Technique astro : domicile des planètes en signe et en secteur

Le premier livre dans lequel on trouve un récapitulatif appelé Septénaire est le Tétrabiblos  de Ptolémée, astrologue grec né en 90 à Alexandrie, mort en 168.

On juge qu’une planète est  propriétaire de la maison si elle maîtrise,  régit le signe sur le début d’une maison, qu’on peut qualifier de “porte d’entrée” (cuspide). On dit qu’une planète maîtrise un signe lorsqu’elle y est bien !

Les maîtrises doivent être apprises, mais il y a différentes écoles d’astrologie au départ On s’accordait en astrologie sur le fameux Septénaire modifié par les modernes (voir ci-contre dessin extrait du livre “l’astrologie de la guérison” de Drouaillet).

Au départ Ptomélée a attribué deux signes à chaque planète (excepté les luminaires qui ne sont pas des planètes), puis après la découverte des nouvelles Uranus, Neptune et Pluton, les astrologues sont allés à tâtons  attribuant deux planètes à un signe (dessin), puis finalement l’expérience venant, on peut accorder une certaine fiabilité aux nouvelles planètes en substituant Pluton à Mars pour le Scorpion, Neptune à Jupiter pour les Poissons, et Uranus à Saturne pour le Verseau ( voir dessin modifié)  puisque les observations lors des transits, de même que les analyses de caractère ont confirmé  une incidence certaine.

Le doute continuel en France (alors qu’ailleurs on a passé la vitesse supérieure) vient du fait des tergiversations des astrologues sur le rôle exacte qu’ils veulent bien reconnaître aux planètes, faisant le grand écart entre leur propres convictions et ce qu’ils peuvent faire comprendre au public qui se sert de l’astrologie comme d’un gadget de supersticieux.

Il est évident que comme les planètes Uranus, Neptune et Pluton ont été découverte officiellement bien plus tard grâce au progrès des lunettes astronomiques, les anciens ne pouvaient que se limiter à Saturne qu’on peut dans certaines circonstances voir avec une lunette assez faible, bien reconnaissable à cause de son anneau.

En astrologie tibétaine – qui est une astrologie aussi ancienne- il y a aussi  quelques différences (dues à la sensibilité ?).

Voici ce que j’utilise, comme les astrologues américains et déjà beaucoup d’européens

Le Soleil maîtrise le signe du Lion et la maison V,

La Lune maîtrise le signe du Cancer et la maison IV,

Mercure maîtrise le signe des Gémeaux, la maison III , et le signe de la Vierge, et la maison VI,

Vénus maîtrise le signe du Taureau et la maison II,  le signe de la Balance, et la maison VII

Mars maîtrise le signe du Bélier et la maison I ,

Mais la maison VIII, maîtrisés par Pluton, qui peut maintenant être considéré comme le vrai maître du Scorpion, même si on jette un coup d’oeil sur Mars, car l’action de Pluton est en accord avec ce signe de “de la fécondation (sexe), de la mort et de la renaissance”. Si on s’aime en Lion, on fait les choses en Scorpion !

Jupiter maîtrise le signe du Sagittaire et la maison IX, 

Pour les Poissons et la maison XII, je ne prend que Neptune car Jupiter une planète de feu, n’a rien à faire dans la maison XII, une maison d’eau. . D’autre part en tant que maison de l’isolement, en tant que signe de l’infini spirituel Neptune est beaucoup mieux ici, que le joyeux viveur Jupiter. Les tibétains prennent plutôt comme second maître Saturne, la fin des choses, ce qui est fort judicieux : cela est interessant de la savoir parce que cela nous fait analyser différemment un Saturne en XII mais,

Saturne maîtrise le signe du Capricorne et la maison X, ici on est un peu triste de voir que la vocation n’est que le fruit du travail, de la solitude, etc

Uranus  maîtrise le signe du Verseau et la maison XI : la vivacité, le caractère humaniste du Verseau va mieux à Uranus découvert en 1782.N’est-il pas vraie que la force agressive d’Uranus lors de l’opposition d’Uranus à lui-même à 42 ans est assez impressionnante, déstabilisante, violente, *marsienne en  un mot ! L’orage et la foudre ne font pas plus de dégâts, mais provoquent aussi des prises de conscience et constituent une étape. 

*En astrologie tibétaine, Mars gouverne le Verseau, puisque le Verseau peut être vécu comme une création du Scorpion … Parce que lorsqu’on a “tout” compris en Scorpion, on devient un véritable humaniste(voir Andrieu).

Partager avec:

Écrit par 

3 commentaires sur “Technique astro : domicile des planètes en signe et en secteur”

  1. Merci, bien sur que tout est lié , il suffit de voir les synchronicités mais on ne voit que les faits bruts, tout est symboles.
    amicalement
    emma

    1. Britt, merci mais il ne s’agit pas d’un regard personnel mais de l’astrologie au sens noble qui n’est pas un gadget que j’essaie de mettre en valeur. Bien sur tout est lié, l’idée de division est faite pour analyser, et pour séparer… pour mieux régner ! amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.