Les Maisons de l’âme

Reliées par un trigone, les trois maisons IV, VIII et XII, maisons des signes d’eau Cancer, Scorpion, Poissons, sont appelées maisons de l’âme ou l’on pourrait dire aussi maisons de l’inconscient.

 

Une  vision matérialiste des choses, fait peser sur ces maisons une mauvaise réputation : hors de l’action point de salut, alors que la XII est fort utile, de même que la VIII. Il faut donc savoir ces choses… Voici le texte subtil de Ferdinand David.

“La maison IV : le signe au fond du ciel indique la façon d’aborder le problème de la stabilité et de l’intégration de son être à la suite de ses expériences, comment aborder les problèmes, et montre ce que la destinée nous a préparé. La maison contenant la planète “maîtresse” indique le genre d’activité qui permet de découvrir sa force, sa stabilité. Les planètes en IV indiquent quelle activité modifie la recherche de stabilité. Voir les aspects de la Lune, s’il ‘y  a  la Lune : intérêt pour les affaires immobilières et le foyer , mais aussi pour la décoration, l’art.

La maison VIII : se réfère à la “régénération du moi”, mais concrètement c’est ce qui donne “corps” à la VII : problèmes d’argent avec les partenaires le but de la relation, la manière de travailler, de vivre ensemble. C’est ici qu’on trouve les solutions aux problèmes pour réaliser le but de sa vie. Ici, il y a exigence de la part du cosmos : au dessus de la ligne d’horizon, un signe de remise en question, ou du moins, d’effort intérieur important suit toujours un signe d’aisance et d’expansion : la raison d’être des expériences humaines symbolisées dans les six secteurs de relation sociale nous apparaît comme voulant conduire à un accroissement de la conscience. Il ne peut s’agir que de l’enrichissement de la conscience puisque c’est le seul acquis personnel que l’homme emporte et au moyen duquel il créera les conditions de sa renaissance, à l’image de la graine dans le royaume végétal. Il ne peut y avoir expansion (y compris économique) sans expansion de la conscience et l’expansion de la conscience, c’est l’expansion du champ de conscience. Mais il faut d’abord prendre conscience de ce qui a été gaspillé”. Du coup on a mis le Scorpion entre la Balance et le Sagittaire, car comme dit Vouga : “ce que la Balance (Némésis, la justice aux yeux bandés) vous a donné, le Scorpion vous le reprend !”. La maison VIII nous enseigne ainsi la façon d’opérer au mieux, les nécessaires repolarisations cycliques de notre croissance. C’est ce qui explique la présence d’une maison VIII natale chargée, chez certaines personnes.

La  VII étant l’opposition de la I, quand nous abordons la VIII cette phase d’opposition est dépassée et,  résolue, en nous associant à l’autre. Toute opposition signifie un temps d’indécision : en  VIII nous nous mettons à vivre le début de cette seconde moitié et il faut redéfinir un comportement, il s’agit d’une nouvelle existence, l’autre étant morte : nous agissons pour nos intérêts mais nous sommes obligés d’être créatifs, dans les limites de cette programmation. (La II ne présente pas ce caractère : les secteurs au-dessous de l’horizon conduisant elles, à une expansion de la matière, de l’espace extérieur).

La VIII s’adresse à l’entité dans sa phase adulte. La VIII est le portail obligatoire pour franchir les niveaux de changement de dimension, les grandes étapes de l’ouverture du champ de conscience.

Les difficultés de la VIII ont leur source en VII, la  VIII traduit les conséquences des unions : les avantages et  les inconvénients,  notre capacité à renaître d’une situation nouvelle, ou l’obligation pour nous de mourir à certaines de nos habitudes. Notre naissance est la première union que nous pratiquons, nous en sommes responsables positivement et négativement ; il nous faut apprendre à la dominer, à en tirer parti, à en renaître si besoin.

Le genre de mort qui selon la tradition, est indiquée en VIII, résulte de la maladie qui causera la mort ; cette maladie traduit un point plus vulnérable que d’autres de notre organisme, or nous avons hérité de cet organisme du fait de notre naissance qui est notre première association dans notre existence.  

