Le quinconce

“Les aspects dits mineurs ne le sont pas, ils représentent des nuances moins évidentes de la personnalité, mais jouent un rôle important.”

“Le quinconce de 150° – orbe de 4°* – est un aspect correctif thérapeutique qui nous force à faire des compromis, par altération et élimination, afin de mieux utiliser les deux planètes en cause. Son rôle est de supprimer les attitudes inefficaces qui empêchent notre croissance ; il n’a pas l’intensité et la force nécessaire pour que nous en soyons conscient jusqu’à ce que d’une manière fatale, des circonstances nous obligent à y prêter attention.”

“Le quinconce est un aspect intériorisant, il affecte le bien être de notre corps et de notre esprit, provoquant des problèmes d’ordre mental, physique, psychosomatique.” Bill Tierney

Germaine Holley dit que c’est un aspect de service, qui nous pousse à faire plus que nécessaire. On se sent obligé de dire oui même si on veut dire non, il faut trouver l’équilibre.

Robert Pelletier dit que les tensions produites par le quinconce ne peuvent être apaisées que par la compassion, le compromis, le don et il nous apprend à œuvrer dans une voie spirituelle, pour un but lointain.

Un quinconce peut être croissant ou décroissant ; pour juger,  on doit d’abord prendre l’opposition de la planète la plus lente, et si la seconde se situe avant l’opposition dans le sens des signes, c’est un quinconce croissant. Il est assimilé à un aspect Bélier /Vierge. “Le croissant ou inférieur désorganise les énergies au point de vue physique, nous devons nous corriger sur le plan mental au niveau du service aux autres”.

Le quinconce décroissant a mauvaise réputation car il est assimilé à un aspect Bélier/ Scorpion, a “un pouvoir psychologique correcteur permanent, car il nous pousse à nous analyser. Il a un rapport à l’abus de l’usage de la volonté et du désir” .

On est dans une soif de possession : c’est ici qu’il faut lutter par le détachement au niveau des planètes concernées.

“Dans un aspect croissant, l’énergie est dépensée vers des buts individuels, sans réfléchir aux conséquences de nos actes sur les autres tandis que dans le décroissant on apprend à partager, il y a plus de réflexion, mais il y a plus de fatalité. L’aspect appliquant qui va vers l’aspect exact (avant) a plus d’impact.”

Au niveau des transits, ils incitent à changer nos habitudes, et peut donner une période de malaise car ils déstabilisent intérieurement.

Voici l’exemple de l’abbé Pierre, né le 5 août 1912 à 11 h à Lyon :

On voit un quinconce croissant entre Jupiter et la Lune, (l’opposition se fera après la naissance entre le Sagittaire et les Gémeaux ) la Lune en exaltation en Taureau veut assurer la sécurité matérielle pour les autres en secteur VII, d’où la création de la communauté d’Emmaüs.

Il y a le quinconce décroissant Pluton-Uranus, qui se situe au niveau spirituel entre la IX,  et la IV le foyer, puis le quinconce Uranus – Mercure décroissant , Mercure conjoint Mars assurant une parole percutante, pour une parole nouvelle en faveur des sans logis.

Que dirait-il maintenant !

 

*au-dessous on trouve le biquintile à 144°, au dessus l’aspect de 165°, aspect mis en valeur par Zane Stein (voir blog)

D’après le cours de Joëlle Chicoine, astrologue canadienne.

 

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.