Quelques Rendez-vous en 2019

Cette année,voit l’arrivée d’un nouveau ciel pour une séquence d’au moins 7 ans : au printemps, deux planètes lentes changent de signes Uranus et Chiron.

 2018 a vu l’arrivée de Jupiter en Sagittaire pour quasi tout 2019 , et, celle de Saturne en Capricorne pour deux ans et demi.

 

 

Voici ce qu’on peut dire : lorsqu’un transit  lent  installé dans un signe comme ici Saturne et Pluton en Capricorne s’associe avec une ou plusieurs planètes rapides (Vénus, Mars ou luminaires  comme le Soleil, la Lune), l’ensemble forme un amas ; Les aspects à une autres planète  lente par carré indique un moment dans un intercycle qui a démarré depuis longtemps par une conjonction (exemple des carrés Pluton-Uranus, provenant d’une conjonction Uranus- Pluton des années 60 en Vierge).

On assiste alors, à des transformations en profondeur même si cela prend du temps, qui amènent des événements spectaculaires.  On ne le dit pas assez, mais on est dans un chamboulement des valeurs, même si ceux qui croient inventer, ont bien du mal à mettre des choses innovantes en lieu et place des anciennes (mais tout à été fait). Les enfants devenus adultes des années 60  arrivent à un moment clé de leur existence.

Actuellement, nous vivons la conjonction pas encore exacte Saturne à 11° Pluton 20° qui a un inter-cycle* de 31 à 38 ans.

 Nous subissons l’énergie de la conjonction de Saturne  s’appliquant progressivement à Pluton en Capricorne : la dynamique de destruction et de transformation de Pluton s’ajoute à la dynamique de structuration et de limitation de Saturne, d’où résultent  la période révolutionnaire et les affrontements des semaines passées, les gréves de 2018 (même si on relativise), et les politiques appliquées pour les migrants entraineront certainement des catastrophes.

A ceci s’ajoute  Uranus rétrograde (re-voir, ré-viser, re-prendre, re-définir, re-penser la notion de liberté, trouver un nouveau mode de faire)  à 28°37 en Bélier et de nouveau en carrée croissant  à Pluton (ce carré porte à l’action), avec une conjonction Soleil-Saturne qui a duré trois jours (1, 2, 3 janvier).

 Saturne en Capricorne avance lentement : le 21/22 janvier (voir thème) au moment de la conjonction Jupiter-Vénus en Sagittaire, Saturne va faire un carré avec Mars à 14°38 en Bélier.

Uranus sera carrée à l’axe Cancer Capricorne ; l’axe  nodal avec le nœud nord Cancer est  une période pour trouver votre tribu et, cette tribu ce sont les gens qui ont la même philosophie de vie que vous, ou qui y voient le même sens, ou possèdent la même vérité, du coup il est possible que vous changiez de compagnon, et de compagnie, aussi dites vous que le karma y est pour quelque chose. Surveillez la lune pour voir son influence, tous les deux jours, car elle régit le signe du Cancer.

Heureusement, le 22 janvier la lune est trigone  Jupiter et Mars , Neptune  est sextile Pluton.

Voyons les aspects du  printemps :

Au moment de l’équinoxe du 21 mars, le ciel de Pleine lune donnera en même temps que la conjonction Soleil-Chiron, l’opposition Lune-Chiron, toute chose qui touche la volonté d’agir, un  ressenti de fragilité au niveau affectif. La conjonction exacte nœud sud Pluton , (avec Saturne) apportent le ressentiment, la frustration, le retour de moments violents. Tout ceci risque encore d’être chaud, sur le plan social.

Rappelons que le 18 février 2019, Chiron  aura fini sa rétrogradation en Poissons  et,  viendra prendre sa place en Bélier, le 7 mars 2019 jusqu’à mi-avril 2027  : on suivra la marche de Mars qui maitrise Chiron. En même temps, Saturne à 20° donnera à certains Béliers (Soleil ou As à 20°),  des aspects de carrés qui pourrait les contraindre.

“Le processus de Chiron révèle la souffrance et montre ce qui a besoin d’être libéré, abandonné et guéri. Alors qu’il faut renoncer à un passé connu, pour un futur incertain qui nous fait signe, le pas est difficile à franchirChiron incarne un nouvel esprit d’indépendance philosophique, de compassion face à la souffrance, d’apprentissage continu, de la confiance en notre guide intérieur.”

