Les crises potentielles de la vie

“Crier, créer, croire, couper, capacité à se couper du passé, décider de surmonter la peur, besoin d’aller vers quelque chose, comment trouver l’énergie nécessaire pour traverser une situation problématique, qui va se révéler utile,  heureuse au bout du compte.

La crise est source d’évolution, le but c’est la transformation, si on s’est engagé dans un chemin d’évolution, vivre c’est avancer.

Même un thème “difficile” peut être créatif. Quelque chose de plus vaste doit s’accomplir à l’intérieur de nous, mais l’incapacité à y accéder est causé par la peur- symbolisée par Saturne, et celle de l’inconnu, symbolisé par Uranus.

L’astrologie peut nous aider, en nous disant la nature de la crise : elle nous dit quand elle a commencé et quand elle peut finir. (il faut compter une orbe de 7/8° avant le point de crise, et après le point 4°/5° cela se joue en jours, en mois, en semaines et même en années avec Pluton). Il faut mettre de l’analyse dans nos problèmes, mais c’est insuffisant si on ne met pas de l’âme. La dimension spirituelle nous invite à verticaliser.

Deux grands types de crises :

D’abord les crises dites génériques, elles sont liées à l’avancée des planètes, voir les cycles et les inter-cycles des planètes.

Les crises génériques sont  communes : adolescence, crise de la quarantaine, puis de la cinquantaine. Par rapport à ces crises, on voudrait avoir le vécu des générations précédentes, mais si on me donne la solution, ça ne m’apprends rien, il faut que je le vive.  

Cycle de Jupiter : lorsque la planète est en  conjonction, carrés, opposition  tous les trois ans : crises dans les activités sociales

Cycle  de Saturne :  crises à 7 ½ ans,  14 ans, 21 , 28 ½, avec retour de la lune progressée sur elle-même à 27 ans et 4 mois , ce sont des crises de croissance, demande de structuration, il faut prendre des responsabilités. Santé : Avec Saturne , on va laissé les choses s’installer, puis on descend de plus en plus, l’âme nous prévient, mais on se forme à la normalité (déforme) ou bien, il y a conflit pour savoir qui va gagner. C’est la conséquence d’une crise au niveau psychologique. La personne doit trouver sa solution, pour résoudre sa crise, couper une partie pour libérer une partie ou sortir son potentiel

Cycle d’Uranus : une crise tous les 20 ans environs à 21, 42, 63, 84 ans avec durant  vingt ans des progressions de 7 ans, de  signe en signe pour revenir à la même place   crise de libération, sur le sens de la vie,  besoin de projet-sens. Si nous n’avons contacté que notre ego, il faut s’ouvrir à des plans plus larges”.

Chiron qui revient à 51 ans quelque soit le signe mais qui se met en aspect de carré, d’opposition , même s’il ne reste pas aussi longtemps dans chacun d’entre eux.

Puis les crises individuelles qui se produisent lors du transit des planètes dans le ciel  sur nos planètes et sur les points clés du thème qui  sont nos champs d’expérience. Au  premier souffle, c’est l’Ascendant : 360 façons de s’incarner aussi on change de points de vue au fur et à mesure, qu’on a des ascendants différents (par progression), chaque personne à le sien du fait de ces différences !

Le passage des planètes nous amène des crises : si vous êtes Lune en Bélier et, si aujourd’hui  il y a une lunaison en Lion, intégration de ce qui est en potentiel dans le Lion par trigone. Mais si votre lune est en scorpion, c’est en carré et vous avez des difficultés.   

 

Mots clés des transits sur les aspects du natal ? 

Pluton : Aller à l’essentiel en soi

Neptune : dissolution de ce qui nous animait, excès d’idéalisme, invitation à voir plus vaste, à laisser plus de place à l’âme

Uranus : invitation à sortir du connu

Saturne : amener une nouvelle structure dans le champ d’activité de la maison concerné; par exemple : Dans l’axe parental maison IV et  maison X,  avec Uranus en Maison IV, on croyait avoir mis en ordre des choses qu’on avait rangé une fois pour toutes, mais c’était sans compter les crises tous les 7 ans amenée par Uranus.

Jupiter : « vais-je reprendre confiance ? ». Cela demande du discernement,  attention aux excès de confiance avec Jupiter, il faut ramener la confiance

Mars : crise de 2 ans en 2 ans, dynamiser, mettre en action, poser des actes, ne pas être en réaction.

Vénus : moment de mise au point de décisions précédentes, donner de nouvelles valeurs, être capable de se brancher sur sa source d’amour personnel

Mercure : changer notre façon de comprendre, intuition qui nous révèle ce qui est juste pour comprendre l’âme, cesser de tout rationaliser…

On sait donc que des moments forts sont là, qui vont jalonner notre vie, mais certains pour les éviter voudront avoir une route différente, ce sera encore une façon de vivre des crises différentes : ne pas passer par les cases n’évite pas les crises, il y a là une peur encore plus grande.

(Cours de Christian Drouaillet)

 

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.