils semblent jouer un rôle important et pas seulement au niveau spirituel. Actuellement ils sont dans l'axe Lion-Verseau qui concerne le travail spirituel sur la formation de l'ego : Qui je veux être, comment je me montre aux autres, comment suis-je aimé, accepté, reconnu ? A quel moment, dois-je lâcher ma superficialité pour devenir un être authentique ? C'est l'opportunité qui nous est offerte de nous ouvrir au Verseau, le non-ego (en théorie). Dès le 1er janvier Jupiter et Mars en Scorpion, font un carré aux nœuds nord et sud bon début pour des tensions entre nous et nous, et nous et les autres, surtout avec Mars en Scorpion qui exige toujours plus en compagnie de son partenaire Jupiter ! Puis  le 17 novembre 2018 Les nœuds changeront d'axe de signe pour entrer à reculons dans l'axe Cancer -Capricorne, le nœud nord sera dans le signe du Cancer durant un an et demi, avec le nœud lunaire sud en Capricorne. Cela vous montre encore comment fin d'année 2018 et ensuite 2019, nous aurons encore à nous soucier des valeurs Capricorne ! Le nœud sud c'est le passé, le nœud nord c'est le futur donc l'inconnu qui attire notre attention sur la famille, la patrie, mais aussi la célébrité, la maternité ! Les valeurs sud Capricornes nous ramène encore une fois à l'authentique et à l'économie de moyens, mais on peut dire déjà que le nœud sud Capricorne ramène au niveau individuel, l'ancien dans le présent et concerne les affaires de parentalité, des origines, de l'hérédité, du nom, du pays, de l'honneur, de dignité, de loyauté et volonté de voir disparaitre le factice, la compromission, les petits arrangements commodes (pendant au moins un an et demi)... Tout ceci est sévère, et on peut avoir à juste titre d'ores et déjà prendre ses précautions, sans trop compter sur les coups de poker de l'avenir. 2019 sera encore plus Capricorne puisque les planètes lentes seront installées, mais à partir de là elles formeront avec Uranus en Taureau des trigones bénéfiques. Mais n'oubliez pas, ceci est une météo générale, même une fois placée sur vos maisons,  il faut faire matcher ces transits avec votre thème progressé car heureusement, ils ne se produit des choses importantes pour vous que lorsque le thème progressè coïncide, va dans le même sens, notamment des moments signifiés par la lune progressée.   *Iréne Andrieu : Dans Histoire des enfants de l'an 2000, nous dit : "l'aspect Saturne-Pluton parle d'une mutation qui prend appui sur un nouvel humanisme et sur une liberté individuelle illimitée". Voir aussi les articles précédents de décembre et novembre sur les mouvements de planètes lentes  

  • décembre 2017“... ...”
  • Astrologie technique : planètes dans les signes

    Le Domicile : Une planète est dite en Domicile quand elle se trouve dans un signe de même "nature" qu'elle (feu, terre, air, ou eau sont dits des éléments). Mars intrépide et ardent est en harmonie avec le Bélier, en domicile. Mais on la donnait aussi en harmonie avec le Scorpion, d'après la tradition, avant d'avoir découvert Pluton, pourtant le Scorpion est un signe d'eau, donc pas de rapport avec le feu, donc cherchez l'explication dans la violence et l'action. On peut en conclure que même nature, veut dire plutôt "style". L'Exaltation : Une planète est dite en Exaltation lorsqu'elle est dans un signe en harmonie avec sa nature (eau et terre sont en harmonie : la lune est en domicile en Cancer et en exaltation en Taureau, la terre et l'eau). Ce n'est pas le cas pour toutes les planètes selon les tables de maitrises traditionnelles, vous devez réfléchir dans chaque cas. En effet, l'exil pourrait être une exaltation dans ces exemples : le Soleil en domicile en feu est en exil en Verseau, en air : pourquoi ? Le feu et l'air sont en harmonie, les deux signes sont positifs, masculins, yangs, mais opposés il est vrai, dans l'axe. Ils n'ont pas la même vocation car le Lion c'est l'ego et le Verseau le non-ego, il ne veut pas briller ! Mais ils sont complémentaires. C'est la raison pour laquelle les astrologues humanistes rejettent les classifications, considérant que les oppositions ne sont pas si mauvaises, comme dans un jeu de rôle où chacun peut faire un effort pour rejoindre l'autre. Ci-dessus, voici le septenaire de Ptomélée, réorganisé avec les planètes découvertes depuis deux-cent-cinquante ans. Voici par exemple, une affirmation d'un astrologue  traditionnel : l'exaltation amplifie de façon plus ou moins ordonnée l'influence de la planète. " Une planète en exaltation est comme une personne en condition hautaine, arrogante, présumant d'elle-même plus qu'elle ne le devrait " (Lilly). Avouez que cela est étrange ! Ainsi Mars le chaud,la violence, la conquête, le pillage est en exaltation en Capricorne, ce signe froid et intériorisé, économe et silencieux mais ambitieux. Tout ceci a des explications mythologiques mais la psychologie moderne et la logique ne s'y retrouvent pas toujours. Aussi évitez les jugements radicaux uniquement par l'application des apprentissages. On pourrait y passer des semaines. Le terme de d'exil et de chute américains n'est pas employé par les humanistes, car ils pensent que rien n'est mauvais en soi et qu'on doit vivre avec ce qui se trouve dans le théme, pour en faire le meilleur. C'est la raison pour laquelle, je ne me sers que des domiciles et éventuellement des dites exaltations. La  triplicité ou trigonocratie Une planète est dite en trigonocratie ou Triplicité lorsqu'elle se trouve dans un signe de même élément (feu, terre, air, eau)  qu'elle : la Lune est en triplicité d'Eau dans le signe des Poissons, du Scorpion, puisqu'elle maitrise le signe du Cancer. Ici, on sait que les trois eaux, sont bien différentes, mais il peut y avoir une évolution entre deux éléments d'un trigone. Pareil en terre, Vénus en Capricorne s'accordera avec la Lune en Taureau ou avec Vénus en Vierge (triplicité de terre), etc Une planète est en dignité accidentelle : - Lorsqu'elle est angulaire (les angles I, X, VII, IV) - Lorsqu'elle se trouve dans une maison qui lui convient (Mars en I, Vénus en II ou VII, Mercure en III ou VI (je rajoute IX), Lune en IV, Soleil en V, Pluton en VIII, Jupiter en IX (Jupiter arrange tout les secteurs), Saturne en X, Uranus en XI, Neptune en XII. - Par tout rapport qui renforce sa puissance (un bon aspect avec Jupiter par exemple) - Lorsqu'elle est en réception mutuelle, ce qui se produit souvent : deux planètes échangent leur domicile, ou exaltation : Jupiter en verseau et Uranus en Sagittaire en sextile Cependant, il faut se méfier des trigones et des sextiles entre planètes violentes. Exemples : Mars trigone ou sextile Saturne : les deux planètes peuvent s'entendre pour le malheur du natif (ex Saturne/Cancer sextile Mars/Taureau). Le sextile devient très constructif, si les planètes sont en Dignité (Mars/Scorpion sextile Saturne/Capricorne).   Image des chakras

  • Doryphorie et amas en capricorne dès 2018

    Qu’est-ce qu’une Doryphorie ? C'est un amas de planète lentes (à partir de Jupiter nous sommes dans les planètes lentes). Cela ne se produit que très rarement. Il est totalement différent d'un amas de rapides (les autres), parce qu'il dure et qu'il interfère sur le climat général en faisant des aspects concentrés, dans le même signe, avec le même maitre, d'où une tonalité identique ! Durant les mois qui vont suivre, nous aurons un amas dans le ciel dans le signe du Capricorne après l'entrée de Saturne, Pluton déjà installé pour un moment, et les rapides comme le Soleil, Vénus, mais ici  ce n'est qu'un amas - thème du 1er janvier 2018 (ci contre). Les lentes restent et les rapides partent à leur rythme, question de tempo. Fin 2019, par contre, le duo Saturne- Pluton sera en compagnie de Jupiter qui entrera en Capricorne le 3 décembre 2019, et en sortira, le 19 décembre 2020, se mouvant plus rapidement que les deux autres.Cet amas porte le nom de doryphorie La planète Jupiter ne manquera pas de faire des conjonctions avec elles, et en les reliant par un transit de transmission elle formera souvent un amas qui va durer plus longtemps que l'application exacte. Cet amas porte le nom de doryphorie. Jupiter ici apportera sa protection, ses exagérations dangereuses avec Pluton, et aussi son pouvoir de contrebalancer Saturne amenant ainsi un air plus léger ! Cette association Jupiter-Saturne dans le même signe ne se produit que tous les vingt ans (19,9) et, en Balance tous les soixante-ans. Les aspects peuvent insuffler des idées pour des réalisations à long terme qui se concrétiseront et se réaliseront dans les vingt ans. C'est le temps qu'il faut pour élever un enfant ! Cette conjonction avait très bonne réputation dans l'Antiquité : on disait qu'elle faisait les puissants en politique*. Voilà un aperçu du style d'événements politiques qui pourraient se produire dans les années qui viennent, événements qui sont importants sur le plan global, mais aussi sur le plan personnel, car ils changent la société dans laquelle nous vivons, donc notre perception personnelle, notre façon de comprendre, même en se bouchant les yeux et les oreilles, car nous ne vivons pas isolé et surtout ce sont eux qui sont porteurs de fatalité. La conjonction Jupiter-Pluton se produit  tous les douze ans et demi, du fait de la rapidité de Jupiter et de la lenteur de Pluton. Cette conjonction est plus forte,  Alan Leo l'appelle la conjonction du "magicien" : elle allie la protection et la transformation dans un signe de feu, il y a une grande soif de domination, selon le thème personnel. Cette personne porte en elle des projets qu'elles peut mener à bien, et refaire vivre des projets en insufflant des idées nouvelles, elle donne des capacités d'analyse et de compréhension profonde. Avoir les deux conjonctions, avec les trois planètes, est donc rare et cela fait des êtres concentrés sur un seul but, avec obstination, d'autant que d'autres planètes y sont souvent mêlées, donnant à la personnalité une accroche avec le monde contemporain, l'obligeant à vivre les événements de celle-ci comme acteur plus que comme spectateur. Le but dépend de l'orientation de l'amas dans le thème, selon qu'il est à l'Est (egocentré), l'Ouest (tourné vers les autres), au sud (concentré sur la vie sociale et la carrière), ou au Nord (replié sur la vie familiale et/ou sur soi). Cette doryphorie fera un aspect de répétition avec les personnes  nées entre le 28 octobre 80 et le 27 novembre 81 avec la conjonction Jupiter-Saturne-Pluton en Balance, maitrisée par Vénus. On peut également avoir des planètes plus rapides dans une doryphorie, comme je l'ai dit.  Pour ceux-ci, la place de Vénus dans le natal est de première importance, puisqu'elle maitrise ici le signe de la Balance, ceux de cette période sont sociables, aimables, bout en train et on trouve surtout des sportifs connus et des artistes (exemple : le violoncelliste Gauthier Capuçon né le 3/9/81, Vierge ascendant Balance). Celle de 2019 donnera naissance à des personnes différentes prêtes à prendre beaucoup de responsabilités, à agir pour eux et pour la collectivité mais avec autorité, et sans faillir à la tâche qu'ils se seront fixé, car elles seront sous la dominance de Saturne en Capricorne (voir prochain article). Ceci aura un effet aussi sur les ascendants ou Soleil Capricornes déjà nés, qui continueront leur structuration commençant en 2017 avec l'entrée de Saturne, venant renforcer la transformation amorcée avec l'entrée de Pluton, le 27 janvier 2008.  

  • La marche de Vénus en 2018

    Tout au long de l’année, TOUTES les planètes forment des aspects. Les lentes peignent le fond d’un tableau : le gris de Saturne, le bleu-vert de Neptune, le marron de Pluton, les flashs éblouissants d'Uranus. Les rapides font les touches de lumières, qui mettent du relief dans notre existence : le rouge de Mars, le blanc de la Lune, l'orange du Soleil, le rose de Vénus... Les secteurs occupés par les planètes dans votre théme sont  importants : tout s'y bouscule, c’est l'agitation. Là où il n'y a pas de planètes, c'est plus calme, il y a moins d'à coups. On doit chercher où se trouve la planète qui maitrise le premier signe d'un secteur et si elle est angulaire (très voyante) le secteur sera quand même très concerné par votre attention ! Exemple : le maitre de la VII -les autres, les époux- en secteur I : même si le secteur  est vide, il sera toujours votre préoccupation numéro 1. Lorsqu'il y passage de planètes, le secteur s'éveille, et il se passe des événements en relation avec les planètes en transit,  c’est une question de tempo. Parmi vous, certaines sont contentes que la planète Saturne soit sortie du Sagittaire, pour aller "voir ailleurs ", car vous avez ressenti cette lourdeur, ce frein et, vécu des moments difficiles, mais elle n'est pas parti, elle a juste avancé dans un autre secteur de votre thème et si vous êtes ascendant Sagittaire, elle est juste dans le second signe de votre maison I. L'ascendant est totalement dans le ressenti physique du corps, quand une planète le visite c'est plus fort que si la planète est sur votre Soleil. Lorsque le passage se fait sur le Soleil, c'est beaucoup plus sentimental, intellectuel, psychologique. C'est la raison pour laquelle, lire des horoscopes qui ne se basent que sur votre Soleil n'a pas grande valeur, puisque vos secteurs de vie partent de votre ascendant natal qui dépend du lieu et de l'heure de naissance. Les planètes lentes pèsent sur nous, mais elles nous demandent d’évoluer en profondeur : c’est si difficile que nous nous cabrons, en pensant que faire "comme si", va permettre de passer cette période en attendant des jours meilleurs.Ce n'est pas cela que nous demande le passage de la planète, car  si nous ne faisons rien de plus, au premier prochain aspect difficile la difficulté resurgira parce que vous n'aurez rien appris, nous avons mis la poussière sous le tapis au lieu de la nettoyer ! Vénus est une planète rapide, qui par sa douceur nous donne des périodes de détente. Cette planète fait son cycle complet en un an, mais c’est une moyenne : pour l’étudier il faut se reporter aux éphémérides et passer de la théorie à la pratique. En fin d'année 2017, Vénus est entrée en Capricorne, le 26 décembre. Déjà, on voit qu'elle va rejoindre Saturne, entré le 21 avec la Lune noire moyenne, s'applique à Saturne jusqu'à l'application exacte le 26/27 décembre sur le premier degré du Capricorne. Ci-contre le thème du 23 vous donne de jolis aspects, avec juste un petit carré entre Mercure et Neptune, qui au pire fait plutôt rêver ! Profitez de cette bénédiction ! Comme elle adoucit l'ambiance, il est bon d'élargir son influence, puis après la conjonction, on élargira la durée de l'aspect d'une semaine de plus, pour espérer que son influence adoucisse notre fin d'année, même si on voit qu'elle sort du Sagittaire pour entrer dans le signe où se situe Pluton. Que va apporter cette conjonction Vénus-Saturne autour du 26/27 décembre 2017 , Lune noire? C'est la recherche de la vérité pour soi, qui va au delà de : "est-ce que j'ai tort ou est-ce que j'ai raison ? Après le passage en Sagittaire, avec la lune noire en Capricorne la recherche du sens continue, et on y trouve encore Mercure rétrograde jusqu'au 23 décembre 2017 qui interroge, et qui peut-être arrive à la conclusion : "je suis à la recherche de ce qui a de la valeur pour moi, ce que je veux vraiment et ce que je ne veux pas. Peut-être me suis-je trompé, j'ai eu tort, j'ai fait de la peine, mais il y a quelque chose au-delà de tout ça !" Avec Vénus en Capricorne, il n'est plus question de mentir, de se mentir à soi-même. Je suis testé ici pour ma sincérité, et pour la sincérité de ceux que j'accompagne. La conjonction Vénus-Saturne du 26 décembre est un tournant : "Je suis de cette famille ou pas, je suis de cette religion ou pas, je suis de ce pays ou pas, je me reconnais dans ces gens ou pas ? Vénus me dit quelles sont mes valeurs, ce qui a de la valeur pour moi." Pour l'année 2018, regardons quand la planète fera des conjonctions avec les planètes lentes, ce qui mobilise une énergie forte : sérieuse avec Saturne, étrange et changeante avec Uranus, folle avec Neptune. Mais à chaque fois, il faudra faire un thème pour voir les autres aspects avec les rapides  (thème du 1er janvier à midi, à Nice). Le 19 janvier, Vénus entre en Verseau et, rencontre le nœud sud à 15°, le 30 janvier. Justement, des affaires du passé vont resurgir et désorganiser ma vie si je ne suis pas ancrée, mais j'ai besoin de liberté, je ne veux plus être assujettie, ce qui était valable un temps ne peut plus l'être, je veux qu'on respecte ma personnalité. Le 11 février, Vénus en Poissons y trouve Neptune à 13°, on parle d'idéal amoureux, de création artistique, d'inspiration mais j'ai évolué lors du passage en Verseau, j'ai compris que l'amour absolu m'avait épuisé, et que je ne pouvais repartir sur cette base et passer ma vie à m'oublier ! Le 5 mars, Vénus toujours en Poissons rencontre Chiron à 27°, elle va se soigner et se poser les bonnes questions : suis-je dans la bonne direction ? ai-je bien choisi ? mes valeurs sont-elles les bonnes ? Je n'agis plus par pitié, mais en pleine conscience. Le 1er avril, Vénus à 1° en Taureau est en opposition large à Jupiter en Scorpion, et exacte  à 20/21° autour du 17/18 avril. Ce sera le moment où je vais choisir entre mes valeurs personnelles et celles de la communauté à laquelle j'appartiens, il y aura des gains et des pertes. Le 21 juin, Vénus en Lion est conjointe au nœud nord à 8°, donc opposé au nœud sud. Je serais ma propre reine ! Le 25 et 28 juillet, Vénus arrive en Vierge, les signes de terre étant en situation de sextile aux signes d'eau, il y a un sextile avec Neptune en Poissons à 25° et, un trigone à Pluton en Capricorne à 19°. Je pourrais me lancer dans une relation dans laquelle je dirais ce qui me plait ou non ; j'aurais gagné en maturité. Le 27 août, Vénus en Balance (entrée le 7) est en carré avec Pluton à 19° : je sais que je peux entrer dans cette relation, mais ne pas m'y noyer, je veux contrôler, je ne veux plus qu'on me contrôle. J'apporte mes valeurs : c'est à prendre où à laisser Le 10 Septembre, Vénus entre en Scorpion, et se met à devenir rétrograde le 6 octobre à 10°50 en Scorpion, rétrogradation qui va durer 44 jours au total et, Vénus redevient directe le 16 novembre à 25° en Balance, signe dans lequel il est retourné. Les degrés des signes sur lequel la planète Vénus est passée et repassée sont concernés trois fois, et si vous avez des planètes dans votre thème sur le passage elles seront en conjonction trois fois. Il se peut que des questions aient été remises sur le tapis, si la relation, si le questionnement n'avait pas été fait, et cela peut amener une rupture ou au contraire un nouveau contrat : Vénus est en domicile dans Balance et c'est la maison des associations, des mariages. Le 18 décembre 2018, Vénus repasse à 10°30 en Scorpion, point de départ de la "boucle" de rétrogradation. Il a pu être question de valeurs financières. La rétrogradation, concerne peut-être les affaires difficiles de gestion des avoirs, les difficultés dans les couples, les contrats dénoncés, les affaires de mœurs. Comme le parcours de Vénus se situe durant l'année 2018 entre 8°30 au 1er janvier 2018 en Capricorne et se termine à 22° en Scorpion le 31 décembre 2018, on constate qu'elle n'aura pas fait le tour du zodiaque en un an. Tout ceci doit être rapporté à votre propre thème ou se situent vos planètes et vos maisons, vous n'avez pas la même répartitions des signes les unes et les autres, les uns et les autres, répartition qui se fait à partir de votre ascendant. Aussi faites votre thème natal sur un site gratuit et munissez vous d'un crayon à papier lorsque vous lisez les déplacements des planètes : c'est une cuisine personnelle où vous additionnerez les divers symbolismes planètes, signes, maisons entre eux !

  • Dernière nouvelle lune de 2017 en Sagittaire

    L’entrée des planètes lentes ne doit pas nous faire passer à côté des bons aspects qui se font en ce moment, avec les rapides, entre les planètes dans le signe du Sagittaire, pour la dernière Nouvelle Lune en Sagittaire de l’année, il faut  noter la belle conjonction Soleil-Vénus-Lune. Vénus nous apporte un peu de douceur. Nous avons des trigones entre celle-ci et, Uranus en Bélier qui annoncent des changements, et des trigones entre Mars et Jupiter en Scorpion vers Neptune en Poissons, Mars étant dans son domicile, ils sont fort efficaces au niveau artistique et spirituel (thème du 18/12/12). Nous avons un septile (51°+) entre Pluton -Mars et un quintile (72°)* entre la Nouvelle Lune (Soleil plus Lune) et Neptune qui sont des aspects mineurs, mais qui agissent  au niveau spirituel, si on veut bien accéder à cette dimension. Dans ces rapprochements, on voit des forces énormes comme Pluton et Mars, qui se lient pour agir et, tout ceci peut donner une prise de conscience dans la lutte contre la déshumanisation de notre société. Mais ne vous y trompez pas aucune solution ne satisfait jamais tout le monde. Des sextiles se font dès aujourd'hui 19, avec la Lune qui, entrant en Capricorne se trouve apex d'un triangle mineur avec Jupiter et Neptune,mais il est vrai qu'elle est conjointe à la Lune Noire-Lilith. (voir article précédent) C'est la dernière nouvelle lune  qui mettra encore en œuvre la quête pour la vérité, qui anime le Sagittaire.             * le quintile et le septile n'acceptent que de petites orbes de 1°, donc dans les thèmes mondiaux, ce sont des moments fugaces surtout avec la Lune.

  • Solstice du 21 -12 -2017 : une entrée de Saturne en grande pompe

    Sacré Solstice, ou Solstice Sacré ! Le Solstice d'hiver, on le sait, est la plus courte journée de lumière, mais bien qu'on est l'impression de vivre dans le noir, le lendemain déjà, la lumière augmente. Le solstice d'hiver, c'est le moment où astronomiquement le Soleil est au point de sa plus basse déclinaison, dans l'hémisphère nord, pour l'observateur au centre. Les Égyptiens des pharaons qui pensaient que la terre était plate,  avaient compris qu'il fallait occuper l'esprit des gens apeurés, qui pensaient que le Soleil ne reviendrait pas, Le solstice d'hiver : 22 décembreet ils organisaient pour cela, des fêtes nommées les Saturnales  durant trois jours. (On peut voir sur le schéma la hauteur du Soleil sur l'écliptique, la terre se situant à la place du petit bonhomme). Ce n'est donc pas un hasard si Noël, qui symbolise la lumière sacrée pour les chrétiens, se situe le 25 décembre, puisque à cette date les jours rallongent : on sait depuis longtemps que les fêtes chrétiennes se sont calées sur les vieilles croyances, car les romains qui furent les premiers convertis avaient l'habitude de conserver les dieux des autres religions. Les rois "mages" venant de directions différentes, et d'origines différentes, se sont dirigés vers le nouveau né, en suivant la nouvelle étoile qui brillait dans le ciel pour rejoindre leur destination. A cette époque, les mages étaient des astrologues, les savants de l'époque*. Pour ce solstice, le signe du Capricorne voit arriver Saturne dès le 21 décembre 2017 à 22 h 43 GMT, sortira le 22 mars 2020. C'est une entrée en grande pompe parce que il ne sera pas seul ici durant deux ans et demi, il sera en compagnie de Pluton. Il y a toujours Saturne quelque part, mais ici il est chez lui. Nous vivrons avec Saturne le sévère, qui prendra un grand plaisir à mettre en place les changements exigés par Pluton le transformateur, pour notre "bien", et ça peut-être effectivement positif pour se structurer, se mettre enfin de l'argent de côté, s'acheter enfin un chez-soi, apprendre une discipline, se mettre au régime, arrêter de fumer, etc. Si vous voulez comprendre l'ambiance que crée cet aspect, remémorez-vous 88, 89,90* mais il y a trente ans, entre 14 février 1988 et 6 février 1991, il faisait dès l'entrée une rétrogradation de 5 mois, en Sagittaire, ce qui ne se produira pas cette fois-ci, la rétrogradation se produira plus tard en Capricorne, donc nous avions eu dès le début une pause aider par Jupiter. Son credo, c'est ambition, économie, et rigueur avec des prises de décisions drastiques pour y arriver. Ce n'est pas une ambition personnelle, c'est un idéal social et éthique, s'il vit dans l'authenticité. C'est une planète qui plait à ceux qui aime l'ordre, la propreté, il restreint les libertés : c'est "l'anti-chienlit" ! D'abord nous avons vécu durant la semaine du 11 au 17 l'approche de la conjonction annuelle du Soleil appliquant Saturne à 29°, progressivement au rythme d'un degré par jour qui est source de frustration, de rigueur et du sentiment d'abandon Pour beaucoup la disparition de Johnny Hallyday est une perte personnelle, or il avait cette conjonction dans son thème natal et, il a été enterré aux Antilles, le 11 de cette semaine avec Soleil à 20°, Saturne à 29°. Dans un thème de décès, Saturne est toujours présent en position forte soit qu'il reproduise un aspect natal, soit qu'il soit sur l'ascendant, la lune ou le Soleil, dans la maison VIII, en IV (voir Johnny dans le blog ce mois-ci). Pour le solstice, la conjonction est exacte le 21 à 17 h 18 GMT enle Soleil et Saturne à 0° Capricorne : c'est ce qu'on appelle une annonce d'austérité pour certains et de gloire pour d'autres, pas forcément les mêmes. La phrase "mes amis nous y arriverons mais la route est difficile" est de rigueur. Saturne sera rétrograde durant 4 mois et demi durant l'année 2018 parcourant le premier décan entre le début de sa rétrogradation à 9°09 et la fin à 2°33, passant  trois fois, sur les degrés intermédiaires, puis il sera également rétrograde dans les autres décans en 2019 et, en 2020, car Saturne est une pendule bien réglée ! Si vous avez des planètes ici ou en aspect dans les autres signes, ces dates seront importantes pour des remises en question, selon les planètes en cause (je traiterais les autres années plus tard). Les autres astres lents ne sont pas au même endroit qu'en 1988 : Neptune  en Poissons fait une tendance de sextile, Uranus qui arrive en Taureau pour 7 ans en 2018 fait une tendance de trigone, en attendant elle est sur les derniers degrés en Bélier. La Lune noire moyenne s'est invitée pour 9 mois dans le Capricorne depuis le 10 novembre : elle forme dès ce Solstice une grosse conjonction avec Saturne, Vénus. Elle sortira que le 7 août 2018, et elle ira en Verseau. Comme elle avance plus vite que Saturne, elle ne fera pas de conjonction exacte, mais toujours avec une orbe de plus en plus grande ! Cependant, elle tord le cou aux principes du Capricorne. C'est une influence subtile, qui peut être bien, comme mal vécue, individuellement. La lune noire c'est Lilith* - lire l'exemple de Zsa-Zsa Gabor dans le blog- la femme "fatale", la femme amazone, la solitaire, l'individualiste, qui ne veut pas d'enfants. En compagnie de Saturne qui  avait peur d'être supplantée par ses enfants, cela ne favorise par la fécondité. C'est surprenant de voir resurgir au nom de l'écologie, au même moment, les théories malthusiennes* qui plaident pour la suppression des aides aux gens qui font des enfants  et, que les gouvernements tournent la tête de l'autre côté, au sujet des migrants mineurs qui viennent en Europe pour échapper à la famine et à la mort chez eux. Malheureusement, ce n'est pas parce qu'il y a trois données pour Lilith, la vraie, la moyenne, la corrigée que cela change quelque chose : la distance entre les trois pouvant être considérée comme l'espace de Lilith qui part du Sagittaire -la spiritualité, l'étranger - et va en Capricorne - l'austérité. Lilith mal placée par rapport à la lune dans un thème natal  le plus souvent annonce un manque de fertilité, une dualité  souvent inconsciente  par rapport au désir d'enfant rendant moins maternel, il s'en suit des avortements volontaires ou des fausses couches, des procréations assistées qui ne marchent pas, mais grâce à une évolution intérieure, le "retournement" de Lilith peut au contraire donner des mères très convenables qui ont vaincu leurs doutes ! Dans le Zohar, vieux livre sacré des hébreux,  Lilith était la première femme d'Adam, bien avant qu'Ève ne soit créée. Adam ne la satisfaisant plus, ni sexuellement, ni intellectuellement, elle le laissa pour s'unir à Samaël.  Dieu ordonna à Lilith de revenir, mais elle refusa. Dieu usa de chantage vis-à-vis de Lilith : il lui intima l'ordre de revenir auprès d'Adam ou 1000 enfants devaient périr chaque jour. Lilith ne céda pas... c'est la fée Carabosse, en quelque sorte. Cette semaine en France, le 15, on se trouve face à l'accident du car scolaire qui a fait cinq petites victimes. Actuellement, on voit mourir beaucoup d'enfants sans aucune émotion, on assiste à une déshumanisation de la société qui banalise la mort des enfants, et on n'a pas l'excuse de dire "qu'on ne savait pas". Chaque annonce est suivie d'un commentaire qui montre l'indifférence, car on n'a jamais été aussi informé. Seules les membres des associations de secours s'émeuvent ouvertement. Saturne en Capricorne avec sa rigueur vient afin de pointer la nécessité de contrôler tout cela, il peut apporter un stop à cette situation absurde... *C'est une très grande injustice que personne, dans le monde scientifique laïque ne prononce jamais le mot astrologue sans le sous-estimer, comme s'il s'agissait de sorcellerie et ne veuille reconnaître le champ immense de connaissances de ces scientifiques de l'Antiquité qui ne travaillaient qu'avec des outils basiques et leurs calculs mathématiques, en connaissant proportionnellement autant qu'aujourd'hui.  (L'astrorama d'Eze dans les AM possède une installation des constellations, vues de la terre). * Le président français Mitterrand élu en mai, abolit la peine de mort le 18 septembre 1981 et,le président américain Reagan élu en janvier 1981, met fin au régime soviétique, le pape Jean-Paul II qui fut un grand leader religieux mais aussi politique échappe à une tentative d'assassinat le 13 mai 1981 et apporte son aide à la chute du mur de Berlin, qui se produit plus tard en novembre 1989. *Au sens strict, le malthusianisme désigne la théorie de l'économiste anglais Thomas Malthus selon laquelle la population d'un pays augmente toujours plus vite que la production des ressources nécessaires pour assurer son alimentation et plus généralement son existence. Cette théorie dans sa cruauté est exacte dans le cas d'accroissement exponentiel. Mais si la croissance géométrique théorique de la population est un fait, on a rétrospectivement constaté qu'elle était contrebalancée dans les pays industriels par d'autres phénomènes sanitaires (épidémies), environnementaux (troubles de la fertilité) et sociaux (dont les guerres) plus complexes.(lire wikipédia à ce sujet).

  • Avant le mouvement en Capricorne un joli ciel en Sagittaire

    Cet amas dans le Sagittaire est bien sympathique. Mercure Rétrograde à 19°16,  est un peu contrarié par Lilith-lune noire vraie à 19°40, mais Lilith moyenne est en Capricorne, avec Vénus à 16°31,  Saturne  à 29°20  et le Soleil à 22°42  en Sagittaire : tout un amas. Tout les jolis trigones avec Uranus peuvent favoriser des changements positifs ! La Lune est même conjointe à Jupiter en Scorpion rejointe par Mars trigone à Neptune: c'est le rêve, même la violence de Mars est gérée par un sextile avec Saturne qui la retient de piquer! Méfiez vous quand même de l'opposition d'Uranus rétrograde en Bélier maitrisée par Mars passé en Scorpion : c'est une bataille d'ego et d'argent et le  carré de Vénus à Neptune vient quand même vous rappeler que rien ne doit altérer votre jugement en matière sentimentale et financière ! Tout parle d’étranger et de spiritualité, de protection, avec une accentuation sur les grands voyages, les mouvements d’enthousiasme, les belles envolées, il semble que même Thérésa May qui porte le Brexit soit en difficulté dans son combat : Jupiter, le voyageur qui est en Scorpion maitrise tout l'amas. Tout ceci est agréable, profitez-en pour accélérer des affaires en cours dont le dénouement pourrait être agréable !  

  • La marche de Mars doit-elle nous inquiéter en 2018 ?

    Artemisia GentileschiMars entre en Scorpion ce 10 décembre. Il est en domicile d'après la tradition. Mars est le dieu de la guerre mais aussi de l'action, et sans action rien n'est possible. Selon les signes dans lesquels il se trouve, nous avons son orientation durant l'année, il ne s'agit pas de tous les signes puisque sa course est plus lente que celle du Soleil, et qu'il symbolise celui qui agit au nom de l'idéal du Soleil. Ainsi les choses changent un peu mais dans une continuation. Nous avons eu des forces de destruction qui sont encore en marche mais dès l'année 2018, la reconstruction sera à l’œuvre du fait de l'avance des planètes lentes. Mars en Scorpion s'associe pour agir en souterrain dans ce signe difficile, mettant en marche des forces violentes, directement en opposition à Uranus, mais sextile à Saturne. (voir thème du 10/12/17). Je sais qu'on a tous envie de parler de choses agréables, mais il faut bien se demander d'où viennent toutes ces forces qui détruisent l'équilibre de nos vies (même si on est privilégié) car nous sommes dans une grosse machine qui nous essore. Dès le 1er janvier Mars 14° appliquant par conjonction à Jupiter 17° en Scorpion maitre de Jupiter et de Pluton  formera  un sextile avec  Pluton 18°  et fera une conjonction exacte avec Jupiter en Scorpion, entre le 5 et le 6 Janvier autour de 17° Capricorne. (voir second théme). Mars fera un seul passage dans cette situation. C'est l'inflation de son activité, Jupiter en Scorpion mettant à jour des ignominies anciennes et actuelles, pour faire justice face à la société, mais il peut y avoir des abus, il faudra contrôler ses paroles. Mars sera ensuite conjointe à Saturne en Capricorne le 1er avril 2018 à 8°, bousculant sa stabilité, et enflant ses actions, et conjointe à Pluton rétrograde le 26 avril 2018, il faudra voir si des aspects plus doux contrebalancent à ce moment-là. Avril pourra être très chaud ! Il n'est plus question de philosopher, il faut agir,  il y aura des moments durs, austères, restrictifs, mais cela donnera une stabilité sans doute profitable et peut-être les résultats qu'on attend depuis longtemps. Mars entrera en Capricorne le 18 mars 2018 (Soleil en Poissons) pour en sortir le 16 mai 2018 (Soleil en Taureau); ici il est en exaltation selon la tradition, donc il en fait un peu trop), deux mois durant lequel, il fera : une première conjonction avec Saturne les 1 et 2 avril 2018, (Soleil Bélier) et, une seconde conjonction avec Pluton, les 26 et 27 avril 2018: beaucoup d'action, d'efforts, d'éclats, de violentes oppositions peut-être pour des transformations voulues par Pluton au nom de la transformation! Mars poursuivra sa route jusqu'en Verseau, où il rétrogradera le 27 juin 2018 à 9°13 pour revenir progressivement en Capricorne où il s'arrêtera pour revenir direct le 28 août à 28°37. La planète sera rétrograde, donc lente,  entre les degrés 9° du Verseau et 28° du Capricorne (un parcours de 10°). Les forces capricorniennes seront encore entretenues. On peut voir que Mars ne dépassera pas ces quatre signes sur son parcours, qui sont des signes demandant l'élévation, non pas la satisfaction de besoins primaires : Scorpion par le nettoyage de ses pulsions, Sagittaire par la sagesse, Capricorne par l’ascétisme et Verseau par la connaissance supérieure. N'oublions pas qu'en Verseau, Mars entrera en contact avec le nœud sud qui passera cette année 2018, dans les derniers degrés du Verseau, Mars en entrant dans le Verseau le 16 mai (pratiquement en même temps que Chiron en Bélier, dont il sera le maitre) fera donc une conjonction exacte  avec le nœud sud le 8 juin à 7°, et encore une fois durant sa rétrogradation en retournant dans le même sens que le nœud, il l'accompagnera jusqu'en octobre. Ce sera le retour d'actions du passé, de luttes du passé (d'amants du passé?). Mars gérant Chiron en Bélier, il y sera encore et toujours question de forces d'éveil qui au niveau personnel nous demandent plus d'empathie et de lucidité avec les enjeux importants que nous sommes entrain de vivre ou dans nos vies privées. On verra que cette année 2018 et les suivantes, ce sont les signes de terre et d'eau qui sont concernés dans ces mouvements planétaires, ce qui nous ramène au besoin de résultats concrets dans tous les domaines. Les forces féminines en 2018, seront les seules qui pourront arrêter les manifestations "viriles", or le Taureau qui verra arriver Uranus, le Scorpion, le Capricorne sont des signes féminins, yin, tournées vers l'intériorisation, Vénus* en veille soutiendra les Taureaux... alors soyons confiants, même si nous marchons toujours sur un fil tendu au-dessus du vide. 

  • Johnny Hallyday nous a quitté

    Johnny  est né le 15 Juin 1943, à 13 h est Soleil en Gémeaux et ascendant Vierge, indiquant tout de suite un Mercure important qui se trouve,  en domicile en Gémeaux : notre Johnny, jadis taquiné par les guignols de l’info, allie le mentale aérien d’un Gémeaux  et celui d’une Vierge concrète. En somme, il allie les deux Mercures, le léger et le grave, le jeune et le vieux. Mercure, en trigone à Neptune à l’ascendant, montre une grande idéalisation et une belle créativité.  Mercure, c’est la parole, la communication, le commerce, le souffle : il n'a jamais lésiné sur les apparitions sur les écrans, dans les grandes fêtes populaires. Il ne s'est jamais mis dans une tour d'ivoire comme certains chanteurs l'ont fait alors qu'on en était au balbutiement de la télévision.Johnny Hallyday, le bienheureux Il faut analyser l’amas en Gémeaux avec le Soleil, Saturne, Mercure et Uranus : d’un côté Mercure conjoint Uranus indique un mental novateur, très pointu. Mercure est aussi le maître symbolique de la maison III , celle du  de la gémellité, de la dualité. On voit dans thème ci-contre  la lune en III (maison symbolique de Mercure) en Scorpion, indiquant le caprice et aussi une certaine angoisse face à la solitude car elle est reliée à Saturne. Cette Lune fait beaucoup d'aspects, dont un carré au nœud nord et sud indiquant une inadaptation aux objectifs que l'âme s'est fixée : nœud nord en Lion conjoint Vénus, amas de planètes (un des objectifs ce sont les enfants avec Jupiter en Cancer). Il a fait la tournée des vieilles canailles, le nœud nord est en route pour repasser à la même place, montrant que ce moment est karmique , sens de la lune en maison III de l'entourage, car ses amis sont ses frères, ceci dans des circonstances, bien lune scorpion (la maladie). La voix, c’est Vénus (et Mercure) qu’on trouve en Lion, proche du nœud nord et conjointe à Jupiter - trois protecteurs - en bonne place dans le signe du Cancer. Vénus est également en trigone avec Mars : ce qui signifie qu’il agit selon ses désirs, et que ça lui rapporte (généralement) sur le plan matériel et charnel, car c’est en maison VIII - cela  concerne (bien sur) les nombreuses rencontres féminines.Johnny Hallyday, le bienheureux  La plupart des planètes se trouvent au nord-est, ce qui est considéré comme une tendance à choisir sa vie plutôt qu’à attendre que ce soit les autres qui décident pour soi, c'est l’indice d’un individu qui réfléchit sur ce qu'il doit faire dans le long terme, assez peu influençable.  Ici on trouve aussi Pluton et la Lune noire conjointes Vénus,  symbolisant son sex-appeal, son magnétisme,  sa puissance et son attirance pour les femmes fatales, amazones). La maison X et la maison XI contiennent plus de planètes: ce sont les maisons de la vocation et des appuis. Des appuis, il en a eu : il fit son entrée dans le show biz avec comme marraine Line Renaud, Aznavour l’hébergea et le pris sous son aile, et il en avait besoin parce qu’en France, le rock’n’roll détonait à ce moment là dans le paysage musical français. Durant le début des années soixante, pour écouter Elvis Presley, il aurait fallu qu’on le trouve chez un disquaire, alors que les radios libres n'existaient pas et qu'on y passait que de la musique "respectable". Seuls ceux qui voyageaient connaissaient ce courant musical. Bien qu'il ait été complètement délaissé par son père (conjonction Soleil-Saturne faisant la froideur, le vide, l'absence, la dureté), Lee Hallyday le compagnon de la sœur de son père fut une figure paternelle pour lui : il l’aida dans son apprentissage, puisque dès son enfance, il apprit le violon et la guitare, la danse et le chant. Il fut sur les routes dès sa prime enfance, suivant le couple dans ses pérégrinations d’artistes de Music-hall (à cette époque, les salles de cinémas produisaient des numéros avant le film, et il voyagea beaucoup dans le nord de l’Europe notamment en Grande-Bretagne). Au cinéma, il découvre Elvis Presley qui s'accompagne à la guitare électrique, lâche la guitare sèche et, apprend  une de ses chansons traduite en français ( ce qui lui fit décrocher son premier contrat à Paris).   On peut l’appeler Johnny, le battant : mort et ressuscité au propre comme au figuré, au plan physique quand il a failli nous quitter en 2011*, au plan musical lorsqu’il a plusieurs fois fait des retours après des baisses d’audience dues au changement de courant musicaux (comme après son service militaire où les yéyés ont été détrônés par les Beatles, et les hippies). Chaque fois, il s’est adapté  grâce à une approche différente avec des auteurs comme Michel Berger dans les années 80, Jean Jacques Goldman, puis Chedid, etc. Il a un dessin de thème en type locomotive dont le leader - dans le sens horaire - est Mars, en domicile en Bélier,  qui avec sa Lune en Scorpion  font qu'il est doublement martien : la Lune et Mars forment un quinconce entre la maison III en Scorpion, la maison des Gémeaux, et la maison VIII, maison du Scorpion,  Pluton maître du Scorpion, est en conjonction avec Vénus et la Lune noire. Tout cela en fait quelqu'un de lucide et d'intuitif, prêt à en découdre s'il le faut avec le sourire,  même et surtout lorsqu'il a eu des galères comme lorsque le chanteur Antoine, l'intellectuel, s'attaqua à lui dans une chanson  avec sa phrase "mettre Johnny en cage à Medrano", il rétorqua dans une chanson avec la phrase "cheveux longs et idées courtes". Michel Polnareff n'a jamais eu cette adaptabilité.  Toute sa vie Johnny n’a jamais cessé de travailler : son opiniâtreté est due à la conjonction Soleil/Saturne, qui donne de l’obstination mais également un énorme sentiment de solitude généralement dû à des difficultés  familiales Johnny Hallyday, le bienheureuxrelationnelles avec le père et/ou à sa disparition, son absence de la vie de l’enfant, confirmé par ce qu’il en dit : son père avait abandonné sa mère lorsqu’il avait sept mois (mais il lui a transmis son fameux regard, son nom, et il est toujours vivant). Au niveau karmique, on trouve l'axe des nœuds  en maisons V/XI en Verseau /Lion, l’axe de la volonté, de la créativité : y sont contenus, l’amour, le jeu, les enfants, l'enfant "intérieur" en V, les amis, les projets, les plaisirs en XI. . Ce qu’on voit à côté, est la part de fortune, bonne fortunes, chance. Uranus, régent karmique,  le maître du Verseau, se trouve en maison IX, on voit que l’étranger lui apporte sa chance (Lee Hallyday, le rock’n’roll et Elvis Presley) bien qu’il ait fait une carrière essentiellement française (sa mère était française, son père belge, et Lee américain). Ce seront également des docteurs du Sinaï Hospital qui lui sauveront la vie. A sa naissance, le nœud nord venait d’entrer en maison XI, où il rencontre Vénus : c’est son charme, en plus de sa voix et de son talent scénique. Au départ, il se roule par terre et, il fracasse les guitares selon un style rock’n’roll, plus tard , c'est plus conventionnel, tout cela au cours d'une carrière de cinquante années, où il y a eu beaucoup de changements, allant vers une amplification des moyens, passant d'une guitare à de véritables shows, devant des milliers de spectateurs. (Maurice Chevalier lui avait conseillé de soigner ses entrées et ses sorties). Mais en définitive, pourquoi s’est-il toujours senti seul ? La lune en Scorpion est en sextile à l'ascendant Vierge et montre sa gentillesse que tout le monde reconnaît mais elle en fait quelqu'un d'angoissé, de secret et de timide, qui a souffert du manque de sa vraie mère qui ne pouvait pas ou ne voulait pas l'élever. (Mais il faut replacer, dans le contexte de la guerre, sa vie a commencé en 1943). La lune noire est certainement le mal le plus difficile à dépasser puisqu'elle sape sa Vénus, en lui donnant la sensation de manque et en apportant le manque. La Lune en Scorpion en carré aux nœuds y concourt  : ici il est certain qu'il doit dépasser son hyper sensibilité, et, s’il est heureux actuellement c’est qu’il s'est stabilisé avec une vie de famille, entouré par les siens. Le carré de l'ascendant à Saturne est sans doute aussi l'explication de son sentiment d'isolement, bien que depuis qu'il travaille, il ait  toujours été entouré, par sa cour et, ses amis. Ce carré au signe du soin qu'est la Vierge, ne l'incite pas à faire attention à sa santé, et jette une ombre sur son hygiène de vie, Neptune importante en I mais opposé à son signe des Poissons, peut ajouter au niveau de ses addictions qui furent connues, mais aussi de son acharnement au travail ! Voici ci contre le thème de sa disparition ce jour 6 décembre à 2 h 34 à Marne la Coquette, où l'on voit Jupiter en carré au nœud nord et sud . Mercure rétrograde est maitre des ascendants et Soleil natals, ici elle est conjointe à la lune noire, le tout carré à l'ascendant du décès à 7°. Mercure comme on l'a vu c'est le souffle, les poumons.  Saturne est conjoint à Mercure, or on trouve toujours Saturne, à la fin dans une position importante : fin du souffle.   La conjonction Soleil-Saturne natale va se reproduire en début du signe du Capricorne à 0° le 21 décembre quand Saturne et le Soleil entreront en capricorne... mais sans Johnny. Mars en Balance (donc opposé au Mars natal) leader dans le thème est opposé à Uranus carré à la Lune en opposition à Pluton qui se situe dans ce thème horaire, dans la maison IV, mort au foyer, carré à Uranus qui est carré à Pluton. La Lune marque l'instant t. Il y a aussi le carré décroissant du Soleil 14° à Neptune 11°. Johnny avait vendu plus de cent millions de disques, mais bien qu'il n'est plus rien à prouver, comme un artisan, il continuait...         voir aussi http://versusconformita.livehost.fr/2017/11/18/quels-transits-pour-johnny/      

  • La lune gibbeuse décroissante du 6, 7 décembre : type diffuseur

    La lune changibbesue decroissantege durant 28  jours, 12 heures et 44 minutes : selon la tradition elle porte en elle les symbolismes féminins se référant principalement à la fécondité. C'est selon Jung, la part féminine du masculin. Mais Ruperti dans son livre "les multiples visages de la lune" après Rudhyar dans "les cycles de la lunaison", s'est attaché à décrire le cycle évolutif dans le détail, lui attribuant des caractéristiques psychologiques (voir bibliographie). Actuellement, nous sommes dans la phase gibbeuse décroissante. On voit une lune décroissante qui fait un aspect, au départ, de sesqui-carré décroissant (soit 135°/225° sur le cercle) par rapport au Soleil. Le sesqui- carré est un période difficile, il y a des tensions avec les autres. Puis, elle passe par le  trigonelunes decroissantes - Copie décroissant (120°/240°), avant le  dernier quartier (elle est de plus en plus plate) le trigone donne une tranquillité, une harmonie entre la sensibilité et la volonté apaisée incarnée par le Soleil (à droite les stades durant deux jours). Elle passera au dernier quartier décrolissant de la période de 29 j. Cette période est nommée la phase six, décrite par Ruperti comme "type diffuseur, disséminateur"  :" de trois et demi à sept jours après la pleine Lune, on peut dire en analyse astrologique, que vous êtes quelqu'un qui va communiquer des connaissances acquises par son expérience, sa réflexion. La grande différence avec la gibbeuse croissante, qu'elle vient après le passage par l'opposition au Soleil de la Pleine Lune : le fait d'être en Lune décroissante développe un caractère plus introverti, prudent, réfléchi. Il  peut s'agir d'une personne idéaliste qui diffuse ses idées,  partage des informations, soutient une cause, influencée par le collectif, qui cherche à voir derrière les apparences. Il y a danger de perdre son objectivité, une possibilité de fanatisme à certaines époques, une vulnérabilité, la possibilité de perte de soi dans des projets de trop grande envergure pour ses moyens. Certaines relations peuvent survenir et bouleverser les habitudes. L'idée principale est qu' ici, il faut utiliser quelque chose de bon en soi, consciemment. Il s'agit à ce stade d'introversion objective qui augmente.

  • Atmosphére de ce week end du 2 et 3 décembre 2017

    Ce week-end il y a une opposition Mars-Uranus toujours d’actualité, vue la semaine dernière, Une conjonction avec Mercure, Saturne et la lune noire moyenne en fin de signe du Sagittaire et début Capricorne qui fait un énorme sextile avec Mars, action concertée, mais un peu détournée, duelle. Il y a beaucoup de choses dans ce ciel avec notamment la lune opposée à Jupiter qui montre que pour ce moment  la protection n'est pas totalement acquise et que ce n'est pas le moment d'engager des débats ou des affaires. Se produit aussi un carré supplémentaire Soleil 10°20 appliquant décroissant Neptune 11°30 : ce moment est intéressant, comment peut-on le décrire ? Comme une réflexion à avoir sur les valeurs des Poissons de tolérance, d’empathie, de spiritualité qui peuvent donner une ouverture, un éveil, mais aussi une désillusion, ce n'est plus le moment de croire que les choses sont encore possible dans les histoires d'affect, on peut être trompé ! C’est la dernière étape (cette année) pour anticiper ce qu’il y a à comprendre pour l’humanité avant qu’il ne soit trop tard pour agir ! Et, au plan individuel, c’est la fin des illusions entretenues durant l’année, tandis que le Soleil faisait le tour du zodiaque, au départ de sa conjonction avec Neptune, au moment du signe des Poissons, il y a neuf mois le 2 mars à 11°30 (thème ci-dessus) C’est un bébé sceptique, trompeur-trompé, conçu à ce moment-là, qui va naitre, mais le trigone Neptune-Jupiter le protégera du pire. Sous ces hospices, je donne un exemple que tout le monde connait : les injonctions sont toutes plus paradoxales, les unes que les autres et font qu’on ne peut agir de façon cohérente : prenons l’incitation des dirigeants à aller vers l’utilisation de voitures électriques, tandis que l’alimentation en électricité est de plus en plus menacée par la diminution programmée des centrales électriques devenues trop vieilles et dangereuses ! Prenez l’incitation à se chauffer autrement alors qu’on sait que le bois et le charbon dégage du CO2 et provoquerait encore plus de déforestation... Au plan individuel c’est pareil, les choses sont troubles, indécises, et il faudrait arrêter de se raconter n'importe quoi, car c’est le moment de prendre les décisions, de faire face à nos responsabilités au risque de le regretter plus tard,  de ne pas les avoir prises. Mars opposé Uranus est là pour nous en donner la force : ce sont des aspects difficiles mais énergiques, qui donne du courage pour trancher. Mars ne repasse que tous les deux ans au même endroit et bientôt Uranus ne sera plus là en face.

  • Le Brexit est fixé au 29 mars 2019 à 23h

    Un des événements qui marque l'année 2017 est le Brexit, qui est fixé au 29 mars 2019 à 23 h. Cette journée se situe au cours d’une période où les planètes sont concentrées entre le signe du Sagittaire et celui du Taureau. Toute la zone du thème hémisphère sud est vide, c’est bien un retrait de la vie communautaire !

    Avec Mars au descendant, comment mieux décrire la séparation entre l’Angleterre et l’Europe !

    Le nœud nord en Cancer indique le retour au foyer, la patrie, il est en carré avec Uranus en Taureau, en secteur V (déstabilisation, changements au niveau des finances, innovation dans le travail). Le nœud sud en Capricorne en conjonction à Pluton dans le Capricorne évoque la transformation et, la Lune vient marquer ce moment.

    Inutile de dire que l'ascendant en Scorpion est la tendance dure de cette affaire : dissimulations, tractations sous le manteau et manipulations pour obtenir des compensations, tractations d’argent (banques) mais conséquences non évaluées encore.

    On trouve ensuite Jupiter en domicile en Sagittaire, presque en fin de parcours du signe, qui apporte une note très positive - on se demande pourquoi ne pas avoir choisi un horaire légèrement plus tardif qui aurait mis l’ascendant en Sagittaire, mais un Sagittaire pour rejeter l'Europe, ça ne collait pas, car celui-ci est favorable aux échanges internationaux désintéressés.

    On peut considérer que le signe du Sagittaire est intercepté (ce qui est logique), puisque que la maison II commence à 0° du Capricorne, cette interception se retrouve en face en secteur VII des partenaires puisqu'il y a les maisons liées par le même signe, qui en sont la conséquence, maisons liées en Taureau et en Scorpion qui est l'axe des signes de l'argent (le sien et celui des autres, mais pas seulement) de même que le secteur XII de l'isolement  et le début de la I en Scorpion ! C'est bien aussi de cela qu'il s'agit : l'isolationnisme pour la protection des frontières, le Scorpion étant le signe du rejet.

    Ceci est maitrisé par Pluton en Capricorne en secteur III en compagnie de Saturne (morne perspective).

    Dans la maison II (money) en Capricorne,  Saturne est en domicile avec Pluton. C'est un ensemble sec et détonnant, la promesse d'économies, de privations, de restrictions et comme Pluton est le maitre de l’ascendant, avec ce duo, il y aura des changements de lois difficiles… Pluton peut aussi annoncer la manipulation de grosses sommes provenant de rétribution venant d'un seul coup comme un héritage, de gros gains.

    Le signe du Verseau en secteur III de l’environnement, des voisins signent la liberté, l'indépendance avec la Lune noire en compagnie de Vénus et de Mercure, elle-même en conjonction avec Neptune en signe des Poissons :  illusions/désillusions.

    Ici , on peut identifier Thérésa May à cette suite de planète  Lune noire Vénus Mercure !

    Mercure est prométhée direct - avant le Soleil- cela montre l'ambiance d’innovation, mais Mercure est collé à Neptune, c’est  idéaliste, un aveuglement quasi religieux, l’envie de vivre un moment sacré : retrouver la grande Albion.

    Vénus en exaltation en Poissons en maison III  montre que cela fait plaisir à la population "de proximité" des anglais "chauvins" (que les anglais me pardonnent mais ils le sont autant que nous). Ceci est bien l’écho de Vénus se trouvant en compagnie de Neptune, ce rapport montrant le sens religieux de ce Brexit (religieux venant de relier).

    Le Soleil est à 8° en IV en Bélier : le Soleil c’est la volonté, la IV le foyer, régit par la Lune, donc le Soleil ne s’y trouve pas bien. Le secteur IV montre aussi la fin des choses: la fin de la participation de la Grande-Bretagne dans l’Europe, et le début de son isolement.

    Le Soleil rencontre Chiron à 2°, entré depuis un mois en Bélier: c'est donc un nouveau début, une réparation des forces d'action, le début d'un nouveau combat pour agir comme bon lui semble. Chiron, c'est l'art de la guerre, ce n'est pas seulement l'art de soigner, c'est la lutte, pour renaître. Uranus en Taureau en V sonne comme un divorce, une rupture entre partenaires, associés! C’est l’explosion des valeurs de fidélité, de stabilité, mais aussi la capacité à vivre une union autrement, sans lien. On sait qu'on pourra toujours compter sur l'Angleterre en cas de problèmes sérieux. L'histoire nous le rappelle.

    Comment faire pour que le désir de sécurité du Taureau parvienne avec Uranus à dompter l’adversité du chômage, de la crise, de l’assimilation des diverses nations qui composent le Royaume-Uni ?

    C’est le défi qui va se poser à tous les pays (et à chacun d'entre nous) durant le passage d’Uranus en Taureau, durant sept ans. Vous aimez? alors likez...

  • novembre 2017“... ...”
  • Sale temps pour la planéte, drôle de temps

    Chaud devant ! Je fais ce petit mot pour vous dire de prendre des décisions avec circonspection ces jours-ci  : tout s'accélère avec l'opposition appliquante Mars 22° Uranus retrograde à 25° et le carré Mars 22° Pluton 17°42, décroissant et séparant puisque c'est le 19 novembre qu'il a été exact à 17° , journée qui peut avoir été difficile pour certains ! Pour le carré entre Mars et Pluton du 19, cela signifie que vous pouvez et avez tiré les conséquences des affaires qui se sont faites, produites durant la période précédente, affaires qui vous ont amené à vouloir changer votre situation d'une manière urgente, agressive éventuellement, et pour lesquelles vous avez longuement réfléchi. Pour l'opposition Mars-Uranus qui est puissante, éclair, il sera difficile de ne pas échapper à un affrontement violent qui se terminera probablement par une rupture, au moment de l'opposition exacte du 28 novembre. Vénus à 25° en Scorpion (en situation délicate déjà dans ce signe) va faire une quinconce exacte à Uranus en Bélier, dont le maitre est Mars en Balance mais opposé  à Uranus , et Pluton en Capricorne carré à Mars, comme on vient de le voir: les clashs sont évidents. Il faudra tout mettre en  jeu pour éviter la casse. La lune "caline" en Poissons conjointe à Neptune et trigone à Jupiter en Scorpion -caliente- voudrait bien éviter cela, mais la faiblesse n'est pas souhaitable dans les cas où la rupture est imminente, elle est même dangereuse car elle incline à la mollesse, elle peut cependant offrir un appui spirituel. Évidemment, ceci concerne surtout les personnes qui voient arriver ces transits en résonance des aspects natals qu'elles ont dans le thème, mais nous sommes tous dans le même bateau.

  • Le secret de famille

    "Le secret de famille est motivé par l’incapacité qu’a une personne à dépasser le niveau de conscience de la société et de la famille dans lesquelles elle vit ; son destin individuel est en porte à faux, avec les valeurs dans lesquelles elle évolue, elle se trouve donc en conflit avec son arbre généalogique, sa société, sa culture. Dans une situation pareille, la seule solution vraiment saine est pour elle d’accéder à un niveau de conscience plus élevé. Si la personne assume son acte, ou ce qui lui est arrivé, trouve une manière de communiquer avec sa famille de faire circuler la vérité entre adultes, coûte que coûte, le prix à payer pour les descendants sera toujours moins élevé. L'inconscient familial interagit avec l'inconscient personnel pour le meilleur et pour le pire." Si une déviation a eu lieu dans la famille, mieux vaut s’en ouvrir honnêtement à la communauté familiale. Chacun sera libre de penser, de réagir, en fonction de ses croyances et de sa maturité personnelle. Il est possible qu’une personne qui a été victime d’un abus, d’une situation frustrante, d’une injustice, ne reçoive pas le soutien de sa famille une fois le secret partagé. Quelle que soit la situation, quelle que soit la gravité apparente du secret, la vérité est toujours préférable au silence. Non pas en vertu d’une morale quelconque, mais parce que l’inconscient familial est toujours informé du secret, et que chaque membre de la famille le porte, par conséquent, comme son destin propre,  sans le savoir. Du point de vue de la conscience, la honte n’est qu’un fait artificiel social. Si l’on propose à un artiste: « dessine, écris, joue, ce qui te fait honte », il produira (peut-être) une série de dessins érotiques d’une qualité extraordinaire, ou un livre bouleversant ou un spectacle hilarant; les créateurs savent que la honte est un sas qui mène aux portes de l’inconscient profond. Tout ce qu’on retient par honte correspond en nous à un trésor caché, que l’on refoule par désir d’être « bien vu », similaire au désir infantile d’être aimé. Une personne qui a honte de ses actes ou de ses désirs sexuels, a en réalité besoin d’assumer la puissance de ce courant de libido qui la traverse, et de lui donner une forme qui soit juste, pour elle. Une personne qui a honte de son exclusion sociale a en réalité besoin de trouver la place qui lui correspond. Une personne qui a honte d’avoir été victime, a en réalité besoin d’être comprise dans sa douleur, son humiliation, et restaurée dans sa capacité d’être aimée pour ce qu’elle est. Le secret de famille, motivé par la honte, correspond à l’écart entre la vérité profonde des êtres et la pression sociale à laquelle ils ont dû faire face." Extrait de la "Métagénéalogie", qui est encore un autre mot inventé par Alexandro Jodorowsky pour la psychogénéalogie, dont on parle depuis le début des années 1980. "Ce mot a été vulgarisé au point de couvrir des pratiques diverses qui vont de la psychologie à des pratiques de médiumnité invérifiables. Mais leur point commun est qu'elles participent de la même prise de conscience, émergente depuis plusieurs décennies: l'influence de la lignée sur l'individu.

