Technique astro : le signe du Taureau

Lorsqu’il mange… beaucoup, et souvent, car il est gourmand, il digère bien. Si une personnalité cigale ne digère pas, il a tendance à la “plaindre”, si ce n’est à la regarder avec dédain. Les femmes passent leur vie à faire des régimes car elles suivent leur poids de très prés, tenant dans ce corps qui est souvent beau, leur bien le plus précieux.

La gestion rigoureuse de ses finances et le fait qu’il sache comment gérer son argent et surtout le conserver en faisant souvent un “nanti”, il ne comprend pas les cigales qu’il ne manquent pas de rencontrer sur son chemin : en fait, ils apprend difficilement la légèreté et la décontraction et même la méditation (sauf Bouddha qui parait-il était du Taureau) qui demande de faire le vide, car le vide pour lui c’est l’horreur absolue !

Aucune philosophie ne l’attire excepté le Carpe Diem, qui demande de profiter du moment présent, le bouddhisme lui fait peur car il remet sa jouissance à d’autres vies (improbables) alors qu’ il veut jouir tout de suite ! 

Il ne faut pas oublier qu’un Taureau en mode “mental” automatique se retrouve avec les défauts du Scorpion de base qui n’est pas tendre et surtout increvable ! Ainsi sa rancune est tenace et, il ne pardonne jamais ce qu’il considère comme une offense car il est très susceptible…Sa devise est “la vengeance est un plat qui se mange froid”, s’il est marqué par le Scorpion.

Il est bien dans la nature, dont il aime la beauté, le calme et cultive généralement des fleurs (et des légumes, bien sur) ! Il profite de chaque chose, c’est pour cela qu’il a peur de s’aventurer en terrain inconnu, de peur qu’il ne soit miné, à savoir que cela ne soit pas à la hauteur du plaisir précédent. Il fait ce que tout le monde a fait  avant lui, pour ne pas avoir à tester des choses inconnues qui ne seraient pas bien cadrées et qui pourraient amener de mauvaises surprises, mais en faisant cela, il ne lui vient pas à l’idée qu’il pourrait en avoir d’excellentes en faisant confiance  à l’improvisation. 

Son côté humain n’est pas de l’humanisme, mais plutôt une approche sentimentale de l’autre. Il fait partie de ces gens qui disent “j’adore ma ville, j’adore cet endroit, c’est le plus beau au monde” que ce soit en Lozère, en Bretagne ou ailleurs. C’est le connu qui le rassure : sa devise pourrait être “un tien vaut mieux que deux tu l’auras”.  

Le zodiaque l’a mis dans la maison II, dédiée aux “gains gagnés par son propre travail et ses talents”, et on ne peut pas le lui reprocher ; il est celui qui comprend et concrétise les désirs des autres, qui installe les projets avec patience, persévérance et pour cela il a besoin de faire de l’argent dont il fait profiter les autres, dés lors qu’ils sont ses amis “à lui”, son clan. Il y a chez lui un côté pater familias, mais aussi son pendant, qui est le paternalisme dans le travail. Il est l’homme des réseaux, des chapelles, etc… Car la maison II et le Taureau, c’est la possession, ce qui signifie qu’on appartient au Taureau lorsqu’il vous accueille dans sa vie ! Il devient ensuite difficile, une fois qu’on a accepté, de faire marche arrière, sauf à le mettre très en colère et à encourir une haine à vie. Sa fidélité est le corollaire de sa fixité. C’est la même chose pour l’homme ou la femme très Taureau.

Il faut bien sur, ajouter  sa sensualité, mais comme le Scorpion est en face, les amours avec le Taureau ne sont pas aussi simples que cela pourrait paraître au premier abord car il est attiré quelquefois  par l’obscurité du Scorpion, à cause justement de cette sensualité, et c’est à son détriment. Comme il n’est pas taillé pour cela, il s’y prend souvent l’âme, le cœur et le corps à cause d’un côté naïf qu’il conserve jusqu’à la fin de ses jours. Il ne faut pas oublier que c’est seulement le deuxième signe du zodiaque,  dans la succession des signes, il en est encore  trop souvent au stade “oral” du docteur Freud (thème ci-contre). 

