L’éclipse, la pleine lune et Mercure en Verseau

Les jeunes nés de 1988 à 94 possèdent une accentuation dans le Capricorne faite des planètes lentes Neptune et Uranus  et, de Saturne entre le 14/2/88 et le 1/9/91. Certains d’entre eux nés en hiver ont un stellium avec la présence de planètes  plus rapides.

Les jeunes des années 1988 à 91, sont impliqués par l’arrivée de Saturne en Capricorne depuis le 21 décembre 2017, car ils voient leur premier retour de Saturne (tous les 29 ans).

Le Capricorne allie le symbolisme de la terre et de l’eau: c’est une chèvre pourvue d’une queue de poissons, de façon à ce qu’elle puisse aller au fond des mers ou au sommet des montagnes. L’attitude de Saturne, son maitre est toujours de dominer seule la situation, ou de prendre la fuite en se cachant très loin du regard des autres.

Les planètes lentes Saturne et Pluton transitant en ce moment en Capricorne, sont en résonance avec celle de toute la génération de 88 à 94. Mais aussi avec nos maisons , nos ascendants et nos Soleils en Capricorne.

La présence de Pluton, maintenant sous pression depuis 2009, sera temporisée par la présence de Saturne. Uranus en carré durant plusieurs années avec Pluton va sortir pour aller en Taureau au printemps, achevant de faire les carrés dérangeants avec les signes cardinaux, Capricorne et Cancer.

Le sens de la conjonction Uranus – Neptune des  années 88 à 94 est celle d’une belle inspiration, et même de clairvoyance; dans le Capricorne elle est maitrisée, tournée vers la réussite matérielle, plus terre à terre, manquant un peu de sensibilité. Neptune donne de la profondeur et une véritable capacité à s’ouvrir à des valeurs mais l’ensemble est plus raide que dans un autre signe.

Dans le natal, l’aspect Saturne – Uranus des années 88 à 91 est difficile à prendre en main, c’est un  explosif, il rend nerveux, on se sent près à bouillir à tout moment, sur le plan social il peut faire avancer en transformant l’ordre existant, la conjonction peut durcir donnant du fanatisme, du jusqu’au boutisme, une exigence. Ceux qui ont  Saturne en domicile ont une  accentuation de la rigueur mais en même temps cela leur donne une colonne vertébrale. On a sur le plan terrestre des accidents avec l’eau et la foudre, et les véhicules.

Les bons côtés sont la prise de conscience de devoir agir pour le bien commun dans une direction, coûte que coûte, quel que soit le sacrifice à faire, même s’il faut casser les vieilles structures raides et inadaptées symbolisées par Saturne. Darwin nous explique que tout animal qui ne s’adapte pas à son milieu est condamné à mourir.

Les personnes ayant l’aspect Saturne-Neptune donne une grande confusion pour comprendre ses propres limitations, il peut y avoir des désillusions. Au point positif, il peut y avoir une claire-audience, et beaucoup d’inspiration.

Certaines choses du passé peuvent resurgir au moment de l’éclipse totale de Lune du 31 janvier (rêves, retour d’affection, amitiés : voir thème de la Pleine lune, ci-contre). Le Soleil en valeur sera cependant carré décroissant à Jupiter, meilleur pour la réflexion que pour l’action.

Le 31 janvier, le Soleil à 12° en conjonction avec Vénus à 17° est le roi de la fête, c’est le yang qui domine et le soleil. C’est un bon moment pour agir ou séduire.

Durant ce mois du Verseau, les lentes Saturne et Pluton en Capricorne, Neptune en Poissons, Uranus en Bélier s’allient avec le Soleil et les planètes rapides comme Mercure, pour faire des semi-sextiles et des sextiles car toutes les planètes sont de ce côté du ciel entre les  signes de la fin du zodiaque sur 120° de Jupiter à Chiron, et Mercure durant sa marche rapide provoque des réactions  immédiates dans nos maisons, activant nos planètes, la lune elle, fait le tour. (voir thème d’entrée de Mercure).

