Pluton et le chemin de vie, face aux autres planètes

Jeff Green, astrologue humaniste américain attribue la symbolique de l’âme à la planète Pluton.

Le cycle de Pluton s’effectue en 248 ans, mais chacun constate sa formidable action dans la vie individuelle, car il est souvent en aspect avec nos planètes personnelles, angulaires, et comme maitre du scorpion, maitre d’ascendant, régent karmique du nœud sud ou nord,  apex (au sommet d’un triangle formé par trois planètes), ect. 

Il faut entrer en nous et faire silence pour la contacter, certains pensent même qu’elle n’existe pas, c’est la chose, la plus inaccessible mais pourtant c‘est le lieu où tout s’enclenche, soit de notre fait, soit du fait de la vie qui la contacte ou la bouscule ; ce n’est pas dans le mental que cela se passe, c’est tout notre être qui est touché. Où trouve-t-on l’âme parmi les planètes qui sont à notre disposition ?

En astrologie, la Lune symbolise nos besoins basiques, nos émotions, notre “animalité” qui a besoin d’être nourrie, soignée.  sécurité, amour, besoin de reconnaissance. Et seulement, pour quelques uns : besoin de dépassement et souvent, ces derniers passent pour des illuminés. Il faut bien le dire la science fait seulement de l’homme un être  pourvu d’une certaine intelligence supérieure aux grands singes…et c’est tout. C’est bien tout le contraire de la spiritualité, et pourtant les astrologues en ont souvent fait le symbole de l’âme , de la même manière que les poétes ont affirmé que les yeux étaient son reflet (quid d’un aveugle ?).

Les astrologues humanistes bougeant les lignes ont fait de Pluton le lieu de notre plus grand tourment, de nos plus grands rêves. Voici d’après Jeff Green, astrologue humaniste américain , une  façon de voir les choses moins romantique :

Il faut analyser  Pluton par rapport au nœud sud , lieu  de nos précédentes incarnations, (et pour ceux qui ne veulent pas y croire, l’ADN que nous véhiculons dans notre mémoire cellulaire, qui forcément a appartenu à nos ancêtres). Voici ce qu’il dit :

« La position de Pluton dans le thème décrit des schémas identitaires pré-existants, vers lesquels l’individu se dirige dans cette vie : je viens au monde chargé de vies antérieures – mon hérédité spirituelle – mon âme n’est pas une page blanche, du coup, j’agis déjà d’une façon personnelle mais je n’oublie pas que je suis dans les fidélités familiales par ce qui m’ait transmises inconsciemment.

Dans cette perspective d’évolution, Pluton n’est pas une planète ogresse qui vient détruire nos fondements, au contraire la planète fait partie de nous, comme l’élément  le plus ancien le plus immatériel, celui qui nous mène vers ce que nous allons devenir pour nous réaliser durant notre incarnation avec nos déboires, qui sont des pas vers notre réalisation.

Pour le vivre le mieux possible, nous devons agir sur un point de polarité en face dans l’axe de signes et de maisons sur les  schémas “figés”,: c’est le mi-chemin d’une vie en accord avec le nœud nord qui est la finalité de notre incarnation.” On va peut-être trouver une planète qui sera une clé placée là pour avancer, ou au contraire qui alourdira, donnant les indices sur les vies précédentes.

Le nœud sud ce sont des situations non réglées dans l’arbre généalogique, des traumatismes, des affaires injustes ou que l’on cache, qu’on peut transcender au nœud nord, et c’est lié au projet du Soleil sous lequel nous nous incarnons”. Nous le faisons inconsciemment, ce qui fait que nous évoluons par le secteur du nœud nord, de gré ou de force, chaque fois qu’une crise nous met plus bas que terre.

“Pour comprendre, il faut chercher dans quelle maisons,  signes, aspects, tout cela se situe, selon le processus habituel, car le nombre et le genre d’aspects que forment Pluton avec le reste du thème , et qui détermine le rythme de l’évolution de l’individu pour cette vie”.

