Première nouvelle Lune de la rentrée, et quelle rentrée

La Nouvelle Lune du 9 septembre 2018 en Vierge à 17° avec son Mercure à 6°43 est en opposition presque parfaite  à Neptune rétrograde à 15° en Poissons, c’est l’axe du service qui est concerné : il y a ici une source de mystique, d’éveil, mais aussi de désillusions, prendre conscience que tout ne vas  pas pour le mieux dans le meilleur des mondes, malgré certains progrès dans les consciences (par exemple au niveau de l’environnement) qu’on doit cesser de rêver quitte à bouleverser l’ordre établi, comprendre ce qui nous dérange, que cette nouvelle Lune en est l’occasion.

Désillusion tel est le mot accolé à une opposition Lune-Neptune “mes ressentis, mes besoins, ne sont pas pris en compte, je suis dans le flou le plus total” : un artiste peu faire de beaux tableaux, un musicien de belles musiques mélancoliques. Quand à l’opposition Soleil-Neptune : on me trompe, on me ment, je risque de m’enfoncer dans une situation qui pourrie : attention dans les affaires à ne pas se laisser enfumer !

Mercure en domicile va aider à faire une analyse critique de tout cela.

Le grand trigone de terre entre Mercure- Uranus et Saturne aidera  à repartir du bon pied, tandis que Jupiter en Scorpion  trigone à Neptune en Poissons, procurera la diplomatie nécessaire, et aussi la sensibilité, mais fera aussi comprendre la face cachée des choses, les combines, les faux semblants.

Le sextile avec seulement un degré d’orbe de la Nouvelle lune à Jupiter permettra d’avancer .

Mais, car il y a toujours quelque chose qui fait grincer les rouages les mieux huilés , c’est l’alerte  qui empêche de s’endormir quand on rêve un peu trop : un carré entre Vénus  en Scorpion et Mars 29°46 en Verseau or ce carré va durer plus d’un mois car Vénus rétrogradera en Scorpion le 6 octobre à 11°, Mars sera à 8° en Verseau à ce moment-là, continuant jusqu’au 25 octobre, ce qui n’est pas rien.  Mars prêt à attaquer.est également semi-carré à Neptune 

En Outre,  Mars est conjoint à La lune noire et au nœud sud  !

La séduction lune noire est en marche (Brigitte va sortir ses atouts).

Mars en Verseau active la volonté de liberté, l’envie de renouer avec des habitudes anciennes d’indépendance tandis que pèse le poids d’un nœud sud qui tire vers le passé, rappelant des expériences qui peuvent avoir été castratrices, de son côté la lune noire, fait douter de l’existence même de la possibilité d’avoir une vie indépendante et, exacerbe la frustration des personnes qui vivent cette expérience au plan matériel.

Savoir ce qu’on entend par liberté, c’est le sujet de ce défi, libre et seul ou libre intérieurement malgré les obligations, c’est une question d’évolution.  Mercure en trigone avec Uranus, un des meilleurs aspects de Mercure ouvrant sur le génie, devrait nous éclairer sur ce qui est vraiment important.

La lune noire faisant écho à Vénus en Scorpion :  des jeunes femmes dans ces circonstances décideront de quitter leur compagnon, et subiront des interruptions de grossesse parce que la maternité leur semble une chaine, celles qui veulent des enfants au contraire auront du mal à tomber enceinte. Le Verseau n’est pas le signe de la maternité, Uranus bien qu’encore en Taureau recule en Bélier, il faudra attendre son retour pour plus de stabilité. Chiron, le sauveur, en Bélier est sous la coupe de Mars qui est encore imprégné de l’influence de Pluton rétrograde par conjonction !

Tout ceci au conditionnel bien sur , car “le déterminisme n’est pas une fatalité”.

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.