Entrée du Soleil et de Jupiter en Sagittaire

L’entrée de Jupiter en Sagittaire, dans son domicile  n’arrive que tous les douze ans, ce fut le 9. Celle du Soleil se fait le 22 novembre et, il sera en conjonction avec elle, ce qui est un bon début. Les deux planètes sont d’un côté trigone au nœud nord et de l’autre sextile au nœud sud. Quelle belle protection !

En gros Jupiter, reste en général un an dans chaque signe , tandis qu’ ici il restera 13 mois. Cette année, dès l’entrée la conjonction se fera avec le Soleil.

Le signe du Sagittaire vient après celui du Scorpion qui est souvent appelé, fort méchamment,  le “fossoyeur” du zodiaque. Le Scorpion qui est en relation avec les autres qu’il a rencontré en Balance, est la fin de l’ego, mais chez lui, on soulève le voile pour mettre l’âme à nu, puis vient le Sagittaire qui la tire vers le haut.  Comme les Gémeaux en face, le Sagittaire, régit par Jupiter, est dans l’axe de la communication, tourné vers la transmission des apprentissages, ici plus théoriques et philosophiques que pratiques.

Jupiter dans la mythologie a détrôné son père, Saturne, qui mangeait  ses enfants, aussi Jupiter est en exaltation dans le signe du Cancer qui symbolise la fécondité, la protection des enfants et de la famille.

Dans le symbolisme du centaure mi-homme, mi-cheval, l’arc qui tire une flèche vers le ciel, montre bien son aspiration vers la quête d’un ailleurs, mais les humoristes dessinent des Sagittaires qui se tirent une flèche dans le pied ! On sait que la symbolique du signe est celle de la sagesse  mais dans la pratique, une des plus grandes difficultés du Soleil ou de l’Ascendant Sagittaire est d’accepter d’avoir tort, d’avoir des idées toutes faites, de se sentir au fait de tout, supérieur à tout le monde.

Nous allons prendre un exemple de personnalité Sagittaire : voyons  le thème du président, qui a voulu se comparer à Jupiter à ses risques et périls.

Emmanuel Macron est Soleil Sagittaire mais sur le dernier degré à 29°24 (les derniers degrés ont mauvaise réputation parce qu’on ne sait pas exactement si on est dans un signe ou dans l’autre ?). Il a un amas planétaire avec Vénus, Neptune, et Mercure rétrograde en Sagittaire.  Jupiter maitre de l’amas est rétrograde.

Mercure est en Sagittaire  à 29°51 et en conjonction inférieure au Soleil et  donc “combuste” (complétement fusionnel avec le Soleil sans libre arbitre). 

L’amas est opposés à Jupiter en Cancer sur le premier degré du Cancer et, surtout à la Lune noire à 27° en Gémeaux,ce qui est un aspect particulièrement difficile. Mercure rétrograde opposé Jupiter rétrograde tend vers un complexe dit de Tartarin, et montre le trop (ou le pas assez) dans la  communication. Jupiter rétrograde est conjoint à la lune noire.

Voici ce que dit Philippe Granger* de cet aspect : ” Rappelons que Jupiter est l’ambassadeur de l’ailleurs, tout ce qui est d’ordre jupitérien concerne cet ailleurs…  Avec la conjonction Jupiter-Lune noire, Jupiter puisqu’il représente un mécanisme de déplacement (dans les mécanismes de défenses), peut générer avec la Lune noire un comportement de fuite, d’instabilité dans une relation ou une situation, une sorte de frénésie de l’ailleurs, souvent à l’étranger.”

“En tant que représentant de l’apprentissage, ces aspects peuvent induire des affirmations non justifiées, celui qui sait sans avoir appris, sans avoir expérimenté. C’est l’arbitraire, la mégalomanie. Ce peut-être le refus des contingences, de la loi commune, la convergence de l’agressivité du groupe sur le leader… qui est incapable de comprendre le sens de ce qu’il vit, qui n’en tire pas de leçon, on sait poser les questions, on est trahi par Jupiter qui laisse les réponses ailleurs…”.page 102.

Ce qu’il y a de moins positif au niveau de l’expression de ses idées est symbolisé par un t-carré entre l’opposition Lune-Uranus en III/IX (axe de la communication) et, Mars  apex en VII (les autres), se divisant par un carré Lune-Mars et un carré Mars-Uranus. Actuellement, ce carré se réactive par le transit en sextile de Mars en Poissons et d’Uranus en Bélier.

De plus, Mars de transit est opposé à Saturne natal : il ressent les provocations des uns et des autres, comme une atteinte à son désir d’ordre. Je suppose que ce désir d’ordre chez l’autre est une  forme de peur d’aller au contact, de s’impliquer dans une relation intime, Saturne étant  maitre des maisons liées XII et I (l’ascendant).