La Balance qui  partage sa compagnie grâce à une Vénus commune, sait faire preuve de diplomatie pour l’amener à faire ce qu’elle veut (ce qui n’est pas la vertu principale du Taureau, roi de la gaffe). 

Le record des mariages réussis avec le Taureau, c’est avec la Vierge, ce signe de terre mercurien est concret à souhait aussi il fait souvent sa comptabilité et arrive à se rendre indispensable. J’en ai rencontré suffisamment pour dire que c’est un début de statistique ! Par contre, s’il aime la capacité de travail du Capricorne avec lequel il pourra s’associer, il regrette qu’il soit trop sérieux  pour pouvoir “profiter de la vie” avec.

Le signe des Poissons  avec sa Vénus en exaltation, aime bien sa cuisine et ses caresses : Eau plus Terre fonctionnent théoriquement bien… Mais le Taureau aime le solide, et avec les Poissons, ce sont les sables mouvants, la bonne chère les rapproche mais comme la spiritualité du Taureau est celle de Saint-Thomas, elle est à l’opposé de celle des Poissons, le Poisson s’enfuit écrasé par tant de Terre. Ceci étant dit, on a des personnes exceptionnelles de durée et de fiablilité qui font face à leur charge comme la reine Elisabeth II, née le 21 avril 1926, quasi inamovible et toujours sur la bréche à 92 ans,  qui venant de fêter son anniversaire, voit l’arrivée d’un petit fils dont voici le thème mais elle n’a qu’un soleil à 0° 15 du Taureau.

Le plus étonnant, c’est que l’on dit que Bouddha qui était Taureau, lorsqu’il a compris qu’il ne pourrait vivre devant tant  de souffrances  se réfugia dans la méditation. Mais n’aurait-il pas du plutôt essayer d’y remédier puisque c’était un grand prince ? On peut  se féliciter de son illumination puisque le détachement est un excellent remède pour la dépression, l’amélioration de la santé,l’équilibre, la distanciation,  mais cela ne constitue cependant pas, une attitude d’homme responsable, ce qui n’est pas le cas du Taureau qui l’est énormément. On pourrait donc rechercher dans le thème de  Bouddha – si nous l’avions- un amas dans les signes d’eau du Poissons ou du Cancer, plus enclin à l’isolement et au recueillement (il ne faut pas s’interdire de fouiller un peu pour voir de quoi faites les idoles qu’on nous propose). 

Le ciel du premier jour du Taureau est vraiment intéressant mais pas forcément facile. On a la vision de l’application de Mars sur la Lune noire avec l’accentuation des manifestations de mécontentement en France, c’est mondial  même si nous occupons une place spéciale du fait de notre spécificité française. Il se produit des mouvements entrainant des changements, par la force.

Ici Mars va bientôt s’appliquer à Pluton, renforçant la puissance du désir de changement. Vient ensuite Vénus qui est en Taureau, mais opposée à Jupiter R, bien que point de résolution d’un yod entre les deux quinconces Soleil Jupiter Soleil, et Lune Jupiter, ce qui momentanément est une demande de conciliation, sauf que Jupiter va bientôt être opposé au Soleil, ce qui sera moins facile le 9 mai à 18°. Mars va appliquer Pluton le 25/26/27 avril à 21°

D’autre part, le Soleil d’entrée fait un semi-carré avec Neptune porteur d’illusion et de désillusions. On ne serrait trop prudent dans les semaines qui vont venir.

lire aussi http://versusconformita.livehost.fr/2018/04/06/technique-astro-crises-des-signes/

 

Écrit par 

Un commentaire sur “Technique astro : le signe du Taureau”

  1. Bonjour Emma,

    Très bien ce texte … trop LOL de vérité parfois.
    Mon fils est Taureau “Tigre” dans l’horoscope chinois et il est vrai que parfois il est réticent à vouloir essayer de nouvelles chose ou plats… mais il est super doué pour restaurer des maisons sans avoir jamais appris !! et il écrit superbement bien “les Légendes d’Elipta” (voir sur Internet),,, et j’aimerais bien qu’il soit reconnu pour sa plume … mais ça c’est une autre histoire et vaut mieux avoir les bonnes relations …
    Biz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.