La Lune dans la maison VIII  a tendance à signaler un danger pour la mère durant la petite enfance de l’enfant,  c’est-à-dire à l’époque où l’entité, utilisant les énergies de sa maison VIII, essaie de rejeter hors de ce corps hérité les éléments qui ne la satisfont pas, ou bien se débat en prenant conscience de l’association dans laquelle elle se trouve. La maladie doit aussi s’étendre à l’accident brutal qu’en général on ne considère pas comme lié à une maladie, mais qui, au fond, est imputable à une déficience de réflexe ou à un mauvais choix.

Quand la VIII natale signale que le père, (Saturne, Soleil), la mère (Lune) ou le conjoint (Soleil) pourraient disparaître prématurément, ainsi que nos finances, ou bien que de graves maladies peuvent se produire, c’est que nous avons généré ce type d’’événements dans les vies antérieures ou que nous en héritons de nos ancêtres !

L’héritage matériel dit le lien : soit il peut bousculer notre façon de vivre soit il imposera de nous réorganiser en fonction de son apport, ou en fonction de ce que nous attendions et qui n’est pas arrivé. La crainte de la mort que l’on voit en VIII, nous renseignera sur une multitude d’autres peurs qui ne sont que la peur de cet Inconnu, les colères et tous les sentiments violents qui ressortent d’une maison VIII négative en sont issue (tandis que le désir d’étudier les sciences occultes relève d’une VIII positive).

La VIII arrache nos tuteurs quand nous n’en avons plus besoin, alors que l’on croit qu’il nous serait impossible de vivre sans eux, la VIII peut faire le vide si nous avons « besoin » de cette exigence, mais c’est notre excessive résistance au dépassement de notre Moi qui l’aurait générée avant notre naissance, puisqu’un ciel de naissance se calcule au moment même de la naissance. La fonction de la VIII est de nous aider à franchir les grandes étapes, nous demandant de franchir nos sécurités bloquantes. 

Mars en VIII est souvent l’indication qu’il nous faudra apprendre à nous montrer actifs, positifs, pour redresser des situations qui auront tendance à se désagréger.  Mars symbolisant l’énergie, prend des initiatives dans un secteur où l’énergie cosmique de base a pour fonction d’entreprendre la désagrégation de ce qui est mal structuré : il faut apprendre à maitriser. On le traduit souvent comme l’indication d’un conjoint dilapidateur des biens de l’association, ou bien la controverse autour d’un héritage ou l’attaque d’un point faible de notre organisme.

Plus généralement, et ceci est très important : la planète Mars dans un secteur indique toujours que le sujet doit prendre des initiatives dans les affaires de ce secteur pour l’ordonner, le rendre positif. Mais en cas de passivité que les événements l’obligeront à subir les initiatives des autres. Dans les deux cas, cela veut dire qu’il y a un désordre et que quelqu’un doit rétablir l’ordre.

La sexualité est située en VIII  mais elle relève aussi de la V. La sexualité est une énergie à partir de laquelle nous pouvons générer du pouvoir. La VIII nous demande de la mettre au service de l’union. Si cette énergie est désordonnée, puissante, exigeante, la situation née du mariage en VIII va exiger que le pouvoir  soit dépolarisé au service de la croissance de la conscience et non plus l’expansion de la matière comme en V. L’acte procréateur relève de la V et la prise en charge des enfants de la VIII.

Les énergies de la VIII nous invitent à oser dépasser nos habitudes sécurisantes pour  aller vers cet Inconnu de nous-mêmes, nous menant de crise en crise, d’union en union, jusqu’à ce que nous découvrions le portail par où passer,  afin de trouver un espace nous permettant de libérer les énergies qui nous contraignaient et risquaient de nous détruire.

Pour dépasser le portail, il faut se débarrasser de tout ce qui est devenu inutile et qui tient la place de ce qui doit naître dans la maison IX.

La Maison II relève du signe du Taureau, de la Vénus Taureau et de la Lune. Elle nous permet d’acquérir des moyens physiques terrestres : la Maison VIII est la maison de Pluton, dieu de la fécondité souterraine qui transformait en vivants, les morts à l’image symbolique des grains de blé jetés en terre. La VIII nous permet d’extraire de la conscience des biens acquis par la  II.