D’autre part, la Lune étant carrée à Mars natale, ceci le rend particulièrement susceptible, irritable et probablement lunatique mais obstiné, avec un manque avéré de sympathie. Au niveau de son yang, Mars carré Uranus est un des aspects les plus intense qu’on puisse avoir dans un thème au niveau de l’action, de l’irritabilité et de la nervosité or Uranus est le maitre du Verseau, son second ascendant (signe entièrement contenu dans sa maison I).

Le 20 novembre, E. Macron a un Jupiter de transit dominant au MC, qui va être conjoint au Soleil entrant en Sagittaire, mais la planète Jupiter est carrée avec sa planète Saturne natale à 0°, en Vierge. Nous sommes dans le jeu du pouvoir et de  sa relation à l’autre, aux autres.  

En attendant, la planète Jupiter est quinconce à elle-même et, à la Lune noire, mais sextile au nœud sud, lui même quinconce à la Lune noire  (moment karmique). La Lune noire en V, c’est le Lion, l’ego, et la créativité.Il va se sentir attaqué dans son image. Son “charme” du à la conjonction Soleil -Vénus-Neptune et probablement son magnétisme du à la lune noire en V, vont encore le tirer d’affaire en ce qui concerne les partisans déjà acquis, de longue date. En fait, durant cette année, tout se passera -surtout- dans l’intimité de la maison V et de la famille.

Les nœuds lunaires de transit sont entrain de passer sur son  As/Ds, nœud sud sur l’As. Lors du passage du nœud nord sur l’As, il y a 9 ans, la maison  XII est devenue la maison I nodale, la VII est la maison VI nodale, ainsi de suite pour les autres maisons).

Le nœud sud est sur l’ascendant et monte en XII devenu I,  tandis que le nœud nord, au descendant qui descend en VI, devenu maison VII nodale : cela démarre une période de 9 ans.

Le parcours du nœud sud dans l’hémisphère sud (celui des relations) va provoquer un travail psychologique en XII, tandis que le noeud nord passe en VI qui est la VII, pour le président faisant une introspection au niveau de son rapport aux autres, à l’autre.

Voici ce que nous dit  Alexandra Lach astrologue* : “Lors du transit du nœud nord dans les maisons de l’hémisphère nord (sous l’axe AS sur le thème) on devrait développer de nouvelles facultés, une facette de la personnalité  là où transite le nœud nord ; la maison du nœud sud est le lieu de moindre résistance où on laisse les choses se faire. Quand le nœud nord passe en maison VII nodale – maison VI- natale, le nœud sud passant en maison I nodale – maisons XII natale – il s’agit de faire l’effort de s’ouvrir aux autres, de s’engager dans des relations et de s’ouvrir à la mutualité, de se mêler aux différences et mettre de côtés ses motivations égocentriques. En apprenant à voir l’autre tel qu’il est, une nouvelle image de soi peut se mettre en place, on voit les projections. Si l’effort n’est pas fait dans cette maison, on aura tendance à projeter ses besoins et désirs sur les autres, à rester enfermé dans sa bulle, sans réaliser que l’autre est différent.”

Mars est en sesqui-carré avec son nœud nord en VIII : cela correspond bien à une attitude d’entêtement : agir envers et contre tous, mais son nœud nord lui  permet de lutter dans les situations difficiles, puisqu’il est conjoint à Pluton dans la maison VIII, et je dirais même qu’il aime ça.

On peut voir dans cet exemple, qui peut nous renvoyer à nous aussi un effet de miroir, que Jupiter n’a pas forcément le pouvoir de tout guérir puisque cela dépend de notre faculté d’ouverture personnelle, et de la profondeur de notre égocentrisme.

C’est l’an prochain pour ses 42 ans, que Jupiter sera en opposition à elle-même, de même qu’Uranus opposée à Uranus passera sur sa Lune natale carrée à Mars : son humeur sera carrément difficile, il lui faudra des changements, et éveil  à de nouvelles “valeurs” (l’opposition est dans le signes Taureau-Scorpion, l’axe des pulsions et des frustrations). De plus, le 6 octobre 2019, sa Lune progressée rencontrera son Uranus natal, sur le même axe.

*La lune noire et les destins de Vénus.”.par Philippe Granger, psychanalyste, psychologue clinicien, enseignant en Psychologie à l’université de Nanterre.

*  Vous pouvez acquérir le  fascicule d’ A. Lach sur le site de l’association Akali

*Je ne classe pas Jupiter comme second maitre des Poissons ( puisqu’il y a Neptune depuis 1843) comme dans l’ancienne astrologie de Ptolémée, mais seulement comme maitre du Sagittaire.

 

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.