Quels aspects pour les Poissons ce mois-ci ?

Neptune, qui régit le signe des Poissons, n’apporte pas de résultats concrets mais est une source d’inspiration pour les artistes !

Neptune termine  un carré à Jupiter à 22° , gênant pour les affaires mais aussi pour la spiritualité, cet aspect amenant la confusion au niveau des idéaux et des tentatives concrètes de les faire passer, semant la discorde entre ce qu’on devrait être et ce que l’on peut réellement faire.  Mais  le Soleil le 12 Mars fera un carré exact avec Jupiter, donc il faut compter trois jours de flottement durant lesquels ont pourra avoir du mal a obtenir satisfaction.

Dès maintenant, c’est un début de conjonction entre le Soleil  10° et Neptune à 16° qui sera exacte dès le 7 mars. Et ce sera la nouvelle Lune ! C’est encore un moment où les illusions sont grandes.

Beaucoup d’entre vous, qui ont cette conjonction dans le thème natal, et même ailleurs que dans les Poissons, vont avoir une résonance avec ce transit, et seront revigorés pendant quelques jours : théoriquement trois  (merci pour ce moment !). Neptune peut procurer de jolies inspirations artistiques, des moments de rêveries, causeries au coin du feu, ou balades en forêt.

Depuis l’entrée du Soleil en Poissons, Mercure Épiméthée direct qui le précède en degrés dans le signe, est aussi en conjonction avec Neptune, mais au lieu de quitter les Poissons, Mercure se mettra en rétrogradation le 5 mars (voir thème) et fera sa conjonction inférieure avec le Soleil le 14 mars toujours en Poissons (second thème). La conjonction dite inférieure semble amener pas mal “d’embrouilles” à cause de la fusion de Mercure avec le Soleil qui rend Mercure  subjective, le Soleil étant le guide par lequel Mercure est ébloui.

Mercure sera toujours en rétrogradation lors de l’entrée du Soleil en Bélier le 20 mars, mais en arrière du Soleil qui avance. La rétrogradation de Mercure se terminera le 28 mars par une conjonction exacte avec Neptune à 17° ce qui inclura encore beaucoup d’illusions.

Comme d’habitude, vous devrez patienter pour vos papiers et être plus attentif. Ces conjonctions avec Neptune peuvent donner une belle période d’enfumage : attention aux paroles non suivies d’effets.

Ensuite, Mercure reprendra sa marche directe en Poissons, entrant seulement le 14 avril en Bélier : elle restera donc jusque-là relativement proche de Neptune en Poissons, car entre les deux, dès fin mars, viendra s’intercaler Vénus en Poissons.

A l’entrée du Soleil en Poissons, Vénus est en Capricorne  en conjonction à 17° avec Saturne, Pluton à 22°, le nœud sud 25° (ouille !) elle passera en Verseau le 1er mars.  Elle y rencontrera la lune noire (pas de date parce qu’il y a la moyenne et la corrigée qui sont sur des degrés différents) risquant d’être encore plus froide. Ce ne sera pas le moment de vouloir s’installer dans un cocon et de parler de fécondité pour celles que cela concerne !

Elle sera enfin en exaltation en Poissons, durant le mois du Bélier. Chiron est entré en Bélier le 18 février, et ne dépend plus de Neptune, mais de Mars et on va s’en rendre compte : les idéologies vont faire place aux actes et si les actes ne sont pas là nos ne sommes pas encore prêt d’avoir le calme ; il faut suivre la route de Mars dans le zodiaque pour évaluer l’influence de Chiron et ce durant les huit années qu’elle passera en Taureau (voir explication sur Chiron en janvier 2019).

Je rappelle que Mars depuis le 12 février est en conjonction avec Uranus à la fin du Bélier, carré à l’axe nodale (articles précédents). Heureusement, la conjonction à 29° se sépare le 1er mars, mais elle reprendra quand Uranus entrera dans le Taureau le 14 mars, date à laquelle la planète Mars l’aura précédé dans le signe, ceci fait deux planètes de feu, qui veulent des changements, des améliorations, des progrès

Pour rehausser ce climat, il faut compter sur les sextiles avec Saturne ou Pluton au fur et à mesure de l’avancée des planètes rapides en Poissons : on pourra voir le 17 mars un beau triangle mineur en signes mutables qui peut permettre des évolutions : Mercure apex rétrograde au milieu de Soleil et Neptune sera en sextile avec l’amas en Capricorne et Mars, qui est en trigone avec Pluton ,  en trigone et sextile avec les nœuds. Ceci peut faire vraiment bouger les lignes, mais pas forcément dans la douceur, car se sont des planètes fort violentes dans des amas.

Merci de faire remonter vos constatations à la fin du mois mais ne me demandez pas plus de prévisions !

Ceci est un pot- en- tiel, car n’oubliez pas “le déterminisme n’est pas une fatalité”.

 

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.