Comment utiliser les progressions et transits : Emmanuel Macron

Tout ce qui dans l’astrologie , est au départ symbolique, finit par plus ou moins déboucher sur du concret, mais,

il faut connaître le thème natal, la situation psychologique, familiale, le mode de vie, le milieu socio-culturel. Contrairement à la voyance, plus un astrologue en saura sur vous, plus il pourra vous aider, n’attendez pas qu’il devine tout : il perd son temps et vous le vôtre, l’astrologue doit éviter de faire de la projection : le temps de la boule de cristal est terminé.

 L’exactitude mathématique est possible, mais celle des moments exacts les plus favorables ou défavorables  est impossible, la précision  mathématique n’est pas la vraie vie, soyez-en sur, il nous reste encore un peu de libre arbitre ou de fantaisie, de courage, d’originalité pour imaginer des solutions face aux événements. Dans les moments difficiles,  c’est le moment d’inventer son parcours ! La marge  est importante, car vous avez aussi votre capacité à dépasser vos émotions et vos pulsions, ce qui vous empêche de foncer dans le mur… sinon cela ça s’appelle le déterminisme.

A-t-on vraiment intérêt à faire ces prévisions à long terme ? Tout dépend de notre caractère : le méfiant a besoin de confiance, le pulsionnel à besoin d’être retenu. C’est nous, qui polluons notre vie sans savoir nous contenter du moment présent, de l’endroit présent.

Il n’est pas non plus recommandé de se mettre des dates butoirs dans la tête qui pouvant nous pousser à agir précipitamment ou au contraire  empêchant notre  spontanéité, qui quelque fois suit une intuition qui est bonne : comment le savoir ?  on le sait, c’est tout, puis ensuite  on voit qu’il y avait des aspects.

Il  est peut être contre-productif, de planifier sa vie en fonction des transits, comme il est contre productif de compter sur une tierce personne pour prendre la responsabilité de nos actes. Il est quelquefois plus avantageux de voir un psychothérapeute, c’est la raison pour laquelle l’astrologie moderne se tourne plus volontiers vers cette discipline, qui permet avant tout de se connaître.

En matière de prévisions, nous trouvons  plusieurs méthodes : les Transits et la Révolution solaire sont les plus connues, mais j’utilise plus volontiers les transits et les progressions secondaires pour indiquer un potentiel.

Tout d’abord ,  il faut tenir compte de  la durée des cycles, car on n’aborde pas le thème d’un jeune comme le thème d’un adulte dans la force de l’âge. En effet, lorsqu’on  aborde la quarantaine, il est des aspects qui sont spécifiques, et c’est peut-être parmi les pires que nous ayons à vivre car nous pensions en avoir fini des dures réalités de la tendre jeunesse mais à chaque âge, ses plaisirs et ses responsabilités. Actuellement, on a décalé pas mal de choses mais cela n’empêche pas les planètes d’avoir toujours le même rythme, et que nous y soyons soumis(es) et ce sont les femmes qui le savent le plus, vous comprenez aisément pourquoi (les hommes musulmans -parait-il- remercient le ciel de ne pas être nés femmes).

Je vous dis comment je procède, en prenant le président Macron comme exemple.

Dans le système  des progressions secondaires, chaque jour de votre vie, dès le lendemain de votre naissance, représente un an de votre vie : vous voyez sur un calendrier de votre année de naissance, dans les deux ou trois mois le planning de votre vie se dérouler ! (je sais c’est  très frustrant pour le libre arbitre). Ainsi lorsque vous aviez trente et un jour, sans le savoir vous avez vécu votre trentième anniversaire. Les positions des planètes  bougent tous les jours, vous pouvez le lire sur les éphémérides.

Si vous voulez étudier les progressions à votre 30e anniversaire, vous regarderez donc les éphémérides, 31 jours après le jour de votre naissance, sans compter la ligne de votre naissance, car  la première ligne indique de 0 à 1 an, puisqu’un jour égal un an , seul le Soleil fait 1° par an !

