Les iconoclastes vont-ils avoir le dessus ?

Stop, arrêt sur image, pourrions-nous dire ! Pourquoi devons-nous assister à l’écrasement de toutes nos données ?

Halte à la casse de nos idéaux  ! Beaucoup de ceux qui cassent dans la rue,  ne sont pas  plus dangereux pour notre avenir que tout ceux qui cassent nos valeurs intellectuelles, morales, religieuses, spirituelles (même si je sais que ce n’est pas la même chose) au nom d’une tolérance qu’ils sont incapables d’exercer ! Stop à la destruction de tous nos re-pères, stop à la propagande d’une apocalypse qui intoxique les enfants,  au point qu’une jeune fille un peu dérangée, inutile de la nommer, se sacrifie au nom de groupes d’intérêts sans doute moins purs qu’elle !

Pourquoi nous faire avancer vers un monde virtuel qui supprime les limites, les croyances et espoirs qui nous portaient, pour nous mettre dans ce méli mélo qui ressemble de plus en plus au monde imaginé par l’écrivain Orwell,  dans son livre “1984” !

Réchauffement qui a tort, qui a raison ? Certes, on ne peut nier le changement climatique, mais on ne peut pas non plus dire que cela n’a jamais existé, on a juste plus d’informations.

La Nature veut reprendre ses droits et a ses défenseurs au nom d’une utopie  à la J.J. Rousseau : Vegans s’opposant à l’agriculture  plusieurs fois millénaire qui nous a nourrit jusqu’ici  ! Mais on ne peut approuver ni les élevages intensifs, ni les tueries des abattoirs ! Mais on accepte les tueries perpétuées sur les hommes… L’homme est un loup pour l’homme, c’est une banalité ! 

Mise en valeur  de belles photos de loups, mais peu de photos de moutons égorgés ! Qui est le prédateur ?

Le mouton a-t-il eu des torts pour qu’on lui réserve ce sort ? Il faudrait même ne plus le tondre, ni le traire : il en mourrait !

Quel est le but du  discours  d’effondrement de la prêtresse suédoise, faiseuse de mauvaises augures, sans doute aussi dangereuses pour elle ?  Les parents  de Greta sont des artistes au chômage… cherchez l’erreur ?  Il faut garder un peu de sens critique…

Où cela nous mènera-t-il ? Des jeunes ne veulent plus d’enfants au nom de l’empreinte carbone, certains pensent que les occidentaux doivent se sacrifier pour les peuples qui sont décimès par la guerre, la décolonisation et laisser leur place à la manière des rats qui cessent de se reproduire, quand ils sont trop nombreux !

Loin des considérations politiques de tous les hommes qui pensent être capables, la rue a une peur profonde de toutes les innovations qui ne sont que des destructions des réalisations si péniblement acquises , et cela  ne fait qu’aggraver l’inquiétude. La peur de l’avenir se lit sur bien des visages de ceux qui sont les moins privilégiés.

En astrologie, comme nous nous voulons observateurs des paradoxes de notre monde , nous cherchons dans les transits lents, ceux-mêmes qui sont déterminants pour les générations : les  doryphories de planètes.

Qu’est-ce qu’une doryphorie ? une doryphorie est formée de plus de trois planètes conjointes, surtout  de conjonctions exceptionnelles avec des lentes qui vont se grouper dans le même signe du zodiaque entre 20 et 30°, donnant une importance au signe  dans lequel elles sont situées, plus les conjonctions sont serrées mieux cela vaut.

Déjà pesante au moment où la doryphorie se produit, ses effets se manifestent par la suite quand commence  l’éloignement de  la plus rapide des planètes qui emporte avec elle lors de son déplacement, l’énergie de la lente la plus proche, faisant  émerger des changements dans la population, qui se répercuteront sur la période historique : car ce sont bien les hommes qui agissent face aux événements extérieurs que d’autres hommes ont provoqué. Et on ne cesse de se demander qui a fait “la poule qui a fait l’œuf”

Techniquement, cela se fait par ordre de rapidité, les planètes lentes étant Uranus-Neptune-Pluton, les autres de moindre importance n’étant que des énergies passagères s’ajoutant à la concentration.

Avant de passer à 2020, un peu d’histoire astrologique, que vous devez lire pour comprendre la suite : Iréne Andrieu dans les enfants de l’an 2000 indique que notre cycle actuel provient de mai -573 avt J.-C  où Uranus , Pluton , Jupiter , Neptune  Mars et Soleil , Mercure  se situaient en Taureau entre 14° et 19°, Saturne  en quinconce 150°en Sagittaire à 14°. 

