Les planètes en cause

Après  les  inondations,  tornades, pluies dévastatrices, fonte des neige, glissements de terrain, sauterelles  en Afrique de l’est,  réfugiés de guerres innommables, tous les amis des astrologues  se demandent quelle est la planète qui est responsable de la nouvelle plaie  !

Au début  de l’épidémie en Chine, le 28 janvier 2020,  on avait  un amas  avec Neptune, la Lune et Vénus et la Lune noire corrigée dans les Poissons,  en carré avec Mars en Sagittaire (l’étranger).

Revenons sur l’analyse de janvier , sur l’entrée de  la Lune noire corrigée, en Poissons : elle  arrive  au voisinage de Neptune dans son domicile, ceci implique une dualité au niveau des questions religieuses  ,  les questions sanitaires  type propagation de virus, la force de Neptune implique que nous soyons des éponges à microbes, un neptunien est tellement en empathie qu’ils ressent la souffrance des autres d’une façon démultipliée.

Fin janvier 2020, le signe des Poissons a été débarrassé de la Lune noire . La Lune noire rencontre alors Chiron en Bélier ( entre 2°et 8°) , à qui  elle  va insuffler son scepticisme, vis à vis des actions soudaines,  mais contraignantes  nécessaires au niveau de la santé (confinement critiqué, refus de prendre les choses au sérieux, etc).

Mars favorise un comportement autoritaire durant le mois de mars, car Mars en Capricorne est en exaltation, et  avec la présence de Saturne  dans son signe ,   le nœud sud , il s’agit d’une pression très forte  qui se fait sentir dans la rigueur et l’austérité (suppression de toutes les animations, fermeture des lieux de distraction).

Le  nœud sud, c’est le passé , comme le Capricorne symbolise le père, le pouvoir, les habitudes du passé, la société patriarcale dans laquelle nous vivons qui veut encore et toujours avoir le dessus sur le féminin, la lutte des femmes s’intensifie avec la Lune qui est maitresse du nœud nord en Cancer. Il en résulte que les actions et réactions sont de plus en plus violentes.

La pleine Lune du 9 mars nous en donne plus : Le Soleil à 18°30  est conjoint à Neptune  , Neptune porteur de toutes les idéologies et de tous les fléaux (l’eau) tandis que la Lune est en Vierge,  signe du corps, des soins.

Saturne à 29° fait une conjonction avec Pluton 24°30,   en fait Pluton, depuis son entrée en Capricorne en 2008,  joue avec les marchés financiers, le prix du baril de pétrole, symbolisé par Pluton n’a fait que de changer, avec Saturne il baisse et les producteurs tentent de limiter sa production pour l’empêcher.

Vénus conjointe à Uranus à 4/5° en Taureau nous demande de redéfinir nos valeurs : sommes-nous des êtres humains doués  de cœur, ou des des comptables, qui sont rivés à leur chiffre d’affaire ?

J’entends ici et là “qu’on ne peut pas arrêter de vivre ” mais il s’agit justement de savoir pourquoi nous vivons et pourquoi nous sommes prés à voir mourir des gens pour notre confort personnel ! Certes, la majorité d’entre nous travaillent pour vivre, mais combien de ceux qui nous poussent, travaillent uniquement pour amasser à leur profit.

On peut se dire cyniquement que c’est bien pratique de faire disparaitre des petits vieux qui ne sont pas utiles, puisque les petits enfants semblent préservés, du moment que les mamans, peuvent aller à leurs activités,  mais ce sont justement ces anciens qui les gardent.  On oublie que ce sont  les générations des années vingt et quarante qui ont lutté pour nos libertés actuelles, qui sont en train de nous être retirées une à une à cause de l’immobilisme des générations suivantes ?

On nous manipule, disent les autres, pour mieux nous soumettre, et c’est assez troublant, et la manipulation est du domaine de Pluton aussi, cet épisode brise la révolte contre le passage en force du 49/3.

Le moment nous pousse à redéfinir les priorités avec un Saturne qui met les pendules à l’heure !

On découvre avec surprise, que pour les australiens, le papier hygiénique est plus important que les pâtes pour les français et les italiens, que le tourisme est la source de bien des maux, car il nous a fait oublier que la nourriture était notre premier besoin et, que nos agriculteurs , près de chez nous sont bien plus importants que nos importations qui peuvent être bloquées.

Cela met en lumière nos erreurs passées. Il va falloir en tirer les conséquences.

La question de l’environnement,  avec Vénus qui entre en Gémeaux– maisons III/ environnement)  début avril , va  se matérialiser de manière positive avec  Mars  qui entre le 23 mars en Verseau (signe social et humanitaire)  avec des aspects  de trigones entre les deux signes., plus rapide que Saturne, Mars filera en Poissons.  

Le 1er juin les nœuds lunaires changent d’axe et passent dans l’axe de la communication Gémeaux-Sagittaire, mais on peut voir que Saturne,Pluton , Jupiter seront en conjonction, ce qui n’est pas franchement rassurant.

Pour l’instant , nous avons devant nous trois semaines difficiles.

.

 

 

Lire aussi:

La marche de Vénus et Mars en 2020

La Lune noire moyenne entre en Bélier

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.