L’axe Bélier – Balance : importance de son interception

Depuis le 21 septembre, nous sommes dans le signe de la Balance qui signe la chute progressive du jour ,  la nuit va prendre peu à peu le pas sur le jour pour arriver au jour le plus court au moment du solstice d’hiver, le 21 décembre.

L’axe Bélier – Balance et celui du Cancer-Capricorne  constitue la croix cardinale, celle de la germination,  des commencements, des démarrages, des naissances.

Sur le plan psychologique, voila comment   Jean-François Berry définit l’axe Bélier- Balance: “nous émergeons  par l’axe Bélier-Balance dans notre vie relationnelle en quittant de vieilles matrices de fonctionnement , l‘axe Bélier -Balance ouvre une voie entre deux mondes, celui de la découverte de soi-même et celui de la découverte des autres.”

Le Bélier initie une voie d’individualisation et la Balance une voie de relation et de socialisation : tout deux parlent  d’une nouvelle orientation à prendre et de la peur de s’engager sur le chemin, de se confronter à une vie nouvelle. Le Bélier peut symboliser des expériences difficiles comme des départs mal intégrés, des guerres, des exclusions.

La Balance  héritent de valeurs « comme il faut » mais  est entravée dans sa quête d’ouverture au monde, car s’affranchir des bienséances de son clan, n’est pas aisé pour ce signe qui doit  avoir un courage et une sérénité dans les conflits relationnels, se traduisant par une puissance d’initiative, mais qui a aussi une dépendance relationnelle, un besoin de soutien qui la bloque.”

A partir de ceci nous allons voir ce qui peut advenir dans le cas où cet axe est intercepté : je rappelle tout d’abord que l’interception d’un signe signifie qu’aucune porte d’entrée de maison ne se situe dans aucun des deux signes qui se font face. L’entrée et la sortie de la maison concernée se fait dans le signe précédent et dans le signe suivant. Pour ceux qui peuvent visualiser, c’est une signe sans portes,  aucune planète en transit ne peut y faire  vibrer son énergie , en passant du début  à la fin  des trente degrés du signe, car théoriquement cela se fait par l’intermédiaire du maitre du signe qui se situe souvent ailleurs, ici Mars ou Vénus.

Deux cas se présentent : soit une planète emmurée habite le signe intercepté,faisant un aspect avec une autre planète ailleurs dans le thème, permettant qu’ un échange se produise par un aspect, autorisant la personne à ressentir,  vivre  quelque chose, pouvant donc réagir par le biais de l’autre maison en cause. Soit il n’y a pas de planète et on peut parler “d’autisme du signe”, or qui dit autisme dit hypersensibilité, il y a donc une sensibilité du signe, mais elle est introvertie !

Dans le cas du Bélier, comme la personne ne connait pas son “je”, ce qui veut dire qu’elle ne se connait pas, ne sait pas “qui elle est” , car c’est dans  ce signe qu’elle devrait le savoir, elle ignore les besoins des autres, elle ne pense pas à entretenir une relation -signe de la Balance-  avec les gestes naturels d’échanges  des individus normalement socialisés,  puisque ce signe de  la socialisation lui est étranger. C’est donc dans ce signe intercepté de la Balance que l’autisme du signe est le plus évident. Pourtant, elle souffre de la solitude que cela lui procure en retour. 

Sur le plan spirituel, un  axe Bélier – Balance intercepté indique une personne qui , dans une autre vie, ne s’est préoccupée que d’elle même, prenant tout pour acquis et ne manifestant pas assez d’affect pour les autres en Balance , notamment qui peut avoir été vulgaire , dur, snob avec les autres, impatiente, agressive parce qu’ils ne sont pas aussi rapides,  intelligents, qu’elle. Les épreuves consisteront à se réconcilier avec soi-même et avec les autres. Le débat  de certains astrologues qui ne veulent pas d’interceptions pour des raisons astronomique, porte sur le fait que ces planètes auraient été travaillées dans une autre dimension et qu’il ne serait plus nécessaire de s’en servir !

En attendant comme on ne vit qu’une vie à la fois, on en a besoin  de tous nos atouts ; il est difficile de penser qu’avec 5 planètes prises en otages dans un signe, le thème/l’individu puisse fonctionner d’une façon équilibrée, même s’il surcompense dans les maisons liées ( un signe ayant deux portes de maisons régit par la même planète qui résulte de l’interception). Cependant, il est notable de voir que lors d’un passage de planètes lentes (ou de planètes progressées) dans le signe,  les énergies des planètes se mettent à activer les maisons dont les planètes interceptées sont propriétaires.

Je vais examiner trois thèmes d’hommes non célèbres.

