Bilan comptable d’un thème : débits et crédits

Ceci  explique comment fonctionne mathématiquement notre zodiaque personnel à l’image du comptage des bons ou mauvais actes que nous avons commis dans les vies antérieures, car en fait il ne s’agit que de ça : avons-nous reçu tel ou tel aspect, position en signe et secteur parce que nous aurions mérité ou démérité ? Ce sont les tibétains qui ont transmis l’histoire du grand livre de l’humanité dans lequel tous nos actes petits et grands seraient consignés.

Il ne s’agit pas de faute au sens judéo-chrètien mais du résultat d’un comportement plus ou moins inadapté, pulsionnel, pas forcément pervers ni manipulateur, juste égocentré, inconscient dû à l’absence de maitrise de nos tendances latentes : nous ne nous sommes pas (toujours) rendu compte. 

Ce système est appliqué dans tous les types d’ astrologies du monde, c’est la signification qu’on lui donne qui diffère. En s’incarnant, notre âme choisi le moment qui correspond au mouvement des planètes en accord avec son projet. La méthode d’explication est toujours la même.

Je vais utiliser des traductions en français moderne pour remplacer les mots archaïques qui sont si difficiles à retenir pour les débutants et qui ne sont pas imagés.

On détermine la planète  possédant un secteur par la connaissance du signe qui se trouve sur sa porte d’entrée (cuspide).

La planète locataire posséde avec le propriétaire des intérêts réciproques en ce qui concerne la maison. La nature positive ou négative d’une planète locataire  et la qualité des  aspects révèlent le climat propice ou non, agissant en faveur de la maison-secteur considérée : si la planète est en débilité,  elle se comporte comme un locataire habitant une maison qui ne lui convient pas : Vénus  dans le signe du Scorpion, Uranus dans le signe de la Balance, comme si elle était privée de ses moyens d’action pour remplir ses engagements, vis-à-vis du porteur et vis-à-vis du cosmos.

Quelquefois  c’est le propriétaire  de la maison est chez lui,  dans son signe. Il se sent bien, Chaque planète étant propriétaire d’un ou deux secteurs possède une double détermination (voir maitrises)

Les rapports d’aspects existant entre les propriétaires des différents secteurs  du thème (Vénus carré Mars ou au contraire Vénus sextile Mars) donne un climat favorable ou non (ce sont des rapports de voisinage !). En face, on est en opposition, en carré on doit faire 90° pour s’entendre, en trigone on est dans le même élément, en sextile on est dans des éléments compatibles.

Le secteur le plus puissant est celui qui a pignon sur rue : il est situé aux angles du théme I/VII axe horizontale, IV/ X, axe relativement verticale selon la taille des maisons-secteurs. Ces axes correspondent aux heures du jour, puisque le soleil se léve sur l’ascendant et se couche sur le fond du ciel, où le jour commence 0h/24h. En fait chaque maison compte, mais les choses se passent dans les secteurs où il y a e plus de planètes. Quand une maison n’a pas de planète jamais il ne s’y passe rien. C’est une maison tranquille bougeant seulement lorsque le propriétaire active son influence par sa puissance ou ses aspects notamment lorsqu’il reçoit le passage de transits de planètes. En maison I, vous existez par votre signe ascendant, mais sans faire d’histoire, l’essentiel pour vous se situe où se trouve le maitre de l’ascendant.

Comme une planète personnifie un acteur de la vie,  la planète la plus forte  est celle qui a le plus d’honneurs : elle est en dignité (Jupiter en domicile en Sagittaire), elle peut aussi posséder beaucoup de clients dans ses maisons et devient un gros actionnaire ! Si vous avez quatre planètes en Sagittaire, Jupiter devient actionnaire mais il est peut-être ailleurs en déplacement au moment où vous naissez alors lui-même est locataire d’une autre planète.

Sinon,  comme il n’y en a pas toujours alors c’est celle qui reçoit le plus d’aspects, ,  ou celle qui est en rapport direct avec son propriétaire par aspect, ou celle qui est à la porte de sa maison, et s’il y en a plusieurs c’est dans cet ordre. Les secteurs quelque soit le signe sur l’entrée ont aussi une planète favorite ( le secteur I = Bélier = Mars, le secteur II = taureau = Vénus, etc).

Un amas de plusieurs planètes peut nous mettre en présence de deux planètes antagonistes (Uranus conjointe  Saturne), les actions des planètes s’ajoutent ou se neutralisent : il faut juger la planète la plus importante par affinités de signe ou de maison-secteur (Saturne en Scorpion mais en X, est en affinité avec la X pas avec le Scorpion, il y sera mieux qu’Uranus qui va à la XI).

 

 

 

 

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.