Les Poissons, Neptune, la maison XII

Les Poissons terminent le zodiaque et l’hiver, ensuite arrive le Bélier qui commence le printemps , au moment de l’équinoxe.

L’évolution se fait de signe en signe autour du zodiaque, et les Poissons sont le résultat des onze signes qui précédent.

Les Poissons symbolisent la mer immense et nourricière dans laquelle on imagine Neptune,  ce n’est plus l’eau de la matrice humaine du signe du  Cancer , ni l’eau boueuse du Scorpion un laboratoire où s’élabore les phases de la destruction et de la reconstruction, mais comme les deux autres c’est un signe féminin. Vénus y est en exaltation, ce qui voudrait dire qu’ici elle peut exagérer.

Les Poissons,  dotés d’une grande intuition, et d’une forte sensibilité,  pressentent les événements très fortement et, ressentent  les émotions longtemps. Ils éprouvent un besoin d’intimité, de solitude et peuvent se sentir émotionnellement épuisés si les contacts avec les autres leur sont imposés. Ils peuvent manquer d’air, être bouleversés émotionnellement par ce qu’ils ne manquent pas d’observer, d’entendre, même s’ils ne prennent pas la peine d’intervenir. souvent pour se protéger, ils prennent la fuite en pensant qu’après s’être épuisés  finalement, ils ne sont pas là pour changer le monde (Van Gogh). Ils se réfugient  dans leurs univers distant et froid.  Leurs pieds leur font mal car ils perdent pied et c’est le moindre mal, car ils peuvent facilement devenir dépressifs s’ils sont délaissés, ce qui est paradoxal vu leur comportement qui n’est pas toujours compris par les tempéraments plus extravertis.

La polarité, représentée par le signe opposé, critique, concret et efficace de la Vierge, influe sur les Poissons qui sautent dans les traits les plus matériels de ce signe tout en étant  fondamentalement différent, puisque les Poissons sont distraits, laxistes et rêveurs. Aussi les Poissons comme les Vierges s’intéressent à la santé, et particulièrement celle qui est naturelle. C’est la raison pour laquelle, on en voit tant dans ces professions, qui est une profession de service et de soins, axe VI/XII.

Les ascendants Poissons ont souvent également une planète dans le signe de la Vierge. On se doit donc de toujours étudier l’axe entier, en cherchant, si par exemple Mercure maitre de la Vierge est en rapport avec Neptune, ou si la maison VI contient un amas. Dans le cas où le Soleil est en Poissons on peut avoir aussi Mercure dominant en aspect et toujours très proche du Soleil. 

Dans le cas où Mercure est en Poissons, la tradition, l’a sous estimé en faisant “le fou du roi”. C’est mal connaître l’intuition, la créativité ou tout simplement la bonté d’un mental compatissant et sensible ; c’est le jugement d’un monde où seul le concret ou le “montrer à voir” semble important. Il est vrai que les Poissons sentent et ressentent, devinent  plus qu’ils ne comprennent, et paraissent perdus lorsqu’il s’agit de raisonnements uniquement basés sur la logique ou la mathématique. La faute en vient peut-être à celui qui explique !

Voici ce que dit Tom Lescher, astrologue américain : “Les Poissons peuvent oublier leur mortalité, c’est la raison pour laquelle la maison XII peut être appelée la maison de la désintégration de l’être et du moi : c’est ce qui arrive quand on oublie son ego, son être, le moi, le “à moi”. il peut y avoir cette tendance à ne pas penser à soi-même, à ne pas être dans son corps, à ne pas être dans son ego : “prenez, prenez”. Le signe des Poissons est notre moi infini, spirituel : pas de murs, pas de frontières, les addictions qui donnent le sentiment d’être relié, peuvent se manifester de plusieurs façons : normales et autorisées, ou d’autres  qui sont plus dangereuses. Au niveau physique, cet aspect si beau d’absence d’ego, donne un système immunitaire, faible car il y a un manque de frontières, les Poissons sont  attaqués par les virus, les parasites. Malgré tout, les Poissons sont un signe protégé grâce à Vénus“.

Jupiter , l’ancien maître, avant la découverte de Neptune, cède la maitrise à Neptune, car un Poisson est avant tout un neptunien, mais il est vrai que les Poissons sont chanceux et protecteurs et qu’ici peut-être Jupiter y est pour quelque chose : les bonnes fortunes ou chances semblent tomber du ciel.

Lorsqu’il y a beaucoup de planètes en Poissons, ou une maison XII importante, Neptune devient dominant, et on peut le trouver en aspect au Soleil, à la Lune, à l’ascendant, au milieu du ciel.

Dans un thème natal, Neptune placée en dominante (AS, MC, conjoint et en aspect au Soleil ou Lune, ou faisant de nombreux aspects au moment de la naissance) apporte durant la vie du porteur ses vibrations, son originalité, sa fantaisie, son inspiration mais aussi son lot de disparition de situations. Neptune, c’est de l’eau et elle dissout, mais c’est aussi et surtout la vie. L’eau enveloppe, détend, soulage, et porte. Elle façonne en se mariant à la terre, et c’est concret.  Tout est une question de dosage. Nous sommes composés d’eau.