Dès la Grande conjonction suivie d’une concentration rapprochée en -560 la Grèce, la Perse, Rome, les Celtes , et les Germains, s’affirment et des doryphories multiples  se forment pendant…90 ans ! Cette période voit l’effondrement de l’Égypte au profit de la constitution du monde romain, et de l’Empire Perse. Des peuples qui avaient dominé  le monde depuis 2000 ans disparaissent.*

Cette période fut suivie d’une autre avec la conjonction Uranus-Pluton en -321 et en -325/324 avt J.-C, où toutes les planètes à l’exception de Neptune étaient en Taureau.

Cela nous amène à 2020 : bien que le passage d’Uranus en Taureau se soit produit 28 fois durant ces 2341 ans, on peut comprendre que le passage d’Uranus en Taureau   qui fera un carré  croissant  avec Pluton, (indiquant une crise d’action), ne soit pas insignifiant dans l’histoire contemporaine.

Pour commencer voici le transit du 17 janvier  2020 avec la conjonction exacte de Saturne et Pluton à 23° qui est assez violente : même Saturne en domicile a du mal à bloquer l’energie de Pluton qui veut tout casser ! Alliance du feu de Pluton et de la terre de Saturne : contenez-vous, mais ne vous laissez pas faire. L’effet de carré avec Uranus ne se fait-il pas déjà sentir ?

Rassurez-vous nous avons déjà vécu l’an dernier la conjonction, mais plus tôt dans le signe ; le résultat, c’est dans la rue qu’il est perceptible ! L’opposition avec la Lune accentue la nervosité, de même que le carrè de Mars  en Sagittaire à Vénus en Poissons.

Certains nés dans les années 85 ont ce duo dans le Scorpion qui est en sextil plus ou moins large, donc cela les renforce dans leur détermination à ne pas se laisser manipuler  dans les relations (amoureuses ou financières). Ceux de 81 ont ces planètes dans la Balance, les contrats sont en cause…

Saturne fera un carré décroissant à Uranus, ce qui indique l’échec de ce qui devait se mettre en place lors du carré croissant, il y a des années (notamment au niveau des retraites).

Mars 2020 est particulièrement intéressant , d’autant que c’est la période des municipales : autour du 5 mars 2020, à la doryphorie en Capricorne  s’ajoutera  la planète Mars  (ne pas négliger le nœud sud qui part en sens inverse sur lequel Mars sera passé et qui ajoute sa note karmique) , dâte à laquelle Saturne va entrer en Verseau, et sera  encore en carré avec  Uranus en Taureau, la planète qui le maitrise.

Ces deux signes  sont différents,  mais ce sont les deux faces d’une même monnaie : si Saturne en Capricorne est organisateur, individualiste, pugnace , dans le Verseau il va œuvrer à  l’organisation des sociétés humaines en devenant  plus  vindicatif et anarchiste. Plus généralement, le lien qui peut exister entre Uranus-Saturne est  fait d’une contradiction apparente entre chaos et structure, fécondité  et austérité, désordre et rigueur, confusion et ordre, créativité non contrôlée et maîtrise, contradiction qu’il faut dépasser dans l’optique d’une « croissance » ; le futur  carré dans le ciel est propre à susciter la haine et des sentiments incontrôlés,  révolte et nervosité, manque de contrôle que nous pouvons évidemment ressentir aussi au niveau individuel, particulièrement dans le lieu où transite ce carré dans notre thème et ce d’autant plus, si en natal ces deux planètes sont liées par des aspects difficiles, angoisse et excès instinctifs dévastateurs, révoltes et révolutions.

Le cycle touche particulièrement les personnes des années 1989/90 (amas Saturne, Neptune, Uranus en Capricorne)  et  années suivantes  (planètes  en conjonction Uranus, Neptune en Capricorne) notamment nées en janvier/février (exemple du 12/1/94). C’est de leur futur dont on parle et dont on débat.

 

 

 

*naissance d’Alexandre le Grand qui fonde Alexandrie et devient roi de l’Asie, mais son empire disparait en -306. Ce qui  est intéressant, pour  la naissance de la civilisation que nous connaissons actuellement, c’est qu’à cette période une nouvelle pensée unitaire (un seul dieu) voit le jour au niveau spirituel.

sources : Irène Andrieu,

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.