Technique astro : Nouvelle Lune et Pleine Lune en Poissons

C’est le 2 Mars, et le mois calendaire commence par une pleine Lune dans le signe des Poissons, avec Soleil, Mercure 22°, conjointes à Neptune, Vénus 23° conjointe à Chiron 27°, le tout formant un amas bien compact, donc bien flou. La météo au diapason semble en synchronicité : neige, pluie, chaleur ! Ceci nous occupera pour quinze jours, jusqu’à la prochaine nouvelle Lune du 17 mars.

On notera que tout est groupé dans un quart du zodiaque dans les derniers signes les plus “évolués”, ceux qui demandent une évolution en nous. Seule la Lune reste dans une zone non habitée pour faire face à l’amas en Poissons (je ne me sers pas des ascendants qui sont différents selon la région et n’ont rien de personnel, sauf pour les habitants de la région parisienne).

La Lune, en bonne Vierge, demande de trier, de fractionner, de revoir sa copie, avant de plier bagage vers d’autres cieux. Mais elle demande aussi de soigner, de traiter, de partager honnêtement et c‘est toute la question ! 

Vénus en aspect de carré croissant avec Mars en Sagittaire,  se situe dans un moment où  elle va vivre quelque chose de déplaisant et qui va l’obliger à agir et à comprendre quelque chose, décider, il y a une résistance intérieure et extérieure, mais la transformation – signes mutables- devra avoir lieu: une nouvelle façon de désirer, une perte d’argent dans une crise nécessaire pour évoluer.

En Poissons, il s’agit d’apprendre à aimer autrement, les valeurs ne sont pas les mêmes, c’est l’indifférencié “ce qui est à moi est à toi”, même si à la moindre menace, le signe des Poissons ou le neptunien plonge dans les profondeurs de la mer ou les vapeurs d’alcool et de fumette, déboussolé par un monde matériel qu’il ne comprend pas, n’acceptant pas sa dureté, son injustice.

On note que dans ce découpage en quatre, entre les signes de feu, de terre, d’eau, d’air,  il n’y a aucun signe d’air qui soit contacté par une planète : comprendre tout cela va être difficile,  les discussions seront fermées, bloquées, qu’elles soient intimes ou publiques ; on trouve de l’air au nœud sud en Verseau.

Un espoir cependant, avec les trigones de Jupiter aux planètes Vénus, Mercure et Chiron.

Le quinconce de Jupiter en Scorpion 23° à Uranus à 26° mettra beaucoup d’affect dans l’air et les signes du Scorpion et du Bélier, ne font pas dans le tendre. Il s’agira autant de combat pour l’honneur que pour l’argent, même si celui-ci sera au cœur du problème, mais l’injustice, le sentiment d’être méprisé sera exacerbé par le nœud nord en Lion qui préside à tout cela, durant ces prochains jours. Il y a bien une antériorité de communication, de partage au nœud sud en Verseau, le combat pour la collectivité, mais le nœud nord en Lion veut Sa place, c’est le moment de l’Ego. Ici il ne s’agit pas du petit ego.. isme, ou ego…centrisme mais de savoir reconnaître qu’on a une valeur qui mérite d’être appréciée, et re…connue, que ce n’est plus le moment de se taire par esprit de sacrifice.

Mars, bien gentiment en Sagittaire, gère Jupiter en Scorpion qui lui, manipule dans les domaines de la sexualité, de l’étranger et du savoir : avec la planète Jupiter il s’agit de protection des mœurs, de rentes, d’héritages, de pensions, et d’étrangères, de trafics d’êtres humains... On voit éclater tous les jours des affaires graves qui s’y rapportent.

En Capricorne, Saturne conjoint à la Lune noire, résiste mollement à Pluton qui veut le plier et auquel il finira par s’appliquer pour le meilleur et pour le pire.

Le sextile entre Pluton 21° et Mercure à 23°30, qui  dure quelques jours désignant un moment de discussions fortes, bouleversantes, fait un yod  (un triangle isocèle aigu) avec deux quinconces (150°, ici non tracés) vers le nœud nord en Lion à 13°43 : c’est une synchronicité entre les moments décisifs que nous vivons personnellement et, ce qui peut-être une fatalité pour certains, le Lion exprimant une souveraineté, la reprise de son Ego en main.

Chiron conjoint à Vénus (exaltée dans les Poissons), nous demande d’ agir afin de guérir de notre immobilisme spirituel en franchissant un “seuil” intérieur , en faisant un pas en avant pour oser ouvrir la porte d’un mental bloqué sur des idées répétitives, toujours les mêmes, jamais remises en question dans un réflexe immuable d’auto-défense, tandis qu’Uranus encore en Bélier  fonce dans l’action, laissant derrière les vieux démons de Saturne (en domicile en Capricorne) actuellement conjoint à la Lune noire, qui ne fait qu’accentuer l’effet sclérosant de paroles sans cesse remâchées.

Le Soleil en semi-carré (45°) à Uranus en sesquicarré (135°) à la Lune opposée au Soleil, le tout formant un triangle quelconque – rouge – bouillant de révoltes menant à une action violente dirigée par Uranus, parce que le dernier résidu de carré décroissant séparant d’Uranus (26°) à Pluton ( 21°) n’en finit pas de propager sa révolte, qui n’est pas prête de s’éteindre encore !

L’accord pourrait venir des sextiles de Pluton à Jupiter et Mercure + Vénus+ Chiron+ la Lune noire reliés par le trigone de Mercure à Jupiter, mais avec Pluton comme apex, on se demande qui vendra son âme en trahissant sa cause, après la Nouvelle Lune du 17 mars à 15 h 10 de Paris (second thème). 

Ce second thème de la Nouvelle Lune du 17 mars est encore plus groupé sur les signes de fin de zodiaque, excepté Uranus, la conjonction Lune Soleil se produit encore en Poissons avec Chiron, ceci nous ramène à la fameuse question du seuil de la porte, d’ouvrir vers du nouveau.

Mercure et Vénus, beaucoup plus agressive en Bélier, seront solidement épaulées par Mars entrant dans la journée du 17 mars dans le signe du Capricorne, en exaltation pour l’action, la sévérité sans failles, autant dire la dictature du plus fort, en allant s’appliquer sur Saturne. 

Mars entrant en Capricorne le 18 mars sera ensuite maître du Soleil entrant en Bélier dès le 20 Mars.

Mars viendra peu à peu sur Pluton du 23 au 28 avril au moment de l’entrée du Soleil en Taureau. Pluton devenant rétrograde dès le 23 avril à 21°  accentuera la pression sur Saturne en Capricorne, tandis que le 9 mars, Jupiter en Scorpion devenu rétrograde à 23°, se mettra en semi-carré à Saturne en Capricorne, n’allégeant pas l’ambiance.

Mars, tout chargé de la colère plutonienne dans le 26e degré sera ensuite en carré appliquant à Uranus du 10 mai au 16 mai, date à laquelle Uranus passera en Taureau, mais ensuite ils seront en carré exact entre le 0° du Verseau et le 0° du Taureau en signes dissociés, l’un cherchant la liberté, la nouveauté, l’autre la sécurité, deux notions pas toujours compatibles (on peut chipoter sur les orbes, mais en s’appliquant durant le jeu de ces planètes, cela ne va surement pas être de toute tranquillité). 

Il faut donc compter avec ces mouvements en arrière pour durcir les divers bras de fer.

Partager avec:

Écrit par 

Un commentaire sur “Technique astro : Nouvelle Lune et Pleine Lune en Poissons”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.