Mercure en se déplaçant servira de relais entres les planètes, comme le fait tout le temps la Lune. Mais Mercure parle à notre mental, pas à nos ressentis, il assure ou essaie d’assurer un contrôle sur nos actes, or comme nous sommes bien obligé d’en passer par là, sa marche nous importe davantage, c’est la source de  beaucoup de nos souffrances mais aussi de nos réussites.

Mercure entre en Verseau le 4 février, faisant un semi-sextile avec Saturne en Capricorne à 5°, permettant une rigueur.

Fait un sextile à Mars à 5°, car Mars est entré le 27 janvier en Sagittaire, lâchant Jupiter en Scorpion  avec comme exemple la signature d’un accord pour les gardiens de prison en grève, le 26 janvier par exemple.

Le 7, elle sera en semi sextile avec la Lune noire moyenne en Capricorne à 12°, un peu perverse.

Le 8, elle est semi-sextile avec Neptune en Poissons à 13°, un peu vague

Le 9, elle sera en conjonction avec le nœud sud en Verseau à 15°, donnant des avertissements, des rappels.

Le 12, elle est en semi-sextile avec Pluton en Capricorne à 20°, appelant un changement  en profondeur.

Le 15, elle fera un sextile avec Uranus en Bélier à 25°, là il faudra que le changement soit radical.

Puis, la planète, redevenue directe, passera en Poissons le 19 février 2019, nous donnant le temps de respirer…

Jupiter entrant 21/22° en Scorpion sera en trigone avec Chiron à 25° 30 en Poissons. Cet aspect peut faire accéder au sublime, on peut percevoir des niveaux de vibration supérieur, Jupiter étant le manifesté et Chiron le non manifesté, l’inconvénient cela peut faire perdre le sens des réalités et de se sentir incompris.

Vous avez aimé? alors cliquez sur j'aime

L’analyse simplifiée

L’astrologie n’est pas un guide de conduite à tenir, ce n’est pas un mode d’emploi pour vivre, pour cela il y a la morale, elle ne doit pas servir à nous éviter de réfléchir sur le sens de ce que nous vivons, elle peut juste nous orienter dans cette réflexion. Il est vrai que dans un monde de plus en plus compliqué et, tiraillé entre nos faiblesses et nos désirs, nous n’avons pas toujours nos repères. Les psy nous prennent pour des malades, les curés pour des pêcheurs, maman (quand nous en avons une) part faire du trekking et nous sommes seuls face à nos problèmes, qui quelque fois paraissent insolubles.

On fait comme tous les hommes ont toujours fait, on scrute le ciel et les étoiles en se disant que bientôt quelque chose ou quelqu’un va dénouer cette situation. Effectivement, les astres en se déplaçant semblent bien secouer des parties de nos vies qui semblaient figées à tout jamais. Les Béliers vous diront qu’ils n’attendent pas qu’on leur dise d’agir, ils agissent, mais nous ne sommes pas tous des Béliers.

Comme tout ça est compliqué, j’ai une technique pour assimiler les choses : puisque l’astrologie est assez mathématique dans sa construction, je ramène tout au plus petit dénominateur commun, pour retenir les multiples facteurs, je les réduis, non pas en chiffre mais en sens,  l’idée doit être simplifiée dans un premier temps, sinon on se perd dans les méandres des onze planètes (avec Chiron) des points : nœuds lunaires, ascendant, lunes noires, et tous les rajouts trouvés par les différentes écoles d’astrologie comme les astéroïdes, les parts invisible et visible, la part de fortune dont je ne parle pas uniquement parce qu’il aurait trop de choses.

En fait, si on en rajoute de plus en plus, c’est parce qu’on ne comprend pas que tout est dans les éléments et les énergies, comme le disait Ptolémée. Les astrologues modernes disent : je ne comprenais pas jusqu’à ce que je traite ceci ou cela, d’autres calculent et recalculent en pourcentage.