Une fois obtenu ce nouveau thème avec de nouvelles maisons, il faut étudier les aspects entre le thème progressé et le thème natal. Si vous êtes en premier croissant 30° entre votre Lune et le Soleil, à 30 ans environ, vous serez à 60° avec votre Soleil natal et cela formera un sextil bien sympathique qui permettra de belles réussites, notamment familiales. C’est généralement le moment de la naissance d’un enfant, car les femmes voient leur fertilité qui diminue déjà.

En ce qui concerne les maisons , l’ascendant  est recalculé d’après l’heure natale en rajoutant le temps sidéral journalier (heure du soleil) et  les maisons se trouvent dans la table des maisons (mais mieux vaut utiliser un logiciel).* Ensuite , il sera  important de surveiller le MC qui est le point qui indique le plus de changements parce qu’il va plus vite que les autres maisons.

L’avance des planètes par progressions va surtout concerner les planètes rapides puisqu’on travaillera sur une unité jour/an, les planètes lentes ne bougeant quasiment pas, tandis que  Mercure, Vénus ne sont jamais  loin du Soleil, et que seule Mars s’éloigne  du Soleil. En 28 jours de calendrier, Pluton parcourra moins d’un degré ;

La Lune progressée aura effectué un tour complet de zodiaque qui fera 28 ans. Lors des épisodes importants (NL, PL) , il se passe quelque chose dans votre vie. (On rapproche des mouvements de Saturne qui met 28/29 ans à faire le tour du zodiaque, ce qui fait que cela augmente l’importance des multiples de 7). La Lune indique nettement où vous en êtes au niveau de l’orientation là où elle passe, et de plus, chaque fois que la Lune change de signe, cela influence votre attitude en fonction du signe. Plus généralement, on le sait, la Lune indique nos besoins, nos ressentis, nos habitudes de base , et en temps elle symbolise  également la petite aiguille des secondes de l’horloge de nos vies , tandis que  les planètes lentes  indiquent les variations horaires, et les planètes rapides les variations en minutes.

Les planètes lentes directes vont parfois devenir rétrogrades ou les rétrogrades,  directes (de même que les rapides, excepté les luminaires), ce qui déclenchera des réactions psychologiques , ou productrices d’événements,  amenant des perspectives différentes, sur la manière d’entrevoir les choses. Les lentes sont dites générationnelles, mais associés aux aspects avec les autres planètes, elles determinent un type de comportement, de psychologie plus “affirmé”, déjà teinté de karmique. Exemple :  Un aspect Lune-Mars, est moins fort qu’un aspect Lune -Pluton.

Les planètes  peuvent également changer de maisons , soit directement,  soit en rétrogradant et, le fait qu’elles soient dans des demeures différentes changera également le lieu des événements ou les intérêts de la personne, notamment quand au départ la planète est proche d’une porte d’entrée de maisons (celles qui sont au centre ont peu de chance de changer de maisons, excepté la Lune). le Soleil reste en général, dans la même maison : E. Macron a toujours le Soleil en secteur XI, mais en Verseau.

Le thème progressé change d’ascendant , donc change de maitre d’ascendant, situé dans une autre maison, donc l’attitude, les buts peuvent évoluer, etc. Maintenant, Macron est Ascendant Bélier dont le maitre est Mars retrograde qui entre actuellement en secteur V.

Certains changent d’ascendants de nombreuses fois dans leur vie, la conséquence de cela est que ceux qui expérimentent moins de signes sont plus stables, tandis que les autres ont plus de mobilité. Si on vient au monde avec un ascendant dans les derniers degrés d’un signe,  on file vite dans l’ascendant suivant quelques années après la naissance comme dans le thème de Macron qui  est né avec un ascendant dans le Capricorne à 28° et devint  AS  Verseau au durant trente ans, puis Poissons, puis Bélier actuellement.

