Cycles comparés de la Lune et de Saturne

Les astrologues humanistes ont pensé qu’il était dépassé de ne travailler que sur les zodiaques de naissance qui sont le reflet d’un instant T dans la vie de l’individu et, bien qu’on le prenne toujours comme référence première, il faut évaluer les changements par les calculs progressès et, les cycles natals, montrant l’évolution durant le temps d’une vie  .

En appliquant au zodiaque le mouvement des astres, ils ont mis en relief l’aspect cyclique de la vie, associé à celui des astres.

Bien qu’astronomiquement inexacte du point de vue héliocentrique, ceci est étonnement juste du point de vue humain : l’homme vit sur la terre d’où il voit circuler les planètes autour de lui. On aimerait bien d’ailleurs que ce le soit moins, cela nous laisserait plus de liberté…notre liberté c’est de le savoir, et de le conscientiser.

Certains cycles sont étonnamment régulés par le même chiffre 28,  soit en  nombre d’années pour le cycle de Saturne soit en nombre de jours pour le cycle de la lune, soit que ce soit une partie d’un cycle qui forme un aspect exact avec les autres planètes (cycle d’Uranus, faisant quatre signes zodiacaux en 28 ans , formant un aspect de carré sur le zodiaque). Ces cycles rythment nos vies : 7 ans, 14 ans, 21 ans, 28 ans, 42 ans, 56 ans, 63 ans etc qui sont des périodes clés.

Durant toute notre vie, les aspects sont formés par les planètes qui tournent,  se croisent, nous interpellent. Les astrologues humanistes ont  créé une analyse de base d’après le schéma de la Lune, pour apprécier tous les rapports formés entre les planètes, dans le thème astral.

La Lune met 27 j et 3/4  entre deux retours au Soleil et Saturne 29 ans et 6 mois sur le même endroit du zodiaque, la division en quatre donne quelques heures en plus pour la Lune et quelques mois pour Saturne (il faut se référer aux éphémérides), la Lune progressée revient à la même place tous les 27 ans et 6 mois ; on met ces trois cycles en parallèles (pour les durées de parcours, il faut tenir compte du fait que le parcours des planètes se fait non pas sur des cercles mais sur des ellipses).

Pour un astrologue, la Lune change  physiquement et symboliquement . Elle re distribue l’énergie solaire, agissant par le champ magnétique de l’orbite lunaire en 28 jours, en 30° de signe astrologique. Elle parcourt  entre 12° et 14° ( voir les éphémérides).

Lors de la nouvelle lune, la Lune et le Soleil sont conjoints sur le zodiaque,  il fait nuit parce que la lune occulte la lumière du soleil  et bien qu’elle soit très petite, elle est placée à une distance telle, qu’elle le masque.  

Durant tout le mois,  on la voit progresser sur le zodiaque.  Sa distance par rapport au Soleil augmente  jusqu’à la Pleine Lune,  à ce moment là, complètement  éclairée par le soleil, formant un aspect d’opposition à la terre qui se trouve alors  entre la Lune et le Soleil. Ensuite, on la voit  décroître dans le ciel et les aspects formés  sur le zodiaque avec le Soleil sont dits décroissants, jusqu’à la nouvelle lune suivante où la Lune applique le Soleil. 

Tout au long du parcours, la Lune occupe diverses positions intermédiaires. On étudie tous les cycles selon ce schéma, et celui de Saturne, du fait de sa périodicité, est le plus proche de celui de la Lune en multiple de 7 ans environ, à quelques semaines près.

C’est une des raisons pour laquelle la Lune symbolise la mère, nos habitudes, nos besoins quotidiens conscients et, Saturne le père parce qu’il dit la loi…

 

 

 

 

 

 

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.