Technique astro : l’aspect de conjonction

Lorsque vous voulez analyser un thème, dans un premier temps, regardez la répartition des planètes autour du thème en aspect de conjonction. On peut mettre un disque découpé dans du papier pour cacher les aspects et, on ne voit plus que les planètes sur le pourtour du zodiaque

En effet, on aurait tort de porter un jugement parce qu’on voit plus de rouge que de bleu, en disant ceci est un bon thème ou ceci est un mauvais thème. On part dans tous les sens.

Les aspects de conjonctions sont forts et sous estimés par les débutants. Les secteurs avec des amas de plus de trois planètes sont signifiants et jouent un rôle important. Il vaut mieux recopier le thème à la main que d’avoir un logiciel qui déporte les planètes sur la droite ou la gauche. Il y a des sites qui font les thèmes, et un logiciel gratuit qui est primadeva.fr fait par un bénévole dans les années 2000, téléchargeable sur internet.

Ensuite, il ne faut pas tout de suite filer vers un autre aspect que fait la conjonction avec une planète en opposition par exemple, il y a d’une part une conjonction de deux planètes qui sont éventuellement en opposition avec une autre planète, mais d’abord il y a une conjonction et quelquefois cet aspect est plus agissant que le second. Le second peut induire une modification, en plus ou en moins.

Les conjonctions entre les planètes rapides (jusqu’à Mars inclus) définissent les caractéristiques  de traits de caractère personnels. Lorsque les conjonctions sont dissociées, une planète dans un signe, une dans le précédent ou le suivant, c’est à prendre en compte, mais elle est aussi importante au niveau de l’effet dans la maison.. 

Jetez  un coup d’œil sur les planètes qui sont en conjonction avec une planète transpersonnelle : c’est l’assurance  que le contexte social contemporain jouera sur son jugement, qu’elle se sentira concernée, ceci la faisant accéder à un niveau plus haut de conscience. 

S’il y a plus de deux planètes qui se suivent, évaluez chacune des conjonctions formées, qui se lisent séparément,  l’une après l’autre.

Les  conjonctions avec les luminaires sont très fortes, ne les négliger pas: elles ont une forte incidence sur la psychologie, avec le Soleil, idéal de l’individu,  la Lune, sa sensibilité et ses besoins.

En ce qui concerne le Soleil ou la Lune, notez immédiatement qu’une planète qui est proche, quelque que soit le nombre  de degrés d’orbe,  peut faire une conjonction. J’entends les gens ratiociner, pinailler, se perdre en conjoncture, pour savoir si oui ou non ils ont la conjonction avec, par exemple,  l’ennemi  “numéro un” Saturne :  ils l’ont puisque dans la pratique, cela se vérifie :

Combien d’hommes célèbres  ( la célébrité est la reconnaissance du public) comme Johnny Hallyday, avec une conjonction Soleil Saturne – 7° d’orbe – ou Bill Clinton qui lui avait presque 25° entre le Soleil et Saturne n’ont jamais vécu avec leur père. Les faits vérifient des choses que la tradition refusait ! Il peut se présenter le contraire, celui du père trop rigide et  trop présent comme celui de Michel Polnaref  qui  fit de lui un premier prix de conservatoire de piano !

L’astrologie humaniste donne  12° d’orbe dans une conjonction entre deux planètes rapides (Mercure, Mars, Vénus) mais + de 15° avec un luminaire (Soleil et Lune). Quelquefois plus car dès que les planètes sont dans le même signe,  elles vibrent de la même façon, dans le même élément, elles peuvent aussi être dans la même maison. Si on fait abstraction du signe en faisant l’analogie maison -signe , on est dans la  même destination, donc une conjonction dissociée sera importante pour l’orientation de la personne, aussi il vaut mieux dire “et” plutôt  que “mais”, c’est à dire qu’au lieu de passer son temps à dissocier les éléments de jugements, il vaut mieux les associer, car c’est ce qui se passe dans la réalité. Il faut chercher ce qui corrobore la première information, et on trouve.  Les choses se cumulent sinon l’individu serait schizophrénique.

