Les croix des signes

Le signe est le symbole d’un certain nombre de caractéristiques, comme vous le savez , ces caractéristiques sont bien définies par toutes les astrologies.

Il faut apprendre les croix de signes cardinaux, fixes et mutables.
Pourquoi ?

Parce qu’elles mettent théoriquement les signes cardinaux, fixes, mutables en aspect de carrés (90°) les uns par rapport aux autres. Les  trois croix gèrent 3 fois 4 signes. Une fois qu’on les a apprise, on travaille beaucoup mieux. C’est un travail basique. On trouvera généralement des orientations différentes du thème de base dans nos thèmes mais comme dans une roue, chaque branche de la croix est un rayon qui fait avancer la roue du zodiaque, ainsi nous sommes dans le symbolisme de l’évolution intérieure, liée à la roue de la vie des tibétains.

Il y a une progression d’un signe à l’autre dans la hiérarchie de l’évolution des plus terrestres au plus « évolués » qui sont les quatre derniers : Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons ; chaque signe symbolise une étape dans une progression vers le haut, mais on peut être à un haut niveau d’évolution du Bélier et, à un bas niveau d’évolution des quatre derniers, il ne faut pas se monter la tête avec cela, l’astrologie est une école d’humilité, chacun doit travailler tous les signes de son thème.

Description des trois croix : 

Croix cardinale : Bélier/Balance et Cancer/Capricorne (B.B et C.C) , signes de démarrage de l’action, la plus importante, celle des maisons angulaires  (par équivalence en feu, terre, air et eau). Vous voyez qu’on peut avoir de l’eau dans une maison sur un angle mais être néanmoins, un créatif, un initiateur, alors qu’on met l’eau dans la tendance molle.

Croix fixe : Taureau/Scorpion et Lion/Verseau : créatifs et actifs, mais difficiles à mouvoir hors de leurs limites (sauf le Verseau qui veut de l’innovation, de l’originalité donc qui va voir ailleurs), Scorpion très actif et capable de transformation. Le Scorpion peut déplacer une montagne, mais il a besoin de Pluton et des forces qu’il soulève pour exploser, sinon l’individu n’évolue pas. Le Lion est le signe de la construction de l’ego, il ne sait pas comment, mais il rayonne, il ne peut donc pas se transformer sinon il se perd lui-même, c’est la colonne vertébrale de l’individu.

Le Taureau lui, est dans l’instinct,  après le Bélier, il utilise son expérience sur le tas, il craint trop le changement qui viendrait lui prendre ses billes  péniblement (pense-t-il) amassées. C’est l’image du paisible ruminant qui broute son pré avec méthode .

“Cette croix est intéressée à assurer la mise en grange de la vie solaire, par l’exploitation de l’animal cardinal, et par la lumière qui lui vient de la mutable. Voilà pourquoi les signes fixes sont ceux où l’individu se sauvegarde d’abord lui-même et pourquoi il est têtu et lent” C. Vouga dans Astrologie expérimentale, pg 150,151

Croix mutable :  Gémeaux/Sagittaire et Vierge/Poissons :  bien que la Vierge – de terre- , soit souvent, à tort, considérée comme étriquée et modeste, elle est beaucoup plus active que les Gémeaux-d’air, qui sont plus velléitaires,  et ils n’ont que peu à voir en apparence avec les Sagittaires, plein de feu, mais  dès qu’il s’agit de partir, ils sont tous d’accord. Il ne faut pas s’enferrer dans des carcans mentaux, penser en nuances.

Un équilibre des planètes entre ces trois croix amènera un bon équilibre chez le sujet, tandis que le manque dans certaines croix, peut amener une carence dans les actions : cela peut être compensé par des aspects forts de planètes. Par exemple quelqu’un qui a des planètes majoritairement sur la croix mutable, peut avoir une dominante saturnienne qui compensera en partie son manque d’ancrage.

Pour finir, voici un texte de Charles Vouga sur le sens des croix, qui apporte un éclairage sur leur fonctionnement en nous, et leur importance.

“On pourrait dire schématiquement que l’énergie cardinale est surtout sous le régime de Mars, maitre de l’Ascendant en Bélier de cette croix, la croix motrice, l’animal en vous, sous le régime martien.

Puis, la croix fixe est sous le régime de Vénus, maitre du Taureau  ascendant de la croix fixe : là c’est le travail de l’individu sur lui-même, puisque c’est le Soleil qui est engagé dans sa maitrise du Lion, au pied de la croix fixe, et Vénus est intéressée à toujours assurer une coordination centrale de toutes les forces de l’individu. Le grand processus de “l’individuation” c’est le travail de la croix fixe.

Les conséquences de l’individuation extraites elles-mêmes de l’animal en nous aboutissent à une floraison qui sont les signes mentaux, formant eux, la croix mutable, celle-ci est sous le régime de Mercure, maitre des Gémeaux, ascendant de la croix mutable. Et dans la Vierge, pied de la croix mutable c’est seulement Mercure qui est en jeu.

On part de l’animal en nous, qui nous permet de nous lancer dans l’existence et nous engager dans l’incarnation, nous naissons en Cancer , avec la Lune, mais ensuite ce qui est né, c’est la croix fixe,  avec le Soleil, et toute la cohorte des structures qui lui sont personnelles.

Et le Soleil se dit : “je vais être mené par mon animal ou, je vais le mener”,

S’il est entrainé par son animal, ce sera au dépens de sa croix mutable, si au contraire il le mène, cela sera une couronne de lauriers pour son système nerveux sa croix mutable, son mental. Ainsi dans l’ordre de hiérarchie des valeurs, nous passons de l’animal à l’individu, de cardinal à fixe, ce que les deux vont faire, va aboutir à la sorte de compréhension de notre position dans l’univers que nous donnera notre mutable.

Alors du sommet de cette croix mutable qui est le Sagittaire, la grande perspective sur vous-même, vous direz :

“Je comprend pourquoi je suis l’animal que je suis, l’individuation que je fais, et l’intelligence que j’ai”(autour de 60 ans).

C’est pourquoi le Sagittaire est le signe des mutations, l’ascendant des mutations, voilà pourquoi il est représenté par le centaure, cheval ailé, mi-homme mi-animal cette transition de la valeur animale à la valeur humaine, partant de la cardinale, passant à travers la fixe et débouchant sur le Sagittaire mutable.” 

Charles Vouga,  dans Astrologie expérimentale.

 

 

 

Écrit par 

Un commentaire sur “Les croix des signes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.