Action de Neptune en maisons

Le 23 septembre 1846, grâce aux  « Principes mathématiques » de Newton mort depuis cent-dix-neuf ans, Le Verrier (1811-1877) découvrait Neptune, mathématiquement parlant. “Ses calculs avaient été envoyés par courrier à un certain nombre d’astronomes de divers pays, afin qu’ils pointent leurs télescopes dans la bonne direction”.

Parmi eux, l’Allemand Johann Galle, de l’Observatoire de Berlin : la nuit même qui suivit sa réception du mémoire de Le Verrier, il vit dans l’oculaire la nouvelle venue, Neptune, aujourd’hui encore, la plus éloignée des planètes solaires” (Pluton étant une naine).*

Astrologiquement parlant, Neptune est une planète difficile à cerner, c’est la raison pour laquelle les astrologues ont choisi de lui donner la régence du signe des Poissons, qui jusque là était conférée à Jupiter (résultat : il y a une action extravertie symbolisée par Jupiter et une introvertie symbolisée par Neptune).

Hadès, astrologue traditionnel, comme d’autres, adopta l’exaltation de Neptune en Lion, ce qui met la chute en Verseau, ce avec quoi je ne suis pas d’accord étant donné que les Verseau, comme les Poissons sont souvent de vrais humanistes se tournant vers la médecine, le soin aux autres mais à la différence des Poissons, ils ne se servent pas du levier de la foi, même s’il y a du sauveur dans les deux signes. Le Lion, signe de feu, signe de l’ego est trop différent de Neptune  avec laquelle, on  voit pas d’affinités puisque Neptune est une planète régnant sur les océans, les liquides, ce qui est bien le contraire du Lion qui affronte dans la lumière. D’ailleurs, les astrologues humanistes ont généralement mis les exaltations et les chutes  de côté, toutes ne sont pas mauvaises cependant, comme Vénus exaltée en Poissons, par exemple (voir article sur les maitrises).

“Les valeurs de Neptune ne peuvent être comptées…ce ne sont pas des valeurs matérielles. Débouchant sur l’indéfini, elles sont propres à conduire, comme toutes les planètes invisibles, vers l’invisible, vers l’infini. Neptune conduit vers l’espoir, à travers le voile de la matière, elle débouche sur une foi.” Hadès*

Neptune, c’est la quête de sens : dans la maison où Neptune se place, la personne ressent inconsciemment, qu’il faut qu’elle agisse dans l’acceptation du sacrifice, le sacrifice étant une façon de fuir le combat, et d’accepter une fatalité. C’est le contraire de Mercure qui réfléchit. Les aspects de Mercure à Neptune  produisent une perte de lucidité, une confusion (en particulier le carré et la conjonction) mais aussi montrent une voie neptuniene ( d’après Germaine Holley).

Pour faire court et synthétique, il y a deux dimensions dans Neptune : celle du don (don de soi ou talent) et celle de la fuite, sans doute par incapacité à affronter les situations de conflits. 

Le don de soi à l’autre ou le don pour l’art sont identiques en qualité car,

«Neptune est de la nature de l’absolu, on peut le rattacher à l’amour transpersonnel ou la quête d’amour de l’être humain. Il est gouverneur du chakra de l’Éveil.

Mais, il apparait nettement en tant que significateur de l’arriération mentale en dissonance avec La Lune ou Mercure, et on le voit à l’origine de la mort d’enfants jeunes qui semblent avoir eu un destin sacrificiel, il joue un rôle important dans les crises de délire mystique en particulier.

On constate son transit dans les formes amibiennes ou infectieuses des maladies ainsi que dans l’anémie ou dans les crises de boulimie. Il joue un rôle important dans la qualité des défenses immunitaires ou dans leur déficience.» Irène Andrieu.

Tom Lescher, astrologue américain, annonçait à l’entrée de Neptune en Poissons début février 2012, que probablement nous aurions l’extension de maladies infectieuses et microbiennes ce qui est bien le cas (réapparition du Virus Ebola, de la tuberculose, grippe aviaire”. Or, «ce qui est marqué par Neptune à tendance à grandir (grossir) » Hadès. 

Dans les maisons d’un théme, voici briévement ce que fait Neptune :

En maison I, dans chaque situation on essaie d’imposer notre volonté face au monde extérieur, ici on est dans l’affirmation, c’est Mars qui veut s’affirmer, mais avec Neptune, on veut éviter l’incarnation. On se sent dominé par des forces plus puissantes : plus il est proche de l’ascendant plus il est fort.  Les artistes  ont souvent un fort Neptune. 

C’est la volonté de la mère qui prédomine, une mère avec des problèmes, comme l’alcool, la drogue, il y a fusion avec elle, on a du mal à se décrocher. Il y a toujours un rapport avec l’élément liquide.

