Les aspects lunaires dans le karma

Les aspects lunaires fonctionnent d’une manière différente des autres aspects. Aussi les aspects lunaires constituent une clé, pour comprendre les sentiments et les réactions de nos semblables, et les nôtres d’abord.

Les aspects faciles signifient que le karmique de l’individu se caractérise par de la souplesse lui permettant de puiser dans ses ressources intérieures, d’utiliser les réactions spontanées d’une façon créative.

Ils indiquent une circulation facile de nos énergies affectives et protectrices, avec les  énergies des planètes impliquées : l’individu est à l’aise dans l’expérience quotidienne.

Les aspects avec la Lune impliquent l’image de soi. Quand ils sont faciles, on a  une bonne image de soi  : Lune semi-sextil, sextil, trigone,  (peut-être quinconce avec un effort ?).

Les aspects difficiles – opposition et certaines conjonctions, carré, sesquicarré  – révèlent souvent un domaine où le karmique est problématique, nous sommes rigides, incapables de nous adapter, nous expérimentons une tension dans ce domaine et, nous réagissons dans la vie quotidienne avec une sensibilité excessive.  C’est déstabilisant, nous avons un sentiment faux de nous-mêmes dans le domaine de la planète impliquée (ai-je raison ou ai-je tort de ressentir cela ?).

Avec les planètes personnelles Soleil, Mercure, Vénus, Mars, l’individu est incapable d’exprimer ses sentiments :

Lune-Mercure, la personne est hypersensible au niveau de ses idées et de ses opinions.

Lune- Vénus : tout est dans la sensibilité et l’affectif.

Lune -Mars ; la personne est hypersensible au niveau de l’affirmation de soi

Avec Lune -Jupiter, la personne est généreuse , a de grandes capacités, et une hypersensibilité de l’ego (Jupiter se situe à la marge entre les planètes personnelles et transpersonnelles du fait de la durée de son passage d’un peu plus d’un an par signe, c’est un trait de caractère qui va appartenir à plus de personnes) .

Avec les lentes Saturne, Uranus, Neptune, Pluton et Chiron, la personne a peur de perdre ses racines, d’abandonner la sécurité de ses fondements affectifs, de devenir vulnérable si elle change de comportement et, exprime l’énergie qui correspond à l’autre planète et l’individu a du mal à satisfaire aux exigences de la vie dans le rôle de la planète, puis dans le domaine de la maison, lorsque c’est une conjonction, mais lorsqu’il s’agit d’une opposition, d’un carré, etc il y a deux maisons qui sont concernées, la lune peut ne pas savoir comment vivre tout simplement ses besoins dans sa maison !

Lune- Saturne,  est une configuration qui met en jeu les parents, indiquant une souffrance potentielle puis un manque d’ adaptabilité selon l’aspect : à l’autorité, aux contraintes et limites imposées par Saturne, avec refus d’obéissance si Saturne est rétrograde.

Lune – Neptune (Neptune symbolisant la foi, l’art, la religion, l’inspiration, ou l’addiction, le flou)  : le porteur rêve trop ou au contraire ne se sent pas concerné par les grandes idées (si rétrograde, sceptique en toutes circonstances), ceci pouvant  le mener  dans les pires des situations aux stupéfiants, à la boisson ou au fanatisme ; dans l’axe I/VII, limites VI/XII  les rapports avec les autres sont flous, mais font quelqu’un de sympathique.

Lune-Uranus (Uranus représente ce qui est notre liberté et de là le développement d’un éveil spirituel), le porteur se singularise, et ne se sent bien que dans les situations originales,  désire le changement ; c’est un aspect qui peut donner avec d’autres marqueurs autour d’Uranus (aspect sur Vénus, ascendant, nœud sud) une sexualité libre., en tout cas sans tabous. A travers les épreuves éventuelles, il s’agit de la découverte de la vraie liberté intérieure.

Lune – Pluton : une Lune carrée/opposée Pluton, apporte de la violence et de la possessivité, un sentiment  de fatalité, une dureté  qui peut se retourner contre soi,  la passion, mais aussi  le dépassement, la transformation intérieure par résilience.