  • Le Soleil arrive en Sagittaire

    Dans le symbolisme du centaure mi-homme, mi-cheval, l'arc qui tire une flèche vers le ciel, montre bien son aspiration vers l'ailleurs qui est la quête de sa vie : il aime l'étrange, l’étranger, et les étrangers. On associe le Sagittaire aux missionnaires religieux car son équivalent dans le zodiaque est la maison IX, ceci actuellement n'a pas toujours bonne presse dans les milieux laïques toujours prêts à en découdre, mais il existe des vocations qui ont montrées leur dévouement et leur abnégation comme : Sœur Emmanuelle née le 16 novembre 1908 à 8 h 15 à Bruxelles, ascendant Sagittaire à 6°, Soleil Scorpion, Lune Lion, Jupiter en secteur IX, trigone à Uranus, maitre d'Ascendant. L'Abbé Pierre né le 5 août 1912 à 11 h Lion ascendant Balance, Jupiter en domicile trigone au Soleil-Vénus-MC -Neptune, planète dominante, de même qu'Uranus en domicile en Verseau qui nourrissait sa révolte et son humanisme, ci-contre.
    En effet, en tant qu'humaniste, le Sagittaire est un ami du Verseau, mais le Verseau plus hyperactif n'a que faire de ses théories. Le Sagittaire a des idées sur tout (il réfléchit beaucoup, lit beaucoup, s'instruit tout le temps), et n'aime pas tellement qu'on les discute. Sa largeur de vue est grande, mais comme c'est un signe de feu, il s'enflamme trop souvent dans les discussions où il veut absolument convaincre son auditoire (un bon conférencier). En effet, ce signe de feu n’a rien à envier au Lion dans le désir d’en faire « des tonnes » au niveau du beau et du grand. Comme le Lion, et le Bélier, il sait se montrer  généreux - s'il en a les moyens- la générosité ne se mesurant pas seulement à l'argent, il a le sens de sa grandeur et comme le Lion il a besoin de ses camarades.  Le glyphe de Jupiter est une courbe sur une croix,Mes Sagittaires la croix étant  la matérialité et la courbe la spiritualité, à l’inverse de Saturne. Jupiter avant la découverte de Neptune en 1843, était maître des Poissons, mais personnellement cette planète est  trop extravertie, pour s'accorder avec les Poissons, l'eau n'a que faire d'un tel feu, qui risque de l'assécher.  Ceci date de la période où on n'avait pas encore vu Neptune, son maitre, dans le viseur d'un télescope. Les Sagittaires veulent être des représentants de la société dans laquelle ils vivent et prennent souvent la parole et la direction des groupes sociaux, dans les associations par exemple. Aimant les théories, ils ont toujours une idée sur le feu. A chaque pas vers la recherche de la vérité au cours de leur vie, ils pensent qu’ils sont arrivés au Saint Graal, puis déçus ils repartent vers une autre découverte, jusqu’à la suivante qui la rendra obsolète. Car ce sont d’incroyables enthousiastes et dans les moments de certitudes, ils aiment convertir tout le monde avec détermination. Ce sont des personnes qui ne peuvent vivre sans convictions même s’ils ne les passent pas toutes par le scanner du doute, car "Jupiter arrose tout même les mauvaises herbes" (dixit l'astrologue Ch. Drouaillet). Les hommes sont fiers et, voient grands pour eux et pour leur famille. Les femmes qui ne sont pas différentes des hommes, ont généralement une belle allure naturelle, elles sont sympathiques et, mais vivent  d'une manière indépendante, car ce sont des signes masculins-yang, émetteurs d'énergie. Signe mutable, le Sagittaire peut être plus porte parole que leader , il n'a ni la force, ni l'entregent du Bélier signe cardinal, ni l’opiniâtreté du Lion signe fixe, mais ils ont une vision d'un futur plus humain, en commun et de ce qu'on devrait faire pour changer les choses. C'est le dernier signe de feu, dans la partie évoluée du zodiaque.On connait la volonté que Lady Diana mis au service des causes du SIDA, des mines anti-personnelles, des enfants en difficultés, Ascendant et maison XII en Sagittaire, Jupiter en Verseau, semi-carré à l'ascendant en secteur II et conjoint Saturne en Capricorne, Lune en capricorne conjoint nœud sud opposé Uranus, Mars, Pluton sextile ascendant. Tina Turner, née le 26 novembre 1939 à 22 h 10 Nutbush US, Sagittaire ascendant Lion, Jupiter Poissons en VIII,  trigone Soleil  Mercure Sagittaire en IV, chanteuse rock, sortie de l'enfer de son mariage et de son milieu artistique,  par la pratique du bouddhisme et par le travail pour s'occuper des enfants qu'elle et Turner avaient eu, et même des siens. *page 185, les aspects astrologiques de Rudhyar et Rael, page 55, les aspects astrologiques de Tierney * http://versusconformita.livehost.fr/2017/11/01/lady-diana-une-femme-bafouee/  

  • Le cynisme

    Cynisme : personne qui avoue avec insolence, et en la considérant comme naturelle, une conduite contraire aux conventions sociales, aux règles morales. On associe cynique et immoral.  Chez qui trouve-t-on cette attitude ? Dans quel recoin d’un thème se loge-t-elle ?  Cette attitude peut se retrouver chez tout le monde, c'est à dire dans tous les thèmes et avec tous les signes du zodiaques. Nous allons essayer d'affiner, puisque nous travaillons sur des symboles. Une conduite contraire aux conventions sociales peut faire penser au Verseau mais ce serait indigne du Verseau d'avoir des paroles cruelles. Cela n’a donc rien à voir avec une attitude uranienne, bien que quelquefois la planète Uranus vienne lorsqu’elle est mal comprise (et là j’insiste) se mettre au service de cette attitude : ne pas avoir peur de revendiquer une différence, qui se veut contraire en croyant en sa liberté de dire et de faire, heurter les autres par indifférence ou sentiment de supériorité ! En fait, faire de l'humour noire qui fait passer bien des idées, peut être une attitude Gémeaux, puisque celui-ci manie les mots comme on jongle ! On voit qu'on est dans les signes d'air.  Aussi posons la question de la Balance ? Peut-elle être cynique ? Elle peut l'être par snobisme, n'oublions pas que c'est le signe de l'exaltation de Saturne, qui n'est pas un tendre et que c'est la justice des hommes qui est souvent injuste, et la Balance peut prendre le doux visage de Vénus avec une attitude lénifiante, et comme le cynisme se nourrit de la faiblesse des autres, en tirer profit. Pourtant, il y a peu de tendresse dans une attitude de cynisme. Une Vénus et une Lune avides, trop des deux sont tout aussi en cause : en effet tirer la couverture à soi pour profiter de tout ce que l’on peut attraper , sans se soucier d’autrui est une attitude infantile et immature (on en vient au Taureau trop possessif et à la Balance trop faible). On sent le sadisme qui pointe son nez et, là c'est Pluton, le Scorpion. Quels aspects favorisent cette attitude ? Un Pluton ou un Saturne dominant, mal aspecté avec Mars, des oppositions ou des carrés, des sesqui -carrés. On peut parler ici  du procureur- Saturne. Pourtant, le Scorpion est la fin de l’ego, la dépossession, pour aller vers une conscience transpersonnelle dans le Sagittaire évolué. Le Sagittaire qui joue les sages peut aussi être cynique puisqu'il dit la Vérité, bien souvent sans se rendre compte de la portée de ses affirmations, qui ne sont que les siennes (certaines doctrines charpentées sont cyniques). Mais, le cynique est plutôt dans une attitude matérialiste, concrète comme une Vierge ou un Capricorne: "après moi la fin du monde" vous explique-t-il, avec des arguments de vendeur de voiture, comme un Gémeaux pourraient le faire, faisant fi des conventions pour tirer la couverture à lui, en le revendiquant, alors que même les morales laïques demandent la tolérance et la solidarité, sans lesquelles il faut le dire,  aucune vie en société n’est possible ! Qui n'a pas entendu la phrase, dite pour se dédouaner d'une chose répréhensible : "si ce n'est pas moi qui l'avait fait, quelqu'un d'autre l'aurait fait, alors j'ai profité de l'occasion". Le cynique est un opportuniste. Cet égocentrisme, peut venir d'un signe de feu comme le Lion qui est le symbole de l'ego, le Bélier qui est le "je", comme  une accentuation sur la maison I ou V du thème, mais les signes de feu qui sont plutôt généreux ne sont pas dans cette vision mesquine de l'humanité, mais peuvent être poussé par leur orgueil et leur esprit de domination. Et, enfin reparlons de l’insolence : cette insolence, la revendication sans vergogne d’une liberté uniquement pour soi (et ses amis), elle vient de la planète Mercure,  ou de  la maison III ,  avec un Mercure dominant, peut-être valorisé par un Jupiter  en conjonction, en carré ou en opposition, qui pousse le porteur à se vanter de ses défauts en voulant les faire passer pour des qualités (on parle de complexe de Tartarin et, on pourrait ajouter une surcompensation à cause d'un complexe d'infériorité qui fait, en rajouter) : "vous voyez je me vante de... je mens, je manipule, je me sers, je vole" , "je suis un battant sans scrupules" et "j’ai tous les droits car la société est mal faite, la vie est mal faite, je n’ai pas envie de me priver, je suis meilleur que vous, c’est mon droit." Et là tous les échelons de la société son concernés. En astrologie, on soulève le voile et, on se demande si les mauvais aspects aussi ne peuvent pas servir à quelque chose : le cynique est lucide, ce qui peut-être une qualité, mais son tort est de l’utiliser à son profit, il y a ici de ... la souffrance. Car en fait le cynique est malheureux, le monde l'a déçu et, il survit sans idéal. C'est cette désillusion qui nourrit son esprit un peu trop vif. On pourrait citer Coluche, dans certains de  ses sketches sur les codes des générations précédentes, qui n'étaient pas toujours drôles (même si on doit les prendre au second niveau... quoique !) et qui pourtant,  a créé les Restaus du cœur. Mais on sait bien que l'humour noire est une manière de dire des choses désagréables en faisant croire qu'on ne dit pas, tout  en le disant, ce que font actuellement pas mal de journalistes. On peut tout justifier et expliquer, le résultat est là, par exemple certains métiers de justice (avocats), de finance ("votre argent m'intéresse"), le journalisme, et les politiciens  utilisent le cynisme, et on peut y rajouter l'immoralité, alors qu'ils devraient servir l'équité, mais ne le font pas. Et, là on peut parler de Jupiter, et de Saturne qui sont des planètes sociales se liant pour faire les lois, donc liées à la parole et à l'écriture qui sont le domaine de Mercure.

  • Quels transits pour Johnny ?

    Les fans de Johnny s'inquiètent ce soir car il est entré à l'hôpital dimanche pour détresse respiratoire. Quels sont les transits aujourd'hui (en bleu) et les progressions (en rouge) ? Voici  le thème à droite du texte, l'étude natale a déjà été faite sur le blog en août 2017 (voir lien). La première chose qui saute aux yeux est le retour des nœuds nord et sud sur eux-mêmes, ce qui en soi mais n'est pas spécialement mauvais. C'est un changement de séquence de vie, mais cela provoque des changements importants, une prise de décisions. Il n'y a aucune planète natale en VI ou en XII, sauf actuellement le Soleil progressé en XII qui le soutient de son energie. Neptune sort de la VI à reculons : sur le plan de la santé, ce sont les virus invasifs, les nécroses, etc. Mercure est le maitre de l'ascendant Vierge et de Soleil, Saturne et Uranus. Saturne est significateur d'une altération de l'activité solaire. Mercure, c'est le souffle et la voix : dans les problémes de poumons, on juge le signe des Gémeaux, dans lequel ici, on trouve Saturne et Mercure et Uranus, le Soleil étant protecteur. Le physique étant symbolisé par l'ascendant vierge (les intestins) il est aussi maitrisé par Mercure. Sa santé jusqu'ici a été solide, malgré ses excès,sans doute dû à la conjonction Mercure-Uranus avec Uranus, régent du nœud sud (constitution solide  héritée de ses parents), Uranus étant trigone au nœud sud. Le régent du nœud nord est le Soleil. La Lune progressée  est arrivée sur Jupiter progressé en Lion  : maitre soleil et maitre du coeur (soleil progressé en maison XII de l'hopital, mais protecteur) Aujourd'hui 17 novembre la Lune est aussi sur la lune natal, l'ensemble pouvant donner une activation de la circulation du sang artériel, provoquant une vigueur passagère. Jupiter est maitre de sa maison IV en Sagittaire qui est le foyer mais aussi le début et la fin de la vie d'après l'astrologie traditionnelle. Saturne à 26° de transit dans la maison IV est en opposition au Saturne progressé en X, après avoir dépassé son Saturne natal, ce qui a du altérer sa santé, il s'y trouve en compagnie de la lune noire. Mercure en IV est  aussi opposé à Saturne natal en X, conjoint à Mercure natal, et on  retrouve  une conjonction Mercure-Saturne en opposition à Saturne Mercure intervertissant les conjonctions (ceci provoque des résonances), or on sait que Saturne est toujours là dans les mauvais moments, avec ou sans l'astrologie traditionnelle (Saturne mange ses enfants : illustration : peinture de Goya). Mercure progressé est entré en Balance à 2° et va se trouver opposé à Mars natal 14° en Maison VIII qui se trouve également avoir une opposition de Mars de transit à 16° secteur II, ayant dépassé l'opposition le 17  : on peut supposer que la crise actuelle a commencé lors de l'opposition appliquante dimanche 12 novembre à 13° et  exacte le 14 novembre. Mars progressé est arrivé entre Mercure et Uranus qui sont conjointes. Mars implique une violence, l'opération. Faisant beaucoup d'aspects, Mars peut agit positivement, et donner du sursaut, de l'energie, on a de bons aspects aux nœuds, à Saturne, à Mercure. Les maitres Mercure et saturne sont des dominantes, de même Uranus, qui en transit se situe actuellement en secteur VIII, en bonne posture de maison équivalente au Scorpion (transformation spirituelle). Il y a la reproduction de les conjonctions de Vénus et de Jupiter  entre le secteur III et le secteur XI, bien qu'en carrées, qui montrent qu'il est en de bonnes mains (chirurgien Jupiter, et soins Vénus). Vénus progressée est retrograde mais pile sur son ascendant... http://versusconformita.livehost.fr/2016/08/15/johnny-hallyday/  

  • Jupiter : une année favorable en Scorpion

    Durant son passage en Scorpion, Jupiter ne va pas aller d'un pas régulier, nous allons voir qu' il y aura des moments plus importants que d'autres, lors des transits d'autres planètes arrivant par aspect, d'abord de conjonction.   Il y a d'abord la rencontre avec le Soleil, lors de la nouvelle Lune et de la pleine Lune, comme la pleine lune du 4 novembre (ci-contre) où Jupiter a été en conjonction avec les deux luminaires, ce qui annonça une accentuation du yin : mettant en lumière toutes ces affaires sur les offenses graves faites aux femmes, dans le signe du sexe, et des affaires "pourries". Pour la nouvelle Lune du 18 , le Soleil ne fera plus de conjonction avec Jupiter mais Jupiter sera en conjonction avec Vénus : ce genre de conjonction commencée depuis quelques jours (Jupiter et Vénus étaient visibles dans le ciel) est un cadeau du ciel :  c'est une excellente ambiance pour les affaires de cœur, d'argent, la créativité artistique qui sera à son maximum (déco, etc) ...et, elle régénère le magnétisme personnel, ce qui entraine une  compagnie agréable, des rencontres favorables, des sorties, des voyages, le gout de la vie ! Vénus et Jupiter sont en trigone avec Neptune 11° (retro) et, ceci grosso modo jusqu'à la fin du Soleil en Scorpion (car Vénus s'éloigne vers le Sagittaire avec le Soleil), cela facilite l'inspiration, favorise l'imaginaire et la capacité à s'adapter, toutes les démarches socio-culturelles, Puis, lorsque Vénus sera sorti du Scorpion, pendant le mois de décembre, puisque Neptune reste autour de 11° il restera le trigone  de Jupiter à Neptune redevenue directe, qui orientera l'individu vers une vision spirituelle de la vie, l'attirant vers un désir d'humanisme, et de la compassion pourrait enfin se manifester dans l'atmosphère de cynisme actuel.  Jupiter sera à 16° en Scorpion le 31 décembre, puis avancera durant le mois de janvier lâchant le trigone, petit à petit,se mettant dès janvier en sextile avec Pluton en capricorne.  Grâce à sa rétrogradation en 2018, on retrouvera le trigone avec Neptune en cours d'année. Qu'est-ce qu'une rétrogradation ? C'est la vision d'un moment où deux planètes se croisent et et "semblent" reculer à cause de leur vitesse respective, comme deux trains dans une gare. Comme on le sait, pour toute planète vue de la terre qui parcourt l'Ecliptique  voit se phénomène se produire. Les planètes rapides font leur rétrogradation au contact du Soleil à la conjonction, tandis que les planètes lentes, la font au moment de l'opposition au Soleil et, ceci se traduit visuellement par une boucle (voir schéma extrait de "le blog d'un astrologue") Jupiter qui ne met qu'un peu plus d'un an à faire le tour du zodiaque fera une seule rétrogradation , dont je vais décomposer les moments.*  Le 11 octobre 2017, elle est entrée dans le Scorpion et elle en sortira le 9 novembre 2018 : le 30 novembre, elle est à 11° (elle avance vite), le 31 décembre à 16° (5° : déjà elle ralentit), elle est le 30 janvier à 21° (encore ), et puis, elle ne fait plus que 2°30 durant le mois de février se retrouvant le 28 à 23°30, Et ensuite  se met à rétrograder le 9 mars à 23°. Ce ralentissement l'amène face au Soleil en Taureau le 9 mai, moment de l'opposition à 18° entre le Scorpion et le Taureau. Toute la période d'avril et mai 2018 donne lieu à un trigone entre Jupiter et Neptune, dans le troisième décan des signes. Elle redevient directe le 11 juillet à 13°21. Elle a parcouru une dizaine de degré, les rétrogradations se font toujours sur une dizaine de degrés, mais la planète les faisant en arrière et en avant, elle fait donc 20° de déplacement, soit deux tiers de signe, ce qui lui donne une avance très retardée, durant laquelle le Soleil avance lui d'1°/jour : ainsi, s'opère le dècallage entre le Soleil et la planète rétrograde, or le Soleil symbolise notre volonté, notre super conscience. Quel sens intellectuel, psychologique, métaphysique pouvons nous donner à tout cela ? En fait, nous dit Rudhyar, il semblerait qu'avant d'arriver à l'opposition avec le Soleil, la planète dont le symbolisme est en relation avec notre psychisme, se laisse un temps de réflexion pour réviser encore, notre manière de penser. En faisant sa boucle, l'esprit opère un retour sur lui-même, dit Ruperti. La conscience, se replie pour opérer un éventuel changement d'orientation par rapport au Soleil, le père symbolique, soit pour revenir transformé, soit définitivement repliée sur elle-même. Et Larzul ajoute : sur le plan karmique, ”plus encore qu’une planète mal aspectée, elle situera un défaut notable,  dans le caractère du natif, d’où les conséquences dommageables”, aussi lors du passage en rétrogradation, si vous avez la même planète rétrograde c’est une occasion de réfléchir et de faire un travail correctif. Jupiter qui est une planète d'expansion, offre la possibilité de la réussite, mais cette réussite demande de partager, de gré ou de force, avec une personne qui devient une charge dans votre vie. Jupiter rétrograde, rappelle que dans ce cas la vie ne fait pas de cadeaux : la Némésis, la justice aux yeux bandées, sait sur vous des choses que vous ne savez pas dont elle demande le remboursement, dans ce cas particulier puisque Jupiter vous comble de ses bienfaits. Il y a trois passages au total sur les mêmes degrés du zodiaque : un passage à l'aller, un passage en arrière, et un au retour ce qui sera bouclé le 6 octobre 2018, lorsque la planète sera de nouveau à 23° du Scorpion, pour terminer sa course en Scorpion le 8 novembre 2018, où là elle fera  en un mois et deux jours. On a coutume de dire : "jamais deux sans trois". Le premier passage est une sensibilisation, un avertissement, le second un retour sur soi, la chose à comprendre ou à faire, qui devrait l'être au troisième ! En tout cas, les planètes semblent nous le demander. A nous de savoir quoi ... ce qu'on doit trouver en associant le sens de Jupiter et du signe du Scorpion, par le biais de son maitre Pluton là où il se trouve dans notre théme. Il faut toujours considérer le maitre du signe en cause, en ce moment Pluton en Capricorne, qui apporte son côté transformateur pour une demande d'éthique, de restrictions, de responsabilisation ! Ce calendrier vous permet de voir sur vos thèmes, ce qui est concerné, en terme de transits sur vos planètes, sur vos maisons. *(pour les planètes lentes  les rétrogradations durent plusieurs mois, pratiquement une fois par décan, mais la distance de rétrogradation est toujours plus ou moins de 10° en arriére)  

  • La maison VIII dans un thème

     La maison VIII  est en rapport avec le signe du Scorpion . Un signe donne une couleur, une vibration,  une maison est un secteur du thème qui est dévolu à une utilisation matérielle, mentale et spirituelle, et à laquelle on attribue des moments de notre vie . Il en résulte qu'il faut marier le sens des signes et de la maison pour faire la synthèse. Voici un résumé d'après un texte du livre "Les douze maisons astrologiques" de Ferdinand David. "La maison VIII  donne corps à la Maison VII (du couple) : les problèmes d’argent avec les associés, c’est le but de la relation, la manière de travailler ensemble, les solutions aux problèmes pour réaliser le but de sa vie, grâce aux associations maison VII. Il faut noter que : La raison d’être des expériences humaines symbolisées dans les six maisons-secteurs au dessus-de l'horizon (vie de relation sociale) nous apparaît comme étant la volonté de conduire à un accroissement de la Le mystére de la maison 8conscience,  tandis que les maisons  au-dessous de l’horizon conduisent, elles, à une expansion de la matière, de l’espace extérieur. Dans ces maisons il ne peut s’agir que de l’enrichissement de la conscience, puisque c’est le seul acquis personnel que l’homme emporte et, au moyen duquel il créera les conditions de sa renaissance, à l’image de la graine dans le royaume végétal...La maison VIII est le portail obligatoire pour franchir ces niveaux de changement de dimension. La maison VIII nous enseigne la façon d’opérer au mieux les nécessaires repolarisations cycliques de notre croissance : c’est ce qui explique la présence d’une maison VIII natale chargée, chez certaines personnes. La  maison VII étant l’opposition de la maison I, quand nous abordons la maison VIII cette phase d’opposition est dépassée et résolue en nous associant à l’autre. Toute opposition signifie un temps d’indécision : en  maison VIII,  nous nous mettons à vivre le début de cette seconde moitié et, il faut redéfinir un comportement, il s’agit d’une nouvelle existence, l’autre étant morte. Nous agissons pour nos intérêts, mais nous sommes obligés d’être créatifs, dans les limites de cette programmation, la Maison II ne présentant pas ce caractère. La maison II relève du signe du Taureau, de la Vénus Taureau et de la Lune. Elle nous permet d’acquérir des moyens physiques terrestresLa maison VIII nous permet la conscience des biens acquis, par la maison II. Les difficultés de la maison VIII ont leur source en maison VII, la  maison VIII traduit les conséquences des unions, les avantages et, les inconvénients,  notre capacité à renaître d’une situation nouvelle, ou l’obligation pour nous de mourir à certaines de nos habitudes. La maison VII s’adresse à l’entité dans sa phase adulte. Le genre de mort qui selon la tradition, est indiquée en maison VIII résulte de la maladie qui causera la mort ; cette maladie traduit un point plus vulnérable que d’autres de notre organisme, or nous avons hérité de cet organisme du fait de notre naissance qui est notre première association dans notre existence.  La Lune dans la maison VIII a tendance à signaler un danger pour la mère (de la personne porteuse de cet aspect) durant l'enfance de l’enfant, c’est-à-dire à l’époque où l’entité, utilisant les énergies de sa maison VIII, essaie de rejeter hors de ce corps hérité, les éléments qui ne la satisfont pas, ou bien, se débat en prenant conscience de l’association dans laquelle elle se trouve. La maladie doit aussi s’étendre à l’accident brutal, qu’en général, on ne considère pas comme lié à une maladie, mais qui au fond, est imputable à une déficience de réflexe ou à un mauvais choix. Quand la maison VIII natale signale que le père (Saturne, Soleil), la mère (Lune) ou le conjoint (Soleil) pourraient disparaître, ainsi que nos finances (Pluton, Vénus), ou bien que de graves maladies peuvent se produire, c’est que nous avons généré ce type d’’événements (nous héritons de ce type d'aspects astrologiques, de nos ascendants car le facteur de répétition est souvent à l’œuvre dans les familles ). L’héritage dit le lien : soit il peut bousculer notre façon de vivre, soit il imposera de nous réorganiser en fonction de son apport, ou en fonction de ce que nous attendions et, qui n’est pas arrivé. La crainte de la mort, que l’on voit en maison VIII nous renseignera sur une multitude d’autres peurs, qui ne sont que la peur de l' Inconnu.  Les colères et tous les sentiments violents qui ressortent d’une maison VIII négative en sont issue, tandis que le désir d’étudier les sciences occultes relève d’une VIII positive. La fonction de la maison VIII est de nous aider à franchir les grandes étapes, nous demandant de passer outre nos sécurités bloquantes.  La maison VIII arrache nos tuteurs quand nous n’en avons plus besoin, alors que l’on croit qu’il nous serait impossible de vivre sans eux, la  maison VIII peut faire le vide si nous avons « besoin » de cette exigence, mais c’est notre excessive résistance au dépassement de notre Moi, qui l’aurait généré avant notre naissance. La disparition prématurée d’êtres chers, répond bien souvent à la présence dans la maison VIII des planètes Vénus : fille, sœur, amante, Mercure : enfant, frère ou sœur, Lune : mère , épouse, Soleil, Saturne: pére, époux. Il est évident que leur disparition nous conduit à un autre type d’existence. Mars est souvent l’indication, qu’il nous faudra apprendre à nous montrer actifs, positifs, pour redresser des situations qui auront tendance à se désagréger.  Mars symbolisant l’énergie, prend des initiatives dans un secteur où l’énergie cosmique de base a pour fonction d’entreprendre la désagrégation de ce qui est mal structuré : il faut apprendre à maîtriser. On le traduit souvent comme l’indication d’un conjoint dilapidateur des biens de l’association, ou bien, la controverse autour d’un héritage ou l’attaque d’un point faible de notre organisme. Plus généralement, la planète Mars dans un secteur indique toujours que le sujet doit prendre des initiatives dans les affaires de ce secteur pour l’ordonner, le rendre positif mais, qu'en cas de passivité, les événements l’obligeront à subir les initiatives des autres. Dans les deux cas, cela veut dire qu’il y a un désordre et que quelqu’un doit rétablir l’ordre.. La sexualité est située en maison VIII mais elle relève aussi de la maison V (et de la maison I, du maître de la maison I). La sexualité est une énergie à partir de laquelle nous pouvons générer du pouvoir. La maison VIII nous demande de la mettre au service de l’union. Si cette énergie est désordonnée, puissante, exigeante, la situation née du mariage en maison VII, va exiger que le pouvoir soit dépolarisé au service de la croissance de la conscience et, non plus l’expansion de la matière, comme en maison V, (l’amour, la création relevant de la maison V et, la prise en charge des enfants de la maison VIII). Les énergies de la maison VIII, nous invitent à oser dépasser nos habitudes sécurisantes pour  aller vers cet Inconnu de nous-mêmes, nous menant de crise en crise, d’unions en unions, jusqu’à ce que nous découvrions le portail par où passer,  afin de trouver un espace nous permettant de libérer les énergies qui nous contraignaient et risquaient de nous détruire, il faut se débarrasser de tout ce qui est devenu inutile et, qui tient la place de ce qui doit naître dans la maison IX. La peur de la mort nous renseignera sur une multitude d'autres peurs, qui ne sont que la peur de cet Inconnu, que notre horloge intérieure nous demande de découvrir. La frénésie sexuelle, la violence, la colère, qui ressortent d'une maison VIII négative, n'est que la fascination inconsciente de l'inconnu et du besoin de puissance pour l'atteindre. Le désir de connaitre les sciences occultes résulterait d'une maison VIII positive ( on entend positif par le fait que la maison est habitée par des planètes bien situées dans le signe et la maison comme Uranus en VIII (héritages soudains éventuels, mais aussi ouverture spirituelle), Saturne est négatif car il draine des limitations, de la mélancolie, mais peu aider à se contrôler, Neptune est porteuse de dons , de mysticisme, (mais aussi de "folie"), Pluton est chez lui pouvant indiquer la transformation, l'ésotérisme et... des transactions financières, mais aussi des pertes. Il faut voir la planète qui maîtrise le signe de l'entrée, voir aussi si les planètes Mars et Pluton sont directes, rétrogrades ou interceptées en tant que maitresses de  la maison par analogie et les éventuels aspects formés par ces planètes entre elles.  Les maisons VI/VIII/XII sont des maisons à fortes capacité d'évolution. (schéma des maisons extrait du site  "la fée du ciel astrologue")  

  • Techniques astrologiques en mille mots : planètes en mouvement

    Les astrologue humanistes au vingtième siècle  (Rudhyar et ses amis, Edmund  Jones, le suisse A Ruperti, C Vouga et G Holley, Zane Stein, Stephen Arroyo, Schulmann ...) ont pensé qu’il était vain de travailler sur le zodiaque d’une manière figée comme le serait un plan de maison, car l’individu est susceptible de changements. Toutes ces idées ont été formulées dans des livres écrits durant les années soixante dix et suivantes (voir bibliographie). Rudhyar a mit en relief l’aspect cyclique de la vie sur terre, dont nous sommes inconsciemment imprégnés (durée des jours et des nuits, croissance et décroissance de la lumière). Cette notion de cycles est fondamentale dans l'astrologie humaniste du XXe siècle, et c'est ce qui fait la différence avec l'astrologie traditionnelle. Toutes les planètes figurant dans les éphémérides classiques avec lesquelles nous travaillons sont référencées jour après jour depuis des centaines d’années (éphémérides dans blog), on a donc une vision exacte des aspects qu’elles formaient avant notre naissance; en les étudiant, nous pouvons constater que nous naissons au milieu de cycles,  dans une situation qui existait avant nous  et, qui continuera après nous, dans un mouvement parfait d’horloge, nous avons pris le train en marche au beau milieu de ces aspects, c'est ce que j'appelle "notre tramway nommée désir" ! Et ceci a un sens qui dépasse notre vie simple de tous les jours. Ceci concerne les planètes en cause dans tous les aspects. Les aspects formés par les planètes, fixes, statiques sur le papier, peuvent être soit croissants ou décroissants et peuvent être appliquants ou séparants. Ces notions paraissent difficiles mais en fait c'est un petit entrainement avec son crayon à papier, et en regardant chaque planète, on peut la mettre en perspective avec une autre planète du thème pour voir quel est leur rapport -l’aspect appliquant entre deux planètes est comme une voiture qui roule en augmentant sa puissance mais qui quand  elle arrive sur un obstacle (l’autre planète), lui rentre dedans ce qui forme l'aspect exact; il y a 1° d'orbe avant l'impact et 1° d'orbe après l'impact. Dès le dépassement l'aspect est dit séparant. Il s'agit ici de l'aspect entre deux planètes à n'importe quel endroit du zodiaque, et l'effet est le même lorsqu'un autre aspect que la conjonction se forme. Exemple: sextil appliquant, exact et séparant, c'est la planète qui contacte qui fait l'aspect. Sur le schéma, la Lune va appliquer Jupiter, puis elle s'en sépare après avoir été en aspect exact. Sur le plan de l'orbe, cela met en jeu trois degrés seulement, 1° aspect appliquant, 1° aspect exact, 1° aspect séparant. Sur le plan psychologique, les choses se diluent plus difficilement, cela dépend des astres en présence et du signe dans lequel ils se trouvent ! Ce phénomène n'est pas le même que celui du sens croissant ou décroissant d'un mouvement planétaire. Rudhyar ("les aspects astrologiques"), Ruperti  ("les multiples visages de la Lune", et "le cycle du devenir"), ont choisi comme modèle de base le cycle mensuel des aspects entre la Lune et le Soleil, comme symbole de tous les inter-cycles entre deux planètes dans lequel la planète la plus lente est comme la mère de la planète rapide, sa fille. A la nouvelle Lune, qui est une conjonction, il y a fusion, mais en faisant un cycle, la fille se désengage progressivement de la relation; au premier carré croissant, où elle se doit d'agir (souvent dans la contestation) pour arriver à une opposition (pleine Lune de l'aspect), après laquelle elle revient vers la planète mère en passant par le carré décroissant où elle doit conscientiser son ressenti, pour être défusionnée de l'influence de la planète-mère. Ce processus, passe évidemment par les autres aspects que les planètes peuvent faire entre elles, dont certains sont plus favorables (quinconce, trigone, sextile) mais on prend d'abord les aspects de crise (voir schéma des aspects). Concrètement, pour le voir sur le thème, on peut faire un trait qui coupe le zodiaque en deux à partir de la planète la plus lente des deux planètes considérées, montrant l'opposition. Ce qui est à sa droite est croissant et  ce qui à sa gauche est décroissant, mais n'hésitez pas à tourner la feuille ou la tablette, la planète mère, la lente, peut se trouver en bas, en haut, car on lit toujours dans le sens anti-horaire, celui des signes. Pour vous familiariser avec ce schéma, je vous conseille de suivre la Lune dans le ciel tous les jours, car vous voyez bien la phase croissante et la phase décroissante, qui est d'ailleurs visible sur le blog, dans la colonne de droite. Pourquoi faire la différence ? D'un point de vue psychologique, ceci nous donne une attitude différente dans la vie. Les aspects croissants provoquent l’action, les aspects décroissants provoquent  la conscience (d’avoir ou pas fait ce qu'il fallait, de savoir ou de ne pas savoir).  Lors de l’aspect décroissant:  je ne suis pas obligée de passer par des situations pour comprendre, je viens avec  la prescience de ce que j’avais vécu précédemment, avant de renaître. Au niveau psychologique et potentiellement actif, on explique ainsi: dans un aspect croissant, pendant longtemps la personne désespère de ne pas réaliser son rêve, elle doit vivre des choses qui lui font prendre conscience que le rêve n’est pas la réalité, le sens de l’aspect  croissant "appliquant" se vit par les situations, les actions. C’est toujours la planète rapide qui travaille, puisqu’elle est la "fille" de la planète plus lente, qui est donc puissante, au début de l’aspect de conjonction. Par exemple  la Lune symbolise  les situations de ma vie courante qui m’obligent à me connaitre (elle fait au moins douze degrés par jour, touchant toutes mes planètes, tous les mois). Dans un aspect décroissant, "ça y est,  j’ai compris" ou bien, "je recommencerais au prochain cycle", soit dans quinze jours (Lune), soit dans quinze ans (transits de Saturne). C'est ainsi qu'on fait sans cesse les mêmes erreurs, d'une manière compulsive lorsqu'on agit de façon pulsionnelle, sans tirer les conséquences de ses actes, lorsqu'on n'essaie pas suffisamment de connaitre ses attentes et, ses besoins profonds. Si les  planètes sont  rétrogrades, visibles en marche arrière,  la personne refuse de s’adapter aux réalités de sa vie ou bien, s'y adapte de manière personnelle, en faisant des choix de désengagement  qu'il faudra qu'elle revoit pour solutionner sa rétrogradation et, en faisant du dégât autour d'elle. Lorsqu'une personne possède un amas de planètes, chaque planète a une situation différente, puisqu'on doit les prendre une par une, par rapport à leur vitesse respective. Lors des transits des planètes rapides, qui repassent plusieurs fois dans le thème au cours d'un laps de temps relativement cours, on peut suivre facilement toutes leurs phases, à partir de la conjonction : par exemple la conjonction Vénus-Mars va produire différents aspects entre les deux planètes durant deux ans, aspects qu'on posera ensuite sur d'éventuels points de nos thèmes personnels, pour mesurer leur incidence (en Vierge le 6 octobre 2017 à 19°30)  Autre exemple: la conjonction à venir en Sagittaire le 21 décembre 17, Soleil décroissant appliquant à Saturne, présente dans le Sagittaire. Dans cet aspect, le Soleil symbolise la volonté de la personne et Saturne dit la loi, ce sont aussi les deux planètes du symbole paternel. Le sens peut être que la volonté du Soleil est plus forte ou souveraine que celle de Saturne qui dit la loi. L'aspect décroissant est un moment de conscientisation d'un problème d'autorité mal gérée, qui devrait avoir été résolu à l'opposition qui s'est produite il y a des années. Auparavant, durant la semaine précédente, le Soleil s'approchera de Saturne en Sagittaire en aspect de conjonction appliquante décroissante, ce n'est qu'après, que le Soleil sera en conjonction séparante décroissante, avec Saturne derrière lui, ce qui recommencera un nouveau cycle du Soleil d'un an par rapport à Saturne, Saturne restant deux ans et demi dans un signe, tous les ans il y a une conjonction Soleil Saturne complète, tandis qu'il y a un cycle Soleil-Lune tous les mois.

  • La force du Scorpion

    Puisque nous sommes le mois du Scorpion, il nous faut aussi reparler du talent du Scorpion, (l'aigle de l'antiquité) une sorte de Phénix dont tout le monde connait le symbole : une intelligence puissante mais souvent froide, courage, capacité à renaître de ses cendres. Sa force, qui allie Eros (amour) et Thanatos (mort) a mauvaise réputation.  La symbolique du Scorpion dans un thème astrale se trouve au niveau du Soleil ou d'un Ascendant Scorpion mais peut également être dans un nœud sud en Scorpion, avec généralement un Pluton, et un Mars  angulaires, dans une maison VIII, avec un amas de planètes. Même un Mars et un Pluton rétrograde, ou interceptés, peuvent aussi attirer par un retournement, une forte charge karmique Scorpion. Dans les périodes Scorpion, quelqu’un vous montrera votre ombre, parce que seul vous ne la voyez pas, même dans un miroir. Vous avez besoin des autres pour vous montrer cela, pour découvrir ce que vous avez en vous comme trésors et pour soigner votre âme.4a1fb97d11d51c464353b5210348ec20 Charles Vouga grand chercheur et astrologue, décrit le Scorpion d'une manière subtile et étonnante dans Astrologie expérimentale. "Vous découvrirez ce qui rend le Scorpion un peu mystérieux et apparemment redoutable, surtout pour les naïfs et les simples, surtout pour les braves gens qui mettent toutes les cartes sur la table, comme le Bélier...Les soleils dans le Bélier fonctionnent comme s'ils ne doivent rien à personne, ils sont responsables de ce qu'ils font...ils ne leur vient pas spontanément de penser qu'il y a des sentiments secrets...Jusqu'à la Vierge vous pouvez vous désengagez, vous n'avez pas affaire à votre polarité. A la Balance, vous ne pouvez plus dire "je", vous dites "nous". Vous avez perdu la moitié de la liberté, et vous avez acquis quelque chose, croyez que cette moitié perdue, le Scorpion va vous le faire sentir. Presque tous les gens qui sont fortement sous la puissance du Scorpion ne peuvent pas se décider vite, ils sont secrets, parce qu'au fond d'eux mêmes, ils ne savent pas vraiment à quoi ils appartiennent et, comment ce à quoi ils appartiennent veut qu'ils agissent. C'est le signe complexe par excellence...Cette eau tellement vitale, c'est toute la puissance de vie qui est dedans et, qui cherche sa voie. "C'est le signe même de la puissance procréatrice. L'espèce (humaine) assure sa descendance dans le Scorpion, c'est le signe de la transmission des soleils de génération en génération, qui amène le soleil dans le visible et l'invisible... Quant on réfléchit à la fonction procréatrice, du père ou de la mère, chez les autres ou chez soi-même, on est forcé de dire qu'on a été l'instrument, sinon le jouet d'une puissance qui se servait de nous, alors que nous naïvement, on croyait simplement s'en servir et, c'est ce retournement du mystère de la sexualité qui est entièrement concentré dans le mystère du monde du Scorpion." "C'est ce retournement qui doit nous libérer, qui doit nous donner la perspective sur toutes ses forces dont nous sommes faits, dont on se sert mais surtout qui se servent de nous, selon les lois cachées, qu'on appellera la Némésie, la Justice aux yeux bandés (qui est celle du Scorpion et non pas la justice humaine qui est celle de la Balance), parce que ces lois cachées n'arrivent jamais à nous dire ce qu'elles veulent vraiment de nous et que les gens du Scorpion sentent qu'ils ne savent jamais ce que l'univers veut d'eux...Voilà pourquoi les gens du Scorpion sont très intrigués par la vie, par eux-mêmes et encore davantage par les autres, pour savoir mieux de quoi il s'agit et, les trois quarts du temps, il n'y a pas de réponse. Voilà pourquoi les Scorpions sont doués, si le thème le permet,  pour faire des chercheurs dans les domaines les moins apparents de la vie, ce qui fait des chirurgiens admirables, des docteurs de la médecine interne, tout ce qui est caché, tout ce qui fait partie de l'histoire de l'homme... Les gens croient que c'est un signe de perversion, et c'est une naïveté épouvantable...Il y a des gens qui sentent une certaine justice immanente qui leur court après, non pas pour leur apporter des roses en couronne, mais pour leur apporter des embêtements, des déchirures, des crucifixions, des formidables leçons...Le Scorpion c'est la boite de Pandore... Le Scorpion c'est ce que nous ne savons pas de notre participation, de nos droits, de nos devoirs, et de nos dettes vis à vis de notre société humaine prise dans tous les temps, car lorsque vous entrez dans la croix fixe vous sortez du temps éphémère de la personne, car cette croix se sert des temps pour développer un être qui s'affirme toujours d'avantage. Signe fixe, par conséquent signe où le soleil travaille sur lui-même dans une intériorisation, vers quoi il procède à une sélection de ce qu'il doit dépouiller et de ce qu'il doit acquérir. La loi d'équilibre est partout. Le Scorpion va faire que l'espèce humaine s'équilibre en tant qu'espèce et donc par ses membres et comme  la chaîne dépend de la force de chaque chaînon, le patron de la chaîne, la Némésis du Scorpion, vous court derrière. Quand le médecin est un Scorpion et qu'il a encore Jupiter dans le milieu du ciel ou dans sa VIIIe maison qui est son homologue (la maison VIII indique le dépouillement de la personnalité), comptez qu'il est poussé par une stratégie, par des forces extraordinaires et que son Uranus lui sert de point de transmission (Uranus : la pensée, les ressources et l'air du verseau), pour que lui à son tour, secoure d'autres membres de l'espèce qui sont ses clients.balance-2 Rien ne se passe dans notre contact avec les autres sans la Balance, qui est le contact avec l'autre, tous les autres. Il faut un contact pour se battre et pour s'aimer, se découvrir...La première des choses que fera la Balance, c'est la guerre : qu'est-ce que vous faites de l'autre et qu'est ce qu'il fait de vous ? Êtes vous le parasité ou le parasitant ? Tout cela balance, et le signe de la Balance pèse tout cela et dans quel intérêt ? Par ordre du Scorpion, qui n'est pas prêt de donner la réponse, parce qu'il est le signe de l'invisible et de l'inconscient, c'est là que va se faire le règlement de compte... Par exemple, vos parents qui reviennent à vous par le rêve, par l'inspiration, par toutes les formes de la médiumnité...et ce que les anglais appellent "avoir un squelette dans le placard". Ou bien on monte, ou bien on descend dans le Scorpion. On parle des héritages : bien souvent ils sont parfaitement inattendus, quelquefois parfaitement escomptés et pas donnés, et vous vous demandez pourquoi. La fortune aux yeux bandés, c'est le Scorpion, et quand on l'ôte, on est Uranus du Verseau (la lumière de la connaissance). Les héritages, c'est aussi tout ce qui vient du passé antérieur, non pas seulement de vos parents, de vos conjoints, tous les temps passés et ce temps-ci n'est qu'un temps dans une chaine de temps et si votre maison VIII est bonne, elle vous sortira de bien des calvaires, parce qu'elle viendra jouer son rôle dans votre vie ! Vous avez des droits qui sont dans l'inconscient en VIII, l'Uranus de votre Verseau vous les révèlera. Le Mars du Scorpion a pour fonction d'obéir à Uranus pour pouvoir aboutir à quelque chose de conquis pour toujours et qui s'augmentera au fur et à mesure de tout ce qu'on a extrait de l'eau du Scorpion pour le donner ensuite au Capricorne et Saturne du Capricorne attend que Mars est fini son travail en Scorpion pour pouvoir finir le sien. C'est "si tu fais ceci, je fais cela - donnant donnant"  et c'est pour cela que Mars est exalté en Capricorne*, dans la croix cardinale. Pourquoi Uranus est exalté en Scorpion  ? cet astre n'a pas le droit de se retirer de la bataille de l'individu, de se désintéresser des échanges et des participations à tous les étages d'un être avant que celui-ci n'ait trouvé son but final, la raison d'être de la personne. Uranus est le juge silencieux, Uranus préside à l'action de ce que Mars fait dans le Scorpion...et c'est seulement lorsque tout est dit, tout est fait, quand tout est devenu conscient de ce monde mystérieux du Scorpion, de nos rapports avec le passé, des débits et des crédits de notre Soleil, de notre Être, que le Soleil devient maitre du Capricorne (ceci s'entend dans le déroulement du zodiaque comme roue de la vie)."

  • Pleine lune du 4 novembre 2017

    La pleine lune du 4 novembre 17 s'est produite à 12° en Scorpion,  à 7 h 35 à Paris, et 6 h 35 à Londres-Greenwich, en aspect exact d'opposition avec le Soleil. Mais comme la vitesse de la lune est de 1° toutes les deux heures,  dès 9 h 30, cet aspect était séparant  à 13°, la force de l'aspect était plus forte au moment de l'aspect appliquant à 4 h 35 à Londres, à 5 h 35 à Paris. Il faut comprendre que bien que l'on voit la pleine lune dans le ciel durant presque deux jours, le moment de la pleine lune très exact est court : il ne dure que deux heures, car la lune avance d'un degré toutes les deux heures (dans le sens anti horaire, d'ouest en est). Voyez ci-contre un aspect de la Lune qui s'applique à Jupiter et ensuite qui se sépare de Jupiter ; il en va de même pour tous les aspects entre deux planètes, mais avec la Lune ça va encore plus vite. Quelle importance ? La planète, ici la Lune, est plus forte quand elle applique car elle a fait le tour du zodiaque et revient vers la planète lente, ici le Soleil, même si tous les deux ont avancés depuis la Nouvelle Lune (puisque le Soleil avance de 56 minutes par jour, tandis que la Lune avance de 12/13 degrés/jour). La Lune fait un tour de zodiaque durant le mois de 28 jours/29 jours, et il y a selon les années douze ou treize nouvelles Lunes, et autant de pleines lunes. C'est le rythme féminin. Ce sont des mouvements planétaires qui agissent plus sur notre vie physique, que sur les grandes décisions, les grands événements, plutôt affectés par les tendances lourdes des aspects plus lents.Voyez comme Jupiter en Scorpion attise les questions sexuelles sociétales, comme déclencheur de réactions en chaines : affaires du harcèlement qui a démarrée avec Harvey Weinstein, qu'on avait déjà connu avec le réalisateur Roman Polanski et le photographe David Hamilton, exacerbé par la disparition d'Alexia Daval ! Relisez aussi l'article sur l'entrée de Jupiter où j'ai écris le 10/10 : Il faut bien reconnaitre que chaque fois qu’une planète lente passe en Scorpion  comme Saturne, Uranus, Neptune ou Pluton, la société voit des changements en matière de lois au niveau des questions de mœurs : argent, sexe, mariage, contraception, procréation, mais aussi maladies et progrès médicaux. Ce week end, cent femmes lancent un manifeste pour demander des lois contre le harcèlement et la violence. Les anciens ne s'y sont pas trompés, qui se servaient des calendriers lunaires pour faire pousser les plantes, car ils s'étaient aperçus que les mouvements de la Lune faisaient naitre les enfants, et énervaient les gens sensibles jusqu'à provoquer des crises cardiaques : en effet, notre corps étant composé de 70% d'eau au moins, l'attraction de la lune agit sur cette masse d'eau et, nous subissons  son action, nous les femmes, comme la mer connait les marées. Les hommes sensibles sont aussi concernés (le yin et le yang étant en chacun de nous). Aussi, la Pleine Lune demande de garder le plus grand calme pour faire face à nos mouvements physiques intérieurs et aux caprices de la météo !

  • Lady Diana : une femme bafouée

    Cette année, nous célébrons le funeste anniversaire de la disparition de la tendre lady Diana, le 31 août 1997, (en même temps que celles de Dodi Al-Fayed  et le chauffeur Henri Paul), Prenons le cas de Diana née le 1er Juillet 1961, à 19 h 45 à Londres. Elle est Soleil Cancer ,sous  dominance de la Lune, et ascendant Sagittaire sous dominance de Jupiter, aussi ce sera mon exemple  pour l'arrivée du Soleil en Sagittaire, ce 22 novembre 2017. La Lune est dans le même signe que Jupiter éloignées de 20° l'une de l'autre,  et, selon C. Drouaillet, sur le plan du caractère, on peut considérer une tendance de conjonction. Ici cela indique une soif de gloire, peut-être une tendance à fanfaronner, même si c'est dans le signe du Verseau, signe de l'éveil : c'est bien ce qui s'est passé. Lady Diana était une jeune femme ambitieuse bien qu'encore fragile et timide, pleine d'illusions (Neptune en Scorpion au MC), contente d'avoir "décrocher le meilleur partie d'Angleterre", elle est devenue la passionaria des mines anti-personnelles et, des malades du SIDA, jusqu'à devenir une icône pour le peuple qui en a toujours besoin. On remarque dans ce thème deux signes interceptés, qui  sont généralement  source de dilemme, partiellement résolus par les maisons liées par le même signe. Tous les axes de signes peuvent être interceptés dans un axe de maison, mais celui des parents et du potentiel de pouvoir familial est particulièrement important, aussi les astrologues en ont fait le second axe angulaire, pivot du thème. Chez Diana, cet axe de signes interceptés en Cancer et Capricorne est sur l'axe de maisons I/VII et, dans le sens inversé Capricorne-Cancer. Il se superpose donc au premier axe angulaire de l'identité et de l'alter ego. L'ensemble de cet axe représente la puissance, le potentiel hérité en Cancer et, projeté dans la Société, en Capricorne. L'axe des signes de Cancer-Capricorne  fournit comme les autres axes une double significations, celle du caractère au niveau des racines et de ce que l'on en fait et celle du symbolisme familial. D'autre part, dans ce cas particulier de la maison I, un signe intercepté dans une maison I constitue un second ascendant qui se révèle progressivement au fur et à mesure de la vie. (J'ai pu le constater dans les retours, en analysant des thèmes). Ce second signe est mal appréhendé, la personne ne se rend pas compte qu'elle se comporte à la façon de ce second signe, elle s'identifie, si elle est bien identifiée au premier, alors qu'elle manifeste souvent les attitudes du second. En effet,  les comportements que symbolisent les signes sont très différents : dans le zodiaque les signes qui se suivent ne se ressemblent pas du tout, il y a une évolution qui part du Bélier et qui va jusqu'au Poissons, mais des Poissons au Bélier, nous sommes dans un complet renversement. L'un est la fin de toutes choses, et l'autre le commencement. L'un est féminin yin, l'autre masculin yang. Ils ont des maitres différents dans des signes différents et dans des secteurs différents, ce qui provoque des attitudes opposées, surprenantes par leur volte face. Un Capricorne en second ascendant, tout en étant un signe féminin d'intériorité, mettra l'accent sur la réussite sociale, l'ambition, la vocation, le sérieux, l'éthique, la sévérité, la perfection, au niveau du caractère et du comportement, surtout après le premier passage de Saturne (après 29 ans), alors que le Cancer aurait mis l'accent sur l'enfance, la jeunesse, la famille, le nid. On voit bien que la polarité s'exerçant, il y a eu tout cela dans la vie de la princesse qui était jeune lors de son mariage, mais qui a bien évolué, après la naissance de ses enfants. Il faut d'abord se poser la question : quels sont les maîtres du Cancer et du Capricorne ? La Lune, maitre du Cancer concerne les habitudes du quotidien, besoins personnels, patrie, célébrité, inconscient, et la mère, l'infirmière, la sage femme, et. Saturne, maitre du Capricorne concerne les lois, les fondations, les limites et, comme métier tout ce qui structure dans un domaine solide, sérieux comme l'architecture et, surtout le père "qui dit la loi". Saturne est rétrograde et intercepté, (père ressenti comme absent,  refus de l'autorité, des lois, des règles). Ces planètes vous disent, qui et ce qui, est source d'éventuels problèmes dans le domaine des maisons. On remarque que la Lune est karmique car conjointe au nœud sud, avec un potentiel de liberté (sa mère a divorcée), qu'elle est en secteur II le secteur de l'argent, des ambitions personnelles et du talent. .Cette lune est opposée à un amas de planètes dures et dites violentes, composé de Mars, Pluton et, même de la Lune noire dans la maison VIII,  en domicile de maison,  auquel on ajoute Uranus, régente du nœud sud, en opposition à son signe, au nœud nord (le but à atteindre). Pour Lady Diana, ces oppositions furent celles qu'elles rencontra  face à la reine mère Elisabeth II, qui pourtant l'avait choisie et, face au prince Charles qui était l'amant de Camilla, et finalement pour ce monde fermé qui est régit par une étiquette qu'elle ne voulait pas subir. La Lune est la planète la plus rapide, elle avance tous les jours et elle reste deux ans et demi dans un signe lorsqu'on la fait progresser, ce qui fait des lectures intéressantes et différentes, il n'en demeure pas moins qu'il y a un problème avec de telles oppositions, pour quelqu'un qui est Soleil Cancer, Mercure Cancer, dont c'est la gérante. Ce qui la rendait si attachante était le Soleil en trigone avec la Lune, maitre du nœud nord, en sextile à celui-ci, (ce qui renforçait sa luminosité), mais aussi sa Vénus en Taureau, qui se traduit généralement par une grande demande d'affection et de nourriture, mais aussi source de beauté, ici en secteur V de l'amour et des enfants, expression de son ego, mais  formant des carrés à l'ensemble. Jupiter situé en maison II,  indique  la chance financière : conjoint à Saturne il s'agit d'une association qui ne se fait que tous les vingt ans, qui est considérée comme bénéfique. Mais Jupiter est semi-carré à son ascendant Sagittaire, et carré à Neptune maitre de la III, la fratrie, et l'entourage proche, ce qui le marque du sceau de la désillusion. En outre, elle peut aussi ici accentuer le fait d'une certaine demande excessive de liberté et d'originalité, du fait de sa position en Verseau ! Puisqu'on a deux grandes maisons, avec un cercle de seulement 360°, on trouve automatiquement deux petites maisons de moins de 30°, ayant 2 cuspides-entrées liées par le même signe, donc par le même maitre, pour lesquelles les planètes maîtresses prennent une grande importance. Il s'agit des maisons XI et XII  en Sagittaire liées par le maitre Jupiter et V et VI, en Gémeaux liées par Mercure. Comme nous avons vu Jupiter ,nous allons analyser Mercure. Mercure est rétrograde -Prométhée : située avant le soleil dans le signe- encore conjointe au Soleil en Cancer. "Mercure se lève avant le soleil, il est étoile du matin, il symbolise le "jaillissement spontané" du mental (mentat, pour traduire "mind" chez Rudhyar, page 253 et suivantes), qui se traduit par des savoir-faire innés. Ces personnes sont intuitives plutôt que logiques, ne se fiant pas à l'accumulation d'expériences passées pour en tirer des conclusions... Le mental bondit vers le futur, en essayant de focaliser les idéaux qui devraient devenir réalités de demain, et au fur et à mesure de l'élongation en avant, les fonctions mercuriennes sont centrée sur le défi de projeter un comportement concret, qui servira à l'accomplissement du potentiel solaire". Cette analyse montre que Lady Diana savait ce qu'elle voulait faire de sa vie, mais qu'il y a eu maldonne. Comme elle l'a dit "je n'étais pas faite pour le job".