Dire par exemple à quelqu’un que sa planète Uranus n’est pas conjointe à Mars à cause de trois/quatre degrés d’orbe de trop, ne l’empêchera pas de vivre cela comme une conjonction, notamment lorsque la lune passant tous les mois va faire une conjonction avec la première planète se chargeant de son énergie et contactant ensuite la seconde planète “éloignée de la première” dans le même signe ou dans la même maison. On trouvera d’autres indices, comme une accentuation sur le Bélier ou sur le Verseau.

Cela n’empêche pas de dire que les aspects exacts sont les plus importants, , la planète la plus rapide est subjectivée, “influencée” par la planète la plus lente, elle agit selon la pression de la plus lente. Il faut voir le mouvement dans votre thème, ce n’est pas fixe, les planètes étaient dans une trajectoire cyclique au moment où vous êtes nés.

Le Soleil sera toujours le plus influent, même avec une lente,  même avec une conjonction dite “”combuste (à moins de 2° du Soleil), bien que sur ce sujet les avis soient encore partagés (en ayant une je dois reconnaitre que l’effet de neutralisation du soleil par une planète lente peut opérer quelque peu, mais je ne pense pas par une rapide commer Mercure, Mars ou Vénus). On dira  que Pluton est conjoint au Soleil, pas l’inverse, et que c’est le Soleil qui devrait influencer Pluton, ce qui implique que théoriquement, on dira qu’on aura un plutonien solaire car il faut conscientiser  que  le Soleil est une planète positive. En effet, l’astre le plus important de notre système solaire est le Soleil, comment pourrait-on le considérer comme négatif soumis à une autre planète, qui plus est excentrée (Philippe Granger astrologue et psychothérapeute).

Avec ces conjonctions entre les planètes transpersonnelles (de Jupiter à Pluton) le caractère de la personne est soumis à  des facteurs  sociaux, sa vie est liée à des événements qui affectent son vécu,  son comportement. Les effets de la conjonction doivent être décryptés à plusieurs niveaux : physique, psychologique, mental, spirituel , puis événementiel. Ces conjonctions  donnent indéniablement des traits de caractère personnels entrainant des réactions au niveau du vécu. On peut s’intéresser au monde social, on peut y travailler, on peut prendre la tête des mouvements, on peut être la base du mouvement, on peut être mêlé à des conflits de toutes sortes, plus ou moins graves. elles donnent aussi une conscience de la globalité, demandent une réponse holistique aux événements, ce qui signifie qu’elles poussent à trouver des solutions pour le plus grand nombre et pas seulement pour soi.

Bill Clinton fut un grand président des États-Unis ; le Soleil et Saturne font  une orbe  de 24° en Lion, dans son thème ;  il a été  précipité dans sa chute par les limites de Saturne, mais il a aussi manqué de père durant sa jeunesse.

On trouve entre le Soleil et  Saturne, la planète rapide Mercure à 7° avant le Soleil (21° d’orbe), puis Pluton à 11°, (13° d’orbe) ; à chaque moment du passage de la Lune  parcourant le champ séparant Saturne du Soleil, il y a un relai  entre les planètes .D’un autre point de vue, Saturne étant sa  plus haute planète en X , nous  avons de fameuses statistiques sur d’autres personnalités qui ont chuté après avoir connu la gloire.

Vénus conjoint Neptune, maîtresse de son ascendant Balance reliées par sextil à Saturne -conjoint – Mercure – conjoint Pluton a  aidé à son élection mais a  aussi participé à sa chute en étant cause de sa naïveté, tant il est clair que cette affaire Lewinsky eu pour but de le faire tomber. Mars ascendant conjointe Vénus conjointe Jupiter donne une idée de son activité, et il n’a pas dû être difficile à piéger.

 

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.