Neptune en aspect à un point important du thème  durant la durée d’un transit crée une ambiance, plus que des événements, en transformant la manière de penser de la personne ou d’une société : actuellement le passage de Neptune en Poissons pour une durée de treize ans (jusqu’en 2023) a créé les conditions d’une crise au niveau des religions instituées et des idéologies politiques.

Neptune dont le cycle de 13 ans dans un signe et de 164 ans en tout, fut en Poissons, de 1850 à 1863, on a vu apparaître les grandes migrations vers les États-Unis, la recherche d’un Eldorado. Neptune ici montre la capacité de transformation et d’illusion  que procure la planète au niveau sociétal.

La ruée vers l’or a duré 8 ans en Californie, l’or était le nouveau credo et mena souvent les chercheurs infructueux à la folie : la folie étant un des avatars des Poissons qui deviennent fragiles lorsqu’ils sont déçus, après avoir rêvé.

La période voit la naissance du père de la psychanalyse, Sigmund Freud qui va changer de manière radicale la façon de traiter les personnes en souffrance psychologique : dans son thème, Neptune conjoint Jupiter est leader des planètes du dessin en “seau”, Neptune 19° (anse du seau) est en opposition à  Mars rétrograde ,  premier maitre de l’ascendant (sa vision de la libido a renversé la vision machiste de son époque) sextile au Soleil et surtout à Uranus conjoint Soleil et Mercure, lui inspirant une originalité de pensée.

Freud va supplanter le domaine religieux, pour les générations à venir, il crée en quelque  une nouvelle idéologie avec la psychiatrie, elle envahit les médias, cela devient une pensée qui domine notre culture occidentale.

Les inventeurs-découvreurs ont tous une forte imagination, intuition, inspiration. La plus fantastique découverte au niveau scientifique, a été faite par  Albert Einstein, né le 14 Mars 1879 avec un Soleil et un MC Poissons, avec pour maitre Neptune en Taureau, et un AS Cancer, dont la Lune maitresse de l’ascendant est quinconce à Neptune, et Mercure en Bélier conjoint Saturne, Vénus carrée ascendant,  et qui fut pourtant le plus grand scientifique de tous les temps puisqu’il découvrit en physique au début du  XXe siécle des choses que nous sommes à peine en mesure de vérifier actuellement (voir recherches de Stephen Hawking). On voit que lorsque Neptune est dans un signe concret de terre il se matérialise dans un domaine physique !

 

 

 

 

Dans le thème de Stephen Hawking savant mathématicien et astrophysicien,  la Lune est conjointe Neptune, conjointe nœud nord, forme un grand trigone de terre avec Uranus conjoint Saturne, et le Soleil Mercure en Capricorne, les Poissons ne contenant pourtant aucune planète excepté le nœud sud (qui n’est pas sur ce logiciel), maitrisé par Neptune au nœud nord, ce qui indique une continuité d’une vie à l’autre indice de karma (voir thème dans le blog). Malgré sa maladie dégénérative,  l’accumulation des carrés sur sa Vénus, il se maria deux fois et eu trois enfants tout en poursuivant ses travaux jusqu’à sa mort qui compte tenu de sa maladie, arriva à un âge tardif. On peut voir l’ébauche d’un grand carré sur le tour du thème entre l’ascendant, Mercure, Mars et Pluton dans les signes d’air (le mental). Saturne angulaire indique avec le Soleil et Mercure en Capricorne carrée Mars, une personne pugnace.

Neptune et les Poissons et la maison XII sont l’illusion, d’où le talent artistique des neptuniens :

Vincent Van Gogh, né le 30 mars 1853 en Hollande à  Amstelveen à 11 h, Soleil Bélier, AS Cancer avec un Neptune en Poissons, en secteur IX, encadrant le MC avec Mars , maitre du MC en Poissons où se situe Vénus conjoint Mars, Maître de son Soleil, montre son inspiration notamment pour des paysages différents de ceux de son pays natal en secteur IX (le pays d’Arles s’oppose aux brumes hollandaises).

Il a la conjonction rare des lentes Uranus Pluton et Saturne en Taureau avec la Lune noire en Bélier, l’axe des nœuds se situent en VI/XII dans les signes du Sagittaire et des Gémeaux en carré avec la conjonction Vénus Mars, la Lune étant maitre de l’AS se situe au Nœud sud, montrant une problématique affective, un manque d’adaptation. Neptune est carré Jupiter pourtant en domicile,  ce qui indique la chute de situation dans laquelle l’entraina Neptune, plus forte également en domicile. Rappelons que Van Gogh fut victime  de sa compassion durant la première moitié de sa vie où il voulu devenir pasteur, puis ensuite de son alcoolisme, dû à la déception de ne pas être reconnu en tant qu’artiste !

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.