Les jeunes de 1990, enfants des soulévements des années 2020

 “A toutes les époques des personnes naissent avec un amas de planètes rapides plus ou moins groupées autour des planètes lentes Uranus-Neptune-Pluton qui peuvent se trouver dans des signes différents du zodiaque, mais à certaines périodes les plus lentes se regroupent par deux le plus souvent du fait de leur vitesse respective, et rarement toutes les trois.

A ces moment là, les amas avec les rapides (doryphories) prennent une signification au niveau du caractère et du comportement, dotant de caractéristiques sociales la personnalité individuelle : ces individus voudront participer à la vie de la société,  ou bien seront obligés d’y participer, on peut dire qu’ils font partis d’un projet plus grand qu’eux. C’est ce qui se produit en ce moment où l’on voit des individualités se regrouper pour agir de concert, au mépris de leur vie.”  

Voila ce que dit Irène Andrieu, astrologue française, dans son livre “les enfants de l’an 2000” paru en 1996 au sujet des caractéristiques comportementales des naissances en périodes d’amas planétaires :

 “On ne peut communiquer avec une personne dont le thème présente 7 à 8 planètes dans le même angle du ciel, sur le même mode qu’avec une personne née dans une période historique moins cruciale.
Ces adolescents ne disposent pas de la malléabilité nécessaire pour s’adapter aux situations critiques et sont encore incapables de gérer leurs conflits affectifs ou intellectuels : ils s’imposent ou ils dépriment.
Ils ne savent pas et ne peuvent pas négocier sur leurs désirs intransigeants, pas plus que leurs parents devenus adultes, n’ont été capables de le faire.

Cette remarquable fixité d’objectifs possède son revers positif : ils iront jusqu’au bout de leurs passions personnelles quand ils les auront découvertes. On ne peut demander à une fusée lancée vers la Lune de se dévier de son chemin pour explorer en passant quelque comète sur son itinéraire. Mais on peut lui demander d’atteindre la lune. Et ces personnalités-là, quand elles auront l’intention de le faire, sauront où la trouver. ”

Les jeunes qui se révoltent sont nés dans les années 1980/95 ils ont eu dans leur thème natal une concentration Saturne-Pluton en Balance (en 1981) ou en Scorpion (en 1983/1988), qui s’oppose à celle de leurs parents qui pourraient avoir la  même concentration en Lion  ou en Vierge. Ils ne céderont pas, parce qu’ils ne sont  pas des utopistes mais des pragmatiques. Ceux qui sont nés en 1989 ont un amas bien plus important.

Les enfants des révolutions

1989-1995, c’est la Génération Capricorne (Saturne sortait du Capricorne en février 1991 et du Verseau en février 1994, Uranus sortait du Capricorne fin décembre 95) : Avec la conjonction Uranus-Saturne-Neptune nous sommes ici dans la Grande concentration qui se fait tous les 685 ans.

“Nous sommes en présence de profils de naissance diversifiés mais qui s’affirment dans des identifications familiales ou sociales plus rigides.”

“Ce groupe de naissance semble avoir pour tâche de restaurer, , des structures économiques solides, au niveau du monde entier.

Les grands groupes de cette période tendent plus ou moins vers l’extrémisme des positions sociales et idéologiques et les enfants nés durant ces années subiront des influences contradictoires durant de très longues périodes.” Le soulèvements contre le monde d’aujourd’hui sont ceux de jeunes nés durant cette période.

 

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.