Prenons d’abord une interception de ces signes dans l’axe I/VII (voir thème 1). Dans ce cas de figure, on dit même que le second signe  intercepté peut être considéré comme  un second ascendant : ici  l’ ascendant  1 est en  Poissons, le Bélier, AS 2 étant intercepté,  avec la Balance  en VII ; l’autre, les autres, constituent un moyen d’accéder à ses fins pour réussir sa vie  financière, car en I on passe  directement en Taureau en II, avec l’aide – en secteur VIII – des compétences du Scorpion fin de VII, après avoir examiné la situation avec sens critique en Vierge début VII. Il n’y a pas (trop) de place pour le romantisme, c’est une bonne association avec du sexe. Ici Vénus en Scorpion amplifie l’aspect finance/sexe (non sentimental),  avec  Mars en bonne situation en Lion au noeud nord en V, l’accent est mis sur la libido mais pas directement sur la créativité, de plus Mars et Vénus sont en carré, avec une faveur pour Mars, premier maitre du Scorpion, donc de Vénus. Il y a ici quelque chose de karmique à accomplir au sujet d’un enfant.

La différence avec quelqu’un qui serait ascendant Bélier sans interception, est que cette personne n’a pas conscience de son automatisme Bélier qui agit bel et bien mais par intermittence. Par contre,  les autres s’aperçoivent de ses capacités à générer des appuis qui servent ses affaires.  Plus il y a de planètes dans l’interception, plus les interactions sont nombreuses, et plus la personne profite de cet échange ; avec une planète en face comme dans l’exemple, celle-ci sert de filtre : soit elle attire tout à elle, soit elle s’en sert pour en tirer profit en VII pour inter agir avec les autres, mais inconsciemment.

Le second cas (thème II) avec le même axe   vide de planètes dans l’ axe de maison V/XI, qui est l’expression de soi, en V, et de ses prolongements  positifs communautaires dans la vie social en XI ; il s’agit ici des maisons de l’ego et du non ego, mettant la Balance en V,  avec le Bélier en XI (expression du je). On  entre dans la maison de l’amour en V avec la Vierge, ce qui rend  plus mental que tendre, on saute le signe  Balance du couple, de l’affectif, et on en ressort avec le signe du Scorpion qui est avant tout la sexualité et l’argent (ici en plus avec Pluton en domicile, (planète dite de sortie selon Iréne Andrieu dans psychologie des interceptions) ce qui signifie que Pluton va surtout interagir en VI mais surtout pas en Balance..

Ici on  trouve une Vénus forte proche ascendant, trigone avec Jupiter mais n’ayant aucun rapport avec la maison V et la Balance, de plus carrée au noeud conjoint à Pluton en secteur V. Chiron non visible ici, est conjointe à Vénus, indiquant une difficulté , un challenge sentimental.

Mars en exil, par mais fort  en conjonction avec le Soleil, est trigone au noeud sud et à Saturne, mettant  l’ accent sur la force, sur la froideur, le manque. La créativité et les enfants sont du domaine de la V, il peut y avoir eu négligence au sujet des responsabilités envers ceux-ci.

Ici il n’y a aucune planète, excepté les planètes en transit qui vont avoir une grande importance. Saturne qui stationne à 28 ans durant plus de trois ans (la maison est plus grande qu’une maison normale, le Capricorne ici étant en VII/VIII) implique une rencontre importante avc une personne sérieuse, une réalisation structurée. Il y a également le passage de la Lune progressée, à un âge différent pour tous, la Lune progressée dans le cas présent mettant 44 mois, soit 3 ans et 8 mois à transiter cette maison. La lune progressée indique notre temps intérieur, par rapport au temps extérieur : ici la personne peut lutter contre une “inertie” habituelle.

Le troisième cas est celui-d’un axe Bélier-Balance  intercepté en VI/XII,  pourvu de deux planètes d’entrée avec Soleil et Mars en Vierge, et surtout avec la planète maitrisant la Balance, Vénus, dans l’interception , Saturne pouvant être qualifiée de planète de sortie en Scorpion arrivant dans la maison suivante en VII ! Notez que nous avons ici une personne ayant un ascendant Taureau avec une Vénus en domicile, mais carrée avec l’axe nodal , avec la lune noire,  opposée à son ascendant, conjointe à Saturne, or cette personne a cependant eu une belle carrière d’architecte : l’ascendant Taureau est trigone Mercure Prométhée en Vierge, trigone Jupiter en Capricorne, Jupiter est aussi trigone au Soleil-Mars à 21°, une maison VI ayant connue des hauts et des bas, avec quatre planètes.

La surcompensation  en Cancer s’est fait en secteur III (pas de fratrie, mais des études techniques ) et IV  en famille.

Sa conjonction Soleil-Mars en entrée de secteur VI  intéresse le fonctionnement du signe de la Vierge, Saturne concerne la maison VII en Scorpion., seule Vénus agit sur la Balance par ses aspects.

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.