Or, en analysant un thème on s’aperçoit qu’on est mue par une ou deux idées dominantes qui reviennent en boucle, mais cette idée ne tient justement pas seulement à la ou les sacro-saintes planètes dominantes, parce qu’on laisse de côté la polarité qui est une des bases de l’être humain. On peut donc agir dans le sens des dominantes ou faire le contraire, car quelque fois trop c’est trop et on prend le contre pied pensant y gagner plus de liberté.

Cette personne est-elle équilibrée, ou a-t-elle une accentuation en terre concrète,  air mental, feu dynamique, eau sensible ? Y a-t-il plus de cardinal entreprendre que de fixe construire ou de mutable évoluer ?

Les axes occupés nous disent où se passe sa vie : une personne peut avoir un travail passionnant (secteur X, mais si le secteur IV du foyer est surchauffé par des planètes, elle sera constamment ramenée là (elle demandera ses congés, des RTT, pour s’occuper de sa mère, de ses enfants et elle perdra sa place).

Le maitre de l’ascendant dans sa maison nous dit où la personne veut agir, mais elle n’ en a pas forcément toujours la possibilité parce qu’un autre secteur trop rempli, la mobilise tout le temps. Selon l’élément de ce secteur, elle réagira en fonction : concrète dans la terre,  compréhensive dans l’eau, bouillante dans le feu, et fuyante dans l’air. Ces notions sont les bases. Tous les discours psychologiques ne les remplaceront jamais, ils sont des extrapolations des symboles, or il s’agit d’additionner des symboles, de les filer comme on filerait la laine. Ceci ne nous empêche pas de comprendre que ces symboles sont multidimensionnels comme l’est l’être humain. L’ésotérisme est Le sujet de l’astrologie et, savoir monter en spiritualité en partant de nos base terrestres, matérielles, mentales, est la seule façon de prendre de la distance par rapport à nos angoisses et nos soucis réels.

Les aspects des planètes sont les relations des différents archétypes entre eux, chaque planète symbolisant une fonction en nous, qui par extension est une fonction à l’extérieur. Vénus est l’amour, mais c’est aussi notre manière d’aimer, de désirer et si elle est en aspect difficile avec Uranus, la liberté, l’indépendance, l’éveil, nous serons incapable de vivre une relation suivie par gout de l’aventure sentimental. Si elle est refroidie par Saturne, nous serons incapable d’aimer avec tendresse. Savoir cela permet d’avancer en spiritualité, car à quoi bon chercher un compagnon si l’on ne peut se restreindre dans sa liberté, ou dans son égocentrisme pour vivre avec l’autre. On peut avancer en compréhension, ensuite, on raffine.

Ma méthode est de travailler sur les axes de signes et de maisons non pas sur les maisons une par une, comme le font certains astrologues. Du coup, le zodiaque se réduit à six axes de signes ou de maisons. Je concentre les informations. Certains thèmes sont éclaté entre plus de maisons que d’autres, mais surveillez les axes les plus pleins, vous en trouverez toujours qui dominent car il n’y a que onze planète en ajoutant Chiron. Or, les axes de signes et de maisons sont spécialisés : une maison dans l’axe répond à l’autre en face, parce que la partie sous l’horizon est dévolue à la construction personnelle et la partie au-dessus à la relation avec les autres mais dans le même domaine (axe II/VIII, l’argent que je gagne par mon travail, l’argent que j’ai avec l’autre, ou les autres).

Les axes de signes sont soit dans un sens soit dans l’autre, mais sont insérés dans les secteurs qui eux ont toujours le même ordre, aussi les ascendants sont différents mais pas les axes de maisons : nous interagissons avec les signes dans les axes. Pour comprendre comment,  il suffit  d’ajouter la symbolique du sens des deux : signes plus maisons. Ceci permet de voir quels sont nos intérêts majeurs dans la vie, où elle se concentre même si ce sont des corvées.

 Les symbolismes reviennent et se recoupent : maitre de l’ascendant en relation avec le Soleil et avec le nœud sud, maitre-régent du nœud sud au milieu du ciel, Soleil régent sud et angulaire, lune maitre de l’ascendant et apex, planète seule dans un hémisphère, maitre de l’ascendant, etc.

