Le signe de la Vierge a-t-il besoin d’être réhabilitée ?

La Vierge est un signe concret,  qui est situé dans l’axe du zodiaque du “Service, du travail quotidien, et de la santé, elle arrive en second, dans les signes de terre : le premier est le Taureau – le troisième étant le signe du Capricorne : on apprend que le premier est le signe de l’argent sonnant et trébuchant , qu’il dépense, que le second fait les comptes, et que le troisième économise. La Vierge fait face aux Poissons, signe du “sacrifice du matériel” au profit du spirituel, de la  globalité, du tout. En fait, on voit  une complémentarité.

La Vierge est organisée,  elle peut régler des tas de problèmes, et se débrouiller dans toutes sortes de situations, presque rien ne la rebute, excepté la saleté et le désordre, et ceci peut entraîner chez elle un Trouble Obsessionnel Compulsif si elle s’astreint à une désinfection méthodique, un rangement continuel, un besoin de netteté qui devient extravagant : en ce moment,  les Vierges ont particulièrement à faire.  C’est  une collègue  précieuse,  elle abat énormément de travail, ce qui es très commode pour un patron exigeant. Ce signe est relativement solide, face à lui, seul un Capricorne peut rivaliser.

On retrouve souvent les Vierges dans des postes d’assistants, car ne voulant pas avoir à  supporter toutes les responsabilités, pour ne pas porter seul le poids des choix à faire, elles ne désirent pas la première place, bien qu’elles en soient capables.  Elles ont souvent la sensation de porter le monde sur elles,  et s’en plaignent amèrement, parce qu’elles sont si perfectionnistes qu’elles ne laissent rien faire aux autres. Une extrême fatigue peut s’insinuer progressivement et, aboutir à une lassitude qui sera surtout mentale. La peur de ne pas y arriver en est la cause principale : l’anxiété va se nicher dans les intestins et, quelques aspects difficiles affectant  Mercure   peuvent les rendre hypocondriaques (Mercure carré/conjoint Saturne,  ou Mars). On  trouve en VI, maison de la Vierge dans le zodiaque type, les indices  des petites  maladies chroniques, mais  l’hospitalisation, l’isolement, le confinement sont du ressort de la maison XII  des Poissons. Par delà les caricatures, il y a bien plus.

Comparez la représentation  graphique du zodiaque,  en haut à gauche, à celle postérieure mais presque identique à droite et, notez   le remplacement du personnage central  Annus (le temps – Chronos ou encore Saturne) par une imagerie chrétienne de Jésus, avec l’auréole autour de la tête et  le Soleil et la Lune relégués dans le cercle doré, mais toujours là.. On voit bien que l’astrologie et ses mythes antiques, qualifiés de païens, ont été remplacés   pour éduquer ce qu’on appellerait aujourd’hui “les masses populaires”.

Depuis quelques années, certains lui  prête Chiron comme maître. Cette nouvelle attribution vient probablement du fait que le signe et la planète ont en commun le symbole de la maladie,  mais Chiron est l’ enseignant des dieux, et le sacrifice de Chiron est du ressort des Poissons puisque Chiron a été jusqu’à  perdre son immortalité ,  il semble judicieux de le rapprocher du Christ qui était symbolisé par les Poissons dans la symbolique chrétienne :  un dieu fait homme pour mourir sur une croix  romaine. Ce sens du sacrifice est commun à la Vierge et aux Poissons parce qu’il y a polarité entre les deux signes d’un axe.

En outre, si l’on connaît la symbolique de Chiron  décrite par le découvreur Zane Stein, on a du mal a imaginer un outsider,  un innovateur, un fantaisiste,  presque un Uranien, un maverick comme disent les anglo-saxons, en domicile dans un signe si prévisible. Chiron  est bien placé  en Poissons, parce qu’il a ce côté : “je vous aurais prévenu, mais faites ce que bon vous semble”. Chiron n’est pas seulement mercurien, il serait sûrement plus du domaine de Jupiter s’il avait la possibilité de se défendre et, du côté d’ Uranus bien sur !