  • octobre 2017“... ...”
  • Les maltraitances : Marie Trintignant, symbole de toutes les victimes

    Tout le monde connait l'histoire de Marie Trintignant née le 21/01/1962 à 13 h à Paris, morte  le 1/08/2003 à 10h 20 à la suite de coups portés par Bertrand Canta* à Vilnius en Lituanie,  durant un tournage  (elle avait Mars en maison IX en Capricorne). Bertrand Cantat, était né le 5 mars 1964 à Pau dans les Pyrénées-Atlantiques. Elle avait un Soleil Verseau  en X avec un Ascendant Taureau, alliance d'un Soleil évolutif et d'un signe ascendant concret et sensuel entrainant une personnalité qui pouvait éventuellement être dans une dualité intérieure, dualité renforcée par une interception des signes Vierge - Poissons et des secteurs liées IX et X par Uranus, qui sont d'une grande indépendance.Cependant quand on voit que le taureau se situe à presque 30°, on peut se demander si l'heure est exacte tant l'ascendant Gémeaux pourrait lui convenir. Les Gémeaux sont plus léger, ils sont dans la communication, mais ils sont plus instables, changeants, capricieux. Evidemment, cela change l'analyse et c'est Mercure qui devient maitre de l'ascendant, au lieu que Vénus en IX mais on peut quand même y accorder beaucoup d'importance, car en conjonction avec le Soleil. Mercure se trouve en secteur X et en Verseau ce qui accentue le besoin de liberté et d'indépendance. Il faut donc conjuguer les deux, l'ascendant taureau et l'ascendant gémeaux sans choisir. Jupiter et le nœud sud conjoints en Maison X indiquent l'hérédité la famille, la structuration d'un père, ou d'une mère forte (en fait les deux). Avant d'aller plus loin, il faut parler de la conjonction Soleil - Vénus et Saturne : Le Soleil conjoint à Vénus  donne une accroche positive avec le public au MC, en étant en trigone avec le taureau : elle aurait eu encore une belle carrière devant elle, Vénus étant conjoint Soleil. A cette époque, elle enchainait les tournages et les rôles au théâtre. En même temps, elle subissait le blocage de Saturne dans chacune des taches qu'elle entreprenait alors qu'avec un Mars en Capricorne, elle devait travailler avec acharnement. La conjonction du Soleil avec Saturne affecte Vénus et bien sur, en face elle affecte la Lune, apportant sécheresse, froideur, abandon, dureté. Cet aspect karmique montre son ressenti au niveau familial, autant au niveau du père, que de la mère, avec lesquels elle continuait cependant à travailler en harmonie apparente, et pour lesquels elle avait amour et admiration (qui l'étouffait surement). Le Soleil en Verseau est maitre de la Lune en Lion, donc tous deux sous la dominance d'Uranus, de même que le nœud sud qui ramène les atavismes familiaux : c'est donc une prédominance d'Uranus, alors que le nœud nord est en Lion demande de manifester son ego, et sa créativité personnelle. Mais l' axe de la créativité V-XI*, maitrisé par analogie par le Soleil et Uranus se voit face à une interception de signes Vierge et Poissons. Le Soleil est aussi maitre de deux maisons, la IV et la V, IV dans laquelle se trouve la Lune interceptée au nœud nord (qui signifie la finalité d'aller vers plus de mère, de devenir une mère, en maison IV, en plus).  Que pouvait signifier chez elle l'interception des signes de la Vierge et des Poissons ? Le signe des Poissons demande la fusion émotionnelle de la Vierge et l’attention aux autres, mais le penchant naturel étant de trier soigneusement, provoque le rejet des autres plutôt que le contraire ! Vierge et Poissons sont mutables, il y a un besoin de changement mal contrôlé. Le signe des Poissons féminin veut fusionner : l'interception, est un paradoxe constant et ce sont les autres qui s'en rendent compte, car ils ont des attitudes changeantes avec les trois énergies, qui se succèdent dans une seule maison. Mercure,  planète maîtresse de la Vierge, est conjointe au nœud sud en secteur X (qu'on attribue tantôt à la mère, tantôt au pére, en fait au modéle). Ici on peut penser aux éventuels avortements de sa maman, Nadine Trintignant (qui avait signé courageusement le manifeste des 343 salopes dans le Nouvel Observateur avant le vote de la loi Veil de 1974), car Mercure et Jupiter au nœud sud, ce sont les possibles enfants  d'un passé karmique (d'après la transgénéalogie, le clan charge inconsciemment, les femmes des générations suivantes, de faire des enfants pour compenser ceux qui sont morts violemment). Aussi Marie, l'indépendante, avait-elle eu quatre enfants qu'elle adorait, avec des papas différents, avec lesquels elle essayait de rester en bons termes. Mais au niveau amoureux, son besoin de fusion était un rêve qu’elle ne pouvait atteindre avec les hommes, du fait de son sens critique Vierge en V. Neptune et Jupiter étaient les maitres des Poissons, tandis qu'on voit Pluton, maitre du Scorpion, donc de Neptune, en carré avec toutes les planètes, en secteur VI du travail. Ceci peut faire comprendre pourquoi elle jouait des rôles sensibles, troubles dans lesquels elle passait par des choses violentes, dérangeantes (rôle de la chanteuse Janis Joplin, morte à 27 ans, qui lui avait été la cause de sa rencontre avec B Cantat). C'est un Neptune bien difficile, en apex d'un double carré, dont le point de résolution se situe en maison XII (être isolée, se replier pour survivre, récupérer, pour éviter la déprime). Si Neptune fait beaucoup pour l'apport artistique, il est aussi vecteur de conduites addictives. Les Poissons interceptés dans la Maison XI,  peuvent aussi faire penser ici, qu’elle avait des visions trop idéalisées, le Verseau en signe d'entrée de la maison montre son côté "cool", mais Uranus est rétrograde, conjoint à un Pluton rétrograde et surtout conjoint à la Lune noire,  le tout opposé aux planètes en Verseau et, carré à l'ascendant Taureau. La présence de la Lune noire dans la maison V donne du magnétisme, mais peut aussi faire adopter une conduite ambiguë ou difficile, dans les relations sentimentales. Chiron se trouve à 4° en Poissons opposée à Pluton et à la Lune noire, toutes deux sur 9° en Vierge ! C'est un combat contre les ombres de son inconscient. Cette suite de planètes au FC, vient entacher la bonne marche de la lune conjointe au nœud nord, carrée à Neptune. Voici ce que dit Iréne Andrieu dans son livre "psychologie des interceptions" " L'axe V/XI avec une interception, c’est la difficulté à se percevoir en tant que participant à part entière à la vie de la société - à cause des identifications aux héritages familiaux en Maisons IV/X : ce qui veut dire que la famille exerce une trop grande pression sur l'individu, qui se sent perdu, petit, pas à la hauteur. Cependant cela dépend des signes inclus dans cet axe qui ont diverses possibilités. Ce manque accentue les réactions égocentriques, car la Maison V, c'est le Lion." "La personne met tout en œuvre pour contrecarrer les modèles reçus en Maisons IV/X, mais se fait du tort en refusant ce que lui propose la maison X (les aides de la société, des amis) ": Marie avait comme modèle une famille d'artistes talentueux qui avaient su rester en bons termes, en vivant d'une façon de bourgeois bohèmes, avec lesquels elle travaillait dans le théâtre et le cinéma, ainsi qu'avec ses compagnons qui faisaient partie du sérail, avec lesquels elle avait fait une famille recomposée, il y avait une difficulté à s’insérer dans la société normale par le mariage, les choses établies.Elle réunissait tous chaque été, les pères et les enfants, ce que B. Cantat n'a manifestement pas voulu supporter (source du conflit ayant entrainé les coups). "La personne porteuse de cet axe, avoue avoir passée son enfance dans une relative inconscience de ce qui se passait autour d’elle, et de n’en garder aucune mémoire (non implication, absence de désir de relations)" : il est possible que ceci est continué dans la vie de femme de Marie. "La personne est spectatrice de la vie. Elle ne peut rien investir sur l’avenir, dans la mesure où elle est incapable de définir une direction de vie. Elle laisse aux autres, bénéfices et initiatives de leurs interventions. Il y a une demande de reconnaissance unilatérale : une bonne position solaire ou uranienne constitue un atout, mais s’ils sont interceptés, l’égocentrisme est totale." Or chez Marie, Uranus est intercepté. L’interception évoque l’organisation marginale plutôt qu’une participation à la vie collective (en Maison XI), ce qui revient à faire cavalier seul, quelques soient les opportunités réelles"."En présence d’une planète directe interceptée, la personne sera ignorante, absente, dans les domaines de la planète" - ici Uranus est maître du signe intercepté, "la liberté est vécue à un niveau empreint d'exagération ou est déniée, alternativement. Il ne s'agit pas de la liberté intérieure, mais d'une explosion incontrôlée." "Il faut aller voir les modes de compensations dans le thème, dans les maisons liées." "Les maisons liées par le même signe et le même maitre ont  l’obligation d’effectuer une double tâche et doivent dépasser leurs limites pour répondre à l’attente des deux maisons." Ces maisons sont fortement sollicitées par le porteur et par la vie. "Il faut maîtriser l’énergie importante représentée par le maître du même signe, pour que le thème ne soit pas déséquilibré. (chez Marie il s'agit d'Uranus retro et intercepté qui ne peut pas être maitrisé, et du Soleil, bridé par Saturne). Ces maisons traduisent ce qui devrait être entrepris pour résoudre le problème posé par l'interception. C'est en elles que résident la solution et, c'est ici que va s'opérer le changement nécessaire." Donc les maisons X et XI et IV et V. "Les planètes représentant des fonctions psychologiques* qu’il faudra développer, elles ont le pouvoir de dénouer les blocages et d’amener l’individu vers une orientation positive. Comme elles sont aussi maîtresses d’autres maisons qui deviennent associées, ces maisons participent aussi à la résolution du manque, dans le sens où elles subissent et sont stimulées en retour selon l’évolution de la planète utilisée comme maître quelquefois trois fois  du coup la planète devient dominante. * Sa mère, la réalisatrice Nadine Trintignant avait courageusement co signée le "manifeste des 343 salopes" qui revendiquait le fait d'avoir avorté à l'étranger, montrant par là, l'hypocrisie de la situation en France en 1971 et, cela pour soutenir une jeune femme accusée d'avoir avorté en France, qui elle, risquait la peine maximale (la dernière condamnation à mort date de 1971). C'est le début du combat pour la loi Veil de 1974. *En janvier 2010, le suicide de son épouse Kristina Rady, son meilleur défenseur lors du procès de Vilnus en Lituanie, a ravivé le malaise. Un malaise d’autant plus fort qu’il a été suivi de révélations autour d’un appel dans lequel elle affirmait avoir reçu des coups du père de ses enfants. Voici l'intégralité de ce message décousu, enregistré six mois avant son suicide, en  Juillet 2009, deux ans après la sortie de prison de Bertrand Cantat, Krisztina Rady : «Hier, j’ai failli y laisser une dent. Il m’a balancé mon téléphone, mes lunettes. Il m’a jeté quelque chose de telle façon que mon coude est totalement tuméfié et, malheureusement, un cartilage s’est même cassé.»  Iréne Andrieu "Psychologie des interceptions" : Les livres les plus complets sur les interceptions sont  celui de Donald Yott, un astrologue humaniste karmique américain traduit intitulé "signes interceptés et réincarnation", celui de Anne-Sophie Desvouge "les signes interceptés, les planètes interceptées, les duplications et le karma"

  • Les planètes rétrogrades dans un thème

    L'évaluation des planètes rétrogrades (marquées d'un R) est intéressante pour essayer de connaitre le potentiel et le futur d'un individu, sans préjuger des capacités de ses réactions car il a son libre arbitre, même s'il les vit, sans forcément s'en rendre compte comme une sorte de fatalité, puisqu'il ne connait que cela. Quand il y en a plusieurs planètes en rétrogradation à la naissance, les astrologues karmiques pensent que ce serait une affaire mal terminée dans le domaine de la planète, lors  d'une vie antérieure (mais on hérite aussi des aspects de ses ancêtres (qu'on a choisi dans la théorie de la réincarnation). Selon la logique que l'on accepte d'adopter comme hypothèse de travail, de toutes façons, on arrive à des résultats semblables. Quel est l'effet des rétrogradations sur une planète ? Cela donne des personnes contestaires (indépendamment de la situation d'Uranus dans le théme) malgré l'apparence de réserve, souvent adoptée par celles-ci. La personne bout intérieurement, elle s'ennuie, elle refuse le statu quo, elle a du mal à s'intégrer dans la société, elle passe par des périodes d'isolement, elle cherche à comprendre plus qu'une autre, le Pourquoi et le Comment. Dans un thème, les planètes rétrogrades sont des défis : c'est le mot qu'on emploie pour dire que c'est plus difficile que si elles étaient directes. Leur énergie est stoppée, on lutte contre une vague qui reflue. Les planètes rétrogrades vous font prendre dans la jeunesse des automatismes que vous aurez du mal à abandonner si le retour au direct se passe dans la seconde partie de la vie. On vit déjà une opposition d'Uranus à elle-même à 42 ans qui est très dérangeante, ajoutées au cycle de Saturne, mais celui qui est chargé de planètes rétrogrades à du travail à faire sur lui-même, plutôt que de penser que le monde entier est contre lui. La personne  fait plus d'efforts pour les utiliser : un Mercure rétrograde peut donner des difficultés durant la prime jeunesse, à cause d'un bégaiement ou d'une  dyslexie. C'est un fait maintes fois constaté, même si on peut éviter de généraliser. Mais le probléme est que la "société" s'empare du fait, pour classer ces enfants comme étant sujets à du retard en les stigmatisant (d'où une certaine paranïa, puis une révolte de leur part). C'est donc dés le départ un défi pour eux de prouver qu'ils sont intelligents à leur manière. Comme Mercure est une planète qui finit toujours par revenir directe parce que son cycle est court et bien particulier, on a toujours et, relativement vite, une nette amélioration (un jour dans les éphémérides égal un an). Je vais prendre comme exemple notre président parce qu'il intrigue beaucoup de monde et qu'il possède plusieurs planètes rétrogrades. Notre dynamique président est né avec un Mercure rétrograde au moment de la conjonction inférieure (moment particulièrement troublant pour le mental, car Mercure est noyé dans le soleil)*. Dès dix ans il a vu un changement, lorsque Mercure est redevenu direct - Prométhée (innovant) - en général dans la jeunesse cela concerne des déménagements, et/ou divorces des parents, ce qui fait que quelquefois l'enfant va chez les grands parents et se sent perdu, mais plus libre. L'influence n'est pas direct,  cela se passe par ricochet. Une Vénus accouplée à un Mercure retro avec opposition à la lune noire en face - en maison V des enfants-  est aussi le symptôme possible de la disparition d'une sœur possible, or on sait maintenant que ses parents ont perdu une enfant avant sa naissance.  Vénus  est comme Mercure, son cycle est court mais  quand elle est rétrograde, elle procure des choses compliquées dans le thème d'un monsieur et, des difficultés inhérentes à son ressenti pour vivre en couple dans le thème d'une femme (Brigitte Macron a une Vénus rétrograde, on note qu'elle est conjointe à une nouvelle lune, donc noyée dans le Soleil-thème ci-dessus). Le président a une Vénus directe conjointe à une planète Neptune directe : nul ne contredira que son mariage est un mariage d'amour romantique, avec beaucoup d'idéalisation. Puis on arrive à Mars, planète extérieure avec un cycle plus long et, on peut passer sa vie avec un Mars rétrograde. Au niveau affectif, au niveau de la libido, au niveau de l'action, c'est difficile, pour une femme c'est même dangereux,  pour un monsieur cela ne veut pas dire qu'il n'a pas femme et enfants, mais c'est un tantinet castrateur, il ne porte pas la culotte. Notre président verra Mars revenir direct pour ses 71 ans, ce qui est bien tard ! Sa maison V est habitée par une lune noire... Nous voici arrivé à Jupiter, la première planète lente  qui ne revient que tous les douze ans dans le même signe, et qui donne son essor social à un individu. Chez le président, elle est conjointe à la lune noire, ce qui est déjà une dualité - la lune noire n'a pas d'enfants -  et Jupiter veut des enfants et, elle ne redeviendra directe que pour ses 62 ans. Jupiter sera partie en arrière dans les Gémeaux, sous la maitrise de Mercure redevenu directe en Verseau, mais auparavant Uranus direct, le maitre de son second signe en maison I maitre de la maison II,  sera devenu rétrograde pour ses 60 ans, ce qui fait que son Mercure sera encore sous la dépendance d'une planète rétrograde.* On se tourne vers Saturne et il faut étudier la relation Jupiter-Saturne dans un thème pour apprécier la capacité à agir pour les autres, avec responsabilité : Saturne rétrograde donne envie de liberté, fait le refus de l'autorité des autres, rendant un tantinet difficile à vivre. Dans la vie du président, la planète Saturne est tout le temps rétrograde et, c'est dommage parce que c'est le maitre de son ascendant Capricorne. Une des sources de renseignements pour potentialiser l'avenir est la Lune progressée, car elle fait un degré par mois. Actuellement, le président a la Lune progressée en Balance, entre le 10 février et le 21 juin 2018, elle sera en carré avec Mercure direct Prométhée en Capricorne et, avec Mars rétrograde en Cancer, le Soleil étant en Verseau conjoint à Vénus. La lune normale et la lune progressée ne disent pas la même chose. L'une dans le natal,indique les besoins, les habitudes, la femme-mère,  en transit  elle signe des instants t qui peuvent être importants ou non dans notre vie. La lune progressée superposée dans le théme natal indique le secteur de vie qui va être sous le feu des projecteurs, durant une période assez longue, puisqu'elle parcourt la maison à raison d'un degré par mois, les signes étant un facteur d'ambiance. Les habitudes ne changeront pas vraiment parce que la lune progressée change de signe, sauf si elle va en Cancer dans son domicile (ou en exaltation dans le Taureau), car cela accentuera les affaires concernant le domaine lunaire. On peut voir ,ci-contre, le thème natal du président sur lequel on trouve , en rouge , les planètes progressées. Sa lune progressée se situe en ce moment sur Pluton, dans sa maison VIII en domicile de maison, mais elle va avancer d'un degré par mois, elle peut parler ici de la puissance que lui a donné son "contrat" avec la France. Il a également perdu sa grand-mère, durant le passage de la lune en début de secteur VIII, au début de sa campagne. *"le prométhéé retrograde cherche à se libérer de la nature instinctuelle en s'y opposant avec plus ou moins de violence, il prophétise alors qu'il est encore aveuglé par ce qu'il a découvert. De ce conflit peut naitre une grande réalisation personnelle, il peut s'identifier à un grand symbole ou a une image forte pour laquelle il se battra malgré les pressions extérieures" Rudhyar J'ai étudié les rétrogradations avec Ch. Drouaillet et le livre de Bill Tierney qui est le meilleur sur le sujet, et  Rudhyar, mais c'est avec Sophia Mason qui a écrit tout ce qu'on peut tirer des progressions que j'ai évolué sur le sujet.

  • Entrée du Soleil dans le signe du Scorpion

    Le Soleil arrive dans le signe du Scorpion le 23 octobre 17, il y sera tout de suite en compagnie de Jupiter soit environ quatorze jours (puisqu'on peut compter une orbe de 12 à 13 degrés  - le Soleil faisant 56' par jour). Je fais des thèmes pour Paris, mais comme je ne m'occupe pas des secteurs, suivez seulement les aspects des planètes considérant que la lune qui change de signe tous les deux jours et demi. Comme je le répète,  tout est symbolique, tout le monde a un Scorpion dans un secteur du thème, tout le monde est  plus ou moins concerné. Je fais une analyse avec des orbes larges, afin d'indiquer des tendances. D'ailleurs selon les thèmes, les effets sont avancés ou reculés, car personne ne reçoit les choses de la même façon, puisque les thèmes sont différents, les milieux différents, les éducations différentes (ça c'est du bon sens). Quels sont les grands mouvements du mois ? On débute le mois par les oppositions d'Uranus à Soleil- Jupiter,  ce qui fournit du grain à moudre à nos Scorpions et ascendant Scorpions : changements brusques, envies de dépenses, désir d'organisation (thème 1) On a ensuite avec des aspects avec Pluton maitre du Scorpion en Capricorne, ce qui nous ramène toujours à la transformation, à la refonte, aux affaires d'argent et de sexe, de politique, de gestion  car le Scorpion symbolise dans le niveau bas la manipulation et le Capricorne, le pouvoir ! Ce n'est pas étonnant, qu'en ce moment éclate le scandale du harcèlement dans les milieux de pouvoir ! Mars arrive en Balance le 23 octobre en même temps que le Soleil arrive en Scorpion,  avec  une opposition Mars-Uranus qui se profile à l'horizon :  à partir de mi novembre ce sera l'opposition Mars-Uranus -si l'on compte une orbe d'environ 12° - Mars  étant en carré à Pluton (carré finissant le 26 novembre). Comme Uranus en Bélier est maitrisée par Mars (dans un signe de Vénus), cela annonce une demande au niveau d'une justice sociale pour le féminin, pouvant  également produire  des changements au niveau affectif et d'affaires, contrats, argent (l'opposition vraiment exacte, se faisant un mois plus tard le 27 novembre à 25°). Ces aspects qui semblent explosifs peuvent amener des changements positifs, en brisant des maillons trop affaiblis qui seront remplacés par de plus solides. Dès le 29 octobre, Vénus en Balance se mettra aussi en opposition avec Uranus (voir thème 2) et avec un carré à Pluton en Capricorne ramenant la question financière et affective, qui peut devenir explosive, si rien ne suit. Mercure à l'arrivée du Soleil en Scorpion le 23 octobre est à 10° du Scorpion (Mercure Epiméthée) en trigone à Neptune rétrograde, idéalisant les relations affectives qui peuvent être soumises à désillusions. Puis le trigone passera, Mercure sera sextile à Pluton les 28 et 29 octobre, donnant une bonne impulsion aux négociations d'argent, et libérant la parole. A ce moment, Saturne en Sagittaire sera en trigone avec Uranus en Bélier, les trois formant un triangle mineur avec la lune à 25° en Verseau proche du nœud sud, pouvant signer des changements intéressants (thème 2). Mercure de son côté quittera le Scorpion pour entrer en Sagittaire le 5 novembre en commençant par une opposition avec la Lune en Gémeaux, ce qui ne favorisera pas les négociations, et le commerce. Il vaudra mieux attendre  le 8 novembre où Vénus entrera en Scorpion, lâchant l'opposition et le carré : une période d'une bonne semaine peut-être difficile sera suivie d'une période dont le Scorpion bénificiera. Cependant  pendant tous le mois , Jupiter en Scorpion est en trigone avec Neptune en Poissons, dictant une conduite de protection par rapport aux sujets déjà cités,  de même que Saturne à 23° en Sagittaire est en trigone avec Uranus à 26° en Bélier,pouvant pousser des lois qui indiqueront une limitation à certaines dérives, le 11 novembre, il se formera un grand trigone avec la Lune en Lion conjointe au nœud nord (voir thème 3) On constate que de très bons aspects se formeront chaque fois que la Lune est au voisinage des nœuds lunaires, ce qui indique des changements karmiques. Verrons-nous se produire, enfin ces changements ? Pour plus de détail sur le signe lire : http://versusconformita.livehost.fr/2016/10/22/la-belle-face-cachee-du-signe-du-scorpion/  

  • Jupiter et Saturne dans le théme

    Jupiter et Saturne sont étudiés ensemble dans le théme car il a été remarqué par les astropsychologues humanistes qu'il vaut mieux avoir un aspect entre les deux. L'énergie de l'une pousse tandis que l'autre retient : il s'établit un équilibre qui est sain. Saturne et Jupiter parle de notre capacité à nous relier avec le monde donc le rôle qu'on a envie d'y jouer, notre vocation, et là on s'intéresse aux planètes Jupiter et Saturne  qui entre en jeu dans la vocation.  C'est un grand mot pour le petit rôle qui nous est parfois dévolu mais quand il s'agit de nous, tout est important. Lorsqu'on entend vocation, cela ne veut pas forcément dire un métier, une profession, une mission en particulier, mais quelle attitude une personne aura dans tous les jobs, métiers, professions qu'elle sera amener à faire et, quel sera son potentiel personnel par rapport à quelqu'un d'autre, ce qu'elle donnera en plus ou différemment, sa spécificité. C'est justement ce que tout le monde se demande au sujet du président de la république qui a Saturne rétrograde en VII sextil à Jupiter rétrograde (conjoint lune noire) qui montre qu’il assume ses choix contractuels (en VII), ne se mettant pas de limites. Saturne rétrograde en Vierge à 0° peut faire penser que son Jupiter est plus fort, puisqu'il est en exaltation à 1° en Cancer (amour des enfants), mais comme Jupiter est aussi rétrograde  il y a pour lui obligation de servir, après avoir profiter de ce bel aspect.  Un Jupiter en eau et un Saturne en terre font une alliance concrète et ces deux planètes sont maitresses de son Soleil Sagittaire. Comme dans chaque thème, c'est souvent le maitre de l'ascendant et, sa situation en maison et en signe, qui décide, cela renforce Jupiter, maitre du Sagittaire son Soleil. D'autre part, Saturne est à 0° et rétrograde dans le signe précédent, il n'est donc pas stabilisé dans le sextil. C'est une question de progressions, il faut voir si Jupiter ou Saturne sont devenus directs et à quel moment, leur jeu avec la rétrogradation au cours de la vie. Ceci nous montrerait ce qui prend le pas, mais ici ce n'est pas le sujet. Le 18/19/20 octobre 2017, nous avons l'arrivée de Jupiter en Scorpion. Cela peut libérer des forces souterraines, des envies jamais exprimées, permettre de vivre son ombre, enfin en plein jour (qui n'est pas forcément ni noire ni néfaste, mais juste dérangeante pour nous, dans notre milieu).  Mais, il faut voir aussi où se trouve Saturne , parce que Saturne, est l'autre facette des forces qui agissent sur notre pouvoir de vivre en bon équilibre. Saturne limite l'exagération de Jupiter qui en fait toujours trop (rétrograde, il passe d'une extrême à l'autre, dans l'hésitation). Actuellement, Jupiter en Scorpion est le maitre de Saturne en Sagittaire ; les planètes sont en sextile dissocié parce que l'une est au début du signe et l'autre à la fin, et les éléments ne sont pas en bonne relation, eau et air s'épuisant, alors que le sextil est une force pour agir concrètement. "Jupiter, sa fonction c’est  développer, remettre de la confiance, il  met de "l’engrais , mais sans capacité de discrimination, il arrose tout le monde", il peut devenir un grand maléfique (circulation sanguine accentuée, en cas d’hémorragie), alors que Saturne a pour fonction de structurer, de donner une colonne vertébrale à nos actes, et de limiter les dégâts, donnant la constance dans l’action, la régularité, l’opiniâtreté (il rétrécie les artères, en les durcissant). "Si Jupiter est croissant par rapport à Saturne, la planète la plus lente : cette personne aura à "porter sa loi" dans ses activités sociales, Qui elle est, son moi,  passant par la peur au début de sa vie. Jupiter, c’est la planète qui nous relie à la société, qui nous permet d’utiliser les expériences sociales pour construire notre identité, notre individualité :" je porte, qui je suis dans le monde, dans la société" Dans le thème natal, on travaille la vocation avec Saturne-Jupiter : " voila qui je suis, voila ce que je fais ensuite, où je suis appelée à faire quelque chose ". Au contraire, si l’aspect est décroissant, (ce qui est ici le cas et séparant parce que l'aspect exact est dépassé) "la personne utilise son expérience sociale pour structurer son identité, elle se forme au contact des événements, donc après". Si les planètes sont en conjonction (soit toute fin de cycle ou un peu après), la personne est porteuse d’une dynamique sociale novatrice (personnes nées durant la conjonction tous les vingt-ans, et tous les soixante en Balance, notamment de novembre 1980 à novembre 1981, et pour la période contemporaine, elles seront en conjonction large en Capricorne, durant les quatre premiers mois de 2020. Quand il y a une opposition exacte, on risque de se perdre en atermoiements parce que Jupiter incite à aller de l'avant en toute confiance, tandis que Saturne nourrit les peurs. C'est la pleine lune de l'aspect, Jupiter doit vaincre la bête "immonde" qui se cache dans Saturne. Elle sera amenée à vivre des expériences, à rencontrer des gens qui la forceront à choisir, qui  testeront sa capacité relationnelle, elle peut subir des revers, parce qu’elle n’a pas compris le sens de ce qu’elle vit. "Avec le sextile croissant entre Saturne et Jupiter, c’est la facilité, l’efficacité pratique, une grande capacité à faire ses activités sociales d’une manière très personnelle." Chez le président Macron, il s'agit d'un sextile croissant Saturne 0° Vierge, Jupiter 1° Cancer, mais séparant, et comme les planètes sont rétrogrades, l'aspect exact s'est fait après la naissance, la facilité est moindre puisqu'on va à l'envers !  Il faut voir si Jupiter ou Saturne sont devenus directs et à quel moment, leur jeu avec la rétrogradation au cours de la vie, c'est une question de progression. Ceci nous montrerait ce qui prend le pas, mais ici ce n'est pas le sujet. En trigone, c’est théoriquement facile de lancer une activité, une entreprise sociale (exemple : trigone croissant des personnes nées en 1948). Avec le carré croissant ou décroissant Saturne-Jupiter : il y aura  plus de difficultés, elle aura besoin de plus d’énergie pour y arriver,  mais c’est pour sa propre évolution, elle a besoin de ça, une problématique plus difficile mais la personne doit la vivre pour se réaliser. En transit, il faut regarder ce que le transit active dans le thème, par rapport au cycle de Saturne, quand Jupiter passe dans vos maisons, Mais il faut voir si ça fait résonance, si vous avez un aspect entre ces deux planètes, ça le réveille.  Pour la vocation, on examine aussi les Maisons II – VI - X : en règle générale, ces maisons sont dans le même élément (feu, terre, air, ou eau), sauf interception (voir articles sur le blog). En maison X, maison de la vocation, en maison VI, le travail, c'est comment on va utiliser nos possessions,  en maison II, les talents, les qualités, tout ce que nous possédons pour être nous même. Si Jupiter est en : Signes de feu : entreprendre, prendre la tête d'un mouvement d'un groupe, diriger, commander, évaluer, voir loin, autodidacte, individualiste, le théâtre, la mise en scène, Signes de terre : seconder, assister, finir, accompagner, soigner, construire, l'artisanat, être un bon assistant , la sculpture, la peinture, la poterie, la construction, l'architecture, Signes d’air : métier de communication, la voix, le relationnel, le commerce, la justice, l'art, le chant, la danse (le Verseau, c'est la médecine technique : radiologues, opérateurs, organisateurs) signes d'eau : sentir, ressentir, parler, guérir, faire des travaux pénibles, durs, salissants, abnégation, le social, la musique. Actuellement Jupiter en Scorpion, nous oriente vers des métiers dont l'action se fait sans se faire voir (il n'y a pas d'éclat),  en profondeur,  et avec une dose de froideur, d'apparente insensibilité comme tatoueur, chirurgien, dentiste, boucher, équarisseur, médecin légiste, militaire,  toréador, toute activité marsienne, plutonienne, où l'on se sert d'un couteau, d'un scalpel ou d'un outil qui évoque la violence mais la violence peut aussi être verbale (procureur), mais aussi spéléologue, vulcanologue, archéologue, technicien dans le traitement du minerais, du pétrole. *voir sur blog : http://versusconformita.livehost.fr/2017/05/11/emmanuel-macron-president/ D'après un Cours de Christian Drouaillet en 2009  

  • Soleil en Scorpion opposé à Uranus entre le 18 et 20/10/17

    Ceci n'est qu'un bref aperçu du ciel avec un aspect intéressant et rare. Le Soleil à 25° est opposé à Uranus 26° appliquant le 18, en opposition exacte le 19 et séparant le 20 à 27° en Balance ! Naturellement, c'est signifiant pour ceux et celles qui ont leur anniversaire ce jour là, ou bien si c'est la place de leur ascendant en Balance, avec une opposition en Bélier ! L'alter ego, en face, risque de me faire grincer des dents. On voudrait trouver en soi la force de dire "ça suffit". Bien sur, les Béliers n'en peuvent mais, d'avoir cette planète Uranus qui les secoue. Patience, jusqu'à l'année prochaine ! Le Soleil ne reste que trois jours, or c'est en s'appliquant le 18 octobre, maintenant qu'il est le plus puissant. Quel effet ? Uranus, planète supérieure à Mars, dite de "l'éveil" pour les puristes, est pour le simple quidam, une source de changements, de bouleversements, qui peut faire advenir le bon comme le mauvais. Quand nous sommes dans l'opposition, c'est la pleine lune de l'aspect (pour ceux qui connaissent), on est au sommet et ensuite ça "redescend" en décroissant, donc c'est ici qu'on agit ... ou pas, après ce sera trop tard. La personne sachant se dominer peut faire imposer sa volonté par le biais du Soleil, volonté qui sera plus ou moins bien acceptée, ce qui peut apporter des frictions. Un état de tension va en résulter. C'est la résolution du style : "à partir de maintenant je veux cela, je fais comme cela". Si la personne en face accepte c'est positif, si la situation permet de choisir, c'est positif, mais ce n'est pas neutre, surtout pour les personnes qui sont fortement uraniennes. Elles peuvent perdre leur calme, c'est ce qu'il faut éviter si on le peut. Uranus peut installer une nouvelle situation qui va perdurer, ou remettre sur le tapis une ancienne situation qui avait été mise de côté. Or, actuellement Uranus est la gérante du nœud sud, ce qui fait qu'elle ramène des situations anciennes, des amis et des ennemis anciens, il ne faut donc pas faire les choses sur un coup de tête. Uranus est rétrograde, elle est moins virulente, moins claire aussi, ça fait penser à quelqu'un qui avait dit "le changement c'est maintenant " mais qui ne l'a pas fait ! Dommage, parce qu'en ce moment on parle de la pauvreté ! Le Soleil en Balance quant à lui, est en conjonction avec Jupiter en Scorpion avec Mercure, ce qui lui donne une force surpuissante, pour imposer sa volonté de concertation, et de gestion des affaires soutteraines.

  • L'histoire incroyable des cellules immortelles d'Henrietta

    Cette histoire vraie est tellement incroyable que si vous lisez le livre de la journaliste Rebecca Skloot qui a été traduit en français, "La vie immortelle d’Henrietta Lacks"*, bien qu'étant un sujet  difficile, vous ne le lâcherez que quand vous l'aurez fini. Loretta Pleasant est née à Roanoke en Virginie, le 1er août 1920, et fut orpheline de mére à 4 ans. Son père confia les enfants, comme c’était l’usage, à sa famille en les répartissant. Elle arriva donc chez son grand père, propriétaire de la cabane de bois des esclaves dont il avait hérité, dépourvue de tout confort, avec le cimetière familial derrière la maison. Ce grand père se chargeait également d’un cousin de neuf ans, que lui avait laissé une de ses filles. Sa jeune vie fut très dure : lever à 4 h du matin, chargée avec son cousin David son ainé, des occupations de la ferme, puis du repiquage et du ramassage du tabac avec les autres enfants. Elle allait néanmoins à l’école et, ce fut elle qui y alla relativement le plus longtemps : elle parvint au cours préparatoire. C'était une belle femme métissée, car son grand père était le fruit des relations d’un propriétaire d'esclaves blancs, nommé Lacks, avec son arrière grand-mère esclave, duquel il hérita son maigre bien. Mais les Lacks blancs ne parlaient pas aux Lacks noirs bien qu'ils vivent à peu de distance, néanmoins ils connaissaient leurs existence. Ce qui devait arriver, arriva, comme ils ne se quittaient pas, et qu'ils dormaient sur la même paillasse à même le sol depuis leur enfance, ils s'aimèrent et eurent d'abord deux enfants, et  enfin se marièrent devant le pasteur le 10 avril 1941. Ils avaient respectivement 20 et 25 ans. Fin 1941, à cause de l’entrée en guerre des USA après Pearl Harbour, la demande en acier devint très forte, ce qui les poussa à quitter Clover, pour partir à Turner Station, un village ouvrier qui avait poussé prés de Baltimore, où se situaient les usines Bethlehem Steel de Sparrow Point qui embauchaient pour des salaires bas, mais néanmoins bien plus intéressants que ceux des ouvriers agricoles de Virginie." Ceci se fit grâce  au cousin Fred, qui y avait été en éclaireur et, qui leur donna un coup de pouce financier pour démarrer. Une fois installés, les amis, et cousins venaient régulièrement lui demander  assistance, lorsqu’ils arrivaient les uns après les autres pour y travailler : cette usine devint rapidement la plus importante aciérie du monde ! Henrietta était appréciée pour sa gaieté, sa beauté parce qu'elle avait la peau claire, son courage et sa gentillesse. Cependant, conséquence probable de la consanguinité familiale, elle fut contrainte d’envoyer Elsie, sa première fille, une très jolie petite fille, dans une maison spécialisée pour les troubles mentaux parce qu'elle était sourde et muette (où elle mourut dans des conditions dramatiques).Les Lacks avaient tous des problémes auditifs. Elle devait s'occuper de ses deux autres garçons, et puis de Rebecca, qui précéda Jo. Day qui avait des aventures extra conjuguales, ramena la syphilis, aussi  Henrietta, alla-t-elle consulter à l’hôpital de John Hopkins dans la partie réservée aux gens de couleur pour des soins gratuits, lorsque la nécessité s'en fit sentir (cet Hôpital, à 60 km de Washington, est considéré actuellement comme le meilleur des Etats-Unis). Dix ans passèrent et deux enfants plus tard, on lui détecta un cancer du col de l’utérus. Elle avait suspectée une affaire grave, avant de consulter le docteur H.Jones, mais avait tenu à mener sa dernière grossesse à terme avant de se faire soigner : elle comprenait bien qu'elle allait perdre la possibilité d'être encore mère. Les médecins pensaient à cette époque : "Tous les cancers proviennent d’anomalies provenant d’une seule cellule, mais sont classées selon le type de cellule responsable. Dans les années cinquante, la plupart des chirurgiens ne traitaient pas le carcinomum in situ parce qu’ils pensaient - à tort -qu’il n’engageait pas le pronostic vital, à leur sens il ne pouvait pas s’étendre,  au contraire du carcinonum invasif (celui qui franchit les tissus du col de l’utérus). Ils traitaient donc ce dernier par les moyens agressifs (les plus modernes de l'époque) mais à John Hopkins essayaient de limiter les hysterectomies. Le chirurgien Richard Wosley TeLinde, le plus grand chirurgien du cancer du col de l’utérus, engageait les chirurgiens à comparer les résultats des frottis avec les biopsis avant d’opérer (en 1941, Papanicolaou avait mis au point le test de dépistage, le frottis cervico vaginal)". "Le docteur TeLinde , pensait lui, que le cancer in situ était les prémices d’un cancer invasif et, les circonstances voulurent qu’il se trouve face du cas d’Henrietta au John Hopkins Hospital. A cet époque, on «utilisait» encore les patients de l’hôpital à leur insu, d’autant qu'ils étaient traitées gratuitement : il faut dire qu’on en était aux balbutiements des traitements et que, d’autre part, il n’existait aucune charte des droits des malades. Comme l’a dit un peu cyniquement, Howard Jones le médecin d'Henrietta « avec sa vaste population de noirs indigents, Hopkins ne manquaient pas de matériel clinique ». Ils souhaitaient cultiver des échantillons vivants de tissus cervicaux normaux et des types de tissus cancéreux, pour les comparer : 61% des patientes avaient commencées par un carcinum in situ. Or, les cultures de cellules mourraient rapidement, seules les souris avaient donné des cellules immortelles, mais une cellule humaine se reproduit cinquante fois, puis meurt"*. C'est toute l'histoire... "Gey était celui qui faisait le travail, TeLinde prélevait des échantillons sur toutes les femmes venues le consulter pour un cancer invasif du col de l’utérus", dont Henrietta, qui finalement, après la naissance de Jo - Zakarriyya -  accepta de se faire opérer le début 1951. A cette époque, on posait des plaques de Bracks (des tubes de radium, celles des Curie)." En fait dans les années soixante dix un médecin qui réexamina son dossier se rendit compte qu'il s'agissait d'un adenocarcinome de l'uterus très invasif qui provenait non pas du col de l'utérus mais des tissus glandulaires qui se répand plus vite. Ce fut à cette époque qu'on relia le nom HeLa à Henrietta Lacks et à toute sa famille. "Le chirurgien préleva lors de l'intervention le 8 fevrier 1951, sans le lui dire, deux échantillons de tissus utérin de la taille de dix cents : un sain, un sur la tumeur qu'il mit en culture. Pourquoi lui aurait-il dit ? On était encore à l'époque de la ségrégation." Deux jours après le départ d'Henrietta, les cellules prospéraient en se developpant à une vitesse prodigieuse. D'autres cellules l'avaient fait, mais pas comme cela : une génération nouvelle de cellules apparaissait toutes les 24 heures, contrairement aux cellules saines (schéma de division des cellules normales) Le 10 avril 1951 quelques semaines après avoir obtenu ces résultats, (alors qu'Henrietta était toujours vivante) Gey fit une déclaration à la radio, en expliquant qu’ils allaient enfin pouvoir soigner le cancer,  montrant une bouteille pleine des cellules d’Henrietta, mais sans jamais en mentionner  la provenance car Gey n’avait jamais rencontrées Henrietta, mais ils finirent par  nommer leur culture "He La" d’après les deux premières lettres du nom et du prénom d’Henrietta Lacks, mais pas tout de suite. Henrietta demanda à entrer à l'hôpital le 8 août 1951 quelques jours après son 31ém anniversaire, car elle sentait qu'elle se dégradait. Finalement, sa mort survint à midi un quart,  le 4 octobre 1951, moins d'un an après son intervention. (voir thème de sa disparition avec un ascendant Sagittaire, tombant dans sa maison I, dans la zone de la lune noire). Quel était l'intérêt de ses cellules qui devaient servir d'outils ? Est-ce que toutes les cellules cancereuses sont immortelles ? Non, les siennes avaient une constitution particulière*. Elles sont uniques. Si ces cellules étaient si précieuses c’est qu’elles permettaient de faire des expériences "in vivo". Aussitôt Gey s’empressa d’en procurer gratuitement à tous les laboratoires autour de lui, lors de ses déplacements, il se promenait toujours avec un tube dans ses poches, au cas où on lui en demanderait, puis ne pouvant plus fournir, ensuite il fabriqua des installations pour accélérer les cultures et mis au point un système d’envoi, dans tout le pays, puis finalement dans tous les laboratoires du monde entier, toujours gratuitement. On pouvait même se servir des cellules congelées sans les décongeler au préalable, ce qui est extraordinaire. Dans la foulée face à la demande de cellules, des laboratoires se spécialisèrent dans la culture de cellules, dont la principale occupation devint de fournir d’autres labos, faisant payer leur expéditions entre 20 et 50 dollars. Mais vingt ans après, en 1971, personne ne savait à qui avaient appartenu les cellules qui circulaient dans les laboratoires du monde entier. Mais la famille d’Henrietta ne savait toujours rien et, naturellement, Henrietta ne sut rien de tout ça. Après les traitements (chimio et radiothérapies), elle était rentrée  chez elle chaque fois, sans parler à quiconque de sa maladie, excepté à son amie chez qui elle se réfugiait !   Voir ci-contre le thème natal, pour lequel je n'ai pas d'heure de naissance, j'ai choisi de la faire naitre à 14 h 15,  car d'après l'avis de ses proches elle était très solaire donc son soleil doit être assez haut,  et sa lune se trouve plutôt en Poissons opposée à Saturne en Vierge, ce qui lui donne un ascendant Scorpion, ce qui montre dès le départ une lutte pour vivre, avec Mars qui tombe en secteur XII, sur le nœud nord, à cause de la disparition suite au mal, avec Pluton en secteur VIII, maitres tout deux de l'ascendant, (histoire d'argent des ancêtres blancs et de transmission de secrets). Saturne au MC signifie l'importance de son grand père qui remplaça sa mère, avec justement l'opposition Lune-Saturne (privation de celle-ci qui se perpétua chez ses enfants). La Lune est conjointe à Uranus en Poissons, montrant un éveil spirituel, et une personne sur d'elle. Mais de toute façons, il a été rapporté dans le livre par toute sa famille que sa conduite était celle d'une personne sérieuse, pieuse, humaine et généreuse : vous pouvez voir un grand trigone d'eau, impliquant Mars nœud nord, Pluton, et la Lune-Uranus, acteurs du thème, le trigone Mars-Lune, le trigone Uranus-Pluton impliquant Lune-Pluton, montrant toute la dureté la passion et la violence de sa courte vie. On trouve aussi les sextiles Lune noire-Lune, impliquant une dualité entre la mère et la jeune femme qui veut mener sa vie, et Saturne-Pluton qui montre que la dureté de l'époque s'effaçant  trop lentement, Pluton symbolisant la transformation de l' ordre des lois de Saturne (ségrégation aux Etats-Unis). Dans le thème de la disparition,  la lune est sur son ascendant natal, Uranus est en sesqui-carré, conjoint lune noire moyenne. La Lune apparait sur l'ascendant fréquemment au moment du DC. On trouve la même  conjonction Soleil-Neptune de sa naissance mais en Balance, Neptune étant en rapport avec les virus, des maladies microbiennes et l'extension de ceux-ci, la conjonction Soleil-Saturne avec Saturne en exaltation en Balance, indique que son cœur est usé mais indique peut-être aussi, son sacrifice involontaire, pour l'humanité (sur le plan de la réincarnation le "involontaire" peut se discuter), le nœud sud se trouve sur ses planètes natales Saturne, et Mars -le sang.  Sa Lune natale en Poissons à la limite, (conjointe Uranus en Poissons : l'éveil) était  aussi opposée à Jupiter natal en Lion, symbole des artères (la circulation du sang qui part du cœur), le Lion étant le symbole du cœur. A cette époque en 1951, Pluton était en transit en Lion sur son Jupiter  : dans l'association de ses deux planètes Jupiter symbolise à la fois l'extension des cellules et en même temps le traitement, puisque Pluton symbolise le radium qui est le traitement du cancer. Mars était arrivé en Vierge où il allait appliquer son Saturne natal lui-même opposé à Uranus en Poissons, conjoint à sa Lune en Poissons. La Lune de transit était en Scorpion, en carré avec Mars et Pluton et, en sesqui-carré avec Uranus et la Lune noire. Après la découverte, on lui fit une autopsie pour lui prélever un second échantillon, permission fut demandée à la famille mais sans donner la vraie raison. Après sa disparition, les médecins décidèrent construire une usine He La, pour faire face à la polio (fléau des années cinquante). A Tuskegee, des scientifiques et techniciens mirent au point une usine dans laquelle, on confectionnait des milliers de litres de milieu de culture, selon la formule de Gey (qui n’en tira jamais aucun bénéfice financier), à partir de sel de minéraux et de sérum, prélevés sur les étudiants, soldats et producteurs de coton volontaires, sans doute pour quelques cents. Peu à peu, 35 scientifiques et techniciens, produisirent six mille milliards de cellules par semaine. La commercialisation du matériel biologique humain devint une industrie, pesant plusieurs milliards de dollars. L’apport de ces cellules est incommensurable* : elles ont fait décoller la science de la virologie, permirent de mettre au point leur congélation, ceci afin d'être diffusées dans le monde entier amenant l’harmonisation des protocoles de culture. En 1953, elles ouvrirent la voie du clonage, grâce à une erreur de manipulation ! Gey s’en servit pour soigner la fièvre hémorragique des soldats, en 1953. Dans les années soixante, elles étaient omniprésentes, le "scientific american" expliquait comment en cultiver à domicile, en suivant un article de bricolage. Elles furent embarquées dans le second sattelite russe lancé en soixante. Les premiers astronautes en emportérent dans leur poche : les savants américains en avaient envoyé dans l’espace à bord du satellite Discorverer XVIII, elles étaient plus fortes après chaque voyage. Mais on fit des choses moins honnêtes avec ces cellules et, l’éthique finit par s’en mêler. En 1965, Harris et Watkins combinèrent des cellules HeLa avec des cellules de souris et, créèrent les premiers hybrides humains animaux, sans aucune visées « diaboliques », bien que les journaux s’empressèrent de le crier. Les laboratoires pharmaceutiques remplacèrent les animaux de laboratoires par des cellules HeLa. Cependant, ceci mis d’autres chercheurs sur la piste de l’hybridation génétique, posant les bases de la carte du génome humain, identification de tous les gènes humains.Finalement, on dénombra le nombre de chromosomes dans une cellule, 46, alors qu’on pensait alors qu’il en existait 48. Les labos produisirent le premiers anticorps monoclonaux, protéines qui interviendraient plus tard dans la thérapie du cancer comme l’Herceptin. Ils démontrèrent que les ADN de deux individus, voir de différentes espèces, pouvaient cohabiter à l’intérieur d’une même cellule sans se rejeter, ce qui était une avancée pour les greffes. Cependant, dans les années 1966, les scientifiques se rendirent compte que quelque chose n’allait pas et, il fallut revoir les stocks de cellules, car certains chercheurs ne savaient même pas qu’ils travaillaient sur des cellules cancéreuses ! Par exemple un chercheur voulant faire des greffes de peau sur des patients brulés, lui innocula le cancer, car il ignorait tout de la provenance de son matériel cellulaire. On chercha la source et donc le nom de la donneuse, ce qui remonta le fil de l'histoire. et, le fait de savoir qu’elle était afro-américaine permis de mettre en valeur un marqueur génétique G6PD-A  qui ne concerne que les afro américains : dès lors des tests génétiques spéciaux furent conçus pour détecter la trace des cellules HeLa dans les cultures où l’on ne faisait pas de différence entre les cellules saines et, les cellules cancéreuses HeLa, ce qui bien sur  pouvait affecter certains résultats. En 1976, la famille Lacks découvrit enfin, qu’on vendait et achetait des cellules d’Henrietta, alors qu'ils n'avaient pas les moyens de se faire soigner eux-mêmes ! En 1986, un certain Moore qui avait eu un cancer du pancréas se douta qu’il  y avait quelque chose de louche dans l’amabilité du docteur Golde qui le traitait : son avocat s’aperçut qu’il avait passer sept ans à commercialiser une lignée cellulaire baptisée "Mo". Golde avait déposé une demande de brevet. La lignée cellulaire Mo était éstimèe à trois milliards de dollars. Or, il avait fallu attendre 1980 pour que puissent être brevetés des objets biologiques : les cellules de Moore produisaient des protéines rares que les compagnies pharmaceutiques pouvaient utiliser pour soigner le cancer et d’autres infections. Moore lança un procès qu’il perdit parce qu’il n’avait pas été informé à temps. Mais la cour  déclara enfin officiellement que « les médecins doivent faire part des intérêts financiers à leur patient, même si aucune loi ne l’exige ». Par contre, un autre amèricain nommé Slavin qui avait été averti par son médecin de la valeur marchande de son sang d'hémophile, permit ensuite de fabriquer un vaccin contre l’hépatite B grâce à ses anticorps. Slavin vendit son sang, parce qu’il était dans la misère, mais par contre, en fit cadeau à Baruch Blumberg, virologiste, afin qu’il s’en serve pour ses recherches (il avait découvert le test pour identifier les anticorps de Slavin). Grâce à cela Blumberg finit par isoler le lien entre l’hépatite B et le cancer du foie et, créa le premier vaccin contre l’hépatite B pour lequel il reçut le prix Nobel en 2008. Aujourd’hui, deux millions d’américains vendraient leur plasma sanguin de manière régulière. La famille Lacks n’avait toujours alors, aucune idée de ce qui se passait, tandis que Déborrah, la dernière fille d’Henrietta faisait des recherches sur la vie de sa mère et sur ces fameuses cellules dans l'espoir d'avoir des informations sur sa mère dont elle n'avait qu'un vague souvenir et une seule photo ! Dans les années 1980/85, Jo le dernier fils d’Henrietta, celui qui avait été dans son ventre alors que la maladie la dévorait, s’était converti en prison et était devenu Zakarriyya : c’est sous ce nom qu’il entreprit de faire des tests rémunérés, à l’hôpital Hopkins mais l’hôpital J. Hopkins ne découvrit pas qu’il était le fils d’Henrietta : ceci explique qu'il se soit senti lésé. Enfin sa  fille cadette Deborah, faisant des recherches sur les fameuses cellules de sa mère,  tomba sur le livre qu'un certain Golde qui contenait le dossier médical de sa mère , alors qu’elle même n'y avait jamais eu accès, avec les détails atroces de son autopsie et décrivant les souffrances intimes de sa fin de vie à l’hôpital ! Il s’agissait ici d’un cas de violation de la vie privée, mais Golde ni personne ne dirent jamais comment ce dossier était parvenu dans les mains d’un journaliste. Devant ce qu'elle considéra à juste titre comme une humiliation et un scandale Déborah passa des jours et des nuits en pleurs, car elle avait été depuis des années à la recherche de détails sur la vie de sa mère, sans que personne ne puisse ou ne songe à lui en donner un seul. Cependant les cellules continuaient de servir la science... En 1984 trente ans après la mort d’Henrietta, Harald Zur Hausen (prix Nobel de physiologie ou médecine en 1976 pour la découverte concernant de nouveaux mécanismes expliquant l'origine et la dissémination des maladies infectieuses) découvrit une nouvelle souche d’un virus sexuellement transmissible, le papillomarvirus humain (18 HPV-18). Il réclama les cellules de la biopsie originelle d’ Henrietta et découvrit qu’ Henrietta avait été infectée par des copies multiples de HPV-18, les plus virulentes du virus. Ensuite, Blumberg identifia le virus de l'hépatite B, et développa plus tard un test diagnostic et un vaccin ! Au début de l’épidémie de Sida, les chercheurs se servirent des cellules HeLa pour établir de quoi le HIV avait besoin pour infecter une cellule, étape importante pour la compréhension du virus, et la découverte d’un moyen potentiel de l’arrêter. Tous les savants sont unanimes : aucune tumeur ne ressemble à celle d’Henrietta car les cellules d’Henrietta sont immortelles. Cependant les chercheurs considèrent que du fait de leur multiplication (des tonnes) ces cellules n’ont plus rien d’humain, ce sont une espèce à part, car ce n’est plus l’ADN d’Henrietta, elles sont maintenant toutes différentes les unes des autres. Les cellules normales sont programmées pour mourir : la différence entre des cellules normales et les cellules malades HeLa est constituée par les télomères, brin d’ADN à l’extrémité de chaque chromosome, se raccourcissant chaque fois qu’une cellule se divise, jusqu’à pratiquement disparaitre  lorsqu’elles cessent de se diviser, moment où finalement elles meurent. Plus nous vieillissons, plus nos télomères sont courts et moins les cellules ont de temps pour se diviser avant de s’éteindre. Mais, au début des années 90 un chercheur découvrit en travaillant AVEC les cellules cancereuses d’HeLa, une substance «la télomèrase» qui reconstitue indéfiniment les télomères de cellules cancereuses. C’est ce qui se passe pour les cellules d’Henrietta qui se développent indéfiniment et plus vite, que toutes les autres cellules qu’elles rencontrent ! Les recherches continuent et c'est grâce à l'apport des cellules HeLa de la femme qui s'appelait Henrietta Lacks, un être qui vécu en entre 1920 et 1951 ! Qu'un hommage lui soit rendu était la moindre des choses ! Au début des années 2000, une fondation Henrietta Lacks finit par voir le jour. Trop tard pour les protagonistes de cette histoire, mais du moins les descendants d’Henrietta voient leur grand-mère reconnue pour sa participation involontaire au progrès de la médecine : actuellement plus de 125 universités enseignent cette affaire  qui est diffusée dans les bibliothèques, les écoles (un film est sorti en avril 2017 aux Etats-Unis). * elles sont uniques, si je ne me trompe pas parce qu'elle avait eu la syphilis, dont elle avait guéri,  avant d'avoir ce cancer, ce qui leur aurait donné une plus grande résistance   *Limite de Hayflick et télomérase : Au bout d’un certain nombre de divisions, et donc de réplications, les fibroblastes humains perdent leur potentiel de prolifération et rentrent en sénescence (ils ne peuvent plus se diviser). En fait, la sénescence cellulaire est corrélée avec le raccourcissement des télomères. De plus, une réponse aux dommages de l’ADN est activée lorsque la taille des télomères devient critique. La télomérase contrecarre la sénescence cellulaire (voir article : http://www.chardonmarie.fr/chardon-marie-activateur-de-la-telomerase/).    

  • Jupiter arrive en Scorpion !

    Ca y est ! Jupiter arrive dans le Scorpion le 11 octobre 2017 ! Pour le signe de la Balance, c'est presque la fin de l'opposition avec Uranus. L'opposition devient dissociée, elle se fait entre deux signes qui ne sont pas dans le même axe, elle est encore forte car Jupiter en Scorpion est dans un signe de Mars, tandis qu'Uranus est en Bélier,  maitrisées toutes les deux par Mars en Vierge : faire son bilan ! Uranus augmenté de Jupiter surexcite les neurones, la circulation au niveau artériel, augmente le désir de changements brusques, donnant des mouvements d'humeurs, bref épuise et ça c'est presque fini, comme Uranus rétrograde sur le 25em degré et que Jupiter avance, dès novembre elles seront  bien séparées ! Le Scorpion, comme tous les signes est un symbole c’est la capacité à attirer, c’est ce que nous détestons, aimons ou détestons aimer (fumer, boire, vous voyez ?). Le Scorpion est le champ de bataille du contrôle, avoir plus de pouvoir dans la vie, faire la conquête. Les signes sont les douze travaux d'Hercule, à chaque signe vous êtes sommés de dépasser le piège du signe, et de comprendre son intention. Au Scorpion le défi c'est de vivre sans jugement, sans préjugés, sans possession. C'est une des raisons pour laquelle se signe parait soumis à tellement d'épreuves extrêmes, qu'on lui demande de se dépasser. Quel pouvoir amplifié pendant un an pour les porteurs d'un signe du Scorpion ! Qu'il soit Soleil Scorpion  ou ascendant Scorpion angulaire ou possédant un amas de planètes dans le Scorpion dans le thème, avec un Pluton ou un Mars très fort maitre d'ascendant qui les aidera à conquérir, prospérer, contrôler. Le Scorpion, c'est la polarité du Taureau, il peut abuser de tout, mais en douce, en se dissimulant. C'est une ambiance faite de mystère et de camouflage,  c'est la maison VIII, une tendance à l'introversion,  à la dissimulation, c'est le règne de l'inconscient. C'est aussi  l'argent des associations, du couple, le sexe et les fruits du sexe (les enfants, et les sous du sexe, maladies comprises), mais quand il est bien compris pas forcement bien aspecté mais bien dépassé il peut accéder à une évolution intérieure par une transformation nécessaire. C'est selon la maison où il se trouve, l'attitude en face du problème de la maison lui posant un défi, qu'il peut faire une mutation. La planète est l'actrice dans un signe : Jupiter symbolisant le pouvoir de bien faire, de protéger, d'amener une prospérité , mais Jupiter reste Jupiter partout, "il arrose tout de son engrais, même les mauvaises herbes", il fait pousser les fleurs mais aussi les orties  ! Cet engrais est-il bio, cette fois-ci ? Le Scorpion va être le terreau de Jupiter. Par analogie, il trouve ici toutes sortes de choses, les pires comme les meilleures. Nous avons tous une maison ou deux (maisons liées) en Scorpion, c'est donc un défi pour nous de résister à la tentation du pire, c'est un défi de gains et de dons, d'amour et de haine, de pouvoir et de lâcher prise, de possession et de dépossession. C'est un signe fixe très puissant et dangereux, si on le laisse filer vers ses tendances latentes de base, mais le défi qu'il contient c'est de nous obliger à faire une énorme transformation intérieure. C'est le moment de faire le bilan de nos actes, nos paroles, d'accepter de nous confronter avec notre part d'ombre (tout le monde en a une, aussi innocente soit-elle), il est temps de grandir, de gagner en maturité, de se confronter avec les grands problémes de notre existence : avec le signe du Scorpion, Jupiter entre dans le tunnel. Il faut lâcher son côté sombre et adopter par un retournement une lumineuse profondeur, s'ouvrir, parce qu'avec Jupiter, on peut soit "se la jouer perso, soit se la jouer collectif." Il faut bien reconnaitre que chaque fois qu'une planète lente passe en Scorpion  (comme Saturne, Uranus, Neptune ou Pluton) la société voit des changements en matière de lois au niveau des questions de mœurs : argent, sexe, mariage, contraception, procréation, mais aussi maladies et progrès médicaux. A noter que Saturne revient tout les 29 ans, tandis que Jupiter passe environ tous les douze ans, ce qui est moins rare. Uranus reste 7 ans dans un signe, Neptune et Pluton une vingtaine d'année en moyenne. La conjonction de Vénus et Mars, en Scorpion est aussi un déclencheur de faits,  même que le passage du nœud lunaire sud tous les 19 ans environ. Certains faits se préparent dans le signe précédent dont ils sont le fruit, socialement parlant, les autres pays nous devancent ou nous suivent, c'est une vision globale, ce n'est pas une vision comptable, c'est une évolution ou une révolution, ou une dégradation (selon le point de vue). Le fait que le Scorpion soit précédé de la Balance et suivi du Sagittaire montre qu'il vient pour limiter, épurer ou détruite la vision de communion sociale de la Balance puis qu'ensuite le Sagittaire vient pour en tirer une sagesse qui sera installer socialement par des lois concrétes en Capricorne. Exemples : Durant la décennie soixante Neptune est en Scorpion apparition de la contraception avec la pilule (1967 en France, 1965 en Allemagne, RDA 1963)  libération de la femme au niveau de sa responsabilité pleine et entière pour le droit à disposer de son corps, même si maintenant, certaines s'en accommodent mal. Durant le passage d'Uranus en Scorpion en Janvier 1975, loi Veil sur l'avortement en France,et sur le viol qui  est sanctionné par la loi n° 80-1041 le 23 décembre 1980 relative à la répression du viol et de certains attentats aux mœurs, puni de 15 ans, en 1981 aux Etats-Unis  , c'est la première fécondation in vitro réussie. Mais (le premier bébé était né au Royaume-Uni en 1978. Fin 1983 avec l'entrée de Pluton en Scorpion (sortie en janvier 1995), on voit l'arrivée du SIDA dans la communauté humaine. La dernière fois que le nœud sud était en Scorpion dès Avril 2003 avec les planètes Vénus et Mars en conjonction,  il y a eu les premier cas de grippe aviaire (et la fabrication des vaccins), la reconnaissance de l'esclavage par la République Française (source s'il en est d'affaires de mœurs). La dernière fois que Jupiter était en Scorpion de fin 2005 à 2006, ce furent, par exemples,  les violences urbaines de Clichy sous Bois, qui ont fait date à cause de la mort de deux adolescents ("accident" dans un transformateur mort de Benna et de Traoré le 27/10/2005 voir ci contre avec Jupiter conjoint Soleil). On en revient à des questions sociétales qui nous ont mené au pire, mais qui hélas ne nous ont pas fait avancer. En 2006, ce fut le premier mort du chikungunya à la Réunion, mais la première greffée du visage en France. Comme la durée du passage de Pluton en Scorpion dura jusqu'en janvier 1995, on a assisté au débat sur le port du voile dans les écoles française (loi en 2004), débat qui fut suivi par l'interdiction de la dissimulation du visage par un voile dans l'espace public français, voté en 2010 Saturne en Scorpion en 2013 a vu la légalisation du mariage des couples homosexuels. Pour le passage de Jupiter en Scorpion, on peut donc s'attendre à des surprises vu l'ampleur des enjeux actuels : questions brulantes des mères porteuses, euthanasie assistée, rebondissements dans les affaires financières politiques ou non. Rien n'est mièvre avec ce signe. Au niveau individuel , pour ceux qui sont du signe et de l'ascendant Scorpion, s'ils sont prudents, on peut voir une embellie dans leur situation, mais sans optimisme excessif, plutôt une transformation acceptée, comme une évolution de poste, un déménagement, un départ, toutes choses qu'on se décide enfin à faire pour dénouer une situation, et se remettre sur pieds avec courage et pugnacité. On peut en profiter pour suivre une discipline positive qui améliorera l'état d'esprit, car si Jupiter entre en Scorpion pour fouiller dans les sous-sols de notre inconscient, le jour de son arrivée, il est en trigone avec la lune en domicile en Cancer. Saturne, qui stationne dans son signe va sortir du Sagittaire et entrer en capricorne le 21 décembre 2017  (avec la lune noire moyenne qui le talonne), pour se retrouver avec Pluton, maitre du Scorpion ...donc maitre de Jupiter, et le Capricorne, c'est bio, et dès lors les deux extrêmes vont donc se mesurer avec un net avantage pour le Capricorne, donc en attendant préparez-vous à faire face à l'austérité !

  • L'axe Bélier-Balance

    A la rencontre de son soi avec l'axe Bélier-BalanceQuelle est la place de l’axe Bélier–Balance dans le thème ? L’Astrologie transcendantale attribue une grande importance au signe de la Balance qui représente l’épreuve la plus difficile pour l'évolution de l’individu. Dans un thème type, on trouve le signe du Bélier sur l’Ascendant et le signe de la Balance sur le descendant  en Maison VII. L’axe des signes Bélier-Balance est l’axe de l’identification première, du  "je" placé en Bélier avec en face le "nous, l'Autre" en Balance- les relations primordiales. On peut en déduire que l'axe a une place de choix  dans les 6 axes, probablement déterminante, dans la vie et l’évolution de l’individu. A la rencontre de son soi avec l'axe Bélier-BalanceLà où se trouve le signe du Bélier dans le thème, existe l’élan le plus fort dans la constitution de l’Ego par l’intermédiaire de la maisons où il se trouve. La première expérience du relationnel avec besoin des autres, d’harmonie, de conciliation et de justice dans la maison se vivra là, sur cet axe de maisons dans la maison qui fait face. Même s’il n’y a que peu de degrés dans le signe de la Balance dans une maison, c’est le signe qui est sur la porte  d'une maison qui fait autorité, pour diffuser à sa façon (avec sa tonalité) l’énergie des planètes qui le visite par transit, qui l’habite ou le maîtrise - un signe est toujours actionné par son maître-gérant, qui se situe souvent ailleurs dans le thème dans une autre maison et qui, comme tout propriétaire récupère les fruits bons ou mauvais des planètes qui y séjournent.  Quand nous trouvons dans un thème individuel, cet axe de signes placé dans un axe de maisons différent de l'axe type -I/VII - nous  abordons ici notre épreuve de l’Ego et du relationnel, l’expérience du Moi et l'Autre, (le grand Autre) qui commencera à partir de cet axe et, non pas tant à partir de l’Ascendant qui peut se situer dans n’importe quel autre signe, et au final les deux axes se combinent, pour jouer sur notre manière d'aller vers les autres et de nous situer en tant que personne bien identifiée. Il peut y avoir une distorsion et l'axe réel de l'ascendant-descendant qui peut avoir fort à faire : soit par exemple parce qu'il est situé dans une tonalité de signes qui le rend peu enclin à communiquer d'une façon, car parler ne signifie pas communiquer :  un ascendant Poissons (introverti) qui va avoir une maison III en Bélier, une maison IX en Balance, devrait s'affirmer dans son entourage, et sa fratrie! ou autre exemple : à cause de la présence de la Lune noire en I, qui empêche d' exister en tant qu'ego (ainsi comment aller vers l'autre?). Il existe également le cas du signe intercepté : un signe intercepté joue son rôle à notre insu dans sa maison, si la Balance est interceptée la personne vivra son harmonie avec les autres d’une manière incontrôlée, non maîtrisée par un instinct qui se manifestera lors des grands transits surtout. Elle n’aura pas la conscience claire de ce qui se joue, elle n’aura plus envie de se relier, lorsqu’ il n’y aura pas de stimulus, elle se repliera. Au niveau du Bélier, la conscience de soi n’est pas clair, l’Ego ne se manifestant pas suffisamment en Poissons qui est le signe sur la porte d'entrée de la maison.. Dans les thèmes personnels, on voit que de nombreux cas sont possibles. Dans un thème individuel l’évolution individuelle est partout, mais théoriquement, la partie du thème la plus difficile pour l’évolution se situe du signe de la Balance au signe des Poissons inclus, avec un passage très difficile au niveau de la Balance. Lorsqu’on a les signes  "socialisants, communautaires" en hémisphère nord soit en dessous de l'horizon, (en particulier les trois derniers signes comme le Sagittaire, le Capricorne,  le Verseau, les Poissons), on a d’abord une conscience sociale des autres avant d’avoir une conscience de soi : c’est au contact des autres, par les expériences qu’on vit qu’on découvre qui ont est, on est alors plus dépendant du jugement des autres. Les signes de la Balance aux Poissons sont des signes sociaux, en rapport avec les autres. Voici quelques indices pour le programme des signes collectifs Balance : On s’occupe d’abord de ce que font, pensent les autres, on veut harmoniser et on aime voir régner la justice. Scorpion : Qui sont les autres ?  ils me font peur (je mettrais le Scorpion à part, du fait de sa très grande difficulté à coopérer d'une manière harmonieuse, son travail est de vaincre cette tendance, peu y arrivent). Sagittaire : Où sont les autres? Comment ils pensent, comment ils vivent? Comment ils voyagent? Capricorne : Le devoir envers la communauté, l’intégrité, le pouvoir, la solitude voulue ou subie. Verseau : L’humanité à laquelle je participe, l’espoir, l’originalité. Poissons : Tous les autres sont en moi, je suis le cosmos, je ne reçois peut-être pas ce que j’investis. On ne sort pas de cela si on n’ouvre pas consciemment la porte, avec les planètes par des expériences de communication.  D'après, "l'Astrologie transcendantale" de Jean de Larche.  

