Mouvement de Jupiter retrograde et directe en Sagittaire

La rétrogradation est un phénomène marqué par un R dans les éphémérides, ces calendriers qui donnent la marche des planètes (voir blog). La rétrogradation est un phénomène d’optique entre la Terre et une planète, en géocentrique,  reconnue en astronomie.

En astrologie, cette science humaine plus que mathématique, il est particulièrement intéressant d’en tenir compte dans les progressions (un jour égal un an) pour juger de l’évolution de notre vie intérieure mais aussi extérieure. En effet, lorsqu’on évalue l’effet du passage de rétrograde à direct, il ne faut pas imaginer que la personne va changer son attitude de repli du jour au lendemain, de l’année de référence à l’année suivante, cela se fera en douceur et si on étudie la lenteur de la vitesse de la planète, on le comprend.

Prenons l’exemple de Jupiter rétrograde en Sagittaire, et voyons précisément son parcours durant plusieurs mois.

Rappelez-vous ce que j’ai mis sur la voiture, dans l’article précédent : la marche directe n’agit pas tout de suite, comme la puissance qu’on déploie en conduisant une voiture qui passe d’abord en première avant de passer à la vitesse supérieure, c’est le principe de l’énergie qu’il faut déployer pour mettre une masse en mouvement, tandis que pour la remettre en mouvement après avoir rétrograder il faut un peu moins d’énergie puisque le moteur est en route.  Voici le cas de Jupiter en ce moment :

Pour la période normale de rétrogradation, Jupiter est devenue rétrograde le 11 avril à 24°21′ et, redevient direct le 12 aout à 14°30′ :   Jupiter a fait 10° d’écart, pour  revenir à son degré du point de départ, et il va falloir qu’elle fasse de nouveau ces 10° dans le sens direct, donc cela va prendre le temps de faire 20° ,  pas forcément à la même vitesse. Ceci  sera fait le 5 novembre, plus de cinq mois environ après le moment de la rétrogradation, sur le degré 24°21.

Dans le cas des planètes très lentes, cela se passe trois fois dans un signe, une fois dans chaque décan, généralement durant toute la période du transit total dans le signe. Mais Jupiter ne rétrograde qu’une fois du fait de son passage d’un an et un mois (quelque fois moins  comme en Poissons, ceci dépendant  en fait de sa  position sur le zodiaque).

Regardons le départ de la rétrogradation : Jupiter est sur 24°21 le 11 avril (voir thème) , durant deux jours plus le jour de la rétrogradation, ce qui fait cinq jours sur le même degré minute seconde car elle était déjà sur ce degré exacte deux jours auparavant. Cette période est dite stationnaire directe et stationnaire rétrograde.

Quand elle redevient directe, le 12 août, elle reste  trois jours – non cinq – sur le même degré/ minute/ seconde  à 14°30, deux jours directe stationnaire. Après on peut voir qu’elle reste longtemps sur ce degré car sa vitesse est réduite.  Mais elle va faire de nouveau les 10°, pour  revenir à 24° 21′, le 5 novembre.

On a donc trois passages sur ces fameux 10°,   la première fois, la période est dite pré- rétrograde, puis la période rétrograde, et enfin la période finale dite post-rétrograde.

Comme lorsqu’on dit “jamais deux sans trois” (sagesse des proverbes), on a ici “l’avertissement” du premier passage : la planète dit quelque chose à quelqu’un dans sa maison, puis “le rappel” au second passage : la planète rappelle qu’on a quelque chose à faire ou à comprendre, et le troisième passage  où “dernier avertissement” , comme lorsqu’on dit à un enfant  : “je compte jusqu’à trois !”.

Toutes les personnes qui ont le Soleil, l’ascendant, une planète, ou un point important du thème dans ces degrés et périodes de rétrogradations sont concernées.

Comme il s’agit de Jupiter, on peut penser que tout est bénéfique mais le fait de la rétrogradation met un gros bémol, il faut regarder attentivement  les autres aspects. Personnellement, je me méfie de la précision extrême des astrologues scientifiques, sachant que les effets des aspects se télescopent toujours, aussi on ne peut peser exactement le poids d’un demi degré sauf le jour de notre naissance et celui d’un accident, etc… où là on se rend compte d’une “fatalité”.

Heureusement, dans la vie courante, on a un peu plus de liberté car rappelez-vous : “le déterminisme n’est pas une fatalité”.

Lire aussi : http://versusconformita.livehost.fr/2019/05/11/tango-entre-saturne-et-pluton-retrogrades/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrit par 

2 commentaires sur “Mouvement de Jupiter retrograde et directe en Sagittaire”

  1. bonjour
    dans les progressions
    lesquels prendre ? les directions secondaires ou les symboliques ou les primaires ?
    merci a vous de me guider avec vos lumieres
    cordialement
    yves

    1. Cher Yves , je prends les directions secondaires, les logiciels les calculent, et c’est ce que l’on fait couramment. En tout cas, Sophia Mason astrologue américaine a fait un gros travail dessus mais son livre est en anglais “delineation of progressions” , une mine d’informations pratiques ! Merci de me lire.
      amicalement
      emma
      PS il s’agit du calcul simple de un jour égal un an à partir de la ligne suivante de votre jour anniversaire, on refait un théme avec un as recalculé (là merci les logiciels). On compare les thémes et on surveille aussi la lune qui fait un degré par mois car elle fait 12 degré en moyenne par jour, donc c’est elle qui donne le ton. Il y a des articles sur le blog dans les années précédentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.