La rentrée du gouvernement et du président Macron

Je repasse cet article du 21 août à l’occasion de la démission de Nicolas Hulot.

A l’occasion de la rentrée des parlementaires et du Président nous avons des transits qui changent la donne ().

La Lune noire est arrivée pour 9 mois dans sa maison I dans le signe du Verseau : cette Lune noire est en quinconce avec sa Lune noire et son Jupiter retro, ce qui correspond avec l’ambiance légèrement pourrie par ses dépenses de fonctionnement et, sympathies personnelles détonantes.

En effet, un quinconce , aspect de Kepler , plus ambigüe qu’il n’y parait produit des effets pervers.

A la base dans le natal, E. Macron veut s’imposer par Jupiter, mais sa Lune noire l’en empêche, mais au contraire le met en porte à faux par l’opposition à Vénus et Neptune, il y a la dissolution des actions.

Il ne peut pas toujours compter sur son charme.

Avec le passage par quinconce, la Lune noire est passée  en   Capricorne en secteur XII et, maintenant appuie sur l’ascendant Capricorne et sur Mars de transit rétrograde (opposée à son Mars natal Mars, qui est en semi carré avec la lune noire natale)*, ce qui correspond bien avec l’atmosphère de mécontentement, qui  a fait suite à un engouement  motivé par la promesse  d’un changement de paradigme).

…L’astrologue Roland Legrand dit : “le quinconce est une tentation qui tourne mal…une tendance pernicieuse qui entraîne une pseudo-réussite…pour que l’évolution soit retardée.”

Durant neuf mois la Lune noire parcourra son secteur I : impression de manque, de raté, de vide, tandis qu’il va vers ses 41 ans avec  le retour de la planète Uranus en opposition à elle-même, une période (pour tout le monde) de remise en question et de bouleversements intérieurs et extérieurs. Uranus est importante dans son thème où en fait l’ascendant Capricorne ne possède que 2°, tandis que la maison I est occupée par la presque totalité du signe du Verseau (ce qui correspond bien avec sa conduite “inattendue” et plutôt détachée, sans véritable empathie, puis semblant chaleureuse, le Verseau n’aimant l’humanité que de loin dans ses fulgurances, mais pas dans ses petits malheurs quotidiens).

Dans son thème natal, la Lune noire, c’est  Brigitte : Vénus Regente karmique noeud nord   conjointe Neptune sextile Pluton, opposée Lune noire conjointe Jupiter en secteur V, donc pour lui les transits lune noire sont importants (la lune noire Jupiter, décrit une exigence intolérante de réussite, se coupant de la bonté naturelle de Jupiter.

C’est aussi le manque de création puisque c’est dans la maison V, qui correspond au Lion, dans le signe des Gémeaux, signe double et de changement.

Pour une  amélioration de l’ambiance, il faudra attendre l’entrée de Jupiter en Sagittaire , le 9 novembre, qui  risque de rendre  le président un peu trop sur de lui, car Jupiter sera  en opposition à sa place dans le natal en Gémeaux à 1°.

Neptune de transit est carré à son Neptune natal, ce qui  lui apportera des désillusions, et il va y avoir deux rétrogradations d’affilée autour des 16° des Poissons, donc faisant carrés chaque fois, une actuellement et une en 2019.

Neptune est également quinconce à son Pluton natal, maitre de son Uranus.

Ces transits de plus sont très lents, donc ils appuient et ne sont pas anodins. Il suffit que s’ajoutent d’autres aspects affligeants…mais il y en a aussi de bons, bien sur, l’ennui c’est qu’il faut qu’il soit soutenu par de bons aspects dans son thème, or celui-ci est fait d’oppositions, de planètes rétrogrades, d’interceptions, il faut vraiment que le grand cerf- volant qui existe soit actif (trigone Soleil- Saturne retrograde, sextile Saturne retro- Jupiter retro, trigone Mars retro- Neptune, sextile Neptune -Pluton, et Pluton – Mars retro, le plus actif au niveau de l’autoritarisme.

Mais ce cerf -volant possède comme opposition centrale  les noeuds karmiques avec Pluton au nœud nord en conjonction, rien au noeud sud ;  ce qui signifie,  qu’il agit selon une volonté de puissance,  que toutes les planètes disposées en aspects aux nœuds sont des facteurs karmiques, des motivations personnelles : nœud sud en Bélier en secteur II, de l’argent, nœud nord en Balance en secteur VIII de l’argent des autres. Et ça commence à se voir.

Voici comment va bouger Neptune de transit :

La planète Neptune a poursuivi sa course et depuis les 16/6/18 où elle était à 16°29 elle est devenue rétrograde, elle  recule  encore en septembre où elle sera de nouveau à 15° (appliquant son carré à Neptune natal), Neptune redevient directe le 15 novembre où elle sera à 13° .

A partir de là elle reprend une marche normale lente, elle arrive de nouveau à 15°  le 3 février 2019,   à 16° le 3 mars 2019 s’éloignant,du carré ensuite.

Elle refait une seconde rétrogradation quand elle arrive à 18° en juin 2019 et , sera de nouveau à 16° en octobre 19 et passera à 17° le 30 janvier 2020 s’éloignant définitivement. Comme  Neptune natale est conjointe à son Soleil et à son Mercure, on peut penser que tout deviendra de plus en compliqué, flou, avec des tentatives de tromperie, des mensonges, des erreurs, des déceptions !

Actuellement,  un trigone de Neptune en Poissons à Uranus natal en Scorpion où se situe Jupiter de transit, lui permettra de croire qu’il a un soutien suffisant pour faire passer ses réformes au forcing,  montrant un désir de reprendre les habitudes des chefs autoritaires du passé dont il s’inspire, tout  en voulant faire croire à  de l’innovation ; ceci est tellement flagrant, que les maires démissionnent un par un dans les communes !

Saturne maitre des restrictions, a fait, depuis son entrée en Capricorne dans sa maison XII, un trigone avec son Saturne natal en Vierge mais cela ne dure que durant dix degrés d’orbe, ensuite on passera  des aspects moins agréables comme le sesqui-carré 135° quand Saturne sera à 16° en Capricorne, début février 2019, et les mesures risquent de ne pas être populaires, amenant des soucis dans sa maison XII, il se sentira probablement incompris et fera les choses moins démocratiquement. Et quand Saturne sera en approche de conjonction à Pluton de transit autour de 18°/20°, il y aura surement des moments difficiles. Saturne avance vite et Pluton rétrograde encore l’an prochain la rejoignant en conjonction.

En attendant, Saturne de transit à 1° Capricorne passé sur son Soleil en Sagittaire à 29° est carré avec Chiron de transit à 1° Bélier, ce qui fait un carré de la maison XI puis ensuite XII à la maison II où se situe son nœud sud intercepté.

La maison XII parle de santé avec Chiron, la maison II d’argent,  Chiron est également carré à son Jupiter, en maison V : va-t-il faire la crise de la quarantaine, que lui réserve le futur ?

*Voici ce que dit Laurence larzule à propos du travail à faire avec la lune noire : “Tout se passe comme si la lune noire situait le passage obligé qui nous aidera à réaliser la position indiquée par le nœud nord. Cette limitation est destinée à nous diriger vers l’éveil de notre conscience tout en soutenant notre trajectoire, en vue de la réalisation…elle doit être reliée aux nœuds lunaires.”(extrait de l’ABC de l’astrologie karmique de Laurence Larzule)

Voir aussi thème d’Emmanuel Macron ICI

Voir aussi article sur Nicolas Hulot  ICI

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.