On commencera à avancer dans la compréhension du thème d’un individu si on ne perd pas de vue que la polarité peut nous faire agir aussi bien dans le sens du symbole que dans le sens contraire, c a d qu’une accentuation peut nous faire basculer dans l’attitude inverse parce qu’ainsi nous pensons avoir plus de liberté, mais aussi que nous sommes toujours double. Je vous met également en garde contre les cours qui disent, que ce qu’il y a en maison X, ou l’encadrement du Soleil décrit la carrière pour un homme, et la carrière du mari pour une femme !

Il y a ici une vision très ancienne de la société, alors que nos ancêtres femmes ont toujours travaillé, malheureusement c’est une vision “bourgeoise” de dire que les femmes sont toujours restées devant leurs fourneaux.

Les astrologues doivent être au-delà du jugement, leur mission doit être d’aider les gens à transmuter le karma et il ne faut pas oublier que si une personne utilise son énergie natale, elle transmute automatiquement son karma.

 

Technique astro : Le capricorne, secteur X

Je rappelle que la maison X est la maison du signe du Capricorne et de son maitre Saturne : ici il est question d’ambition et de réussite sociale si possible, mais aussi du rôle qu’on semble jouer dans la société.

On a tendance a vouloir imposer SA volonté. On demande à un jeune : “que VEUX tu faire ?” Alors qu’il faudrait plutôt se demander inversement, ce qui fait de lui un être capable de contribuer d’une manière originale, à la vie de la société dans tel ou telle branche, à cause de sa personnalité propre. Comme dirait un recruteur : “dites moi pourquoi, je vous embaucherais vous, plutôt qu’un autre !”

Ce que l’on peut découvrir dans le thème n’est pas toujours ce que l’on pense se soi. Ainsi, on part dans des directions inadaptées jusqu’à ce qu’un événement nous oblige à revenir à notre authenticité !

« Quand on essaie d’aider une personne à découvrir sa vraie vocation, on doit trouver les indications du thème de naissance qui se référent, non pas tant à une activité professionnelle particulière, mais plutôt chercher quelle est la nature basique de la contribution que cette personne peut faire effectivement, dans tout type de profession. Ce qui compte c’est le type d’expériences que la profession procure, non pas la profession elle-même. Ce qui compte ce n’est pas le travail, l’endroit, le genre d’activité, mais ce que vous pouvez apporter aux autres et au travail par votre personnalité et d’une manière unique…

L’individualité personnelle est montrée par l’ascendant, si l’étude de l’ascendant et des planètes  dans la première maison est un facteur très important, il reste néanmoins vraie que le signe zodiacal au milieu du ciel et, son maître  indiquent ce qu’est votre contribution basique et essentielle à la société, la manière avec laquelle vous devez montrer votre vrai moi, et ceci est montré par la planète qui régit ce milieu du ciel. La maison dans laquelle elle est située devrait dire où et dans quel champ d’expérience votre contribution peut être faite, dans des circonstances normales…

Vous devriez oser exprimer publiquement et professionnellement votre vraie expérience. Et la contribution que vous faites à la société dans votre travail ou dans vos contacts de groupe, pourrait devenir le matériel que vous utilisez dans votre développement personnel. Vous grandirez en donnant à l’extérieur, ce qui émerge de votre personnalité profonde.

Dans la pratique astrologique, on donne de l’importance à la planète* ou aux planètes localisées dans la maison X natale. A mon avis, une telle planète ne devrait pas être considérée comme indiquant une profession particulière, mais plutôt le genre d’expériences que l’individu peut avoir l’occasion de rencontrer dans toute profession qu’il peut avoir, comme dit plus haut. (Le premier signe est, bien sur, le plus important mais les progressions secondaires font ressortir l’avancement dans la maison et le changement progressif de signes, ce qui donnent plus d’importance aux signes suivants).