Il peut y avoir un problème d’identité, de profondes rages inconscientes. Si Mars est affaibli, le porteur peut être profondément manipulateur ; c’est le tréfonds de l’inconscient, la personne recherche la fusion masquant sa puissance, avec la tendance à la victimisation pour se faire écouter des autres : cette capacité à chercher à plaire commence dans l’enfance. Par effet miroir, on bâtit son sentiment d’identité. Il peut y avoir la manipulation inconsciente de l’impuissance en puissance (triangle de-victime bourreau-sauveur). Il y a nécessité de se construire un ego fort. On doit passer de l’impuissance à la création, voir s’il y a d’autres planètes pour faciliter, comme Jupiter qui a une tendance à l’amplification. Cette position favorise le développement de maladies comme l’asthme, l’allergie.

L’Ascendant Poissons, différent de Neptune sur l’ascendant, est une carence par rapport aux vies antérieures.  On évite les challenges, les prises de responsabilité, il y a du fatalisme, de la nostalgie, on peut se mettre en danger, on est spectateur, on n’imprime pas sa route, on fait ce que les autres veulent de nous (dans le but de se racheter de quelque chose d’inconscient par l’ oubli de soi). Chez les personnes dépressives Saturne aspecte souvent Neptune. On peut se protéger avec un Saturne fort, il faut avoir l’instinct de conservation.

La Maison II  est le patrimoine de l’individu et concerne l’autonomie matérielle, et la formation des valeurs, elle nourrit la maison I, décrit le corps physique, la capacité à se nourrir, vêtir. L’argent (pour la plupart) c’est le prix que l’on fixe à nos productions, c’est le symbole collectif de la valeur personnelle. Neptune n’est pas bien en Maison II, maison du Taureau, de terre d’où gaspillage d’où difficultés financières, difficultés à gérer, achats compulsifs. L’argent n’a pas d’importance. Ici, ressort le fait que c’est une planète d’inertie poussant à la paresse, à se nourrir de fantasmes. Avec Neptune, il y a quelque chose qui s’est mal passé dans les vies antérieures. Positivement, cela donne le talent et fait les artistes inspirés, qui doutent cependant de leur valeur et les autres prennent les choses en mains,  puisque la personne n’accepte pas son autonomie financière.

La Maison III est la maison de l’apprentissage, celle de la proximité immédiate, on commence à définir des différences, on forge sa personnalité : Mercure structure et Neptune, c’est le contraire. Il y a manque de concentration, erreur, mensonge (mythomanie), pour éviter les problèmes. Positivement, on voit en images, émotions, on a des dons poétiques, boulimie de lecture, inspiration : classé mauvais élève au départ parce qu’on sait tout, mais qu’on n’aime pas la façon d’apprendre,   une sorte d’autisme Asperger, cela ne reflète pas le manque d’intelligence : souvent Neptune en maison III, sacrifie ses études pour faire autre chose. Neptune ici donne des difficultés avec les frères et sœurs. On absorbe tous les Neptune des autres, il faut éviter de croire qu’on est incompris, on a tendance à attendre le sauveur.

Maison IV où se trouvent les racines de l’inconscient, géniteur invisible, père spirituel dans les mythes, maison mystérieuse et endroit sombre, avec Neptune dedans, c’est le père qui est le sauveur, mais il est sombre ( demander au consultant son ressenti, cela peut être la mère aussi) . Si c’est en Poissons, il y a un lien fort. Un des géniteurs est  impuissant, alcoolique, malade ou très flou, ou toujours absent à cause du travail. D’après Hadès , la situation de Neptune en maison IV « peut marquer une forte intuition et des dons supra normaux ».

Il faut le mettre en paralléle avec la Conjonction Soleil-Neptune : enfant qui cherchent leur père (Soleil = père), il y a un manque de lucidité. L’inaccessibilité du père solaire est le miroir du paradis perdu : « on veut rester dans une fusion, qui n’est pas possible, on veut sauver, on projette sur les hommes. On peut également  avoir le sentiment d’avoir perdu son pays, ce sont les éternels voyageurs et, on peut se sentir de nulle part, idéaliser sa vie de famille. On fait une grosse projection sur les parents s’il y a amas de planètes, on a besoin d’une famille spirituelle.

Maison V : maison d’identité, l’enfant intérieur qu’on va rencontrer, il y a toujours une idée de sacrifice. C’est un karma d’Ego, pour dissoudre l’ancienne identité (celle de la vie antérieure), il y a idéalisation de l’amour, manque de jugement, narcissisme, enthousiasme et déception. La Maison V c’est la maison du Soleil : ici il ne sait pas ce qu’il veut . La maison V est le moyen d’exprimer ce qu’on est en maison I, c’est aussi la maison des artistes, car la création est un miroir de soi-même. Généralement, on a du magnétisme.