  • Conjonction Vénus Mars et Pleine lune Balance 2017

    La conjonction Vénus Mars en Vierge a lieu le 5 et le 6 octobre 2017 entre 19° et 20° Vierge,  en même temps que la pleine Lune en Bélier avec le Soleil en Balance, à 12°43 . Cela renforce, au tournant du mois, les mouvements dans le signe de la Balance. On se trouve devant un phénomène assez peu courant étant donné que la conjonction Vénus-Mars dans un signe ne se produit que tous les deux ans environ. Bien qu'en Vierge, Vénus est maitresse du signe de la Balance donc du Soleil, Mars maitre du signe du Bélier donc de la Lune donc reliée à la pleine Lune. On étudie ce cycle et il est  intéressant de revenir à sa propre phase natale Vénus- Mars dans le thème. Ruperti dit dans son livre « les cycles du devenir » " La phase natale Vénus-Mars (l’écart entre Vénus et Mars mesuré en degrés le jour de la naissance) confère une coloration spécifique à nos sentiments et émotions personnels. Que la phase soit croissante ou décroissante, elle décrit la façon dont Vénus et Mars fonctionnent dans la personnalité. Dans le cas d'une phase croissante Mars-Vénus, Vénus est au service de Mars, avec des valeurs subjectives, le désir de se lancer dans des expériences instinctives, avec une déception au carré croissant entre le projet et le résultat ! Dans la phase décroissante, il y a une objectivité émotionnelle, mais également une indécision, un conflit entre le désir et la volonté d’agir, l’incapacité à mobiliser l’énergie suffisante pour essayer d’obtenir ce qu’on veut intensément, il y a complication émotionnelle au carré décroissant car si on fait des expériences, elles tendront à détruire la confortable inertie du bonheur personnel.  La source karmique ou ancestrale des sentiments et tendance émotionnelle à la naissance se trouvera dans la conjonction avant la naissance, cherchez la position dans les éphémérides en remontant jusqu’au moment où Vénus rencontre Mars avant votre naissance, c a d le moment où Mars lui donne son impulsion dans le signe où elle se trouvait, on cherche ensuite dans quel signe de notre thème s'est produite cette conjonction  donnant des indications pratiques de la source nos tendances latentes. Puis pour trouver votre phase natale Vénus-Mars - l'aspect entre Vénus Mars - comptez l’écart en degrés dans le sens des signes. Pour les personnes qui sont proches de la phase de  nées avec une conjonction même large (les deux planètes dans le même signe), l'aspect actuellement  constitue un transit en résonance offrant un renouveau, un début de quelque chose d’important, une prise de décision (voir quelle est la planète qui applique,car elle est plus forte, cela peut-être dans une conjonction fin de cycle si Vénus est avant dans le signe ou de début de cycle si Vénus est après). C’est important pour les Balance du mois –surtout celles du second décan – d’autant que Vénus maitrise la Balance. Alors quel influx puisque Vénus est en Vierge, ce mois-ci ? Revenons aux bases: Vénus c’est la chair, les formes, notre manière d’aimer, les plaisirs matériels, l’argent aussi qui permet de s’en procurer , quand Vénus est en Vierge elle trouve de la terre comme dans le Taureau, mais c’est une terre plus sèche de fin d’été, il y aura peur de manquer, et on fera des réserves. On dit que les sentiments ici sont moins expansifs, mesurés, raisonnés, au profit de la sécurité. La Balance, va devoir se raisonner et vivre plus petitement qu’elle ne le voudrait, mais les autres signes aussi, parce que la conjonction est un début de "restrictions" pour deux ans, jusqu’à la prochaine conjonction (si vous êtes retraité, vous pensez tout de suite à la CSG, si vous êtes parents d'enfants jeunes,  vous voyez leurs distractions réduites par les économies dans les écoles, leurs places qui se raréfient dans les facs, ainsi que vos APL, etc). Pour vos affaires sentimentales, c’est raisonnable, pas de passion, pas de folies. Mars, elle, est la planète de la pulsion irréfléchie, le « ça » de Freud, le désir, l’indépendance, souvent le manque de goût sauf pour  Vénus, sa muse, qui va lui demander  des comptes ! Ce n’est pas le Bélier puissant ou le Lion rugissant, c’est l’activité de la fourmi. Aussi, les douleurs d’estomac, les maux de ventre sont au rendez-vous ! Ainsi l’alliance des deux planètes Vénus Mars, leur fusion pendant deux jours, colorera Vénus la plus rapide de la marque de ce Mars économe et refoulé qui veut équilibrer ses comptes. Seule consolation, Vénus en terre est ici mieux que Mars qui s’y étiole, parce que c’est le foyer, la vie simple et les comptes bien tenus et équilibrés. Pluton étant apex dans le t-carré qui s'est formé pour la pleine Lune, la volonté du Soleil est violente, la sensibilité de la Lune passionnelle, tout cela crée des tensions. Cependant, Vénus-Mars est en opposition avec Neptune pouvant produire le trouble et des erreurs d'aiguillage, au niveau sentimental et au niveau de l'action. S'ajoute toujours l'opposition entre Uranus Bélier et Jupiter Balance, qui cessera quand Jupiter passera en Scorpion, mais cela auparavant peut être décisif pour ceux qui ont un aspect en résonance dans leur thème et qui ont patienté jusqu'ici. Saturne, la Lune Noire , Mars et Vénus en Vierge, Neptune R en Poissons montre une accentuation dans la croix mutable qui est celle du changement extérieur aux individus du fait des planètes  lentes en aspects au rapides plus personnels, ce sont des évènements qui mêlent vie privée et vie publique qui ne dépendent pas que de nos actes personnels. Saturne en Sagittaire en carré (l'autorité, la loi) provoque la mauvaise humeur de Mars en Vierge,  Vénus ne supporte pas du tout sa présence dans ses parages. Ajoutez à cela la présence de la Lune noire en conjonction à Saturne, qui jette le doute sur son action et vous aurez l'ambiance sociale actuelle, puisque la Balance symbolise la justice sociale. Les trigones Mars- Vénus à Pluton aidés par les trigone Saturne Lune noire-Uranus risquent de ne pas mettre fin à ses dissensions car tout ceci est puissant et violent, et contient des affaires souterraines, symbolisées par la lune noire et Pluton. Tout cela fait beaucoup, impossible de tout décrire ! C'est un moment de décisions pour la Balance, et toutes personnes ayant un ascendant Balance, un amas dans la Balance, notamment les jeunes adultes de la période 81 avec Jupiter conjoint Saturne et Pluton en Balance, mais aussi par polarité pour le signe du Bélier, avec un retentissement sur les Vierges du zodiaque.        

  • septembre 2017“... ...”
  • Derrière un thème zodiacal un être unique avec son destin : Malala

    Les questions du libre arbitre, de la liberté,  reviennent sans cesse : on demande à l'astrologue  des indications précises sur le futur, suggérant par là qu'on croit en une organisation prévisible, tandis que d'autres refusent catégoriquement, l'idée d'une finalité, d'un ordre "divin", face au chaos qu'on peut voir sur nos écrans...

    Il est vrai que l’astrologie traditionnelle étudie le caractère des individus et, est orientée vers les les prévisions, ce que veulent les hommes depuis toujours : savoir dans le cas d'un choix, avoir le contrôle de leur vie, anticiper. Dans cette perspective, il n’y a aucune place pour la liberté et pour l’évolution, tout serait fixé d’avance, sans aucune échappatoire, on pense négatif, on est dans la fatalité.

    Cependant, on ne peut nier  (selon les termes bouddhistes)que le "karma" et sa polarité positive le "dharma" existent, puisqu’on le voit tous les jours dans les sauvetages in extremis dans les circonstances dramatiques des tremblements de terre, inondations, fuite devant la guerre , alors que d’autres personnes périssent   On se trouve face à des disparitions dans des accidents improbables : on se souvient de l’intrépide Florence Arthaud,  navigatrice en solitaire disparue dans un accident d'hélicoptère lors d'un tournage  (comme le chanteur Balavoine ). La fatalité au sens antique existe : on ne peut l'éviter. Que peut dire un astrologue raisonnable ? Le moment de notre naissance définit par notre zodiaque, est en quelque sorte un ADN astrale : mais pour avancer, il faut mettre un pied devant l’autre. Certes, on voit bien que les migrants actuels n’ont pas peur de mettre un pied devant l’autre au sens propre et, que pourtant certains disparaissent tandis que d’autres survivent, et nous sommes interpelé par le fait que beaucoup d'anciens bourreaux nazis sont morts de vieillesse dans leur lit, ahttp://versusconformita.livehost.fr/wp-content/uploads/2017/06/Simone-Veil.jpgussi pour un être "trop" logique, tout ceci ressemble fort à de l'absurdité. Alors quel serait le sens de notre vie ? exemple : Simone Veil Comment trouver le fil conducteur dans tout cela ? S’agit-il de chance, de synchronicité, ou de ce que les scientifiques appellent hasards heureux ? exemple : découverte de la poussée d'Archimède, de la pénicilline, ou histoire de la cellule immortelle HeLa - à venir dans le blog)) Comme les anglo-saxons se sont pas mal penchés sur la question, durant les années soixante dix et quatre-vingt, nous pensons en astrologie évolutive ou karmique, dérivée de la tradition bouddhiste et indouiste qu’il n’y a pas de hasards, qu’il y a des synchronicités, des ponts, des résonances, pour des raisons qui ne sont pas encore "démontrées" scientifiquement, que d’autres appellent un lien "d’amour", une vibration entre les individus qui les soutient spirituellement et, que cela donne à ceux-ci, une force que d’autres n’ont pas (voir le très bon film Interstellar qui évoque cette possibilité émise par des neurophysiciens). Aussi, on ne peut traiter le thème astrologique d'une personne" comme une synthèse d’éléments positifs, neutres ou négatifs, d'une manière mathématique en appliquant des règles fixes et immuables parce que cela correspondrait à une approche scientifique : un suicide chez le porteur d'un thème n'entraine pas le suicide de tout ceux qui sont nés le même jour et à la même heure : exemple Patrick Dewaere né le 26/01/47 à 10h30 à St-Brieuc s'est suicidé le 16/7/82 D'ailleurs un aspect "négatif" ne l’ait pas toujours, et un aspect "positif" non plus : trop de douceurs rend mièvre et capricieux (un trigone Jupiter-Vénus, Neptune-Vénus), trop de vigueur rend dangereux (un trigone Mars-Uranus, Mars-Pluton). L'astrologue ne sait pas toujours comment les divers facteurs du thème qui sont un individu s’équilibrent, car ces facteurs sont soumis à certains moments de la vie à des tensions, qui risquent de faire sauter le couvercle de la cocotte-minute ! (disparition de Marie Trintignant tabassée par son compagnon). Il est  impossible de savoir jusqu'à quel point vous avez pris conscience de vos faiblesses personnelles, si vous les avez surmontées, et si vous avez ainsi atteint un niveau supérieur de compréhension de vos problèmes. Exemple Marie Trintignant En regardant un thème, la première des choses est d’essayer de sonder par des questions à quel niveau intellectuel et spirituel vit une personne en s’aidant de ce que l’on sait (aspects appliquants entre deux planètes donnant plus de liberté, que les aspects séparants, signes d’air et d’eau (sauf le Scorpion non évolué) - plus "ouverts" que les signes de terre, les signes de feu étant capables du meilleur comme du pire du fait de leurs excès toujours possibles, orientation vers l’Est ou non permettant plus de retour sur soi, (à ne pas confondre avec un égocentrisme centré sur le secteur I) ou introversion devenant maladive (planètes autour de la IV, et signes d’eau). Attention d’autres facteurs jouent, ceux-ci sont des bases.  On exploite les nœuds sud, Pluton, le champ de la lune noire, Chiron, etc. Exemple : Coluche disparu dans un "accident" de moto le 19 juin 1986 à Opio Si la personne est totalement dans des pulsions de vie matérialistes exprimées par des tendances d’avidité (signes de terre, signes fixes, maisons II/VIII), au premier coup dur, elle mettra toute sa pression pour résister, ça passera ou bien ça cassera, si elle n’a pas d’assises intérieures, elle ne se relèvera pas, reprochant aux autres, à ses ascendants, à la malchance, ses échecs (et à Dieu qu’elle ressortira exceptionnellement pour l’occasion) parce qu'elle a tous misé sur l'avoir, la possession, le paraitre. Si elle fait un retour sur elle-même, qu’elle a une éthique, qu’elle sait profiter de ses échecs, elle tirera une leçon de la crise et repartira du bon pied.(Disparition de l'actrice Pauline Lafont  née le 6 avril 1963 à Nîmes et morte à 25 ans en août 1988 d'une chute dans un ravin ). Aussi deux personnes (jumeaux dizygotes) ou dix personnes nées à la même heure, le même jour dans la même ville, auront des comportements différents malgré des thèmes semblables  , parce que c’est leur liberté de choisir d’être éveillés ou basiques. Il n’y a donc pas de mauvais ou de bons aspects, de bons ou de mauvais thèmes. Il y a des milieux sociaux culturels favorisés qui produisent des enfants doués, mais désespérés : exemple Kate Barryfille de Jane Birkin, qui s'est, contre toute attente, suicidée  des gens dont la situation est enviable qui ont une vie difficile bien que dorée : exemple disparition de Lady Diana née le 1/7/1961 à 19h45 à Sandrigham - GB - disparue à Paris le 31 août 1992 (thème à gche). Ces cas là, sont bien connus. Mais il y a aussi les anonymes. Pourtant,  il y a aussi des fleurs qui poussent dans des lieux hostiles, comme Malala Yousafzai, née au Pakistan le 12 juillet 1997, qui se bat pour l'éducation obligatoire et gratuite pour les femmes face à l'oppression des talibans : durant son enfance, Malala a écrit un blog sous un pseudonyme pour la BBC, racontant son point de vue sur l’éducation, et sa vie sous la domination des Talibans, prix Nobel de la paix en 2014, elle a déclaré : "Chers amis, le 12 octobre 2012, les talibans ont tiré sur mon front et ont tué deux de mes amis, ils ont pensé que les balles nous feraient taire, mais ils ont échoué" ("Dear friends, on 9 October 2012, the Taliban shot me on the left side of my forehead. They shot my friends, too. They thought that the bullets would silence us, but they failed"). Malala : son heure de naissance m'est inconnue mais probablement pas loin de celle que j'ai mise : on remarque Lune conjointe Mars, Mars  symbolisant la tête, mais aussi le caractère et les sentiments combatifs, opposée à Saturne (elle veut lutter pour les femmes - Lune - qui sont limités par Saturne - les lois - mais elle a subit la pression de Saturne  en Bélier dont Mars est le maitre, l'opposition Mars- Saturne, à ce moment  symbolisant l'oppression et la violence des talibans, on veut faire taire ses sentiments de révolte qu'elle veut matérialiser dans des lois pour les femmes. Uranus, symbole de l'ouverture et de  la liberté est en domicile en Verseau, mais retrograde, donc mis sous tutelle, conjoint à Jupiter rétrograde, accentuant le désir de vivre libre, pour elle et pour les autres (le MC en Balance, indique que sa vocation est son combat pour la justice sociale). La Lune noire en Vierge est cependant conjointe au nœud nord en Vierge : la lune noire ne serait pas prête à servir ici, sa condition l'y oblige mais cela ne l'intéresse pas, mais  elle veut aider les femmes de conditions modestes - Vierge - à s'en sortir. Si elle est bien ascendant Sagittaire (apprendre aux autres, diffuser), comme elle a Jupiter en conjonction avec Uranus dans le Verseau, ce n'est pas étonnant :  éclairer, diffuser du sens, ouvrir, se liberer ! Quelque soit l'ascendant , les aspects, la disposition en signes demeurent une indication sinon compléte, mais suffisante. Les planètes lentes font face aux planètes rapides formant des oppositions, elle lie le transpersonnel au personnel, elle est concernée, motivée, provoquées par les événements extérieurs, qui sont un levier dans sa vie personnelle. Aussi, rendons nous à l'évidence : ne demandez pas à un astrologue de vous dire ce que vous devez faire, vous y perdriez un peu de votre libre arbitre, demandez-lui de vous aider à lutter contre les tendances latentes qui vous tirent vers le bas, à condition que vous reconnaissiez que vous pouvez faire encore mieux pour avancer librement... il peut vous aider à faire le point.

  • Clovis, face aux grandes invasions du Vèm siècle

    france de clovis Le Vèm siècle commence par une période d'accalmie entre les Romains et les Francs. Mais la pression des Huns qui viennent d'Asie pousse les Vandales, les Wisigoths et les Burgondes vers l'ouest. Avec les hivers particulièrement rigoureux de 405 et 406, le Rhin et le Danube sont pris par les glaces, et les envahisseurs peuvent franchir facilement ces fleuves. Tandis que les Francs rhénans pillent une première fois Trèves, les Francs saliens protègent les provinces romaines de Belgique et de Germanie, se ralliant à l'usurpateur Constantin III qui organise la défense. Les Francs saliens se regroupent ensuite en un seul royaume et sont gouvernés par Théodomir, tué vers 420 par les Romains. Profitant du retrait des troupes romaines de Gaule, le successeur de Theodomir conduit son peuple vers le sud et s'empare de Tournai et de sa région. Ils sont cependant arrêtés et battus par Aetius, qui leur accorde un lieu autour de Tournai. Plusieurs rois s'y succèdent,  jusqu'à Clovis qui devient roi en 481. Mais à cette époque, il n'est pas question de « France », mais d'un  « royaume des Francs »  les rois germains, ne règnent pas sur un territoire, mais sur des sujets ! Sur la carte vous pouvez voir la taille du territoire des francs saliens (les hauts la France).

  • Le Soleil en Balance va t-il nous apporter un peu d'harmonie ?

    Le Soleil entre en Balance le 22 septembre à 23 h 41 (heure de Paris).

    C'est le signe de l’Equinoxe comme vous le savez, le moment où le jour est égal à la nuit, mais pas pour longtemps, puisqu'on perd de plus en plus d’ensoleillement, en attendant le solstice d’hiver le 21 décembre, après lequel les jours recommencent à augmenter. C'est pour cette raison sans doute que les astrologues ont décidé qu'elle symboliserait l'équilibre toujours remis en cause. C’est, comme le Bélier, un signe cardinal,  signe d'un démarrage. Les deux signes sont de polarité opposée mais complémentaire. Ne vous y trompez pas, il y a du Bélier dans la Balance et de la Balance dans le Bélier, mais face au Bélier, la Balance doit jouer de ses atouts pour faire le poids. Il faut  le dire et le redire : le signe du Soleil ne fait pas l’individu, c’est un symbole que  le Soleil "type" n’est atteint par son porteur que dans un effort d’évolution spirituelle, rien n’étant donné au départ, même s'il y a de fortes tendances latentes notamment au niveau des imperfections! Faire croire dans les journaux qu'on prédit l'avenir avec le soleil natal nuit gravement à l'image de l'astrologie qui est aussi précise que la psychologie qui se targue d'être une science exacte, alors qu'elle ne se base sur aucune donnée mathématique. D'autre part, chaque personne a un thème différent, fait de douze signes, de douze maisons, et si l'on se sert de onze planètes (Chiron, étant la dernière), il y a également aussi cinq points à considérer qui sont les nœuds, la Lune noire, Priape, la part de fortune. La Balance constitue avec le Bélier, l’axe de l’identification* "comment je me perçois par rapport aux autres" , le "je" en Bélier et "l'alter ego", en Balance. Théoriquement, le Bélier est ascendant dans le thème symbolique mais il se situe ailleurs dans nos thèmes personnels. Aussi, commençons-nous notre identification aux autres avec un autre signe ascendant, mais  dans les maisons où l'axe Bélier-Balance se situe, il faut aussi prendre cette donnée en compte. Certains peuvent avoir les signes Bélier-Balance dans le natal en IV/X et,   s’identifieront aux autres au niveau de la famille si la Balance est en IV (ils se plieront à toutes les exigences), mais si la Balance est en X, ce sera le travail qui constituera la source de leur identification aux autres et, ces personnes passeront leur vie à satisfaire ce pôle, accentuant leur implication personnelle dans l'axe, pour se sentir exister. Ceci constituera un défi pour eux.  Si vous avez la Balance en secteur V, vous vivez pour l'amour, les enfants, la créativité qui sont votre moyen de contacter les autres et, vous savez qui vous êtes avec vos nombreux amis qui compte sur vous en secteur XI, là où se situe le Bélier. Voici le thème de Julien Clerc, né le 4 octobre 1947 à 17 h 50 à Paris, dont l'axe Bélier-Balance est intercepté dans l'axe I/VII. "L'interception de l'axe de ces signes dans un théme est importante, la personne a un comportement de façade, avenant, pour avoir des relations agréables, sans jamais s'intéresser à SES propres ressentis, car des mécanismes de "répression de soi" se sont installés. Dans ce système, un Bélier ne peut pas exister, il ne sait pas qui il est " (Irène Andrieu). C'est assez étonnant car tout le monde connait ce chanteur qui a incarné la séduction et le charme au cours de bientôt cinq décennies. Si vous avez la Lune noire natale en Balance, elle vous fera douter de vous en tant que personne valable face aux autres, tant que vous ne comprendrez pas que c'est inutile de vouloir plaire à tout le monde (ce qui est vraiment le comble pour une Balance), en face se trouve Priape qui surexploite votre potentiel de commandement en vous rendant agressive, ce qui n'arrange pas la dualité chez la Balance. D'autres lectures sont possibles, ce ne sont que des exemples. Si vous avez le nœud sud en Balance, vous venez d'une famille où les Balances sont nombreuses, je l'ai vérifié de nombreuses fois : vous avez donc des atavismes de Balance dans vos gènes astrologiques ! Vénus est votre régente karmique, le maitre de votre hérédité en quelque sorte, donc dans votre thème sa place est importante. La Balance c’est le partage mais surtout au niveau mental : un partage raffiné, intellectuel, tout en douceur et en nuances, dont Vénus délicate est la déesse. On ne la verra pas avec n’importe qui, faire n’importe quoi, elle a trop peur pour sa réputation, elle fuit le scandale même si elle a l'art de se mettre dans des situations impossibles parce qu'elle n'ose pas dire "non". Il faut donc qu'elle apprenne à dire ce mot magique, en se servant de sa polarité Bélier. En effet, autant le Bélier sait ce qu'il veut faire, et fonce pour le faire, autant la Balance a besoin de réfléchir et n'arrive pas à se décider si trop peu d'autres indications dans son thème ne viennent l'aider. Elle aura donc tendance à tergiverser, elle n'arrivera pas à rompre, et sa sentimentalité la fera beaucoup souffrir. Une Balance ne quitte pas, on la quitte, car comme le Taureau régie par Vénus, ces deux là ont en commun leur romantisme, et leur fidélité, même s'ils sont capables de retomber sur leurs pieds en regardant ailleurs, parce qu'ils savent séduire (possibilité du complexe dit de Casanova). Sur le plan psychologique, la Balance est le signe qui doit faire régner l'équilibre, on lui demande de faire régner la justice et la paix, (avec second maitre Saturne qui dit la loi, en exaltation), mais on sait que ces fameux plateaux sont instables et qu’un rien les faire vaciller ! C’est un signe d’air et elle est susceptible. Elle a besoin qu’on la rassure tout le temps. Quelles sont les tendances dans les trois mois pour la Balance ? Comme vous pouvez le voir sur le thème ci dessous les aspects du moment sont difficiles, excepté le trigone entre Pluton en Capricorne et les planètes Mercure, Vénus, Mars en Vierge, qui sont les planètes rapides demandant ici les comptes, le concret. Comme la Balance est le signe "social", c'est de cela qu'il s'agit. Vénus, maitre de la Balance, a un rôle majeur pour le signe. Actuellement en Vierge elle rejoint Mars avec laquelle elle fera une conjonction, néanmoins non exacte. En Vierge, c'est une Vénus de Terre combattante et, concrète qui décide de ne pas se laisser faire : remise en question des affaires et bilan, peuvent être à l'ordre du jour, envie de se soigner physiquement mais aussi moralement. Vénus sera en Balance du 15 octobre au 8 novembre, ce qui lui amènera de la douceur, mais ne sera jamais en conjonction avec le Soleil, l'orbe étant trop grande. Il y a aussi la présence de Mercure en Vierge qui vient renforcer le sens pratique, puis Mercure sera en Balance du 1er au 17 octobre. Ces périodes seront donc plus favorables aux Balances. Jupiter a presque fini ses douze mois dans le signe qu'elle quitte le 10 octobre 2017, et avec son entrée en Scorpion (durant le signe de la Balance) nous serons  dès lors dans une tendance plus dure qui favorisera les choses typiquement Scorpion, comme les affaires sociétales, de mœurs et de santé (PMA)  et d'argent  ou tout apport de valeurs, provenant des héritages et des associations. Jupiter devra faire preuve de "générosité" avec les personnes victimes des nombreux drames actuels et déminera les manœuvres souterraines des uns et des autres, elle fera un travail de réhabilitation des nombreux organismes et personnes qui sont en difficultés. Jupiter sera peu à peu en sextile avec son maitre Pluton, favorisant des changements désirés par Pluton depuis 2009 en Capricorne (la loi), on peut donc s'attendre à des réformes structurelles au niveau des retraites parce que Saturne concerne les personnes âgées (pour le moment il s'agit de l'augmentation du minimum vieillesse en trois ans !). Jupiter quittant la Balance ne sera plus en opposition avec Uranus en Bélier. Une certaine tranquillité, permettra de se ressourcer, de rétablir un équilibre fragilisé par une pression trop forte produite par ses deux géantes qui s'affrontaient, et Uranus ne sera plus en conflit avec la puissante Jupiter, qui l'a poussait à des errements. Les Soleil et Ascendants Balance, de même que n'importe quelle autre planète de votre thème en Balance, ne ressentiront plus sa pression. Il est possible que vos nerfs aillent mieux ! Uranus en entrant en Taureau le 16 ami 2018 fera pour sept ans, un socle solide avec les planètes en Capricorne en tendance de trigone imprimant dans le concret, la rigueur (bien sur, avant le trigone il y a le sesqui-carré de 145°, nous aurons l'occasion de le voir). Saturne, elle-même entrera en Capricorne dès le 21 décembre où elle sera en domicile et donc plus ou moins carrée aux planètes en Balance. Saturne reste deux ans et demi dans un signe. Il sera en compagnie de la Lune noire moyenne pour neuf mois. Saturne sera en compagnie de Pluton, maitre de Jupiter en Scorpion avec laquelle, elles formeront  donc des aspects positifs durant l'année, les Soleil Balance ont souvent des planètes en Scorpion. Ce seront des années Capricorne avec un amas qui variera mais pendant au moins deux ans et demi avec Saturne et Pluton les choses seront de plus en plus "sérieuses" : comme nous sommes sur la croix cardinale, l'énergie est commune avec la Balance, à qui il sera  demander de prendre encore plus de responsabilités, ce sera une incitation à plus de rigueur, d'austérité, demandant  de démarrer des actions, donc de prendre des décisions ce qui est toujours difficile pour une Balance, aussi profitez encore des moments de légèreté avant qu'on ne vous en demande encore plus. Une de ces demandes peut provenir du nœud sud en Verseau, en aspect au signe de la Balance, car qui dit nœud sud dit retour du passé dans le présent par des responsabilités ou le retour de personnes qui s'étaient éclipsées de votre vie et qui créeront des responsabilités.

  • Un uranien, c'est quoi ? Dali, Gandhi, Marie, Kate, Edith, Muriel

    L'Uranien ne croit rien, ni personne, il ne veut rien faire comme les autres, il est "libre"*. Cette personne montre sa différence et, son originalité. L’originalité uranienne est tellement forte, que lorsqu’il y a seulement dans le thème une planète en Verseau , pour peu quelle soit mise en valeur, elle définie déjà une personnalité particulière, rebelle, s'ennuyant du connu, originale dans ses idées. Uranus en position dite angulaire, elle va influencer le comportement en I, en IV elle donnera une hérédité originale (qui sera à la base de son style), en VII ce seront des partenaires recherchés comme complément, en X la carrière pourra être originale mais aussi changeante, novatrice, le rôle social tourné vers l'amélioration des conditions de vie -la planète peut être aussi associée par aspect au Soleil ou à la Lune, et plus il y a d'aspects sur Uranus, plus l'influence est forte, car on trouve en général, plusieurs indices concordants : -la planète Uranus placée en Un uranien, c'est quoi ?position forte comme apex dans un t-carré (traduction : au sommet dans un triangle formé par trois planètes), opposée à un amas ou au centre d'un amas colorant la plus rapide qui va se révéler codominante - seule dans un hémisphère du thème, ou maître d'Ascendant, ou en aspect au Soleil ou à la Lune,ou régente karmique sud (le comportement hérité). Pour une femme la Lune en aspect d'Uranus donnera un comportement un peu froid, moins feminin, si l'aspect est entre le Soleil et Uranus, c'est plus une question d'idéal, de volonté, dans ces deux cas c'est un animus plus fort. Ainsi Uranus, comme toute autre planète peut-être dans une maison non angulaire et devenir une dominante Ci-contre, thème de Mahatma Gandhi né le 2 octobre 1869  à 7 h 12 Portbandar Inde, dans lequel Uranus est en secteur IX/X au MC en Cancer maitrisé par la Lune en Lion, maitresse du MC,  Uranus, planète conjointe au MC lieu de la vocation supérieure. Ici on peut dire qu'Uranus est la co dominante de la Lune. Uranus est le "nouveau" maître du Verseau depuis 1789 et Saturne  était le premier d'après le septénaire de Ptolémée. Saturne, c’est la frugalité, pas vraiment l’envie d’être original, plutôt dans une attitude de retrait. Il y a un peu de cela dans les Verseaux qui sont distants, et sans empathie dès que vous ne les interessez plus (dernier signe d’air, mental, précédant la grande fusion sentimentale des Poissons). Ils ne veulent pas faire partie du troupeau, non pas tant par snobisme (signe d’air, élitisme oblige) mais surtout parce que toute vérité, toute règle doit passer par le scanner de leur mental omniprésent car ce sont des "mentals", avant d'être des êtres spirituels : ils ont des idées, des idéaux mais ce ne sont pas ceux de tout le monde, ils sont libre-penseurs et, ils ont une une exigence, un jugement exact sur les défauts du monde qui les entoure. Leur rôle est de nous mettre en contact avec le monde des idées. Luc Bigé, dit du Verseau "c'est un introverti qui fait de l'extraversion". Les Verseaux veulent donc faire les choses à leur manière, afin d’introduire une attitude novatrice dans l’exécution des choses dont ils s’occupent. Ils sont alors intransigeants, ils ont (comme les Lions) un léger complexe de supériorité, dû à un fort ego.  Les uraniens sont des inventeurs, des découvreurs comme Thomas Edison ou Steeves Jobs, ils sont médecins comme Bernard Kouchner,  hommes politiques révolutionnaires comme Nelson Mandela, Martin Luther King, Gandhi, Margaret Thatcher,  couturier comme Yves St-Laurent, astrologues comme Dane Rudhyar,  acteurs comme Patrick Dewaere ou Marie Trintignant, peintre comme Salvador Dali, ou auteure professeure artiste comme Kate Millet, informaticienne comme Edith Windsor, je pourrais aussi trouver beaucoup d'aviateurs et de cosmonautes. Le dessinateur Hergè avait Mars conjoint Uranus en Capricorne trigone au Soleil  maitre de la VIII et IX, ce qui fit sa fortune. Galilée avait Uranus Sagittaire opposé Mars carré Soleil, Mercure, Pluton, ce qui fut moins confortable. On note souvent l'importance de Neptune, car à l'originalité se mêle l'imagination ! (voir article sur Neptune http://versusconformita.livehost.fr/2017/04/01/etre-un-neptunien-exemples/). Un uranien, c'est quoi ? Salvador Dali né le 11 mai 1904 à 8 h 45 se comportait de manière excentrique, et devint un des prêtres du mouvement surréaliste. Il avait un amas de planètes dans un thème en forme de bol dans le dernier quart du zodiaque Est, la Lune en Bélier,  maitre de son ascendant Cancer, était carrée à Uranus, son hypersensibilité son génie est peut-être contenue ici...Uranus en sagittaire en VI opposé Neptune en XII , fermant un dessin de "Bol"  orienté quasi totalement en hemisphére sud indiquant l'extraversion,  faisait des aspects avec toutes les planètes du thème et un quinconce avec l'amas Soleil, Mercure, Mars en Taureau en XI. Les femmes uraniennes ont du mal à rester en couple, la routine les ennuie, ce sont de bonnes mères "à temps partiel", car elles sont trop intéressées par la découverte de nouvelles personnes, métiers, choses. Elles veulent leur autonomie et leur liberté, elles ne sont pas dans le contrôle des détails, ni dans les horaires, elles ne sont pas possessives ni jalouses, elles peuvent être présentes-absentes (on croit ressentir dans cette attitude de l'indifférence lorsqu'on est enfant). Du fait de leur proximité avec le Soleil, les planètes Mercure et Vénus sont souvent situées dans les signe entourant le  Soleil en Verseau comme le Capricorne  pour qui la solitude, n’est pas vraiment un problème, et qui prennent tout en mains  lucidement, mais il peut y avoir des planètes dans le signe des Poissons et selon la qualité de planètes en Poissons, la solitude est plus durement ressentie (Vénus par exemple). Ainsi, si elles sont en couple, c’est le plus souvent à la quarantaine dépassée, que la rupture se produit, Uranus étant en opposition à lui-même (de même que Saturne en position difficile). Quand les couples explosent, elles gardent les enfants et se retrouvent père et mère, ce qui ne les dérange nullement car elles sont d'une grande ouverture psychologique, mais aussi d'une certaine décontraction dans leur vie amoureuse (qui n'est pas leur priorité, il faut bien le dire). Elles se demandent, quand même, pourquoi elles sont seules, ne se rendant pas compte de la manière dont elles fonctionnent avec leur partenaire, alors qu’inconsciemment, elles ciblent toujours les mêmes par un jeu de miroirs et, qu'ainsi la suite est à prévoir. Voici les réflexions que j'ai fréquemment entendues : "la vie à deux est contre-nature", "je veux bien vivre avec un homme mais dans deux logements distincts, et si nous n'avons pas les moyens, avoir des chambres distinctes", "les rapports sexuels ??...", "Faire le repas ??". Elles peuvent très bien s'entendre avec un compagnon homosexuel qui du fait d'un anima fort comble leur vide affectif, sans exiger de relation amoureuse (exemple de Françoise Sagan) http://versusconformita.livehost.fr/2015/02/09/la-folle-vie-de-francoise-sagan-interceptions-taureau-scorpion-axe-39/) Pour les hommes du signe du Verseau, ou avec un Uranus dominant, c’est différent ils savent que "le fil à la patte" n’est pas pour eux, aussi ils cumulent les relations attachées-détachées avec… détachement. De ce fait, il n’est pas question d’avoir des enfants, ils ne sont pas "papa poule" : pour eux, l'humanité est suffisamment peuplée de petits orphelins qui ont besoin d'aide, sans aller en rajouter (une façon de se dédouaner), ce sont ceux-là qu'ils veulent éventuellement sauver. Mais les enfants arrivent si vite qu'ils se retrouvent avec plusieurs enfants de plusieurs femmes dans le monde, qu'ils "abandonnent" partiellement, parce qu'ils ne sont jamais là ! Une relation longue ne peut donc durer qu’à condition qu’on leur laisse de l’air, sans aucun soupçon de jalousie, sans demander des comptes pour quoi que ce soit, et même une aide quelconque, en acceptant toutes les absences imposées avec le sourire. Ils ne se rendent même pas compte qu'ils font souffrir l'autre, ils sont ingénus. Un uranien ou une uranienne peut être bisexuel parce qu'il ou elle n'a pas de tabou. Peu lui importe, il vit sa vie, et tant pis, si cela dérange. Un Uranien ne se justifie pas. On l'aura compris, pour aimer un Uranien ou une uranienne, il faut s'accrocher : la douce, mais indépendante uranienne Marie Trintignant l'a payé de sa vie. Chez elle, les amas de planètes sont opposés à l'exception d'un Neptune en Scorpion en VI (désillusions liées à la sexualité, à la source de son jeu d'actrice), avec Uranus rétrograde conjoint Pluton rétrograde et lune noire, (Pluton maitre de Neptune), conjoint nœud nord et Lune en FC. On voit ici les influences des planètes lentes, la force de Pluton mais aussi de Neptune en sextile, qui ont actée la jeune femme. Uranus est carrément en opposition au nœud sud Jupiter et Mercure.  donnant un mental revendiquant la liberté de dire et de faire comme elle l'entendait (accentué par Jupiter), ce qui a provoqué une dispute qui a tournée mal avec un compagnon violent, la maison V des amours étant particulièrement mal aspectée avec des planètes difficiles Uranus carré ascendant et Pluton rétrogrades, la lune noire. Il faut aussi noter la Lune en Lion qui faisait d'elle une reine sur un plateau, constitué de personnes de sa famille (sa mère et son fils), et souvent de son pére, Jean-Louis Trintignant. Cet amas en opposition avec Saturne montre la prégnance de l'élément familial qui était sa marque (conjonction Soleil Saturne opposée Lune), car elle avait également vécu avec un metteur en scène, un acteur. Le chanteur B. Cantat était  "étranger" à son monde. L'uranisme qui est le deuxième mot pour l'homosexualité, est nommé d'après la planète Uranus. Deux exemples : Elle s'appelait Kate Millet et fut pour les Etats-Unis ce que Simone de Beauvoir fut pour la France. Elle vient de disparaitre ce 7 septembre. On peut voir Uranus sur l'AS et Saturne en Verseau (en secteur XI maitrisé par Uranus) en Bélier signe de Mars, ce qui indique que sa révolte fut la résultante de l'éducation dont elle eu a souffrir (son père les battait, puis les quitta), Saturne étant aussi le maitre de son MC, lieu de celui qui dit la loi dans la famille. On voit Uranus AS opposé Jupiter DS, autre aspect indiquant l'impossibilité de se soumettre aux règles. Elle avait également Uranus trigone Vénus conjointe lune noire et Neptune, Vénus étant carré lune, divisant son anima, avec un nœud sud conjoint Mars en Lion, montrant une masculinité héritée. Saturne est également co dominante mais opposé à la lune noire, il montre le désir de passer de l'autre côté de la loi du père. En fait, on peut penser qu'elle lui a ressemblé, mais dans son corps de femme.   Elle eu une tante fortunée (Jupiter angulaire maitre de la VIII), qui lui permis d'étudier à l'université, où elle développa ses talents d'écrivaine, et de pamphlétaire publiant "The politics of Sex" (traduit sous le titre "La politique du Mâle") , au moment des seconds combats des années soixante-dix pour la liberté des femmes. Comme elle fut internée de force par sa famille pendant quelques jours à cause d'une bipolarité supposée, elle devint une adversaire acharnée des méthodes médicamenteuses des psychiatres des années soixante-dix. Désormais son combat tourna autour de ces deux axes : la sexualité et la psychiatrie. Bien que mariée à un artiste japonais pendant vingt ans, elle termina son existence auprès d'une femme qu'elle épousa. Edith Windsor - Schlain née à Philadelphie en Pennsylvanie en juin 1929 est une autre suffragette du Women's lib,  elle a disparu le 12 septembre à l’âge de 88 ans, durant la même semaine que Kate Millet.Né dans une famille d'émigrés qui souffrit beaucoup de la crise des années trente. Après avoir fait ses études de mathématiques à l'université de New York, elle occupa en tant que programmeur un poste important chez IBM. Marié un an à Saul Windsor, à la fin de ses études, elle le quitta pour vivre sa vie de lesbienne. Son grand amour fut Thea Spyer, une psychologue suédoise, qui fut atteinte de sclérose en plaque, avec laquelle elle vécut jusqu'à sa mort, en 2009. "Elle fut  à l’origine d’une décision historique en 2013 de la Cour suprême américaine, pour les droits des homosexuels. Après la mort de sa première épouse en 2009, qu’elle avait légalement épousée au Canada, on lui avait réclamé 363 000 dollars car une loi fédérale sur le mariage lui interdisait d'avoir le même régime fiscal que le dernier survivant d’un couple hétérosexuel."
    "Soutenue par l’administration Obama, elle avait alors porté l’affaire devant la plus haute juridiction du pays. Cette dernière lui avait donné raison et avait notamment déclarée inconstitutionnelle, la loi fédérale stipulant que le mariage était l’union d’un homme et d’une femme, accordant ainsi aux couples homosexuels les mêmes droits que les couples hétérosexuels. Cela avait jeté les bases pour que la Cour suprême légalise le mariage gay dans tout le pays en 2015."(d'après le journal Le Monde). Lorsqu'elle mourut, elle venait d'épouser Judith Kasen. (Windsor avait 87 ans and Kasen 51ans). Voici son thème, mais malheureusement, j'ai du choisir l'heure de naissance, donc je ne peux prendre en compte l'angularité d'Uranus en secteur VII, quoique la position du Soleil en MC et, de Saturne en IV, rende bien compte des rapports difficiles avec l'autorité parentale, puisque déjà on a ici une opposition Soleil-Saturne dans l'axe IV/X, avec une lune noire en IV, sans parler de Vénus en VIII au nœud nord indiquant son combat pour une sexualité légalisée. Il faut noter qu'elle disparait au moment du retour dépassé, d'Uranus qui se fait à 84 ans, ce qui montre qu'elle est bien marquée par cette planète, mais ce fait n'est pas rare, l'énergie de cette planète qui revient à la même place provoque souvent l'arrêt de la vie sur terre. Dans son thème, on voit la Lune en trigone à Uranus (liberté, originalité) sextile à Mercure rétrograde opposée à Saturne (refus de l'autorité patriarcale assumée), un carré d'Uranus à Pluton maitre du nœud sud ,et Pluton sextile à Vénus en Taureau conjointe au noeud nord également en Taureau, montrant une grosse demande affective et... sexuelle, mais aussi sa puissance et sa possessivité lui ayant donnée la force de combattre pour l'égalité financière des femmes vivant ensembles. Un sesqui-carré (145°) avec Neptune-Mars donne à penser sur son côté activiste , mais sentimental. On notera dans tout ces thèmes de femmes et d'hommes l'importance du signe de la Vierge, signe de Mercure, Mercure étant aussi le signe des Gémeaux, et de la maison III, signe d'un couple de jeunes gens du même sexe, et marquage astrologique qu'on trouve souvent dans les thèmes de bisexualité, ou d'homosexualité. Voici encore le thème de Muriel Robin, actrice, bisexuelle, qui revient de loin : 1er prix du conservatoire de musique, plusieurs piéces de théatre classique,  en 1988, succès après Bouvard avec le spectacle de Palmade et films les  visiteurs, 2002 (maladie de sa mère Alzeimer aggravé), en 2000 film de Medhi Charef, film Marie Besnard, spectacle « au Secours », angoisse, nombreuses dépressions, alcool, parce que nominée sept fois aux Molières, mais jamais reconnue par le métier,  excepté un Emy Award durant lequel elle faisait un burn out. Muriel est née le 2 août 1955, son énergie et son egocentrisme vient de l’accumulation de planètes en Lion Soleil, Pluton,  Jupiter, Vénus, Mars, Mercure, et Uranus en Cancer. Elle dit « je veux tout ». Comme personnalité marquée par Uranus, nous avons la Lune en Capricorne (donc mère froide, mais aussi une personne exemplaire, sérieuse) opposée à Uranus Cancer et la Lune est apex d’un yod qui est fait par deux quinconces entre la Lune et Pluton  et la Lune et le nœud sud en Gémeaux. La Lune est maitresse de la maison VIII avec toutes les planètes en maison VIII en Lion, mais  maitresse d'Uranus en Cancer. La Lune noire en maison I fait qu’elle ne sait pas qui elle est en tant que personnalité, cela se complique par le nœud nord en I qui lui demande qu’elle arrive à s’identifier, en tant que personne unique et irremplaçable, avec des atouts comme la conjonction Soleil Jupiter et Jupiter maitre de l'Ascendant, mais brimée par un saturne en carré avec l'amas.  
    * La liberté d'aller et venir ou de faire ou pas quelque chose est une composante de la liberté, mais n'est pas la liberté intérieure qui se détache du faire, de l'avoir.  
     

  • Un aspect "appliquant" donne plus de liberté

    Irène Andrieu dans son livre l'Arbre Généalogique Karmique, décrit le sens karmique des aspects. Cette grande astrologue française a étudié avec Krishnamurti et Nelly Kauffman d'après des écrits sauvés par les moines tibétains (lors de l'invasion chinoise). Sa vision est guidée par l'idée de réincarnation contenue en filigramme dans les écrits de Dane Rudhyar, notamment dans l'étude des nœuds lunaires, non mise en valeur chez les humanistes puisqu'ils "choisissent" de donner tout liberté à l'homme dans sa destinée puisque leur mouvement née dans les années soixante est le fruit des discussions de la mouvance de la psychanalyse transpersonnelle, des "découvertes" de  Palo Alto . "Les aspects sont le résultat des engagements des vies antérieures que les planètes retrouveraient" : Dane Rudhyar  décrit les manifestations « intellectuelles et inconscientes » de chaque type d’aspect, en fonction du stade dans les inter cycles des planètes. Irène Andrieu, nous explique le sens  spirituel des aspects : les aspects appliquants renferment en eux plus de liberté que les aspects séparants et sont un choix de "l'Esprit" en nous. Sens karmique de l'aspect appliquant Il y faut qu'il y ait un "potentiel" de transformations dans ces aspects car sinon les transits ne serviraient-ils qu’à réactiver les mêmes schémas (ce qui se passe en général). Voyons d’abord  comment cela fonctionne puisqu'il faut d'abord distinguer un  aspect appliquant, d'un aspect séparant. Dans tout  aspect  entre deux planètes,  il y a une planète lente dite "mère" (une locomotive) et une planète plus rapide dite "fille" (un wagon)  qui vont former un aspect croissant jusqu’à l’opposition de la planète mère, et ensuite un aspect décroissant après l’opposition. Voyons  le stade d"un l’aspect : que l’aspect  soit croissant ou décroissant,  la planète fille est  appliquante  avant  l’aspect exact (le wagon s'arrime à la loco) ici la planète appliquante arrive avec son enthousiasme, sans influence encore, elle est donc plus libre par rapport à la planète qu'elle va accoller, elles se rencontrent sans a priori, puis elles forment toutes deux l’aspect exact sur le degré exact des deux, ici c'est la conjonction qui est plus ou moins bénéfique, selon la qualité des planètes, les lieux qu'elles occupent signe et maisons, la planète la plus rapide dite fille forme un aspect séparant, un degré après l’aspect exact: le Wagon quitte la Loco mais il y a une trace de l'impact, ne serait-ce que l'échauffement provoqué par leurs énergies conjuguées (il en est de même dans toute rencontre importante). Appliquante,  on est dans une phase de maturité et d’introversion des expériences, la planète fille prend la direction de l’aspect (de la situation), enrichissant la planète mère (en effet dans sa course elle avance, elle va bousculer l'autre planète) : dans une conjonction appliquante Soleil-Saturne, le Soleil appliquant Saturne peut enrichir les idées de Saturne le rendant moins rigide, plus rayonnant, plus créatif, même si cette conjonction est difficile. Dans la phase séparante, la planète fille s’éloignant n’est plus aussi active, parce qu'elle a étè fusionnelle  avec la planète mère, la planète mère  étant l’agent qui active le tandem tant qu’il n’y a pas  prise de conscience de l'éventuel conflit révélé par la conjonction. Exemple : Le conflit de Soleil-Saturne c'est le conflit entre sa propre volonté et celle du patriarcat, du pére, des lois, on peut s'y plier plus facilement dans l'appliquant parce qu'on apporte une vision plus solaire de l'autorité, qui permet de l'enrichir tandis qu'en séparant on est dans une fuite, une rébellion (me semble-t-il). Les directions appliquantes qu’elles soient dans un aspect croissant ou décroissant représentent une autonomie décisionnelle, une réalisation. La symbiose est accentuée, lorsque ce sont deux personnes de la sphère privée symbolisées par les planètes : Soleil : père, mari,  le Moi idéal Saturne : celui qui dit la loi dans la famille (père ou mère) Lune : femme-mère, épouse,  famille, public Mercure : enfant à soi en général, le cadet, enfant extérieur à la famille Vénus : fille, amante, jeune femme sans enfant Mars : Fils aîné, amant,  Jupiter : oncle, protecteur, beau-frère, beau-père, Durant l’enfance,  la personne s’identifie à la planète-fille (rapide) à laquelle elle obéit, mais qui la sécurise. Puis il y aura des questions à l’heure des choix. On tient compte de la période où cela se produit, la planète fille étant inhibée par le modèle planète mère. Exemple :  Saturne/Mercure,  Saturne/Mars donnant inhibition saturnienne au niveau des planètes rapides, au niveau de la communication, ou de l'action, et de la sexualité éventuellement. Ceci peut se faire à certains moments, mais pas à d'autres selon les circonstances, c'est une tendance qui peut devenir lourde en cas de crise. Les planètes rétrogrades (signalées par R sur les thémes) étant surchargées d’à priori et de croyances, quand il y a rétrogradation ( Saturne conjointe Mercure retro, ou Saturne conjointe Mars retro), il y a peur du changement et projection sur Saturne qui "parait" handicaper les choix.  On va analyser que Saturne (lois, limites, non aboutissements, retards de toutes sortes) devient responsable dans l’esprit de la personne « je n’ai pas pu le faire parce que untel –mon père, mon patron, mon mari -m’a empêché ». "Mais il faut sortir de ce raisonnement où les planètes sont fautives pour prendre conscience que c'est en soi, relever la tête et comprendre qu'on doit se libérer du poids de ce karma qui ne nous appartient pas et qui pèse sur nous." (d'après Iréne Andrieu" qui a créé l'Astrologie de l'évolution)  

  • Saturne et Lilith encore !

    Qu’est-ce qui est en jeu actuellement ? Saturne est positionné  pendant deux mois sur le même degré (21°) du 27/7 au 26/9, et puis sera encore dans le Sagittaire jusqu’en décembre 2017 avec la Lune noire qui tantôt le suit ou le précède (ici à 27°), jusqu’en novembre, aussi soyez compatissant avec vous–même car c’est une conjonction sévère (je travaille avec la lune noire moyenne mais l'espace entre la lune noire vraie et la moyenne peut être considéré comme l'espace  d'action entre lequel elle agit, selon le nombre de degrés, l'espace se trouvant quelquefois dans deux secteurs qui se suivent où l'influence produit l'enchainement des situations, par exemple de la maison IV à la V : confusion, douleur familiale perturbant la vie amoureuse ou la vie avec les enfants, ou/et empêchant  d'en avoir) Avec Saturne, vous voulez la sécurité : vos limites mais aussi vos barrières, votre vérité), mais avec la lune noire, Lilith vous voulez du changement , la passion sexuelle, c'est la force du féminin, qui elle dérange,  questionne.  Ce faisant, le questionnement produit des révélations, des contestations, détruisant les anciennes croyances, et vous avez peur de l’évolution de vos croyances, car si elles évoluent, vous changerez aussi de style de vie, d’amies, et vous n'en avez pas envie ! Le Signe du Sagittaire dans lequel elles  se trouvent symbolise l’expansion de votre conscience , aussi branchez votre inconscient qui vous guide sur l’inconscient collectif, car surtout ne sous estimez pas la puissance de votre inconscient : 90% de l’activité de notre cerveau provient de l’inconscient, et seulement 1% du conscient. Votre ego doit s’aligner sur ces forces qui vous portent. Saturne et la Lune noire sont en carrés à Chiron en Poissons (ici à 23°) et ce jusqu’au 2 novembre 2017 : il y a ici aussi une lutte de pouvoir entre l’ouverture spirituelle consciente et la peur. Cela concourt à vous mettre sur le grill. La Lune noire est en carrée aux nœuds nord et sud en Lion et Verseau, aussi vous êtes  fortement contrarié par cette position inconfortable : puissance de l’ego en Lion qui peut se faire générosité, ouverture en Verseau qui doit aller vers l'abnégation ! Au centre, la lune Noire veut nous faire faire un saut qui peut s'avérer périlleux. Cela en vaut-il la peine ? Nos tendances égoïstes risquent d'être les plus fortes, mais nous paierons les pots cassés.

  • Pleine lune du 6 septembre 2017 : un grand trigone

    Cette pleine Lune forme un grand trigone en signe de feu, entre Mercure Direct 28° Saturne Direct 21° et Uranus Rétrograde 28°. On doit ajouter la Lune noire 23° conjointe Saturne 21°.  Mars en Vierge à 0°34 encore en conjonction avec Mercure en Lion, dissociée de son feu,  et surtout le nœud nord en Lion à 24°. Le nœud nord en Lion c'est "qui aura la plus belle bombinette", celle-ci évidement servant de phallus à ces messieurs. Nous sommes dans une crise d'ego ! Mercure redevenu directe de même que Saturne, va peut-être leurs permettre d'y voir un peu plus clair, d'être plus rationnels, Saturne servant d'apex à un triangle rectangle dont la base est l'opposition Uranus-Jupiter (celle-ci n'est pas non plus une opposition tranquille) sert de modérateur, mais avec, encore, la lune noire moyenne, la guerrière, la vindicative, à 23°. La Lune opposée au Soleil à 13°53 est aussi et surtout conjointe mais séparante à Neptune à 12°49. Pluton à 16°59 sert d’apex a un joli triangle rectangle entre l’opposition de la Lune-Neptune et du Soleil, sextile à Lune Neptune et trigone au Soleil ! C’est lui qui fait entendre sa voix dans la tempête internationale ambiante : il faut espérer régler les problèmes entre les parties qui sont au bord de la guerre avec les trigones et les sextiles : ce grand trigone et ce triangle rectangle de la pleine lune est peut-être de bon augure (comme aurait dit les anciens qui scrutaient dans les entrailles des poulets avant de faire de l'astrologie), au moment où les bombes des uns et des autres se font entendre. Négocier, sans se laisser prendre par le sesqui-carré Soleil-Uranus et le semi-carré Lune Uranus : la pleine Lune peut marquer le point d’orgue d’un mauvais moment,qui espérons le va passer. Mars enfin entrée en Vierge, séparée de Mercure – un duo d’enfer pour se quereller -  peut faire une bonne analyse de la situation face à une Lune totalement « hors » de la réalité. A côté de tout cela, nos  problèmes personnels ne sont peut-être pas aussi importants que d'habitude, même si c'est la rentrée de la grogne pour beaucoup. N'oublions pas non plus l'éclipse avec la conjonction Soleil-Mars du 21 août à 29° du Lion, qui peut manifester (selon les spécialistes)  sa puissance durant plusieurs mois (pour ceux qui en vacances ne l'ont pas lu, voir août). Voici ce que dit Laurence Larzule à propos de Saturne et de la Lune noire, qui se trouve toujours en conjonction: "Saturne est orienté à l’ouest, associé au soir, à la course descendante du Soleil... « La Lune noire est associée au nord, au froid, au sombre. Elle stocke des données remontant à notre vie antérieure qu’elle réactive, à chacun de ses transits (donc ici en Sagittaire). C’est par elle que nous accédons à la conscience. Elle nous oblige à être dans notre différence. Elle exprime le désir et l’impossibilité de retrouver l’osmose...Nous allons vivre des expériences « difficiles », tant que nous ne comprenons pas que qu’il faut sacrifier quelque chose en nous, pour atteindre notre dimension spirituelle...elle est fatalité puisqu’indépendante de nos actions actuelles."  

  • Pervers narcissique ?

    Cet article est un article de néophyte, car je ne suis pas spécialiste et justement je trouve excessif de qualifier n'importe qui de n'importe quel psychose grave, à cause de modes lancées par des journaux qui veulent vendre du papier  aussi "pervers narcissique" devient un adjectif dans la bouche des femmes, pour qualifier généralement un compagnon très pénible. Actuellement, c'est  pervers narcissique. Il y a eu le border-line,  à tel point que le mot est passé dans le langage courant, il y a bi-polaire et, bien avant le parano et le mégalo. Bref, la société  semble peuplée de malades mentaux. Mais où sont les lignes de la normalité ! Poser un qualificatif psy sur quelqu'un est grave : une névrose est une atteinte temporaire due à un moment de vie difficile, ou bien un terrain hérité de l'enfance, mais on ne passe pas toujours au stade suivant la psychose, qui se développe, en général, dans des moments où la personne est dans un contexte très difficile. Je transcris ici un article pour nous éclairer. Les pervers narcissiques, qui sont-ils ? Comment fonctionnent-ils ? Comment leur échapper ? Voici ce que dit  Jean-Charles Bouchoux, en 2013. "Un pervers narcissique n’a jamais tort ! Il utilise le déni pour nier ses responsabilités ainsi que la réalité de ses actes" explique dans son livre ce psychanalyste. Ce type de pervers cherche à éviter toutes sources de conflit pour toujours garder une bonne image de lui. Il n’avoue jamais sa culpabilité. Le pervers narcissique ne refoule pas ses pulsions, car il cherche à tous prix à éviter une souffrance morale. "Le passage à l’acte lui permet de les évacuer vers l’extérieur. Le pervers a entendu la loi, il sait que ce qu’il fait est répréhensible, il va devoir dénier l’origine et porter sa faute sur quelqu’un d’autre". Son mode opératoire pour passer à l’acte ? La double personnalité... "Jekyll est le bon sujet, le bon enfant que l'on attendait qu'il soit. Pour les mauvaises pulsions, Hyde s'en charge..." . Pour se débarrasser de toute culpabilité, le pervers narcissique rejette ainsi sa faute sur l’autre. De cette façon, il garde une bonne image extérieure et passe même parfois pour la victime. C’est ce qu’on appelle l’identification projective. Il isole, il rabaisse l'autre pour se valoriser Le narcissisme est l’amour que l’on porte pour soi-même*. Contrairement à ce qu’il laisse paraître, le pervers narcissique est une personne qui manque de confiance en lui. "Pour compenser, il développe une image démesurée de lui-même". Pour se donner l’air important, il essaye d'avoir de beaux objets ou des relations avec des personnes attirantes. Il garde ainsi un sentiment de pouvoir en rabaissant sans cesse sa victime, tout en la faisant culpabiliser pour mieux la contrôler L’angoisse de la perte : le problème avec le pouvoir c’est qu’on peut le perdre à tout instant. Lorsqu’un pervers narcissique obtient de sa victime une admiration totale, il ne veut pas qu’elle puisse reprendre le dessus et le quitter aussi il dévalorise sa victime, la rendant moins importante à ses propres yeux. Pour garder l’emprise, l’empêcher de prendre conscience de la situation anormale, le pervers narcissique fait tout pour la contrôler. "Ce pervers a besoin de proximité et d’un lien difficile à rompre : lien de subordination, lien parental, lien filial ou encore amoureux, il utilise ces liens pour assujettir l’autre". Aussi se servir d’une autre personne pour soulager les pulsions, est la meilleure diversion. "On peut aussi trouver l’utilisation d’un tiers dans les groupes, les entreprises ou les institutions". Par exemple un responsable qui se moquerait d’un salarié. Si les autres ne veulent pas perdre leurs places, ils ont tout intérêt à faire pareil. De cette façon, il se met à l'abri et n’est pas le seul fautif. Comment sortir de son emprise ?  Quelques conseils pour contrecarrer les manipulations d'un pervers narcissique : - Renouez avec vos proches : n'hésitez pas à expliquer les événements et demander de l'aide aux autres. Prenez de la distance, pour éviter de retomber sous ses belles paroles. - Arrêtez de vous justifier : Plus on se justifie plus le pervers se sent en position de force. - Osez le détester : Arrêtez de culpabiliser, "la victime en ne s'autorisant pas à détester, ne peut pas procéder à un deuil salutaire". - Coupez court à toute communication : lui infliger à votre tour des attaques ferait de vous un pervers narcissique. Le mieux est de vous éloignez et ne plus avoir aucun contact avec lui." * Complexe de Narcisse : Centration sur soi et incapacité d’aimer. Fait de trouver naturel d’être aimé sans retour.  Fait de s’auto analyser et de ne parler que de soi. Fait de ne s’intéresser à l’autre que si on se reconnaît en lui.Le narcissisme s’étend au prolongement du Moi (famille, amis, etc.).Il est associé aux complexes d’abandon, d’infériorité et de culpabilité. Une personne très susceptible l’est car elle rapporte tout à elle-même.La société exalte le culte du Moi. *une vidéo d'une émission d'Arte sur Youtube nous explique que c'est le marketing des sociétés pharmaceutiques qui popularise des termes pour nous familiariser avec des désordres que nous pouvons soigner avec leurs médicaments  

  • La danse des planètes lentes chez les jeunes nés de 1988 à 96

    Ce qu’on pourrait appeler parfois la "danse des planètes lentes", donne lieu  à des conjonctions étroites qui durent pendant plusieurs années et modèlent les comportements de groupes, donnant une tonalité générationnelle à une catégorie de gens qui sont ou deviendront des acteurs de notre société. Cependant   nous sommes tous co-créateurs de notre société et penser que  l'anonymat  nous en dispense n'y change rien, chacun dans notre coin nous en sommes responsables. Il ne faut donc pas s’étonner de notre comportement de « moutons de Panurge » depuis longtemps critiqué mais favorisé de plus en plus par la pub : uniformité dans la manière de se vêtir (avez-vous vu la couleur des nouvelles chaussures de sport dont aucun de nos enfants n'auraient voulus, mais qui fait cependant fureur?), la manière de se comporter, ce qu'on veut avoir (même voiture, même race de chien), et ... même  attitude morale : ce qui se fait devient la norme, et derrière il n’y a pas  d’éthique (on viole une fille dans un bus et personne ne bouge). Quelqu’un l’a dit, un autre l’a répété, alors on le fait. C’est un manque total "d’individuation"* cette individuation qui est donnée par une recherche approfondie de la conscience de soi, de son Soi, à ne pas confondre avec l'individualisme qui finalement n'est pas si courant compte tenu de ce que je viens de vous dire. A la limite, être individualiste devient une qualité ! Stop ! pause ! . Quelles planètes sont en jeu dans notre comportement ? En premier lieu, Saturne, le « conformiste » qui se pose deux ans et demi dans un des douze signes du zodiaque  : elle nous oblige à être "comme il faut" et nous force à nous inserer dans la société. Mais cependant, il y a un hic, sa sociabilité étant vraiment très limitée, la mode il s'en fiche et ne fera pas de dépenses extravagantes pour la suivre, mais il fait autorité : c’est lui qui proteste avec l’aide de Mars contre la désorganisation ambiante, lorsque l’exaspération est à son comble, et selon son importance dans votre thème, vous serez ressenti comme un sauveur ou comme un grincheux. Alors est-ce Vénus de la Balance et du Taureau  qui nous pousse à nous comporter comme des clones ? La Vénus de la Balance est pour la sociabilité et celle du Taureau pour la jouissance ! Effectivement, Vénus entre dans la danse, mais la Balance a de grosses affinités avec Saturne : elle est un peu élitiste, sélective,  si Vénus en Balance aime la douceur des choses, ce n’est pas à n’importe quel prix ! La Vénus du  Taureau est par contre plus concrète, plus "rustique", elle profite des chances qui lui sont offertes sans arrière pensées, à fond. Mais comme Vénus suit son Soleil (au sens astronomique, car en fait elle fait agir Mars), elle est  différente pour chacun d’entre nous (c'est une planète rapide, on ne peut pas faire de généralités) : c’est une facette de notre façon personnelle de rechercher le bonheur. Ensuite, on examine Neptune la planète des rêveurs, qui a de grosses affinités avec Vénus ! Les neptuniens éprouvent le besoin de s’évader de la vie de tout les jours par la musique, le dessin, la danse, le chant, les disciplines douces comme le Qi Gong (selon leur type de Vénus et les aspects formés). Ils sont à côté de la réalité quotidienne et veulent y rester, ils fantasment plus qu'ils n'agissent,  aussi ils ont une énorme patience dans les situations les plus ennuyeuses dont ils arrivent à s’abstraire : ce sont eux qui vous diront « ce n’est pas grave, patience » et, ils s’endormiront dans leur voiture sur les aires d’autoroutes, et sur un fauteuil inconfortable d'aérogare. Cependant, il ne faut pas leur « casser les pieds » avec des règles de vie strictes (repas, visites, sorties planifiées). Cela en fait de bons compagnons de route si on les comprend, car ils sont doux et comme le temps de passage de Neptune dans un signe est très long (plus de vingt ans), ils forment un grand contingent de personnes ayant les mêmes tendances latentes* sur une génération (et on compte une génération tous les vingt ans). Cela se corse avec les deux autres planètes lentes, Uranus deux fois plus rapide que Neptune, car elle ne reste que sept ans dans un signe et, Pluton trois fois plus  lente qu'Uranus mais plus irrégulière dans son temps de passage (de quinze à plus de vingt ans). Ces deux là ne sont pas commodes : Uranus est du style de Mars, même si l’on nous explique qu’elle est la planète de « l’éveil », l’éveil se fait mais à quel prix ! Pluton qui est dans le même style, nous retourne comme un gant, avec un « réveil » quelquefois encore plus difficile. Je vais prendre le cas actuel des jeunes de fin 88 à début 96 (sept ans) car chez eux la conjonction Uranus Pluton en Vierge des parents de 68 est devenue la conjonction Uranus Neptune en Capricorne des enfants de 88 . Ces jeunes ont donc moins de trente ans, ils sont maintenant  bien présents sur le devant de la scène, ils ont des visions différentes de celles de leurs ainés dont ils n’approuvent pas forcément la conduite. Dans leur cas, les deux planètes ne se sont pas lâchées durant les sept années de passage d'Uranus en Capricorne, gardant   toujours une orbe d'environs de dix degrés maximum, ce qui donne une tonalité personnelle à cette vague successive de personnes ayant cette conjonction dans le signe du Capricorne. Comme le Capricorne est régit par Saturne  au cours de ses sept années, il est intéressant de savoir où elle se situait et comme la planète reste deux ans et demi dans un signe, elle n’a pus faire que trois signes durant ces sept ans : il se trouve que Saturne (et Uranus et Neptune) étaient en Capricorne à partir du mois de décembre 88, puis en 89, 90 et jusqu’au 4/10/91. Il s'agit d'un amas de trois planètes lentes  qu'on appelle une doryphorie car c'est  très exceptionnel. Puis, Saturne est sortie pour aller en Verseau, mais Uranus et Neptune y sont restées :   voici les exemples des situations de planètes en Capricorne durant sept ans au 1er janvier de chaque année. Mais d'abord voyons la situation en 1988, en Capricorne : Neptune était entrée le 22/11/84, Saturne et Uranus y entrent à quelques heures prés entre le 14 et le 15/2/88 puis elles  rétrogradent ensemble en Sagittaire  pratiquement durant toute l'année 88 et y entrent de nouveau en décembre 88. Leur travail devait être terminé ! Au 1/1/89, Saturne est à 5°30, Uranus à 2°, Neptune à 10°. Au 1/1/ 90, Saturne est à 15°36, Uranus à 5°45, et Neptune à 12°, mais autre exemple :  au 1/3/ 90, Vénus est à 28° Mars à 22°, Saturne à 22°, Uranus à 9° et Neptune à 14°. On imagine bien que ces personnes auront une attitude terriblement imbibée par l’influence du Capricorne qui va se manifester par la suite par un comportement de type saturnien. (Mais il faut tenir compte des autres aspects , comme ici sur l'exemple du 1/1/90, où Jupiter en Cancer en opposition indiquera un choix entre la solitude et le besoin de vivre en famille, de protéger les familles (d'autant que Chiron s'y trouve aussi). Il faut penser que le passage en Sagittaire a permis de vivre l'aspect idéologique des planètes sur le plan d'une vision "philosophique" mais qu'en Capricorne il s'agit d'en tirer des prises de position,  des conséquences concrètes, suivies d'actes.