Les expériences associées dans les maisons en aspects, nous ont fait subir déjà un travail d’évolution. La nature de l’aspect (carré, conjonction, opposition) parle de l’attitude que l’individu a adopté, face au processus d’élimination des barrières qui empêchaient la croissance de la fonction planétaire impliquée.

“Dans l’exemple de la Lune en aspect à Pluton, il s’agit de la fonction de la Lune. Par exemple, la Lune opposée à Pluton suppose une difficulté à entrer en relation avec ses besoins profonds de maternage, sans y mettre une passion destructrice (gardez en mémoire que la Lune est maitre du Cancer , de la maison IV et personnifie la mère), et ceci est en rapport avec la mère (quelle qu’elle soit, ou quel que soit notre ressenti, notre inconfort vis à vis d’elle). La Lune  en Verseau  indique un détachement des affaires qui sont proches pour une vision plus globale des choses. Ce qui est proche peut paraitre sans intérêt.

Un trigone Lune-Pluton, qui est “meilleur”, peut mettre l’individu dans un confort qui fait qu‘il ne remet jamais en question un mode de faire qui s’est installé avant sa naissance et ne conçoit pas qu’il pourrait y avoir une autre manière d’agir qui pourrait mieux convenir à son entourage, qui peut en souffrir. Il fonctionne sur le mode passion destructrice sans en ressentir les effets, car Pluton met de la passion partout.

La réponse de l’individu à l’impulsion de la force d’évolution dépend de son thème, elle se reflétera dans ses valeurs et ses croyances selon qu’un individu privilégie le moindre effort ou l’importance de la croissance personnelle, trouvant dans l’épreuve une occasion de s’adapter aux circonstances , afin de comprendre ce que la vie veut lui dire, en essayant de ne pas adopter une attitude amère, revancharde ou frustrée et de ne pas retomber dans des comportements répétitifs et compulsifs afin d’avancer.

Dans le thème ci-dessus, l’opposition Lune (Verseau) Mars (Poissons) à Pluton en VIII/II, c’est  l’axe de l’argent : la question financière est au centre de l’équilibre de la personne. Les trigones et les sextils sont nombreux,  mais la facilité peut aussi être un piège pour l’ évolution.

La maison VIII est celle de Pluton, il s’agit de comprendre que les besoins de la lune qui sont grands dans cette maison de l’argent et de la sexualité , passant par l’avidité violente de Mars, et doivent être subordonnés à une croissance intérieure, le Scorpion étant en IV, ce qui va supposer des difficultés, avec Neptune (impasses dans les responsabilités vis à vis des siens), et Jupiter rétrograde (accentuation sur le passé, une dette karmique vis à vis d’un enfant) ; il faudra se servir de Neptune Rétrograde, maitre des Poissons, dans lesquels se situe (justement !)   Mars  trigone à  Neptune pour accomplir le karma positif, ou la transcendance des tendances latentes.

Au niveau de la finalité décrite par le nœud nord, il faudra comprendre que l’accent est mis sur les valeurs du foyer, les valeurs maison IV : Il ne s’agit pas tant de la valeur de ce que l’on met dans les assiettes, mais de la façon dont on sert lors des repas “(Tom Lescher).

Ici, il s’agit d’un exemple : en faisant ce travail,  il faut s’adresser à chacun avec beaucoup d’humilité pour ne pas heurter,  envisager diverses façons  d’aborder les sujets du ” passé “, qui sont montrés sous forme de symboles, et dont la personne peut déjà avoir eu un aperçu dans sa vie présente dès sa naissance : car je rappelle la phrase d’Elie Wiesel : « Nous ne devons voir aucun individu comme une abstraction. Nous devons au contraire voir en chacun, un univers avec ses propres secrets, ses propres trésors, ses propres sources d’angoisse ».

