La nouvelle ministre des verts : Barbara Pompili

Barbara Pompili, née le 13 juin 1975 à Bois-Bernard (Pas-de-Calais), ” est une femme politique française, ministre de la Transition écologique et solidaire dans le gouvernement Jean Castex depuis le 6 juillet 2020.”

“Adhérente des Verts à partir de 2000 puis d’Europe Écologie Les Verts (EÉLV), elle travaille à l’Assemblée nationale à partir de 2002.”

“Elle est secrétaire d’État chargée de la Biodiversité de février 2016 à mai 2017 ; à cette fonction, elle fait adopter la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages. Réélue députée en 2017,  elle intègre le groupe LREM et préside dès lors la commission du Développement durable et de l’Aménagement du territoire.”

“Elle est membre de la commission des Affaires culturelles et de l’Éducation, de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes et du groupe d’études sur l’intégration des personnes handicapées, dont elle est assure la présidence. Elle siège également au sein du groupe d’amitié « France-Madagascar », ainsi qu’au sein de deux organismes extra-parlementaires, la commission nationale pour l’autonomie des jeunes et la commission supérieure des sites, perspectives et paysages.” wikipedia

On note chez elle, comme chez les 4 maires des villes vertes (voir article précédent), un certain nombre d’aspects  en commun comme un fort Mars : ici un magnifique Mars conjoint Jupiter en Bélier, un Mars large, généreux, en expansion, mais carré à Saturne opposé à  Pluton : donnant une  envie de renverser les conventions d’un vieux monde et la volonté de changer les choses en passant par la voie légale.  Mère d’une fille de 17 ans, elle a commenté sa nomination en disant : “Au travail !”.

Son Soleil et son Mercure rétrograde (elle est née à la conjonction inférieure, elle est donc maintenant à son âge Prométhée direct, innovant), sont conjoints en Gémeaux , signe de l’adaptation technique, pratique, de la communication.

Ses planètes féminines Lune et Vénus sont en conjonction en Lion, signe de feu,  trigone à Neptune, ce qui fait d’elle une personne avec un grand charme, en plus de sa beauté,  trigone à Mars-Jupiter ce qui ajoute le peps : “une main de fer dans un gant de velours”.

Le Soleil est opposé à Neptune rétrograde, indiquant l’idéalisme, l’idéologie,  sextil à Pluton rétrograde.

Souhaitons lui de réussir  dans les détails (tri, recyclage des déchets, frein aux gaspillages, remplacement du plastique) comme dans les grands enjeux  (ouverture vers des énergies moins planetivore, en passant par la protection des moutons et des ours). 

La tache est colossale, c’est un monde à repenser , chaque pas en avant est une victoire, pas qui est repris le jour d’après, bien souvent malheureusement : masques qui jonchent le sol.

Après tout, si Monsieur Hulot a fait son temps, il est possible qu’une “jeune femme” soit assez pugnace pour faire face !

Souhaitons lui bonne chance !

 

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.