Nouvelle Lune du 24 mars, la promesse d’un trigone de Vénus

Comme vous en avez assez d’être assaillis par les mauvaises nouvelles, je cherche les bonnes.

Bien que la Nouvelle Lune du 24 à 11 h de Paris,  nous montre le ciel dont j’ai parlé dans l’article précédent (Entrée du Soleil en Bélier), le carré d’Uranus 5° à l’amas en Capricorne de Mars 25°32, Jupiter 23°23, Pluton 24°44 et Saturne 0°10 en Verseau  ne changera pas  tout à fait durant plusieurs semaines, les planètes planètes Mars et Vénus se déplaçant plus vite, modifient la donne sans modifier le fond. qui peut avoir de multiples visages : comme “une maison construite sur le sable”, il va falloir arranger les fondations.

Un sextil entre Mercure 6° et Uranus 4°46,  incite à des innovations  pour soulager les malades comme : des fabrications de valves  respiratoires en 3D,  des fabrications de masques par des petites structures, la  production de gel hydro alcoolique par les parfumeurs de Grasse , qui modifient leurs chaines afin de le distribuer aux hôpitaux des environs,   l’essai de la chlorodaquine qui semble  faire effet à l’Institut Meditérranéen de la Timone, où l’on fait le test dès que quelqu’un a de la fièvre (le maire de Nice contaminé en bénéficie), et dont on devrait lancer la fabrication.

C’est avec plaisir qu’on observe la naissance d’un trigone  plein de matérialité concrète (il en faut !) et de chaleur efficace, entre Vénus en Taureau et Jupiter en Capricorne (23°/20°), plus les planètes conjointes  Pluton et Mars, qui se prolongera  lorsque Vénus entrera en Gémeaux le 4 avril (y restant quatre mois) faisant alors un trigone avec Mars en Verseau qui durera jusqu’à mi-juin : l‘influence positive du trigone de Vénus  sera   constante avec les nuances des aspects successifs puisque Vénus gère Uranus en Taureau carrée avec Pluton et Jupiter qui fait l’explosion du virus, des tremblements de terre comme à Zagreb + 5, avec répétion des secousses dans les Alpes  (ça on ne peut rien y faire).   

Le trigone de Vénus est une porte de sortie de crise grâce à des énergies qui se mettent en place, en faisant contrepoids avec le carré venant de Pluton.

D’habitude, on dit qu’on sort de la facilité du trigone avec le carré qui nous secoue, mais là c’est le contraire, on va sortir de la crise du carré grâce au trigone : Vénus en Gémeaux , durant quatre mois agira grâce à son intellect appliqué à la technique de la maison III, à l’environnement, se mettant en action pour agir sur Uranus en Taureau,  ralenti, contraint par la matérialité,  mais néanmoins actif dans le sens du progrès !

Après tout, Uranus est un inventeur qui  en Taureau,  va se démener pour la sécurité des siens , car  ce sont les circonstances difficiles  qui forcent et repoussent les limites, le Taureau étant un signe lent mais persévérant  et responsable ! (voir théme de Didier Raoult).

Chiron, le guerrier, le soigneur, l’enseignant , est à 5° en Bélier en carré aux nœuds nord et sud à 3°49 dans l’axe de signes Cancer/Capricorne. Ici il s’agit  encore d’autre chose, de plus sociologique : les pendules vont se remettre à l’heure, des couples vont se défaire épuisés par un tête à tête impossible, d’autres auront un bébé ! En outre, Chiron conjoint lune noire, se voit contraint à faire un effort supplémentaire pour conjurer sa force négative l

Bien que l’axe Cancer-Capricorne,  soit féminin sur le plan du sens , le Capricorne – Saturne  –  étant le patriarcat et le Cancer – Lune le matriarcat, on a  une opposition depuis un an et demi entre le yin et le yang (pour le dire autrement) , qu’on a vu à l’œuvre avec les manifestations en faveur de la défense des femmes et de leurs droits , manifestations cumulées à la défense des intérêts de la planète qui est notre mère nourricière  versus des hommes  en costard-cravate  qui  font du mal en pillant ses ressources ! Quoi de plus symbolique !

Actuellement,  on peut parler du salaire des infirmières, qui sont au premier plan dans la lutte contre le virus. Ne l’ont-elles pas crié en faisant des manifestations, les mois précédents. Agnès Buzyn, ministre de la santé et docteur,  s’est aussi  justifiée sur le Monde pour n’avoir pas été entendue. C’est tout le monde médical qui parle sur les plateaux !**

Gageons qu’à la sortie du confinement malgré le chaos financier, on sera obligé d’en tirer des conclusions et, sans polémiquer, on peut dire que beaucoup de légions d’honneur ont été données à tort à des gens incompétents ou trop calculateurs pour s’occuper du bien commun !

Le nœud nord symbolise le lieu d’évolution positive (en Cancer) par rapport au nœud sud en Capricorne qui ramène les racines, l’hérédité, le passé, les vieux concepts , les vieilles idées  les négligences des gouvernements successifs en lumière.*

Mais à la nouvelle Lune,  les luminaires à 4°conjoints à Chiron 5°, montrent un commencement de quelque chose au niveau de la prise de conscience chironienne, le sextil vers Mars-Saturne donne une tendance très active qui parle effectivement  d’interventions musclées , de lutte intense et difficile mais forte.

Avec Chiron en carré aux nœuds en Cancer Capricorne , à distance égale entre les deux signes de l’axe Cancer-Capricorne , nous sommes entre  ce qui constitue les deux pôles importants de  la plupart de nos vies à tous, la famille et la patrie versus les autorités, les obligations, le travail obligatoire (soi-disant une distraction, qui n’aurait pas besoin du concept de pénibilité).

Chiron en carré nous met dans une situation instable, comme au centre d’une balançoire point de maintien de l’équilibre,  et ce jusqu’à ce que les carrés se dissolvent par l’avancée des nœuds qui vont passer en Gémeaux-Sagittaire le 5 juin. Chiron le soignant, le guerrier, l’enseignant , nous montre la voie !

Et, gageons qu’on verra  un baby boom dû à l’ennui et au stress du confinement dans neuf mois.

 

* Si la Corée du sud est la seule à s’en sortir très bien , c’est parce qu’elle a eu deux épidémies auparavant qui lui ont permis de se mettre au top de l’organisation sanitaire : à côté d’eux nous avons une médecine du XIXe siècle  (lavage des mains)  encore restreinte par les comptes des divers gouvernements en place (paroles de plusieurs spécialistes des infections microbienne sur Fr Info), ce qui tend à nous culpabiliser en faisant porter sur notre seul comportement le poids de leur incapacité.

** Roselyne Bachelot , en 2010, alors ministre de la santé, avait été très critiquée pour avoir commandé des millions de masques qui auraient été bien utiles en 2020 pour affronter le Covid-19 et dont se servent les medecins qui les ont gardé parce qu’ils n’ont rien d’autre !

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.