On ne saurait achever une méditation sur le mystère de la  VIII sans évoquer le magnifique symbole du phénix, qui possède le pouvoir, la fin de son cycle arrivé, d’organiser sa propre consommation à l’aide de son feu intérieur et de renaitre de ses propres cendres. Il  est le symbole de la transformation de la matière en conscience, en même temps que celui  de l’immortalité.

La Maison XII : Synthèse des phases antérieures, héritage du passé qu’on peut utiliser créativement. La maison XII est devenue la maison du karma, mais il ne faut pas que ceci soit considéré comme une excuse à un manque d’action, de lucidité et de courage ; pour payer les dettes d’un passé fautif, il faut en prendre la mesure et cela revient à une analyse des grandes  dualités de la personnalité. Ce qui se passe en XII est  lié à notre façon d’agir en XI de manière originale.

Nous portons en XII, le poids des contraintes sociales reproduites (les ascendants). S’il y a un accent sur la Maison XII, il faut tirer les leçons au jour le jour sur la valeur de ce que l’on fait et  sent. Il faut accepter ce qui est. On fait face ici aux échecs des maisons à partir de la V y compris,  même si on a eu du succès, il s’agit de la manière dont on agit, de la qualité pas de la quantité. Ici on voit le conflit tragique entre l’individu et la société.

Soleil en XII : doit transcender les conditions de la communauté, attirée par le travail. Dans les Poissons et le Verseau : épreuves sociales, personnelles, pertes.

Mercure en XII : introversion mentale, catalyseur pour les autres, on peut avoir un frère handicapé.

Vénus en XII : orientée vers les valeurs sociales avec chaleur, il peut y avoir des problèmes émotionnels.

Mars : on est manipulé , complexes et désirs réprimés, on est révolté, il faut libérer son individualité , risque cardiaque, danger à la naissance et dans la matrice, danger pour la mère, risque de subir des violences.

Jupiter: pour moi Jupiter n’est pas ici en domicile (c’est Neptune), mouvements charitables, mission religieuse, voir si un aspect avec Uranus  ou Mars ne donne pas du fanatisme, de la violence, de l’exagération au niveau du sentiment de sauveur !

Saturne : planète du conscient dans une maison de l’inconscient, isolement, ennuis, exil, mais aussi service, sacrifice, ici c’est la maison de la prison et de l’hôpital, Saturne peut contribuer à donner la force d’agir avec courage. Sur le plan psychologique on peut développer un don consciemment, mais c’est dur, il y a un manque de confiance en soi, culpabilité inexplicable, sens de la douleur, de payer. On doit développer sa force morale pour y arriver : on peut devenir un père spirituel.

Uranus : la destinée peut être bouleversée par des crises sociales, on se rebelle de souffrir.  D’où une conversion,  recherche des valeurs sociales, intuition, inspiration, expériences psychiques remarquables, cela permet de devenir un  agent de transformation si l’on œuvre pour le futur – problèmes cardiaques.

Neptune : dissout les déchets du passé collectif, personnel, dissolution des complexes, psychanalyse véritable, dons psychiques : guérisseurs mus par la compassion, aides. Il faut rester vulnérable, sans ambition, malléable (Teilhard de Chardin).

Pluton : réformateur social, action violente contre le statu quo, cherche des concepts nouveaux au niveau psychologique.”

 

Extrait du livre de Ferdinand David  “Les douze maisons astrologiques”.

 

 

 

 

Écrit par 

Un commentaire sur “Les Maisons de l’âme”

  1. Bonjour Madame,
    J’ai découvert votre site ” par hasard” il y a peu Il est rare de citer le travail visionnaire et inspiré de Charles Vouga.
    Et je découvre – grâce à vous – la grande finesse de Ferdinand David.
    Il semble que vous soyez une vraie chercheuse et que votre étoile est bien accrochée à votre charriot.
    Je vais vous suivre un peu plus et je reviendrai vers vous.
    Bien à vous
    ID

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.