Par exemple, Mars dans la maison X ne fera pas de vous nécessairement un personnage militaire, un forgeron ou un chirurgien, il ne vous mènera pas forcément à une profession martienne, mais dans toute profession où vous serez engagé, vous devrez utiliser la fonction martienne, votre capacité d’initiative, votre énergie émotionnelle. On fera appel à vous comme leader, décideur, peut-être pour ouvrir de nouvelles voies, dans lesquelles vous vous lancerez complètement et d’une façon personnelle. Si vous vous trouvez entrain de suivre un chemin conventionnel sans aucune initiative ni action directe, si vous avez peur d’être personnellement impliqué dans une activité, fonction ou cause publique ou professionnelle, vous devez savoir que vous ne vivez pas ce que… la vie espère de vous. Vous êtes bloqué dans quelque complexe ou influence parentale que vous devriez essayer de comprendre et, y faire face courageusement.

Si c’est Jupiter qui est dans votre maison X, il est naturel pour vous d’être réquisitionné même de façon modeste, d’accepter des responsabilités dans un groupe et si vous refusez de vous identifiez à une position sociale ou a une image d’autorité, d’utiliser ce pouvoir et ce prestige pour ce que vous ressentez être constructif, vous ne pouvez espérer vivre une vie pleine, sans ressentir de la frustration.

Si Saturne est placé dans la maison X, vous pouvez rechercher ambitieusement à avoir une place, au lieu d’apporter vos expériences dans votre vie professionnelle et publique d’une manière claire et équilibrée, aussi vous pouvez échouer ou du moins ressentir le sentiment déprimant que vous avez échoué dans la tâche à laquelle vous étiez destinée.» Pour ce dernier point, je me demande si ce n’est pas une vision ancienne et négative car pourquoi  Saturne serait-il néfaste dans son domicile : il est fait pour diriger en toute conscience et scrupuleusement.

Traduit d’après Dane Rudhyar “the tenth house : What can you contribute to Society”

 

 

Des dieux multiples au dieu unique

Vers -1500 avant J. C, les Egyptiens décident d’installer le monothéisme :  le pharaon Akenaton désigne le Soleil comme Dieu unique -Aton. Cela ne fait que confirmer ce qu’indique la mythologie égyptienne qui met le Soleil au centre de la vie, car lorsqu’il disparait  la peur s’installe, ce qui fait qu’on institue par exemple,  des fêtes pour célébrer sa disparition et sa réapparition entre le 23 et le 25 décembre de chaque année (en fait il passe au dessous de l’équateur).

Le Soleil traverse les douze constellations du ciel, nombre symbolique. Les animaux du zodiaque, les constellations nommées dans le ciel sont divinisées. Puis les égyptiens reviennent à leur anciennes croyances de dieux multiples auxquels ils pouvaient s’identifier.

Les premiers chrétiens inventent le sacrement du baptême existant chez les esséniensDes dieux multiples au dieu unique, une secte juive : en immergeant le disciple dans l’eau, on le lave de ses fautes pour le faire naitre à une seconde vie (l’eau est symbole de pureté et de connaissance, le signe du Versau en astrologie verse de l’eau).

Cela va bientôt gêner les romains, qui ont conquis une partie de l’Europe et ont les mêmes dieux que les Grecs mais avec des noms différents -Jupiter /Zeus, etc.

Les romains laissaient proliférer toutes les croyances des peuples qu’ils soumettaient, les adoptant au passage,  les ajoutant aux leurs, et c’est ainsi qu’ils devinrent chrétiens.

Au premier siècle,  les chrétiens durent passer par de durs moments, qu’ils firent ensuite subir aux autres d’une manière cruelle, tout cela s’accomplissant en mille ans environs …

De tout temps, et dans toutes les civilisations primitives, le sang symbolisant la force Des dieux multiples au dieu uniqueétait  recueilli dans une coupe (une coquille, une calebasse, un objet creux) proposé aux participants, mais en Egypte  les prêtres de la déesse Isis le remplacèrent par du vin rouge. (En 2014,  les Masaï du Kenya boivent le sang de leur troupeau, en incisant le cou dans la veine, sans tuer la bête, les Masaï seraient des descendants des Egyptiens.)

