Didier Raoult : ne tirez pas sur nos soignants !

On apprend par la télévision que les infirmières au lieu d’être applaudies seraient persona non grata dans la belle ville d’Antibes, où l’on met des petits mots sur leur pare-brise pour qu’elles se garent plus loin,  et même pire qu’elles aillent habiter ailleurs,  comme si elles portaient une étoile jaune ! On se demande encore comment cette plaie de la médiocrité peut sévir dans des lieux où les gens sont privilégiés, qu’on vous fasse filer parce que vous tenez un chien en laisse,  témoigne de la même peur irrationnelle de voir souillé son petit coin de paradis,  bien loin de l’attitude serviable  des jeunes niçois  qui apportent les courses aux personnes âgées.

Au milieu de tout cela, des voix s’élèvent, comme celle du professeur Didier Raoult  infectiologue et professeur de microbiologie, spécialiste des maladies infectieuses tropicales émergentes,  qui exerce une charge de professeur à l’Unité Méditerranéenne de la Timone à Marseille. Le professeur Didier Raoult mobilise plus que l’attention ces derniers jours !

C’est une personnalité atypique parce qu’il donne un coup de pied dans la fourmilière bien organisée de la médecine officielle et, qu’il veut imposer sa vision éclairée des choses.

On n’a pas son heure de naissance, on ne peut donc pas s’occuper de ses  maisons. Mais il me plait de penser qu’il a Uranus en secteur I et un Soleil au MC..

Il a  une dominante neptunienne avec une Lune conjointe à Neptune, mais également à Saturne dans le signe de la Balance, et un Soleil en Poissons actuellement transité par Neptune.

On analyse Uranus parce que c’est typiquement le comportement d’un uranien : original, innovant, ne se souciant pas de la voie habituelle, pionnier, qui refuse la dictature d’une certaine méthodologie.

Uranus est en Cancer , en aspect de trigone avec Mars,  trigone avec le signe des Poissons dans lequel se trouve le Soleil (9°/22°), qui est le signe des soignants , maison XII /Hôpital.  Vénus maitresse de la Balance, se situe en Verseau, conjointe au nœud nord, celui de la destinée,   Vénus au nœud nord est une planète  dominante actuellement en transit en Taureau, qui joue un rôle positif important, Vénus, c’est la forme qui se matérialise dans la chair, le vivant.

Cela  indique son mode d’ action.

Mais il a Pluton, et la Lune noire au nœud sud , ce qui indique  qu’il a peut-être connu des drames dans sa vie privée et professionnelle, Vénus étant aussi en opposition à Pluton et à la Lune noire. C’est une personne passionnée et entière : ça passe ou ça casse.

Sa planète Mars en Scorpion (très caractéristique pour un médecin qui pourrait exercer la chirurgie), est également en carré croissant à Pluton, ce qui donne un caractère agressif,  pas franchement facile. Cela dépend du reste du thème, or Mars est maitre de Mercure et Jupiter en Bélier, et Pluton en Lion est maitre de Mars en Scorpion. Il y a  beaucoup de violence , de force,  qui pour un médecin peut passer par la sublimation dans son travail : sauver des vies, se confronter au pire. Cela indique son parler vrai, son attitude directe, et les oppositions qu’il suscite.

La Lune et Saturne sont carrées avec Uranus, qui est d’ailleurs rétrograde (13°/9°). Ces planètes des “constellations familiales” indiquent des difficultés avec les parents et les femmes : il quitte l’école,  entre dans la marine, puis revient pour faire ses études de médecine.

Il possède un yod (triangle aigu) entre Neptune sextil Pluton relié au Soleil par deux quinconces (degrés 19°/21°/22°), indiquant des moments de karma quand se forment des transits dessus !

Neptune rétrograde maitre du Soleil est en sextil avec Pluton  rétrograde à 19°, cet aspect générationnel indique une transformation au niveau idéologique,  apportée par cette génération de l’après guerre.

  Il est difficile dans cette société de ne pas suivre le pas de ses pairs, quitte à laisser les choses tourner mal, les bras croisés : on ressort son affirmation de décembre , que le covid 19 était une petite gripette ! On assiste à une querelle d’experts et de commentateurs qui ne sont pas qualifiés  , un public qui reprenait espoir et qui assiste à  une cabale montée contre lui par  jaloux et  ignorants interposés.

C‘est une guerre qui demande une médecine de guerre et on ne fait pas de discours  dans ces cas là, on agit en prenant des risques calculés.

Partager avec:

Écrit par 

Un commentaire sur “Didier Raoult : ne tirez pas sur nos soignants !”

  1. BRAVO EMMA !!! JE PENSE COMME VOUS !!! Qu’on laisse le Dr.Raoult faire son travail :C’est une guerre qui demande une médecine de guerre et on ne fait pas de discours dans ces cas là, on agit en prenant des risques calculés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.