    La recherche d'un cadre "rassurant" devient donc un but pour ces personnes qui peuvent aussi se réfugier dans des solutions catastrophiques, avec un passage par la drogue ou les médicaments. Au 1/1/91, Vénus est à 24°, dans le Capricorne en plus du Soleil, de Saturne à 26°, Uranus à 10°, Neptune à 14°. Puis Saturne change de signes mais il entre alors en Verseau le 5/10/91, ce qui n'allège pas l’ambiance car alors Saturne est  régit par Uranus en Capricorne et cela donne une réciprocité accentuant encore la force des deux signes et planètes, puis elle entre le 29/1/94  dans les Poissons, où là on trouve Neptune, et il y a réciprocité encore puisque Neptune régit Saturne, ce qui n'apporte que des nuances de comportements qui tournent autour de la discipline, mais aussi de l'illusion,  une idéalisation d'un père (sévère mais juste) d'un vraie travail , d'une orientation philosophique tournée vers l'exigeance dans le meilleur des cas, avec une obstination têtue et un sens de la réalité parfois déformé dans les cas les plus extrêmes, le tout teinté par un goût exacerbé de la nouveauté, qui souvent, n'a rien à voir avec l'ouverture vers des valeurs plus humaines. Tout au long de 1992, 93, 94, 95, la conjonction Uranus-Neptune continuera à se faire décan après décan, rétrogradation après rétrogradation et, même en 1996 où nous sommes sur les derniers degrés du Capricorne, année avec une rétrogradation d’Uranus au moment de son passage en Verseau, Neptune elle, restant en Capricorne, aux alentours de 25°. Quelles conséquences ? Saturne pour deux ans et demi donne dans n'importe quel signe une rigueur et une austérité, et rencontrant  Neptune, elle plus dans la transgression face aux lois du Capricorne, elle lui insuffle une déviation qui n'est pas du tout le propre de Saturne , une idéologie "vaseuse", indécise, un comportement instable comme on peut le voir actuellement avec la vague de personnes désaxées qui ne savent pas pourquoi elles assassinent des inconnus dans les lieux publics, selon les méthodes préconisées par d'autres assassins. Par contre, la planète Uranus contactée par Saturne peut recevoir un coup de frein dont il n’est pas capable tout seul, d'autant qu' Uranus  en Capricorne se sent obligé de  de composer, mais  il peut aussi mettre tellement de pression (par exemple s'il reçoit par aspect l'aide de Mars) qu’il parvient à agir libérant de l'énergie "organisée". Or, Uranus, planète du Verseau, peut entrainer des crises de folie, du fait de la surexcitation qu'elle produit chez tous les individus, et alliée à la planètes Neptune dite "des fous", cela ne peut que provoquer des réactions négatives dans les cerveaux fragiles. Les  porteurs de la doryphorie Saturne-Uranus -Neptune (de 1988 à 1991) sont plus ancrés, plus structurés puisque Saturne peut donner un coup de frein aux délires d'Uranus- Neptune, mais ils se groupent derrière un chef, un meneur qui leur donne la possibilité d'agir plus "efficacement" pour le meilleur et pour le pire. Pourtant dans la vision humaniste, Uranus est un bonus  : il essaie de desserrer les liens, d’assouplir des situations qui deviennent des étaux avec Saturne, mais il peut aussi avec l’aide de Pluton faire sauter tous les verrous comme lors de la conjonction Uranus-Pluton des années soixante. Pour comprendre les années quatre-vingt-dix, il faut aller voir où Pluton se trouvait et quels aspects les planètes  forment pour savoir ce qui peut en résulter !* Donc, la question est donc de savoir où se situait Pluton à entre 88 et 94 ? Pluton était en Scorpion, très fort puisqu'en domicile, et il n'en est sortie que  le 11/11/95 pour entrer en Sagittaire. Tout porte à croire que les Pluton en Scorpion sont des durs, voir des manipulateurs (donc dangereux) même s'ils sont là aussi pour nous apporter quelque chose de positif car, c'est une question de niveau d'évolution, mais avant d'avoir évolués, ils font leurs crises et nous risquons d'en voir les effets et  disons-le, ce n'est pas sans douleur. Ceux qui ont la conjonction  Neptune-Uranus en Capricorne  sont les enfants de ceux qui avaient la conjonction Uranus-Pluton en Vierge qui engendra la période des années soixante qui fut une période fertile mais difficile  marquée par l'écroulement d'un ancien monde et des idéaux des générations précédentes (il faut sortir du contexte français pour en voir toute l'ampleur). Sur le plan sociétal, ce fut l'avènement de la famille monoparentale, où la plupart du temps manqua le père (avec éclatement de la cellule familiale favorisé par l'avènement du communisme, du socialisme, qui se voulaient un humanisme). Actuellement, on peut voir que cela revêt des  formes tout aussi révolutionnaires. La Vierge et le Capricorne ont des points communs puisque ce sont deux signes de terre, donc concrets,  mais l'un est cardinal et l'autre mutable :  la Vierge est dans le service, analysant les situations,  tandis que le Capricorne est dans  commandement, dirigeant les situations, aussi ils modifient ce qu’ils considèrent pour des raisons idéologiques, le désordre des autres générations dont les concepts sont véhiculés dans les faits et les institutions. Comme à chaque tentative de changement, il y a une période d’incertitude et comme l’être humain préfère, parce qu’il a peur, toutes les compromissions au désordre, nous allons affronter des mouvements en avant et en arrière, car les conflits ne peut manquer d'advenir. Tout ceci s’opère à cause ou grâce aux mouvements, des planètes lentes en relation avec nos planètes personnelles, qui font écho à nos thèmes personnels, selon nos aspects. Ainsi certaines personnes laissées sur le bord de la route, se sentent ou se croient obligées d’agir dans la violence et ce sont ceux là que nous affrontons maintenant. Pour finir, je veux être rassurante : nous ne prenons pas pour des victimes ! Chaque génération doit apporter sa contribution, c’est la raideur des conceptions dominantes qui empêche toute avancée matérielle et spirituelle, car avec Uranus il s’agit bien d’avancée spirituelle.  Il  s'agit ici du fond du tableau : les mouvements des planètes rapides ont été divers durant toutes ces années et à cause des rétrogradations des lentes et des rapides, chaque mois, chaque lune, la disposition du ciel changeait, les planètes s'accolant puis se séparant, donnant un temps de réflexion au porteurs, ceci formant une danse donnant une infinité de personnalités différentes et heureusement nuancées ! * l'individuation d'une personne se fait progressivement, après le rejet de tout ce qui n'est pas son essence "vitale" ainsi, elle arrive enfin à être authentique ! les tendances sont latentes parce qu'elles n'aboutiront pas toutes à devenir bonnes ou mauvaises : il serait dangereux de dire comme le font certains astrologues que si un aspect dit ceci ou cela il donnera tel ou tel complexe AUTOMATIQUEMENT, car cela peut rester latent, ne jamais advenir, car d'autres facteurs peuvent influencer dans un autre sens, compensant.  

  • août 2017“... ...”
  • Le Soleil est entré dans le signe de la Vierge !

    Le Soleil a La Vierge en pole position !rrive dans le signe de la Vierge le 23 août ! On vit le Soleil, notre moi idéalisé par le concours de notre ascendant qui est notre véhicule physique, notre tempérament, engendrant notre comportement, une partie de notre caractère et nous pouvons avoir des difficultés à faire s'entendre les deux parties de notre moi tant que nous n'avons pas compris nos dualités intérieures, qui passent par l'analyse de notre nœud sud (ce que nous avons amené des vies antérieures). Je rappelle encore une fois que les attributs donnés à un signe par l'intermédiaire d'une analogie sont symboliques : il n'est aucunement question d'une personne en particulier, nous sommes dans des généralités dues à l'observation, de grandes caractéristiques. Bien sur, cela fait écho chez nombre d'entre nous, c'est ce qui fait l'intérêt de l'astrologie, mais il faut étudier le thème personnel. On peut trouver une accentuation en Vierge, sous la forme  de l'ascendant, d'un amas dans le signe, un amas dans la maison VI, un nœud sud qui indique l'antériorité du signe dans la famille, un maitre d'ascendant situé dans le signe et cela signe notre personnalité. La Vierge est le dernier signe vraiment personnel, puisque c’est le sixième signe de la sixième maison sous l’horizon du zodiaque "type", maisons et signes faisant parties de la formation de notre "moi". La phase Vierge dans le zodiaque correspond à une phase adulte, car l’Ego s’est formé entièrement dans le Lion. La Vierge vient ensuite pour lisser la personnalité, elle nous rend plus souple, on quitte la mégalomanie du Lion, son agressivité, son esprit conquérant, son style éclatant pour servir avec modestie mais avec une autorité plus discréte, mais existante quand même : la vierge est souvent un second dans l'entreprise, mais quand même ! Ici l’individu apprend l’humilité, la patience, la pénibilité, la souffrance du travail bien fait.  L'axe Vierge-poissons est tout entier tourné vers la guérison, le régime, le soin de soi et des autres, les Poissons "sublimés"  étant eux,  la conscience de notre appartenance à un plus grand tout. Ce signe fait partie de la croix dite mutable qui est aussi celle de l'axe des Gémeaux et des Sagittaires tournés vers la communication, autour de soi ou avec le lointain, dans l'apprentissage d'une technique ou d'une langue étrangère. Mutable veut dire que l'on va transformer l'essai du Bélier, et le travail du Taureau, en argent sonnant et trébuchant, qu'on va faire circuler car c'est le fruit du travail ! La vierge est régit par Mercure, la planète du mental, la tour de contrôle, mais en terre elle suit le taureau qui est plus brut, plus spontanée, et bien sur plus jouisseur, car sa planète est Vénus, et il excelle dans le concret, la vierge est bien plus mental, elle se fait beaucoup de soucis, elle est angoissée, elle essaie de contrôler pour éviter toutes les mauvaises surprises de la vie, aussi elle engrange comme le Capricorne, qui lui devient assez sombre quand les choses ne vont pas. La part de la terre du capricorne  dans le zodiaque, c'est l'autorité, les limites, les censures, choses que la vierge n'aime pas tellement. Il y a donc une progression, la vierge peut être folle, le capricorne non. Si l'on y a la Lune en Vierge, (la Lune est la face féminine, yin,  de la personnalité), c'est tout aussi important que d'y avoir le Soleil, car comme la Vierge est le grillon du foyer, nos habitudes, nos rites, nos goûts et nos besoins profonds, vont être concernés : on sera une mère ou un père et une épouse ou un époux qui se veut « parfait(e)», un peu contrôlant, trop prévoyant comme disent les psy, surprotectrice(teur) car la Vierge a peur de laisser les choses au hasard. Elle sera dans la précaution maximum pour anticiper les dérapages. La Vierge est le second signe de terre celui qui donne au Taureau très plongé dans le matériel, l'occasion de réfléchir en prenant un peu de recul (sinon en le verbalisant), vient ensuite le Capricorne, qui prend tellement de recul qu'il préfère rester seul ou en très petite compagnie ! La Vierge est encore un signe jeune comme le Taureau, un signe qui partagerait volontiers les plaisirs de la vie que connait si bien le Taureau, car elle pourrait se lâcher et passer d’une extrémité à l'autre ! Si c’est la planète Mercure qui est en Vierge, le porteur aura une tour de contrôle qui va diriger les autres planètes dans la voie du concret et du rationnel, totalement intéressé par le domaine de la santé, et  de la gestion comptable, du secours, de l'aide, Cette planète était considérée comme neutre mais on s'aperçoit qu'en tant que gérante du mental, elle ne peut l'être ! Elle aura une forte influence sur les toutes autres énergies du thème, les désirs de Vénus, les actions de Mars. Actuellement la rétrogradation de Mercure justement en Vierge oblige à un retour sur soi en se demandant ce qu'on a fait en tant que donneur de soins, de conseils, on peut se poser des tas de questions, jusqu'au retour direct de Mercure en septembre. Si c’est la planète Vénus qui est en Vierge, elle va procurer des sentiments sages et des passions vécues dans la délicatesse, ou au contraire se muer avec froideur en censeur, au premier problème, "l'élan vers l'amour est considérablement freiné". la tendance au célibat est connue ainsi que la profession d'infirmière où l'amour sublimé s'exprime sur la voie du service avec sacrifice du moi... A côté de l'indifférent, il y a aussi le puritain, les pudiques et même les hypocrites" et... "avec Saturne fort ou associé on pourra avoir des complexes d'infériorité, des refoulements". Au point de vue de la santé psychique, Boris Paques d'après le docteur Breteché nous dit : "ici Vénus est  imbibée des coulées froides de la raison, la constatation de nombreux refus physiques et sentimentaux est courant, et ceux-ci entretenus accrus par des souvenirs inconscients, ou des associations,  et ceci sont des préludes à des complexes et des névroses. Apparaissent , des sujets dont les besoins analytiques et interrogateurs leur font entrevoir, les tragédies toujours possibles de la vie et qui d'emblée se raidissent." Mars en Vierge,  peut être très agressive mais travailleuse jusqu’à l’épuisement, et en cas de forte contrariété elle peut aller jusqu'aux  problémes intestinaux en passant par le foie, irritations des nerfs. Jupiter en Vierge poussera à la médecine, aux soins, à la participation dans des associations, à encore plus de protection et d'empathie, mais elle pourrait en faire trop et agacer l'entourage. Elle peut aussi devenir fortement critique si de mauvais aspects  se mettent dans l'association, car elle exagèrera le côté perfectionniste. En même temps, Jupiter est opposé aux Poissons, il peut se moquer de tout effort de spiritualité au profit de l'intellectualité. Du point de vue de la santé, surcharges de l'estomac, des intestins; intoxications alimentaires, tendance au gonflement. Saturne en Vierge, ici encore, accentuera les angoisses et les soucis, mais également l'aspect régime et soins, Saturne peut lui faire  adopter une attitude de découragement et de laisser-aller. C'est une place difficile, mais la terre de Saturne s'accommode bien de la terre de la Vierge à cause de son côté "terre à terre" la confortant dans le matérialisme. Du point de vue de la santé, dépôts, mauvaises assimilations, dénutrition, mauvais pour le ventre en général, fibromes, kystes... Durant la période fin août et début septembre 2017, à cause de l'axe des nœuds lunaires en Lion-Verseau, les Lions du dernier décan et les Vierge du premier décan seront soumis à l'éclipse, au moment de la nouvelles lune, ce qui peut encore occasionner des moments difficiles,  et l'entrée du Soleil en Lion se fait juste après la Nouvelle Lune, puisque la Lune est à 14° lorsque le Soleil entre en Vierge : cette éclipse totale de Soleil lors de la Nouvelle Lune a lieu entre le 21 août et le 22 à 28°52, dernier degré du signe du Lion, avant le signe de la Vierge : faut-il en tirer la conclusion que la Vierge démarre avec un handicap au niveau de sa lumière, mais que le feminin lunaire va prédominer durant le mois de septembre? Mars- noeud nord en Lion sont trigones à Saturne-Lune noire en Sagittaire, avec résonance sur le Soleil Mercure Lune en Vierge. Des décisions pratiques, des lois sociales, des mesures sur la santé, sur l'éducation, sur les économies à faire seront prises, avec les sextiles sur Jupiter en Balance, le tout formant un triangle mineur, même si Saturne- le conservatisme,  essaie de chercher des noises en ralentissant les débats, Mars accentuera la résolution. On trouve aussi Mars en Lion en conjonction avec le Soleil, juste avant qu'il ne franchisse la fin du signe du Lion,  du Mars puis ensuite moins de Soleil au cours de cette éclipse, plus de violence, moins de lumière, mais aussi plus de Lune : la femme et ce qu'elle symbolise, la maternité, le soin, la santé, le secours, ces valeurs seront-elles mises en valeur dès l'entrée du Soleil en Vierge ? Qui va être sur le devant de la scène en septembre ? Neptune en Poissons jusqu'en 2023 avec Chiron jusqu'en 2018 sont   en opposition avec la fin du signe de la Vierge, nous obligeant à nous purifier de nos excès (régime, don de soi), il faut nettoyer, alléger le fardeau, clarifier. Les douze signes sont tous dans notre thème personnel,  on a tous de la Vierge en nous, pour nous apprendre la leçon de la maison VI , travail "obligé" différente de la vocation de la Maison X.   Les personnes de la génération des années soixante-trois jusqu'à soixante-huit, possédant Uranus et Pluton en Vierge et les jeunes nés en 1990, avec un amas en Capricorne - constituant le plus gros de la tranche d'âge des révoltés de tout bord actuels, verront arriver dès la fin de l'année plusieurs planètes en Capricorne (dont Saturne en domicile pour deux ans et demi) ce qui formera un amas avec Pluton - présent jusqu'à fin 2023 - et  cela constituera progressivement des trigones qui permettront (probablement) un changement concret définitif . Il y aura cependant un petit bémol, puisque le Capricorne verra arriver en même temps la lune noire qui pendant neuf mois essaiera de brouiller les pistes décourageant les tentatives de rationalisation de Saturne, le poussant à des retropédalages.  

  • Les effets de l'éclipse dans les maisons de votre théme

    Ce que l'éclipse peut  produire, c'est dans le signe du Lion que vous le trouverez dans votre thème, le secteur administré par le Lion,  (un signe est souvent à cheval sur deux maisons, c'est la maison dont il tient la porte d'entrée, qui est d'abord concernée. Nous allons voir ces axes. L’éclipse s’est produite sur l’axe de signes Lion-Verseau près du nœud nord et sud, donc le Verseau est également contacté. Or si le Soleil en Lion demande de briller, de s’occuper de son ego, tandis qu’Uranus maitre du Verseau veut nous sortir de ce que nous sommes actuellement pour nous obliger à être plus que cela « à faire ce que notre intuition nous demande, à faire vivre notre génie intérieur ». A noter en outre, qu’Uranus maitre du Verseau se trouve actuellement en Bélier dont le maitre est Mars, et que Mars est conjoint au Soleil en Lion en conjonction avec l’éclipse, ce qui rend tout ça particulièrement fort. Dans l’axe I/VII, Uranus qui agit par le signe du Verseau provoque en VII, un choc, vous quittez  votre ancienne manière d’agir avec vos partenaires, vous êtes  plus ouvert. En secteur I en Lion avec le soleil conjoint nœud nord, vous découvrez une nouvelle identité, un nouvel aspect de vous-même, plus mature sexuellement, soyez un nouveau vous-même, ceci vaut aussi pour ceux qui sont des chercheurs scientifiques qui doivent se lever pour agir. Dans l’Axe II/VIII, en II ce sont les questions relatives à l’argent, et ici le nœud sud en Verseau en VIII, c’est l’argent des autres, même votre partenaire sexuel devient totalement indépendant, faites attention à votre argent dans la maison II avec le nœud nord conjoint Soleil-Mars et gagnez votre propre argent ! Dans l’Axe III/IX , le cerveau gauche est en maison III avec le signe du Lion : c’est une nouvelle façon de s’exprimer. Pour certains qui hésitent encore à se servir des méthodes modernes de communication comme internet, c’est le moment ! Ce sont les relations avec les frères, les voisins, et vous pouvez devenir un média, un canal, un moyen pour les autres de voir les choses autrement. Le nœud sud en Verseau en IX signifie que peut-être votre « gourou » disparait, les valeurs auxquelles vous vous référiez disparaissent, et ce que vous avez appris ne compte plus, que vous devez vous fiez à…votre propre intuition.  Une dépression nerveuse peut survenir, si vous êtes trop surmené par les informations que vous recueillez de toutes parts : aussi faites de la méditation et restez chez vous ! Axe IV/X : ici en IV c’est le monde intérieur, mais en Lion. Tout d’un coup vous dites «  J’ai besoin d’avoir un nid à moi », ce que vous avez omis avant et, maintenant, ceci devient pressant. Le signe du Verseau est en secteur X, c’est la maison des choses de l’extérieur, de la réputation, des patrons, du paraître, du futile, mais quelque chose vient d’exploser : c’est le moment d’être connecté avec vos émotions, de vivre selon vos ressentis. Axe V/XI : La maison V est celle du Lion, c’est celle de la création, de l’expression créative, des enfants, comment vous vous exprimez intellectuellement et physiquement ce que vous êtes pour les autres. Avec le nœud nord en Lion, ce n’est pas le moment de rencontrer des amis, mais de créer. La maison XI, ce sont les groupes, les amis mais maintenant, vous devez trouver votre expression originale : faites un groupe de un ! Il est possible que les gens ne vous aient pas compris parce que vous ne vous êtes pas exprimé, alors faites-le ! Axe VI/XII : la VI est la maison de l’initiation, il faut faire attention à votre corps, avec le nœud nord et le Soleil-Mars, arrêtez de faire du yoga, sortez et travaillez, la création c’est le plaisir, mais ce n’est pas le travail, or la maison VI parlent des détails, vous devez faire attention aux détails, du travail bien fait, par contre, avec le nœud sud en  XII avec Uranus, si vous commencez à vous victimiser vous tomberez malade, le Verseau met les nerfs  à vif ! Sortez de vos rêves pour être utile, efficace, afin de partagez ! Pour terminer, on dira que tout le monde n’est pas  au même rythme, et que l’éclipse agit selon l’âge et les circonstances de chacun d’entre vous. Si vous avez les maisons inversées, à savoir le nœud sud dans le sens inverse, cela vous donnera : Axe I/VII : la maison I voit arriver l’influence d’Uranus. Ici vous pouvez faire une crise d’identité, en VII il faut faire des compromis, écouter, vous pouvez être un sujet exceptionnel, mais vous avez aussi besoin de recevoir de la part de l’autre, soyez celui dont on s’occupe pour une fois. Axe II/VIII : c’est le moment de montrer qu’on peut avoir de la puissance, de la partager en maison II avec le Soleil en secteur VIII, (mon argent, ma voiture, mes appartements). Vous devriez descendre de votre piédestal (Lion en VIII). Vous devez faire confiance, vous exposer, partager votre puissance, rencontrer les gens : vos relations intimes  veulent vous voir plus que deux heures par jour (Verseau en II). Vous devez  comprendre les mystères, le sens de la vie, sinon vous vous amenuiserez intérieurement . Axe III/IX : Le Verseau en III, vos emails cerveau gauche vous envoient en maison IX, celle du cerveau droit, celle de l’intuition, de la compréhension des choses non matérielles, sortez  de votre tour, déconstruisez vos certitudes, cherchez du sens. Axe IV/X : Avec le Verseau en IV, exprimez vous, les choses peuvent arriver, sortez de la maison, et en secteur X, soyez omniprésent, devenez une autorité, le roi, le monde a besoin de vous, il y a du travail, l’énergie vient de l’inconscient collectif. Axe V/XI : ici avec le Verseau en V, le Lion en XI, c’est inversé. La maison XI est plus importante que la maison X parce que c’est une vision qui devient globale, puisque c’est la maison Verseau dans la vision théorique astrologique. Ici il ne s’agit pas de l’individu, il s’agit des associations mais des groupes d’associations, c’est la communauté dans son ensemble, c’est quasiment de la sociologie : inventez de nouvelles idées pour agir, car on se stimule les uns les autres. Axe VI/XII : Ici, c’est avec l’arrivée du nœud sud en Verseau en VI, la montée en puissance de la maison VI.  La réalité spirituelle  est en jeu, il faut être capable d’aller profond dans le monde personnel. Soyez un médium, un canal, ne fixez pas les choses, laissez vous dominer par ce que l’esprit veut de vous, écoutez ! L’expérience de la saison des éclipses n’arrive qu’une fois par an : c’est une expérience intérieure, primitive non extérieure. Les anciens en avaient peur, contrairement à ce que croient certains, ils se cachaient et ne regardaient pas le soleil en face (certains avaient faits sans doute l’expérience de la perte de leur vue). Ceci d'après la conférence Youtube de Tom Lescher, astrologue américain. Ci-dessous une video très interessante pour tous, car il ne faut pas oublier qu'Energie se dit Libido. http://www.dailymotion.com/video/x1ytz7h_odile-buisson-le-point-g-et-l-orgasme-feminin_school          

  • Quelle énergie dans l'Eclipse du 21 août en Europe ?

    Une éclipse se produit toujours lors d’une nouvelle  pleine Lune à proximité de l’axe des nœuds. En ce moment le nœud nord est en Lion, donc la nouvelle Lune en Lion donne lieu à une belle éclipse, non visible en Europe, mais visible aux États-Unis et au Canada.  Il ne s'en produit qu'une par an au nœud nord, qui est la plus énergétique. La Lune vient cacher le Soleil à la Terre et il fait nuit noire. Donc c’est l'énergie lunaire  qui est mise en valeur. Il y a quinze jours, nous avons eu une pleine Lune en Lion qui a donné une éclipse où la Lune était en Verseau, elle a gardé cette énergie Verseau pendant quinze jours et, la nouvelle Lune en Lion apportera encore  l'énergie complémentaire du Verseau, très différente cependant, avec une conjonction à Mars. Le Verseau nous envoie une énergie qui va bloquer, grâce à la Lune, l’énergie du Soleil en Lion durant au moins les six mois prochains. Cela nous donne une idée de ce que sera l'âge du Verseau, l'évolution la plus forte de l'humanité, le troisième œil, la conscience globale, le détachement et comme dit Jeff Green, l’inconscient personnel.  Le nœud sud en Verseau fait remonter à la surface des affaires de nos vies antérieures et de notre vie passée, pour clarifier, nettoyer. Uranus au tarot, est la carte de la Tour, qui apporte l'éclairage, la libération, que cela vous plaise ou non, et bouscule le confort dans lequel nous nous assoupissons. Cela  donne une idée de ce qui se passera à partir de mars 2019 lors de l'entrée d'Uranus en Taureau. Pour les Soleil en Lion (surtout du troisième décan, mais aussi les autres), et pour les ascendants Lion c’est important, il faut noter le degré de l'éclipse sur votre thème,  voir aussi dans quelle secteur de votre thème elle se produit  à 28°53’ du Lion. Tout ceci est plus intense que d’habitude parce qu’il y a une conjonction exacte de Mars avec le Soleil et la Lune, Mars étant une planète très puissante, son énergie  en Lion où elle se trouve très bien, est forte, et c’est de plus une éclipse totale exacte, bien que non visible en Europe. "Pour situer, disons que le Lion est la vedette, mais que le Verseau est le directeur, et tant que le Lion veut bien accepter les conditions du Verseau ça peut aller: quelles sont ces conditions ? Le Verseau vient nettoyer notre karma, notre évolution. On peut ressentir dans la maison opposée au Lion au nœud sud, un sentiment d' isolement, de séparation, d'anxiété, et même d'extrême tension nerveuse car le Verseau épuise les nerfs. On peut se poser la question de ce qui se passe dans notre famille, notre relation de couple, notre maison. Cette éclipse apporte un changement. C'est une prise de conscience. Uranus c'est l'individuation, Uranus chasse l'ancien, parce que vous êtes prêt à être plus que ce que vous étiez, ou ce qu'on avez dit que vous étiez! Vous devez aller vers votre propre génie, vous pouvez être autonome, inventif, créatif, vous exprimer autrement, apprendre à utiliser des techniques, si vous n'osiez le faire, vous pouvez avoir des relations différentes avec votre entourage, vous pouvez penser que ce que vous avez appris ne vous intéresse plus, choisir d'autres valeurs qui seront les vôtres, mais sans vous rendre malade; vous pouvez désirer avoir un foyer à vous, vous pouvez cesser de vivre comme on vous demande de le faire dans votre milieu social, votre standing peut vous peser et vous pouvez avoir envie de casser ce carcan, vous pouvez créer un groupe qui sera fait selon une coopération amicale, originale, selon votre intuition, sans statut, vous pouvez vous adresser aux autres selon votre vision de la vie, et vous devez le faire si vous ne l'avez jamais fait, c'est le moment. Si vous étiez inactif vous pouvez entreprendre, et si vous n'y arriver pas essayer de créer sans vous victimiser, sortir de vos rêves inactifs et enfin agir, être concret, utile, pour faire quelque chose dont les autres ont besoin. Comme tout ceci se passe dans des maisons différentes, c'est un timing différent pour chacun d'entre nous."(d'après Tom Lesher). Regardons aussi les autres aspects de cette nouvelle Lune, sans tenir compte de l’ascendant, même si mon logiciel met l’ascendant sur Paris car on ne peut pas faire des calculs par secteurs puisque nous sommes à des endroits différents du monde; à Paris, les maisons sont différentes de celles de Nice, de Bruxelles, et de Montréal . Ce qui se voit tout de suite, c’est un amas dans le Lion relié par un grand trigone aux planètes en signe de feu, Saturne en Sagittaire (la Lune noire conjointe) et, Uranus rétrograde en Bélier, toutes situées en fin de signes dans la zone karmique - les bébés qui vont naitre ne seront pas ordinaires ! Le trigone de feu demande une action, mais surtout une vision, une orientation pour un futur plus glorieux. La Nouvelle Lune est toujours une intensification du Yin, du féminin, de nos habitudes, nos besoins personnels, il y a donc une demande de changements en faveur des femmes,  qui n’en peuvent plus des assassinats d’enfants, des maltraitances des machistes, des excuses des divers gouvernements incapables de faire face ou de contre attaquer! Les mères qui  voient leur enfants, auparavant normaux,  se muer en assassins, comme nous le voyons actuellement, peuvent se soulever pour demander plus de contrôle, il faut prévenir, car après ce sera trop tard. Le débats sur les maltraitances des accouchements ont fait rage depuis quelques semaines et durant le mois d’août.  Nous avons toutes des souvenirs plutôt durs de nos accouchements, où nous nous sommes senties traitées comme des objets, moment où l'on se disait qu'on ne nous y reprendrait plus (voir Blog "Marie accouche là"). Un résultat cependant,notre parlement a dors et déjà plus de femmes, mais nous voulons des femmes qui ont un  comportement féminin, pas des hommes en jupons, n'en déplaisent à certaines qui pensent que cela est normal d'avoir une conduite totalement calquée sur les hommes et s'empressent de cacher leur besoin de repos en retournant travailler trois jours après avoir mis au monde un enfant :  il n'y a pas de raison d'être complexée puisque ces messieurs n'accouchent pas mais nous accouchent.  Mais avec un Mercure rétrograde en Vierge ("j'analyse tout plutôt deux fois") opposé à Neptune en Poissons ("je fais confiance"), on peut se méfier. Déjà, la conjonction Soleil- Mars nous a apporté les attentats sanglants en Espagne et les attaques au couteau dans divers pays; les bons aspects sont aussi favorables à la faiblesse, la paresse, l’immobilisme. Mais il y a une volonté de domination avec le Lion appuyée par Mars, de concentration par le trigone à Saturne, l'occasion de répondre d'une façon organisée. La Lune noire, toujours lucide en Sagittaire, vient parler de ce qui ne va pas mais se fait museler par Saturne - par exemple : un spécialiste du terrorisme quitte un plateau de télé parce qu'on ne veut pas lui permettre de mettre des mots sur les faits! Dans votre vie privée, laissez parler votre interlocuteur, il a peut-être quelque chose à dire d'intéressant ! Pluton est sextile à Neptune, deux planètes générationnelles qui forment un aspect mondial; Pluton appuyé par les mirages de Neptune, a facilité ici la violence, le passage à l’acte, mais on peut aussi s'en servir pour manifester des idées humanistes qui actuellement sont révolutionnaires face à la mollesse et l'indécision des gouvernants.  Un triangle mineur se fait  entre le grand trigone  de Mars à Saturne et deux sextiles formés par Jupiter /Lune noire et Jupiter/ Mars dont Jupiter est apex, à savoir en position dominante dans le signe de la Balance; Jupiter avec Mars réclame une certaine justice dans la société, d’une façon "active",  agressive. Jupiter maitre de Saturne (et de la Lune noire) dans le signe du Sagittaire régit encore pour quelques temps les débats idéologiques. Mars alliée à Jupiter est puissante dans ses manifestations. Jupiter est toujours opposé à Uranus rétrograde et tant qu’une des deux ne quittera pas son signe (Jupiter en septembre 2017 et Uranus en mars 2018), c’est la révolte au sein des institutions légales. Vénus en Cancer est carré aux deux planètes, il n’y a pas d’entente possible,Vénus en Cancer est en berne: pas de mariage, ni de contrats bénéfiques, en opposition avec Pluton, plutôt dans la rupture, lasse d’attendre de la douceur. Vénus veut retrouver son pays, son foyer, sa famille dans de bonnes conditions, or rien ne va plus.    

  • Ubu scopie

    « Le Bon sens est la chose du monde la moins partagée » Cette phrase prononcée par Montaigne est restée gravée dans mon esprit. Hier soir, on nous annonce que nos ordures ne pourront plus être recyclées … en Chine, qui n'en peut mais de la pollution !  Quelqu’un  à la télé en rajoute en disant que c’est impossible de construire en France des usines de recyclages (?) et que les usines qui ont des déchets, devront donc les bruler (dans l’atmosphère) pour s’en débarrasser…Et si les usines commençaient par les réduire à la base, au moment de l'emballage qui est toujours trop grand : il s'agit de nos déchets de plastique  et de carton. Rien n'est plus recyclable que le carton ! La pollution qui est une affaire mondiale ne concerne pas la France qui manque d’emplois, mais qui ne peut construire …allez … une ou deux usines de retraitements par région qui créerait des emplois pour recycler nos déchets ! Par contre, la pollution des voitures fait des nous des coupables tout désignés... En fait, c’est juste plus commode de laisser les ordures aux autres et, de donner de l’argent aux chômeurs, de légaliser le shit, de rembourser le Prozac pour acheter la paix sociale et de culpabiliser les sans emplois en les désignant à la vindicte populaire. Autre nouveauté, la puce sous la peau pour contrôler le travailleur lambda ! Après la montre connectée qui mesure vos dépenses et vos prises  caloriques, le nombre de pas que vous faites, afin que par la suite les mutuelles puissent vous responsabiliser et  un jour, vous dire, qu’on ne vous assurera plus parce que vous ne vous conduisez pas en citoyen écoresponsable… « vous fumiez, et bien, on ne soignera pas votre cancer du poumon ». Il y a une source d’emplois et des solutions pour des chômeurs mais on n’a pas la volonté de la mettre en oeuvre « parce que cela couterait trop chers » ! Effectivement puisqu'on nous achète nos déchets qui polluent ailleurs... D’un côté, on nous demande d’être responsable : "mettez vos vieilles voitures à la poubelle" (pardon, c'est une affaire pour les récupérateurs, car elles seront vendu en Afrique où un diesel fait des millions de km), ce qui fait conclure que comme le nuage de Tchernobyl : la pollution s'arrête à la frontière de l'Europe ! Tout et son contraire ! En aucun cas on ne voit émerger une attitude éco responsable.  

  • La conjonction Saturne R-Lune noire en Sagittaire d'août 2017

    Décomposons cet duo un peu effrayant : le Sagittaire c'est la recherche de la connaissance, sinon le désir de connaitre l'étranger, les langues étrangères, de les enseigner éventuellement, si le Soleil est bien aspecté avec d'autres aspects portant à servir, à partager, à donner au niveau religieux (qui bien compris, est normalement un pas vers la spiritualité).  Le Sagittaire ne concerne pas  seulement un Soleil dans ce signe : nous avons tous une maison du Sagittaire et peut-être des planètes dedans. Quand Saturne parcourt ce signe, il y met des limites. Il le rend encore plus sérieux, ce sont plus les études que les voyages, ou bien ce sont les voyages d'études, les déplacements de travail, sans exotisme mais avec des responsabilités, des ennuis éventuels en voyage, des difficultés aux examens, des rencontres enrichissantes mais sérieuses avec des personnes âgées.On prend ici un peut de maturité. La Lune noire, en se mettant sur sa route, qu'ajoute-t-elle ? La lune noire est un manque, un vide un manque de quoi ? De voyages, d'exotisme, de liberté d'aller et venir, au final de communications intéressantes  et, surtout plus que d'habitude, le ressenti de ce manque (car on ne peut vivre au niveau du Sagittaire éclairé, constamment sauf à être dans une vocation en rapport). Aussi la lassitude se fait sentir. On peut ressentir le manque d'éthique du monde qui nous environne. Cependant, la Lune noire est aussi positive : elle apporte la rétribution de nos vies antérieures par un retournement, là où elle se situe dans le thème natal. Il faut  étudier tout le thème, et l'évolution de la personnalité. Que se passe-t-il quand Saturne s'applique sur la Lune noire ? Théoriquement, ce sont limitations de toutes sortes : rêves et désirs contrariés, avortés, refus des responsabilités, car la lune noire s'oppose à la contrainte, à la domination par la force. En effet, l'Amazone en elle, refuse la tutelle, l'autorité, les lois, les restrictions et laisse un peu de côté la morale commune pour vivre la sienne ! Or Saturne est retrograde, il est possible que dans sa marche en avant en arrière, il se sente des faiblesses pour les chemins de traverse de la Lune noire : et si j'essayais, si je goutais au fruit défendu ? Ce mois-ci, l'application exacte de la Lune noire moyenne se fera autour du 21 août et commencera à poindre le bout de son nez dès le 12 août (avec un degré d'orbe). Elle sera du 22 au 30 sur le même degré que Saturne retrograde, à 21° en Sagittaire. Cependant, un trigone   se fera avec le Soleil en Lion du 13 au 15 août ! Un trigone croissant Soleil-Saturne Retro apporte une prise de responsabilités (quand saturne est direct), vis à vis des enfants,  car le Lion est généreux, son tempérament étant distribuer aux autres ses largesses avec magnanimité, lorsqu'il le peut ! La Lune noire dans les parages peut lui faire sentir justement un manque à ce niveau ! Il faut au niveau personnel ramener le transit double Saturne R-Lune noire à vos maisons natales. Maison I : malaise intérieur, on doit prendre ses responsabilités, gagner en maturité, ne pas tergiverser Maison II : c'est l'argent en cause, comment on le gagne, on peut se sentir très près de ses sous Maison III : manque de communication ou communication faussée, Maison IV : doute sur le logement et sur sa vie familiale Maison V : une relation karmique peut arriver mais il faudra assumer les aspects difficiles de cette relation Maison VI : fin de l' apprentissage d'une technique, on réaménage son quotidien en fonction, la santé est fragile Maison VII : il faut revoir la manière de vivre la relation avec l'autre, on peut avoir de nouveau associés Maison VIII : les valeurs sont remises en questions, on peut sortir du conformisme, on peut risquer son argent Maison IX : un questionnement intellectuel d'abord  spirituel ensuite, demandant une rigueur, on est à la recherche du sens, on veut communiquer dans la rigueur Maison X : on réévalue ses objectifs, on peut fuir la persona, le personnage qu'on était devenu pour vivre autre chose dans un autre emploi, une nouvelle vocation qui nous ressemble plus parce qu'on a enfin ouvert les yeux ! Maison XI : période de libération, désir d'émancipation, là on peut se lâcher car la lune noire a des affinités avec la maison mais attention si on va trop loin, car c'est ensuite le passage en Maison XII qui est un début de mutation avec prise de recul, souvent douloureuse, qui permettra de renaitre en maison I. Pour clore, on ne doit  pas oublier le lien de la lune noire avec la sexualité : cette conjonction peut amener pour certaine femmes des problèmes de santé qui y sont liés. Certaines feraient bien d'être sur leur garde, si la conjonction forme un aspect avec Mars, Uranus ou Pluton dans leur thème (même avec Vénus et Jupiter attention aux excès). On trouve ainsi, chez les natives de fin octobre- début novembre 1966  (voir thème du 11 novembre 1966 ci-contre), une conjonction Saturne- Lune Noire à 23° Poissons, opposée à la conjonction générationnelle assez explosive Uranus 21° - Pluton 19° à laquelle s'ajoutait Mars en transit à cette période, qui va voir se reproduire et faire résonner la conjonction Saturne- Lune noire*. Il est possible que ce soit une période un peu rock and roll, quand on sait qu'on vit les suites du carré Uranus en Bélier Pluton en Capricorne et les cinquantenaires de cette période risquent fort de finir par s'énerver. Tout ceci peut être apaisé par la position de Neptune à 13° en Poissons qui adoucit mais Chiron à 28° qui se trouvent également en transit en Poissons demande aussi de la rigueur et de la clarté dans les intentions. Il faut noter aussi l'opposition entre Mercure qui devient retrograde le 13 août et Neptune en Poissons qui donnera une ambiance très instable ! Ne prenez pas de décision à la légére, observez, faites plutôt un pas en arriére, laissez aller. Mercure sera retro jusqu'au 5 septembre, c'est encore une période où on doit patienter.   * je travaille ici avec la lune noire moyenne qu'on trouve dans les éphémérides, la lune noire vraie est en capricorne à 5°, il y a donc un espace de 14° qui est le champ d'activité de la lune noire). (Lire Laurence Larzul "Comprendre la Lune noire", Zane Steine, Chiron,)  

  • L'astrologie et la voyance

    La symbolique en astrologie est l'aiguille avec laquelle nous travaillons. Certains de ceux qui me lisent m’ont fait comprendre qu’ils ne voient pas la différence entre le tirage des cartes et l’astrologie, bien que les voyantes qui tirent les cartes utilisent aussi le symbolisme ! L’astrologue ne voit pas, il se déplace à travers les symboles astrologiques : or la vie est multiple donc un seul symbole à de multiples significations mais toutes dans le même registre. On tire le fil, et on associe. Les analogies sont nombreuses dans un thème, je l’ai déjà dit, les maisons-secteurs et les signes ne sont pas équivalents, ils possèdent un symbolisme commun. Les maisons et les signes sont les propriétés d’une (ou plusieurs) planète avec laquelle ils ont des affinités. Mais le consultant qui pose une question doit aider l’astrologue, qui peut voir des choses mais qui ne peut pas en être sûr, sans la confirmation du consultant . Par exemple : il voit un possible problème de fratrie, oui mais avez-vous une fratrie ? Si c’est non, c’est un problème de voisin, d’entourage, si c'est encore non, c’est un problème de communication (ce sont les différents sens de la maison III). Même quelqu’un qui est né au même moment, même un jumeau – s’il n’est pas collé à vous -  fera peut-être autrement : il aura des problèmes de voisinage et, vous des problèmes de communication avec lui, parce qu’il a des problèmes de voisinage (« je peux venir chez toi ?»,  vous l’enverrez sur les roses, et là vous aurez un problème de communication, totalement style maison III (en analogie avec le signe des Gémeaux). Le facteur personnel agit, en plus du facteur familial, du tempérament, du niveau social, du niveau spirituel, du niveau financier : les transits d'un SDF né le même jour que Bernard Arnaud n'agissent pas exactement de la même façon !

    • L’astrologue n’invente pas, il crée une  histoire possible à partir d’une carte astrologique, mais il y a plusieurs routes possibles et, vous devez donc l'aider à savoir, car cette route est la vôtre ! Autre exemple : on peut supposer, mais on ne peut affirmer que vous rencontrerez l'âme sœur même si vous en avez envie, et que vous avez les bons transits alors que vous n'êtes pas prête à partager votre intimité avec un partenaire : aucun transit favorable ne vous y obligera. Prenez d'abord conscience de vos contradictions intérieures !
    • On peut voir une certaine fatalité dans la lecture karmique mais elle peut être sublimée par votre conduite, ou bien, elle peut vous amener à des extrémités dommageables pour vous et votre entourage, si vous céder trop facilement à la pression des événements (des aspects formés par les transits sur votre thème).
    • Lorsqu'un transit se produit c'est comme si vous vous mettiez au bord de la chaussée en attendant une voiture à trois heures de l'après midi en disant : va-t-elle me passer sur le corps ? Oui, si vous vous mettez au milieu de la route mais non, si vous marchez sur le côté. Pour les choses graves on peut parler d'autres aspects à ce moment là qui entreront en jeu, comme les progressions qui sont vos transits personnels qui peuvent modifier votre attitude, et votre destinée !).
    Il faut donc cesser de croire que l’astrologie est une divination (c’est ce qui lui fait du tort) : ne venez pas voir un astrologue en lui demandant ce qu'il va vous arriver et ce que vous devez faire, demandez lui plutôt pourquoi vous vivez un événement douloureux et ce qu'il peut signifier dans votre vie, ce que vous pouvez en faire de constructif , au lieu de vous replier sur votre douleur ou votre colère. Tout astrologue consciencieux ne doit pas vous encourager dans une voie fataliste. C'est le sens de l'astrologie moderne, car les augures, c'étaient dans l'antiquité, l'époque où la manipulation permettait d'avoir de la puissance sur les gens. Vous êtes le décideur de beaucoup de choses ! Ne dit-on pas que vous avez choisi de vous incarner ici, plutôt que là en astrologie karmique. Et, si c'est le cas, c'est pour évoluer à travers nos crises, dans la mesure où notre force morale vous le permet.

  • Astrologie technique en mille mots : l'Ascendant, son gérant, planète en secteur I

    Plusieurs tendances modulent une personnalité, c'est une évidence, bien qu'on puisse se sentir perplexe   lorsqu'on découvre un nouveau thème, il vaut mieux ne pas se focaliser sur une seule planète dite dominante, pour décrire un individu. En astrologie traditionnelle, cette dominante est une obsession,  comme si un individu n'était fait que d'une manière fixe, statique. C'est une approche valable pour un débutant en astrologie, mais un analyste ne peut s'en contenter. Au départ, on pense qu'on a tout compris sur quelqu'un lorsqu'on a connaissance de son Soleil, quand on a calculé son ascendant et, qu'on décèle une planète mise en valeur d'une façon ou d'une autre. C'est vraiment réducteur. Pour reprendre depuis le début : L'ascendant, c'est  en bref, notre corps physique, notre tempérament, mais notre caractère sera aussi modulé, en grande partie,  par les aspects à celui-ci  : le Soleil est notre "moi-idéal" en quelque sorte, une  colonne vertébrale,  appuyé par Mercure qui est la tour de contrôle, au moins de notre cerveau gauche, la Lune étant nos besoins profond et notre adaptation au réel, plutôt proche de notre cerveau droit, à la fois instinct de survie et intuition. La planète sur l'Ascendant (s'il y en a une)  est, traditionnellement, celle qu’on désigne en premier comme dominante : c’est restrictif. On sait qu'elle cache l'ascendant, qui lui n'est qu'un point tandis que la planète est une énergie très forte ; cette planète gère d'autres maisons,qui sont partie prenante dans l'expérience de transformation de la personnalité. Puis, il faut vraiment s’appesantir sur la question du maitre de l’ascendant qui se trouve la plupart du temps dans un autre signe et, une autre maison, parce qu’il décrit la motivation, l’intérêt principal durant toute la vie et, la manière la plus personnelle de vivre d'un l’individu. Toutes les versions sont possibles : planètes à action dure Mars, Uranus, Pluton dans signes doux et, vice versa, planètes à action douce (Vénus, Lune, Neptune) dans signes plus secs ou durs. L’impression qui se dégagera de la personne sera souvent celle de la planète sur l'AS, mais cela ne signifiera pas que c’est toute sa personnalité : Mars en Balance dont le maitre Vénus est en Taureau signe une personnalité plus influencée par Vénus que par Mars  et dans le domaine du secteur où se trouve Vénus car c'est la polarité opposé. On entend, « il a tendance à être paresseux » (Vénus sur AS Cancer), « mais en fait il travaille quand ce qu’il fait lui plait »,  (Lune maitre de l’AS en Capricorne) ou bien, « il a tendance à être sympathique à première vue (Jupiter sur l’AS Capricorne) « mais il ne faut pas trop s’y frotter » (Saturne maitre de l’AS ). En fait, la planète sur l'AS est plus un verni (comme un charme avec Vénus, du magnétisme avec la lune noire) parfois un moteur fort, cela dépend des aspects qu'elle reçoit aussi. L’ascendant est le comportement, la planète sur l’AS  un style de la personne, c'est le maitre de l’ascendant qui façonne et motive l’individu. Les réactions épidermiques dues à des tendances latentes seront celles de la planète sur l’AS, mais les réactions intérieures seront celles du maitre de l’AS : tout le monde connait des gens qui aboient mais ne mordent pas, qui ont « un cœur gros comme ça » et, des doux, des calmes  "qui trahissent"… Le secteur de la planète maitre d’AS donne les intérêts, les préférences, et donc le contexte qui influence les choix selon la symbolique du signe dans lequel elle se trouve, voici deux exemples : en maison IX en Cancer : un gout fort pour les gens, les choses et les idées venues d'ailleurs, et le foyer est à l'étranger  et devient un lieu d'études philosophiques en maison VIII en Scorpion: on vit pour gérer l'argent des spéculations, et au second retour de Saturne, on peut se tourner vers l'ésotérisme, le mysticisme à la suite d'expériences qui limitent  On peut avoir les influences de deux signes et de deux maisons car le maitre en dirige souvent deux (Vénus gère le Taureau et la Balance) et même plusieurs  planètes car le maitre peut être conjoint à une autre planète, faisant des rapports d'aspects entre elles. S’il y a un second ascendant dans la maison I, un signe intercepté, une planète peut s’y trouver mais elle est ralentie par cette situation, elle agit difficilement et par à coup, lors d’un transit long, elle se rappelle à nous, à chaque aspect lunaire. Il faut voir le rapport entre les deux maitres puisque le signe intercepté en a un aussi et peut-être dans une autre maison, mais souvent il est aussi intercepté et cela est un autre problème car il ne peut agir autant qu'un signe avec une cuspide ou porte d'entrée. Par contre, si une planète est placée normalement dans le second signe de la maison I,  elle agit quand même, mais peut surtout, mettre en place des attitudes individuelles qui se confirment dans la maison suivante, qui est la maison II. Ces attitudes découleront de la manière de percevoir, d'envisager, les choses en maison I. Il faut voir au cas par cas. Une lune noire dans la maison I dans le second signe handicape  l'estime de la personne pour elle-même, et la limite, mais elle lui donne du pouvoir et du magnétisme. Certaines personnes seront amenées, par le jeu des progressions,  au début de leur vie à vivre fortement la planète sur l'AS, parce s’il y a très peu de degrés dans le signe ascendant,  et si le second signe après l'ascendant  est presque entièrement contenu dans la maison I - ce qui est souvent le cas. Avec un Pluton en I dans le second signe, une personne AS Cancer de quelques degrés, se retrouva peut-être orphelin à la naissance. Dans bien des cas, une planète violente sur l'AS fait les naissances entourées par les deuils. On est dans le concret, plus que dans le tempérament au début de la vie. C'est autour de lui que cela se passe, s'il vit car souvent sa vie  est en danger. Un Vénus, un Jupiter à l'ascendant AS font la personne appréciée par les autres, mais elle n'est pas forcément artiste ou gentille, on est plus dans une sorte de magnétisme. Cette personne peut être attirante, s'il y a la lune noire, elle magnétise. La planète qui serait en exaltation dans signe AS (rappelons que les planètes ne font pas de mal mais que certaines font plus de bien que d’autres, là où elles se trouvent en maison) est également importante, il faut voir sa situation, c’est une composante qu’on retrouve souvent ailleurs, placée en pole position, amenant et confirmant une seconde tendance (par exemple le Capricorne AS à pour maitre Saturne, et pour planète en exaltation Mars, qu’on retrouvera peut-être conjointe au Soleil, confirmant l’activité de cette personne, cela pourra aussi être le régent nord karmique, etc). S’il y a deux planètes sur l’ascendant, une planète rapide prend le pas sur une lente mais pas pour les mêmes raisons, la rapide sera un mouvement naturel de la personnalité mais la lente donnera un fonds au caractère. En fait, une planète forte fait partie d’un ensemble qui concourt à décrire un individu, mais il faut analyser le thème entier qui est l'ADN d'un individu, sans le  caricaturer, d’autant que les indices s’additionnent pour faire vivre devant nous une personnalité, du moins avant qu’une personne n’ait évolué : il faut aussi aller contre la vox populi qui dit "que personne ne change".    

  • Jeanne Moreau, une icône du cinéma a disparu

    Jeanne Moreau est une icône du cinéma, mais ce n'était pas un monument, car elle ne cessa quasiment jamais de tourner avec tous les grands metteurs en scène d'Orson Wells à Truffaut en passant par Busnuel , reçue de nombreux prix* et fut toute sa vie une anti- conformiste. C'était une femme  libre. Cela n'a rien d'étonnant, elle est née avec un Soleil en Verseau au moment de la nouvelle Lune le 23 janvier 1928. Elle possédait également un Mercure en Verseau, le tout dans la maison X de la vocation. Elle subit, au moment de sa décision de devenir actrice, le refus de son père* (signe du Capricorne au Milieu du ciel), sa mère, qui était anglaise, était déjà elle-même danseuse. Vénus est le maitre de l'ascendant Taureau ce qui est souvent la marque d'une belle voix et d'un talent artistique en rapport avec la voix, or chez Jeanne, la voix fut prépondérante en tant qu'actrice mais aussi en tant que chanteuse. Son ardeur, son gout du travail vient d'un Mars exalté en Capricorne qui se situe en maison IX; il y a une grande violence intérieure et extérieure dans l'opposition Mars-Pluton. Les metteurs en scène ne disent pas qu'elle était facile sur un tournage. Cette opposition se trouve dans l'axe Cancer-Capricorne, axe de la famille.  Actuellement Pluton de transit en Capricorne était en opposition avec son Pluton natal, en conjonction avec son Mars natal reformant cet aspect très violent (voir second thème avec aspects).  Mars est aussi gérante du signe intercepté du Bélier, et cet axe se situe dans l'axe de maisons VI/XII, qui est l'axe des maisons de la santé, dans lequel actuellement, on trouve Jupiter de transit qui cet année était en opposition à son Jupiter natal, conjoint au maitre de son Soleil , Uranus, maitre de son Saturne. On peut penser que sa santé au niveau circulatoire avait commencée à s'altérer à ce moment là (je ne dispose d'aucune information). Le signe du Capricorne est bien représenté puisque Saturne est maitre des deux maisons IX et X liées par le signe; l'étranger, et le travail était lié (elle vécu aux États-Unis). On constate qu'actuellement, elle a connu le troisième retour de Saturne dans son signe natal personnel en Sagittaire : trois fois 29 ans et demi, (voir second thème avec aspects). Or, Saturne est conjoint au nœud sud en Capricorne, indiquant que dès sa naissance, tout ce qui est symbolisé par Saturne les lois, les limites, les interdictions, l'autorité du père, du mari furent un fardeau qu'elle empoigna et liquida assez vite pour agir de façon personnelle; elle se maria  jeune, eu un fils et divorça ensuite rapidement, elle se remaria une seconde fois  avec un réalisateur, américain, William Friedkin et cela ne dura encore que deux ans, ses histoires amoureuses furent nombreuses,  et la plus étonnante fut qu'elle séduisit Pierre Cardin, notoirement homosexuel, avec qui elle eut une longue relation (la Lune Verseau carrée Lune Noire en Scorpion indique les chemins de traverse). La Lune en sextil avec Saturne  montre encore la distance qui émanait d'elle, malgré sa beauté, Saturne est d'ailleurs au pied du nœud sud en compagnie de Vénus dans le secteur VIII (attribué à Pluton et au Scorpion); cela montre comment son talent était héréditaire, mais aussi sa distance par rapport à l'expression du sentiment amoureux, même si ce fut une grande amoureuse (Neptune rétrograde trigone Vénus), elle ne se donnait qu'en apparence : Pluton en Cancer, Lune noire en Scorpion. Mercure, maitre du nœud nord en trigone au Verseau, l'ancrait dans la parole, qui fut son atout pour jouer la comédie. Sa Lune en Verseau carrée à l'ascendant Taureau indique que ces besoins de liberté nuisaient à ses besoins matériels, charnels et affectifs qu'elle savait mettre en scène dans ses interprétations cinématographiques, théâtrales. Elle enregistra les musiques de ses films (Jules et Jim, en particulier). Elle tourna cent-cinquante films et pièces dont certains des plus marquants furent "La Chatte sur un toit brulant", "Ascenseur pour l'échafaud", "Jules et Jim", "Les Valseuses", "Le Journal d'une femme de chambre", "La mariée était en noire", etc... et ils sont marqués par une couleur plutonienne due au sextil ascendant-Pluton, qui lui donnait une tonalité Scorpion. Elle a dit : J’ai accou­ché en deux heures (le lendemain de son mariage). A peine rentrée dans ma chambre, j’ai télé­phoné à mon metteur en scène. Je l’ai réveillé: « Ça y est mon enfant est né, je suis en pleine forme. Je pense pouvoir recom­men­cer à travailler dans huit-dix jours. ». C'était en 1949. Jérôme ne sait pas encore qu’il est le fils d’une vedette popu­laire qui englou­tit les rôles comme lui les bibe­rons de sa nour­rice ou de sa grand-mère, mais jamais ou presque de sa maman". Elle n'a jamais revendiqué l'instinct maternel  ce qui est souvent le cas des thèmes marqués par une accentuation Verseau, mais Neptune Retro - en Lion dans la maison V, signe des enfants, des amours- trigone à Vénus a guidé son choix. En fait elle n'avait pas le temps pour une autre vie que celle du cinéma; à cette  époque on cachait les enfants, la maternité n'était pas pour les actrices de cinéma, beaucoup en ont souffert, nombreuses sont celles qui ont du fait passer leur travail avant; sa Lune est apex d'un triangle rectangle entre un trigone avec le nœud sud et le nœud nord où se situe Vénus-Saturne, qui donne le sens des responsabilités au niveau sentimental, comme le travail était aussi du domaine de, Vénus, cela devient un moteur de responsabilité. Uranus, le maitre du Soleil et des planètes Lune et Mercure en Verseau se trouve en compagnie de la planète Jupiter "la bénéfique" dans la maison XII , celle de l'isolement, mais elle n'était pas croyante, Uranus et Jupiter sont en carré à Saturne. Toutes les planètes se concentrent majoritairement dans l'hémisphère sud qui symbolise l'extériorisation, le choix d'être plutôt en relation avec le monde. Cependant, ceci était un challenge pour elle, car Vénus était maitresse du signe intercepté de la Balance, et qui dit Balance interceptée, dit aussi problème à résoudre dans le relationnel, avec un axe du couple dans les maisons VI/XII  même avec un ascendant Taureau attirant tellement de sympathie et amour. Au niveau des planètes progressées, on voit qu'elles se sont toutes concentrées dans le secteur de la maison XII, de l'hôpital, avec le transit actuel d'Uranus (maitre du Soleil et de la Lune) sur le Soleil progressé. Au jour de son décès, le 31 juillet 2017 la Lune de transit était en opposition avec la Lune progressée, après avoir transité sa Lune Noire natale en secteur VI, en Scorpion, au moment où j'ai dressé le thème, qui n'est pas le moment totalement exact de sa mort. On peut voir également que Neptune rétrograde de transit était conjoint avec Mars progressé, dont on a vu l'importance. biographie :*

    « J’ai été élevée au sein d’un couple passionné et déchiré, avec une mère anglaise qui ne parlait pas très bien le français. Mon père la trompait et j’ai été témoin de leurs disputes. On habitait dans un petit hôtel de passe à Montmartre. Je connaissais très bien les prostituées qui venaient là et quand mon père m’a chassée de la maison, elles se sont occupées de moi En savoir plus sur lemonde.fr
    Elle est la première femme élue à l'Académie des beaux-arts de l'Institut de France (en 2000 au fauteuil créé en 1998 dans la section Création artistique pour le cinéma et l'audiovisuel). *Elle part en Californie pour jouer dans une série de films et, lors d'une soirée, Anaïs Nin lui présente Henry Miller qui lui dit un jour : « Surtout, ne dites jamais aux gens avec qui vous travaillez que nous sommes amis, votre réputation serait fichue ». Elle se lie aussi d'amitié avec Tennessee Williams et Peter Brook.  