Le prêtre effectuait la consécration en disant « Tu es vin, mais tu n’es pas vin car tu es les entrailles d’Isis »..

Les prêtres de Dionysos (Dieu de la fertilité symbolisé par un grain de blé) introduisent le pain dans le sacrement. Mais cette pratique posa question : 

Comment une divinité peut-elle transmettre à l’homme la vertu de la résurrection puisqu’elle est éternelle,  jamais morte ?”

Cette grave question induisit les théologiens à faire descendre les dieux sur Terre afin qu’ils meurent, ressuscitent et transmettent la vertu de la résurrection aux hommes afin qu’ils puissent ensuite accéder à une vie éternelle dans un paradis après leur mort.

Les religions l’appelèrent le « Sôtêr » c’est-à-dire le Sauveur- Kirios.  Celui-ci devait être  tué par les hommes après avoir subi une Passion. Trois jours après sa mort, il descendait aux enfers pour montrer qu’il était le maître de la mort puis il ressuscitait, pour retourner dans le monde des dieux (à rapprocher des trois jours durant lesquels le Soleil disparaissait en Egypte, entre le solstice d’hiver et le 24 décembre, date à laquelle il réapparaissait triomphant. Ceci a même donné lieu à des jours de fêtes ditesDes dieux multiples au dieu unique Saturnales -de Saturne- que célébraient les romains).

La mythologie enseignait déjà plusieurs histoires de dieux ou d’hommes nés de l’accouplement avec un dieu qui durent faire leur preuve, ou qui séjournèrent au royaume des morts puis en revinrent pour accomplir de hauts faits. Chaque secte établissait un récit qui racontait la vie et les sermons du sauveur.

Des dieux multiples au dieu uniqueLa mort de Mardouk, dieu suméro-babylonien, était célébrée entre le 15 et le 20 Mars (équinoxe de printemps) comme pour Adonis, Ishtar, Sérapis, Cybèle, Démeter, Mithra, Ahura  Mazda.

Ceci se diffusa rapidement en Iran, en Perse, en Syrie, dans tout le Moyen Orient et surtout en Grèce où ce fut encouragé par Alexandre le Grand  car il se savait déjà que la religion est un ciment fédérateur.

La disparition subite de la chanteuse Dolores O’Riordan

Beaucoup d’entre nous connaissaient la chanteuse leader des Cranberries, le groupe irlandais des années 9O, qui chantait des Folksongs, avec sa belle voix avec des inflexions si particulières.

Dolores O’Riordan  a été retrouvée sans vie le 15 janvier 2018 dans la chambre de son hôtel londonien.  

 “L’enquête dépêchée par Scotland Yard, la police de Londres, a livré ses premiers éléments: la mort de Dolores O’Riordan n’est pas considérée comme “suspecte”. Son compagnon, Ole Koretsky, musicien du groupe de rock D.A.R.K, lui a rendu hommage. Cependant après sa mort, ses idées radicales d’irlandaise catholique (c’était son droit: anti féministe, anti avortement et …pour la peine de mort) ont refait surface sur les réseaux sociaux. Elle avait eu quatre enfants, était divorcée et avait fait une T.S et une dépression, on l’avait ensuite diagnostiquée bipolaire. Bref, une jeune femme fragile, excessive, une artiste; le groupe qui s’était dissout et reformé avait sorti un album acoustique en 2016.

Je me bornerai à montrer son thème natal et le thème de sa disparition étonnante alors qu’elle allait enregistrer. Sa voix, c’est la conjonction Soleil Vénus avec le Soleil en semi-sextile maitre du nœud sud en Lion, un don hérité. Mais au nœud nord on voit un Mars rétrograde et en Verseau dont le maitre Uranus est conjoint Lune noire. Je n’ai pas pu avoir l’heure de naissance donc je ne tiendrai pas vraiment compte des maisons. Rien que le t-carré entre Jupiter conjoint Neptune, qui faisait d’elle une “croyante” religieuse, mais l’intolérance se voit avec ce carré à Mars rétrograde et dans le signe en Verseau, cela peut confiner au fanatisme, même si on a un trigone entre Mars et la Lune noire/Uranus. Si l’ascendant est Scorpion, c’est encore plus fort.

