Secrets de famille

Psyche ouvrant la boite dorée - John William Waterhouse-1903 Le secret de famille est motivé par l’incapacité qu’a une personne à dépasser le niveau de conscience de la société et de la famille dans lesquelles elle vit ; son destin individuel est en porte à faux, avec les valeurs dans lesquelles elle évolue, elle se trouve donc en conflit avec son arbre généalogique, sa société, sa culture.

Dans une situation pareille, la seule solution vraiment saine est pour elle , d’accéder à un niveau de conscience plus élevé. Si la personne assume son acte, ou ce qui lui est arrivé, trouve une manière de communiquer avec sa famille de faire circuler la vérité entre adultes, coûte que coûte, le prix à payer pour les descendants sera toujours moins élevé. L’inconscient familial interagit avec l’inconscient personnel pour le meilleur et pour le pire.”

Si une déviation a eu lieu dans la famille, mieux vaut s’en ouvrir honnêtement à la communauté familiale. Chacun sera libre de penser, de réagir, en fonction de ses croyances et de sa maturité personnelle. Il est possible qu’une personne qui a été victime d’un abus, d’une situation frustrante, d’une injustice, ne reçoive pas le soutien de sa famille une fois le secret partagé.

Quelle que soit la situation, quelle que soit la gravité apparente du secret, la vérité est toujours préférable au silence. Non pas en vertu d’une morale quelconque, mais parce que l’inconscient familial est toujours informé du secret, et que chaque membre de la famille le porte, par conséquent, comme son destin propre,  sans le savoir.

Du point de vue de la conscience, la honte n’est qu’un fait artificiel social. Si l’on propose à un artiste: « dessine, écris, joue, ce qui te fait honte », il produira (peut-être) une série de dessins érotiques d’une qualité extraordinaire, ou un livre bouleversant ou un spectacle hilarant ; les créateurs savent que la honte est un s.a.s qui mène aux portes de l’inconscient profond. Tout ce qu’on retient par honte, correspond en nous à un trésor caché, que l’on refoule par désir d’être « bien vu », similaire au désir infantile d’être aimé.

Une personne qui a honte de ses actes ou de ses désirs sexuels, a en réalité besoin d’assumer la puissance de ce courant de libido qui la traverse, et de lui donner une forme qui soit juste, pour elle. Une personne qui a honte de son exclusion sociale a en réalité besoin de trouver la place qui lui correspond. Une personne qui a honte d’avoir été victime, a en réalité besoin d’être comprise dans sa douleur, son humiliation, et restaurée dans sa capacité d’être aimée pour ce qu’elle est.

Le secret de famille, motivé par la honte, correspond à l’écart entre la vérité profonde des êtres et la pression sociale à laquelle ils ont dû faire face.

“Ce mot a été vulgarisé au point de couvrir des pratiques diverses qui vont de la psychologie à des pratiques de médiumnité invérifiables. Mais leur point commun est qu’elles participent de la même prise de conscience, émergente depuis plusieurs décennies: l’influence de la lignée sur l’individu.”

Extrait de la “Métagénèalogie”, qui est encore un autre mot inventé par Alexandro Jodorowsky pour la psychogénéalogie, dont on parle depuis le début des années 1980.

Écrit par 

2 commentaires sur “Secrets de famille”

  1. Bonjour Emma
    Dans un thème le secret de famille correspond bien souvent à un axe 4-10 relié à neptune et maison 12 et pluton et maison 8… Du moins c’est ce que j’ai appris dans mes cours d’astro. Bon dimanche.
    Maggy

    1. Magguie, Oui cela mérite un autre article, et c’est plus compliqué que cela, , car qui dit secret dit tout le symbolisme maisons IV/VIII/XII, maisons dites de l’âme, la IV/X axe des parents, dans un sens ou l’autre est un lieu de travail/soucis, mais pas forcément de secrets et les planètes affiliées sont autant de pistes avec les constellations familiales, chaque personnage étant représenté par une planète et une maison, par équivalence,la III est la maison de la fratrie, et il y a souvent résonance entre elle et la XII, ou la VIII et là on a des problémes.
      la VIII, secrets d’argent et de sexe, et la XII secrets de matrice, de viols, de maladie, hontes liées, pluton n’est pas le grand méchant loup, s’il est dans sa maison en VIII, c’est sa place. mais saturne, est dans le bal aussi On a les toutes les combinaisons possibles. L’astrologie évolue en fonction des découvertes des astrologues, des transgénéalogistes qui soignent avec la somatologie. Neptune n’est pas le plus grand coupable non plus, alliée à la lune, c’est la folie d’une ancêtre qu’on aura cachée, sinon pas crié sur les toits, mais pas forcément le vol, donc prudence avant de d’avancer, restez souple.Neptune en XII c’est la médiumnité possible, rien à voir avec le secret, disons que c’est pas non plus quelque chose de facile.”La position de Pluton dans le thème décrit des schémas identitaires pré-existants, vers lesquels l’individu se dirige dans cette vie : je viens au monde chargé de vies antérieures – mon hérédité spirituelle – mon âme n’est pas une page blanche, du coup, j’agis déjà d’une façon personnelle mais je n’oublie pas que je suis dans les fidélités familiales, qui m’ont été transmises inconsciemment. Dans cette perspective d’évolution, Pluton n’est pas une planète ogresse qui vient détruire nos fondements, au contraire la planète fait partie de nous, comme l’élément le plus ancien, le plus immatériel, celui qui nous mène vers ce que nous allons devenir , pour nous réaliser durant notre incarnation avec nos déboires, qui sont des pas vers notre réalisation. Pour le vivre le mieux possible, nous devons agir sur le point de polarité en face dans l’axe de signes et de maisons sur les schémas “figés” .
      Lire pluton par Jeff Greene, qui est le lieu de notre plus grand désir en nous incarnant. Lire les analyses de Martine Barbault.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.