Technique astro : Vénus Lucifer et Vénus Hesperus

Quelques mots sur Vénus : on dit que Vénus située avant le Soleil (degré inférieur à celui du Soleil)  est dite Lucifer et Vénus après le Soleil, est dite Hespérus

“Avec Vénus Lucifer, il s’agit d’une vie émotionnelle orientée vers le futur, c’est une attitude émotionnelle adolescente.” Ruperti

C’est la Vénus du thème exemple du 10 juin 2014, avant du Soleil dont elle  s’éloigne au maximum de 45°.Vénus Lucifer et vénus Hespèrus : séduire

“Lorsque Vénus est Hespèrus, c’est une Vénus teintée de principes éthiques : Sentiments et émotions sont conditionnés par les expériences passées, par ce que la société impose.

La tendance de la vie émotionnelle est sous l’influence de la peur (sous contrôle).” On va agir comme les modèles qu’on a, selon la bien pensance.

Cependant, tout cela dépendra quand même de Mars (directe ou rétrograde) le bras armé de Vénus (Vénus désir Mars agit), de Saturne, et d’Uranus,s’ils sont ou non en aspect ? Voici un exemple.

Actuellement, dans le théme du 31 mars 2018, nous avons une Vénus Hespérus, le degré de Vénus est supérieur à celui du Soleil dans le signe du Bélier, ce qui devrait faire naître des enfants avec un schéma pré établi au point de vue sentimental. Par contre, la présence de la planète Uranus, qui reçoit les aspects de Mars et de Saturne en Capricorne en trigone dissocié, avec Mars maître de Vénus, mêle a la lenteur et la contrainte de Saturne, la rapidité de Mars à la rébellion d’Uranus.

Cette Vénus est fortement affectée par un désir de liberté et de révolte,  mais la désillusion est dans les parages avec un petit semi carré à Neptune.

Je ne traite pas ici la pleine lune, mais on voit que ce moment dans le temps est porteur de beaucoup de contradictions, la conjonction Mars -Saturne étant “apex d’un t-carré” ( sommet du triangle isocèle rouge) dont l’opposition de la pleine lune du 31 mars 2017, forme la base.

Ici la base du triangle, l’opposition est dans les signes d’identification, il s’agit de se reconnaître dans les faits, les événements… ou pas, d’agir ou pas. C’est la culmination des moments qui ont précédé pendant quinze jours ou plus, depuis le dernier solstice de décembre 17.

 

Technique astro : Ascendant

Ce n’est pas parce que ce sont les logiciels qui font les thèmes que vous ne devez pas comprendre ce que vous faites ou ce que vous lisez, donc voici un petit bréviaire.

L’ascendant est l’intersection de l’horizon avec le cercle de l’écliptique. Il y a un ascendant dans les thèmes personnels, mais on peut aussi dresser un thème pour toutes sortes de circonstances.

L’ascendant est fonction de l’heure et du lieu de naissance. Il changerait toutes les deux heures, en moyenne (2 fois 12 égale 24 h), il fait les douze signes du zodiaque. En fait, il parcourt les douze signes à des vitesses légèrement différentes et, avance de moins de 4 minutes de temps sidéral chaque jour, pour une heure donnée – heure T. Il en résulte que si on fait un thème à la même heure tous les jours, il aura un ascendant qui avancera dans le signe, en changeant progressivement de degré.

Car certains ascendants n’avancent pas à la même vitesse, parce qu’il y

 a des signes de courte ascension : signes du Capricorne, du Verseau, des Poissons et jusqu’au le Bélier et signes de longue ou haute ascension comme comme le Cancer, le Lion, la Vierge, la Balance, ou dit autrement, le Soleil monte moins haut à certaines périodes de l’année dans notre hémisphère, ce qui fait qu’il parcourt plus vite certains signes comme Verseau, Poissons ou Bélier de part leur situation sur la route des signes, qui n’est pas circulaire comme sur le schéma de Ptolémée mais elliptique. Ceci  a pour conséquence  qu’il y a plus d’ascendants Lion que d’ascendants Verseau.

Le Soleil parcourt un signe à la vitesse de 56 minutes de degrés par jour, son pas moyen étant de 59 minutes de degrés-jour entre le 30/10 et le 6/3, avec un mouvement plus lent de  0°57’  le 4 juillet,  plus accéléré le 4 janvier avec un mouvement de 1°01.L'ascendant : description

*La terre fait un tour sur elle-même en 23 h 56mn. S’étant déplacé d’un degré par rapport à la veille, il lui faut encore 3 minutes 56 secondes arrondi à 4 de temps pour représenter la même face au Soleil. Elle prend tous les jours ces 4 minutes de décalage. Elle tourne autour du Soleil à environ 30 km/s. En faisant sa rotation elle oscille de manière irrégulière (c’est la nutation).

On peut lire à l’horloge terrestre de Greenwich l’heure Universelle (Angleterre) sur laquelle se basent toutes les pendules du monde. Ceci n’a rien à voir avec le temps sidéral du soleil qui est l’angle horaire du point vernal un calcul basé sur une formule que je ne saurais expliquer. https://fr.wikipedia.org/wiki/Rotation_de_la_Terre

L’ascendant d’un théme dépend de ce temps sidéral (celui du soleil  calculé jour après jour) qu’on a sur les éphémérides, additionné à l’heure de naissance natale, augmentée ou diminuée de la longitude du lieu ( par exemple on ajoute plus 10′ à Paris mais plus 30′ à Nice, et -10′ à Brest). La longitude est le déplacement vers l’ouest ou vers l’est entre deux points situé horizontalement de par et d’autre d’une ligne de méridien qui passe à Londres. On prend le méridien de Londres plus le décalage.