Un grand trigone en signe d’air qui apporte la facilité reliant Mars, Saturne, Uranus conjoint Lune noire. Mais on ne peut se fier à des amis comme ceux-ci, une inclinaison à l’exagération, dans la communication (air). La combinaison Uranus/ Lune noire reliée à Pluton est assez costaud, du point de vue de l’exagération. Soleil, Pluton en Vierge : la critique fuse, la peur, l’angoisse, le doute. 

Au nœud sud en Lion Mercure la parole, la voix,  en opposition à Mars rétrograde en Verseau (une grande gueule). Le duo Jupiter 19°-Neptune 23° en Scorpion-Sagittaire, d’une part désigne la plupart du temps quelqu’un qui a tendance à la fuite, puis sur le plan karmique  carré aux nœuds montre un problème qui, s’il n’est pas résolu, s’installe, l’ego désigné par le Lion ne se sent pas reconnu à sa juste valeur, et si la personne ne va pas vers le détachement que lui demande le Verseau par le biais d’Uranus, or Uranus est en quinconce à Jupiter. De plus, en face,  l’opposition avec Saturne limite.

L’opposition Lune 2° – Uranus 12°, donne une femme qui refuse sa liberté de femme femme, avec la Lune noire à 10° conjointe, une sorte de dualité intérieure entre la mère et Lilith d’où certainement ses prises de positions exagérées reflétant ses propres contradictions  intérieures. Ce 15 janvier la Lune était en conjonction avec la Lune noire.

Dans le thème du jour de sa disparition,les nœuds revenaient en sens inverse sur le même degré 15°. Rappelons que les nœuds  marchent en arrière, allant vers 14° (degré du 15 janvier).

Je n’ai pas  l’heure de sa mort, mais la Lune, ce 15 janvier était en conjonction à Mercure, la voix, Saturne, la fin des choses, et la Lune noire, Pluton, la mort ou la transformation, en conjonction, augmentée de Soleil et Vénus, comme dans son thème natal la  suite de planètes Soleil Vénus, Pluton, Lune noire. Cette sorte d’amas est rare même sur deux signes.

Jupiter trigone Neptune fait écho dans le natal à Jupiter conjoint Neptune, Mars conjoint Jupiter fait écho à Mars carré Jupiter dans le natal, et était aussi ce jour là en carré à son nœud sud (le passé).

Neptune trigone Jupiter faisait écho à Neptune conjoint Jupiter, or Neptune influe sur le mental, et Jupiter fait l’exagération. Il est avéré, maintenant,  qu’elle a  pris un médicament qui s’appelle le Fentanyl , un médicament prescris au USA, qui est un analgésique opioïde  qu’utilisent ceux qui ne sont pas soulagés par la morphine et qui a les mêmes effets que l’héroïne, qu’on donne à ceux qui sont en phase terminale. (pris également par Prince, et Mikael Jackson). Ce jour là, Jupiter et Mars étaient aussi en carré au nœud nord : l’inflation de la violence, la circulation du sang qui s’accélère dans les artères.

 La Lune progressée à 7°47 était sur son Jupiter et avait dépassé l’opposition à Saturne à 6° et, elle allait faire carré avec son Soleil natal à 13° (symbole du cœur) dans cinq mois environs, mais  avait fait un trigone avec sa lune natale en signe de feu. Comme je n’ai pas d’heure je ne fais pas le thème progressé, mais on voit qu’elle vivait un moment très fort pour elle, qui n’aurait pas du la conduire à seulement 47 ans à une mort foudroyante.

.

Vous avez aimé? alors cliquez sur j'aime