Karma : les aspects lunaires

La Lune est en rapport avec le karma et, le conditionnement antérieur, indiquant comment dans cette incarnation, on utilise les résultats du conditionnement passé avec les autres planètes du thème. Au moment des éclipses, de toutes façons la  lune concernée doublement soit par le trop ou le trop peu. Quand c’est l’éclipse de lune comme le 27 juillet les forces yin sont mises en veilleuse, le soleil exprime sa force, les suites dans les événements seront que l’énergie feminine chez les individus sera  mise en veilleuse, sous utilisée.

C’est l’autorité qui primera, comme c’est le cas dans toutes les pleines lunes, mais renforcé dans les éclipses, car ce qui fait briller la lune est uniquement le reflet du soleil sur elle !

La lune permet de savoir si nos réactions instinctives nous entravent dans la satisfactions de nos besoins ou si elles nous soutiennent, nous encouragent, et nous autorisent à nous exprimer dans un sentiment de sécurité et de tranquillité.

Les aspects lunaires fonctionnent d’une manière différente des autres aspects. Ainsi les aspects lunaires constituent la clé, pour comprendre les sentiments et les réactions de nos semblables.

Les aspects positifs signifient que le karmique de l’individu se caractérise par de la souplesse lui permettant de puiser dans ses ressources intérieures, d’utiliser les réactions spontanées d’une façon créative.

Ils indiquent une circulation facile de nos énergies affectives et protectrices, avec les  énergies des planètes impliquées : l’individu est à l’aise dans l’expérience quotidienne. Les aspects avec la Lune impliquent l’image de soi.

Quand ils sont positifs, on a une image de soi positive : Lune semi sextile, sextile, trigone,  (peut-être quinconce avec un effort) avec Vénus tout est dans la sensibilité et l’affectif.

Les aspects négatifs – opposition et certaines conjonctions, carré, sesqui-carré  – révèlent souvent un domaine où le karmique est problématique, nous sommes rigides, incapables de nous adapter, nous expérimentons une tension dans ce domaine et, nous réagissons dans la vie quotidienne avec une sensibilité excessive.  C’est déstabilisant, nous avons un sentiment faux de nous-mêmes dans le domaine de la planète impliquée (ai-je raison ou ai-je tort de ressentir cela ?).

Avec les planètes personnelles Soleil, Mercure, Vénus, Mars, l’individu est incapable d’exprimer ses sentiments :

Lune -Mars; la personne est hypersensible au niveau de l’affirmation de soi, Lune-Mercure, la personne est hypersensible au niveau de ses idées et, de ses opinions.

Jupiter se situe à la marge entre les personnelles et transpersonnelles du fait de la durée de son passage d’un peu plus d’un an par signe

Avec Lune -Jupiter, la personne est généreuse (ou veut donner l’impression de l’être) … a de grandes capacités, et une hypersensibilité de l’ego.

Avec les transpersonnelles Saturne, Uranus, Neptune, Pluton et Chiron, la personne a peur de perdre ses racines, d’abandonner la sécurité de ses fondements affectifs, de devenir vulnérable si elle change de comportement et, exprime l’énergie qui correspond à l’autre planète : l’individu a du mal à satisfaire aux exigences de la vie dans le rôle de la planète, puis dans le domaine de la maison.

Lune- Saturne,  est une configuration qui met en jeu les parents, indiquant une souffrance potentiel, puis une adaptabilité ou non selon l’aspect, à l’autorité, aux contraintes et limites imposées par Saturne avec refus d’obéissance si saturne est rétrograde.

Lune – Neptune (Neptune symbolisant la spiritualité, l’art, la religion, l’inspiration, ou l’addiction, le flou, l’incertain)  le porteur idéalise trop, rêve trop ou au contraire ne se sent pas concerné par les grandes idées, sceptique en toutes circonstances, ceci pouvant  le mener  dans les pires des situations aux stupéfiants, à la boisson ou au fanatisme (carrée ou opposée) ; dans l’axe I/VII, limites VI/XII  les rapports avec les autres deviennent difficiles, notamment avec les conjoints, partenaires.

Lune – Pluton : une Lune carrée -opposée Pluton, apporte de la violence et de la possessivité, un sentiment  de fatalité, une dureté  qui peut se retourner contre soi, de l’exagération, de la passion, du jusqu’au boutisme, mais aussi  le dépassement, la transformation intérieure, par sa capacité de résilience.

D’après Stephen Arroyo, et selon Robert Jansky « Interpreting the aspects » cité par l’auteur)

 

 

Écrit par 

2 commentaires sur “Karma : les aspects lunaires”

  1. Merci pour cette analyse, elle me montre “ma sensibilité excessive” Lune carré à vénus et aux Noeuds Lunaires, quinconce à saturne R, trigone à mars, je pense que j’ai du mal avec l’autorité et je suis sensible à la façon dont on me parle, utilisant moi-même ce que je ne supporte pas, Ça me fait réfléchir !

  2. Bonne analyse ! les noeuds lunaires sont capitaux, le noeud nord est l’ascendant de la lune comme l’ascendant trad l’est pour le soleil, le carré est une distorsion interieure pour réaliser le noeud nord qui est notre but d’épanouissement, de la même façon qu’on peut avoir du mal avec un soleil carré ascendant, même si ce sont les mêmes énergies cardinal, fixe, ou mutable (donc tout n’est pas perdu !).
    emma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.