La part de fortune/d’évolution – 1

Il s’agit d’une part d’évolution pour réaliser pleinement notre vie, non pas d’une aubaine en astrologie pour prédire la bonne aventure. Le mot fortune renvoie à harmonie. le glyphe est constitué par  le cercle de la totalité, et la croix d’incarnation.

Tout d’abord que représente la part de fortune, mathématiquement ?

C’est le rapport entre l’Ascendant, le Soleil et la Lune. La formule consiste en une addition et une soustraction des longitudes des trois données  calculée manuellement de la manière suivante :

Naissances diurnes (entre le lever et le coucher du soleil) Fortune =Ascendant + Lune – Soleil
Naissances nocturnes : Fortune =Ascendant + Soleil – Lune.

Beaucoup de logiciels ne calculent que la part diurne pour tous le monde, il faut donc vérifier. Lorsque vous venez au monde au moment de la nouvelle lune, la part de fortune se situe prés de l’ascendant en I ou XII, il s’agit de se recentrer sur soi, en passant par la transformation du tempérament vécu d’une façon solaire,

à la pleine lune,  elle se situe près du descendant en VI ou VII et il s’agit de savoir vivre avec les autres,

et  lorsque vous naissez au moment des quartiers de lune croissant ou décroissant quand le Soleil et la Lune sont en carrés, elle est soit en IV soit en X, c’est la relation familiale, la puissance potentielle dans les racines et dans la société, sur laquelle se porte alors l’accentuation positive.

Voici ce qu’en dit l’astrologue Martin Schulman : “la part de fortune représente cet endroit dans le thème où le Soleil, l’ascendant et la Lune sont au mieux dans leur relation les uns par rapport aux autres, et s’expriment facilement dans l’intérêt de l’individu. Elle accorde l’individu à l’environnement dans lequel, il lui est le plus naturel de réussir, et définit pour chacun où s’appliquera sa conception propre et unique du succès comme un ego idéal.

Si les trois facteurs sont utilisés selon un mode de fonctionnement correct, l’individu retirera des bénéfices de la part de fortune, mais sinon elle sera plutôt liée à l’infortune.

A travers le signe solaire, on doit savoir qui ont est, accepter discipliner notre nature intérieure, en étant strict avec nous même, en étant authentique, nous devons reconnaitre nos forces et nos faiblesses, et nous devons rayonner pour qu’il y ait croissance : ceux qui nous testent sont dans notre environnement.En faisant l’expérience des fluctuations intérieures, il nous faut réaliser et maintenir un reflet de soi clair et véridique. 

Élever sa conscience à travers la position de la Lune est une tâche difficile, contrôler ses émotions vis-à-vis des facteurs extérieurs à soi-même est un peu comme d’utiliser un parapluie, mais la véritable harmonie émotionnelle vient de ce que l’on reconnait qu’on ne peut  pas changer le temps, mais que l’on peut tout  à fait modifier la manière de s’y adapter.

Le signe solaire représente les facteurs qui sont l’essence de l’individu – un don qui le rend unique mais à travers le signe lunaire, on apprend à s’adapter au monde : la Lune est le lieu de stockage des habitudes acquises pour survivre, l’homme se mesure au monde dans lequel il vit et, essaie de maintenir un équilibre entre ses besoins et ceux de la société.

A travers le signe lunaire, on considère les besoins et les opinions des autres, et par une réponse appropriée on les satisfait autant que soi-même… La loi trinaire demande un troisième facteur, ce n’est que lorsqu’on le prend en considération que l’harmonie est parfaite : l’ascendant comme le sommet d’un triangle – l’une des structures les plus puissantes en astrologie – est le troisième facteur : toutes les énergies sont expérimentées et exprimées à travers l’ascendant.

Ici on développe la personnalité qui permet d’équilibrer les besoins et les sentiments, mais les difficultés rencontrées dans le monde extérieur obligent la plupart des gens à utiliser l’ascendant pour harmoniser les énergies de la Lune (inconscientes la plupart du temps) au détriment de celles du Soleil.

La personnalité développée à l’ascendant est utilisée comme une façade, servant d’intermédiaire pour tempérer les sentiments d’un individu et, tout ce qu’il croit que les autres devraient penser de lui.

Quand la base du triangle spirituel est formée par une accentuation de la Lune et l’ascendant dans le thème, cela se fait au détriment du sommet le Soleil, car l’individu devrait devenir plus conscient de la puissance de son signe solaire.

Les deux, ascendant et Soleil doivent travailler ensemble, ainsi la personnalité n’agira pas à ses propres dépends. L’ascendant n’est plus alors une façade pour la Lune et c’est elle qui doit coopérer.

Si un individu a utilisé sa Lune comme un lieu de souvenirs négatifs, il faut s’attendre à ce que la Part de Fortune ne s’exprime pas de manière positive. Même dans les cas les plus mauvais, la Lune représente la croissance, le changement et le développement de nouvelles habitudes, et l’initiation à de nouvelles attitudes émotionnelles qui finalement aident à élever le karma. Mais la lune crée aussi chez les gens, leurs plus grosses difficultés.

Comment  fonctionne la Part de fortune ; tout est là mais il faut se baisser pour le prendre, matériellement ou spirituellement : les valeurs sont d’abord celles de nos parents, puis elles changent mais elles ne quittent jamais le mode référentiel des positions solaire et lunaire du thème.

Les études du signe solaire mettent l’accent sur l’effet des signes opposés, il semble communément accepté que lorsqu’un individu éprouve des difficultés à vivre son signe solaire, sa tendance est forte à exprimer négativement les qualités du signe qui lui est opposé.

Lorsqu’il s’agit de la part de fortune, le point opposé  appelé part de conscience impersonnelle, ne doit pas s’exprimer négativement, si cela se produisait la part de fortune ne pourrait pas être en harmonie avec la carte individuelle, l’harmonie étant en fait, une expression de l’absence de forces opposées, un sentiment de neutralité.

Le concept de joie peut être considéré comme un point instable dans un spectre de forces positives et négatives or le niveau d’évolution qui diffère d’un individu à un autre, doit être soumis à un travail sur soi-même.

Si chaque individu recherche la joie en utilisant le Soleil, la Lune et l’ascendant de la manière la plus positive, en essayant de ne pas blesser les gens et les situations représentées par le signe et la maison opposée à la part de fortune, le monde évolue dans un sens positif, sinon on vit dans le chaos.

Pour faire vivre, manifester notre part de fortune, il faut  viser un équilibre entre nos valeurs solaires idéales, les besoins lunaires et l’expression de la personnalité qui se fait par l’ascendant sans se laisser déborder par les émotions lunaires. Exemple de l’Abbé Pierre : sa part de fortune est en Cancer, conjointe à Neptune, en secteur IX, son Ascendant en Balance , sa lune en Taureau, sa part de conscience impersonnelle se situe en capricorne.

Voir thème de l’Abbé dans le blog

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.