Le jeu et les enjeux des aspects

Telle la chèvre de monsieur Seguin attachée à son piquet, ne recevez les évènements de l’extérieur, en pensant que vous n’en êtes pas partie prenante, vous vous posez en victime, soyez acteur en étant positif, non pas en essayant de tout contrôler. Ce petit carré, là tout seul dans tous le thème, c’est le caillou dans la chaussure qui vous fera avancer. Trop de carrés, rendent  quelque fois insupportable,  mais pas de carré rend immobile.

“Les  aspects entre les planètes expriment des quantités mais aussi des forces et des idées “. On a surtout utilisé  les aspects majeurs  du grec Ptolémée, au II em siècle.

Il faut distinguer une idée force : l’aspect mathématique* est au service de l’aspect humain. Tout aspect puise son origine dans un cycle planétaire. La roue zodiacale de 360° est la représentation de l’écliptique , sur laquelle un observateur situé sur la terre voit circuler les planètes en vision géocentrique (géo = terre) , nous sommes en résonance avec ce que nous voyons et vivons : les jours et les nuits, les saisons.

Il est nécessaire de savoir des aspects que : l’ aspect de conjonction symbolisé par le couple Soleil- Lune est relié au chiffre 1  impliquant la subjectivité puisque la planète la plus lente influe sur la planète la plus rapide et que les deux planètes mélange leur énergies.

Les aspects de conjonction  des planètes rapides (Mercure, Vénus, Mars plus les luminaires)  sont dites personnelles parce que personnes n’aura les mêmes (sinon à naitre au même moment) avec les lentes (Uranus Chiron Neptune et Pluton), nous mettent en relation avec les événements contemporains avec notre naissance.

En effet, nous serons différents si nous avons un Soleil conjoint Saturne d’un Soleil conjoint Vénus du point du caractère,  mais aussi parce que les planètes lentes sont en aspect entre elles donnant une tonalité à la période où nous naissons (Uranus-Pluton  en Vierge des années soixante en conjonction avec la lune associera les besoins personnels, la tendance discriminatoire  de la Vierge, avec  la rébellion d’Uranus, et le désir de transformation  de Pluton. Tandis que les conjonctions entre rapides donnent un trait de caractère, des tendances latentes entre deux caractéristiques personnelles :  Lune en aspect de Mars, rapidité, hyperactivité, instabilité/instabilité.

L’opposition de 180°  dans le même axe résultant du chiffre  2  implique  la dualité ; l’ opposition est l’occasion d’entrer en confrontation avec l’autre pole comme dans l’axe Bélier -Balance, afin de comprendre un point de vue différent , et d’apprendre à  vivre en société, ensuite. L’opposition met en face d’options type “tu veux ou tu veux pas  ? “. Les oppositions obligent à l’objectivité dans un face à face symbolique des planètes, où l’une projette sa façon de voir sur l’autre comme à la pleine lune quand  le Soleil  projette sa lumière sur la lune

Les trigones  sont des aspects de 120° entre des éléments de même qualité ( feu, terre, air, eau ) résultant de la division du cercle en 3 ;  sur le plan mathématique, le 3 apporte la résolution de la confrontation de l’opposition du 2 ;  un siège ne tient que quand il a au moins trois pieds. le 2 qui devient 3 symbolise pour certains dans la tradition la perfection,

Les carrés de 90° se font entre les énergies soit cardinales (qui commencent), soit fixes (qui installent) , soit mutables (qui transforment). Les carrés sont des étapes difficiles à franchir, mais le 4 est symbole de la stabilité d’une la table à quatre pieds, et on peut difficilement bouger les carrés  dans les signes fixes !  il y a  un utilisation pratique de cet aspect. L’action devient nécessaire lorsqu’il y a un carré, ce qui fait qu’on est obligé de se dynamiser.

Les sextiles de 60° se forment entre deux éléments qui s’associent positivement (eau et terre, feu et air) résultant de la division du cercle par 6, chiffre matériel. La division par 6 résulte de l’addition de 1 +2+3 (unité, dualité, trinité),  L’alliance des éléments fait que les résultats des planètes en présence donne des résultats concrets  pour le porteur : Mars sextil Jupiter peut assurer le résultat d’une action.

Le quinconce est un  aspect karmique, autrefois considéré comme mineur. Un thème qui comporte beaucoup de quinconces  forme  quelquefois des yods s’il y a  des sextils. Un quinconce indique des tensions intérieures entre deux planètes que le porteur subit sans pouvoir agir “physiquement” ;  pour agir il faudrait qu’il aille à la confrontation de l’opposition avant ou après entre la planète la plus rapide, mais il ne peut pas, les deux choses signifiées  paraissent capitales pour lui. Si un sextil relie les deux quinconces, formant un triangle aigu avec une planète au sommet, l Mais il faut lire les quinconces un après l’autre car ils peuvent ne pas dépendre de la même planète. Une planète lente commande toujours la rapide, et celle du sommet peut être la plus lente, dans ce cas elle commandera le sextil , aussi  les deux planètes du sextil devront se liguer contre elle.  une solution se situe  dans la maison du mi -point, qui se situe à la médiatrice du triangle, au milieu du sextil (c’est de la géométrie). On trouve ici souvent une planète qui devient importante (d’ailleurs il faut voir quelle maison elle contrôle). Exemple, si vous avez un yod formé par un sextil Vénus – Mars et au sommet du triangle Saturne, la plus lente étant saturne elle contrôle, Vénus et Mars, dans le sens qu’elle subordonne les sentiments et les actions à ses limites, et sa sécheresse (le père, d’un garçon Mars et d’une fille Vénus). Si en face de Saturne se trouve Uranus au mi point de Vénus et Mars, les deux jeunes planètes vont se libérer du joug. Supposons que la personne soit ascendant Verseau, vous voyez l’importance qu’Uranus prend. Chaque fois que le yod sera contacté par des transits lents et rapides sur angle, des réactions se produiront. Kepler (1571/1630) a dit à propos de des aspects mineurs , qu’on a négligé longtemps  “j’estime que tous ont le bon effet de pousser les capacités de l’homme à agir”.

 

 

 

*On a dit que certains écarts avaient le privilège de créer des vibrations permettant une relation entre deux astres, relation de tension lorsque ces angles résultent de la division du cercle par les nombres 2, 4, 8 et, relation de détente lorsqu’ils résultent de la division du cercle par les nombre 3, 6, 12.

 

 

 

 

D’après les livres de

*Bill Tierney  (pg 60/61 de Dynamique des aspects astrologiques)  donne de bonnes indications.

* l’astrologue Pierre Delmas “nouvelle approche des aspects astrologiques”, et les autres….

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.