 

 

Écrit par 

6 commentaires sur “Pluton et le chemin de vie, face aux autres planètes”

  1. Bonjour,
    Très intéréssant l’article !
    Que pensez vous d’un pluton M7
    carré jupiter mars M5
    sextile uranus M9
    sextile neptune M9
    trigone soleil M3

    1. Dore, un théme est un tout : ici c’est une question de cours et cela restera théorique. l’astro n’est pas vraiment une recette de cuisine.
      je peux dire que mas carré pluton donne un caractère difficile,, de la violence,  et ici c’est entre la maison de l’amour et les contrats (de mariage), etc,  de plus jupiter conjoint mars insuffle l’expansion mais en carré, cela renforce la violence sans l’adoucir,  même si l’action est forte et peut être positive quand il s’agit de sport, de travail de création artistique,
      le sextile à uranus est générationnel, et il faut voir si dans le théme pluton ou uranus sont dominants (maitre ascendant, apex, régent karmique), mais cela n’adoucit pas le carré au contraire, peut donner un regain de violence,
      Il ne faut pas croire que les aspects ne sont pas tous bons ou mauvais, cela dépend des planètes en cause et uranus, peut aussi apporter la foudre.
      sextile soleil et neptune, ouf, mais dans quel signe sont ces planètes ? Le soleil et neptune conjoint donne illusion et désillusion, même si il donne de l’inspiration. Y a t-il des rétrogrades la-dedans ? où sont les noeud lunaires, ou est la lune, qui maitrise quoi ? si ça peut vous aider tout va bien.

  2. j ai pluton balance conjoint saturne scorpion en M12 les 2 faisants un sextile au NS conjoint neptune M2 trigone au MC lion et soleil belier M6(grand trigone de feu). ah oui je suis asc scorpion.
    Le lien se fait dans le secteur du travail essentiellement je dirais
    qu en pensez vous ?

    1. Pour le moment , c’est dans le secteur travail parce que soleil bélier, grosse activité , avec ambition soleil Lion en MC, fait probablement une réussite, mais la route est longue. les aspects de sextil donc de trigone avec le noeud nord techniquement sont une capacité à transformer les essais. Le fait que le maitre de l’ascendant soit en XII indique “certains” problémes d’anxiété (le scorpion est un angoissé), jusqu’au boutisme, de pessimisme éventuellement, et des secrets familiaux qui remontent peut-être aux grands parents, pas forcément à la mére (il faut demander), une gestation difficile pour elle, des ennuis durant sa grossesse (où est la lune ?). Soleil en 6 vous fait un soleil opposé saturne, qui peut indiquer un éloignement (une incompréhension, une indifférence du pére (rapport avec la XII. Neptune au noeud sud en II indique du flou au niveau financier, donc une difficulté pour se faire payer (attention à ne pas vous faire manipuler). Le noeud nord en VIII indique que vous aurez avec l’aide de votre ascendant scorpion, un travail à faire sur la transformation au niveau du détachement des valeurs matérielles, il peut y avoir un désir d’avoir, mais avec Neptune au NS il est fort possible que ce ne soit pas l’argent votre moteur, de là à ne pas vous occuper de votre sécurité… Vos actions de Bélier fort actif, peuvent avec Mars, et avec le scorpion très actif aussi, vous provoquer des accidents, d’où Pluton en XII qui signifie hôpital, donc soyez un peu plus prudent, même si votre soleil bénéfique en 6 vous protége, saturne peut vous apporter un probléme aux articulation.
      Amicalement, Emma

    1. Pluton conjoint au noeud sud, ce sont des deuils éventuels autour de soi, des épreuves dures, mais aussi des transformations dues au remue ménages de pluton, mais il faut voir les aspects, les maisons, l’ascendant (as scorpion ?), c’est un peu dur de le dire comme cela il faut y aller doucement avec les gens. Pluton étant considérée comme l’âme chez Jeff Greene, il y a des mémoires difficiles qui peuvent remonter dans le domaine sexuel, argent, etc., on peut éviter de parler de deuils il faut poser la question : “avez -vous eu des deuils ? Ces deuils sont censés nous faire prendre conscience.
      amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.