Tout ceci doit être analyser d’après le reste du thème, en rapport avec le signe du Cancer et la maison IV pouvant compenser l’aspect, et doit être dit avec tact à la personne concernée car on touche à l’intime.

D’après Stephen Arroyo, et selon Robert Jansky « Interpreting the aspects » cité par l’auteur)

 

 

Écrit par 

2 commentaires sur “Les aspects lunaires dans le karma”

  1. Bonjour,
    Rien sur les aspects Lune-Uranus ? Cela m’intéresse (sextile).
    Que penser d’une Lune conjoint au NS en Capricorne (le Maître du NN est ainsi conjoint au NS) ; la personne dont je parle est Vierge-Vierge et Mercure, Maître d’AS est carré à la Lune… Par contre le Soleil et la Lune font un trigone et sont tous deux en sextile à Jupiter en Scorpion…
    Le plus difficile en astro, je trouve, c’est quand il y a ainsi (et comme souvent) des aspects harmonieux et des aspects difficiles à une planète. En ce qui me concerne la Lune, outre le sextile à Uranus, fait un trigone (ou reçoit) de Jupiter, plutôt pas mal…
    Merci pour vos éclairages.

    1. Chére lune sol, je préfére avoir une date et un vrai théme complet en face que des indications parcellaires. Si on est obligé de connaitre des notions types sur les aspects , une fois en situation, leur action se situe dans des signes et des maisons, donc aucun aspect même identique n’aura le même impact (comme si nous étions des clones). Lorsqu’une planète est au noeud sud et maitrise le noeud nord, la personne doit laisser cet atout de côté pour aller vers le noeud nord sans sa protection (ici la mère), elle revient pour accomplir (notamment quand le soleil et l’as sont identiques) quelque chose de commencer, non terminé. Ici c’est l’aspect examen maternel qui doit être repassé, elle a été dure dans sa vie antérieure en privilégiant sa carriére, elle revient avec la mission de vivre pour son enfant, sa mére ne l’aide pas, peut-être que dans l’ancienne vie c’est elle qui avait élevé l’enfant , si cette personne est une femme. D’autre part, le rôle de la vierge est de servir, dans son ancienne vie elle tenait un rôle de commandement (capricorne), elle le perd et se doit de tenir le second rôle. Elle était seule, ou son partenaire l’avait quitté (capricorne), ici elle est en accord avec lui (ou un autre) puisque la lune est trigone soleil, et sextile jupiter (jupiter en scorpion s’il indique de l’argent, indique aussi de l’avidité, et des problémes type “secrets” dans les vies antérieures). Mercure peut aussi indiquer un enfant ou un frére et il faut voir ce qui se passe en gémeaux et en secteur III. Pour les aspects il faut aussi voir les analogies avec les maisons qu’elles maitrisent dans la symbolique type (pas celles dont elles sont propriétaires, en faisant maison équivalence signe (I = Bélier, maitrisé par Mars, = amant, III = gémeaux, maitrisé par Mercure, fratrie) c’est assez parlant. Je parle d’astrologie karmique pas de bons ou mauvais aspects, bien que nous ayons tous envie d’avoir le moins d’ennuis possibles. Cela n’empêche pas d’avoir des crises, et plus on est gâté, plus dure est la chute. C’est une consolation pour les moins gatés ! Jupiter est une planète à double tranchant, elle rend trop optimiste. Les aspects indiquent aussi la psychologie, mais cela dépend à quel niveau la personne les vit : matériel ou plus spirituel. Dans le second cas elle peut les dépasser et les transformer et du coup son théme ne dit pas totalement ce qu’elle est devenu, d’où l’intérêt de faire aussi un théme progressé dans lequel les aspects se sont transformés, même si on garde ceux du début. D’autre part il est important de regarder les retrogrades qui peuvent être devenues directes, voir le stade de mercure dans son parcours (épiméthée, prométhée, en conjonction avec le soleil dans quelle phase, idem pour la relation vénus mars), bien sur c’est long.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.