Exemple : Aspect Neptune/ Soleil conjoints  en maison V  de la créativité et karma d’ego. On a du mal à savoir qui on est, on demande à son enfant de combler ce vide, d’être comme soi, souvent il y a déception avec enfants à problèmes, non autonomes. Neptune demande le sacrifice de la mère qui l’a mis au monde, un peu comme Neptune en I ou dans le cas d’une grossesse accidentelle qui vous lie à un homme, ou bien, il y a difficulté à avoir des enfants.

Maison VI : On n’a pas envie de souffrir les contraintes de Maison VI, pourtant si on a trois planètes en Maison VI, on “doit” avoir une activité. Il faut voir Mercure, maitre analogique de la maison, c’est une maison spirituelle -toujours l’amour qui s’oublie – ancrant le divin dans la réalité. Les planètes peuvent avoir un comportement obsessionnel : on y voit le travail non désiré, la vie pénible, la personne victimisée ou bien le refus de travailler, la paresse, et refus de la notoriété, mais aussi l’idéalisation du travail (les  aides- soignantes, guérisseurs, infirmières, radiologue, soins liés à l’eau, comme personnel soignant dans les stations balnéaires, sages femmes, etc). On y trouve la maladie, le stress. Il faut donc accepter ses limites.

En maison VII : Avec Neptune ici, on a freiné sa personnalité pour que tout aille bien mais plus on avance, plus le karma social augmente, il y a une difficulté à être en contact avec les autres, les groupes, l’autre, le partenaire (compagnon neptunien ). La personne doit comprendre l’importance de l’engagement, il faut structurer la relation. On doit définir son identité pour ne pas aller chercher chez les autres.

En Maison VIII  « Neptune peut inciter à l’autodestruction. Neptune renforce les comportements de dépendance aussi bien interpersonnels, que vis-à-vis de l’alcool et la drogue du fait qu’elle renforce les déficiences de la volonté. Neptune amène aussi la dépression (comme Saturne). Si la personne arrive à surmonter les conflits, il s’agit plutôt de névrose, La psychose étant décelable par la rigidité du comportement, par le côté linéaire de la personnalité. Une personne incapable de vivre ici et maintenant, avec des planètes en maison VIII, a tendance à engendrer un univers basé sur le pouvoir et la sécurité et, tend à s’opposer à toutes transformations ». « Quand Neptune est rétrograde il peut y avoir délire mystique et hallucinations auditives, on le trouve aussi dans les cas d’incapacité sociale reconnues cliniquement, dans la mythomanie, et la simulation de maladie mentale (associé à une forme psychotique de la personnalité) ». Irène Andrieu. En tant que maison de l’âme,  Neptune peut, positivement, inciter à une vraie mystique, une créativité, une intuition.

En maison IX : face à la maison III, il s’agit de la religion, des études supérieures artistiques, des grands voyages maritimes, d’une imagination créatrice (surtout pour l’écriture), des grandes illusions et désillusions. Cette position « marque fortement l’idéal religieux et politique (vocation), tend au fanatisme, à l’intolérance ». Si la planète est près du MC, elle agit sur la maison X au niveau de la vocation qui peut aller de prêtre à gourou, mais elle ne peut donner ni la sécurité ni le pouvoir matériel. Rétrograde, elle incite à des choix erronés, la remise en question des religions instituées.

Maison X : Métiers neptuniens  (liés à l’eau, reliant les individus), artistes, professions comme en Maison VI mais choisies comme vocation (prêtre, gourou, chamane,naturopathes, œnologue, parfumeur…)

Maison XI : éloignement des amis, projets flous, influence la vie sentimentale en maison V, souvenirs transgénérationnels de pertes financières et autres, de migrations par la mer, femmes ayant eu des problèmes pour devenir mère (grossesse extra utérine qui est une “mémoire” transmise par les migrations)

En maison XII :  on est dans sa maison et pour cerner Neptune on doit voir quelle maison contenant les Poissons va participer à la montée spirituelle, ou à la précipitation dans le désespoir, car c’est la maladie ou la transcendance, mais aussi et toujours la créativité (ici dans la solitude). Le problème remonte à la nuit des temps, il y a quelquefois un complexe d’abandon. Neptune ici donne parfois une profession médicale, un don pour soigner.

Cet article n’est pas exhaustif, il a été fait d’après un cours de 2009 de Patricia P, astrologue, mes lectures d’Irène Andrieu dans “les bases de l’astrologie médicale” et “Astrologie et psychiatrie”, et d’ Hadès dans “Lune et Neptune ou les mystères de l’inconscient”,  de Germaine Holley dans “Comment comprendre votre Horoscope” et, mon observation.

*”Ces lois sont dites « universelles », car elles régissent tout aussi bien l’orbite de la Lune autour de la Terre ou de la Terre autour du Soleil que la courbe en cloche d’un boulet de canon ou la chute rectiligne d’une pomme.”

 

 

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.