L’ascendant avance toujours dans le sens des signes, du coup les planètes étant plus lentes  que l’avance des maisons, donnent l’impression de reculer ,  et au bout d’un moment elles sont dans la maison précédente : par exemple, passant  de XII en XI, si elles sont au début de la XII, ce qui entraine un allégement , comme celles qui sont sur l’ascendant  qui passent en XII, mais ce n’est pas systématique.

Sur le plan du sens à donner,  à une planète qui reste dans la même maison, il se peut que la personne doive s’intéresser plus longuement à ce qui se passe dans une celle-ci plutôt que dans la suivante, et ce malgré l’avance du temps, ce qui est souvent aussi accompagné par une rétrogradation qui doit la faire revenir sur ses pas. Aussi, je vous recommande de connaitre le mouvement des astres, ce qu’est un cycle de planètes, notamment la question des rétrogradations, et en particulier celles de Mercure, de Vénus.

Chez E. Macron, la planète Mars se trouve sur la cuspide de la maison V de son thème progressé (27°), qu’il s’agisse de ses amours, ou de sa manière de s’exprimer,  du jeu et de la spéculation. Comme Mars est rétrograde il est possible qu’on lui demande de changer d’attitude : de se montrer à la hauteur de la situation, or s’il consulte,  il semble qu’il soit plus dans l’attentisme que dans l’action. On assiste tous les jours à des avancées et des reculades, son attitude est timorée. Or Mars en V est le maitre de son nouvel ascendant ! Dans l’avenir, la cuspide de la V va avancer peu à peu vers le Lion en Cancer, mais Mars reculera car il sera toujours rétrograde ; de là à penser qu’il doive faire une prise de conscience, il n’y a qu’un pas, à moins qu’il ne s’obstine ! Or les planètes retro sont des facteurs karmiques.

Mars est toujours en trigone au noeud sud , ce qui montre qu’ils avancent à la même vitesse, on pourrait en conclure qu’il est en plein dans son karma venant d’une attitude antérieure qu’il doit quitter. Un trigone peut être une facilité dont on ne peut se détacher, alors qu’il le faudrait. Dans le théme natal Mars retro est trigone Neptune, action idéologique, mais teintée de trop d’illusions, et ici Mars retro est surtout opposé à Mercure en fin de X et à sa part de chance. Il est bien en rapport avec un discours souvent inapproprié, fait d’injonctions paradoxales où personne ne comprend plus rien.

Saturne le maitre de son ascendant natal Capricorne, n’est plus en secteur VII du couple mais se retrouve sur l’entrée de la maison VI, celle de la maladie, et du travail obligatoire, de la santé. C’est son premier ministre qui porte une barbe de plus en plus blanche.

Vénus et le Soleil, toujours en conjonction, et toujours en XI, mais en Verseau, se sont mises en trigone avec Pluton immobile en Balance passé en VI, venant de la VII,  et le noeud nord ce qui est d’un grand secours dans la capacité à trouver des solutions financières inovantes pour sortir de la crise.

Sur le thème progressé d‘E. Macron , qui a un Soleil Verseau et un ascendant Bélier, la lune progressée se situe en conjonction à Uranus lors de l’anniversaire de ses 42 ans. Depuis elle a avancé d’un degré par mois soit de 5° (22° Scorpion). Elle est en sextil avec son Mercure et sa part de chance Elle n’est plus en carré avec la conjonction Soleil-Vénus : le Covid 19, l’a sorti des manifestations, et ceux qu’ils méconnaissaient lui donnent une leçon de démocratie solidaire.

Dans moins de trente mois au moment des prochaines élections, quand la Lune progressée aura avancée, elle viendra de passer sur son Neptune,  et sera en sextil avec le Soleil conjoint à Vénus, et sera en opposition avec Jupiter et la lune noire ,  son ascendant sera en Taureau par progression avec Chiron  progressé sur l’ascendant : pourra -t-il apparaitre comme un sauveur si tout ça est derrière nous ?