  • juillet 2017“... ...”
  • Astrologie en mille mots : bases

    Les planètes* vues de n'importe quel endroit de la terre,  parcourent le zodiaque sur lequel ont été dessiné douze signes de 30°, ceci est une convention des astrologues, car certaines constellations -ou signes- font souvent plus de 30° et aussi parce qu'elles se sont déplacées depuis l'Antiquité d'un degré vers l'ouest tous les soixante-douze-ans, on se réfère donc, à la lumière que l’on reçoit sur terre, et le zodiaque démarre en Bélier au moment de l’équinoxe de printemps où la durée du jour égale la durée de la nuit, c'est la raison pour laquelle les signes se retrouvent décalés par rapport aux mois, le signe du Bélier démarrant le 21 mars (sauf changement de calendrier)... L'écliptique est la route des planètes sur laquelle elles circulent, vue de la terre. Les signes sont sur l'écliptique qui est notre zodiaque en deux dimensions sur le papier. Les astrologues ont défini des affinités ou maitrises entre certaines planètes et certains signes dont on dit qu’elles les maitrisent parce qu’elles y sont bien, mais à part le classement de Ptolémée, les discussions sont encore vives  pour les nouvelles planètes découvertes comme Neptune et Pluton, Chiron.(voir sur le blog http://versusconformita.livehost.fr/2015/10/30/faut-il-depoussierer-les-maitrises-des-planetes/). Certaines planètes sont gérantes de plusieurs signes: Mercure est gérante du signe des Gémeaux et de la Vierge, Vénus est gérante du signe du Taureau et de la Balance, avec exaltation en Poissons, et Mars est gérante du signe du Bélier, et du Scorpion (avec Pluton depuis 1920) en exaltation dans le Lion. Les planètes gérantes sont souvent située ailleurs, dans un autre secteur du thème, aussi les aspects qui relient les diverses planètes sont importants car ils relient des secteurs de vie.  Les planètes sont des énergies, qu’on personnifie dans le cas des analyses psychologiques et familiales, et les maisons sont des secteurs de nos vies dans lequel se trouvent les planètes à notre naissance, vu de cette façon, on est sur un circuit que j'appelle « le tramway nommé désir »* au moment où l’on vient au monde. Quand une planète dans le ciel, lors d'un transit ou déplacement, arrive dans son signe sur votre thème, elle va donner un nouveau départ pour quelques temps, à cause de son énergie stimulante pour le signe, mais du style de ce signe dont peu restera quand elle sera dans le signe suivant (chaque signe bien que différent apporte une évolution et découle du précédent). Cependant, elle ne perdra pas tout d'un coup puisqu'en parlant d'énergie on a les résultantes de masse et de poids, comme avec une boule lancée dans une direction qui s'abat sur une autre, donc la planète sera colorée du signe et, de la planète qu'elle aura rencontrée et de sa force après avoir fait une conjonction (s'il y en a une). Cela est valable aussi pour l'influence de la maison d'où elle arrive qui est un secteur de votre vie possédant un morceau du signe  avant et après la cuspide, qui est la porte d'entrée du secteur : http://versusconformita.livehost.fr/2017/06/05/technique-astrologique-en-mille-mots-glissement-dun-signe-dune-maison-a-lautre/). Les planètes dans le ciel circulent à des vitesses différentes, quand on dit qu' elles sont conjointes, c’est qu’elles se croisent dans le même signe, puis font des cycles entre elles. Il y a d’abord le cycle Soleil-Lune comme cycle référent, et des inter cycles donc le cycle du Soleil avec Mercure, l’inter cycle Mercure- Vénus, Mercure- Mars, Soleil avec Vénus, du Soleil avec Mars et, ensuite tous les inter cycles solaires avec les planètes lentes (comme par exemple les conjonctions fortes Soleil-Saturne et Soleil-Pluton). C’est la raison pour laquelle nous naissons avec des aspects entre ces planètes qui sont différents d'un jour à l'autre. Les planètes forment des aspects plus ou moins consensuels, certains se heurtent. Tous décrivent des problématiques qui nous secouent, et aucun aspect ne peut être maléfique dans la mesure où il est là pour nous initier à une vision de l'existence que nous devons affronter pour évoluer, mais l'évolution est douloureuse parce que nous recherchons avant tout la sécurité et la stabilité, alors que même la stabilité finit par nous lasser parce qu'elle est ennuyeuse pour beaucoup d'entre nous. Les aspects rouges sont difficiles (carré 90°, opposition 180°, sesqui carré 145°), les aspects bleus faciles (sextil 60°, trigone 120°), les verts dits secondaires sont importants mais  agissant surtout au plan psychologique (quinconces 150°, septil 51°, quintil 71°). Ces aspects sont les angles que forment les planètes entre elles et qui sont reportés sur l'Ecliptique. Il faut savoir que notre zodiaque de 360° n'est pas circulaire cependant l'ordre de grandeur fait que ceci n'agit pas sur les calculs à cause de la grande dimension* Ils se mesurent de 30° en 30° ou de 45° en 45° et sont des composantes mathématiques. On observe les déplacements des planètes dans sens anti-horaire, (sauf quand on les voit rétrograder, ce qui est un effet d'optique vu de la terre). Pourtant lorsqu'on parle des positions planétaires dans le ciel natal, on jauge le thème avec les planètes dans sens horaire, parce que le Milieu du ciel ou zénith est à douze heure, comme sur une montre dont le cadran est partagé en douze parties (voir article sur comment deviner l'ascendant). On peut voir des planètes en rouge sur le thème, ce sont les planètes progressées  au jour de l'anniversaire précédent de la personne, ici Simone Veil - seule la Lune pro avance vite d’un degré par mois, et le Soleil d’un degré par an, les lentes peuvent passer de directe à rétrograde ou vice versa mais avancent très peu. Les maisons sont des secteurs du thème et sont plus personnelles que ne le sont les signes parce qu’elles sont en rapport avec notre heure, notre lieu de naissance, donc notre ascendant. Il y a un thème type avec des maisons de 30° servant d’étalon, mais le nôtre est différent. Les nôtres sont tracés selon le système de maisons de Placidus, le plus utilisé où les secteurs sont inégaux faisant plus ou moins de 30°. Des analogies entre les axes de signes et les axes de maisons relient des problématiques les unes avec les autres : on dit que le secteur I est comme le signe du Bélier, il est régit par la planète Mars , le secteur II est comme le Taureau et est régit par Vénus, ceci pour vous expliquer des rapports qui peuvent vous surprendre. Le premier secteur est le lieu de l’ascendant, (ou des ascendants s'il y a un signe intercepté) celui du corps physique, du tempérament, du caractère, de la personnalité, tandis que le Soleil est un idéal mental et spirituel que l’on porte en soi : tout le travail consiste à parvenir à faire coïncider cet idéal solaire avec ce qu’on a pour y parvenir dans les secteurs où on grandit comme individu, en passant par des crises personnelles qui peuvent nous faire monter ou descendre, et même nous couler.. On vient voir l'astrologue pour des prévisions comme on veut savoir avec la voyance, or c'est différent, malgré toutes les tentatives de prévisions, il vaut mieux parler de potentialisations des aspects, en regardant d'abord les transits du jour sur le thème natal.  Je travaille davantage avec les "progressions" qui sont relativement plus personnelles - selon l'étude du livre de l’américaine Sophia Mason, non traduite en France (comme pratiquement la majorité des astrologues étrangers, étant donné la place qu'on laisse à l'astrologie en France), qui était professeur d'une université américaine d'astrologie. Les planètes dites progressées sont les planètes qui se sont déplacées à partir du lendemain de votre naissance ainsi on prend les planètes du 41éme jour pour vos 40 ans. ((voir les éphémérides ou journal de déplacement des planètes au jour le jour). Voici l'exemple du thème de Simone Veil avec les transits du jour de sa disparition à 90 ans, on y voit les petites planètes rouges qui sont les progressions. Ensuite, on compare avec le thème natal, on observe les déplacements de la place des ascendants, du milieu du ciel, des entrées de maisons. Dans la révolution solaire annuelle,  on prend les positions des planètes en transit dans le ciel le jour de l’anniversaire,  (raisonnement ce jour égal votre futur année) avec un ascendant recalculée) mais on s'est aperçu que cet ascendant fait un quart de tour de zodiaque tous les ans environ, ce qui donne tous les quatre ans le même signe à des degrés différents, accentuant toujours le même domaine de la vie. C'est la raison pour laquelle je n'utilise plus cette méthode, qui donne seulement des indications potentielles. Contrairement à l'idée d'absurdité de J. P Sartre, je préfère penser que la vie à un sens, car on voit assez le désespoir des gens qui pense que la leur n'en a pas, réduits à vivre au niveau matériel, donc l’analyse que je pratique est surtout karmique et, je suis à la recherche de l'intention  contenue dans le thème natal, l'idée d'incarnation volontaire d'une l'âme dans le corps d'une mère, dans une famille donnée étant la base, celle-ci ayant pour but de rechercher des situations qui viendront polir cette âme non parfaite, qui cessera de se réincarner lorsqu'elle aura finit son cycle dans la perfection ! Je recherche donc d’abord les situations pouvant amener les crises, car même avec nos complexes, nous connaissons, en général, nos points forts. La plupart du temps, nous n’arrivons pas à dénouer les contradictions d'où peuvent provenir nos échecs, alors que les comprendre peut faire écho en nous.  Il y a une multitude de possibilités individuelles, même avec des gens nés le même jour à la même heure, même avec des jumeaux monozygotes, et même avec des dizygotes qui se sentent bien ensemble, mais qu'on laisse ensemble par facilité au mépris le plus élémentaire des différences de chacun. La lecture du thème peut se faire de la façon suivante: à partir du maitre des nœuds karmique, on repère les aspects difficiles entre planètes, les planètes en maisons difficiles, et on peut voir dans un secteur l'indice de problèmes qui sont récurrents chez les individus (dont aucun ne sont épargnés à des degrés plus ou moins grands) - problémes en rapport avec l'alter ego, le conjoint, le père, la mère, le travail, les enfants, la recherche de sens, la communication, la santé, etc. La lecture de ces difficultés aiguille sur une possible demande de réajustement, de mise au point, de prise de conscience. Cela peut passer par un large éventail, qui chez vous sera une chose plus personnelle due à vos rencontres. Car deux personnes ne vivent pas la même chose, même deux jumeaux monozygotes ne feront pas les mêmes rencontres, sauf si on les obligent à vivre ensemble tout le temps, ce qui fait qu'ensuite leur besoin d'être toujours ensemble sera accru surtout s'ils sont toujours seuls tous les deux et qu'on accentue ce besoin (je ne minimise pas le travail des parents qui ont une difficulté, un travail supplémentaire). Je terminerais en disant que tous les astrologues savent ce que disent les détracteurs,  notamment les astronomes scientifiques qui sont dans une vision de l'univers mécaniste, se plaisant avec le vent de matérialisme ambiant relié au cerveau gauche, qui ne veut rien savoir du type cerveau droit relié à l'intuition La psychologie et toutes les études anthropologiques sur l'homme montrent bien que nous avons des caractères communs, nous reliant et nous obligeant à vivre sans la liberté totale que nous aimerions nous attribuer (grâce à l'argent notamment) en refusant les contraintes morales et physiques qui pèsent sur nous comme sur toute autre créature, ce qui m'empêche pas d'essayer d'être autre chose, que ce que l'on a voulu faire de nous. On est dans la négation d'une évidence au non d'une pseudo liberté extérieure, alors que notre seule liberté est intérieure en nous demandant d'assumer nos choix jusqu'au bout, au risque sinon de vivre comme des irresponsables et d'en subir les conséquences en retour , et surtout, de les faire subir aux autres. Mais au final, il faut se souvenir que l'astrologie n'est qu'une tentative d'explication du réel, une grille de lecture qui peut nous apporter la conscientisation de ce que nous devrions être de mieux au niveau spirituel. *"Un tramway nommée désir" : bien sur, je n'ai pas inventé cet expression, c'est le titre d'une pièce de théâtre de Tennessee Williams qui devint un film en 1951 *Images empruntées à mes amis astrologues, le dessin des maitrises est tiré de l'Astrologie de la guérison de Christian Drouaillet. *Vous pouvez lire dans le blog de nombreux articles sur les maisons, d'autres sur les planètes *Sur mes thèmes, les planètes en noir sont celles de la naissance, les transits (ou mouvement journaliers des planètes) sont en bleu.      

  • Le Soleil entre en Lion le 23 juillet

    Le Soleil entre en Lion le 23 juillet. Il faut dire et redire que le signe n'est pas l'individu, que c'est un symbole et qu'en réalité le Soleil type n'est atteint par un porteur que dans un effort d'évolution spirituel, car rien n'est donné au départ, totalement. Même s'il y a une forte dimension solaire dans un thème, elle dépend des aspects et du niveau d'évolution de la personnalité, l'action solaire dépend également, de la situation en maison dans le thème. En effet, un Soleil intercepté n'osera pas se manifester comme le fait le Lion d'ordinaire qui s'entend, se voit, par contre, on ne rencontre pas de Soleil rétrograde, ce qui fait que le Lion a toujours une attitude franche et "martiale" en toutes circonstances de l'existence, car c'est un signe yang sur de l'effet qu'il produit lorsqu'il se met en mode Lion... Une lune noire proche d'un Soleil Lion peut aussi le rendre différent " dans ce cas, le Lion entretient un rapport très ambigüe avec son ego, dont il tait les profondes exigences, tout en ressentant la nécessité dans éprouver le pouvoir"... "il aspire à exister mais s'autocensure, c'est une forme de complexe de supériorité" mais "il souffre de ne pas être reconnu." (dans La lune noire, de Laurence Larzule). Voici un rappel sur le signe type du Lion. Il est régit par le Soleil qui est l'astre le plus puissant et la source de toute vie, aussi le Lion est inscrit à tout jamais comme la force, la protection, la générosité, la majesté, le courage, la flamboyance, et en psychologie comme en astrologie bouddhiste, comme l’Ego.  Au niveau physique, en astrologie bouddhiste, les cinq sens  se situent dans le Lion.  Ici l’individu a terminé sa croissance physique, aussi toute atteinte au signe du Lion dans le zodiaque, peut apporter des maladies à un ou plusieurs organes des sens, notamment avec une interception de planète en Lion (Irène Andrieu dans psychologie des interceptions).Le Lion régit  le cœur, la moelle épinière située dans la colonne vertébrale, et l’œil droit. Il a une typologie solaire. Le Docteur Breteché dans Traité d'Astrologie médicale de Boris Pâque nous dit "Les tendances pathologiques sont les affections cardio-vasculaires, hypertension, angine de poitrine, rhumatisme articulaire et goutte, hyperexcitabilité du système nerveux, il est en pathologie mentale exposé à la persécution et la psychasthénie, le solaire est un hyperthyroïdien et un hyper sympatico tonique, ce qui est à l'origine du brillant des yeux, de la rapidité de l'écriture, du pouls, et de l'hypertension artérielle, de la lenteur des digestions, de la constipation, de l'insomnie". C'est le bilio-nerveux d'Hippocrate. Les réactions sont vives, intenses, aigües, avec température élevée, et l'évolution brève, comporte une guérison rapide des lésions destructrices, prédisposé à des douleurs dans le dos, pancréas, états congestifs, mauvaise vue". En face on trouve le signe du Verseau, qui est le complément, le pendant du Lion, son octave relationnel, puisqu'il se trouve dans la seconde partie du zodiaque, vouée aux rapport avec les autres. Si l'équilibre entre les deux signes est perturbé, à cause d'une opposition dure (entre Mars, Saturne, Uranus ou Pluton par exemple), des malaises peuvent se produire dans la maison du Verseau par rétroaction. Si le signe du Verseau régit par Uranus se trouve dans le secteur I ou II, le porteur peut facilement faire une dépression, un dérangement au niveau des nerfs périphériques puisqu' Uranus régit ceux-ci (voir la littérature astrologique d’Irène Andrieu astrologue karmique et bouddhiste, psychothérapeute). J'ajoute enfin et surtout, que c'est le signe des enfants, bien que la fécondité ne soit pas reliée au Lion, qui en a peu, mais qu'il couve avec une passion ... de lionne. On comprend donc l'importance de l'axe Lion-Verseau (tableau de Frida Khalo, qui voulait une descendance, mais qui ne garda pas ses grossesses, raison pour laquelle elle peignit des fœtus). Vous trouverez beaucoup d'analyses de femmes et d'hommes du Lion dans ce blog. Le Lion fait également partie des quatre piliers qui soutiennent nos actions dans la croix fixe, avec les trois autres signes "antiques" du Taureau, du Scorpion (autrefois l'Aigle), et du Verseau.* Dans toutes les grandes villes et, même les villes anciennes importantes du point de vue religieux le Lion et l'Aigle, l'homme et le Taureau ornent le fronton de tous les édifices historiques et religieux (fronton de la cathédrale St-Trophime à Arles), et gardent la porte des lieux sacrés comme à Venise où le Lion figure partout (colonne sur la place St-Marc, Lions devant l'artillerie), il est également sur l'étendard anglais rappelant Richard cœur de Lion. (Il y a une énorme littérature sur cette question, voir les blogs astrologiques). Le Lion est en rapport dans le zodiaque avec le secteur V de l'amour et de la création, des enfants, l'art, les jeux, les spéculations. Aussi, ne vous étonnez pas si vous rencontrer des Lions un peu mégalomanes, mais ceci se retrouve aussi chez le jupitérien, les deux planètes étant dites bénéfiques, Jupiter "arrosant tout même les mauvaises herbes" tandis que le Lion plus égo centré se méfie avant de mettre tout ses œufs dans un panier (la Vierge est proche), toutes proportions gardées car il est encore naïf. Actuellement, l'axe Lion-Verseau voit le passage des nœuds nord et sud, dans le sens inverse des signes, comme tous les 18 ans et demi. Beaucoup de karmique en perspective pour les porteurs du signe en positif et en négatif, ils verront arriver des gens du passé, resurgissant par hasard sur leur route, soit pour clore un chapitre de leur vie, soit pour en recommencer un. Évitez les bilans, si vous ne voulez pas souffrir ! Que va-t-on trouver dans le ciel d'août pour les Lions ? Vous êtes également  concernés par les transits si vous avez un Soleil, ou un ascendant ou un amas ou un maitre d'ascendant et même un nœud sud, en modulant avec vos propres thèmes personnels. Au jour le jour, on trouve de bons aspects vigoureux, avec la conjonction Soleil Mars formant peu à peu un grand trigone avec les planètes en signes de feu du Bélier et du Sagittaire.(thème du  23/7 ci-contre à la nouvelle lune). Depuis l'entrée du Soleil en Cancer, il est suivi par Mars. On peut voir  Mars encore en Lion  en même temps que la nouvelle Lune ! On démarre le signe  par un renouveau actif ! Peu à peu, de grands trigones se forment entre le Soleil, Mars puis entre Mercure et le nœud nord en Lion , la Lune noire/Saturne en Sagittaire, et Uranus en Bélier. Au départ le Soleil début du signe est carré Uranus bélier fin de signe mais l'association, devrait bien se passer puisque c'est un carré dissocié qui frise le trigone entre deux signes de feu : il va y avoir une union en franchissant un pas -le carré -  pour un changement fort ! Le Lion va vouloir agir, parler, du moins essayer. Car la conjonction Saturne retro/Lune noire est un frein dès le 13 août. Le 13 août, Saturne qui rétrograde depuis avril 2017 à 27°48 dans le signe du Sagittaire, se trouvera à  21°   appliquant  la Lune noire à 22°, en conjonction exacte les 21/22  août à 20°, trigone au Soleil du Lion dans le dernier décan, créant une ambiance Lune noire duelle, ambigüe, trompeuse même : thème ci contre du 13 août) Saturne le législateur, en Sagittaire trouvera l'occasion d'exercer son influence sur les événements et ce sera les idéologies passées au crible, les grands déplacements surveillés, l'enseignement recadré. Celles et ceux qui espèrent trouver du travail dans l'enseignement, seront déçus par de belles promesses, la Lune noire fera que les moyens ne seront pas là, et que les véritables changements seront limités, les choses ne seront pas gagnées d'avance ! Rappelons qu' actuellement cependant,  c’est Jupiter, le prince protecteur, en Balance qui gère Saturne, dans l’harmonie, l’équilibre de Vénus, mais Vénus avance chaque mois dans un signes différents, c’est un changement de chef différent toutes les trois semaines environ, autant dire que cela manque de stabilité ! A cette date, du 23 juillet Vénus est encore en Cancer avant le Soleil– type Lucifer - donc un peu frondeuse, mais régit par la Lune en Lion, maitresse du signe du Cancer,  durant cette période, elle qui veut un cocon valorisant, lion exige ! Au début du signe et durant quelques jours, il y a  une accumulation en Lion, d'où un gros désir de pouvoir, de reconnaissance, d'amour. Attention à la frustration, si les choses ne sont pas à la hauteur de vos espérances à cause du sentiment de vide, de manque, instillé par la Lune noire tandis que la Lune en Cancer, très différente s'oppose avec entêtement ; il faudra jouer des coudes, avoir des réseaux pour faire sa place. Puis quand le Soleil sera  sur les derniers degrés de Lion, il y aura une influence solaire forte mais teintée par une Lune noire dérangeante, qui se moque des idéaux, qui viendra faire douter, nourrir des discussions sur le rôle que nous avons à jouer dans notre entourage au niveau des familles, de la protection des faibles, de la concorde entre les individus, du sort de nos enfants, avec une sorte mépris, de ras-le-bol entretenu par la Lune noire teinté de "carpe diem", à moins que, dans un retournement, la Lune noire ne nous sorte de l'ombre dans laquelle nous nous trouvons plongée ! Ceux qui de toutes façons se croient à l'abri risquent quand même de trouver qu'ils n'en ont pas encore assez, qu'on doit d'abord penser à soi en gardant la tête dans le sable, car tant que Saturne est rétrograde, chacun ressasse sans agir. Mais Saturne redevenant direct le 26 août et, le Soleil entrant en Vierge le 23 août, ce sera une autre affaire, sous l'influence de Neptune et de Chiron, l'humain reprendra le dessus, avec deux options : couper les cheveux en quatre, ou au contraire laisser filer les dépenses, les comptes, donc les déficits, car trop c'est trop (les extrémités se rejoignent..dit le Tao). Pas si facile de réformer dans cette ambiance: pensons à nos leaders politiques marqués par le Lion Marine Le Pen, Jean Luc Mélanchon , Manuel Valls et, Bruno Le Maire, qui ont acceptés d'être dans le même bateau ! Défaire oui, mais avant il faudrait avoir trouvé quelque chose de sensé à mettre à la place. *La  chrétienneté a décidé d'en faire l'emblème des évangélistes  :  Le Taureau est  St Luc,  Le Lion est St Marc, L'Aigle ou Scorpion est St Jean,  L'Homme, le Verseau est St Matthieu.  Ces signes fixes sont ceux qui finissent  les taches commencées par les signes cardinaux qui sont des donneurs d'élan et, précédent les signes mutables qui transforment, innovent à partir de ce qui est mis en forme par les signes fixes.  

  • Les aspects lunaires et le karma

    La Lune est en rapport avec le karma et le conditionnement antérieur, indiquant comment dans cette incarnation, on utilise les résultats du conditionnement passé avec les autres planètes du thème.  Elle permet de savoir si nos réactions instinctives nous entravent dans la satisfactions de nos besoins ou si elles Les aspects lunairesnous soutiennent, nous encouragent, et nous autorisent à nous exprimer dans un sentiment de sécurité et de tranquillité. Les aspects lunaires fonctionnent d'une manière différente des autres aspects. Ainsi les aspects lunaires constituent la clé, pour comprendre les sentiments et les réactions de nos semblables. Les aspects positifs signifient que le karmique de l’individu se caractérise par de la souplesse lui permettant de puiser dans ses ressources intérieures, d’utiliser les réactions spontanées d’une façon créative. Ils indiquent une circulation facile de nos énergies affectives et protectrices, avec les  énergies des planètes impliquées : l’individu est à l’aise dans l'expérience quotidienne. Les aspects avec la Lune impliquent l’image de soi, quand ils sont positifs, on a une image de soi positive : Lune semi sextile, sextile, trigone,  (peut-être quinconce avec un effort) avec Vénus tout est dans la sensibilité et l'affectif. Les aspects négatifs – opposition et certaines conjonctions, carré, sesqui-carré  - révèlent souvent un domaine où le karmique est problématique, nous sommes rigides, incapables de nous adapter, nous expérimentons une tension dans ce domaine et, nous réagissons dans la vie quotidienne avec une sensibilité excessive.  C’est déstabilisant, nous avons un sentiment faux de nous-mêmes dans le domaine de la planète impliquée (ai-je raison ou ai-je tort de ressentir cela ?). Avec les planètes personnelles (Soleil, Mercure, Vénus, Mars) l’individu est incapable d’exprimer ses sentiments : Lune /Mars; la personne est hypersensible au niveau de l’affirmation de soi, Lune/Mercure, la personne est hypersensible au niveau de ses idées et, de ses opinions. Jupiter se situe à la marge entre les personnelles et transpersonnelles du fait de la durée de son passage d'un peu plus d'un an par signe; avec Lune /Jupiter, la personne est généreuse (ou veut donner l'impression de l'être) … a de grandes capacités, et une hypersensibilité de l’ego. Avec les transpersonnelles (Saturne, Uranus, Neptune, Pluton et Chiron) la personne a peur de perdre ses racines, d’abandonner la sécurité de ses fondements affectifs, de devenir vulnérable si elle change de comportement et, exprime l'énergie qui correspond à l’autre planète : l’individu a du mal à satisfaire aux exigences de la vie dans le rôle de la planète, puis dans le domaine de la maison.Lune- Saturne est une configuration qui met en jeu les parents, et montre une souffrance, puis une inadaptabilité à l'autorité, aux contraintes et limites imposées par Saturne. Refus d'obéissance. Exemple d'une Lune carrée - opposée Neptune -Neptune symbolisant la spiritualité, l'art, la religion, l'inspiration, ou l'addiction, le flou, l'incertain - le porteur idéalise trop, rêve trop ou au contraire ne se sent pas concerné par les grandes idées, sceptique en toutes circonstances, ceci pouvant  le mener  dans les pires des situations aux stupéfiants, à la boisson ou au fanatisme dans l'axe I/VII, ses rapports avec les autres deviennent difficiles, notamment avec les conjoints, partenaires. Une Lune carrée -opposée Pluton, apporte de la violence et de la possessivité, un sentiment  de fatalité, une dureté -qui peut se retourner contre soi- de l'exagération, de la passion, du jusqu'au boutisme, mais aussi  le dépassement par sa capacité de résilience. D’après Stephen Arroyo, et selon Robert Jansky « Interpreting the aspects » cité par l'auteur)    

  • La quantité transforme la qualité en son contraire dit le tao

    Il faut toujours considérer un signe et son opposé dans l’axe des signes, cela je l'ai déjà dit, mais cette phrase je l'emprunte à Daniel Brot, dans la Symphonie des sphères qui m'a confirmé ce qu'on constate lorsqu'on fait une analyse en présence du porteur du thème... En Orient, les diverses philosophies reprisent par les alchimistes disent : « la quantité transforme la qualité en son contraire ».La quantité transforme la qualité en son contraire Le Tao le confirme : « tout ce qui commence finit par son contraire ». Ceci est symbolisé par le point yin dans le yang et vice versa. L'intelligence du zodiaque fait qu'en face d’un signe, on trouve un signe opposé et complémentaire, où il existe un rappel des caractéristiques Par exemple, nous analyserons la Vierge pour comprendre les Poissons, etc. Il y a donc un mélange des deux signes. On constate que lorsqu’il  y a accentuation de planètes dans un signe comme par exemple un Ascendant, avec  Soleil, Mercure et Vénus , le signe opposé va prendre plus d' importance, comme par un mouvement de bascule, car trop c’est trop ! La polarité est au centre des raisonnements qu'une analyse doit envisager : voyez un Cancer qui trop absorbé par sa famille se replie sur lui-même, tandis qu'un froid Capricorne se dévoue corps et âme ! Ceci n'est pas anodin et éviterait que  l'astrologie ne se ridiculise dans des analyses de magazines, alors que certaines  personnes qui ne se retrouvent pas dans la description de "leur" signe solaire mais plutôt dans celle du signe opposé  (en dehors du fait des configurations particuliéres comme plusieurs planètes situées en opposition qui confirme cette analyse, ou un maître de l'ascendant dans le signe opposé). D'après multiples lectures dont Daniel Brot, dans la Symphonie des sphères.

  • Vivre le moment présent

    Comme lorsqu’on voit la lumière au bout d’un tunnel,  comme lorsqu'on envoie des vaisseaux dans l’espace pour savoir s’il fait meilleur ailleurs, on est enclin à vouloir savoir si ça ira mieux demain, alors que c’est nous qui polluons notre vie : on ne sait pas se contenter du moment présent, de l’endroit présent, alors que c’est juste cela qu’il faut faire puisque c’est la seule chose que nous ayons. Aussi de mon point de vue, considérer le cycle des planètes les plus lentes est capital. Elles constituent le fond sur lequel nous évoluons, actuellement certaines vont plus vite que du temps de nos grands-parents et parents, qui ont vécu la position de Pluton en Cancer, puis en Lion avec amas dans ce secteur du zodiaque (ceci du fait de leur position par rapport à la Terre). Notre durée de vie est longue pour certains - la doyenne de l'humanité à 114 ans (avec Pluton en Gémeaux !) - mais Georges Michael est mort à 53 ans avec Pluton en Vierge (il y a eu tant de décès) tandis qu'on a vu l'arrivée de Thomas Coville, recordman du tour du monde en solitaire à la voile, en 48 jours à 48 ans (Pluton en Vierge). Je sais que tout ceci est une réflexion banale: chacun sa vie... mais nous sommes sur la même planète. Cela doit nous faire comprendre que l’inter-action entre nous et le monde ne peut se mesurer à court terme. C'est en pensant nos actions au long terme et en changeant intérieurement qu'on s'oriente différemment, et qu'on devient plus acteur de notre vie, ce n'est pas l'opportunisme des transits rapides qui doit nous guider, même si ça nous donne un petit coup de pouce. L'univers qui nous contient, et qui est contenu en nous, a une organisation qui lui est propre, même s'il nous parait aveugle et sourd, nous devons nous rendre compte que nous  faisons partie de cet ordre, comme une fourmi dans sa fourmilière, n'en déplaise à ceux qui croient en leur tout puissant libre arbitre, il ne s'agit pas de se soumettre, mais de ne pas faire cavalier seul. Si dix personnes sont sauvées lors d'une catastrophe, tandis que les autres disparaissent c'est que ces dix personnes ont un rôle à jouer, ce n'est pas ni la chance, ni le hasard. Cela n'est pas la démonstration que nous sommes déterminés, mais que certains d'entre nous ont plus d'obligations que les autres par rapport à l'univers et devront honorer une dette vis-à-vis de lui. Et nous nous entendons dire: "qu'est ce que cet univers froid, veut de moi? " Les aspects rapides sont donc d'une importance relative, même pour notre quotidien, ils sont des instants T dont la Lune est le gong, bons pour certains, durs pour les autres. ainsi paradoxalement, ce sont les cycles longs qui nous "enseignent" notre destinée : retour de Saturne à la même place, ou retour sur l'ascendant, Uranus qui change de signe tous les sept ans, les carrés des très lentes Neptune, Pluton, et même Chiron dont le cycle excentré, croise très peu les autres planètes en revenant à sa place natale tous les 50 ans. Entre temps, nous changeons et le monde aussi ! Regardez la vidéo de Luc Bigé sur Baglis TV qui nous parle de Saturne    

  • Le ciel des Cancers

    C'est le mois des Cancers ! C'est l'anniversaire de beaucoup d'entre vous, mais cela concerne aussi les ascendants Cancer, et les personnes qui ont le maitre- la planète gérante de l'ascendant, en Cancer. "Le signe du Cancer symbolise l'origine des choses, le secteur-maison IV, la première manifestation de la vie. C'est la vie psychique." Les planètes restent encore majoritairement dans les quatre derniers signes du zodiaque, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons, bien que la présence d’Uranus en Bélier soit de taille. Il est toujours question d'évolution sociale, socio-culturelle et spirituelle. Les autres signes non activés par ces transits sont concernés par aspects d'opposition en premier lieu, de carrés, et sont activés lors du transit de la Lune qui sert de détonateur. L’avance du Soleil et de Mercure Vénus Mars* sert de parapluie ou au contraire favorise les réactions sur la surface de l’eau, type épidermiques, pulsionnelles, des ré-actions ponctuelles, assez ou totalement personnelles, par le jeu des aspects. Quelquefois, l'une d'entre elles se trouvera en aspect avec l'une de vos planètes et provoquera durant le mois, ou moins une ambiance, une occasion, dans son domaine de compétence. La Lune maitresse du signe change durant le mois, elle fait tout le tour du zodiaque en restant deux jours et demi dans chaque signe, elle ne peut donner la tendance pour tout le signe : actuellement  elle croise la lune noire, en Cancer pour longtemps, ce qui fait que cette lune durant deux jours n'est pas très fécondante, elle est plutôt dans une tendance individualiste, particulièrement pour celles et ceux qui sont nés autour du 6 et 7 juillet. *"La lune  est le psychisme humain qui entend l'appel du divin mais qui reste tout de même encore humain, trop parfois , tourmenté des besoins de l'humain, pourtant seul le psychisme peut sortir l'homme des contingences des notions de durée et d'espace. Elle apporte le repos, l'oubli." Par contre, cette lune noire  nuit à la famille. C'est bientôt le triste anniversaire de Nice et c'est totalement l'ambiance de cette lune noire. Je ne saurais que vous recommander à tous d'être prudents. En outre, il se trouve que le ciel des Cancers  nous offre une opposition Soleil-Pluton. Les Gémeaux ont eu à lutter contre les lourdeurs de Saturne, l’économie, le ralentissement des activités, mais en même temps, pour le Cancer c'est encore plus lourd. Pluton, dans cette opposition, attaque les idéaux du Cancer : la famille, les enfants. Pluton vient pour tout changer et le Cancer va devoir lutter. L’acharnement étant notre principale qualité pour faire face dans l'existence, le Cancer n'est pas totalement le champion de l'action, mais il est têtu, tant mieux car si vous êtes  passif, il y a peu de chances que quoique ce soit se présente à vous dans la vie en générale. Votre dynamique est en vous, et si vous la faites matcher avec les événements, si vous êtes vifs, si vous saisissez les opportunités vous avez surement plus de chances que cela marche (type Bélier, marsien) ! Ici c'est une opposition Soleil-Pluton : nous sommes dans un bras de fer entre le pouvoir du Capricorne et l'idéal familial du Soleil-Cancer, cela risque de vouloir écraser le Cancer qui n'aura que la fuite pour y échapper ; une autre attitude du Cancer est la résistance passive , il fera donc obstruction par des moyens moins frontales mais quelquefois aussi efficaces. Jupiter et le Soleil sont  en carrés, dans un t-carré opposant Mars Cancer et Pluton Capricorne (voir théme). La violence de ses aspects ne laisse pas de doutes sur le bras de fer que devra acter le porteur du signe solaire du Cancer, durant le mois au moins et, avec lui tous les autres qui ont des planètes importantes en Cancer, comme un ascendant, le maitre de l'ascendant ou un régent karmique. Dès Janvier, Jupiter sera en opposition à Uranus en Bélier -exacte fin février 2018 à 22° et durant le mois de mars 2018 : les choses seront tendues. Puis Jupiter en signe fixe en Scorpion, sera en tendance de carré avec les nœuds en Lion-Verseau durant l'année 2018, ce qui appuiera sur les choses qui fâchent, on tentera d’imposer par la force.  Avec le Scorpion, il s'agit toujours des mœurs, d'argent, d’économie,  de possessivité, de tourments, on est au niveau de la matière, avant tout (sauf si on se tourne vers la spiritualité). Cependant, cela fera un trigone avec le Cancer qui tirera son épingle du jeu. Il faudra juste qu'il fasse attention à ne pas blesser le Lion dans son ego. Les nœuds qui sont des points importants car le nœud sud réactive le passé dans le thème, tandis que le nœud nord nous indique la voie que nous sommes  invités à suivre, marquant tel un petit caillou le sentier de notre évolution ou de notre destin. Le nœud nord sur l'axe Lion - Verseau durant dix-huit mois va donc nous confronter aux problèmes d'ego, de pouvoir, mais aussi de de générosité en mettant justement en relief la question des enfants (et des mères). Ceux qui vivent dans ce secteur de travail auront des options créatives. Le Cancer qui ne comprend pas le Lion se retranchera pour ne pas se sentir écrasé, se faire bruler par le feu du Lion, mais ils s'entendent sur un point : le bien être des enfants Au nœud nord en Lion nous avons quitté le domaine de proximité et de la santé de la Vierge pour passer aux grandes reformes monarchiques et autoritaires : les services sociaux auront peut-être un écho à leurs demandes tout en ne pouvant pas contrôler le pouvoir qui s'exercera sur eux (ça commence par les vaccinations...). Les familles représentées par le signe du Cancer vont se lever pour protester, déjà des pétitions circulent contre des mesures autoritaires. Les Cancers des années soixante/ soixante-dix avec Uranus-Pluton en Vierge (quelquefois avec opposition Mars et/ou Saturne) ont réalisés des choses définitives durant ce passage de dix-huit-mois. Sur le plan personnel, le nœud nord en Lion forme un quinconce qui signifie que maintenant le Cancer va devoir faire un effort affectif pour adopter une attitude plus conciliante, pour apporter sa contribution intellectuelle et active à l’édifice de la famille, et de la patrie (si ce mot ne vous fait pas peur). Saturne, le porteur des limites et de lois,  ayant rétrogradé à 27° en Sagittaire en Avril, sera en trigone avec Uranus en Bélier puis rétrogradera à 28°, le 3 août 2017, (et ce, jusqu'à la fin de l'année où il sera à 24° après être redevenu direct le 26 aout à 21° dans le signe). Il sera donc toujours très présent, les rétrogradations entrainant du retard, et évidemment du recul dans nos actions à tous (tout dépend des planètes du thème personnel). Je retourne en arriére pour vous dire de  nouveau que le changement idéologique actuel est le fruit de la conjonction des planètes Saturne et Uranus  qui s’est faite autour du 15 janvier 1988, à 27°, il y a donc bientôt trente ans avec Saturne qui repasse sur le même  degré, et ce changement ne plait pas forcément aux Cancers. L’obligation de vivre les changements obligatoires qu’Uranus  a provoqué confronté à la rigueur de Saturne,  va  nous forcer à changer nos habitudes pour passer à du nouveau, ce qui ne plait pas forcément aux Cancers qui sont des personnes aimant leurs habitudes, et devenant capricieuses, coléreuses,  lorsqu'elles n'ont pas ce dont elles ont besoin (sauf configurations contraires dans le thème provenant d'Uranus). Il peut vous paraitre étonnant de subir le contrecoup des événements aussi lointains - l'inter cycle que nous vivons est d’un peu plus de 45 ans-  mais en fait, ce sont les résultats qui sont contenus dans la durée d’une vie humaine. Nous sommes tous soumis aux transits lents qui sont dans le ciel et qui évoluent mois après mois et aux dispositions des planètes lentes. Aussi un mot de réconfort pour les Cancers,  le Soleil et Mars forment avec Neptune un beau trigone, qui montre qu'il y a encore des personnes qui ont envie de se battre pour un idéal humaniste de tolérance. *Pour les détails des planètes rapides, comme Mercure déjà en Lion alors qu'au début du signe il était encore en cancer,  je vous conseille de lire les éphémérides sur le blog qui donnent la progression journalière des planètes, car selon la date de votre naissance, les transits ne sont pas les mêmes. *E. Delcamp dans "le Tarot symbolique et esotérique".  

  • Brigitte Macron, la jupiterienne

    Madame Brigitte Macron est la première dame: nous connaissons sa vie publique, et une partie de sa vie privée par quelques reportages rapidement faits. Elle a un Soleil en Bélier, son Ascendant est en Vierge.  L'association Terre de la Vierge dans le contrôle et du feu du Bélier enthousiaste n'est pas aisé à vivre tant le corps a du mal à faire passer ce que l'être ressent, nous allons donc voir où se trouve les autres planètes. Mars en Taureau, maitre du Soleil , est une planète importante puisqu'elle est au zénith, avec Jupiter en conjonction qui lui donne encore plus de force. Elle se soucie de sécurité, de créativité, de construction, de concret, de confort (comme par exemple les enfants et les petits enfants, pour la mère de famille qu'elle est). Donc la jupiterienne, c'est elle !    Mercure en Poissons, signe d’eau, en  maison VIII d'eau est maitre de l’ascendant  :  elle vit au niveau du sentiment, de l'intuition plus qu'elle n'analyse malgré son ascendant Vierge. Mais c'est la maison du pouvoir financier, esotérique, souterrain, dans laquelle on trouve la Lune, elle aussi en Bélier, avec Vénus maitresse du Taureau. La conjonction de sa Lune et du Soleil natal est une phase de début de cycle, dans laquelle on parle de fusion paternelle et maternelle, une difficulté à matérialiser le yin  et le yang, le masculin et le féminin, sujet à subjectivité. On peut dire que son physique est androgyne, elle est petite et frêle, un amas Bélier et sa Lune noire ascendant, c'est le style d'une femme mi-amazone, mi-jeune fille (puella) dont la violence doit être toute intérieure. Au moment de la prise de fonction de son époux,  la Lune progressée est en trigone au Soleil progressé : c'est une phase douce de consolidation des acquis. Le thème est en Bol avec les planètes à l’Est : on note Mercure en Poissons, planète à l'extérieur, qui va vers le vide du thème à l’ouest. Cette planète est mise en valeur de cette manière, un mental intuitif de maison VIII Poissons. Mercure est sextile à Jupiter : elle fut professeur de littérature et de théâtre, Jupiter conjoint à Mars, Mars fait un aspect par résonance à Mercure  augmentant la vivacité de la parole, son efficacité. Les signes contenus dans le bol sont les six premiers de Bélier à Balance : il y a un travail d'évolution qui se fait, car cela se trouve dans les maisons de la pensée, de l'évolution intérieure, entre la IX et la XII. Mais il est intéressant de voir que l’opposition qui ferme ce bol dans les signes Bélier Balance contient cinq planètes avec Neptune retro conjoint Saturne retro opposées à Soleil-Lune et Vénus retro (redevenue directe assez tôt dans sa vie), soit la moitié des planètes ! C'est l'axe du "je et du nous", de l'expression de soi et du couple, et du début des choses. Le couple et la relation avec l'alter ego,  est le défi de vie et les munitions sont ces planètes en opposition.C'est aussi la nécessité de s'affirmer , or la lune noire se trouve en secteur I qui indique qu'elle a du mal à s'identifier . Elle possède un  triple carré décroissant de Soleil/ Lune/ Vénus retro à Uranus, se décomposant en Soleil carré Uranus, Lune carré Uranus et Vénus retro carré Uranus. La Lune est à 20° carrée Uranus 15°, un carré qui signe une indépendance et des besoins de libertés difficiles à développer. La personnalité se sert des carrés comme d'un levier et, le carré le plus exact serait celui de Mars à 17°45 et Pluton à 20°49 avec trois degrés d'orbe, mais c'est un carré très dur, violent, puissant, exigeant, qui signe une certaine fatalité intérieure et extérieure. La planète Mars est le maitre de trois  planètes, qui forment une véritable colonne vertébrale en Bélier : Soleil, Lune et Vénus retro, Vénus étant maitre de la Balance, en face. On est dans un échange constant d’énergie entre ses deux pôles. Cette colonne vertébrale située dans cet axe, c'est son couple et ses relations aux autres. Pluton au nœud sud indique le poids karmique, les changements difficiles et cruciaux qu'elle a dû décider ou subir, mais aussi l’argent du couple, la rupture violente des contrats de maison VIII, les choix passionnels qu'elle a fait. Pluton ici, donne des capacités d’élévation spirituelle, si l’on fait l'effort d'une transformation (pouvoirs psychiques, magnétiques, et flair), mais contient encore des possibilités de descente en enfer. Le carré Jupiter 24° à Pluton 20° est très puissant sur le plan social et relationnel, et peut provoquer des ruptures violentes. Le mi-point du Bol est Uranus en Cancer qui est en carré avec la Lune (même s'il n'y a pas de t-carré) et, on peut vérifier la force d'Uranus lors des transits, ce qui ramène surement à des moments clés de sa vie : au moment de la prise de fonction de son époux, la planète Uranus de transit se situe sur l'amas Soleil Lune et est en carré avec Uranus natal, le statut de première dame est donc un changement karmique pour elle, une situation qu'elle doit gérer, une nouvelle vie, plus de responsabilités, et une exposition permanente de sa vie, aux regards pas toujours bienveillants du monde entier (les ex-premières ont donnés leur opinion là-dessus). C'est encore des défis à relever. L’axe Sagittaire-Gémeaux intercepté montre une difficulté à communiquer même avec un Mercure fort, on peut être dans la surcompensation, c’est plutôt une artiste qui se retient, parce que Saturne l’a bloquée, c'est sans doute la pratique du théâtre dans son enseignement du français, qui lui a permis de s'exprimer autrement que par le mental. Elle utilise tous les langages possibles (elle envoie des baisers au public). Le nœud nord en Verseau indique qu’elle a vécu et devait vivre avec liberté et indépendance d’esprit. Pour cela, son Uranus en secteur XI  en domicile de secteur mais en Cancer, lui vient en aide. C'est son chemin de vie. On peut penser que le goût de se soucier des enfants en général, vient de la position de cette planète, le noeud sud se mettant en secteur V, l'amour et les enfants. Sa Lune à 19°45 en Bélier opposée à Neptune et Saturne retro,  sous la domination de Mars comporte une froideur (une possibilité d'anorexie en tout cas).  On est sensible, par contre, à son magnétisme, dû à la Lune noire à l'ascendant, et à son charme dû à Neptune. Cette lune noire est trigone à Mars/Jupiter et sextile à Uranus, Uranus  sextile à Mars/Jupiter, dans un triangle mineur. Le nœud nord en secteur VI du travail et de la santé, est la pointe d’un yod entre le sextil Uranus, régent nord et la Lune noire en I (ces  sortes de yods sont faits de points, qui ne sont théoriquement pas aussi énergétiques que les planètes). Ici Uranus, la seule planète serait amoindrie par la Lune noire, signant une contrainte intérieur faite de besoins inassouvis, de manque de liberté, qu’elle a  certainement connu à cause de sa vie privée « compliquée ». Par contre, sa Lune en VIII trigone au nœud sud, sextile au nœud nord est protectrice, elle est aimée du public et des femmes (une first lady qui assume sa différence d'âge, est une revanche pour toutes les femmes stigmatisées par tous les machos du monde, le retentissement étant international).   Actuellement l’ascendant pro (thème ci-contre) est sur le début du secteur III, avec Neptune et Saturne retro natals, et en sextile avec Pluton natal car l'aspect ne bouge quasiment. Il y a ici un vrai défi de vivre cet aspect de transformation idéologique et structurelle. Le MC progressé se situe sur Uranus en cancer en maison XI, ce qui montre bien l'importance de cette planète dans sa vie sociale et privée. Par contre, Mercure progressé (17°31) avec Uranus (17°17) forme un carré avec Saturne-Neptune, carré qui est du à l'âge de la première dame, puisqu'il n'existe pas dans le natal, un carré affectant particulièrement Mercure (planète rapide) mis en vue par les trois planètes lentes (aspect en rapport avec la conjoncture générationnelle qui mêle la sphère privée et la sphère publique !), qui influent sur l'ascendant en Balance pour au moins les dix années à venir. Il y a une difficulté à communiquer ( Mercure-Neptune) les idées de transformations (Mercure-Uranus), et elle se heurte au mur de Saturne rétrograde, la loi (cela coïncide avec les législatives mais cela est au niveau privé aussi). Actuellement la Lune pro se trouve exactement sur Pluton près nœud sud. Le président veut donner un statut à la première dame.(rappelons que la Lune progressée avance d'un degré par mois tandis que les autres planètes sont bien plus lentes, notamment les transpersonnelles qui ne bougent que si elles passent de rétrograde à directe ou le contraire). Dans le natal, elle possède trois yods indiquant des passages obligés dans la vie, une fatalité,  qui permettent la transformation, pas toujours facilement, mais avec un énorme aspect affectif. Le yod le plus actif est formé du sextile Mercure Mars/jupiter, allant vers Neptune R conjoint Saturne R, qui a vu le passage de Jupiter de transit en Balance au moment où elle est devenue première dame, mais le moment exact fut septembre 2017 la conjonction de Jupiter sur Saturne et Neptune à 22° et 24°. La Lune natale, de même que son Uranus  reçoivent le trigone de Neptune en maison VII et, "last but not least," le Soleil de transit est sur son Milieu du ciel. (Cet article a été passé après l'élection en mai 2017)   http://versusconformita.livehost.fr/2017/05/11/emmanuel-macron-president/  

  • L'évolution des planètes sur la croix cardinale

    La croix cardinale est celle qui initie le mouvement de la vie : elle comprend les quatre signes Bélier Balance-Cancer - Capricorne. Nous allons en voir l'évolution. Voici, ce qui se passait en 2012, j'ai repris mon texte : "Sachant que Mars en Balance est opposé à Uranus en Bélier  et au carré de Pluton en Capricorne, ces trois énergies pourrait se manifester fortement le 15 août 2012 lors de la conjonction et aux alentours, par exemple Mars en Balance peut pousser au masochisme, et à l'autodestruction .  Comme  Saturne bloque l’énergie d’Uranus par opposition, et celle de Pluton par quadrature,  Mars peut servir de catalyseur à une situation qui se bloque, mais pas forcément en produisant de gros soucis, car  il faut se rappeler que Mars est en Balance n’est qu’opposé à son signe,  qu’Uranus est comme lui dans un désir d’action, donc on peut dire que maintes discussions seront peut-être difficiles mais en même temps que l’accord sera possible en vue d’une idée commune : une action nouvelle. D’autre part,  il ne faut pas oublier l’exaltation de Saturne en Balance qui mûrit l’action et, qui est aussi comme Uranus un maître du Verseau en Bélier, ceci fait que ces trois planètes ont plus en commun  qu’il n’y parait, dans une attitude plus structurée, plus réfléchie. Il en va de même pour Pluton en Capricorne dans lequel Mars est en exaltation et où Saturne est en domicile, ce carré peut-être productif, les ressemblances, les affinités sont bien là : faut-il s'inquiéter ou en profiter pour mettre certaines choses au point avec les personnes qui exagèrent avec vous, donnant du courage pour cette Balance qui veut toujours l'harmonie quitte à passer pour molle ?  Les signes concernés sont dans la croix cardinale celle de l’action  Bélier, Balance, Capricorne sans oublier le Cancer qui reçoit  des aspects de Pluton par opposition et la quadrature de Mars : Si je reprends ce texte du 13 juillet 2012 c'est pour voir où nous en sommes personnellement et collectivement. Au niveau collectif en France, nous avons changé de président, et pas seulement, on voit qu'on est dans un nouveau paradigme : celui du changement (mais personne ne sait ce qu'il en sortira).  Sachant que toutes les planètes sont en mouvement, je n'ai pas pris des aspects parfaits, nous sommes dans une tendance cardinale au niveau des planètes lentes (excepté pour Neptune et Chiron qui ont entrainé une tendance trop religieuse négativement et, spirituelle, positivement) qui continue et qui entraîne des changements : on a vu que Mars qui était en Balance, est maintenant en Cancer, ( c'est arrivé plusieurs fois bien sur, puisque son cycle est de deux ans environ) mais ce qui change, c'est le carré Uranus Bélier à Pluton Capricorne qui était exact qui s'est défait, bien que en subissions encore les effets. Cette fois-ci, les chefs actuels sont là pour un moment, puisqu' Uranus voulait les révolutions et les changements,  et on a vu ce que ça a donné dans le monde, en Europe, en France. Cependant, nous avons cet aspect d'opposition entre Mars et Pluton qui dure quelques semaines, le carré avec Jupiter en Balance qui remplace Saturne qui était resté deux ans et demi dans le signe autour de 2011/2012, Mars luttant contre la tendance limitative de Saturne. Actuellement, Uranus fait un carré avec Mercure en Cancer,  fera encore un carré difficile avec Mars durant son parcours avant d'entrer en Lion, c'est l'affaire de quelques jours, puis avec le Soleil, toutes les planètes en Cancer étant opposées exactement à Pluton évidemment durant ce parcours. Or l'opposition est difficile, il faut donc s'attendre à un bras de fer entre l'idéal solaire du Cancer -travail, foyer, patrie - et Pluton qui veut tout faire exploser durant le mois de juillet.   Comme vous le savez vous avez des éphémérides sur le blog*, et cela vous familiarisera d'aller voir vous-même les dates exactes au moment où cela peut toucher vos planètes, mieux vaut penser positif en connaissant l'ambiance,  ouvrir un parapluie tout le mois du signe du Cancer qui se termine le 21 juillet. Après, ce sera  plus soft, puisque les planètes passeront en quinconce en Lion 150°, puis en sesqui-carré 145° un peu plus aigre, puis en trigone positif 120°. Car, lorsqu'une planète quitte un signe, son propriétaire pousse un soupir de soulagement s'il a dedans un luminaire, un ascendant, un maitre d'ascendant, un amas, un régent karmique, des planètes qui comptent pour lui, un angle de thème comme le IV, le VII, le X. Ce qu'il faut que vous compreniez, c'est le mouvement des planètes sur notre thème amenant une énergie, une pression. * vous avez ces dates dans des articles précédents    

  • Prévisions : le mythe de Sisyphe

    Voici un exemple : depuis 2012, nous avons été dans le carré Uranus-Pluton donc tous le monde a été soumis à ce contexte durant plusieurs années, c'est le choc des transits  qui peuvent toucher le privé, lorsque cela touche vos planètes personnelles,  vous l'ayez eu dans votre R S parce que ce sont les transits le jour de votre anniversaire. Du fait de la longueur du transit, vous l'aurez forcément toute l'année et même l'année suivante, et l'année suivante quelques degrés plus loin, dans un autre décan : beaucoup de gens en ont été affecté, mais les débrouillards se sont quand même tirés d'affaire, sans s'en laisser compter par le pessimisme ambiant, car c'est avant tout un contexte d'ordre général. Actuellement, nous sommes tous sous l'influence d' un t-carré (un triangle isocèle) formé par l'opposition entre Uranus en Bélier et Jupiter en  Balance, tandis que Pluton est en Capricorne.
    Première méthode: le retour Lunaire Faire la Révolution Solaire (R S) sur Astrocycle qui est un logiciel gratuit que vous pouvez télécharger sur internet (primadeva.fr) et notez la place de la Lune, puis tous les mois, au moment du retour de la Lune au même endroit, faire le thème du jour, le comparer à la R S, et voir les aspects qui se répètent, les faits signifiés risquent de se produire dans le mois. Ces retours se produisent les 27, 55, 82, 109, 137, 164, 191, 219, 246, 273, 301, 328, 355 jours après l’anniversaire. Je trouve ce système simple, mais la critique est que les aspects lents vont durer toute l'année, seront toujours là, et ceci est très stressant lorsqu'on voit les t-carrés,  un grand carré comme ceux qui se produisent ces dernières années. Vivre dans l'angoisse en sachant qu'on a ces menaces dans nos maisons personnelles ne fait que nous précipiter dans des actions non appropriées ! Deuxiéme méthode : Utilisation des quarts et des demis de R S Les ¼ sont érigés quand le Soleil est en carré avec lui-même: on fait un thème pour les trois mois. On fait aussi un thème lorsque le Soleil est en opposition avec lui-même, pour les 6 mois de l’année qui viennent. Si un de ces trois thèmes contient des configurations de la R S  en les associant au " symbolisme fondamental", des évènements majeurs se produiront durant cette partie de l’année. Par  "symbolisme fondamental",  Eshelman entend les mêmes aspects Lunaires et la position des planètes en maison. Sinon les  événements se manifesteraient dans les 3 mois qui suivent l’anniversaire. Troisiéme méthode, celle que j'utiliserais éventuellement : Surveillez les Transits des planètes quotidiennement, sur les planètes de R S. Il vaut mieux s’occuper des planètes rapides, du maitre de l’Ascendant, et du Milieu du Ciel puisque les lentes ne bougent pas beaucoup, et prendre la planète maitresse  de l'ascendant par exaltation (comme Mars pour l’Ascendant Capricorne, plutôt que Saturne qui ne bouge pas, comme Mars à la place de Pluton maitre du Scorpion, mais on a un problème avec Uranus et Saturne, toutes deux lentes et maitresses du Verseau). Les lentes constituent le fond décor en stationnant presque durant toute l'année au même endroit, sauf si elles se mettent à rétrograder, moment toujours synonyme de changements. Faire toujours attention aux rétrogradations, et observer les transits et aspects sur les Planètes Natales. C'est souvent cette méthode que j'utilise au jour le jour (voyez la disparition de Simone Veil au moment de son presque anniversaire (disparition le 30 juin, cent ans le 13 juillet), avec le t-carré sur ses planètes en Cancer. Mercure provoque souvent les événements en faisant un aspect car c'est une planète rapide, la Lune est l'aiguille des secondes : son passage déclenche l'événement. Pour être plus juste, voir aussi les aspects des régents des Nœuds Nord et Sud dans les trois cas, car tout est karmique. Je trouve surtout un intérêt dans la position des maisons angulaires, qui sont plus personnelles que les transits, mais... on s'aperçoit sur plusieurs années que les mêmes ascendants reviennent tous les quatre ans, plus ou moins dans les mêmes signes, ramenant donc toujours l'intérêt au même endroit avec seulement des planètes qui ont bougées. Rappelez vous le mythe de Sisyphe qui roulait sa pierre jusqu'en haut de la montagne pour la voir redescendre aussitôt, condamner à le faire pour l'éternité.
    Un enfant apprend à grimper aux arbres : pendant combien de temps allons nous l'en l'empêcher pour qu'il ne se blesse pas ? On apprend l'équilibre en tombant et en se relevant. *En somatologie, on apprend qu'aucune maladie -et même accident - n'est le fait du hasard, mais que le mal vient pour nous signaler que nous ne sommes pas à l'écoute de notre être intérieur.  
     

  • Qu’est ce qu’un jupiterien ?

