Jupiter entre en Capricorne le 3 décembre

Jupiter quitte le Sagittaire le 2 décembre, c’est une manière de dire que l’optimisme est fini , la folle jeunesse, les débordements, la récréation , tout ça c’est terminé, avant d’avoir commencé peut-être !

Jupiter en Sagittaire signifiait expansion de tout, donc des manifs, des gréves mais aussi pourquoi pas  quelques bonnes choses :  nous avons eu plus de courage, plus d’entrain, plus de belles rencontres, plus d’optimisme surtout, mais pas forcément avec un résultat immédiat, maintenant il va falloir se servir de cette lancée pour établir du concret, en passant dans un signe de terre qui signifie restriction, car rien ne se fait sans mal, n’est-ce pas ?

Il va falloir arracher ce que nous voulons ! C’est peut-être l’espoir d’une amélioration pour les  personnes fortement marquées par le Capricorne qui sont dans une période de pression, du fait de la présence de Saturne et de Pluton dans le signe, quoique Saturne soit chez lui et en tendance de trigone, en accord  avec Uranus en Taureau  (le Taureau, c’est les sous) pour faire fleurir, fructifier avec un changement dans la continuité ( rien ne doit jamais changer en Capricorne), dans une esprit d’austérité,  mais avec ambition. Bref,  on va encore  devoir “resserrer les boulons.” On serra parcouru par des sentiments d’injustice, de colère, de rancune.

Là-dessus arrive Jupiter, un type gai, décontracté, qui aime bien tout le monde , qui paye des pots, qui offre des fleurs, qui partage son salon, et il rencontre les deux tristounets Saturne et Pluton !

Il est clair que Jupiter qui sortait de chez lui totalement fringuant, va devoir en rabattre  dans le genre : je viens vous sauver !

Oh my god ! Comment ! vous dépensez tout cet argent ! dit Saturne, Vous laissez toutes ces lumières allumées, vous ne plantez pas des légumes alors que vous avez un jardin, vous allez dans les super-marchés , vous jetez des vêtements recyclables, quel gaspilleur  ! “. On peut tout imaginer tant les reproches et les sermons sont au gout du jour.

Vous voyez d’ici le tableau ! Que va-t-il se passer, qui va convaincre l’autre de vivre autrement ? Ils sont irréconciliables : l’un est le bof de l’autre : Greta Thunberg face à ma voisine qui jette pêle-mêle ses vieux jeans  avec ses ordures ménagères.

Pourtant, comme la conjonction Jupiter-Saturne ne se produit que tous les vingt ans, elle a la réputation de faire les grands hommes, on la qualifie de chanceuse pour son porteur : oui , mais sont-ils heureux ? Et les autres autour d’eux, sont-ils heureux ? 

C’est un duo dépareillé, celui de tous les bons films comiques sur le modèle de Jacques Brel et Lino Ventura dans L’Emmerdeur, ou bien Pierre Richard et Gérard Depardieu dans La Chèvre et  Gérard Lanvin et Benoit Poelvoorde dans le boulet : ils deviennent inséparables par nécessité, la victime, le bourreau qui devient sauveur. Comme la cigale et la fourmi, comme le père et le fils, comme César et Brutus, lequel tuera l’autre ?

Dans la légende, c’est Jupiter, alors soyons optimiste , et que le meilleur gagne !

Plus sérieusement, mais pas trop quand même, la planète Jupiter entrant en Capricorne,  va y faire un amas , jusqu’à ce que  Saturne  quitte le Capricorne pour entrer en Verseau le 23 mars 2020, ce qui changera à nouveau la donne, allégeant l’ambiance de sévérité et de restriction. Quel hiver allons-nous passer ?

Il va falloir composer avec le couple Jupiter-Saturne qui ne sera jamais totalement en conjonction  quoique ayant beaucoup de poids dans le même signe où Saturne est  la planète la plus forte des deux. Au niveau de la question de qui doit faire quoi , comment, combien,  puisque Jupiter c’est l’expansion dans le signe du travail : il s’agit de plus de travail, ce qui ne veut pas dire plus d’emplois, mais  de mériter les gains par son travail pour ceux qui en ont, et de prendre celui qui se présente pour ceux qui n’en ont pas, avec peut-être en plus, une perspective de changement, de déménagement, de mobilité, d’adaptabilité.

Lorsque Saturne aura quitté le Capricorne où il jouait les cerbéres entre Jupiter et Pluton, il faudra se demander, ce que ces deux là vont  faire, d’autant qu’elles formeront deux conjonctions exactes le 5 avril et le  30 juin 2020. Y-aura t-il encore des manifs pour les uns, et les autres signeront-ils des contrats ? Mais ça c’est un autre sujet.

*Jupiter ne reste qu’un an et huit mois plus ou moins dans un signe selon les signes.

 

Écrit par 

2 commentaires sur “Jupiter entre en Capricorne le 3 décembre”

  1. Bonjour,

    ” *Jupiter ne reste qu’un an et huit mois plus ou moins dans un signe selon les signes. ”

    c’est 1 an le cycle , après ça peut varier d’un mois maximum ; là où il va être speed ( quasi 6 ou 7 mois ) c’est son passage éclair en Poissons ; il y reviendra ensuite via sa boucle de rétro mais c’est la première fois que je constate cela de la part de Jupiter .

    1. Bonjour, Oui, je sais, le parcours est une élipse pas un cercle mais on donne des généralités , après il faut voir chaque signe.et c’est comme ça pour les pauvres Poissons qui sont prés du capricorne. Pour les poissons, La première fois que j’ai vu cela j’ai trouvé cela frustrant, aussi inutile de dire que Jupiter est en domicile en Poissons …par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.