Les signes interceptés changent, par conséquent les petites maisons liées par le même signe  aussi, ce qui fera évoluer les choses. Lorsque les portes d’entrée des maisons changent de signes, vous vivez les situations selon les influences des nouveaux maîtres des signes sur les nouvelles cuspides.

Chez E. Macron, on peut voir que l’interception de l’axe Verseau-Lion dans l’axe de maisons I/VII est maintenant l’axe des signes Poissons-Vierge  dans l’axe VI/XII , ce qui correspond aux gros soucis auxquels il doit faire face sur le plan de l’hôpital et de la santé (et peut-être dans sa vie privée). Il découvre le vrai sens du mot service : les soignants, les humbles lui donnent une leçon, faisant rejaillir la gloire sur lui  qui à l’étranger incarne la France, mais qui ne voulait pas céder devant les revendications financières,  il y a seulement trois mois ! Uranus en VII sera en sesqui-carré  à Jupiter/lune noire : les autres voudront du changement ? Même Churchill a perdu les élections après la guerre !

Au sujet des transits, ils sont les mêmes pour tous le monde  au même moment , et sont rapportés  au natal, de manière à voir ce qui s’additionne, en maisons et  en aspects.Le cycle des planètes les plus lentes est capital. L’univers qui nous contient, et qui est contenu en nous a une organisation qui lui est propre, c’est  la couleur de fond du tableau sur lequel nous évoluons Ces cycles longs se juxtaposant à nos aspects personnels nous r-enseignant sur notre destinée : retour de Saturne à la même place à 29 ans, ou sur l’ascendant moment de notre première identification , responsabilité, Uranus qui change de signe tous les sept ans, les carrés des très lentes Neptune, Pluton, et même Chiron dont le cycle excentré, croise  les autres planètes de manière irrégulière en revenant à sa place natale tous les 50 ans.

Les aspects rapides , d’une importance relative pour notre quotidien,  sont les instants T dont la Lune est le gong, bons pour certains, durs pour les autres,  on peut vouloir les éviter  et l’opportunisme peut nous donner un coup de pouce.

Sur l‘ascendant natal de Macron, Jupiter et Saturne de transit  soufflent le chaud et le froid, comme pour toutes les personnes ayant un  ascendant Capricorne. On sait que Jupiter filera en Verseau en fin d’année, et Saturne de même qui sera encore en aspect de carré avec Uranus en Taureau, qui se situe dans sa maison I dans le thème progressé, donc  en Carré avec Mercure fin Capricorne dans la X progressée, superposant sa XII natale : malaise et  crise personnelle, liée à la situation et à la communication avec son entourage.

A 42 ans, comme pour tout le monde de cet age, vous voyez sur le thème de Macron qu’Uranus en Taureau va s’opposer à son Uranus natal de plus en plus , tandis que Saturne est en quinconce à son Saturne natal,  car il fera l’opposition vers 45 ans.

Il  a passé le carré de la planète Pluton à elle-même pour son élection de Mai 2017, ce qui indique bien qu’on peut tout attendre d’un carré ! Il s’agit bien de transformation, son destin est lié à un destin plus grand que lui. Avec l’entrée de Neptune en Poissons, les astrologues avaient prévu une crise  idéologique, religieuse,  des virus, parce que Neptune symbolise les deux, et on a vécu tout ceci depuis le début des années 2000. On a aussi un immense effort de solidarité et de créativité parce que Neptune c’est l’intuition, le talent et l’amour de l’autre.

*téléchargez gratuitement le logiciel Astrocycle sur Primadeva.fr.

 

.

 

Partager avec:

Écrit par 

Un commentaire sur “Comment utiliser les progressions et transits : Emmanuel Macron”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.