    Qu'est ce qu'un jupitérien ? Quel est le rôle de la planète Jupiter dans la mythologie ? Jupiter a détrôné son père, Saturne* ! Jupiter a supprimé les limites, le temps, les règles, les lois. Il a protégé les enfants, que Saturne détestait, parce qu’il avait peur qu’ils ne prennent sa place. On peut developper des livres entiers sur ce sujet mais vous pouvez consulter des sites traditionnelles, qui enseignent la mythologie. Nous avons eu Louis XIV, le roi Soleil, nous  avons eu un président qui se disait normal, nous allons  avoir un président qui se veut jupitérien. Probablement parce qu'il est du Sagittaire, mais son Jupiter retrograde est conjoint à la Lune noire, en opposition avec toutes ses planètes en Sagittaire, ce qui est une mauvaise position montrant qu'il a du mal à profiter de ce qu'il parvient à avoir, et qu'on trouve  Priape, autre exagérateur,  conjoint à son Soleil, son Neptune et sa Vénus -Priape étant avant tout un facteur renforçant l'oralité. Par contre, le jour des élections ((thème natal avec transit de l'élection) Jupiter de transit en Balance dans sa maison VIII,  était et est toujours en bon aspect avec ses planètes en Sagittaire mais en conjonction avec son Pluton et sa Lune progressée, ce qui m'avait fait dire qu'il allait y avoir des deuils de femmes autour de lui, ce qui fut confirmé après par le décès d'une de ses candidates deux jours avant le scrutin, et puis voilà que Natacha.K Morizet, se fait agresser en faisant sa campagne, il va falloir qu'il porte son attention sur la violence faite aux femmes durant son quinquennat. Le secteur VIII c'est Eros et Thanatos, il suscite une fougue amoureuse, n'est-ce-pas le cas pour certaines de ses groupies ? Est-ce que la conjonction du soleil et de vénus progressées (en rouge) en maison I est la cause de cet engouement ? Jupiter a redonné du panache à ce vieux monde antique qui se rongeait sous le joug de Saturne. Mais comme disait notre professeur d’astrologie, Ch. Drouaillet, "Jupiter passe de l’engrais  sans discrimination et arrose même les mauvaises herbes". On peut employer cette vieille expression « qui trop embrasse, mal étreint » car le problème de Jupiter, c’est l’excès en tout et, surtout en « je sais tout », c'est une planète gazeuse donnant une belle assurance qui en agace plus d'un. Ainsi, voilà son défaut, Jupiter fait croitre des gens qui n’en valent pas forcément la peine, où qui deviendront "calife à la place du calife" et son optimisme peut le faire se fourvoyer. Il a peut-être eu tort de choisir un premier ministre jupitérien qui est aussi Soleil et Neptune et ascendant Sagittaire, avec des atouts pour le pouvoir que le président n'a pas, comme l'amas au Milieu du ciel avec Mars direct, Uranus et Pluton,  un Jupiter direct, une Vénus en Scorpion et un nœud nord  trigone Mars en maison II, lui donnant pour missions de se hisser au sommet par son seul travail personnel dans le secteur X du pouvoir. . Jupiter reste un peu plus d'un an dans un signe et met un peu plus de douze ans pour faire le tour du zodiaque, Actuellement, Jupiter est en Balance maitre de Saturne en Sagittaire, la justice et les affaires sociales, les étrangers, les langues, il est donc préoccupé par l'international et les migrants, une certaine xénophobie ambiante, l'entente entre les peuples d'Europe. Cet aspect est bon puisque l'air et le feu se marient bien, pour donner de l'enthousiasme et de la facilité, de l'entregent, du dynamisme, ce dont manquait beaucoup son prédécesseur. Il apparait comme consensuel, aimable et bienveillant, sympathique. Mais le 11 octobre 2017 prochain, il passera en Scorpion, et là ce sera une autre affaire, car régit par son maitre Pluton en Capricorne, il sera devant des problémes très lourds, tandis que Saturne passera en Capricorne,  dans son domicile en janvier 2018. Ceci fera un amas en Capricorne, son second signe en maison I étant le signe du capricorne, le président Jupiter se transformera en président Saturne affirmant son autorité avec des lois, des règles, des limites encore et toujours. Rien d'étonnant, tout a été annoncé pour l'été. Le plus drôle c'est que le thème de l'élection met son ascendant dans la maison II du président, ce qui indique que la finance est bel et bien le thème de son mandat.   *Avec l'aide d'Uranus dans un épisode sanglant mais typiquement mythologique   http://versusconformita.livehost.fr/2017/05/11/emmanuel-macron-president/  

  • Conscience globale, un message d'espoir : interview d'Erwin Lazlo, physicien

    Ervin László est un philosophe des sciences hongrois, théoricien des systèmes et théoricien du tout. Il a publié autour de 75 livres et plus de 400 articles, et est l'éditeur de World Futures: The Journal of General. La journaliste Lilou, était en 2012 à Reims, pour parler du fameux alignement des planètes. Voici un extrait du texte  d'Erwin Lazlo : "Quelle est la nature profonde de la réalité ? Depuis plus d’un siècle cette question philosophique touche la science de plein fouet. En effet, l’apparition de la physique quantique impose de revoir les fondements même de notre vision du monde. Pourtant, malgré ces mutations en cours, notre idée de la réalité reste bâtie sur le même schéma qu’il y a deux siècles, un modèle mécanique. Car, plus qu’un simple outil de découverte, ce modèle mécanique constitue ce qu’il est convenu d’appeler notre paradigme. Un paradigme, pour reprendre les mots de David Bohm, ce « n’est pas simplement une théorie scientifique particulière mais tout une méthode de travail, de réflexion, de communication et de perception intellectuelle. » Un paradigme, c’est la base de notre vision du monde. Mais voilà, depuis près d’un siècle, nous sommes donc entrés dans un changement de paradigme. Le processus est long. Il peut prendre encore quelques décennies. Changer de paradigme signifie que nos théories scientifiques sont en train d’évoluer en profondeur, cela implique également que nos perceptions, notre vision des choses, notre façon d’en parler, et sans doute jusqu’à nos comportements en tant qu’êtres humains, vont en être affectés. L’essence du changement de paradigme qui s’opère aujourd’hui dans notre monde porte sur notre capacité à intégrer le fait que le monde matériel, celui de l’espace, du temps et de la matière, ne constitue pas la réalité fondamentale ! Alors, comment la science fonctionne-t-elle lorsque s’accumulent des « anomalies » ces faits observés qui pourtant sont « impossibles » selon les modèles scientifiques encore en vigueur ? Sur quoi portent précisément les changements conceptuels que nous allons observer ? A travers le monde, des chercheurs, mais également des penseurs, des philosophes explorent ces questions, et proposent des hypothèses. Le Docteur en philosophie d’origine hongroise Ervin Laszlo a développé une théorie intégrale du tout dans laquelle il développe l’idée d’un univers informé, un monde dont tous les constituants seraient reliés, connectés. Ervin Laszlo a baptisé ce champ d’information « champ Akashique », reprenant un terme sanskrit désignant, dans la philosophie hindoue, le plus fondamental des cinq éléments.     [embed]https://www.youtube.com/watch?v=WB3VV5Jauis[/embed]

  • juin 2017“... ...”
  • Simone Veil, nous ne t'oublierons pas !

    Simone Veil morte aujourd'hui 30 juin, était  née le 13 juillet 1927, à Nice. Elle allait avoir quatre-vint-dix-ans ! Les aspects du 30 Juin et du week-end sont violents Mars conjoint Mercure en Cancer est opposé à Pluton et à fait résonné son Mars natal à l'ascendant semi-carré à Pluton natal, Saturne de transit étant conjoint au noeud sud natal. Jupiter de transit en carré à Mars Pluton résonne avec son Jupiter natal en carré au nœud nord et sud natal (voir thèmes avec transits en bleu ci-dessous). Elle venait de vivre une pleine lune progressée et sa lune progressée en Bélier était opposée à son Soleil progressé en Balance (elle était née à la pleine Lune). On sait que l'illumination de Bouddha se fit à la pleine Lune, elle est partie en pleine lumière rejoindre les siens. On peut voir ci-dessous le théme du 30 juin à 7 h heure du matin de Paris : ascendant Cancer avec la conjonction, le carré sur Jupiter, l'opposition Mars-Pluton. Avec un Soleil en Cancer et une Lune en Capricorne dans une phase de fin de pleine Lune, avec un Ascendant Lion, avec une Vénus ascendant, voici le thème cette femme magnifique, une figure charismatique, s’il en est, mère courage. Je vais analyser en partant des nœuds karmiques, sa destinée étant tracée par son Nœud Sud  en Sagittaire en secteur IV, où elle doit assumer le froid Saturne : son père était architecte - Saturne régit l’Architecture- il disparaitra. Sa vie familiale agréable est frappée à l'adolescence par la violence de la déportation, lors de l'arrivée du nazi Brunner dans la zone sud, déportation où elle verra sa mère succomber sous ses yeux - Lune carrée Uranus en maison VIII, mais qui l’aura cependant aidé à traverser l’épreuve qui fut la leur, comme celle de millions d'autres. Elle devra tous les perdre : Saturne en Maison IV frappant le foyer des parents, le père Saturne et la mère Lune groupés de part et d'autre du nœud sud. La Lune au nœud sud maitresse du nœud nord indique bien que c'est elle qui doit devenir la mère et le père symbolique : Soleil en Cancer. En quittant par force sa génitrice (une femme belle et élégante) el,le vient terminer une tâche qui était commencée auparavant, du point de vue karmique. Mercure, en maison XII, désigne le frère qu'elle a perdu. Mais Mercure trigone Jupiter en signe de feu  fera d'elle toute sa vie une communicante, portant une parole offensive et d'apaisement. Jupiter-Uranus, reliant Mercure et Saturne dans un grand trigone de feu, ont mis son courage au service de son idéal symbolisé par un Neptune ascendant et un Uranus exalté en maison VIII, qui lui a offert la possibilité d'une transcendance, d'une ouverture. Jupiter en Bélier, maître du nœud sud en Maison VIII, a fait d'elle la première présidente du parlement européen, une personne transmettant la mémoire inlassablement mais orientée vers l'avenir, ce qui est signifié à la fois par l'ouverture d'Uranus en conjonction à Jupiter, par le nœud  nord en maison XI en Gémeaux - maîtrisé par Uranus symboliquement - et par Mercure ici. La Lune natale reliée à Neptunesur l’Ascendant apporte une intuition, une inspiration. Le trigone Lune-Vénus indique une personne concrète et tendre. Mais elle savait dire non, car son Mars natal se situait en pole position entre sa Vénus et Neptune, elle l'a montré en prenant la direction de l'EUROPE, après avoir été ministre de la santé. La Lune en opposition à Pluton conjointe au Soleil et à Mercure, maîtresse du Soleil en Cancer,  dans l’axe des signes de la famille Cancer-Capricorne, indique le fait qu'elle assista à l'agonie de sa mère, et ne revit plus ni son père, ni son frère, car c'est un aspect difficile. Ces aspects dans d'autres circonstances historiques ne signifieraient pas des choses aussi dramatiques (quoique que l'appartenance à un groupe de population soit toujours au cours des siècles une destinée commune au groupe). Le Soleil en maison XI, secteur de tous les espoirs, est maître de toutes les planètes en Lion, et de l’ascendant Lion, on a une personne qui est brillante, lumineuse et qui prendra les responsabilités que l’on sait, marquée par la conjonction Soleil-Pluton qui est celle de la transformation, de la passion, de la résilience. Pluton présent dans les moments les plus difficiles de la vie, a à voir avec la "transmission de l’espèce, avec le transgénérationnel, avec la sexualité en tant que procréation". Il n’y a pas chez Simone Veil de dureté, mais son Mars entre la XII et la I, indique à la fois qu'elle a subit la violence, et qu'elle est capable de se battre. La féminité exprimée par la conjonction Venus-Neptune, à l' AS lui permet de ne pas se montrer agressive (et lui donne sa beauté et son charme). Sur elle pèse la dynamique de trois carrés, Lune-carré Uranus-Jupiter, et Vénus carré Saturne. Avec Lune carré Uranus, elle incarna durant toute sa vie active le sentiment de liberté, le besoin d'indépendance, de se gérer que peut ressentir toute femme . Avec Vénus carré Saturne elle sait le prix de tous les bonheurs, de tous les partages, mais elle connait aussi le prix du manque. En novembre 1974, ce fut cette personnalité que Giscard D'Estaing choisit comme ministre de la santé pour défendre une loi sur l’interruption de grossesse. Après ce dure combat qu'elle mena presque seule face à un parlement machiste, tout un chacun maintenant peut ergoter : Simone Veil savait que les femmes étaient capables de se prendre en mains et, que la tutelle de l’état et de la gente masculine devait cesser, de même que les souffrances endurées par les mères, après qu'on est vu des millions de vies d’enfants sacrifiés durant les guerres, mis au monde pour finir dans la souffrance des tueries . Ce n’est pas que chaque vie humaine n’ait pas son prix, c’est que la vie de celle qui les porte en a également et que chaque enfant mérite d’avoir une belle vie, que se complaire dans l’hypocrisie bien pensante n'a pas de sens, car dans ce monde et, cela a toujours été le cas, d'un côté des enfants meurent dans des situations épouvantables, et de l'autre, on voudrait obliger des femmes à mettre au monde des enfants qu'elles ne veulent pas ou ne peuvent élever en les traitant comme des ventres à louer pour fournir des enfants à une terre qui ne peut souvent, plus les contenir. Or Simone Veil aime les enfants, la famille. S’il y a un axe qui symbolise la famille, c’est bien celui du Cancer-Capricorne dans lequel, elle a les symboles du père et de la mère Lune et Soleil, s’il y a un signe qui aime les enfants, c’est bien le signe du Lion, signe de la vie, qui est son ascendant, s’il y a bien une femme douce et maternelle, c’est bien une femme qui a une Vénus en Vierge, en maison I, trigone à la Lune.  Vénus en Vierge veut un foyer et des enfants, mais dans l’ordre. Pour oublier la souffrance, elle se marie en revenant des camps de la mort, mais tout en faisant  des études de droit, elle met des enfants au monde car son Saturne en maison IV et aidé de son Mars en Vierge sur l'ascendant viennent pour remettre un ordre plus juste , elle devient juriste. "Après guerre, les juges et les magistrats qui ont jurés devant Pétain sont toujours là, il faut faire bon poids pour équilibrer la balance, le terrain est toujours miné, il y a la droite pétainiste et les communistes : elle est gaulliste, elle va faire partie de ceux qui veulent reconstruire la France." Saturne en maison IV va ici l’aider, la Lune en Capricorne aussi en la rendant pugnace, et Mars en maison I conjointe Vénus fera cette personne fière, ardente, droite, courageuse et passionnée que j’ai admiré  lors des débats à l’Assemblée Nationale, en train de recevoir les coups et les menaces des machistes de l’époque : officiellement, les femmes  étaient  séparées en deux : d’un côté les admirables mères  et de l’autre les "salopes". Il faut avoir connu la France d’avant 1974, pour comprendre ce que c’était d’être une femme à cette époque : les dernières en Europe à avoir le droit de vote, il fallait avoir l'autorisation du chef de famille tout puissant (et dans beaucoup de familles, cela voulait dire quelque chose) pour avoir un compte en banque personnel. C’était la menace de la guillotine, en cas d’avortement car la peine de mort existait encore (Marie-Louise Giraud, née Lempérière le , est une française guillotinée pour l'exemple le   à Paris  pour avoir pratiqué 27 avortements illégaux,  la seule « faiseuse d'anges » à être exécutée pour ce motif. Un homme fut également guillotiné la même année pour trois avortements). Même avec les progrès de la médecine, les femmes ayant eu de nombreux enfants se voyaient refuser une ligature des trompes, ce qui est encore malheureusement le cas aujourd'hui sous couvert de précaution. Durant les années soixante, celles qui pouvaient le faire,  en avait les moyens par les bons soins de médecins courageux. Les jeunes femmes aux abois partaient vers la Hollande ou l’Angleterre via des réseaux, ce qui n'était pas donné non plus.  En dernier recours, et pour la plupart, les mères de familles, ou les jeunes femmes, étaient obligées de recourir  à des avortements clandestins provoquant souvent des hémorragies excessives, des septicémies avec au bout leur décès (livre blanc de l'avortement publié dans les années soixante-dix)*. Plus tard, bien plus tard, elle deviendra la présidente du parlement européen, forte de l'idée qu'il faut tout faire pour éviter une guerre entre la France et l'Allemagne, et qu'il faut réunir les pays européens dans cette alliance. En retournant aux commémorations, elle reviendra souvent sur son passé pour rappeler le danger du fascisme. Sa vision était une vision humaniste qui n'a rien à voir avec la dimension spéculative qu'à pris l'Europe. Bien avant, elle fut directrice des prisons de femmes, ce qui lui permit de faire revenir les femmes prisonnières en Algérie pour les protéger du viol. *témoignage de Maguy Lebrun dans "Médecins du Ciel et Médecins de la terre "  page 193  : certains médecins dans des cas de détresse faisaient des actes chirurgicaux gratuitement , tel cet exemple d'une femme qui allait mourir si elle avait une autre grossesse. " Une jeune maman espagnole, après six naissances et plusieurs fausses couches,  devait se faire ligaturer les trompes, car, la dernière fois, elle avait failli mourir. Mais pas d'argent ni de possibilités dans son pays. Je l'ai fait venir chez moi et le docteur V l'a opérée gratuitement ... Le docteur V me dit "elle a eu la vie sauve et je suis bien payé". http://www.lefigaro.fr/cinema/2017/06/30/03002-20170630ARTFIG00241-l-hommage-de-marceline-loridan-ivens-a-sa-soeur-simone-veil-rencontree-a-auschwitz.php

  • Les douze secteurs ou maisons de votre zodiaque - 5

    Cet article complète ce que j'ai déjà mis sur les maisons, qui sont douze secteurs découpant notre zodiaque personnel à partir de notre heure natale exacte (d'après la méthode placidus). Pour les débutants,  je rappelle qu'on fait une "certaine analogie"  entre les caractéristiques des signes et des maisons, mais qui ne peut pas être une équivalence car :  les maisons sont les champs des expériences humaines, tandis que les signes sont des tendances latentes pouvant indiquer des niveaux de conscience et de psychologie différents dans la construction d'un individu qui doit tous les travailler pour être complet. Ces signes construisent la totalité de l'individu, mais ceux qui sont mis en relief par les planètes sont plus actés donc plus apparents, ressentis, vécus. A l'intérieur, circulent des planètes qui sont les lumières, la fonction psycho-spirituelle, Mars étant le désir, Mercure,  la communication et la pensée , la Lune,  mon enfant intérieur lié à la mère, aux besoins et ressentis, Vénus la satisfaction des désirs, la création. Ces fonctions en nous, le roi, le chevalier, l’amant, le magicien,  ces archétypes que nous transportons, sont les voix différentes que nous avons à l’intérieur de nos têtes, nos cœurs et nos âmes. En psychologie, on les appelle les personnalités subconscientes, la critique intérieure, le juge intérieur, le père intérieur, l’enfant intérieur. Les planètes passent dans les signes qui sont des filtres , aussi il y a 12 manières différentes de penser quelque chose, 12 attitudes différentes, 12 approches différentes (voir dessin type, emprunté à un autres site que je remercie). La maison, le secteur , c’est là où cela arrive.   Quand vous avez une planète dans une maison, c’est comme si votre maison était louée, si vous voulez savoir quelque chose c'est plus facile de parler aux locataires que de parler aux propriétaires absents du lieu. Mais, si c’est vide vous allez parler au propriétaire qui vit ailleurs : le propriétaire de cette maison est la planète qui régit le signe sur la porte d’entrée de la maison, vous regardez tout, la planète, les aspects à la planète, le signe de cette planète." Il existe un zodiaque type qui part du Bélier et se termine aux Poissons, où l'on met l'ascendant a 0° Bélier (voir schéma). On s'y réfère, mais nos thèmes sont différents, ils sont personnels.  Maison 1 :  La maison 1, ou ascendant, se trouve sur un premier signe, elle est régit par la planète du signe de l’ascendant (exemple de thème : Simone Veil, avec un Soleil en Cancer). Sens : " Moi,  je , mon, à moi, mon identité. Quand nous regardons ces différentes maisons nous sommes dans une "externalisation" d’une expérience intérieure. C’est cette expérience intérieure qui est projetée à l’extérieur pour créer la "maya",  le monde illusoire des phénomènes  quotidiens dans lesquels nous vivons la réalité. La maison I (qui avec la VII est aussi une maison angulaire), c’est l’instinct. Cette expérience intérieure est le « je suis », et l’expérience extérieure de ceci, donnée par l’ascendant, est notre corps physique, notre apparence, mais ce n’est pas seulement notre corps physique, c’est notre champ magnétique, notre aura, comme nous entrons dans le monde ; c’est ce que les autres expérimentent de nous en tant que tel. Des gens se réfèrent à l’ascendant comme à une porte d’entrée, c’est la première chose que l’on voit en arrivant. L’ascendant c’est votre apparence physique, mais c’est aussi votre énergie : les signes d’eau, c’est cette sorte de gens qui sont comme un flot qui rentre dans une pièce, ils sont comme un grand verre d’eau qui se déverse sur une réunion amicale ! Les gens qui sont feu entrent dans une pièce comme un ouragan! les terriens ne rentrent pas, ils font la réunion et les autres viennent dans leur maison, comme ça ils n’ont pas à sortir !  Maison 2 : c’est la maison de mes valeurs, mes talents, c'est la terre, c'est fixe, c'est le germe qui monte, l'impulsion crée dans le Bélier qui a besoin de vivre,  a besoin d'humus, on est sur la terre, on est dans un contexte physique, dans la troisième dimension. On est dans "ce qui m'importe, c'est ce que je vaux", ce  que peux faire mon corps physique, mon talent, mes capacités, ce que je peux faire dans le monde pour survivre. Aussi c'est lié à la procréation, et l'expression de la nature sexuelle. La maison I, c'est l'inspiration, La maison II c'est "je me manifeste par un acte physique". Si vous êtes en colère dans la première maison, dans la seconde vous jouez des poings ! En maison 1, vous voulez voyager, en maison II, c'est l'argent pour voyager. La maison 1, c'est: j'ai envie de faire de la musique, ma maison II, c'est: "je vais acheter l'instrument". Comment apprendre à  savoir jouer viendra dans ma maison III !  La Maison III : Les Gémeaux et la maison III, c’est le cerveau gauche, linéaire, logique, comment je pense, comment j'apprends, j'intègre, je vais de A à B, la maison III c'est les cartes sur Google, "comment je vais d'un endroit à un autre". Elle décrit comment vous communiquez. Êtes-vous un bon enregistreur de données ? Êtes-vous capable de recracher intégralement tout ce qu'on vous donne ? c'est l'ordinateur : "oui/non, juste/faux, blanc/noir, plus/moins". C'est aussi le maintenant, ce que j'ai sous le nez. Le Gémeau, troisième maison, Mercure fait attention à l'ici et maintenant. Aussi, c'est aussi vos voisins, votre entourage.  Neptune en maison III, vous fait rêver, c'est comment vous communiquez, c'est bon pour enseigner l'astrologie, mais s'asseoir et écrire un livre, c'est autre chose.  Maisons 1- 2-3-/-5-6-7-8-9-/-11-12Maison IV :  Fond du ciel, mes bases familiales, foyer, racines, enfance, où est mon sens de la sécurité intérieure, donc mes peurs intérieures, et mes ennuis de maison !(voir article complémentaire)  Maison V : l’expérience intérieure de la maison est Lion- Soleil. Je crée, recrée, je joue, je réussis, je m’épanouis, je rayonne, j’irradie mon être vers l’expérience extérieure à la manière du Soleil. La maison 5 a avoir avec le jeu, la spéculation, les distractions, la création, les enfants. C’est là que je suis sur le devant de la scène, où on me voit, où je suis le roi, je joue, j’attire l’attention. Avec Saturne dans la maison V : je ne m’amuse pas,  je suis désolé, le jeu est sérieux ici, je m’exprime sérieusement. Je veux être entendu, être important (Saturne en Lion fait un peu la même chose). Mettez-y Pluton et cela devient lourd « c’est vraiment important, si vous n’écoutez pas je vous frappe ! ». Tout ce qui est les affaires amoureuses - mariage, relation suivie -  tombe dans la  V,  mais la V est carrée à la VIII, le Lion est carré au Scorpion, qui est le long terme. La  V, c’est la romance, c’est  faire l’expérience de soi par la réaction des autres, car vous ne vous connaissez vous-même que par vos créations, aussi le Lion - V  c’est la création de son être,  car les gens regardent vos créations et, vous renvoient leurs impressions. Le Bélier, lui-même a besoin de la Balance pour avoir un retour, le Lion a besoin du Verseau (on est dans la polarité).  Maison VI : Vierge-Mercure, santé, intégration, maladie, travail, collègues, employés, apprentis, oncles et tantes, la routine, l’hygiène. Le niveau profond c’est l’expérience interne, la Vierge est le signe de l’initiation de l’individu dans le groupe social, ou l’ordre social. Dans le zodiaque, elle est entre le Lion et la Balance qui sont l’un, le signe de la conscience de soi et de la capacité créatrice, qui a besoin d’aller dans la Balance, les autres, le partenaire, la relation, la société. La Vierge c’est l’initiation du Lion dans la Balance, le moi rencontre l’autre. Je décris le signe de la Vierge comme la fiancée qui prépare le mariage : c’est là qu’on se réunit, qu’on s’intègre. Cela implique de purifier, de purger, de perfectionner mon corps, c’est ma santé physique. C’est une maison de Terre. Maison VII : Ici  on arrive aux polarités. Il y a la maison I, le "je" et la M VII, c’est les autres quels qu’ils soient. Les partenaires de travail, les vrais amis, les ennemis, les collaborateurs,  les conjoints à vie ou non. C’est la partie intérieure de nous-même à laquelle nous n’avons pas accès et que nous projetons sur les autres.  Il y a des autres en nous. Aussi cela décrit notre partenaire et nous. Si vous avez beaucoup de planètes en VII, ce sont des moteurs  d’évolution pour vous (voir article). Nous devons apprendre des autres, partager avec les autres, nous occuper des autres. Il s’agit de rapports qui doivent être à égalité, de coopération, d’association. Dans la maison VII, nous apprenons grâce à nos projections, plus nous nous approprions nos planètes, plus nous progressons et comprenons ce que le partenaire apprend sur nous. Maison VIII : La maison II ce sont mes valeurs, ma capacité, mon argent, et mon talent. La VIII ce sont les forces au-delà de mon contrôle. C’est là que l’on rencontre le dragon, les forces du monde souterrain, c’est le lion et la souris ; « je dois faire face au tsunami, à la banque, je dois me battre contre ». Pourquoi moi, pourquoi ceci, etc. Le Scorpion, c’est aussi l’Aigle : ici nous apprenons à être le maître. Cela implique de descendre très profond, d’être humble et de devenir vulnérable et ouvert, de regarder le processus profond nous transformer. La maison VIII est la maison où nous nous perdons. L’alchimie, c’est quand nous nous mélangeons et que nous créons autre chose; nous trouvons de l’eau, donc ni pur oxygène, ni pur hydrogène. Nous mourrons à l’ancien ordre et nous renaissons au nouveau. Notre personnalité passée disparaît. Si vous avez des planètes dedans, vous faites des choses avec les affaires des autres, l’argent des autres, les pensions alimentaires, etc...  Maison IX : j’ai compris dans cette maison, je sais qu’il y avait un dessein. Elle nous dit comment les pièces du  puzzle se mettent ensemble. Cette maison parle de nos jugements. C’est une maison mutable, c’est le cerveau droit (comme Jupiter et le Sagittaire). Les jugements sont filtrés par nos croyances Nous apprenons toute notre vie, nous pouvons  élargir notre vision du monde, soit à l’université soit aux pieds d’un gourou et un jour nous disons  «  j’étais chrétien mais je suis allé au Tibet , et je suis devenu bouddhiste, et puis, je suis allé en Amérique du sud et je suis devenu Chaman». C’est la 9e maison, les pays étrangers, l’Esprit, le mental en nous. La maison III,  c’est la cité, les voisins, les ordinateurs, le travail technique.  La maison IX,  c’est le bûcheron,  le cow-boy qui travaille dans la nature, un esprit libre, qui a besoin d’espace vital. Il en résulte des lois « naturelles » qu’on retrouve dans la maison X.  Maison X : Milieu du ciel (voir autre article également)Maisons 1- 2-3-/-5-6-7-8-9-/-11-12 Réputation, "persona", le masque que nous portons en public, c'est une maison de Terre, c'est avec la maison IV l'axe de sécurité du thème, la sécurité émotionnelle donc l'acquisition de l'argent tout en étant dans l'intégrité du Capricorne.  Maison XI : espoir, troisième œil, Uranus, mes futurs possibles, inventions, génie, c’est ce qui me tire en avant. C’est aussi la maison du déconditionnement. C’est le résultat de la maison X, nous pouvons nous mettre à la retraite parce que nous avons gagné de l’argent et faire autre chose, nous libérer. Le Soleil en maison V, est mon but actuel "je crée ça" mais la XI est mon projet futur. C'est ce qui me motive, c'est le passé qui me fait avancer dans le présent et le futur qui me tire en avant, le futur est comme un vortex qui aspire. Maison XII : c’est l’inconscient collectif, il reflète nos valeurs collectives, les grandes institutions gouvernementales (beaucoup de présidents américains ont le Soleil en maison XII). Elle est en lien avec les Poissons : C’est  mon être spirituel et mes rêves. Et vous pouvez dire «  je ne suis pas en contact avec moi-même ». Les maisons XII sont très rêveurs.  Sur le plan physique, c’est l’ashram, le monastère, la grotte,  le sommet de la montagne, le fond de l’eau,  la chambre où je dors, le lit dans lequel je rêve, c’est la maison de l’absence d’ego. C'est l’opposé de la Vierge qui est  dans le « faire, faire, faire ». Le  signe des Poissons est votre être infini et spirituel, cela peut-être un peu affolant, un territoire dangereux, c’est là qu’on aboutit au martyr, c’est là que commence la victimisation. Christ fut un martyr, il a amené l’âge des Poissons. Nous pouvons dire adieu à cet âge ! Nous n’avons pas à souffrir pour nous connecter avec l’infini, nous n’avons pas besoin de mourir, nous ne devons pas être sans ego. Nous n’avons pas à passer  par la victimisation  et la souffrance et la punition pour être spirituel. C’était l’ancien schéma, la vieille école, l’ancien temps. Nous en sortons mais quand vous avez beaucoup de planètes en Poissons et une maison 12 importante, Neptune important, il peut y avoir cette tendance à ne pas penser à vous-même, à  ne pas être dans votre corps, à ne pas être dans votre ego.  Vous en redemandez : vous voulez mon argent, prenez, etc, etc. Vous pouvez oublier votre mortalité, c’est la raison pour laquelle la maison XII peut être appelée, la maison de la désintégration de l’être, du moi. Il n’y a pas d’ego là, il n’y a pas d’être réel là. « si je n’ai plus d’argent je suis sur que quelqu’ un  va m’en donner… » mais ça n’arrive pas toujours. Aussi Neptune et les Poissons et la XII, sont l’illusion, les lunettes roses. C’est ce qui arrive quand on oublie son ego. Son être, le "moi", le "à moi". Au niveau physique cet aspect si beau d’absence d’ego  est le système immunitaire, qui est faible, le manque de frontières, de murs, trop de globules blancs, vous êtes attaqué par les virus, les parasites. Ce système immunitaire est très important, c’est pourquoi le retour de Neptune en Poissons entre 2012 et 2024 est important. Nous allons avoir à traiter avec les déficiences de notre système immunitaire. Nous devons savoir ce qui affecte notre système immunitaire, comment le défendre. Comment l’état mental,  psychologique, et  spirituel l'affecte.  Actuellement notre ADN, notre système immunitaire change. Le Poisson est le soignant psychique, c’est l’amour infini, la créativité infinie, en contact avec les perceptions extra-sensorielles, c’est l’énergie subtile, l’harmonie au niveau subtil .. .Le signe des Poissons, c’est l’interface entre son être et l’univers. Neptune et Uranus régissent le monde d’en haut, le monde céleste. Quand vous arrivez à ce niveau, comme J. Lennon qui avait une conjonction Mercure-Neptune, vous vous sentez connecté. Quand vous êtes dans la créativité cela vient des Poissons, l’intelligence collective. La matière grise de votre cerveau est juste une antenne. Vous êtes branché dans la pensée collective, des Poissons, Neptune, maison 12 et vous êtes connecté à l’inconscient collectif, pour le meilleur et pour le pire. (ci-contre schéma astronomique géocentrique du tracé des maisons). Les planètes en maison XII : s’il y en a beaucoup, vous pouvez être un miroir de l’inconscient collectif. C’est difficile de se connaitre parce que c’est profondément inconscient. Neptune a un lien avec l’addiction et la fuite, c’est la raison pour laquelle c’est, les internements en hôpitaux : c’est l’égout, le filtre. Il peut y avoir des gens qui travaillent là-dedans. Ce sont de gens dévoués, qui se sacrifient,  ils oublient  l’environnement,  ils arrivent à y travailler. Évitez le  jugement : Vous devez regarder l'ensemble du thème. Tout le monde a une maison XII, tout le monde a un Saturne. Tout cela fait partie d'un schéma, un ensemble, l'intention de votre âme et son objectif.  On enfile un thème natal comme on enfile un costume pour une pièce ! c'est l'intention que votre âme a choisi pour cette durée de vie et c'est la différence entre l'âme et l'esprit. Nous sommes des esprits et nous avons ces âmes, aussi ne limitez pas votre réalité à votre thème natal, et ne sortez pas les choses du contexte, jugez les choses dans leur contexte. La maison XII mérite un autre article !" D'après l'astrologue américain, Tom Lescher, litho de Jeantimir, dessin des maisons par un aimable astrologue  

  • Les mondes parralléles

    Des mondes actuellement se juxtaposent de plus en plus, fracture sociale, fracture culturelle, mais aussi fracture familiale avec les générations nées après 90.  Tout le monde se rend compte qu’il y a des mondes parralléles, mais surtout les gens qui s’occupent des autres, les enseignants, les soignants, les policiers, les pompiers, ceux qui sont dans l'espérance de faire quelque chose, car ils croient au beau, au bien, le monde de la cinquième dimension. Mais ce n'est pas de ce monde là dont je veux parler, c’est le monde dans lequel une partie des jeunes se créent un monde  grâce aux techniques déshumanisées du XXIe siècle. On a tous souffert des différences entre les générations : "le monde de papa, c’est pas le mien", mais on gardait un lien avec, au moins l'éducation : auparavant les repas étaient le lieu des échanges, on était ensemble, chacun voulait savoir de l'autre. Pendant longtemps, on a jugé que la télévision était un outil consternant pour la culture mais jusqu'au XXIe siècle, elle réunissait les familles autour de quelque chose de commun. Elle a été un ciment d'unification, tant qu'il n'y avait que cela, certains diraient d'uniformisation, maintenant, c'est vrai que souvent la télé parle et reflète une réalité qui est  celle du XXe siècle, qui ne concerne finalement plus les jeunes. Après les télés dans les chambres, puis l'apparition des téléphones portables nouvelle génération, le lien s'est rompu. On peut s'isoler pour parler, et on a une vie qui se substitue à la parole convenue,  car le vieux téléphone qui trônait au salon, n'offrait aucune intimité. Ainsi, la dissimulation devient un jeu d'enfants. Les parents n’ont absolument plus aucune prise sur leurs rejetons. Les téléphones étant des ordinateurs, tout passe par internet individuellement, chacun regardant ce qu’il veut au moment où il le veut, chaque individu va chercher son info, son programme, contrôlant même ce que disent ceux qui détiennent le savoir officiel acquis par des diplômes dont le cursus n'a pas évolué. Tout est questionné, ce qui n'est pas formellement négatif, on peut voir les contradictions entre les mesures des uns ou des autres, le doute peut être formateur, il ne s’agit pas ici de parler des méfaits d’internet, mais de montrer comment cela a individualisé le savoir et, en même temps, comment cela a remisé les connaissances acquises par des spécialistes puisqu’il y a toujours une autre vision. D'ailleurs, lorsqu'on ne cesse de comparer les pays qui font mieux ceci ou cela, on utilise le même principe. Mais on a affaiblit la famille, la relation de confiance, on a même poussé à agir malhonnêtement.  Face à une dictature de la pensée unique, Internet permet de voir autre chose. On dit qu’Internet isole, effectivement en séparant au lieu de rassembler, il dissocie, il distrait, il décale et, pour les enfants, les ados, cela est néfaste car à peine ils commencent à se constituer un socle de connaissances, déjà on leur propose un choix, et comme c’est la discipline qui instaure la possibilité d’apprendre, ils n’apprennent qu’à contester. Ainsi, ils contestent le vieux monde est ses principes laïques de tolérance qui deviennent un autre fondamentalisme ( qui aime qu’on se moque de ce qui constitue son identité, sa manières de faire ?), car ils en voient directement les effets négatifs grâce à des vidéos critiques faite sur un ton humoristique visionnées des millions de fois renvoyant dos à dos, toutes les idées pour en démontrer l’inanité (Vérité en de ça des Pyrénées, mensonge au delà disait Montaigne). Toutes les connaissances qu’on acquéraient à force de longues heures de lecture, sont soupesées et moquées. C’est la destruction de la culture, en générale, fondée sur des siècles de chocs de la pensée, soupesée par des nihilistes et écoutés par des ignorants. Ceux qui n’ont pas de morale ou sont désespérés s’accrochent à des illusions, des images qui les séduisent. On a tué les dieux, qui étaient un moyen de contrôler, de peser sur nos actes, notre gendarme intérieur, mais on les a remplacé par un dieu consumériste conduisant à la jouissance matérielle obligatoire, tandis que les "sans dents" regardent désolés, la vie leur échapper : l’envie a remplacé la compassion pour la plus grande majorité, c’est ainsi qu’on a  un vide intérieur abyssal que n’importe quoi, vient remplir. La partie animale de l’homme encore intuitive, bonne, sans méfiance, sans à priori, a besoin de tuteurs, mais aussi de réconfort or, il n’y a plus que désordre de la pensée et désintérêt de l’autre; on s’aperçoit qu’on préfère tourner la tête de l’autre côté que faire face au principe même d'humanité. Certains pensent qu' on retournera  en arrière en adorant les icônes, d'autres qu'on doit avancer en les détruisant, mais la plupart des  jeunes ne veulent plus rien : ils s'en fichent. C'est une des raisons des abstentions, chez ceux en âge de voter.          

  • Les cycles et les inter-cycles courts des planètes rapides

    Les cycles concernent  les planètes qui, vues de la Terre, parcourent  l’écliptique sur lequel ont été dessiné douze signes de 30° ; ceci est une convention, car certaines constellations -ou signes- font souvent plus de 30° et qu'elles se sont déplacées depuis l'Antiquité d'un degré vers l'ouest tous les soixante-douze-ans. Il n’y a pas de cycle des signes, il n’y a que des cycles de planètes qui circulent dans les signes. Il serait inexact de dire qu'un signe démarre un cycle, on dira plutôt que le maitre du signe passe dedans DEUX OU TROIS FOIS PAR ANS, ou une fois tous les dix ans, etc,  car on a définit des affinités  entre certaines planètes avec certains signes dont on dit qu’elle les gère parce qu’elles y sont bien. Les planètes circulent à des vitesses différentes, elles se suivent sans se rencontrer, et si elles sont dites conjointes c’est qu’elles se croisent, parfois dans le même signe, non pas sur la même route mais sur des routes parallèles, et elles font des cycles entre elles. Quand une planète arrive dans son signe, elle va donner un nouveau départ pour quelques temps à cause de son énergie stimulante pour le signe, mais de cette énergie, rien ne restera quand elle sera dans le signe suivant, comme  lorsque vous changez de pièce emportant votre énergie avec vous. les signes qui se suivent ne se ressemblent pas, et apportent chacun quelque chose de différent du précédent. Il y a une évolution progressive. On traite du cycle des planètes par rapport au Soleil, on traite des cycles entre certaines planètes, pour les planètes rapides comme pour les lentes. Je vais parler des inter cycles courts des planètes rapides Lune, Soleil, Mercure, Vénus, Mars : Certaines de ces planètes sont les gérantes de plusieurs signes (d'après Ptolémée) : Mercure est gérante du signe des Gémeaux et de la Vierge, Vénus est gérante du signe du Taureau et de la Balance, avec exaltation en Poissons, et Mars est gérante du signe du Bélier, et du Scorpion (avec Pluton depuis 1920) en exaltation dans le Lion. Il y a d’abord le cycle Soleil-Lune comme cycle basique,et on étudie les nouvelles Lunes tous les 28/29 jours, puis le cycle du Soleil avec Mercure, et comme Mercure est une planète proche du Soleil  ne s'en éloignant jamais à plus de 28°, elle repasse dans un signe environ trois fois par an (voir sur le blog, le cycle de Mercure), même chose pour Vénus qui ne s'éloigne de moins de 45° et qui revient dans le même signe deux fois dans l'année, puis on passe au cycle plus long de Mars, parce qu'il est plus loin du Soleil et qui ne repasse que tous les deux ans environ dans le même signe. Si je mets environ, c'est parce que ce sont des moyennes, car selon le signe c'est variable.(consulter les éphémérides, rien ne sert d'apprendre des chiffres par cœur).  Tous les inter cycles solaires avec les planètes lentes reviennent tous les ans  et forment une conjonction brièvement puisque le Soleil avance de 56 minutes de degré par jour (comme par exemple les conjonctions fortes Soleil-Saturne et Soleil-Pluton qui durent). C’est la raison pour laquelle nous naissons avec des aspects lents dans nos thèmes, qui sont très forts. On étudie surtout l’inter cycle entre Vénus et Mars en partant de la conjonction qui se produit dans un signe car il est bien plus long que le cycle solaire, il est de 1,8 ans avec un grand cycle de 32 ans pour retourner dans la même conjonction de départ.

  • Frida Kahlo, illustre le signe du Cancer

    Frida Kahlo est méconnue en France: c'est une peintre mexicaine originale. Elle illustre par sa force le signe du Cancer, obstiné, centré sur la famille !

    Née le 6 juillet 1907 à Mexico (Coyocan), à 8h30, mais c'est l'heure officielle, à cette époque on accouchait à domicile. Au regard de sa vie on peut penser qu'elle est née un quart d'heure avant, je mets un thème à 8h15 qui pousse plus de planètes en maison XII, dont le soleil à l'entrée montrant la volonté et le courage dont elle a fait preuve lors de ses séjours à l'hôpital et les moments d'isolement dans son lit de douleurs, sa volonté d'avoir une descendance malgré un utérus dévasté, une maladie des os (voir biographie qui suit)

    Atteinte de poliomyélite, maladie infectieuse qui est en rapport avec Neptune mal aspecté et maitre de sa maison VIII (maison karmique) et, victime d'un grave accident à 16 ans, elle est contrainte de s'aliter de longs mois et de peindre dans son lit, mais bien qu'ayant gardé des séquelles, elle tentera de vivre une vie normale qui lui donnera l'occasion d'aimer, de peindre, et de rencontrer des personnes qui compteront dans sa vie. C'était une battante, une féministe, une femme amoureuse, et une artiste.

    L'artiste trouve son inspiration grâce à la conjonction Soleil-Neptune en Cancer,  signe de la Lune, émotionnel et intuitif, et la conjonction avec Jupiter rend sa création prolifique (environ 155 tableaux, mais  55 auto-portraits); Neptune, maitre de sa maison VIII en Poissons, ce qui donnera un sens particulièrement douloureux à ses toiles et une inspiration souvent macabre .

    Jupiter en Cancer, en très bonne posture, est la marque de quelqu'un qui veut des enfants, ce qu'elle tenta à plusieurs reprises, et montre l'importance du foyer secteur IV, qui malheureusement ici est en signe du Scorpion, signe toujours problématique, et source de karma, en rapport avec la maison VIII.

    Un accident, qui aurait pu être mortel, se produit lors d'un trajet quotidien et les diverses maladies dont elle a été victime, ont endommagé son utérus; le trajet quotidien est symboliquement du domaine du secteur III, régit par Mercure, qui ici se trouve  en secteur XII de l'hôpital, de l'isolement, alors que son secteur III est en Balance  régit par une  Vénus conjointe Pluton carré Saturne en secteur VIII , bien plus dure, car liée à la mort et aux limites.

    Saturne en Poissons est trigone au nœud nord et aux autres planètes en conjonction. Saturne est en rapport avec les os et la colonne vertébrale, se trouvant en poissons il est encore sous la maitrise de Neptune, opposé aux planètes en secteur VI Uranus et Mars, tandis que le second maitre des Poissons est en secteur de l'hôpital !

    Un trigone à Jupiter, maitre de Saturne en Poissons, indique le rapport avec le secteur VIII et XII et montre le travail qu'elle a du faire sur elle-même pour survivre à toutes les épreuves qui marqueront sa vie.

    Saturne est, de plus, le régent karmique nœud sud, des planètes violentes Uranus et Mars en conjonction, dictant la patience, le courage, l'obstination, la pugnacité, avec un sextile avec le nœud sud dans le secteur VI, des maladies chroniques.

    La Lune à 29°40 Taureau, est sextile à Jupiter, à Saturne et au nœud nord, ce qui est une adaptation au karma par la créativité et la patience.

    Mais par la suite, ses désirs de grande passionnée, possessive et jalouse, signifiés par la conjonction Vénus-Pluton, ont été frustré par le carré Vénus-Saturne, bien qu'elle ait vécu une grande histoire avec le peintre Diego Riviera, son maître, qu'elle épousa, et quelques aventures importantes (Trotski), qui sont bien en relation avec la Lune sextile ascendant Lion, désir de plaire, d'être la première.

    En regardant la Lune, la Lune noire et Pluton, la maison V avec ses occupantes Mars et Uranus, on peut mesurer ici la cause de ses nombreuses fausses couches et de ses souffrances physiques et morales, la violence de ses pulsions de vie, de ses désirs. La Lune noire empêche le significateur des enfants Jupiter d'arriver à la réussite.

    Cette violence qu'elle a subit, peut se lire à la fois avec la Lune sesqui-carré Mars/Uranus et AS sesqui-carré Mars-Uranus, l'ascendant étant le Lion, et le courage de la supporter, de la transcender se lit aussi dans l'opposition du Soleil à la conjonction Mars-Uranus en Capricorne, Mars étant ici particulièrement violent du fait de son exaltation dans un signe de Terre sec, froid, dur (une maladie des os qui est responsable de ses premiers problèmes).

    Il faut savoir que Saturne affaiblit les Poissons, où la planète rend morose, réduisant la capacité à rêver, gérante de Mars bien placée en Capricorne, ce qui renforce le côté éminemment "réaliste" de son inspiration basée sur sa vie intime, son obsession de la descendance (voir tableaux), l'AS Lion, le signe du Lion étant aussi très préoccupé de laisser une trace, une descendance derrière lui, et finalement la conjonction Soleil Jupiter en Cancer portant à un désir exacerbé d'avoir des enfants. On mesure la souffrance morale et psychologique de cette femme qui jusqu'au bout tenta d'enfanter.

    La conjonction Soleil-Jupiter au nœud nord, l'AS Lion lui ont permis de sublimer cette douleur par sa création artistique réaliste; un  de ces tableaux montre sa descendance avortée, une peinture de son fœtus (Cancer) illuminé par un grand soleil au dessus (Lion), entouré par le panthéon de ses ancêtres et encadré par ses parents. Cette peinture ressemble aux ex-voto qu'on met dans un lieu de culte pour supplier son dieu d'accorder une grâce, ou pour le remercier.

    Cette conjonction Mars-Uranus, est conjointe au nœud sud, dans ce signe de limitation, le karma hérité d'une violence des vies antérieures, ou des ancêtres,  ce qui peut expliquer ce que la vision humaine appelle, la fatalité.

    La conjonction au nœud sud nous dit que c'est un karma qu'elle porte en naissant; elle vient d'une famille de généraux espagnols (Mars dieu de la guerre), son père est allemand et la guerre en Allemagne lui fait changer l'orthographe de son nom pour ajouter le "e" de "frie", qui signifie "libre" à son prénom allemand de Frida.  

    La Lune noire en conjonction avec le Soleil n'est pas étrangère non plus à son style noir tandis que Neptune insuffle l'intuition, l'inspiration et que L'ascendant Lion, est la création et le désir de pouvoir et la lumière.

    Le féminisme et le communisme  faisait avancer la cause des femmes à cette époque, la vie de famille tranquille lui est refusée, elle doit peindre et témoigner, elle recevra un temps  Trotski chez elle dans la "maison bleue" de ces parents. Le nœud nord en maison XI en Cancer, c'est le foyer au cœur des mouvements sociaux et, Uranus au nœud sud en Capricorne indique qu'elle a commencé cela dans une vie antérieure.

    Pour bien la comprendre, il faut lire sa biographie en entier :

    L'histoire de Frida Kahlo est l'archétype de toutes les souffrances et sentiments féminins groupés en une seule vie et dans une seule personne, elle a essayé de tout vivre alors qu'elle aurait pu rester une petite chose fripée, geignarde.  Les peintures de Frida ont fait l'objet d'une exposition au musée d'Orsay, à Paris, en 2014. De nombreux livres sont édités. On n'ai pas obligé d'apprécier, certaines de ses peintures sont difficiles, ce qui est extraordinaire c'est sa personnalité et son courage.

    "Si Frida Kahlo (1907-1954) est aujourd'hui l'une des artistes les plus connues et les plus populaires de l'art mexicain du XXe siècle, c'est bien sûr grâce à sa personnalité et à l'originalité d'une œuvre qui échappe à toute tentative de classification. L'œuvre est ici avant tout l'expression du récit d'une vie. Vie tragique et tumultueuse, échappant à son tour à toute convention, connue dans le moindre détail et portée à l'écran, faisant d'elle une véritable icône. La seule évocation de son nom soulève enthousiasme et admiration, pourtant son œuvre est peu montrée. Sa production artistique, quelque 200 œuvres, n'a fait l'objet que de quelques rares expositions en Europe. Exposée pour la première fois en France, dans l'un de ses musées les plus prestigieux, la sélection proposée par le musée Olmedo, d'environ 38 œuvres, inclut des œuvres qui ont contribué à la renommée internationale de l'artiste, comme les autoportraits, parmi lesquels le très célèbre Autoportrait à la colonne brisée. La vie et l'œuvre de Frida Kahlo sont indissociables de celles de son compagnon Diego Rivera (1886-1957)."

    "La mère de Frida Kahlo, Matilde Calderón y González (1876-1932), est née à Mexico. Elle est issue d'une famille de généraux espagnols, et du photographe Antonio Calderón, d’origine amérindienne. Son père, Carl Wilhelm Kahlo (1871-1941), né à Pforzheim dans le Grand-duché de Bade en Allemagne était un allemand de confession luthérienne.

    Frida Kahlo peint en 1936 « Mes grands-parents, mes parents et moi » où elle raconte l’histoire de ses origines, tel un arbre généalogique. Elle a symbolisé ses grands-parents maternels mexicains par la terre, et ses grands-parents paternels allemands au moyen de l’océan.  Magdalena Frida Carmen naît dans la « Maison bleue (la « Casa azul ), au milieu d’un quartier où habite la petite bourgeoisie, au sud de Mexico.

    À l'âge de six ans, Frida est victime d'une poliomyélite. La conséquence est que sa jambe droite s’atrophie et son pied ne grandit plus. Il n'atteindra jamais la taille qu'il devrait avoir. C'est ce qui lui vaudra le surnom de « Frida la coja » (Frida la boiteuse) par ses camarades de classe. Il a été supposé qu'elle souffrait de spina bifida, une malformation congénitale de la colonne vertébrale, qui pourrait également avoir affecté le développement de la jambe.

    En 1922, alors âgée de 16 ans, elle intègre la Escuela Nacional Preparatoria, considérée comme le meilleur établissement scolaire du Mexique. Frida Kahlo est l'une des trente-cinq premières filles admises sur un total de 2 000 élèves. Elle s'intéresse beaucoup aux sciences naturelles et souhaite alors devenir médecin. 

    17 septembre 1925: Frida rentre chez elle après ses cours, mais son bus  fait une sortie de route et percute un tramway. Plusieurs personnes trouvent la mort lors de l’accident. Frida, elle, est grièvement blessée. Son abdomen et sa cavité pelvienne sont transpercés par une barre de métal: ce traumatisme est responsable d'un syndrome d'Asherman, et sera la cause des fausses couches de Frida Kahlo, expliquant le thème de nombre de ses œuvres.

    Sa jambe droite subit onze fractures au total. Son pied droit est également cassé. Le bassin, les côtes et la colonne vertébrale sont eux aussi brisés. L'épaule n'est que démise. Elle reste alitée pendant trois mois, dont un mois à l’hôpital.

    Environ un an après l’accident, elle doit retourner à l’hôpital, car on remarque qu’une de ses vertèbres lombaires est fracturée. Frida sera contrainte de porter durant neuf longs mois des corsets en plâtre. C’est alors qu’elle commence à peindre.

    Pour l'aider, ses proches placent un baldaquin au-dessus de son lit avec un miroir pour ciel. Elle peut ainsi se servir de son reflet comme modèle. Sur 143 tableaux, 55 sont des autoportraits. Elle doit subir de nombreuses interventions chirurgicales qui l'obligent à rester couchée sur un lit d'hôpital.

    En 1928, son amie la photographe Tina Modotti l'incite à s’inscrire au Parti communiste mexicain. Elle s’intéresse particulièrement à l’émancipation des femmes dans la société mexicaine qui est encore très machiste.

    Elle décide dès son jeune âge qu'elle ne veut pas suivre le même parcours que la plupart des femmes mexicaines. Elle a un désir de voyages, d'études. Elle veut la liberté et le plaisir. Cette même année, Frida rencontre pour la première fois Diego Rivera (1886-1957) dans l'auditorium de son école (celui-ci y faisait une peinture murale).

    Elle admire beaucoup ce peintre et lui demande son avis au sujet de ses propres tableaux, le fond de sa pensée. Le "muraliste" est impressionné par les réalisations de la jeune Mexicaine : « Les toiles révélaient une extraordinaire force d’expression... Elles véhiculaient une sensualité vitale encore enrichie par une faculté d’observation impitoyable, quoique sensible."

    Frida Kahlo épouse Diego Rivera, de 21 ans son aîné, le 21 août 1929. Ils s’installent à Mexico dans un atelier, mais Diego ne tarde pas à la tromper. En novembre 1930, ils emménagent à San Francisco car Rivera a été chargé de réaliser des peintures murales pour le San Francisco Stock Exchange et pour l’actuel San Francisco Art Institute. Frida y fait la connaissance d’artistes, de commanditaires et de mécènes, dont Albert Bender .

     En 1930, elle subit sa première fausse couche. Après l’accident, on lui avait pourtant dit qu’elle ne pourrait jamais avoir d’enfant à cause de son bassin, fracturé à trois endroits, qui empêcherait une position normale pour l’enfant et un accouchement sans problème.

    Lors de leur séjour à Détroit, elle est de nouveau enceinte. Au début de cette deuxième grossesse, Frida voit un médecin qui lui conseille de garder l'enfant au lieu d'interrompre sa grossesse. Elle pourrait accoucher par césarienne. Malgré les prévisions du docteur, elle fait une autre fausse couche le 4 juillet 1932.

    Le tableau "Henry Ford Hospital" ou "Le lit volant", dans lequel elle peint un fœtus masculin surdimensionné en position embryonnaire, l’enfant perdu lors de la fausse couche, le « petit Diego » qu’elle avait tant espéré porter jusqu’à terme reflète ses sentiments, son impression de solitude et d’abandon.

    Après ce pénible épisode, Frida Kahlo peint des tableaux qui traduisent sa lassitude et son dégoût des États-Unis et des Américains . Elle exprime son point de vue sur le pays des "gringos" dans "Autoportrait à la frontière entre le Mexique et les États-Unis" et dans "Ma robe est suspendue là-bas".

    En décembre 1933, Diego Rivera consent à rentrer au Mexique. Des difficultés de santé obligent Frida à retourner à l’hôpital où elle doit subir un nouveau curetage.

    En 1935, elle ne réalise que deux tableaux dont "Quelques petites piqûres", qui évoque un meurtre par jalousie perpétré sur une femme. Frida Kahlo découvre que son mari a une liaison avec sa sœur, Cristina. Profondément blessée, pendant cette période, elle a plusieurs relations extraconjugales, notamment avec des femmes. Au milieu de 1935, elle part avec deux amies pour New York. Elle ne revient au Mexique qu'après la fin de la liaison entre sa sœur et son mari.

    Le 9 janvier 1937, le président Lázaro Cárdenas accorde l'asile politique à Léon Trotski. Lui et sa femme sont accueillis par Frida et Diego, à la Casa azul . Une brève liaison que l'on dit passionnée se développe entre Trotski et Frida. À la fin de cette aventure, l'artiste lui offre pour son anniversaire, le 7 novembre 1937, "Autoportrait dédié à Léon Trotski" ou «Entre les rideaux».

    En septembre 1938, André Breton est invité chez Frida Kahlo qui se défend d'être surréaliste « On me prenait pour une surréaliste. Ce n’est pas juste. Je n’ai jamais peint de rêves. Ce que j’ai représenté était ma réalité». Breton,  est subjugué par Frida.

    Au début du mois d’octobre 1938, Frida Kahlo présente ses œuvres dans une galerie à New York. La moitié des vingt-cinq œuvres présentées y sont vendues. Pendant son séjour, elle a une liaison avec le photographe Nickolas Muray.

    Puis elle va à Paris où elle rencontre les peintres Yves Tanguy, Picasso et Vassili Kandinsky. Elle n'aime pas Paris qu'elle trouve sale, et la nourriture ne lui convient pas, elle attrape une colibacillose, on refuse d'exposer les œuvres de Frida dans une galerie, choqué par la crudité des tableaux.

    En décembre 1938, Frida et Diego divorcent. Elle ressent de grandes douleurs dans la colonne vertébrale et contracte une mycose aiguë à la main droite. En septembre 1940, elle se rend à San Francisco pour être soignée par le docteur Eloesser. Pour le remercier de ses soins, elle peint pour lui "Autoportrait". 

    Diego Rivera  propose à Frida de l’épouser de nouveau : le second mariage a lieu à San Francisco.

    En 1942, elle a pour mission d'encourager la diffusion de la culture mexicaine et, Frida dirige une classe de peinture à l’académie des Beaux-Arts. Mais sa mauvaise santé l'oblige à enseigner chez elle. Des douleurs permanentes dans le pied droit et, dans le dos l’empêchent de marcher correctement. Elle doit porter un  corset de fer (que l’on retrouve dans La Colonne brisée). En juin 1946, elle subit une opération de la colonne vertébrale qui lui laisse deux immenses cicatrices dans le bas du dos.

    À la fin des années 1940, l’état de santé de Frida Kahlo s'aggrave et, en 1950, elle doit rentrer à l’hôpital. Elle y reste neuf mois. Sa nouvelle opération de la colonne vertébrale se complique d'une inflammation qui l'oblige à une troisième opération. Ce n'est qu'au bout de la sixième intervention (sur un total de sept) qu’elle peut se remettre à peindre, tout en restant couchée.

    Au printemps 1953, la photographe Lola Álvarez Bravo organise la première exposition monographique de Frida Kahlo au Mexique. Son médecin lui interdisant de se lever, c'est sur son lit d'hôpital qu'elle est transportée jusqu'à la galerie pour participer au vernissage.

