Nouvelle Lune en Gémeaux : pourparlers, parler pour

La nouvelle Lune du 13 juin arrive en Gémeaux à 22h42 à 22°44.

Actuellement, le maitre des Gémeaux, Mercure, est Épiméthée  – il n’a pas de vision novatrice, une vision plutôt traditionnelle des choses qui se font ou ne se font pas, de ce qui est correct ou pas.  En Cancer, il donne une attitude tournée vers l’intérieur, pour sa protection. Comme le Gémeaux est  plein de projets rarement suivis d’effets, cela risque de n’être qu’un discours de plus, malgré le trigone à Mars, qui peut aider à la réalisation.

L’entrée de Vénus en Lion se fait par une opposition à Mars (orbe 9°) en Verseau.

Mercure, sextile à Uranus en Taureau, est aussi trigone à Saturne, mais avec une opposition Mercure- Saturne : l’opposition Mercure-Saturne qui s’inclue dans une configuration de triangle rectangle avec Uranus en Taureau confirmerait que l’intention est surtout de ne pas parler réellement du fond des problèmes, car le désir Taureau reste plutôt tournée vers la question financière. Ainsi , on parle d’un changement économique qui va vers une gestion rigoureuse des finances, tout en montrant une attitude paternaliste en Lion (Vénus en Lion maitre d’Uranus) qui ne vise qu’à son propre intérêt et à sa propre gloire.

Uranus, régente de Mars, maitrisée par Vénus  est carrée à Uranus qui  va se trouver apex d’un t carré, entre le 21 et le 23 juin au moment du solstice d’été : cette situation donne déjà des dissensions, des discussions.

Les discours reflètent une tension réelle dans les désirs et la manière de les réaliser que chacun peut avoir  dans sa vie personnelle !

On entend encore “cela ne peut durer comme cela, il faut que ça change”. Avec une opposition , on peut s’arranger moyennant un effort de part et d’autre. Uranus qui régit le Verseau s’ajoute à la violence de Mars pour faire réagir, mais Vénus, peut donner un discours plus soft accompagné de quelques promesses en espèces sonnantes et trébuchantes : ” ne nous faisons pas la guerre, faisons du commerce ”

La conjonction de Vénus au nœud nord en Lion s’oppose à Mars Verseau au nœud sud.  Mars en Verseau rappelle que nous avons des engagements  écrits et des engagements non écrits au niveau humanitaire dont on ne peut se dédire. Même Jupiter en Scorpion se met en trigone à Neptune pour parler de protection, au moment où des questions sacrées de vie et de mort sont en jeu. Et, le fait que ce soit en Scorpion, signe de la maison VIII, a du sens.

Le Soleil en Gémeaux est maitre du nœud nord en Lion : c’est la parole qui souffle le feu, une pensée pragmatique, comptable  tournée vers la gloire de l’ego.  

La dureté du Capricorne avec Saturne en domicile, alliée à l’avidité du Taureau, et à l’égo du Lion ne saurait suffire à gouverner un pays ou à vivre une vie digne.

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.