L’axe nodal en Lion-Verseau

L’axe nodal Lion-Verseau est le second axe de la croix fixe dont l’axe Taureau- Scorpion,  est la verticale. Cet axe de signes est régit par le Soleil et par Uranus.

Le Soleil c’est le “principe créateur, la source de vie, le modèle idéal, la force de vie qui aspire au rayonnement, à la créativité, à la perfection, au bonheur. Dans le corps c’est le cœur, la vie , la survie de l’individu, la production de chaleur, la vue, il stimule la vigilance, la conscience que l’on peut diriger  par la connaissance objective l’identité, et la conscience de soi.” (Michéle Raulin dans L’heure du corps).

Par analogie, il s’agit de l’axe des maisons V/XI qui sont les plus agréables du zodiaque. Ici il s’agit d’amour et d’amitié, de don de soi, mais aussi de passion dévastatrice, de désillusion, de méprise, de tromperie, d’infidélité ,  si aspects difficiles entre le régent karmique sud  et d’autres planètes. La maison V est régit par le Soleil et, par conséquent,  le Soleil est régent karmique du  noeud  en Lion. La maison XI comme le Verseau, est régit analogiquement par Uranus, et par conséquent Uranus est le régent karmique du noeud en Verseau.

Le noeud sud en V dans n’importe quel signe, apporte des épreuves de type maison V (amour, enfants, je, jeu)  parce que le noeud sud est teinté de souvenirs d’événements plus ou moins agréables qui  reviennent à la surface. Certaines planètes  comme Neptune ou Pluton en aspect aux régents karmiques de ce noeud  seront liées à des événements qui sont hors de portée de la personne, indépendant de sa volonté.  Les planètes rapides, elles en aspect au régent karmique  symbolisent souvent des partenaires des constellations familiales dont on doit s’occuper, des responsabilités à endosser, des personnes qui entrent et sortent de notre vie, pour nous aider ou pas, parce qu’elles viennent de dettes passées, qu’il faut régler.(Vénus, fille / sœur, Mars fils / amant, Soleil et Saturne père / mari, lune : mère, Jupiter : protecteur/oncle/héros familial) 

Si l’axe nodal Lion/Verseau se situe dans un autre axe de maisons, dans votre thème, il en sera de même, mais les crises porteront  sur la symbolique de l’axe, en plus de la symbolique des signes : identification en I/VII (voir exemple), argent/dons, donations en II/VIII, communication en III/IX, famille et carrière en IV/X, santé et travail en VI/XII.

Si l’axe nodal Lion -Verseau  est en V/XI,  on sera au cœur du problème  qui est symbolisée par l’opposition de “l’ego” en Lion versus le “non ego” en Verseau : les questions d’enfants, seront  les enjeux de la maison V/Lion et du régent karmique solaire : ils peuvent être soit accueillis soit refusés, négligés, subits au mieux, ou adorés et protégés selon l’influence d’Uranus, qui est le maitre du Verseau.

Si le régent karmique du noeud nord en Lion, le Soleil , est en Verseau cad au sud avec le noeud sud,  il sera souvent question de grossesses difficiles ou du refus d’enfanter, allant jusqu’aux fausses couches, etc. Si c’est un monsieur, il ne voudra pas forcément avoir des enfants : il se peut qu’il sauve la planète mais ne s’occupera pas des siens car il s’implique dans le transpersonnel. On peut dire la même chose si le noeud nord est en Verseau et que le noeud sud est en lion, avec le régent karmique  du noeud nord Uranus placé  au noeud sud, on a pratiquement la même chose. On dit qu’il y a continuité entre les deux vies. Il faut surtout voir la force des deux planètes pour savoir qui surmonte.

Un soleil lion fera tout pour avoir des enfants. Le roi de la jungle, on le sait,  n’est pas un grand procréateur et la lionne n’est pas très fertile.  On a un ou deux enfants et dans ce cas  la position les aspects que reçoit le régent karmique nord Soleil devront être très positifs, dans le cas contraire, on a  souvent  une conjonction Soleil-Saturne, et une Lune plutonisée, par exemple, un Uranus en Scorpion.Si dans le cas de l’exemple le noeud nord en Lion est conjoint au soleil, la personne réalisera ses voeux de Lion., le régent karmique nord étant en trigone avec le noeud nord.

Quelle différence  entre les deux positions karmiques : si le Lion est au noeud nord, en XI, c’est devoir se mettre en avant dans le secteur du don de soi , et cesser de vivre sur les amis et le relationnel. C’est quelqu’un qui va longtemps rester proche de ses copains, avant de comprendre qu’il doit se désolidariser et vivre pour être le chef, donc plus seul. Si le Lion est au noeud nord mais dans la V, c’est encore plus moi, moi, moi et il lâche ses amis, mais cela se fait progressivement au cours de la vie, parce qu’il a des déceptions, il a trop compté sur eux, il a trop été aidé.

Voici ce que dit Iréne Andrieu : “Dans le cas de grands aspects aux nœuds lunaires, le sens que l’événement doit prendre en nous est indiqué dans notre thème : nous sommes sollicités à le comprendre. N’ayant pas les commandes de la situation on ne peut rien faire, particulièrement quand le nœud nord et les planètes rétrogrades sont impliqués.

Parce que les rétrogradations font la jonction entre le futur et le passé, elles nous portent à vivre des conséquences dont nous avons oublié la cause.

Les Nœuds lunaires  sont par essence rétrogrades (allant dans le sens inverse des signes du zodiaque) et, les rétrogradations (les planètes qui vont normalement dans le sens direct du zodiaque  reculent) et, nous obligent à réviser nos sources et à les transformer.

Ainsi les planètes directes, nous conduisent vers le futur et, les nœuds vers le passé. Ils chargent nos réactions de tous les freins, que nous nous sommes donnés un jour, l’interdiction ou non de jouir d’une situation.

C’est dans l’inconscient que vont plonger les nœuds lunaires pour nous obliger à vivre le karma. Les nœuds lunaires provoquent des mutations psychiques, des décisions mûries de longues dates, inconscientes, qui tout à coup émergent.

Ceci arrive lorsque le nœud nord transite une planète rétrograde, qui agit à rebours de l’action solaire  en s’intériorisant, et la personne a (devrait avoir) la conscience exacte de ce qu’elle doit faire , la personne lève une hypothèque karmique, cela parfois au prix d’un grand renoncement, dont la personne ne se serait pas crue capable.”

 

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.