Mars rétrograde pour notre bien

La planète Mars est entrée en Scorpion, le 10 décembre 2017.

Il est en domicile d’après la tradition, cependant on lui préfère maintenant Pluton, car Mars est  dans l’action, tandis que Pluton est dans la transformation extérieure puis intérieure, aussi ici les deux réunis sont des agents du changement dans nos vies . Quand Mars rétrograde, il oblige à considérer  l’action et ses corolaires, l’agressivité et la violence,  du point de vue  de la victime, de celui qui subit. Mars rétrograde dans le natal nous fragilise et, en transit, on en reprend une couche. Il faut comprendre le mouvement astronomique où l’astre se met en opposition au Soleil pour rétrograder et perdre de sa vitesse, tandis que le Soleil impose sa volonté, mais le Soleil n’est pas néfaste, bien au contraire, Mars qui revient vers lui pour comprendre ce qui est important, il faut donc comprendre le sens du Soleil dans son signe, ici en Cancer puisque le Cancer c’est la Lune (qu’est ce que je dois comprendre au niveau des besoins profonds ?) plutôt que d’accuser le ciel de tous les maux, parce qu’on ne veut pas rentrer en soi pour se connecter avec son âme.

La planète sera en marche arrière entre les degrés 9° du Verseau et 28° du Capricorne (un parcours de 10°). Les forces capricorniennes seront encore entretenues, limitantes, mais structurantes et le Soleil  du Cancer l’illumine.

Je vous avais dit en décembre, qu’en 2018, il serait question d’actes concrets : cette semaine une  loi sur la prolongation du délai de prescription du viol passée de 10 à 30 ans après la majorité,  fait que les violeurs pourraient être amenés devant les tribunaux plus tardivement, mais il faut encore voir si elle passe. On reconnait enfin, chez la victime l’amnésie post traumatique et le temps de se reconstruire un peu, pour oser aller déposer plainte. En fait, la loi est bien en deça de ce qu’on aurait espéré, l’Espagne a voté en 2004 des lois bien plus répressives.

Des études ont été demandées par les sénateurs qui se sont inquiétés de voir que 7 femmes sur 10 ont maintenant peur de marcher seules dans la rue (ceci parait un peu élevé, mais cela doit concerner la région parisienne, la nuit). Une loi a été discutée au Sénat  pour interdire le harcèlement dans les bureaux, et aussi dans la rue : ceci sera rendu possible par la formation de nouveaux policiers qui vont être recrutés. Espérons que ces lois seront appliquées, mais le fait qu’elles existent permettra un tout petit peu plus de justice.*

Le Scorpion, allié à Jupiter et Mars, a fait son œuvre, il n’est donc pas question d’avoir peur des amas en Scorpion, en Capricorne, donc encore moins en Verseau, ni de Mars, ni même de Pluton, qui permettent de mettre au grand jour des ignominies, ce sont des planètes et des signes  qui travaillent de concert pour un progrès, qui forcement va en gêner certains.

On  lutte contre l’obscurantisme, peut-être vraiment pour la première fois, depuis les années soixante-dix ; le recul des droits des femmes occidentales et, l’absence d’avancées significatives dans le monde entier. Certains phénomènes de société actuels ne sont qu’un recul de plus.

Les forces féminines en 2018 , sont les seules qui peuvent arrêter les manifestations “viriles” (trigones de terre entre Uranus en Taureau et Saturne en Capricorne, Vénus en Lion bientôt en Vierge, grands trigone d’eau entre le Soleil en Cancer, Jupiter en Scorpion, Neptune en Poissons), mais on a besoin de Mars dans un signe masculin, yang, comme celui du Verseau pour le faire ! Le Verseau c’est l’ouverture du troisième œil.

Après être entré en Verseau le 17 mai,  Mars a rétrogradé le 27 juin 2018 à 9°13 pour revenir progressivement en Capricorne où il s’arrêtera pour revenir direct le 28 août à 28°37 du Capricorne.  La rétrogradation permet une plus longue durée de stationnement dans le signe du Verseau, l’ouverture spirituelle, l’éveil, la conscience cosmique, l’humanisme, puisqu’il ne reste que quelques jours en Capricorne sur les derniers degrés et qu’il aurait filé bien plus vite sans cette rétrogradation.

En Verseau, Mars entre en contact avec le nœud sud  et a fait  une conjonction exacte  avec le nœud sud, le 8 juin à 7°, et en fera encore une autre durant sa rétrogradation en retournant dans le même sens que le nœud, il l’accompagnera jusqu’en octobre. Ce sera le retour d’actions du passé, de luttes du passé (d’amis, d’amants du passé?).

Mars en Verseau, gérant Chiron en Bélier, manifestera encore et toujours la question des forces d’éveil qui au niveau personnel demandent plus d’empathie et de lucidité avec les enjeux importants que nous sommes en train de vivre ou dans nos vies privées. Chiron demande un effort.  Chiron en Bélier est l’autre passeur vers le milieu uranien, le monde spirituel.

Mercure opposé à Mars symbolise, matérialise, ses échanges verbaux souvent contradictoires, on voit bien que le t -carré -triangle rouge – avec Jupiter en Scorpion en apex, met l’accent sur la protection au niveau des questions de sociétal des rapports homme/femme...

Uranus rétrogradant en Bélier le 7 novembre pour finir son travail, retrouvera Mars comme maitre, et c’est bien, mais il terminera sa course en Verseau le 15 novembre, pour entrer en Poissons ; on peut parier que cette semaine du 7 au 15 novembre verra des avancées importantes : on verra  l’entrée de Jupiter, dans son domicile, en Sagittaire, le 12 novembre. 

Cette éclosion d’amendements à des lois insuffisantes pour  défendre les femmes mettent d’accord tous les profils politiques :

“les femmes et les enfants d’abord”. Enfin pas toutes, les veuves, les pauvres, les sans-dents et, pour les enfants migrants mieux vaut ne pas en parler …

http://www.liberation.fr/debats/2018/07/06/la-loi-contre-les-violences-faites-aux-femmes-n-a-pas-eu-lieu_1664556

 

 

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.