Aimer

L’amour n’est jamais acquis une fois pour toute …

“L’amour est à mille lieux de la simple attirance physique, de  l’harmonie de caractère,  et nous met en question profondément”.

Dans toute notre vie et en toute chose, il s’agit de choisir entre l’amour et la haine. Mais entre les deux, il y a autre chose qui se nomme : l’indifférence. C’est peut-être, ce que nous vivons le plus souvent sans soupçonner que l’indifférence est pire que la haine.

Devant tant de drames individuels et collectifs, l’indifférence, c’est la haine dans son expression la plus extrême.

L’indifférence, cela veut dire « pour moi tu n’existes pas, tu n’as aucune place dans ma vie », l’indifférence, c’est l’exclusion la plus absolue,  l’indifférence, c’est l’inertie totale.

L’amour doit se manifester par des actes et par un choix libre. Dans mes rapports avec l’autre je le choisis en toutes situations difficiles, nous sommes amis « si… et , quand…».

Ce n’est jamais acquis une fois pour toute et ça na rien d’automatique.

Dans mes rapports avec les autres, avec ma vie en général, rien n’est jamais donné au départ comme allant de soi, on devient ami, on devient frère et sœur, on devient mère et père, après la naissance : on peut très bien être la mère biologique et ne pas aimer assez pour conduire son enfant à son plein épanouissement. “Malheur à l’enfant à qui nul n’a jamais souri, tendu la main” .

Redoutable liberté, je choisis de faire ou de ne pas faire.

Redoutable liberté, je crée moi-même le bonheur, la paix et la réconciliation, ou la désolation, la tristesse… et peut-être pire.” Rappelez-vous du petit prince : “on est responsable des gens qu’on aime”.

 

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.