Technique astrologique : signe des Poissons, Neptune

Les Poissons terminent le zodiaque et l’hiver, ensuite arrive le Bélier qui le commence, au moment de l’équinoxe de printemps.

Ils sont le résultat du travail de tous les signes, ils sont la mer immense, symbolisée par Neptune,  ce n’est plus l’eau de la matrice du Cancer, ni l’eau stagnante des marais du Scorpion. C’est un signe féminin où Vénus est en exaltation.

Aussi, les Poissons  dotés d’une grande intuition, d’une forte sensibilité,  ressentent les événements à l’avance, comme l’eau fait beaucoup de cercles sous l’impact d’une pierre qu’on a lancé, ils ressentent  les émotions fortement et longtemps,  bien qu’ils soient toujours à l’écoute d’autrui, généreux et empressés.

A cause de cela, ils éprouvent un profond besoin d’intimité, de solitude et peuvent se sentir émotionnellement épuisés si les contacts avec les autres sont trop fréquents, trop longs. Ils peuvent manquer d’air, être bouleversés émotionnellement par ce qu’ils ne manquent pas d’observer, d’entendre, les dérange quelquefois, même s’ils ne prennent pas la peine d’intervenir,  pensant qu’ils ne sont pas là pour changer le monde. Aussi leur humeur peut changer rapidement.

Les Poissons se réfugient dans leurs univers, se mettent de côté, paraissent distants et froids, alors que c’est le contraire qui se passe en eux.

Ils sont très souvent sous l’emprise de l’angoisse, ce qui peut provoquer chez eux certains troubles physiques. Ils perdent pied et leurs pieds leur font mal.

Il ne faut jamais oublier la polarité, représentée par le signe opposé. On peut avoir des Poissons un peu Vierge, concrets et efficaces dans tous les domaines  mais surtout dans le  service, et ils ont souvent des angoisses qui se transmettent à leur système digestif.

Lorsqu’il y a  beaucoup de planètes en Poissons et, une maison XII importante, Neptune dominant, comme en aspect au Soleil, à l’ascendant, au milieu du ciel, il peut y avoir cette tendance à ne pas penser à soi-même, à ne pas être dans son corps, à ne pas être dans son ego : “prenez, prenez”.

Jupiter ,  ancien maître avant la découverte de Neptune, ne produit pas cet effet, il reste dans le concret. D’ailleurs il vaudrait mieux qu’il cède la maitrise à Neptune, car un Poissons est avant tout un neptunien (voir après). On peut noter que Neptune en aspect à un point important du thème comme le Soleil ou l’ascendant porte l’individu à agir en résonance durant la durée du passage (c’est une ambiance, plus que des événements et l’orbe doit être élargit, à un temps assez long du fait de la lenteur de la planète), tandis que le Neptune personnel dans le signe au moment de la naissance apporte durant la vie du porteur les vibrations types de Neptune, son originalité, sa fantaisie, son inspiration.

Les Poissons peuvent oublier leur mortalité, c’est la raison pour laquelle la maison XII peut être appelée, la maison de la “désintégration de l’être, du moi,” c’est ce qui arrive quand on oublie son ego, son être, le moi, le à moi, aussi Neptune et les Poissons et la maison XII sont l’illusion.

Le signe des Poissons est notre moi infini spirituel, pas de murs, pas de frontières, les addictions qui donnent le sentiment d’être relié, cela peut se manifester de plusieurs façons : normales et autorisées, ou d’autres  qui sont plus dangereuses.

Au niveau physique, cet aspect si beau d’absence d’ego est le système immunitaire, qui est faible, il y a manque de frontières, les Poissons sont  attaqués par les virus, les parasites. Malgré tout, les Poissons sont un signe protégé grâce à Vénus ici exaltée.

Des hommes ont prouvé cette force invisible, qui leur a permis d’exprimer un « Yes we can » comme Martin Luther King,  Edgard Cayce (voir thème dans ce blog), qui grâce à ses dons, passait de l’autre côté du miroir pour chercher ses informations nécessaires.

Les Poissons sont comme le Cancer un signe de ressenti et d’esthétisme car Neptune les inspire, ils sont musiciens comme Serge Gainsbourg, ou donne des génies comme Michel Ange.

Actuellement, entre 2010 et 2023 Neptune, la planète des poissons est dans son domicile,  la maison XII, maison de la matrice, du projet sens, de l’isolement voulu ou non. Neptune une planète humide, est mieux dans un signe d’eau, comme on l’a vu elle va porter à la rêverie et à la création artistique, si le thème le permet. Elle met la question de la foi au centre des débats, pour ceux qui croient comme pour ceux qui ne croient pas.

Au niveau personnel, cela devient une question sociétale alors que d’habitude, c’est dans le domaine de l’intime. Plus profondément, on peut se sentir flou, indécis, sans repère, chercher nos liens, nos attaches ou au contraire les rejeter en prenant des produits dopants pour oublier le malaise, la maison en cause permet aussi de préciser. Nous nous trouvons dans une période où la religion tient le haut du pavé dans les débats : plusieurs pays ont remis en question la laïcité.

Auparavant, de 1850 à 1863,  quand Neptune fut déjà en Poissons, le XIXém siècle voit apparaître les grandes migrations vers les états-Unis, à la recherche d’un Eldorado. C’est l’époque de la ruée vers l’or qui dure 8 ans lorsque J. Sutter, un immigré découvre un gisement sur son moulin en Californie (on sait la quantité d’eau qu’il faut utiliser pour trouver de l’or). L’or est le nouveau credo.  On a vu que cela mena les chercheurs infructueux à la folie. La folie est un des avatars des Poissons apporté par Neptune. 

La synchronicité veut que la période voit la naissance du père de la psychanalyse, Sigmund Freud qui va changer de manière radicale la façon de traiter les personnes en souffrance psychologique : dans son thème, Neptune angulaire dans la maison IV est leader des planètes du dessin en “seau”, Neptune est en opposition à  Mars rétrograde,  premier maitre de l’ascendant.

Freud va supplanter le domaine religieux, pour les générations à venir, il crée en quelque  une nouvelle idéologie avec la psychiatrie, elle envahit les médias, cela devient une pensée qui domine notre culture occidentale.

Vincent Van Gogh, né le 30 mars 1853 en Hollande à  Amstelveen à 11 h, Soleil Bélier, AS Cancer avec un Neptune en Poissons, en secteur IX,  sesqui carré AS, maitre du MC en Poissons où se situe Vénus, son art, conjoint Mars Maître de son Soleil, montrant son inspiration.

Il a la conjonction rare des lentes Uranus Pluton et Saturne en Taureau avec la lune noire en Bélier, l’axe des nœuds se situent en VI/XII dans les signes du Sagittaire et des Gémeaux en carré avec la conjonction Vénus Mars, la Lune étant maitre de l’AS se situe au Nœud sud, montrant une problématique affective, un manque d’adaptation.

lire aussi : http://versusconformita.livehost.fr/2017/04/01/technique-astrologique-neptune-en-signe-exemples/

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.