La Vierge et les Gémeaux sont des signes de Mercure et, pour Mercure, dieu ailé,  l’air sera toujours meilleur , c’est le dieu des commerçants, des commis voyageurs et par voie de conséquence… des menteurs. Le signe des  Gémeaux est dans l’apprentissage rapide et simplifié, tandis que  la Vierge procède à des vérifications approfondies avant de parler,  là où le Gémeaux a déjà tiré des conclusions souvent rapides et parcellaires. Du coup, la vierge a la réputation de pinailler. Sans doute, parce que ce sont deux adolescents masculins, le premier signe humain des Gémeaux, signe de polarité masculine est flatté  dans les descriptions. Pourtant, tout ceux qui ont vécu avec des Gémeaux s’accordent à dire qu’ils sont  “fous” mais on leur pardonne parce qu’ils sont éternellement jeunes. Cette réputation est également celle des Poissons, qui sont distraits, peu attachés à la dimension matérielle de la vie (mal perçu dans un monde basé sur le matérialisme), ce qui par polarité retentit très sûrement sur le signe de la Vierge en face…en fait les tendances latentes difficiles de la Vierge et vice-versa celles des Poissons se manifestent chez l’un ou l’autre :

et là , j‘en arrive à la dualité de “la Vierge folle et de la Vierge sage”. Mon avis est, qu’il y a  une sorte de misogynie à désigner à la vindicte populaire  depuis des décennies, ce  signe féminin humain qui se situe avant le Verseau. Rappelons ce que disent les astrologues humanistes : en commençant par le Bélier, tous les signes se suivent et chacun apporte quelque chose au précédent, qu’il n’a pas (lire Le rythme du Zodiaque de Rudhyar).

Une première raison dans l’esprit populaire revient sans doute aux premiers chrétiens, qui ont assimilé la Vierge, mère de Jésus, celle qu’on trouve sur les tympans des églises romanes ( image du tympan du narthex de de l’ Église du Vezelay, signes zodiacaux sur le demi-cercle supérieur au dessus des personnages)* à la Vierge de l’astrologie, qui comptabilisait les récoltes à l’Automne. 

La “mère parfaite”, réservée, sans tâche, la “vierge Marie”  ne pouvait avoir une attitude humaine, d’où cette invention de vierge folle pour les femmes “normalement humaines”,    afin de bien séparer  dans les esprits,  l’astrologie  très présente à cette époque, des Evangiles.

Il faut dire que la Vierge a plus d’un tour dans son sac : l’axe entier fait les musiciens,  les chanteurs, les metteurs en scène. Ceci pourrait contenir en germe l’idée de la Vierge folle, car on sait que les musiciens, les artistes en général n’étaient pas prisés par les intégristes de tout bord.

Comme je l’ai montré dans les articles sur les musiciens et les acteurs, quand Neptune est au rendez-vous avec Mercure, le signe de la Vierge est bien représenté.

Voici  l’exemple d’Angela Gheorghiu. Angela Gheorghiu est née le 7/9/65 à 2h, à  Bucarest, Roumanie, Soleil Vierge ascendant Lion,

Vénus est angulaire et en domicile en Balance, le signe du Taureau est vide, mais Vénus relie  la X et XI.

Mercure est en II  dans une maison liée par le Lion à la I, et dont le maître commun est le Soleil,  qui se situe lui en Vierge en III (maison Gémeaux) et qui est conjoint à Uranus.

On a l’axe Vierge-Poissons chargé des planètes  Soleil,Pluton, Uranus d’un côté et Saturne R opposé en face , aspect typique des années soixante. Jupiter est en Gémeaux, signe de Mercure !

La Lune est angulaire en secteur VII (notoriété et sensibilité) en signe d’air du Verseau, Uranus son maître est conjoint au Soleil. Uranus apparaît toujours pour la créativité. Mars du MC est conjointe à Neptune, l’inspiration. Un yod avec la Lune apex (au sommet), va vers le sextil Mercure/Jupiter qui donne beaucoup de valer à la voix qui se situe comme un trésor dans la maison II des talents, pour gagner sa vie.

*http://www.bourgogneromane.com/edifices/vezelay.htm

 

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.