Luc en Diois, reliait Milan à Cologne au IVe siècle

Le nom latin de Luc, Lucus, évoque un bois sacré d’époque gauloise. Peut-être est-ce là l’origine de cette capitale romaine installée dans le courant du Ier siècle av. J.-C. au pied des montagnes du Diois près du Vercors. Elle partage avec Vaison-la-Romaine ce statut de chef-lieu de cité des Voconces*, important peuple gaulois romanisé.

Une érosion importante a profondément enfoui les vestiges de cette ville antique, que l’on devine monumentaux : les restes d’un grand temple, construit sur le même modèle que le temple d’Auguste et de Livie de Vienne, un bras de statue monumentale (plus de 4 m de haut) et de nombreuses inscriptions sont visibles au musée à Die du Diois.

Pour des raisons inconnues, la capitale des Voconces* est transférée vers Die au début du IIe siècle. Peu à peu, la ville va se dépeupler pour n’être plus qu’une mansio, station de bord de voie romaine, au début du IVe siècle.

Un fortin est cependant installé à la même époque au sommet du pic de Luc, afin de surveiller la voie qui a acquis une importance stratégique depuis que les armées romaines combattent sur le Rhin : la voie de la Drôme, entre Durance et Rhône, est la plus praticable en hiver pour relier Milan à Cologne.

 Les habitants utilisaient les atterrissements (zones du lac naturellement comblées par la Drôme) comme pâturages et pour s’approvisionner en saules et broussailles. 

 

 *Les Voconces — en latin Vocontii — sont une fédération de peuples gaulois installés dans les Préalpes. Ils sont battus par les légions romaines entre 125 et 118 avant J.-C. lors de la conquête de la province de Narbonnaise. Ils figurent à ce titre sur les marbres capitolins, à Rome, donnant les noms des peuples vaincus durant ces opérations militaires. Sous l’Empire, ils constituent des civitates.* 

Ce peuple occupait un territoire important qu’ils avaient pris aux Ligures au IVe siècle et qui englobait le Vercors au nord, les contreforts du Ventoux au sud-ouest, Manosque au sud-est et Embrun à l’est, réparti sur 5 départements actuels (Drôme, Isère, Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence, Vaucluse). Ils étaient également membres d’une fédération .  Tite-Live, dans sa narration du passage des Alpes par Hannibal, fait suivre à celui-ci la lisière du territoire des Voconces.

Lors d’un séisme en 1442, un glissement du flanc sud du Pic de Luc se fractionne en un chaos impressionnant de blocs rocheux, créant deux lacs.Les gaulois 8 (2) 

Les hommes percèrent les deux barrages et créèrent ainsi le Saut de la Drôme. La rivière, non loin de sa source, dévale ce site exceptionnel en grosses cascades surtout en période de gros débit.

 source wikipedia

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.