    En août 1953, on lui ampute la jambe droite jusqu’au genou à cause d'une gangrène. Cette opération apaise ses souffrances, mais la plonge dans une profonde dépression  "on m’a amputé la jambe il y a six mois qui me paraissent une torture séculaire et quelques fois, j’ai presque perdu la tête. J’ai toujours envie de me suicider. Seul Diego m’en empêche, car je m’imagine que je pourrais lui manquer. Il me l’a dit, et je le crois. Mais jamais de toute ma vie je n’ai souffert davantage. J’attendrai encore un peu… " source Wikipédia https://www.youtube.com/watch?v=ou0EOcpdJm4    

  • Les inter-cycles des planètes lentes rythment notre vie

    Les inter-cycles sont les moments où deux planètes* se rencontrent et forment une conjonction, en faisant leur tour de zodiaque à des vitesses différentes. Elles sont vues de la Terre, situées sur l'écliptique, et ne se rejoignent qu'au moment où leurs deux vitesses les met l'une prés de l'autre. Chaque début de cet inter-cycle se situe dans un signe qui donne la coloration de départ, le style du tour. Ensuite, on étudie le déplacement de la plus rapide  par rapport à la plus lente afin de voir ce qui se passe lorsqu'elles font un carré croissant, décroissant,  en opposition. Bien sur, il y a les aspects intermédiaires dits bénéfiques, mais on étudie surtout les moments de crises car ces ennuis semblent nous tomber du ciel ! Philosophiquement, on peut en discuter, puisqu'on se sent tellement innocent dans ses moments là du point de vue de la justice et de l'égalité, mais en fait, tout à eu un commencement avant notre naissance et, si nous prenons le boomerang des actes de nos prédécesseurs dans la figure, les conséquences de la conduite de nos ascendants, c'est parce qu'on ne veut pas assumer la responsabilité de nos actes présents et modifier notre attitude. Or, selon le bouddhisme, nous sommes dans les réincarnations symbolisées par la roue du zodiaque, parce que nous n'apprenons pas assez vite de la vie dans laquelle nous nous trouvons (qui ressemble en fait au purgatoire des chrétiens, mais pour certains déjà à l'enfer) et, toute la vie nous cherchons le bonheur du paradis (publicités sur des lieux paradisiaques, la vie paradisiaque des stars, tout ce qui apporterait le bonheur absolu). Nous continuons à nous incarner sur un chemin que les astres nous tracent, décades après décades. On peut regretter de n'avoir pas le mode d'emploi en naissant, mais souvent on ressent des intuitions qu'on n'écoute pas assez, alors qu'elles sont notre sauvegarde dans bien des situations... J'ai beaucoup parlé du carré Uranus-Pluton qui a sévi ces dernières années, où Pluton est la lente par rapport à Uranus, et on sait ce que cela à donné : les guerres  en Orient, les attentats, les problèmes de travail, le chômage de masse : Uranus en Bélier répondant au désir de changement et de renouveau d'une jeunesse contestant les prises de décisions des ainés, et Pluton répondant en Capricorne au désir d'avoir un autre style de chefs. Vous voyez bien que nous y sommes ! Edgar Morin,  philosophe et anthropo-sociologue, résistant, qui a 96 ans disait que l'ambiance actuelle lui rappelait les années d'avant guerre, c'est dire ! Revenons à nos planètes : comme les planètes lentes (Saturne, Uranus, Neptune, Pluton) font trois rétrogradations durant plusieurs mois chacune sur une dizaine de degrés, trois fois d'affilée, nous nous trouvons pris dans ces mouvements d'allers et retours qui nous déstabilisent, durant le transit de treize ans dans un signe de Pluton et de vingt-deux de Neptune  (exemple d'actualité du Brexit qui divise les anglais, avec des expatriés qui pensent retourner chez eux). Prenons encore l'exemple de Saturne, qui est très significatif pour beaucoup d'entre nous, mais aussi pour les plus en vue, comme  Emmanuel Macron, Edouard Philippe dont on peut voir les thèmes avec Soleil et Neptune en Sagittaire : Saturne repasse trois fois lors de sa période de rétrogradation, la première pour vous avertir que vous allez avoir à faire face à des soucis, puis il devient rétrograde et repasse en marche arrière sur une planète de votre thème et là, il faut que vous preniez une décision sur l'attitude à adopter face à cela, puis il revient en marche directe et là, vous devriez avoir agit. Sinon quoi ? Vous avez vingt-neuf ans pour réfléchir sur ce que vous n'avez pas voulu faire ! C'est presque une vie et pour certaines choses comme une grossesse, c'est quelquefois pour une femme, plus définitif que pour un homme. On ne ressert pas les plats deux fois et même s'ils paraissent trop salés c'est pour nous avertir, car ses lois naturelles sont celles de tout le monde, même si la science avec le progrès et la mode du jeunisme nous pousse à l'oublier. Qui est concerné ? En priorité, tout ceux qui ont été transité sur des planètes personnelles. Par exemple, Thérésa May en position difficile avec ses électeurs, qui doit mettre en œuvre  le Brexit, ce qui est une question Sagittaire, se référant à la question de la politique étrangère, de secteur IX, de l'idéologie, qui  est en plein dedans, avec son Saturne conjoint à son nœud nord en Sagittaire, dans lequel on voit que la question est bien karmique, au moment où Saturne est revenu à la même place l'amenant progressivement à la situation difficile dans laquelle elle se trouve. Avec l'inter-cycle de deux planètes qui font un aspect autre qu'une conjonction, se conjuguent deux influences sur deux points de votre thème, dans deux maisons différentes tandis qu' avec la conjonction il faut aller voir quelles sont les maisons qu'elles maitrisent. L'orbe ou écart d'action, est un degré avant, un dessus, et un après, mais ... l'influence de Saturne fatigante,  usante, fait que vous finissez par craquer mais pas forcément au moment précis du transit, par contre si vous déclenchiez une maladie ensuite, vous sauriez exactement le point de départ. Avec Saturne c'est un travail de sape, avec Uranus une explosion de désirs ou de bouleversements forcés, quelque fois une vision de génie, avec Pluton une transformation en profondeur accompagnée quelquefois de deuils et, avec Neptune une influence d'illusion, un charme, une escroquerie, un choix mystique : ce qui se [caption id="attachment_7787" align="alignright" width="236"] Close-up mechanism.[/caption] produit actuellement avec le transit de Neptune en Poissons qui ayant fait une conjonction avec Chiron a donné une tendance totalement suicidaire à une jeunesse déboussolée et à la recherche d'un idéal, et d'une identité (vous pouvez lire "la prévision astrologique et les transits" d'André Barbault, édité durant les années 90. Il y a beaucoup d'inter-cycles mais je ne vais citer que les cycles lents qui sont plus appuyés : Jupiter-Saturne tous les 20 ans avec une orbe de quelques mois à un an, cette conjonction est connue comme celle des dieux car les porteurs sont rares étant donné qu'elle ne revient dans le même signe que tout les 60 ans, ensuite il y a Jupiter-Uranus tous les 14 ans,  Jupiter-Neptune et Jupiter-Pluton presque tous les 13 ans.  Puis on a le cycle de Saturne-Uranus tous les 45 ans, Saturne-Neptune et Saturne-Pluton tous 35/36 ans, Uranus-Neptune tous les 172 ans, Uranus-Pluton entre 113 et 141 ans (celui que nous vivons avec le carré), et Neptune-Pluton 493 ans.* Irène Andrieu indique dans son livre "les enfants de l'an 2000" que les grandes accumulations de Planètes qui comportent Neptune, Pluton, Saturne ou/et Uranus sont des périodes clés de l'histoire de l'humanité ayant donné lieu à la naissance de personnalités exceptionnelles comme celle d'Alexandre le grand. Voici ci-contre l'accumulation de planètes qu'elle considère comme étant le début du grand cycle actuel avec Neptune, Uranus, Jupiter et Pluton en Taureau et les planètes plus rapides en mai 573. C'est le début d'un cycle qui ne fera ensuite que tourner comme le cycle de la Lune avec les étapes de conjonction, sextil croissant, carré croissant, trigone croissant, quinconce croissant, opposition, quinconce décroissant, trigone décroissant, carré décroissant, sextil décroissant . Chacun de ses aspects est l'occasion de faire ce que le carré croissant a provoqué, et les aspects plus faciles sont des aides, des appuis, l'opposition étant une phase de choix définitif en quelque sorte entre les  situations, gens, signifiées entre les deux planètes (Christian Drouaillet dans son "Astrologie de la guérison" vous l'explique). L'aspect de quinconce intervenu avant est un choix affectif qui laissait encore la porte ouverte, mais l'opposition fait trancher et c'est le résultat de la phase croissante. Ensuite, à la phase décroissante, c'est la "conscientisation" de la phase précédente et on peut être très dépourvu au moment du dernier carré décroissant si l'on n'a pas agit au bon moment. La durée de l'impact d'un aspect est différente selon les planètes en contact avec vos planètes. Prenons par exemple la conjonction : bien que l'on dise que la durée est un degré avant un dessus un après, cela va de quelques jours à quelques semaines, et mois pour les plus lentes avec éventuellement une rétrogradation qui justement "tombe" sur vous, et l'effet est plus long après parce qu'énergétiquement, si certaines personnes ressentent l'effet avant, dès l'entrée dans le secteur parce que ça commence à coincer quelque part, l'effet durera quand même plus longtemps après , le temps de s'en remettre : on a pris un coup, le moment du coup fut plus ou moins long mais les effets seront lents et dans ces cas, on peut dire qu'on sent bien que le ciel nous est "tombé" dessus, à tel point que c'est passé dans le langage courant et que même pour un sceptique, c'est une évidence. "Durant ces cycles naturels les forces d'évolution agissent de manière accélérée par rapport aux conditions représentées par le passé et,définissent l'intégralité de la réalité collective et individuelle du moment, la création étant un processus continuel naturel de mort et de renaissance et d'évolution en toutes choses (que nous pouvons observer). A partir de là, nous ne devrions pas nous étonner de faire partie nous-même d'un tel processus...Si nous résistons aux opportunités d'évolution  offertes par les cycles naturels d'évolution accélérée, en raison de l'accumulation des forces du passé, nous créons les conditions propices au déclenchement de phénomènes cataclysmiques." Jeffrey Wolf Green, astrologue de renommée mondiale dans "Pluton, les Métamorphoses nécessaires" .   *(ici  j'étudie les planètes lentes ) (source: Cycles et calculs astrologiques d'Astrid Fallon)

  • Les apports du triangle Sacré

     La géométrie sacrée se construit sur ce triangle aux propriétés "magiques", et pendant plus de cinq millénaires le nombre d'Or et, le triangle sacré vont lier leur sort pour produire les images et les objets du Sacré. Il n'est pas étonnant que le cercle qui est l'image de la perfection, soit en rapport avec lui. Dans les aspects astrologiques de carré (3 fois 3) de trigone (4 fois 3), de sextil (2 fois 3),  nous retrouvons ces mêmes proportions, jusqu'à l'opposition qui est la bisectrice du triangle. Le Solstice de Louxor (apparition du Soleil sur un point une fois par an) révèle au Egyptiens le triangle sacré : sa bissectrice dorée porte le nombre d'Or (1Les apports du triangle Sacré : de l'Egypte à la Grèce , 618...). Le triangle sacré  porte plusieurs noms : triangle 3 - 4 - 5, triangle égyptien, "celui qui sert à tracer les angles droits".  Le Triangle Sacré révélait deux notions essenAlbrecht Dürer, la géomètrie sacréetielles, soit un quadrillage qui permet de mesurer les formes, et à travers la valeur des nombres de les traduire dans le concret par des édifices, des sculptures... En résumé, ce triangle rectangle 3-4-5 compte trois bissectrices qui sont les diagonales d’un simple, d’un double et d’un triple carré et son cercle inscrit a pour rayon 1.  

    La Grèce Antique prend le relais. De nombreux mathématiciens grecs sont allés en Égypte étudier les mathématiques.

    Pythagore (-580, -497) y fait ses classes, au sixième siècle avant notre ère, et bien plus tard Euclide (-325,-265) y enseigne les mathématiques, sous Ptolémée Ier. La ville où ce père fondateur des mathématiques modernes finit ses jours n'est autre qu'Alexandrie, lieu de fusion entre les civilisations. 

    Euclide est officiellement le premier à évoquer la proportion dorée dans son célèbre ouvrage « Les Éléments ». En fait au fil des siècles, les Grecs formalisent par l'arithmétique ce que les Égyptiens pratiquaient avant eux avec leur Géométrie... Une des grandes ambitions de la science est de mesurer les choses. (lire aussi Albrecht Dürer, la géomètrie sacrée)   *Le nombre d'or est l'unique rapport a/b entre deux longueurs a et b, équivalant à 1,618... article rédigé grâce au site www.jacquier.org

  • Le rythme d'une horloge est notre loi commune

    Comme le retour des planètes lentes extérieures  à la Terre est régulier, il a servi de calendrier pour les étapes de la vie humaine depuis l'Antiquité. Nous vivons tous, plus ou moins, à ce rythme, en croyant pourtant, être maitre de nos décisions. La Lune, la planète la plus rapide et dont l'effet est le plus visible, est encore dans  certaines civilisations où la religion est associée étroitement à la vie publique, le mouvement respiratoire des conditions de vie. Je vais parler ici des planètes lentes, à noter qu'Uranus qui n'a été découverte qu'au moment des révolutions française et américaine du XVIIIe et Chiron en 1977.* Quel est ce rythme dont je parle ? Entre deux planètes comme Saturne (tour en 29 ans*) et Uranus (tour en 84 ans), il se produit un balancement régulier, comme avec une grande et une petite aiguille (qui n’a rien à voir avec le rythme très rapide  du Soleil et de la Lune ). Ceci donne des phases dans notre vie qui se décomposent de la façon suivante : - âge de raison à 7 ans, c’est le premier carré croissant de Saturne : un défi d’action, l’enfant sait ce qu’il veut, et on constate qu’Uranus a avancé de 30°, aspect positif de semi sextil. - crise de la puberté à 14 ans, c’est l’opposition de Saturne à lui-même, avec le sextil d’Uranus qui l’incite à agir différemment, en se tournant vers sa nouveauté. - carré décroissant de Saturne à 21 ans, le jeune adulte refuse les anciens schémas et c’est la première fois qu’il désire agir à partir de ses propres schémas de pensée, accompagné du trigone d’Uranus qui lui ouvre des perspectives de nouveauté, et jusqu’aux années quatre-vingt la majorité était  à 21 ans. Ces règles remontent à la Grèce Antique où l’on ne pouvait entrer au "parlement" qu’à 28 ans, et 28 ans c’est grosso modo à quelques mois prés, le retour de Saturne à sa position natale, tandis qu’Uranus fait un aspect facilitateur de trigone à sa place de naissance : à ce moment là, par une sorte de retournement le jeune adulte fait le bilan, avant d’avancer dans sa vie. Actuellement on voit des jeunes très diplômés tourner le dos à leur études pour faire une formation plus manuelle et pas forcément parce qu'ils ne trouvent pas de travail, en fait il y a un début de maturité qui leur met les idées en place, les faits sont parlants. C'est pour une femme le moment de faire un enfant, car déjà la fertilité décroit lentement. Cela se passe peu ou prou autour de ces échéances et, pour avoir des dates personnelles exactes - car cela peut varier pour chacun en mois- il faut donc consulter les éphémérides, puisque dans les livres d’astrologie on donne des moyennes. (Le retour de la Lune progressée (calcul où un jour égal un an) se fait à 27 ans et 8 mois,  marquant déjà le changement qui sera entériné par le retour de Saturne à 28 ans et demi. Durant cette période, se passent des choses généralement importantes dans chaque vie, même si ce ne sont que des prises de décisions qui vont ensuite tout changer.) A quarante-cinq ans, Saturne se met en opposition à lui-même alors qu' Uranus  se met en opposition avec lui-même entre quarante-quatre et quarante-cinq ans, ce qui fait que ce laps de temps de plusieurs mois agit fortement sur les énergies de l'individu et entraine pour de nombreuses personnes des changements profonds, souvent définitifs et irréversibles. Le retour de Chiron à sa place natale est là pour entériner ses changements, il va gérer la tempête, c’est un peu l’artisan du grand bilan quand il revient à la même place à cinquante ans ! Chiron est le pont entre les vieilles habitudes de Saturne qu'il balait pour nous faire avancer vers le renouveau symbolisé par Uranus. C’est le but de ce transit lent qui nous fait avancer si nous comprenons que ce que nous avons enduré durant les années précédentes  à une finalité, celle de changer nos façons de voir et de faire, de comprendre, d'envisager l'existence. Mais si au lieu de bouger nous nous replions sur nous-même et accusons le "mauvais sort", nous aurons souffert pour rien. Tout ceci se passe pour en chacun d’entre nous, personne ne peut dire : "moi je n’ai rien vu, je n'ai rien senti", à moins d’être sourd et aveugle aux changements qui se passent en nous et autour de nous - dont ceux qui ne veulent pas se sentir bridé par une fatalité surtout.  Chaque action ou innovation, ou décision au cours d'une période de passage d’une ou plusieurs planètes lentes, y fait écho. Jupiter, qui revient presque tous les onze ans à la même place, apporte en théorie un peu de chaleur, de chance,  mais c’est toujours selon sa place dans le thème natal. Si au natal il fait des aspects difficiles avec des planètes comme Uranus, Mars ou Pluton, le couple de planètes produit une telle force qu’il peut causer des excès de décisions, des éclats qu’on peut regretter ensuite. L’énergie de Jupiter amène l’exagération, tandis qu’on peut prendre de sages décisions au moment du retour de Saturne des décisions qui étoufferont peut-être un jour la personnalité quand même. Il existe aussi le retour des nœuds lunaires qui se situent là où la Lune coupe l'écliptique à la naissance, et qui reviennent à leur place à 18 et demi, et 37 ans, âge auquel les femmes font souvent leur premier et leur dernier bébé et ces dates sont en rapport avec leur fertilité : ainsi dans certains pays (dont on parle actuellement) où elles font des enfants trop tôt  mais pas par choix,  au moment de la puberté elles en meurent où en portent les séquelles alors que dans les pays où elles la dépassent elles peuvent avoir (si elles n’ont pas l’aide des médecins) des enfants mal formés. Ainsi on peut dire que les lois des planètes sont en concordance avec la nature normale des choses. On peut même ajouter que si l'homme s'imagine plus fort que la nature il va souvent au devant de grands problèmes. Ces nœuds, tous les neuf ans et quatre mois environ se retrouvent en sens inverse de leur position natale, ce qui ajoute un second rythme, avec celui des planètes citées (on ne prend pas les nœuds rétrogrades puisqu'ils font déjà un travail rétrograde en se déplaçant en sens inverse des planètes la plupart du temps). Le fait de connaitre ces périodes permet de résister par un certain détachement, le lâcher prise, mais Irène Andrieu, astrologue du karmique, prétend qu'on n'a vraiment du mal à y résister : tout se passe en dehors de nous, comme lorsqu'on monte dans un tramway à la suite d'une erreur de jugement, en se trompant de direction, ou parfois par une intuition subite qui nous conduit dans la bonne direction. Je crois, pour ma part que la méditation est le seul moyen de se détacher des affolements produits par l'énergie des planètes. C'est la raison pour laquelle, on peut dire qu'il y a une potentialisation des événements, mais qu'il ne faut pas attendre que l'événement dont on a envie arrive, ou au contraire redouter une fin négative à cause d'une période qualifiée de difficile, car avant tout cela dépend de notre état d'esprit. D'une certaine façon, tout transit peut être utilisé comme tremplin pour une amélioration de notre sort : c'est ainsi que des carrés, tout aussi bien que des trigones amènent de belles réalisations, que Saturne plus que Jupiter peut nous aider à réussir, il est vrai avec plus de patience mais en nous donnant une obstination que les jupitériens chanceux envieront. Ces phases sont aussi couplées avec d'autres : le passage sur l'ascendant et le passage sur votre Soleil, qui sont tous importants et qui se font avec la même régularité. Exemple actuel de Saturne en Sagittaire, qui passe forcément sur le Soleil des Sagittaires, un ascendant, un maitre d'ascendant, un nœud nord ou sud comme chez Thérésa May, ou sur un amas de planètes comme chez le président Macron. En ce qui concerne Pluton, nous sommes dans des durées du passage de la planète en signe qui sont plus courts (13 ans en Capricorne) et le passage en Scorpion (11 ans et trois mois) : c'est surtout un aspect fort qui joue sur la fin de vie des personnes qui maintenant arrivent à l'âge avancé de 90 ans et plus, puisque Pluton  se met en opposition à elle-même aux alentours de cette date et, surtout en 2017 du fait de sa situation sur l'écliptique dans les signes les plus éloignés, (à l'aphélie) de la Terre, car il faut savoir que l'écliptique est une ellipse avec deux foyers, deux centres - dont l'un est la Terre. En 1998, (il y a déjà vingt ans) Astrid Fallon écrivait dans "Cycle et calculs astrologiques" que pour la génération de 1972, Pluton était alors en sextile à elle-même (23 ans après leur naissance)  "donnant une grande force intérieure et une plus forte conscience des besoins du collectif". On a donc aussi les petits aspects des planètes les plus lentes qui agissent et on peut donc compter sur un sextil et un carré durant notre vie, pour nous forcer à agir. Et il en va de même pour Neptune qui fait son tour en 164 ans avec un carré vers nos 44 ans, ce qui vient s'ajouter à la période difficile vécue à cause de Saturne et d'Uranus, ajoutant au "ressenti de désillusion" : on peut être victime de malhonnêteté, ou la faire subir à quelqu'un d'autre, la tromperie est au menu, par contre l'ouverture spirituelle peut être d'une grande aide... *On découvre une planète qui était là, lorsqu'on la voit dans un télescope, et les astrologues l'associent aux tendances mondiales du moment, après vérification de leur utilité dans ces mouvements, considérant qu'il y a une synchronicité entre les deux.   C'est la raison pour laquelle Ptolémée qui ne voyait que jusqu'à Saturne en a fait la planète de nos limites. Évidemment, les autres étaient déjà présentes. Il connaissait par ses calculs alors qu'il ne pouvait l'observer, la ceinture des astéroïdes qui se trouve entre Mars et Jupiter, dans laquelle on a Cérès, Pallas et Junon, des débris de planètes, que je n'étudie pas pour le moment. Bien sur, il y a une projection de l'astrologue sur le sens des planètes puisqu'elles servent à décrire la vie humaine. C'est la raison pour laquelle, il faut toujours vérifier le bien-fait de vos dires avec votre interlocuteur, même si lui peut-être dans le déni. Ce sont des une analyses prudentes et circonspectes qu'il faut croiser avec plusieurs transits, pour affirmer quelque chose. *les chiffres sont des moyennes entre 28 et quelques mois et 29 ans quelques mois pour Saturne, les différences de temps peuvent paraitrent énormes à certains mais en fait il s'agit de la position de votre Saturne en signe, sur le zodiaque      

  • Théresa May may...

    Je repasse l'article à la lumiére des élections d'hier qui montre que Thérésa May est en position très délicate car elle n'a plus la majorité au Parlement pour faire sa politique. On peut regarder ce qui la bloque sur le plan personnel, après l'analyse. Théresa May, may deliver Brexit... ! Thérésa May peut arriver à faire sortir l'Angleterre de l'Europe si .... Mais c'est une lourde tache. Avez-vous remarqué qu'on prend toujours une femme pour faire le boulot qui fait peur : tous ces hommes forts courageux l'ont élu.. après la démission de Boris Johnson qui a fait campagne pour le Brexit. Rien que son nom et son prénom sont tout un poème, qui peut nous en dire, un peu sur elle. Les français non bilingues ne voit pas l'ambiguïté de May, qui en anglais veut dire promesse ou incertitude, "may" dans un serment va vouloir dire "je  m'engage", et dans le langage courant la plupart du temps, voudra dire "il se peut que je le fasse, si je le veux bien". En fait tout dépend de l'intonation !  En français, on ne pense qu'au mois de mai, ce qui est la même chose en anglais: Mai est le mois du Taureau un signe bien concret, et qui connait la valeur des choses et les fait fructifier, en maison II. Son nom de jeune fille est Brasier, ce qui semble français et il évoque  des images terribles d'incendies : ça ne s'invente pas, cette femme est une descendante des vikings (Eastbourne est dans le Sussex dans lequel ils accostèrent autour de 800). Thérésa nous ramène à mère Térésa, et montre son désir de venir au secours des plus humbles.Elle fut également ministre des Femmes et des Égalités entre 2010 et  2012. Déjà, on a une idée de cette dame en transgénéalogie. Je sais que d'autres plus experts trouveraient encore bien d'autres choses du côté de la numérologie, mais ici je le répète je fais surtout de l'astrologie. Quand on va sur internet, on découvre qu'un peu de folie ne la rebute pas : elle a une collection de chaussures toutes plus fantaisies les unes que les autres, sans doute du sur-mesure (pour que ce soit aussi moche) et, cela indique que les pieds sont importants pour cette femme - en même temps, presque toutes les femmes aiment follement les chaussures. Les pieds, c'est le signe des Poissons. Son Mars en Poissons étant rétrograde indique bien la fragilité des pieds, elle part déjà d'un "mauvais" pied. Tout nous y ramène. Comme nous n'avons pas d'heure de naissance (aucune dans aucun fichier pour le moment), nous pouvons dire que  tout cela est déjà une indication pour son ascendant, qui est le corps et la manière la plus personnelle dont quelqu'un nous apparait. Ensuite, elle peut être fortement influencée par un Saturne qui renvoie au passé, aux limites, en position forte au MC, gérante d'un nœud , régente d'un ascendant, qui pourrait être aussi le Capricorne : elle a mené une réforme de la police et a adopté des politiques restrictives sur les drogues et l'immigration.  Pour moi finalement c'est Mars, face à toutes les planètes de son thème qui va se trouver en secteur I, qui incite à pencher pour un AS Poissons avec Mars en pôle position, d'ailleurs suivi par le signe du Bélier, qui donne en face, un Soleil angulaire en Balance sextile Uranus,  donnant ses tendances vestimentaires flamboyantes. Voici donc un thème supposé, dans lequel les maisons peuvent être légèrement différentes de celles que je vous propose. J'ai choisi 16 h 45, pour une naissance le 1er octobre à Eastbourne (Sussex). Cette méthode qui parait simple peut donner une marge d'erreurs de quelques minutes, mais elle m'a déjà réussie, tant des petits détails font la personnalité. On peut donc imaginer qu'elle est née quelques degrés avant en soustrayant un quart d'heure, et la lune se retrouverait en maison VII, mais cela ne correspond pas à sa biographie car placée ici, elle concerne sa santé et celle de sa mère, vous le verrez plus loin. C'est pour cette raison que je ne fais jamais passer une planète dans la maison suivante en analysant.  Ce qui fait également pencher pour cet ascendant est un yod (figure en triangle très aigu) qui part du sextile Soleil-Uranus (sa fantaisie), et qui fait deux quinconces avec Mars, sur lequel actuellement se trouve Neptune de transit (comme par hasard): elle est donc actée par la planète de l'inspiration, mais aussi des rêves: un Poissons est toujours guidé par son intuition et ses illusions. Le transit de Chiron en Poissons, le passage des nœuds avec le nœud nord sur ses planètes en Vierge comme Jupiter puis la Lune en secteur VII, indiquent la réussite sociale. Sa Lune Pluton indique aussi qu'elle est puissante, mais qu'elle a souffert à cause de sa mère et, l'opposition Mars-Pluton fait qu'elle ne doit pas facilement lâcher sa proie: une accentuation sur Pluton met souvent en face des plus dures réalités de la vie. Cette opposition de Mars à cet amas en maison VI et VII, révèle une nature endurcie, même si Pluton est encadré par Vénus et la Lune, faisant passer la tension. La Lune 5° carré nœud nord et sud 0° entrant sur  l'axe Taureau-Scorpion qui est l'axe des signes de possessions dans l'axe des maisons des possessions II/VIII,  montre que son chemin doit la mener vers la question de la gestion de ses finances et de celles des autres, en même temps qu'elle aura à opérer une transformation intérieure et spirituelle durant sa vie à cause d'épreuves. En savoir un peu plus sur sa vie nous indiquera si on est sur la bonne voie: âgée de 25 ans, elle perd ses deux parents : son père, prêtre anglican meurt des suites d'un accident de voiture tandis que sa mère est terrassée par une sclérose en plaque (Lune vierge conjointe Pluton 29° Lion, carré Saturne 29° Scorpion en maison VIII). Nous sommes face  à une configuration en forme de parachute avec Mars apex en face d'un amas de planètes en Vierge : Lune, Jupiter ,Mercure rétrograde : au moment de la conjonction inférieure, Mercure comme un enfant se rapproche du Soleil-père idéal pour fusionner et devenir un Prométhée qui se brulera les ailes. Attaché à l'amas en Vierge, elle a trois planètes en Lion : Uranus Vénus et Pluton, qui ramène à l'originalité de l'ego et le Soleil à 8° Balance. Cet amas indique qu'elle s'attelle à un travail type concret pratique les  corvées, les comptes : entre 1977 et 1983, Thérésa May travaille à la Banque d'Angleterre puis est, de 1985 à 1997, consultante financière et conseillère en affaires internationales. Une personne possédant ce type de configuration est orientée vers une tache et ne la lâche que lorsqu' elle est terminée, c'est une configuration qui mène à la réussite. En plaçant l'ascendant en Poissons , on a le Soleil et Jupiter en secteur VII, ce qui l'a mené au poste de premier ministre, au Ten Downing Street (elle est devenue chef du parti conservateur depuis janvier 2016 et est nommée à la tête du gouvernement le , devenant la seconde femme à occuper cette fonction, après Margaret Thatcher). Le Soleil en Balance indique le désir de s'occuper des questions sociales, son maitre étant Vénus en Lion indique un tempérament de leader, dans le secteur des autres, de sa participation sociale. Pour ce qui est du conservatisme, et de l'isolationnisme, on a un Saturne nœud nord qui indique bien le refus de l'autorité extérieure (ici celle de l'Europe) puisqu'elle incarne l'Angleterre (l'Irlande et l’Écosse, c'est autre chose). Placé en maison VIII en Scorpion, Saturne confirme son histoire personnelle, mais indique aussi l'ampleur de la difficulté de la situation et ... voici qu'elle perd sa majorité au parlement. Les conservateurs n'ont plus de majorité absolu et nous voyons que son nom qui veut dire "il se peut" prend tout son sens. Venons-en au yod entre le sextil Soleil Uranus et Mars.  Voila ce que dit Pierre Lassalle sur la planète focus dans le yod : "l'individu yod expérimente des points tournants dans son existence où des crises se font jour et, où il doit changer de direction, de voie, à travers une transformation de sa conscience. La planète focus révèle une mission dans la vie. Elle montre les énergies qui doivent être régénérées, corrigées, ré expérimentées". Ici, Mars rétrograde*, il montre bien une action à entreprendre, face au Soleil qui est un idéal et,  à Uranus indiquant le changement, l'invention, la nécessité de créer un nouveau deal. Dans le cadre de sa mission, il s'agit de créer l'après Brexit : le principal reproche fait à l'Europe ce sont ces directives contraignantes pour les états membres, (bien que le Royaume Uni est surement celui qui en a le plus profité), quant à la paupérisation des zones industrielles, elle provient de la politique libérale de Margaret Thatcher (pourtant pro-Europe), il suffirait de changer de politique, mais l'Europe à 28 semble de moins en moins le permettre. Le Royaume Uni n'a jamais quitté la livre,et il a demandé à la France de garantir ses frontières à Calais, ce n'est donc pas pour ces raisons qu'il quitte l'Europe, car c'est la France qui en paie les pots cassés, se trouvant dans une situation impossible avec les pays limitrophes. Comme successeur de Margaret Thatcher, va-t-elle déconstruire les mesures de celle-ci, va-t-elle y parvenir ? D'autre part, l'amas de planètes en maison VI avec la Lune et Vénus encadrant Pluton,  la lune noire en XII, indiquent souvent un problème de santé chronique, ce qu'elle a en effet : depuis novembre 2012,  Thérésa May souffre d'un diabète de type 1 et elle est traitée avec des injections d'insuline.   * Mars est redevenu direct par progression lorsqu'elle avait 9 ans, et elle est fille unique et peut indiquer des violences subies. Voir aussi l’article: "Le libéralisme de Thatcher: modèle de Macron"

  • Les attentats mettent-ils notre ombre en ligne de mire ?

    Ma démarche en citant cet extrait écourté, n'est pas celle d'une spécialiste, je n'entrerai pas dans des discussions de connaisseurs avec toute personne qui serait plus qualifiée que moi sur les écrits de cet immense personnage qu'est Karl Gustav Jung, dont la pensée ne m'est pas suffisamment familière. Mon but est de vous proposer une piste de réflexion. "L'ombre comprend tous les aspects de notre personnalité que nous ne reconnaissons pas comme les nôtres, qui sont inacceptables en regard de l'image que nous voudrions  avoir de nous-mêmes et donner à autrui. Il s'agit en général de côtés que nous jugeons inférieurs, inadaptés ou moralement répréhensibles, qui ont été refoulés, déniés ou clivés et qui de ce fait ne nous laissent pas quittes. La nature émotionnelle des contenus de l'ombre, entraine leur autonomie dans la vie psychique, leur propension à polariser le champ de conscience et à constituer une menace pour sa cohérence. Dans les rêves, l'ombre peut apparaître comme un "autre" généralement du même sexe que le rêveur. Mais c'est sous la forme de projections négatives sur un autrui disqualifié, méprisé, honni que l'ombre entraine les effets les plus destructeurs. Comme tout archétype, l'ombre a une nature ambivalente : à côté des aspects négatifs, elle incarne aussi ce qui a été négligé dans l'édification de la personnalité consciente, le potentiel de l'individu... Jung a soutenu la nécessité de reconnaître l'ombre, ce qui constitue une première étape du processus d'individuation, et de l'intégrer à la vie consciente, ce qui contribue à désamorcer son pouvoir destructeur...L'ombre est comme un contrepoison aux illusions idéalistes entretenues sur l'essence de l'homme. Elle est ce qui donne à l'homme sa substance, son épaisseur, sa corporéité. Le phénomène de compensation qui provoque l'activation de l'ombre dans la psyché individuelle, agit également au niveau de la collectivité : sa dynamique s'amplifie et se démultiplie à grande échelle...Dans cette dimension universelle, Jung qualifie alors l'ombre de mal absolu... A la suite des guerres du XXe siècle, il stigmatise et dénonce l'éviction et le déni du mal dans la représentation de la divinité et donc dans la conscience dominante (dans ce cas chrétienne). Privé de substance le mal est tragiquement sous-évalué..." L'objection que je soulèverais est que cette approche, dans ce texte (extrait de "le vocabulaire de Jung"- Collection ellipse) est limitée à la culture religieuse occidentale, alors qu'elle peut s'appliquer au fonctionnement de l'humanité dans son ensemble, quel que soit le prétexte religieux avancé, parce que ce sont des forces bien plus matérialistes qui en sont la cause, ces forces constituant justement l'ombre de l'humanité prise dans son ensemble. Ceci nous appelle à penser tristement à ce que certains commencent à reprocher à l'occident, à savoir minimiser la valeur du mal -de la méchanceté- chez les autres, en se livrant à une repentance continuelle. J'en reviens toujours à la pensée toute simple de Blaise Pascal :"Qui veut faire l'ange fait la bête". En astrologie, l'ombre est d'abord signifiée par Saturne (selon la tradition), dans sa maison et dans son signe, mais pour moi également la Lune Noire, (avec Priape en face) et le nœud sud, qui indiquent une charge karmique relativement négative, car ces trois notions sont toujours en rapport.    

  • Technique astrologique en mille mots - Glissement d'un signe d'une maison à l'autre

    Une maison, c'est un secteur de vie que les astrologues ont défini des siècles auparavant qui dans la roue du karma de notre existence symbolise nos occupations et expériences humaines . Dans le système Placidus, que nous utilisons, une maison comporte une trentaine de degrés répartis inégalement entre deux signes (excepté les maisons comportant un signe intercepté  qui ont trois signes voir quatre - voir blog). Comme moi, vous vous êtes  demandé : ce second signe dans une maison, comment faut-il l'interpréter? Ce à quoi, on vous répondait: «c’est le signe de la maison suivante». Et devant ces 25° ou plus, perdus dans une maison, vous restiez peut-être dubitatif ! Je vais adapter ces déclarations générales à la pratique quotidienne, en essayant de parler de l’importance du second signe dans une maison, d'après mes observations, en décortiquant la maison. "Chaque entrée de maison constitue une porte de conscience pour cette maison. La qualité d’énergie que cette personne devrait consciemment utiliser dans ce champ d'expérience est indiquée par le signe qui se trouve sur l'entrée." (Ruperti). Il en ressort que là où il n'y a pas de porte (matérialisé par le trait), il n'y aurait pas de conscience de cette énergie, mais elle existe quand même ! Il arrive  fréquemment que le premier signe de la porte d’entrée, ou cuspide de la maison, ne comporte que quelques degrés, pourtant il lui donnerait  sa tonalité, comme s’il n’y avait que lui, la colorerait de son influence, de son mode d’action, de ses valeurs, et ensuite la planète maitresse gèrerait tous les évènements, les ressentis, lors des transits de planètes, selon la coloration du premier signe: impossible puisqu'elle avance et qu'elle passe dans le second signe ! Théoriquement, généralement le second signe est celui de la porte d’entrée de la maison suivante, mais quand on est dans la maison précédente, c'est curieux de ne pas en tenir compte : ci-dessous le thème du président Macron montre peu de degrés dans l'ascendant Capricorne, et sa maison I contient tout le signe du Verseau, ensuite il y a le signe des poissons qui est également sur la cuspide de la II. Ce n'est pas le cas classique mais on doit tenir compte des deux signes qui prennent tant de place. Le cas de la maison I est particulier (cas du président). En ce qui la concerne, on peut imaginer deux ascendants, dont l'un est conscient et le second progressivement "mis en conscience". On retrouve souvent d'autres aspects qui appuient sur cette impression. Pour moi, il faut envisager le second signe comme une zone de transition non brutale entre deux maisons. S'il y a des planètes (et même un choix à faire entre la Lune noire vraie et la moyenne) qui sont dans la zone de transition du second signe, elles auront chacune leur influence selon chaque secteur de vie, soit avant, soit après, et entre les deux on pourra dire que c'est la zone d'influence de la planète. Lorsque vous avez deux signes dans une maison, comme c'est généralement le cas, supposons que vous ayez acheté la maison voisine, vous perceriez la cloison entre les deux maisons pour agrandir, effectuant ainsi non pas une transition brutale entre deux domaines de votre vie, mais un glissement d'un secteur à l'autre, puisque ces maisons différentes sont à vous. Or toutes les maisons du zodiaque sont à vous, et symbolisent votre vie : on peut dire que les choses se suivent avec une certaine continuité. La conséquence est que vous vous adaptez en profitant de l'expérience des deux signes de la maison précédente, avant d'aborder la suivante! Donc, une action n'arrivera jamais par hasard dans une maison sans que des indications ou avertissements, ne vous aient été donnés dans la maison précédente, lors du passage d'un transit, car lorsqu'une planète passe, elle vous fera ressentir une énergie différente en passant d'un signe au suivant, et les conséquences pour vous seront différentes dans le prochain secteur (un signe d'eau donne des réactions émotives, les signes d'air sont plus souples, les signes de terre et de feu donnent une attitude plus active et tranchée). Prenons l'exemple du secteur VII , celui des conjoints et associés, et le secteur VIII du fruit des associations: si vous ne comprenez pas le sens du premier et du second signe du secteur VII, et les leçons qui doivent y être apprises, comme ce second signe ouvre la porte du secteur VIII, vous prenez le risque d'avoir peu de gains en cas de problémes dans la maison des associations. A partir de la VII, l'écueil étant de penser que c'est toujours de la faute de l'autre, ici nous sommes dans le grand travail de la vie qui est d'apprendre la relation à l'autre; Chaque signe apporte son style, différent du précédent, il faut donc s'y adapter consciemment. Second exemple: on ne passe pas facilement d'une maison IV en Capricorne (sérieux, limite, structure) à une maison V en Verseau (liberté, ouverture, décontraction), et en secteur VI, cela peut facilement mener à la dépression, à cause de l'inadaptation au concret du signe fragile des Poissons. Si une planète se trouve dans le second signe, elle peut dominer (et on constate souvent qu'elle le fait). Cette planète est nommée "significatrice" par la tradition. Là, le second signe prend toute son importance; cette planète est active au niveau des contacts et aspects avec d'autres planètes. Au niveau psychologique, vous pourrez juger vous-même lorsque vous observez comment vous réagissez au quotidien, car elle est une dominante de caractère (cela rejoint ce que j'ai mis plus haut). Voici une illustration avec le thème de Gandhi, dans lequel on voit Mars en Scorpion dans le second signe, opposé à Pluton en maison VII, maitres tous deux du second signe. Ici, il est intéressant de voir que Vénus, le maitre du premier signe de l'ascendant  Balance, est conjoint à Mars, maitre du second signe Scorpion. Ce fut sa ligne de conduite; agir dans la non violence (Balance), mais jusqu'à sa mort (Scorpion) et vaincre. Il arrive donc que la planète dans le second signe soit le maitre de l'ascendant officiel, c'est donc un challenge de vivre le signe ascendant, en le mettant à l'heure du second si différent. Si cette planète est le régent du nœud sud, on voit que c'est en rapport avec la vie passée, ou le début de cette vie, et/ou en rapport avec un de vos parents (équivalences planètes/personnes). Cela montre bien que l'affaire est importante pour vous. C'est peut être aussi, la planète maitresse de votre secteur VII et cela concerne les affaires avec les autres, cela peut être la planète du milieu du ciel et c'est votre position sociale, etc... Il est intéressant de regarder si la planète gérante du premier signe et celle du second signe sont en aspect dans le thème, sinon, il pourrait y avoir des tiraillements au moment de gérer vos affaires intimes, entre vous et vous, de même que cela vous donne deux centres d'intérêts différents qu'il faudra arriver à satisfaire. Et ceci est augmenté lorsqu'il y a un signe intercepté en maison I qui devient un véritable deuxième ascendant, avec un autre maitre, et on repart dans le rapport entre trois planètes maitresses du secteur I. Chez Gandhi, les planètes Vénus et Mars sont en conjonction, et opposées à Pluton, donc en lien permanent. De plus, Vénus, maitresse de l'ascendant est aussi  maitresse de la maison VII par analogie, ce qui montre encore que sa vie fut en complète interaction avec la vie des autres. Optez pour cette vision, en travaillant dans la nuance, et vous verrez que vous trouverez dans le reste du thème des accentuations, sur le second signe de  maison I. Dans notre vie nous savons bien que la manière dont nous avons vécu notre secteur IV secteur du foyer, d'autres disent de la puissance familiale (mais de la puissance qui en a, excepté les enfants des familles privilégiées? que dire des enfants abandonnés actuellement sur les routes, pour tous on peut dire que ce sont les racines), et ce potentiel  -pot en ciel- nous sert de colonne vertébrale pour aller en secteur X, dans la société pour devenir un être individué. Mais de ce secteur va dépendre la maison V qui suit : qui et comment pourrais-je aimer ? Le signe à cheval entre les deux maisons dit la même chose, il a vécu en secteur IV des histoires gaies ou tristes, la solitude ou le trop d'attention, et il en fera quelque chose de personnel en secteur V. Il en prendra ce qu'il a envie d'en prendre, quelque chose aura eu un écho en lui positif ou négatif, et cela quel que soient les circonstances, bonnes ou mauvaises. Si elles ont été bonnes, il se peut qu'il devienne quelqu'un de responsable, mais ce n'est pas sur, au contraire, il peut être un paresseux médiocre, et au contraire celui qui a souffert les pires tourments peut devenir un joyau pour la société. Tout ça on le sait, d'où le fait qu'aucun programme d'éducation n'a jamais donné la solution. On doit aborder ici la question du karma (action) : au niveau du second signe on parle de saut de planète d'une maison à la maison suivante. Voici un avis : comme les dix derniers degrés sont karmiques, on ne doit pas le faire car on n'évitera pas cette étape décisive, ce karma  qui se trouve dans le signe par le jeu de la planète est mis en œuvre d'une manière ou d'une autre, c'est la raison pour laquelle, nous venons  travailler les quelques 5 derniers degrés avec cette planète.Et cela est souvent la cause de ce qui se passera dans la maison suivante. La planète agira alors sur la maison suivante dans le signe partagé, mais nous pourrons être éclairé grâce aux lumières karmiques acquises précédemment : les problèmes sont liés et on ne quitte pas ses problémes en sautant d'une maison à l'autre, comme si on changeait en déménageant. Regardez la planète Uranus chez Gandhi,  sur les derniers degrés de la maison IX, de secteur de l'étranger, des études : il a d'abord fait ses études en Angleterre, puis est allé en Afrique travailler pour un cabinet d'avocats où il a défendu les déshérités, il a compris qu'il devait revenir aux Indes, parce qu'avec ses expériences il pouvait faire quelque chose pour son pays d'origine. Son expérience novatrice dans les pays étrangers, lui a permis de devenir un chef charismatique en maison X, dans son pays.    

  • Le grand carré décroissant Chiron Saturne

    Trois dates sont importantes  en ce qui concerne le carré décroissant de Saturne à Chiron le "soigneur blessé" (pour moi un mythe qui ressemble fort à l'histoire du "christ", qui accepte de mourir pour sauver l'humanité). Ces dates sont : le 28 décembre 2016,une fin d'année difficile le 30 avril 2017, qui nous a amené bien des surprises, agréables ou pas, et le 2 novembre 2017, qui est devant nous "if god wants" ! Ces périodes de carrés exacts, sont celles d'une énergie transformatrice. Comment cela peut-il se manifester? C'est la fin des illusions et le moment de tester nos intentions, notre intégrité, de prendre conscience d'où nous venons, où devrions nous aller et, pourquoi ! Comme je l'ai déjà dit, la conjonction exacte s'est produite en 1966 quand Chiron était à 23° en Poissons avec Saturne.  Ces deux planètes, Saturne et Chiron, ont posé un défi à l'humanité en apportant le germe de changements extraordinaires. C'était le moment des grands mouvements de "libération" et de protestation contre l'ordre ancien de Saturne (révolution culturelle chinoise par exemple, protestations contre la guerre du Viet-Nam et Summer of love aux States, puis 1968). Ceci avait évidemment une répercussion dans notre vie privée (cherchez !). Depuis, trois quarts de tours de zodiaque ont été faits. Actuellement, Chiron est à 270° par rapport à sa situation en 1966, dans de l'inter-cycle Saturne-Chiron, qu'il ne faut pas confondre avec le cycle personnel d'environ 50 ans pour revenir à la même place  dans le thème natal, Saturne, lui, faisant on le sait plus de deux tours de zodiaque en 50 ans (premier tour 29 ans second tour 58 ans). Bien que jusqu'ici on se soit passé de l'explication sur Chiron, il n'en demeure pas moins que Chiron est un défi karmique dans le thème, au même titre que les nœuds et la Lune noire, puisque c'est une planète qui se situe entre Saturne Chronos l'ancien et, Uranus, la connaissance du tout, et donc on la désigne comme celle qui fait passer un seuil. Comme je l'ai déjà dit, un carré est un levier pour faire un pas supplémentaire afin d' accomplir ce que veut notre âme, en agissant, non pas  sous l'effet de considérations religieuses ou morales, mais dans une optique de vie choisit avant notre naissance : "rapiécer" son âme, la polir. Or que voyons-nous? Ce basculement du carré est teinté par le symbolisme des Poissons, et qu'est-ce que le symbolisme du signe des Poissons? C'est par exemple, l'écologie, la sauvegarde de la planète, la fin de l'individualisme (là, cela ne se voit pas bien) mais internet est un outil de communication extraordinaire (cependant on communique plus avec des "étrangers" qu'avec sa propre famille mais justement cela nous éloigne des visions personnelles et nous permet de nous confronter aux idées des autres), c'est la libération de l'ego tyrannique et prétentieux (credo des psychiatres) par la méditation bouddhiste , c'est le lâcher prise par le yoga,  c'est une vision féminine et non féministe de la planète : sauver les femmes et les enfants, nourrir ceux qui ont faim (déjà Coluche !). Il ne s'agit pas de la libido masculine qui se nourrit de meurtres, de bombes, de sélection raciale, de génocides, de revanche, de prédominance du nord sur le sud, de remords, de regrets, de comptes en banques, de fuite en avant où il faut acter par la manipulation (gauche, droite, droite, gauche, marchez au pas). Si les Poissons se moquent de faire des procès, s'ils tendent l'autre joue en quelque sorte, c'est parce que "ça leur passe au dessus", dit-on en langue vernaculaire, c'est parce qu'ils savent que la haine, la revanche nourrit la machine infernale du bien et du mal, celle qui nous broie au final sans distinctions. Nous sommes nés à cette période, qui n'est pas la première dans l'histoire de l'humanité, pour injecter une conscience nouvelle dans ce monde stagnant, qui spirituellement n'était pas facile : cette année servira à séparer ceux qui sont simplement dans la velléité, de ceux qui sont capables d'agir pour aller vers ce but, l'année 2017 est un test, ensuite nous verrons ce qui se passera en 2018, lorsqu' Uranus sera en Taureau, Saturne en Capricorne avec Pluton,  dans ces signes de Terre qui installent,  des signes qui sont en bon aspect entre eux et avec Chiron en Poissons. En attendant, n'oublions pas que Saturne en Sagittaire est géré par Jupiter en Balance or, Jupiter rétrograde depuis  le 6 février 2017 à 23° de la Balance et jusqu'au 10 juin où il sera à 13°, puis il entrera en Scorpion le 11 octobre 2017. Dès Janvier, 2018 il sera en opposition parfaite à Uranus en Bélier fin février 2018 à 22° et durant le mois de Mars.  N'oublions pas non plus, que le thème de la cinquième République Française  est teinté fortement Balance : la tension sera forte, des contrats risquent d'être rediscutés à tous les niveaux.          

  • L'année des Gémeaux

    Le 20 mai à 23 h 40, le Soleil est entré en Gémeaux. Signe de jeunesse et de facilité mentale, les Gémeaux sont nerveux et doublement tourmentés, ils ont du mal à supporter la routine car il leur faut des sollicitations intellectuelles. Ce sont d'éternels adolescents qui refusent les limites de Saturne, ils ont du mal à s'adapter au monde réel. Les Gémeaux sont généralement des touche à tout doués. (Johnny Hallyday, avec ses outrances est un bon exemple, mais un autre, moins consensuel est Donald Trump, pourtant ils sont tout deux Soleil Gémeaux ascendant Vierge). Mais je vous rappelle qu'un thème doit être analysé dans son ensemble, sinon on tombe dans la caricature. Les Gémeaux aimeraient savoir quelle sera leur année. Comme je pense qu'il est mauvais de conditionner son avenir par des prévisions, je me contenterai de parler du potentiel des transits à venir, dont certains concernent les Gémeaux, vos réactions dépendant de tout le thème personnel et pas seulement d'une prévision qui ne peut qu'être générale. Comme nous tous, les Gémeaux sont soumis aux transits des planètes lentes qui évoluent mois après mois en cycles réguliers. Nous restons majoritairement dans les quatre derniers signes du zodiaque, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons, mais la présence d’Uranus en Bélier, premier signe cardinal nous soumet à la pression. Il est toujours question de transformations, de changements socio-culturels, qui se veulent innovants (mais qui ne le sont pas toujours) : voir thème ci-contre Les autres signes non activés par ces transits sont concernés par les aspects Johnny Hallyday, le bienheureuxd'opposition, de carrés lors du passage des rapides et finalement du transit de la Lune qui sert de détonateur aux événements à l'instant "T" sur la planète ou en carré avec la planète aspectée (la conjonction étant l'aspect le plus agissant). L’avance de Soleil, Mercure, Vénus, sert de parapluie protecteur en cas de transit appuyant sur un endroit du thème ou au contraire favorise des réactions épidermiques, pulsionnelles, ponctuelles  comme un courant à la surface de l’eau avec Mars, Mercure. Lorsqu'une de ces planètes se trouvera en aspect avec l'une de vos planètes, elle provoquera durant un mois, ou moins, une ambiance de facilité comme avec Vénus, un coup d'accélérateur, et des hostilités avec Mars, dans son domaine de compétence dans le secteur du thème personnel (un Mars sur la Lune vous donnera envie d'agir mais vous mettra en colère si la Lune est mal aspectée. En plaçant les mouvements sur vos thèmes, vous pouvez donc voir l'interaction avec vos planètes personnelles. Il se trouve que le ciel de ce mois-ci nous offre une opposition Saturne en Sagittaire - Mars en Gémeaux (et je suis prise de vitesse parce que Mars quitte les Gémeaux le 7 juin pour entrer en Cancer). Les Gémeaux avec Mars ont un boosteur pour lutter contre les limites, les tensions, le ralentissement des activités, mais en même temps, cela les obligera à prendre position  dans une situation si ils ont la force de choisir entre l'immobilisme et l'action, même si cela demande des efforts énormes du fait de la tension exercée par Saturne. Prenons un exemple, si un Gémeaux se dit : vais-je trouver du travail ? De quoi va dépendre la réponse ? En fait si un transit, mais surtout plusieurs transits se produisent dans  votre thème natal dans le secteur d’activité des maisons II, VI ou X, il se peut que vous soyez sollicité, mais selon les planètes et leurs aspects, les résultats ne seront pas les mêmes, mais malgré tout  Mars opposé Saturne (aspect difficile durant dix jours) peut stimuler le blocage de Saturne en Sagittaire qui retenait l'action  ; la personne se contentera d'accepter un travail qu'elle ne voulait pas au dessous de ses compétences, au dessous de son salaire habituel, qui ne satisfait pas ses désirs profonds, qui n'est pas prés de chez elle, etc ... Mais surtout c’est Mars natal, qui donnera suffisamment de courage pour le faire et, tout cela n’est pas dissociable de l’ambiance créée par les transits des planètes lentes, car ici Saturne est bien une planète lente car elle reste deux ans et demi dans un signe. Saturne donne des responsabilités, on peut donc, lentement mais surement, faire appel à vous lors d'un tel transit. L’acharnement est notre principale qualité, car si nous sommes  passifs, il y a peu de chances qu'un travail se présente à nous (sauf transit de "chance"  avec Jupiter qui ne passe que tous les 10 ans et demi). Votre dynamique est en vous, et ensuite vous la faites "matcher" avec les événements, si vous êtes vifs, vous avez surement plus de chances que cela vous arrive, si vous mentalisez, si vous voulez tout contrôler, si vous hésitez, rien n'arrive. Certes, tout le monde a constaté la chance de certains, mais en fait c’est une dynamique dans leur thème : feu, terre ou Scorpion - les signes du Cancer et des Poissons étant plutôt sur leur quant-à-soi, attendant que les autres fassent le plus gros du travail de routine, dans leur vie à leur place  - alors que l'air est indécis particulièrement avec la Balance, ceci dit brièvement, car chaque cas est différent. Je m'en tiens  toujrous à des généralités, et je rassure ceux qui croient que le signe solaire fait tout le thème, grosse erreur dans laquelle vous auriez tort de tomber, on voit le cas ici de Johnny et de Trump). Jupiter le bénéfique, a rétrogradé le 6 février 2017 à 23° de la Balance et jusqu'au 10 juin à 13°, il  entrera seulement en Scorpion le 11 octobre 2017 où l’influence sera différente (association type Jupiter plus Pluton au lieu de Jupiter plus Vénus). Donc Jupiter est en trigone avec le Soleil des Gémeaux, ce qui est bon. les choses sont moins difficiles qu’elles ne vont le devenir, il faut donc en profiter. En Janvier, Jupiter 2018  sera en opposition à Uranus en Bélier, exacte fin février 2018 à 22° et durant le mois de mars 2018. Les choses seront tendues, ce qui est le sens de l'opposition! Ici on voit que la Lune fait également un T carré avec ces deux planètes ce qui est provisoirement dérangeant pendant une quinzaine de jours, et  peu cristalliser l'opposition (sens des contacts tendus entre le président Macron et les deux grands leaders Trump et Poutine). Les législatives seront aussi dans la même veine. On passera d'une demande d'harmonisation, et d'alliances éventuelles en Balance à une ré action qui pourra entrainer encore des excès, la tension sera forte, des contrats risquent d'être rediscutés à tous les niveaux. Jupiter viendra en quinconce avec les Gémeaux, on sera dans l’atermoiement affectif, "j'y vais, j'y vais pas". Jupiter en signe fixe en Scorpion, sera en tendance de carré avec les nœuds en Lion-Verseau durant l'année 2018, ce qui appuiera sur  les choses qui fâchent, on tentera d’imposer par la force. Avec le Scorpion, il s'agit toujours des mœurs, d'argent, d’économie,  de possessivité, de tourments, on est au niveau de la matière, avant tout. Les nœuds lunaires sont importants, il faut en tenir compte dans une analyse car le nœud sud réactive le passé dans le thème, tandis que le nœud nord nous indique la voie que nous sommes  invités à suivre, marquant tel un petit caillou, le sentier de notre évolution ou de notre destin. Le nœud nord  a quitté l'axe Vierge-Poissons aux alentours du 29 avril, au moment des élections française de mai 2017, il est sur l'axe Lion - Verseau durant dix-huit mois, il va nous confronter aux problèmes d'ego, de pouvoir, mais aussi  de générosité, mettant en relief la question des enfants (donc des mères), l'écologie. Ceux qui vivent dans ce secteur de travail auront des options, car les signes d’air comme les Gémeaux (et la Balance), sont en tendance de trigone avec le nœud sud lors des transits de trigone exact qui se produiront durant les deux ans et demi de passage. Sur le plan personnel, le nœud sud en Verseau, nous mettra en face de nos responsabilités personnelles par rapport au collectif . On pourra apporter sa contribution intellectuelle et active à l’édifice, mais de toutes façons qu'on le veuille ou non, on sera obligé de le faire si on n'a pas la fibre sociale.  Pour comprendre, la question des nœuds, il faut voir ce qui s'est passé pour nous, il y a un peu plus de dix-huit ans et demi, lorsque les nœuds se situaient au même endroit sur nos thèmes. Au nœud nord  en Lion nous quittons le domaine de proximité de la Vierge pour passer aux grandes reformes; les services sociaux publics (hôpitaux, collectivités, écoles), verront peut-être arriver de l'argent du gouvernement qui profitera au bien-être de la communauté. Ceux des années soixante/ soixante-dix avec Uranus-Pluton en Vierge (quelquefois avec opposition Mars et/ou Saturne) vont pouvoir commencer à respirer; ils vont (peut-être) sentir la pression, se relâcher, voir se concrétiser des actions de longue haleine commencées dès l’entrée d’Uranus en Bélier. Tout ceci sera lié au déplacement de Mercure, gérant du signe des Gémeaux, qu’il faut suivre puisque c’est une planète qui varie beaucoup et qui change assez rapidement de signe. Seconde question: quels seront mes amours ce mois-ci ? Vénus est entré en Bélier où il reste moins d'un mois et les choses se précipitent avec Uranus dans le secteur Bélier donc on va vers des "coups de foudre" ou des "coups de gueule". La patience sera mise à rude épreuve, maitre de Jupiter en Balance, Vénus est ici en posture un peu difficile; on peut provoquer des ruptures à la suite d'une "prise de bec" et le regretter, tout est survolté ! Le fait que Mars en Gémeaux soit en sextile avec Uranus en Bélier, amène une force qui peut déferler sur la personnalité pour lui donner la force de quitter un tyran, un manipulateur, un pervers narcissique. Il faudra faire attention de ne pas donner suite à des contacts improbables, et ceux dans les affaires, les associations aussi. Comme conclusion, je dirais que les Gémeaux vont avoir des opportunités dues aux transits des nœuds en bon aspect en retrouvant des personnes du passé, et en profitant de leurs anciens acquis mais que ce ne sera pas forcément toujours totalement positif car cela fait partie d’un karma ancien qu’ils doivent dépasser mais que cela peut leur servir de défi pour faire autre chose. *Pour les détails des planètes rapides, je vous conseille de lire les éphémérides sur le blog qui donnent la progression journalière des planètes  

  • mai 2017“... ...”
  • Pour exister faut-il tuer la mère en nous ?

    Pour cette fête des mères  (imposée pendant la guerre de 40 pour mettre en valeur la famille) beaucoup d'entre vous, je le sais, ont bien des soucis d'incompréhension avec leurs enfants qui ont grandi et qui n'ont pas la même éthique que les anciennes générations dont ils ne pensent qu'à se dèbarasser (le dègagisme de certains), le mot n'est pas trop fort, tant les attitudes le suggèrent. Les temps sont difficiles et cela ne facilite pas les rapports dans les familles, touchées par le manque de travail et le chômage, la distance, le travail du dimanche, les divorces, les familles recomposées et décomposées, sinon la tendance individualiste qui fait préférer les départs en week-end aux repas de famille tandis qu'on confie les enfants aux parents dans le meilleur des cas, car il y a aussi ceux qui agissent à l'inverse, en ne confiant jamais les enfants, pour les punir de je ne sais quelle erreur commise quand ils étaient petits ! Je rediffuse ce texte, un peu difficile parce qu'écrit par des psychanalystes, qui ne mâchent pas leurs mots, mais à force de le relire, on finit par le trouver relativement clair. Il s'adresse autant aux mères qu'aux enfants  car nous sommes toutes issues d'une mère et si nous le sommes devenues nous n'avons pas oublié que nous étions différentes avant. Mais ce rôle qu'on nous donne et que nous endossons est le rôle, le travail, le contrat le plus difficile et douloureux de la planète. Sainte ou pas, nous sommes des mères et on ne sait plus quelle attitude adopter. Xavier Dolan, un jeune artiste  de 20 ans, crée une  œuvre cinématographique en tant que réalisateur, producteur, acteur et monteur. Il a financé son propre film  avec ses cachets d'acteurs. Cette autobiographie remporte la palme d'or, au  festival de Cannes en 2014, ex-æquo avec le célèbre réalisateur français Jean-Luc Godard. Le titre est provocateur: "j’ai tué ma mère." Face aux journalistes, sur la scène du festival de Cannes, il dit: "J’ai "spirituellement" tuer ma mère". En effet, il  s'agit  d'un meurtre symbolique, quoique la violence Pour vivre faut-il tuer la mère ?soit là, véritablement et, elle produit sur les deux protagonistes une grande souffrance.Il faut dire que l'acteur peine à dire son homosexualité. Mais ce n'est qu'une partie de l'iceberg. Pour se réaliser en tant qu’être humain, est-il nécessaire de «tuer» ce qui appartient à notre mère, qui n'est pas notre essence unique. Voici l'explication d'un psychanalyste, tirée du "mythe d'Oreste" qui dans l'histoire, avait tué sa mère. "Alors, qu’est-ce qui est sacrifié dans cet acte de choix? De quoi relève ce choix? Freud, est très clair là-dessus. Ce qui est sacrifié c’est, dans l’inconscient, l’objet de l’inceste, objet de l’inceste figuré par la mère, incarnant la jouissance impossible... Que demande la culture? Elle dit: sacrifie ton désir à l’ordre établi. Or le choix forcé à l’autorité surmoïque est "mauvais", névrotique, puisqu’en le choisissant, le sujet «cède sur son désir»* (le surmoi de Freud, c'est le gendarme en nous, donc les parents au départ de la vie)». Or, l’éthique de l’inconscient a pour impératif: «as-tu agis en conformité avec ton désir?» (L’Éthique, p. 359). Il n'y a pas d’autre voie pour la sérénité: obéir à l’Autre c’est, d’une certaine manière, se sentir coupable d’avoir cédé, sur son propre désir. Et, plus on obéira, plus on se sentira coupable. Les difficultés et les souffrances ne sont provoquées dans l’inconscient que par la figuration dans l’imaginaire du meurtre de la mère." L’Autre, le grand Autre est ce dont, nous devons nous débarrasser dans l’inconscient... c'est donc, d’une certaine manière... le taureau à abattre. C’est une sorte de matrice, de mère, qui nous englobe telle une coquille d’œuf: des résistances à briser. Mais cette coquille est dure comme celle d’un œuf d’autruche, dont on sait qu’on ne peut la casser, qu’à coups de marteau.* Tel est le grand Autre dans l’inconscient, on le fait exister en se sacrifiant, en cédant sur son désir au nom de quelque code plus ou moins comique et illusoire. Lacan enseigne que « le refus de la castration… est d’abord le refus de la castration de l’Autre (à savoir, de la mère premièrement) précise-t-il. (Écrits, p. 632)." Ce point de vue est celui de la psychanalyse de Lacan qui pense qu'il n'y a aucune finalité dans le monde, il vaut ce qu'il vaut mais malheureusement dans les faits c'est souvent celui là qui prévaut chez l'individu : ne pas céder sur son désir est donc la solution ? j'en doute... En même temps : "qui veut faire l'ange fait la bête", nous disait le grand Blaise Pascal   Nota : J'ai emprunté des parties du Texte de l’intervention au Cercle Psychanalytique de Paris 31 mai 2007.  

  • Frère et sœur : un ADN astrologique commun

    On parle des ressemblances génétiques, et certains mettent en doute qu'elles soient si importantes, en privilégiant la thèse de l'éducation (depuis Rousseau qui abandonna ses enfants en donnant des conseils à ceux qui les élevaient). Il est intéressant de voir que les ressemblances astrologiques sont là pour ceux qui veulent bien s'y intéresser, nous sommes très loin du hasard. Le théme est notre adn astrologiques Tom est né le 16/05/2010 à 13 h 51 à Angers, il est du signe du Taureau, signe de terre, fixe, où la lune est en exaltation Lola est née le 23/06/2013 à 13 h 30 à Angers, elle est du signe du Cancer, signe d’eau, cardinal.  Frére et soeur : que dit l'astrologie ?Ils sont tout deux Ascendants Vierge, signe de terre mutable, qui est symboliquement un signe de service (ci-contre théme de Lola). Ils ont tous les deux le Soleil au Milieu du ciel ce qui est théoriquement une situation sociale heureuse, une personnalité ouverte, chaleureuse, dynamique. Dans le thème de Tom il y a un grand triangle de terre ce qui signifie qu’il sera concret, d’autant que le Soleil est en trigone avec Saturne (le sérieux, les limites, les règles). Dans le cas de Lola, il y a un grand trigone d’eau, ce qui veut dire qu’elle sera réceptive, sensible, émotive, créative, discrète dans ces sentiments, un peu introvertie, artiste. Elle a  le même trigone entre Soleil et Saturne.  Chez Tom il y a des éléments de tension. Saturne est opposé à Uranus, et à Jupiter : rébellion retenue, besoin de changement, refus de l'autorité. C’est dans l’axe Poissons-Vierge, il pourra y avoir des dissensions au niveau du service aux autres, ou le contraire, donc par moments, de plus il s'agit d'un aspect qui se trouve presque entre le Bélier et la Balance dans l'axe de l'argent du fruit des associations et du couple. Dans le cas de Tom, théme ci-contre, il s’agit d’une naissance après la nouvelle Lune, et dans le cas de Lola il s’agit d’une pleine Lune. Ce sont deux moments différents au nivea