Puis Pluton à 23° se mettra à rétrograder le 25 avril, tandis que pour Saturne, ce sera  le 30 avril : les deux planètes reviennent sur leur pas à des vitesses différentes,  toujours conjointes  avec un écart de quelques degrés, tandis qu’en même temps de son côté le nœud sud en Capricorne se met de  21° à 18°, pour être en conjonction  exacte avec Saturne en mai, et en juin 19, deux mois importants dès le 1er mai.

D’autant qu’ Uranus en Taureau dès avril ayant changé d’énergie, alimenté par Vénus au lieu de Mars, fera sans doute la différence mettant le pragmatisme à l’ordre du jour  (besoin de sécurité, stabilité, joies partagées et non reservèes à une petite minorité : qui peut se payer des vacances après une année pareille ?).

Le premier mai  2019  Mercure conjoint Vénus, Chiron, Lune et même Neptune, forme un ensemble doux  en apparence mais carré à l’axe nodale. Chiron, entre la Lune maitresse du nœud nord et Vénus, appelle à la conciliation, mais en tant que maitre d’Uranus, il appelle à l’ouverture.

Le nœud sud toujours conjoint à Saturne et  Pluton, Jupiter opposé Mars , les deux étant carrées à Neptune, c’est  un concentré de mécontentement et de désillusions, avec l’appui de  la conjonction Soleil-Uranus jamais tiède : on pourrait parler (par exemple) de Frexit après le Brexit en Mars ! 

On pourrait penser qu’on serait quitte, mais les aspects du solstice de juin nous fournissent encore des aspects difficiles. Comme vous pouvez le voir sur le thème,  Mars s’oppose à Pluton – Saturne, pouvant donner une flambée de violence en même temps que les feux de la saint-Jean  tandis que  Jupiter carré Neptune  indique la tromperie, la désillusion.

Puis vient l’été, et sans doute une pause, une trève à cause de la chaleur, mais les déçus du systéme qui ne prennent jamais de vacances ne manqueront pas de le faire savoir au moment des courses de rentrée scolaire car le 24/8/19, c’est la conjonction de l’inter-cycle Vénus Mars tous les dix-huit mois  à 4° en Vierge (voir théme). Comme elle est  enrichie de celle du Soleil c’est de nouveau l’heure du bilan !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mouvement de planètes qui suivent la rentrée scolaire  de septembre 19, voit la conjonction Soleil Mars en Vierge qui peut rallumer la colère et l’ardeur. Comme on peut le voir il y a un rectangle de l’écriture, ce qui veut dire que les parents avec les grands-parents auront travaillé sur des réclamations écrites qu’ils seront bien décidés à revendiquer. Mars est conjoint Mercure et Vénus, opposé lune noire Neptune, l’autre opposition étant l’axe nodale. Le Soleil sera en trigone décroissant à Saturne ce qui indique le désir de structurer, avec la lune en premier quartier conjointe à Jupiter.

Le 18 septembre 19, Saturne sera directe à 15° conjoint au nœud sud à 14°, Pluton étant à environ 21° , toujours rétrograde. 

Le 1er octobre 19Pluton qui redevient direct à 20°38, Saturne étant direct à 14°, et le nœud sud moyen étant à 13° toujours en conjonction. On peut penser que l’énergie contenue dans cette conjonction directe va provoquer des effets, que je ne veux pas anticiper ici.

Pour la fin de l’année,  ces deux planètes se rejoignent en nous faisant commencer 2020 par la seconde conjonction exacte en Capricorne (voir thème).

Le trait le plus marquant de cette année 19 , est le mouvement des deux planètes Saturne -Pluton qui se suivent en même temps que le nœud sud nous faisant vivre un karma saturnien dans son domicile en Capricorne, à savoir les limites, les obligations, les responsabilités  de vie familiale, de de naissance, mais aussi  les transformations intérieures, et ce quelquefois, en passant par de sales moments.

Mais, comme tout dépend de notre thème personnel, et que notre bonne étoile nous protége ,

Bonne Année 2019.

 

*l’inter-cycle  est le laps de temps durant lequel deux planètes se rencontrant en conjonction vont ensuite faire leur trajectoire en formant des  aspects tout autour du zodiaque, l’une par rapport à l’autre, le point de départ étant la conjonction initiale, le cycle des planètes étant d’une durée différente).

*dessin de Vera Makina dans le Canard Enchainé

Écrit par 

Un commentaire sur “Quelques Rendez-vous en 2019”

  1. Merci d’avoir écrit rapidement sur l’inter cycle mars vénus et la conjonction le 24/08; j’ai l’ASC en 4°50 vierge, je vais voir cela en direct!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.